Le non-coté, un nouveau placement de bon père de famille ?

Maxime Defasy
En cette période d’incertitude sur les marchés financiers, la stratégie dite « de bon père de famille » a du plomb dans l’aile. Ce portefeuille équilibré, alliant une exposition sur les actions et les obligations, est amenée à évoluer en intégrant une part de non-coté. Les explications de Maxime Defasy, Directeur des investissements d’Althos.
Lire (5 min.)

Plus loin que le Private Equity : investir dans les fonds « Evergreen »

Maxime Defasy
Maxime Defasy, Directeur des investissements et Partner d'Althos Invest, présente la première édition du baromètre Althos Invest des fonds Evergreen.
Lire (4 min.)

Infrastructures de transport européennes : vols retardés, rétablissement dans les temps

William Thackray
Les aéroports et les routes à péage représentent des investissements potentiels... Les éclairages de William Thackray, analyste des infrastructures mondiales cotées chez First Sentier Investors.
Lire (3 min.)

Private equity : quelle stratégie patrimoniale à privilégier en fonction de ses objectifs ?

Bertrand Tourmente
Bertrand Tourmente, fondateur d’Althos Patrimoine, décrypte les mécanismes du private equity.
Lire (5 min.)

Lancement d’Opale Capital, une plateforme d’investissement dans le non coté à destination des conseillers financiers

Opale Capital est une plateforme 100% digitale créée pour faciliter l’accès à l’investissement dans le non coté aux conseillers financiers pour le compte de leurs clients privés.

Un accès privilégié

Adossé à Tikehau Capital — groupe de gestion d’actifs alternatifs — Opale Capital s’adresse aux Conseillers en Gestion de Patrimoine (CGP), banques privées et multi-family offices en France afin de leur permettre de proposer à leurs clients privés un accès privilégié pour investir dans des fonds d’investissement, traditionnellement réservés aux clients institutionnels.

Opale Capital répond à l’intérêt croissant des investisseurs particuliers pour les actifs privés et a vocation à proposer différentes stratégies d’investissement dans des entreprises non cotées (capital investissement, dette privée et immobilier). L’investissement — réalisé au travers d’un nouveau fonds constitué sous la forme d’une Société de Libre Partenariat (SLP) de droit français géré par la société de gestion Equitis Gestion, conseillé et distribué par Opale Capital — est accessible aux investisseurs avertis. Le minimum d’investissement requis dans le cas général est de 100 000 euros, et est abaissé à 50 000 euros pour les clients particuliers dits professionnels.

"Sécurité, adaptabilité, convivialité"

La plateforme développée par Opale Capital permet d'effectuer toutes les démarches administratives (inscription, souscription) de manière digitalisée et met à disposition la documentation requise tout au long de l'investissement (reporting, appels de capitaux et distributions potentielles) sur son portail investisseur.

« Nous avons souhaité privilégier trois critères essentiels pour la plateforme d’Opale Capital : la sécurité des données, l’adaptabilité technologique et la convivialité pour l’utilisateur. Pour cela, nous avons bénéficié de l’expérience combinée de la plateforme digitale de crowdfunding immobilier Homunity, filiale de Tikehau Capital depuis 2019 et de l’expertise du groupe en matière d’actifs non cotés », explique Clarisse Ohana, Directrice des opérations chez Opale Capital.

Lire (2 min.)

Apax Partners prend une participation minoritaire dans Pandat Finance

Apax Partners annonce une prise de participation minoritaire dans Pandat Finance, aux côtés de Bpifrance, afin d’accompagner le groupe dans la poursuite de son fort développement.

Créé en 2009, Pandat Finance est le pionnier et le leader français du courtage en placements de trésorerie. Pandat Finance permet aux entreprises, aux associations et aux investisseurs institutionnels d'avoir accès aux meilleures rémunérations sur les produits de placement de trésorerie court, moyen et long terme.

