SCPI : Alderan annonce la onzième acquisition d’ActivImmo

Alderan — société de gestion créée en 2015 par Rémy Bourgeon — annonce ce vendredi 26 février l’acquisition d’un nouvel actif pour la SCPI ActivImmo, un bâtiment de logistique urbaine situé au cœur de la conurbation lilloise (Nord).

La surface locative totale du bâtiment couvre environ 6 000 m2. Pour cette transaction, l’Acquéreur était accompagné par BNP Paribas Real Estate, Pro Actim et l’Etude Lasaygues.

Logistique du dernier kilomètre

L'actif présente de très bons fondamentaux tant en termes de localisation, à 15 minutes de Lille, d’accessibilité que de caractéristiques techniques. Il répond ainsi aux besoins de la logistique urbaine. L’ensemble est actuellement exploité et loué dans sa totalité par une entreprise spécialisée dans le secteur de la logistique du dernier kilomètre liée au e-commerce.

« Par sa localisation, ses caractéristiques techniques et l’activité de son locataire, ce site est un excellent exemple de ces actifs de logistique urbaine qui suscitent l’intérêt d’un nombre croissant d’investisseurs professionnels. Alderan est fière de les rendre également accessibles au grand public par l’intermédiaire de sa SCPI ActivImmo », précise Benjamin Le Baut – Directeur Général.

Lire (1 min.)

Paris : Keyrus SA transfert la cotation de ses titres sur le marché Euronext Growth

Keyrus — société de conseil technologique — annonce ce vendredi 26 février le transfert de la cotation des titres émis par la société, du marché réglementé Euronext Paris (Compartiment C) vers le système multilatéral de négociation Euronext Growth Paris (le Transfert).

Réduire les coûts

Le Transfert sera effectif à compter de la séance de Bourse du 2 mars 2021. La demande d'admission des titres émis par Keyrus sur le marché Euronext Growth à Paris a été approuvée par l'Euronext Listing Board le 24 février 2021. Keyrus avait annoncé le 5 janvier 2021 son intention de transférer la cotation de ses actions sur un marché plus approprié à sa taille.

Ce transfert permettra également à Keyrus de simplifier son organisation et ses procédures, tout en continuant à bénéficier des attraits des marchés financiers. Ce transfert s'inscrit également dans la continuité des efforts de réduction des coûts de fonctionnement du Groupe réalisés au cours de l'exercice 2020.

Informer l'investisseur

Keyrus continuera de délivrer une information exacte, précise et sincère, en rendant publique toute information privilégiée concernant la société, conformément au règlement européen sur les abus de marché (Règlement MAR). Les dispositions de ce dernier resteront également pleinement applicables à la Société notamment en matière de déclaration des transferts sur titres des dirigeants.

Le Document d'Information élaboré dans le cadre de ce transfert est en ligne dès aujourd'hui sur le site Internet de la société www.keyrus.com sous le menu « publications et informations financières», ainsi que sur le site d'Euronext. Le code ISIN d'identification des actions Keyrus reste inchangé et le code mnémonique devient ALKEY.

Calendrier prévisionnel

Keyrus a choisi CIC Market Solutions comme Listing Sponsor pour l'accompagner sur le marché Euronext Growth Paris. Le calendrier du Transfert sur Euronext Growth est le suivant :

  • 26 février 2021 avant bourse : Diffusion d'un communiqué de presse par la Société et mise en ligne du Document d'Information sur les sites Internet de la Société et d'Euronext ; Diffusion d'un avis Euronext annonçant la radiation des actions de la Société sur Euronext Paris ; Diffusion d'un avis Euronext annonçant l'admission des actions de la Société sur Euronext Growth Paris.
  • 2 mars 2021 : Radiation des actions de la Société sur Euronext Paris (avant bourse) ; Admission des actions de la Société sur Euronext Growth Paris (à l'ouverture).
Lire (3 min.)

Rouen : Alderan acquiert un immeuble de bureaux de 9 000 m2 en VEFA

Alderan — société de gestion indépendante, spécialiste de l'immobilier professionnel — annonce ce jeudi 25 février l’acquisition pour le compte de l’OPPCI Organa IV, et en association avec la Caisse des Dépôts et Consignations / Banque des Territoires, d’un immeuble d’environ 9000 m2 de bureaux en l’Etat Futur d’achèvement auprès de Linkcity.

