Private equity : quelle stratégie patrimoniale à privilégier en fonction de ses objectifs ?

Bertrand Tourmente
Bertrand Tourmente, fondateur d’Althos Patrimoine, décrypte les mécanismes du private equity.
Lire (5 min.)

Mirko Cescutti – EDRAM : Private Equity, « en 2022, nous allons lancer une offre dédiée aux CGP »

Edmond de Rothschild Asset Management (EDRAM) revient sur son bilan au T1 2022. Comment la société de gestion aborde-t-elle l'année 2022 ? Comment le gérant d'actifs fait-il évoluer son offre à destination des conseillers en gestion de patrimoine (CGP) ?
Voir (<1 min.)

Private Equity : une démocratisation en marche

Michel Ivanovsky
Longtemps réservé aux investisseurs professionnels, le private equity s’ouvre de plus en plus à une clientèle retail. Le retour de la volatilité et de l’inflation couplé à un excès de liquidités à investir incite les épargnants à la recherche de performance à s’intéresser au non coté dont le capital investissement. Le point avec Michel Ivanovsky, Fondateur & Président de Mipise.
Lire (4 min.)

Agnieszka Miloud – Extendam : hôtellerie, Club Deal « Paris Rive Droite, Paris Rive Gauche »

En avril 2022, Extendam — spécialiste du capital investissement dédié à l'hôtellerie économique et milieu de gamme en Europe — annonce le lancement d'un Club Deal hôtelier à Paris. Qu'est-ce qu'un Club Deal by Extendam ? Quelles sont les caractéristiques de ce nouveau FCPI ?
Voir (<1 min.)

Kermony Office lance « K-Lab », pour investir dans les start-up de la French Tech

Kermony Office - multi-family office spécialisé dans l’accompagnement patrimonial des familles — crée « K-Lab », en partenariat avec Caption, une plateforme d’investissement unique d’actions de start-up, pour ouvrir l’accès à ses clients aux meilleures start-up de la French Tech.

"Faciliter l'accès"

Michael Sfez, associé de Kermony Office, explique : « Nous avons souhaité offrir à nos clients une solution pour faciliter l’accès au capital des plus belles start-up de la French Tech. Nos clients sont demandeurs d’investissements tangibles et la French Tech représente un vivier puissant de croissance sur le long terme. »

L’objectif est d’offrir aux clients du family office l’opportunité d’investir dans le capital de start-up disruptives suffisamment tôt pour profiter des périodes de forte croissance de ces entreprises innovantes.

En effet, attendre l’entrée en bourse d’une licorne fait globalement rater aux investisseurs une grande partie de la croissance d’une société non-cotée. Ce vivier recèle d’opportunités en constante évolution tout en permettant de diversifier son patrimoine. La French Tech n'est donc plus un épiphénomène dans l’univers des placements.

Des fenêtres d'exclusivité

L’offre K-Lab s’adresse aux clients du multi-family office pour leur permettre de se constituer graduellement un portefeuille de start-ups triés sur le volet. Pour cela, Kermony Office s’appuie entre autres sur une information riche apportée par Caption sur les entreprises dont l’information est moins accessible que sur les entreprises cotées. 

Grâce au partenariat, Kermony Office dispose de fenêtres d’exclusivité lui permettant de donner le temps à ses clients pour investir et bâtir sur le long terme un portefeuille diversifié. Ces investissements étaient jusque-là réservés aux fonds professionnels, investisseurs institutionnels ou grandes entreprises.

Lire (2 min.)

Les équipes de Mipise se renforcent

Avec l'arrivée d’une dizaine de nouvelles recrues depuis fin 2021, l’équipe de Mipise — spécialiste français de la création de plateformes de crowdfunding en marque blanche —vient de dépasser le cap des 30 salariés.  Lancée en 2013, par Michel Ivanovsky et Jean-Michel Errera, deux anciens dirigeants de banque, la solution Mipise opère depuis sur plus de 60 plateformes et dépasse les 300 000 utilisateurs. 

Ainsi, ce renforcement des effectifs, impulsée par une levée de fonds d’un million d’euros en equity en janvier dernier,  permet de consolider la place de Mipise en tant que leader sur le marché français des plateformes de crowdfunding et accélérer son développement au service de la Finance Alternative et des acteurs de la gestion d’actifs (CGP, Family Offices, fonds) en France et en Europe.

