À la une

Aviva Investors Climate Transition European Equities : Françoise Cespedes nous présente le fonds

Françoise Cespedes, gérante chez Aviva Investors France, nous présente son nouveau fonds Actions thématique. « Aviva Investors Climate Transition European Equities Fund » accompagne les entreprises dans la transition énergétique.
Voir (<4 min.)

Brexit : enfin un accord avec l’Union européenne ?

Cette semaine, l'Union européenne et le Royaume-Uni sont de nouveau parvenus à un accord sur le Brexit. La nouvelle a aussitôt provoqué détente et soulagement sur les marchés financiers. Pourtant, rien n'est encore joué. Le Parlement britannique doit encore valider le texte. Le feuilleton du Brexit touche-t-il à sa fin ?
Lire (4 min.)

LIVRE / Produits structurés, « gagner en bourse avec des risques limités »

Comment préserver son patrimoine financier face à la baisse des fonds euros ? Quels sont les éléments essentiels à prendre en compte pour analyser un produit structuré ? Quelle stratégie adopter sur des marchés de plus en plus volatils ? Début octobre, Régis Bryman et Jean-François Fliti publient aux éditions Eyrolles le livre « L'art de gagner en bourse avec des risques limités : les produits structurés ». Le Courrier Financier vous propose une fiche de lecture.
Lire (5 min.)

Monart : investir dans une œuvre d’art grâce à la blockchain

Investir sur le marché de l'art contemporain dans un univers presque entièrement digitalisé, ça vous tente ? C'est le pari de la plateforme de trading Monart, qui lance cette semaine sa première version bêta. Le Courrier Financier vous explique le fonctionnement de cet outil.
Lire (7 min.)

Projet loi de finances 2020 : la réforme de la fiscalité des non-résidents est reportée

À la demande des parlementaires qui représentent les Français de l’étranger, le gouvernement français annonce ce jeudi 17 octobre sa volonté de décaler d’un an la mise en œuvre de la réforme de la fiscalité des Français non-résidents, initialement prévue dans le cadre du projet de loi de finances 2020.

Les raisons du report

Ce décalage permettra au Parlement et au Gouvernement de préciser les conséquences de la réforme sur la diversité des situations des non-résidents, d’assurer la pédagogie des changements prévus, et d’identifier les éventuels correctifs nécessaires. Un rapport sera élaboré d'ici le 1er juin 2020 afin de synthétiser les conclusions de ce travail.

Ce décalage donnera également aux collecteurs (employeurs, centres de pensions, etc.) le temps d’adapter leurs systèmes d’information et à l’administration fiscale celui de calculer les taux de prélèvement à la source correspondant à la situation des non-résidents. Il permettra d’assurer ainsi la mise en œuvre de la réforme dans de meilleures conditions.

Focus sur la réforme

La réforme de la fiscalité des non-résidents adoptée en LFI 2019 à la suite du rapport de la députée Anne GENETET (LREM, Français de l'étranger) vise à simplifier la fiscalité des non-résidents. Elle remplace la retenue à la source (RAS) dérogatoire qui était appliquée sur certains de leurs revenus de source française (traitements, salaires, pensions) par le barème de droit commun, et la mise en œuvre du prélèvement à la source.

L'objectif de la réforme est de calculer l’impôt de la même manière sur l’ensemble des revenus de source française des non-résidents, et de le recouvrer par l’intermédiaire du prélèvement à la source.

Lire (2 min.)

Cession : Tikehau Capital vend pour 224,3 millions d’euros d’actions Eurazeo

Tikehau Capital — groupe de gestion d’actifs et d’investissement — annonce ce vendredi 18 octobre avoir réalisé avec succès la cession d’un total de 3 504 640 actions Eurazeo — représentant environ 4,45 % du capital social d’Eurazeo — pour un produit total de cession de 224,3 M€.

L’opération a été effectuée au moyen d’un placement privé auprès d’investisseurs institutionnels, par voie de construction accélérée d’un livre d’ordres (accelerated book building offering). L’opération de cession portera à 46 M€ la contribution d’Eurazeo aux revenus du portefeuille de Tikehau Capital depuis le 1er janvier 2019.

5,1 % du capital social d'Eurazeo

A l’issue de ce placement, Tikehau Capital conserve une participation résiduelle de 5,1 % du capital social d’Eurazeo. Tikehau Capital s’est engagé à ne pas céder sa participation résiduelle pendant une période de 90 jours, à compter de la date de règlement-livraison de la cession.

Nomura International est intervenu en qualité de conseil financier de Tikehau Capital dans le cadre de la cession. Credit Suisse Securities (Europe) Limited et Citigroup Global Markets Limited sont intervenus chacun en qualité de teneur de livre associé, agent de placement associé et garant.

Lire (1 min.)