Cet actif est situé au sein du quartier Flaubert, à proximité immédiate du centre historique de Rouen (Seine-Maritime). Il se situe à l’arrêt « Orléans » sur la ligne de bus en site propre T4. Il constitue une des deux tranches de bureaux qui s’inscrivent dans le programme développé par Linkcity.

Livraison prévue en 2023

A terminaison, l’immeuble développera 8 868 m2 de bureaux, avec 7 niveaux en superstructure et 2 niveaux de sous-sol. C’est un immeuble de qualité institutionnelle, conçu par les cabinets d’architectes TVK et AZ Architecture, qui bénéficiera d’une certification environnementale BREEAM Very Good et d’un niveau BEPOS Effinergie, et qui, dans sa construction, privilégie le recours aux matériaux bio-sourcés. La livraison est prévue au premier trimestre 2023.

Le bâtiment est pré-commercialisé à hauteur de 64 % de sa surface dans le cadre d’un bail long terme auprès d’un locataire d’excellente signature. « Cette opération de développement s’inscrit parfaitement dans la stratégie de création et de fabrication de valeur appliquée aux immeubles de bureau de notre OPPCI Organa IV. Elle vient compléter le portefeuille de ce fonds après l’acquisition du siège de l’Office National des Forêts en Octobre 2019 (Paris XII) », indique Rémy Bourgeon, Président d’Alderan.

Lire (2 min.)

Île-de-France : la région lance Assist Entreprise pour accompagner les TPE-PME

La Région Île-de-France annonce ce jeudi 25 février le lancement du service Assist Entreprise, destiné à l'accompagnement des entreprises franciliennes de moins de 250 salariés (TPE-PME) confrontées à des difficultés économiques menaçant leur survie. 

Ecouter et orienter

Assist Entreprise est un service régional anonyme et gratuit. Il offre aux entreprises un accès à des experts pour prévenir les risques de défaillance, et leur permet d'identifier rapidement les aides et dispositifs disponibles. Assist Entreprise propose deux types de supports :

  • Aiguiller : après avoir répondu à quelques questions, Assist Entreprise oriente vers le ou les interlocuteurs à contacter ;
  • Identifier clairement un besoin : dans ce cas, Assist Entreprise met à disposition un annuaire d'experts mis à jour régulièrement, ainsi que les solutions mobilisables rapidement.

Ce service est complémentaire des aides financières exceptionnelles déployées par la Région comme le Prêt Rebond, le Fonds Résilience (jusqu'au 27 mars) ou l'Aide aux loyers (valable pour le mois de novembre 2020).

Lire (1 min.)

Assurance-obsèque : la CNCEF Assurance pour le renforcement des bonnes pratiques

La Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers (CNCEF) Assurance — association professionnelle, qui regroupe les courtiers et mandataires d’assurance — annonce ce jeudi 25 février avoir pris connaissance de la dernière recommandation de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) publié cette semaine, concernant la commercialisation des contrats d’assurance-vie liés au financement d’obsèques. 

500 000 contrats chaque année

L’association professionnelle rejoint les bonnes pratiques délivrées par l’autorité de tutelle. L’ACPR apporte des évolutions qui seront de nature à faire monter en compétences les professionnels concernés. Notamment dans la clarté de l’information délivrée, y compris dans les publicités, et à améliorer la qualité du conseil lors de la commercialisation de ces produits. La CNCEF Assurance estime que les travaux effectués par l’autorité de tutelle vont améliorer la protection du consommateur.

500 000 nouveaux contrats destinés au financement d’obsèques sont souscrits chaque année par les Français. Outre la déshérence des contrats, l’ACPR insiste sur la nécessité d’une plus grande pédagogie financière — sur le mécanisme de financement des obsèques et du capital garanti, ou encore le rachat ou la revalorisation du contrat. « Plus généralement, ces dispositions vont dans le sens d’une plus grande responsabilisation des acteurs professionnels et d’une meilleure pédagogie des français dans le secteur de l’assurance », estime la CNCEF Assurance. 

Lire (1 min.)

Suisse : Tabula lance un ETF exposé à l’inflation américaine

Tabula Investment Management Limited (Tabula) — fournisseur européen d’ETF obligataires — annonce ce jeudi 25 février le lancement du US Enhanced Inflation UCITS ETF sur la bourse SIX Swiss Exchange.

Focus sur le nouvel ETF

La nouvelle part CHF-hedged (TINC) complétera les autres parts de cet ETF disponibles dans le marché : USD (TINF, LSE), EUR-hedged (TINE, Borsa Italiana) et GBP-hedged (TING, LSE). La version USD a été lancé en novembre 2020 et dispose déjà d’encours d'environ 35 M$.