Une croissance annuelle de 35%

Avec un chiffre d’affaires prévu en 2022 de près de 15 millions d’euros et réunissant 40 collaborateurs répartis sur trois agences (Paris, Lyon et Bordeaux), la société a tissé des relations de confiance avec plus de 1 000 clients parmi lesquels de nombreux groupes du SBF 120, des ETI mais aussi de nombreux institutionnels.

La largeur de son offre produits, sa connaissance très fine de l’écosystème de partenaires financiers, l’expertise de ses équipes et sa qualité de conseil font de Pandat Finance un partenaire de référence de ses clients. Ce positionnement unique lui permet de connaitre une forte croissance annuelle — en moyenne de 35% depuis 2019 — et de répondre efficacement à tous les enjeux de placement de trésorerie de ses clients.

Des projets à venir

L’entrée au capital d’Apax Partners et de Bpifrance, aux côtés des fondateurs David Guyot et Thomas Forest — qui conservent le contrôle de la société — permettra à Pandat Finance d’accélérer sa croissance en recrutant largement de nouveaux conseillers, en diversifiant son expertise produits et en élargissant son implantation géographique, de manière organique ou au travers d’acquisitions ciblées. Pandat Finance prévoit plus de 60 recrutements sur les quatre ans à venir, dont une trentaine de conseillers et envisage d’ouvrir cinq bureaux en France et dans ses pays limitrophes d’ici 2026.

Pandat Finance est le neuvième investissement pour le fonds Apax Development. Avec cette nouvelle opération, Apax renforce son expertise dans le domaine des services financiers et de la gestion de trésorerie, après ses investissements dans le groupe Crystal — leader sur le marché de la gestion de patrimoine —, et Diapason — éditeur de logiciels de trésorerie, paiements et risque —. 

L’opération permet la sortie d’ISAI, actionnaire minoritaire du groupe depuis 2019.

Lire (2 min.)

Mirko Cescutti – EDRAM : Private Equity, « en 2022, nous allons lancer une offre dédiée aux CGP »

Edmond de Rothschild Asset Management (EDRAM) revient sur son bilan au T1 2022. Comment la société de gestion aborde-t-elle l'année 2022 ? Comment le gérant d'actifs fait-il évoluer son offre à destination des conseillers en gestion de patrimoine (CGP) ?
Voir (<6 min.)

Private Equity : une démocratisation en marche

Michel Ivanovsky
Longtemps réservé aux investisseurs professionnels, le private equity s’ouvre de plus en plus à une clientèle retail. Le retour de la volatilité et de l’inflation couplé à un excès de liquidités à investir incite les épargnants à la recherche de performance à s’intéresser au non coté dont le capital investissement. Le point avec Michel Ivanovsky, Fondateur & Président de Mipise.
Lire (4 min.)

Agnieszka Miloud – Extendam : hôtellerie, Club Deal « Paris Rive Droite, Paris Rive Gauche »

En avril 2022, Extendam — spécialiste du capital investissement dédié à l'hôtellerie économique et milieu de gamme en Europe — annonce le lancement d'un Club Deal hôtelier à Paris. Qu'est-ce qu'un Club Deal by Extendam ? Quelles sont les caractéristiques de ce nouveau FCPI ?
Voir (<5 min.)

Private Equity institutionnel : Peqan veut en démocratiser l’accès

Début mars 2022, Peqan lance son activité. La société de gestion fondée en avril 2021 commercialise trois fonds d'investissement. Objectif, ouvrir l'accès vers le Private Equity Institutionnel aux investisseurs privés. Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (5 min.)

Private equity : LBO France et Keys REIM nouent un partenariat

LBO France poursuit sa dynamique de distribution de fonds dédiés à une clientèle patrimoniale. Par l’intermédiaire de Keys REIM, LBO France sera mis en relation avec un large réseau de Conseillers en Gestion de Patrimoine (CGP-CIF) du marché français qui ont encore, malgré les initiatives de démocratisation observées sur le marché, faiblement accès à des offres réservées pour l’essentiel à des investisseurs institutionnels.