Au cœur du projet de Mipise, la vision d’une finance qui doit se réinventer grâce aux outils technologiques digitaux, aux plateformes Saas, à la blockchain pour permettre le succès d’une économie collaborative et financière performante. 

Lire (1 min.)

Private Equity institutionnel : Peqan veut en démocratiser l’accès

Début mars 2022, Peqan lance son activité. La société de gestion fondée en avril 2021 commercialise trois fonds d'investissement. Objectif, ouvrir l'accès vers le Private Equity Institutionnel aux investisseurs privés. Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (5 min.)

Paul-Simon Bénac – Direction générale du Trésor : Label Relance, « une gamme diversifiée de fonds de capital-investissement »

Comment le Label Relance participe-t-il à la démocratisation du Private Equity auprès des épargnants ? Paul-Simon Bénac, porte-parole du Label Relance, répond en exclusivité aux questions du Courrier Financier.
Lire (7 min.)

Bpifrance : un nouveau fonds pour démocratiser le capital-investissement auprès des Français

Bertrand Tourmente
Le lancement par Bpifrance d’un nouveau fonds de capital-investissement à destination des investisseurs particuliers constitue une excellente nouvelle pour démocratiser cette classe d’actifs auprès du grand public. Malgré la crise actuelle, le capital-investissement offre des rendements bien supérieurs aux autres classes d’actifs. Le point avec Bertrand Tourmente, fondateur d’Althos Patrimoine.
Lire (5 min.)

FCPI : Eiffel IG, soutenir les PME européennes avec ALTO Innovation 2020

Lancé en septembre 2020, le FCPI « ALTO Innovation 2020 » est ouvert à la souscription jusqu'au 31 décembre prochain. Quels sont les avantages et les inconvénients de ce type de placement ? Comment Eiffel IG soutient-elle les PME européennes ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (2 min.)

FCPR ISATIS Capital Vie & Retraite : quel bilan après cinq ans ?

Cinq ans après son lancement par ISATIS Capital et Generali, le FCPR ISATIS Capital Vie & Retraite référencé en tant qu’unité de compte affiche un bilan positif, en ligne avec sa stratégie d’investissement :

- un fonds labellisé Relance et engagé en matière de politique ESG (classé Article 8 du règlement SFDR) ;

- une politique d’investissement soutenue dans des PME françaises non cotées ; - une performance nette cumulée de 32,41 %* (du 31/05/2017 au 31/05/2022).

ESG et label Relance

Pour rappel, ISATIS Capital Vie & Retraite [code ISIN : FR0013222353] est un FCPR — Fonds Commun de Placement à Risque — perpétuel lancé le 31/05/2017 avec pour objectif de démocratiser le Private Equity pour l’ensemble des clients détenant un contrat d’assurance-vie ou plan d’épargne retraite.

Il est aujourd’hui référencé dans le cadre des principaux contrats d’assurance-vie et PER assurés par Generali Vie et Generali Luxembourg, ainsi que par d’autres assureurs en France et au Luxembourg. Conformément à la politique ESG (intégrant des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) de la société de gestion, le fonds est classé Article 8 du règlement SFDR (Sustainable Finance Disclosure Regulation).

Par ailleurs, à travers l’obtention du label Relance, il est reconnu comme un contributeur actif à la dynamique économique et à la création d’emplois en France. Sa stratégie d’investissement repose en effet principalement sur le financement, l’accompagnement et le développement de PME françaises non cotées, en croissance, rentables au moment de l’investissement, innovantes et souvent déjà positionnées à l’international ou ayant vocation à le faire.

Une performance nette cumulée de 32,41 %

Depuis sa création, le FCPR a ainsi déjà réalisé 18 investissements dans des PME françaises non cotées jugées rentables, en croissance et innovantes. Il a en parallèle opéré sept cessions dont cinq auprès d’acquéreurs industriels, confirmant la réelle valeur stratégique de ces entreprises. S’agissant d’un fonds de capitalisation, celui-ci poursuit sa stratégie en réinvestissant systématiquement le produit des cessions dans de nouvelles sociétés non cotées.

Pour son cinquième anniversaire, ISATIS Capital Vie & Retraite affiche une performance nette cumulée de 32,41 % et une performance nette annualisée de 5,77 % du 31/05/2017 au 31/05/2022. Grâce à sa durée de vie de 99 ans et sa valeur liquidative bimensuelle, les souscripteurs peuvent investir dans la durée et au rythme de leur choix. En cas de demande de rachat, le fonds assure sa propre liquidité — sans période de blocage — et procède à un règlement/livraison en numéraire à J+3.