Le Tabula US Enhanced Inflation UCITS ETF CHF-hedged (TINC) est le seul ETF sur le marché qui offre une exposition à l'inflation américaine réalisée et attendue dans un seul indice. Cet ETF combine un portefeuille d’obligations américaines indexées à l’inflation et une protection sur les anticipations d’inflation (Breakevens).

Se concentrer sur l'inflation...

« L'inflation est une préoccupation croissante des investisseurs professionnels. La pandémie et les blocages économiques ont créé une incertitude sur la trajectoire de l'inflation. La structure de nos dépenses a changé de façon spectaculaire, ce qui rend difficile de prévoir l'effet net sur les indices des prix à l'échelle de l'économie », déclare Michael John Lytle, PDG de Tabula.

« Les banques centrales ont injecté des billions de dollars sur les marchés financiers et d'autres devraient suivre. Il est peu probable que les décideurs politiques resserrent leur politique monétaire en réponse à la hausse de l'inflation, tant qu'une reprise économique mondiale post-Covid ne sera pas en cours », ajoute-il.

...mais aussi sur ses anticipations

« La plupart des ETF sur l'inflation obligent les investisseurs à choisir entre l'inflation réalisée et les anticipations d'inflation. Pour de nombreux investisseurs, ces deux mesures sont importantes et une solution plus efficace consiste à les combiner, ce que nous avons fait avec le Tabula US Enhanced Inflation UCITS ETF », précise Michael John Lytle.

« La Suisse est l'un des marchés d'ETF les plus importants et connaît une croissance rapide en Europe (...) La cotation d'une part CHF-hedged de notre ETF US Enhanced Inflation à la bourse SIX Swiss Exchange démontre l'engagement de Tabula sur ce marché important », précise Stefan Garcia, Managing Director de Tabula. Le Tabula US Enhanced Inflation UCITS ETF CHF-hedged est listé sur la bourse SIX Swiss Exchange depuis le 25 février 2021 avec le code TINC avec des frais courants de 0,34 %.

À propos de l’indice

Tabula a travaillé avec Bloomberg pour fournir une exposition combinant l'inflation réalisée et attendue dans un seul indice. Le nouvel indice Bloomberg Barclays US Enhanced Inflation Index fournit l'inflation américaine réalisée via une exposition aux titres du Trésor américain protégés contre l'inflation (TIPS) sur un large panel de maturités.

De plus, il prend une exposition aux TIPS 7 à 10 ans et couvre le risque de taux via une position vendeuse sur des titres du Trésor américain 7 - 10 ans ; ce qui permet à l’indice d’être sensible aux attentes d'inflation à moyen terme. L'indice est calculé quotidiennement et rééquilibré mensuellement.

Lire (3 min.)

Capital-investissement : Inter Invest poursuit la diversification de ses métiers pour ses 30 ans

Inter Invest — société de financement et entreprise d’investissement créée en 1991 — annonce ce mercredi 24 février avoir levé 168 M€ en 2020. Le groupe indépendant s'appuie sur « un pari gagnant », à savoir la stratégie de diversification de ses activités structurées autour du capital-investissement et de l’immobilier patrimonial en nue-propriété, en complément de ses opérations Girardin. Inter Invest entend continuer sur cette lancée en 2021.

Inter Invest Capital a dépassé la barre symbolique des 100 M€ en 2020. La société de gestion compte plus de 50 sociétés en portefeuille et gère 13 FIA dont 4 FPCI. Depuis juillet 2020, elle est signataire des Principes pour l’Investissement Responsable (PRI) de l’ONU.

« 2021 est une année importante pour Inter Invest : nous fêtons nos 30 ans ! Nous entendons déployer la stratégie de diversification de nos métiers initiée depuis 2015, pour accompagner notre réseau de 850 partenaires professionnels du conseil en gestion de patrimoine mais également les investisseurs en recherche de solutions d’investissement innovantes », déclare Jérôme Devaud, Directeur Général Délégué d’Inter Invest.

120 M€ d'encours sous gestion

En 2020, la filiale spécialisée dans des opérations « Early Growth » a lancé une gamme de fonds spécialisée en capital-investissement immobilier en Métropole & Europe et renforcé ses équipes. Cette gamme de plusieurs fonds — FPCI Capital Immo réservé aux investisseurs avertis et FCPR Inter Immo accessible dès 3 000 euros — complète la stratégie de capital-croissance en Métropole & Europe (FPCI Fortuny) et la stratégie de capital-investissement en Outre-mer (FIP Outre-mer).