"Compréhension et stabilité"

« Ce partenariat est l’aboutissement d’une réflexion mais aussi d’un constat sur les atouts de l’investissement dans le non coté et son attractivité auprès des particuliers. Ces investisseurs sont aujourd’hui mieux informés, plus exigeants sur les rendements et les risques associés, et surtout comprennent mieux le rôle qu’ils peuvent jouer en tant qu’acteurs économiques. Ils sont par conséquent plus que jamais en quête de sens, de compréhension et de stabilité dans leurs décisions d’investissement » déclare Johan Didouche, en charge de la clientèle patrimoniale chez LBO France.

4,3 milliards d’euros collectés en 2021

Avec 4,3 milliards d’euros collectés en 2021, les investisseurs particuliers et family offices sont désormais la deuxième source de financement du Private Equity en France. A ce titre, il est apparu important à LBO France de rendre ces offres plus accessibles au monde de la distribution intermédiée, afin de répondre aux sollicitations de plus en plus nombreuses.

« Alors que le Private Equity connaît un intérêt croissant auprès des investisseurs, ce partenariat avec LBO France permettrait aux CGP-CIF de présenter une gamme complète et cohérente de solutions d’investissement » souligne Grégory Neulat, Directeur général en charge du Développement de Keys REIM.

Lire (2 min.)

Tourisme en Corse : la Banque des Territoires accompagne Vatel Capital dans la création d’un fonds institutionnel

Dans le cadre de ses actions menées en faveur du tourisme sur les territoires, la Banque des
Territoires participe aux côtés de Vatel Capital à la création d’un fonds d’investissement de 10,7 millions en faveur du développement de l’offre d’hébergement touristique en Corse. Cette opération permettra à termes le financement de plusieurs projets répartis sur tout le territoire
insulaire. La Banque des Territoires contribue à hauteur de 4,5 millions d'euros en fonds propres dans le fonds.

Le Fonds KALLISTE interviendra aux côtés de professionnels du tourisme en Corse pour les accompagner dans la valorisation de leurs offres d’hébergements afin de répondre au nouveau besoin de la clientèle mais aussi pour leur permettre de relever les défis de la transition énergétique et écologique.

Améliorer l'offre touristique

Le tourisme reste l’un des atouts majeurs de l’île. La Banque des Territoires, grâce à son engagement, espère contribuer à renforcer et à améliorer l’offre touristique sur le territoire, tout en assurant sa durabilité d’un point de vue environnemental, en diminuant son empreinte énergétique et écologique.

En effet, ses interventions s’inscrivent dans des logiques vertueuses pour l’environnement, afin de rendre les territoires toujours plus durables. Le Fonds d’investissement aura la capacité d’accompagner ces développements exemplaires pendant des périodes significativement plus longues que les fonds classiques.

Il s’appuiera sur l’expertise, le savoir-faire et la connaissance du territoire de Vatel Capital pour soutenir les porteurs de projets corses, projets qui pourront concerner des réhabilitations, des créations ou encore des reprises.

"Réactivité et agilité"

Marc Meneau, président de Vatel Capital, souligne : « Le Fonds KALLISTE est un véhicule pertinent en termes de capacité de réactivité et d’agilité pour accompagner les exploitants touristiques en Corse dans la durée, en vue de soutenir ou de donner une nouvelle impulsion à leurs perspectives de développement ».

Fabien Ducasse, directeur régional Corse de la Banque des Territoires, précise : « Le Fonds KALLISTE vise à offrir une réponse à l’échelle régionale aux défis rencontrés en Corse dans le secteur de l’hébergement touristique marchand. Il s’inscrit pleinement dans le Plan tourisme du Groupe Caisse des Dépôts porté notamment par la Banque des Territoires, avec l’objectif de rendre le territoire encore plus attractif ».

Lire (2 min.)

Paul-Simon Bénac – Direction générale du Trésor : Label Relance, « une gamme diversifiée de fonds de capital-investissement »

Comment le Label Relance participe-t-il à la démocratisation du Private Equity auprès des épargnants ? Paul-Simon Bénac, porte-parole du Label Relance, répond en exclusivité aux questions du Courrier Financier.
Lire (7 min.)