Lire (3 min.)

Inter Invest lance une nouvelle gamme de fonds de private equity

Après avoir franchi la barre symbolique des 200 millions d’euros d’encours sous gestion fin 2021, Inter Invest Capital — société de gestion spécialisée dans le capital investissement — poursuit son développement et annonce, dans la continuité du recrutement de son nouveau Partner Julien Godard, le lancement du FPCI Miriad, premier millésime de sa gamme de fonds de fonds visant à démocratiser le private equity.

Faciliter l’accès au private equity

Le private equity est une classe d’actifs historiquement performante mais difficile d’accès, nécessitant jusqu’à aujourd’hui des moyens financiers significatifs et l’expérience d’experts.

En lançant son fonds de fonds Miriad, Inter Invest Capital innove en proposant à une clientèle privée un accès privilégié à un portefeuille soigneusement construit de fonds professionnels de capital-investissement historiquement réservés à des investisseurs institutionnels.

Inter Invest Capital participe ainsi activement à la démocratisation de cette classe d’actifs devenue incontournable avec pour objectif d’offrir aux investisseurs la possibilité de se constituer un portefeuille de qualité et difficile d’accès.

« Nous sommes particulièrement fiers de compléter nos expertises de capital investissement d’une quatrième verticale, après nos stratégies Early Growth, capital investissement immobilier et capital investissement outre-mer. Miriad illustre parfaitement la volonté historique du Groupe Inter Invest de proposer des solutions d’investissement innovantes au plus grand nombre d’investisseurs », a déclaré Jérôme Devaud, Directeur Général Délégué d’Inter Invest.

Il a ajouté : « En quelques clics, l’investisseur accède tout simplement à une sélection des plus grands noms du private equity mondial habituellement inaccessibles car réservés aux institutionnels. Miriad représente, enfin, une formidable opportunité de se constituer un portefeuille de fonds de private equity diversifié de qualité professionnelle puisqu’une seule souscription permet d’investir indirectement dans plus de 300 entreprises ! » déclare Jérôme Devaud, Directeur Général Délégué d’Inter Invest.

Un portefeuille potentiellement performant

Avec Miriad, l’investisseur se constitue, grâce à une souscription unique, un portefeuille diversifié de 15 à 20 fonds, investis dans plus de 300 entreprises, le tout en exonération des plus-values latentes — et réalisées pour les personnes physiques ou taux IS réduit pour les personnes morales —. Cet avantage fiscal est obtenu en contrepartie de l’acceptation d’un risque de perte en capital et d’une durée de blocage des fonds définie dans le règlement du fonds.

Ainsi une seule souscription permet d’accéder à la qualité d’un portefeuille potentiellement performant et diversifié de fonds pour lequel plusieurs dizaines de millions auraient été nécessaires. Tout en sélectionnant selon son analyse les meilleurs fonds pour construire ce portefeuille, Inter Invest Capital a défini des règles de diversification fortes au sein d’une allocation stratégique cible par :

·       Millésimes : le fonds sélectionnera des fonds de 2021 à 2023 ainsi que des millésimes plus anciens pour mixer les cycles économiques.

·       Zone géographique : le gérant investira dans des fonds en France, en Europe, comme aux USA (25%), pour bénéficier des dynamiques sur toutes les zones.

·       Stratégies : les secteurs comme les stratégies se conduisant de manière distincte, le fonds couvrira tous les stades du capital-risque, du capital-développement, et du capital-transmission et allouera une partie de l’actif sur des fonds secondaires.

·       Taille : le gérant pourra cibler des opportunités sur des fonds de toute taille (de 200m€ à plus de 1.5md€) afin de tirer profit du potentiel de toute typologie d’entreprises.

Lire (4 min.)

Private Equity : un placement pour optimiser son épargne et relancer l’économie locale

Bertrand Tourmente
Dans un environnement de forte volatilité des marchés financiers et un secteur immobilier fragilisé, le Private Equity ou capital-investissement constitue une sérieuse opportunité d’investissement pour tout épargnant. Malgré la crise actuelle, le non-côté offre à la fois une source de diversification des placements et des rendements particulièrement attractifs. En investissant dans des PME locales, ce type d’investissement permet surtout de participer activement à la relance de l’économie française.
Lire (6 min.)