A cet égard, les fonds métropolitains ont enregistré une croissance de + 53 % sur les levées de fonds des FPCI métropolitains portées notamment par les souscriptions réalisées dans le cadre du dispositif de l'apport-cession. Quant au FIP Outre-mer Inter Invest n°3, 11,5 M€ ont été levés. Inter Invest Capital propose désormais une offre de fonds fiscaux ou non fiscaux à destination du grand public ou des investisseurs avertis.

Montée en puissance pour Inter Invest Immobilier

En 2020, Inter Invest Immobilier, positionné exclusivement sur des programmes en nue-propriété, a poursuivi sa stratégie de sélection d’emplacements « premium » en Ile-de-France, grandes métropoles régionales et stations balnéaires. La filiale a étoffé son offre avec 4 lancements de programmes dont 3 achetés en bloc.

Au total, plus de 140 lots ont été commercialisés (contre 24 lots en 2019). Le programme emblématique de Bordeaux Square Saint-Louis, composé de 130 lots, les 2 programmes de Toulouse (Les Hauts de Belmont et CARRE D’OR’m) et la Résidence April à Saint-Raphaël ont rencontré l’intérêt des investisseurs.

Opérations Girardin, 316 M€ financés

En 2020, Inter Invest Outre-mer a confirmé sa position de leader en défiscalisation Girardin en finançant 316 M€ d’opérations dans les DOM-COM proposant ainsi à ses partenaires et investisseurs une enveloppe totale de 142 M€ de réduction d’impôt.

Avec son produit New Energy, Inter Invest a fortement contribué à accompagner la transition énergétique dans les DOM-COM ces dernières années en finançant +175 M€ de matériels de production d’énergie renouvelable. 

Trois nouveaux services et outils

Les signatures électroniques ont représenté + 93 % des souscriptions enregistrées en 2020, preuve que la signature électronique est une facilité reconnue et appréciée par une grande majorité des investisseurs.

Nouveau service « full digital », le Process CIF Digital permet aux professionnels du conseil en gestion de patrimoine de remplir sereinement leurs obligations réglementaires envers leurs clients et de se concentrer sur la relation client. Plus de 260 partenaires l’ont déjà adopté.

Prosper by Inter Invest est la dernière innovation née en 2020. Cette plateforme en ligne fiable et gratuite déniche pour l’internaute en moins d’1 minute les solutions adaptées à sa situation pour réduire sa note fiscale grâce à un algorithme puissant élaboré à partir de plus de 720 000 simulations.

Lire (4 min.)

Relance durable : Generali investit 3,5 milliards d’euros dans l’économie réelle en Europe avec « Fenice 190 »

Fondé à Trieste le 26 décembre 1831, Generali — groupe international d’assurance et de gestion d’actifs — va fêter ses 190 ans. Cet anniversaire historique sera célébré tout au long de l’année 2021 avec de multiples initiatives à destination des collaborateurs, des agents, des clients et des communautés des les différents pays où Generali opère.

Pour marquer l’occasion, Generali annonce ce mercredi 24 février le lancement de « Fenice 190 » (« Phénix 190 » en italien), un plan d’investissement de 3,5 milliards d’euros sur une durée de 5 ans. Objectif, soutenir la relance des économies européennes impactées par la Covid-19, à commencer par l’Italie, la France et l’Allemagne avant de s’étendre à tous les pays européens où Generali est actif.

Croissance durable

« Fenice 190 » s’inscrit dans la lignée des initiatives lancées en 2020 pour s’attaquer aux effets de la pandémie, avec des investissements de plus de 1 milliard d’euros déjà injectés en faveur des PME et de l’économie réelle. En outre, Generali s’engage à verser 500 millions d’euros par an sur les 5 prochaines années, à travers des fonds d’investissement internationaux dans les infrastructures, l’innovation et la digitalisation, les PME, l’habitat durable, les équipements de santé et l’éducation.

« Ce 190e anniversaire survient au cours d’une année décisive où nous devons faire face à la plus sérieuse crise mondiale de l’après-guerre et jeter les fondations d’une relance globale à large échelle. Avec Fenice 190, nous voulons être un leader dans cette odyssée en léguant un héritage concret pour le futur et qui puisse assurer un soutien significatif aux secteurs les plus innovants, durables et stratégiques pour la relance de l’économie européenne, tout en favorisant l’inclusion de ceux qui ont été lourdement impactés par la crise », déclare Philippe Donnet, PDG du Groupe.