Luxembourg : l’assurance vie sur-mesure pour sécuriser son patrimoine

Maxime Defasy
L'assurance vie luxembourgeoise offre une sécurité renforcée et de nombreuses options de diversification. Ce placement attire les épargnants en quête de gestion de fortune à moindre coût. Quelle(s) différence(s) avec la France ? Quels sont les avantages pour les patrimoines financiers importants ?
Lire (5 min.)

Intelligence artificielle : 700 millions d’algorithmes et moi, et moi, et moi

Rolando Grandi
Le développement économique repose de plus en plus sur celui de la technologie du Big Data. Quel est le rôle économique de l'intelligence artificielle (IA) ? Quelles sont les perspectives de développement du secteur ? Quel rôle social pour l'IA ?
Lire (4 min.)

Momentum - Guerre commerciale : vers un accord partiel

La nouvelle guerre froide s'inscrit dans la longue durée. Néanmoins, un accord partiel est nécessaire pour la Chine autant que pour les Etats-Unis. Une trêve dans les hostilités va donner une bouffée d'oxygène aux investisseurs. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<4 min.)

Loi PACTE - Plan d'Epargne Retraite (PER) : comment adapter sa stratégie d'ingénierie patrimoniale ?

Simplification de l'épargne, transformation des stratégies patrimoniales, nouvelles opportunités... Que change la loi PACTE en termes d'épargne retraite ? Comment fonctionne le nouveau PER ? Dans le cadre de la Convention Patrimonia 2019, Le Courrier Financier est allé à la rencontre des CGP.
Voir (<5 min.)

Aviva Investors recrute une Responsable des processus d’investissement multi-actifs et macro

Aviva Investors — branche mondiale de gestion d'actifs d'Aviva — annonce ce vendredi 18 octobre la nomination d'une Responsable des processus d'investissement multi-actifs et macro. Basée à Londres, Emma Halley travaillera sous la responsabilité de Peter Fitzgerald, Directeur des investissements multi-actifs et macro.

Dans ce cadre, elle sera responsable de la génération, de la structuration et de la mise en œuvre de nouvelles idées pour l'ensemble des portefeuilles multi-actifs d'Aviva Investors, notamment la gamme Aviva Investors Multi-Strategy (AIMS). Elle renforcera la collaboration entre les équipes d'investissement en coordonnant les réunions hebdomadaires de l'équipe Multi-Strategy ainsi que lors du Strategic Investment Group Forum.

Focus sur le profil d'Emma Halley

Emma Halley était auparavant responsable de la gestion de portefeuille chez Fulcrum Asset Management (AM), où elle avait pour mission de mettre en oeuvre de manière cohérente les processus d'investissement au sein des stratégies de performance absolue représentant plus de 4,5 milliards de dollars d’encours. Avant cela, elle a travaillé pendant quatre ans au sein de l'équipe Global Fixed Income de Schroders.

« Sa nomination fait suite aux changements que nous avons apportés à notre plateforme d'investissement l'an dernier, notamment avec la création d’un pôle réunissant les expertises multi-actifs et macro et l’importante augmentation de nos capacités en gestion actions. L’impact de ces changements commence déjà à se faire sentir à travers l'ensemble de nos portefeuilles », conclut Peter Fitzgerald, Directeur des investissements, multi-actifs et macro.

Lire (2 min.)

Investir dans l’or : Germinal devient FDC Or Physique

Germinal — fonds commun de placement de droit français investi en or physique — annonce ce jeudi 17 octobre son changement de nom. Le véhicule devient FDC Or Physique. Contrairement aux produits indiciels, FDC Or Physique permet aux investisseurs professionnels d’investir directement dans un stock d’or physique, conservé sous la responsabilité de BNP Paribas Securities Services.

FDC Or Physique est un Fonds Professionnel Spécialisé, réservé aux investisseurs professionnels. Il est exposé à différents facteurs de risque, notamment la perte en capital, la baisse du prix de l’or, le règlement livraison, etc. Le véhicule permet d’investir en or dans les mêmes conditions que les investisseurs professionnels, avec toute la souplesse et la sécurité qu’offre un fonds commun de placement.

Facteurs d'attractivité de l'or

Dans les conditions de marché actuelles, l’or attire les investisseurs en quête valeur refuge. Cet actif est à nouveau porté par plusieurs tendances de fond sur les marchés financiers :

  • Les autorités américaines sont engagées dans un nouveau cycle monétaire ;
  • La Chine et la Russie réduisent leur dépendance par rapport au dollar ;
  • La faiblesse des rendements oblige à chercher des alternatives.
Lire (2 min.)

Crowdfunding immobilier : des garanties pour mieux protéger les investisseurs

Ronan Diabat et Me Domitille Brevot
Investir sur une plateforme de crowdfunding immobilier séduit toujours plus de particuliers. Comme tout investissement, cela n’est pas exempt de risque. Quels dispositifs de garanties les plateformes mettent-elles en place pour protéger les particuliers ?
Lire (5 min.)

Nos Partenaires