10 opportunités identifiées

Le plan « Fenice 190 » est mis en œuvre à travers la plateforme multi-boutiques de Generali Investments. Il est ouvert aux fonds tiers, aux investisseurs institutionnels et à toutes les entreprises du Groupe. La sélection des initiatives est pilotée par un comité d’investissement issu de l’équipe Asset & Wealth Management, la Business Unit dirigée par son PDG Carlo Trabattoni, avec des experts en actifs réels, en développement durable, en private equity, en crédit et en fonds propres.

Le PDG de Generali Real Estate, Aldo Mazzocco, est en charge du comité qui s’assure de la conformité de l’approche avec les 17 « Objectifs de développement durable » (ODD) des Nations Unies. Son but, générer un impact positif dans la relance économique et l’économie réelle en Europe. 10 opportunités d’investissement ont déjà été identifiées à travers un engagement à plusieurs facettes de 1,05 milliard d’euros — du soutien aux PME européennes à l’habitat durable et les infrastructures, avec un accent particulier mis sur le numérique, la santé et la transition énergétique.

Célébrer les 190 ans...

Generali souffle ses 190 bougies à travers plusieurs initiatives qui se dérouleront tout au long de 2021. Le mois de décembre marquera l’achèvement du projet de restauration et de rénovation, sous la supervision du cabinet David Chipperfield Architects, du palais des Procuratie Vecchie à Venise qui sera ouvert au public pour la première fois depuis 500 ans et qui deviendra le siège mondial de la Fondation The Human Safety Net.

La fondation The Human Safety Net, créée en 2017, s’est donnée pour mission de développer le potentiel de personnes vulnérables afin qu’elles puissent améliorer les conditions de vie de leurs familles et de leurs communautés. Ses programmes proposent un soutien aux familles ayant des enfants de 0 à 6 ans et encouragent l’intégration des réfugiés à travers le travail et l’entrepreneuriat.

La fondation The Human Safety Net, actuellement implantée dans 23 pays, travaille étroitement avec un réseau de plus de 50 associations et organismes à but non lucratif pour maximiser son impact au sein des communautés où elle opère. C’est une plateforme d’innovation sociale dont les activités seront hébergées dans ses locaux à Venise, un lieu inspirant qui favorisera les échanges et les débats sur les enjeux clés de Société.

...notamment en Italie

L’automne verra la première édition d’EnterPrize, une initiative dédiée aux PME européennes, avec pour objectif de les encourager à adopter des modèles économiques durables, à donner de la visibilité à leurs réalisations et de stimuler le débat public autour des sujets de responsabilité sociétale d’entreprise (RSE). Une plateforme digitale permettra de partager les meilleures pratiques et d’accéder à une bibliothèque de contenus d’information sur le développement durable.

En parallèle, la première édition d’un Livre Blanc sur le développement durable sera présentée en partenariat avec l’Université Bocconi de Sciences économiques et politiques de Milan, en restituant les recherches sur les effets des principes durabilité sur les PME européennes.

Les célébrations du 190e anniversaire impliqueront particulièrement la ville de Trieste –où Generali a été fondé en décembre 1831 – et les communautés locales. Dans les espaces de son siège historique, le Palazzo Berlam, récemment rénové par l’architecte Mario Bellini, les Archives Historiques de l’Entreprise seront présentées au public avec des formats innovants et interactifs. Des sessions de formation et des conférences seront également dispensées à l’Académie du Groupe Generali, le nouveau centre international de formation implanté au Palazzo Berlam.

Collaborateurs à l'honneur

Poursuivant sa tradition créative d’affiches publicitaires valorisant la création contemporaine, Generali va confier à cinq jeunes artistes italiens et internationaux la tâche d’interpréter 5 activités clés du Groupe dans le cadre du projet « This is Tomorrow » pour créer des affiches dépeignant la réalité sous de nouveaux jours.

Les plus de 70 000 collaborateurs du Groupe joueront aussi un rôle majeur dans la célébration de cet événement marquant que sont ces 190 ans d’histoire. A travers un concours mondial accessible via une plateforme dédiée, ils auront la possibilité de raconter leur « histoire » personnelle de Generali en conjuguant leur propre expérience avec le riche héritage du Groupe. Les meilleures histoires seront sélectionnées pour identifier 190 « Lions » qui participeront activement aux initiatives du 190e anniversaire.

Enfin, sur le site Web du Groupe, generali.com, une nouvelle rubrique sera créée pour mettre en lumière les différentes initiatives liées à cet anniversaire et proposer de multiples contenus sur l’Histoire de Generali.

Lire (6 min.)

SCPI Optimale : Consultim AM annonce un TDVM annualisé de 5,52 % en 2020

Consultim Asset Management (Consultim AM) — filiale du groupe Consultim, dédiée à la gestion immobilière — annonce ce mercredi 24 février un TDVM (taux de distribution sur la valeur de marché) annualisé de 5,52 % en 2020 pour sa SCPI Optimale. Le fonds lancé en septembre 2020 se hisse dans le Top 10 des SCPI diversifiées en termes de rendement.

2021, confirmer la performance

Malgré une année 2020 marquée par la crise sanitaire et ses conséquences économiques, la SCPI Optimale réalise un bon démarrage. Elle se place à la 9e position des SCPI diversifiées, selon l’Institut de l'Epargne Immobilière et Foncière (IEIF) — le taux de rendement moyen des SCPI en 2020 étant de 4,18 %. Les gérants souhaitent maintenir le niveau de performance en 2021.

Accessible au grand public depuis septembre 2020 à partir de 1 500 euros, Optimale est une SCPI de rendement diversifiée avec une distribution mensuelle des revenus. Le fonds disposait d'un patrimoine d’environ 11 millions d’euros — cinq actifs dont un sous compromis — à fin 2020. Objectif en 2021, confirmer la performance réalisée sur 2020.

Commerce de proximité

« Dans un environnement très incertain, nous allons continuer à privilégier les typologies d’actifs et de locataires qui ont démontré une grande résilience dans le contexte actuel, avec comme objectif de préserver le capital des investisseurs et leur générer des revenus réguliers et pérennes dans la durée », explique Andràs Boros, co-gérant de la SCPI Optimale.

La SCPI Optimale va poursuivre sa stratégie d’investissement dans des actifs de tailles intermédiaires et de proximité — les mieux à mêmes, selon les gérants de la SCPI, de délivrer un rendement soutenu et pérenne dans la durée. Au 31 décembre 2020, près de 70 % des revenus locatifs de la SCPI Optimale provenaient de la distribution alimentaire de proximité, un secteur très résilient et particulièrement apprécié des gérants du fonds.

Digitalisation de la souscription

Le processus de souscription à la SCPI Optimale est 100 % digital. Cela s'applique également pour l’épargne programmée, le réinvestissement des dividendes et l’investissement en nue-propriété. Objectif, rendre les investissements de la SCPI plus souples et accessibles.

Le contexte sanitaire a servi d'accélérateur au phénomène. Désormais, les attentes des usagers et consommateurs se tournent massivement vers le digital. Par ailleurs, un Espace Client en ligne permettra plus facilement aux investisseurs de suivre leurs investissements, modifier ou arrêter le réinvestissement de leurs dividendes ou leur épargne programmée.

Lire (3 min.)

Courtin Real Estate renforce sa direction financière

Courtin Real Estate — groupe spécialisé en immobilier tertiaire — annonce ce mardi 23 février deux nominations, afin de renforcer sa direction financière. Jonathan Refalo accède ainsi au poste de contrôleur de gestion, et Nicolas Porquet à celui de comptable au sein de la direction administrative et financière dirigée par Nicolas Maychmaz.

Croissance de Courtin Real Estate

Courtin Real Estate optimise ainsi l’analyse, le suivi et la performance du groupe, en forte croissance. Créé en 2015 par Christophe Courtin, le groupe — indépendant non coté — s'est fait un nom en réhabilitant en profondeur de grands immeubles de seconde main pour les rendre éco-responsables. Le siège se trouve à Paris, avec une succursale à Sophia-Antipolis.

Courtin Real Estate aura cédé sur l’année 2020 pour plus de 100 millions euros de VEFA à des SCPI nationales (Unofi – Deltager) et aura annoncé sur le même exercice trois recrutements pour son Comité de Direction : Directeur Administratif et Financier (Nicolas Maychmaz), Directrice des opérations (Aline Goes) et Directeur Commercial (Adrien Soudier).

Focus sur les parcours de Jonathan Refalo et Nicolas Porquet

Courtin Real Estate renforce sa direction financière
Jonathan Refalo

Jonathan Refalo est titulaire d’un Master Comptabilité Contrôle et Audit (CCA) à l’IAE de Nice, obtenu en 2014. Il intègre le groupe Amadeus ou il y fera ses armes pendant six années en tant que contrôleur financier. Il y exerce alors diverses fonctions liées à la clôture mensuelle, à l’établissement de budget ainsi qu’à la mise en place d’outils de reporting pour le leader mondial.

Courtin Real Estate renforce sa direction financière
Nicolas Porquet

Nicolas Porquet est lui titulaire d’un Bachelor Comptabilité et Finances d’entreprise, et fort d’une expérience de 13 ans en cabinet d’expertise comptable. Il sait aussi bien gérer la comptabilité journalière et les diverses obligations fiscales, que l’établissement des comptes annuels.

Lire (2 min.)

Gestion thématique : BNP Paribas AM lance un fonds sur la croissance inclusive

BNP Paribas Asset Management (BNPP AM) — filiale de gestion d'actifs de la banque BNP Paribas — annonce ce mardi 23 février la restructuration du fonds « BNP Paribas Human Development », qui prend désormais le nom de « BNP Paribas Inclusive Growth ». Objectif, développer une nouvelle stratégie d'investissement axée sur la croissance inclusive afin de réduire les inégalités liées au revenu, à l'éducation, au genre, à l'origine ethnique, à l'origine géographique, l'âge, ou le handicap

Dimension sociale et performance financière

L'évolution de ce fonds s'inscrit pleinement dans la stratégie Global Sustainability de BNPP AM, dont l'Egalite et la Croissance Inclusive constituent — aux côtés des thématiques de la transition énergétique et l'environnement — l'un des trois piliers clés. Cette thématique constitue une composante essentielle des scores environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) des entreprises ; la dimension sociale est d'ailleurs mise en exergue par la crise économique et sanitaire actuelle.

Labellisé investissement socialement responsable (ISR) en France, « BNP Paribas Inclusive Growth » investit dans des entreprises « qui contribuent positivement à la diversité et à l'inclusion » explique BNPP AM. Sa stratégie d'investissement repose sur cinq grands challenges sociaux, identifiés comme causes majeures des inégalités :

  • préserver les plus fragiles de la précarité ;
  • favoriser la mobilité sociale ;
  • développer une offre de qualité accessible au plus grand nombre ;
  • respecter l'éthique des affaires ;
  • promouvoir la décarbonation et la biodiversité.

BNPP AM s'appuie sur « la conviction que la croissance inclusive est créatrice de performances financières durables et d'une meilleure gestion des risques à long terme ». Le fonds « BNP Paribas Inclusive Growth » vise à offrir aux investisseurs institutionnels et épargnants des rendements attractifs, « tout en contribuant à une économie qui crée des opportunités pour tous ».

Méthodologie propriétaire...

BNPP AM développe une méthodologie d'évaluation propriétaire, qui associe l'expertise de son département de recherche quantitative et les capacités d'analyse des données extra-financières par son équipe d'experts en analyse ESG. Toutes les valeurs sont ainsi notées sur 100, en fonction d'indicateurs ESG associés à une gamme spécifique de critères « croissance inclusive » dont notamment :

  • les contrats de travail ;
  • les conditions de travail ;
  • l'égalité salariale ;
  • la diversité des profils au sein de l'entreprise ;
  • le pourcentage de femmes managers ;
  • la présence de femmes aux postes de direction ;
  • le management des talents ;
  • la formation professionnelle ;
  • l'offre de produits et services à destination des consommateurs à faible revenu ;
  • le politique de rémunération des dirigeants. 

...pour déterminer un score inclusif

Le « score inclusif » final attribué à chaque société est établi sur la base d'une surpondération des critères sociaux — qui comptent pour 65 % du score inclusif, contre 20 % pour les critères de gouvernance et 15 % pour les critères liés à l'environnement. Il permet ainsi d'identifier les spécialistes de la croissance inclusive. Les entreprises obtenant une note inférieure à 20 sur 100 sont automatiquement exclues de l'univers d'investissement.

Cette approche sélective permet à BNP Paribas Inclusive Growth de répondre à l'ensemble des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies au travers de la thématique du fonds. Quatre objectifs sont adressés en priorité : l'accès à des emplois décents, la réduction des inégalités, l'égalité entre les sexes et la lutte contre la pauvreté.

Creuser la thématique sociale

« En intégrant des indicateurs de performance spécifiques d'une entreprise, tels que le taux de rotation des effectifs ou la diversité au sein du conseil d'administration notre modèle propriétaire permet de filtrer l'univers d'investissement. Sur le millier d'entreprises ainsi retenues, notre approche financière permet de retenir un portefeuille d'actions concentré sur 40 à 60 titres. Cette gestion de forte conviction nous permet ainsi d'identifier les leaders de la croissance inclusive », commentent Maria Luz Diaz Blanco et Anne Froideval, gérantes du fonds Inclusive Growth.

« Le fonds BNP Paribas Inclusive Growth s'inscrit dans la continuité des travaux de BNPP AM sur la thématique sociale et répond à la demande de nos clients. Nous sommes convaincus que les entreprises qui mettent en œuvre les meilleures pratiques de diversité et d'inclusion auprès de leurs collaborateurs, leurs clients ou encore leurs fournisseurs peuvent obtenir de meilleurs résultats financiers. Ce constat résonne d'autant plus fort avec la crise de Covid-19 qui accéléré l'émergence des considérations sociales dans les prises de décision en matière d'investissement », ajoute Delphine Riou, Analyste ESG chez BNP Paribas Asset Management.

Lire (5 min.)

Trésorerie des TPE-PME : les Experts-comptables appellent à « la mobilisation générale »

Le conseil supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables — ordre professionnel qui regroupe les experts-comptables en France — tire la sonnette d'alarme ce lundi 22 février concernant la trésorerie des entreprises françaises de moins de 250 employés (TPE-PME). « L’état de santé des TPE et PME françaises pourrait subitement et massivement se dégrader dès lors que les dispositifs exceptionnels de soutien déployés par l’état (activité partielle, FSE, PGE, etc.) viendront à échéance », indique l'association dans un communiqué officiel.

Cette déclaration suit une série de publications récentes sur cette thématique. Ce jeudi 18 février, le comité de crise sur les délais de paiement publie la première édition de son baromètre trimestriel sur le ressenti des entreprises en matière de crédit inter-entreprises, comme l'a rapporté Le Courrier Financier dans un précédent article. Ce diagnostic est confirmé par le « rapport RICHELME » remis au Gouvernement par la mission Soros ce vendredi 19 février. Il « impose une réaction proportionnelle à l’urgence qui se profile » assure l’Ordre des Experts-Comptables.

Le rôle de l'expert-comptable

Plusieurs pistes de travail ont été suggérées au gouvernement. Toutes privilégient le tryptique  « informer, détecter et accompagner ».  La rapidité de réaction reste un critère clé d'efficacité. « Plus tôt la situation de difficulté est détectée, plus efficace sera la solution d’accompagnement proposée au chef d’entreprise », assure Lionel Canesi, président du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables

Les 21 000 experts-comptables de France estiment être les mieux placés pour jouer le rôle de vigie, de guide et de conseil auprès des entrepreneurs en grande difficulté — une idée déjà promue par le président RICHELME. « Les professionnels du chiffre et du conseil sont les premiers et les plus proches interlocuteurs des patrons de TPE et PME », déclare Lionel Canesi.

« Proposer un avantage fiscal aux entreprises pour les inciter à avoir recours à un expert-comptable est une proposition de bon sens. Le rapport RICHELME insiste sur la mise en place d’une mission spécifique de l’expert-comptable et nos institutions vont travailler à en préciser les contours », ajoute-il.

Faire face à la crise sanitaire

L’Ordre des Experts-Comptables « s’est déjà mis en ordre de marche ».  L'association assure « avoir multiplié, en région, les échanges avec les tribunaux de commerce ». Elle organise par ailleurs des cessions d’information de ses adhérents sur les derniers textes parus relatifs aux procédures collectives.

Il est désormais « impératif d’anticiper les conséquences de la crise et de mettre en place le cadre législatif et réglementaire nécessaire pour détecter plus précocement les difficultés des entreprises » assure l'association, qui invite le Gouvernement à se saisir de la question. L’Ordre National des Experts-Comptables reprend à son compte la formule de Georges Richelme : faire de la sauvegarde du tissu économique « une grande cause nationale ».

« On dit souvent que les Experts-Comptables sont les médecins généralistes de l’entreprise. En ces temps de crise sanitaire, la métaphore médicale est plus que jamais justifiée », ajoute l'association. La profession d'expert-comptable doit prendre « toute sa part toute dans la mise en œuvre de solutions concrètes, simples dans leur formulation et leur logique de déploiement ». Pour accompagner les TPE-PME dans cette crise inédite, « il est urgent de ne pas attendre la fin des aides publiques ».

Lire (4 min.)