Mathilde Hodouin - Le Courrier Financier

Rédactrice en chef

Momentum - Dépenses budgétaires : vers la surenchère ?

Mme Lagarde enjoint aux Etats de prendre la relève des banques centrales pour soutenir la croissance. Et si l'abondance des liquidités combinée avec le creusement des déficits débouchait sur une reprise de l'inflation ? Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<3 min.)

La Parole aux Assos' - CNCEF (3/3) : quel avenir pour la profession de CGP ?

Quel avenir se dessine en France pour la profession de CGP ? Quelles sont les nouveautés cette année aux Assises de la Gestion de Patrimoine ? Dans ce nouvel épisode de La Parole aux Assos', Le Courrier Financier s'intéresse à l'actualité de la CNCEF. Stéphane Fantuz, Président de la CNCEF Patrimoine, répond en exclusivité à nos questions.
Voir (<3 min.)

La Parole aux Assos' - CNCEF (2/3) : CNCEF Assurance, associations de courtiers et Tour de France

Dans ce nouvel épisode de La Parole aux Assos, Le Courrier Financier revient sur l'actualité de la CNCEF début 2020 sur la thématique des associations de courtiers. Quels services la CNCEF Assurance propose-t-elle ? Quelles sont les dates à retenir pour son Tour de France 2020 ? Stéphane Fantuz, Président de la CNCEF Assurance, répond en exclusivité à nos questions.
Voir (<3 min.)

La Parole aux Assos' - CNCEF (1/3) : un nouveau site internet pour les CGP et leurs clients

Dans cet épisode de « La Parole aux Assos’ », Le Courrier Financier vous présente l'actualité de la CNCEF en ce début d'année 2020. Quel bilan 2019 pour l'association, après sa dernière grande campagne de communication ? Comment participer à l'éducation financière des Français ? Stéphane Fantuz, Président de la CNCEF Assurance, répond en exclusivité à nos questions.
Voir (<3 min.)

Evli Fund Management nomme une gérante Global Equities

Evli Fund Management — société de gestion finlandaise — annonce ce lundi 20 janvier la nomination en interne d'une gérante au sein de son équipe Global Equities. Evli cible notamment les investisseurs institutionnels, et propose une gestion active avec une coloration ESG, dans une perspective long-terme. Olga Marjasov rejoint l’équipe Evli Global Equities dirigée par Hans-Kristian Sjöholm, Head of Global Equities chez Evli.

« Notre équipe suit une philosophie d’investissement fondée sur le cash-flow et la recherche des actions sous-évaluées à l’échelle internationale. Nous menons notre propre recherche indépendante », précise Hans-Kristian Sjöholm. L’équipe Evli Global Equities gère 7 stratégies actions qui vont de l’Europe aux marchés émergents, en passant par les pays nordiques et le Japon. L'équipe défend une approche de gestion active suivant une sélection de titres rigoureuse et sans contrainte en termes de secteur.

Focus sur le parcours d'Olga Marjasova

Evli Fund Management nomme une gérante Global Equities
Olga Marjasova

Olga Marjasova est diplômée en économie (B.Sc) de la Concordia International University Audentes en Estonie. En 2003, Olga Marjasova entre chez Evli en tant qu’analyste marchés actions baltiques. Entre 2006 et 2009, elle devient gérante du fonds Evli Russia. Désormais, elle rejoint l’équipe Evli Global Equities dirigée par Hans-Kristian Sjöholm.

« Les investisseurs sont aujourd’hui à la recherche de meilleurs rendementset notre équipe est convaincue que des opportunités intéressantes se trouvent sur les marchés actions, notamment en Europe. Mais il est absolument nécessaire de prêter attention tout d’abord au cash flow et à la dette des entreprises dans lesquelles nous investissons, mais aussi à la transparence dont elles font preuve envers leurs investisseurs », souligne Olga Marjasova.

Lire (2 min.)

PERO : Aviva France lance son plan d’épargne retraite entreprise obligatoire

L'assureur Aviva France annonce ce mardi 22 janvier le lancement de son plan d'épargne retraite entreprise obligatoire (PERO) Aviva Retraite Plurielle Entreprise. Ce produit d’épargne retraite collective est disponible pour l'ensemble ses clients professionnels depuis le 17 janvier 2020. D'après le sondage Aviva France/Deloitte publié en novembre dernier, 63 % des Français se disent préoccupés par leur niveau de revenus une fois à la retraite.

« Plus de 50 % des Français se déclarent intéressés par des placements sur des supports d’investissements socialement responsables. En tant qu’acteur majeur de l’assurance et de la retraite privée en France, il est de notre rôle de leur permettre de disposer de solutions pérennes et durables », déclare Arthur Chabrol, Directeur Général Délégué d’Aviva France et Directeur de l’Expertise Technique Vie.

3 modes de gestion financière

Le PERO s'adresse à l’ensemble des salariés d’une entreprise, ou encore à une ou plusieurs catégories de salariés. Il a vocation à remplacer les régimes de retraite supplémentaires à cotisations définie et s’adresse à toute entreprise ayant au moins 1 salarié ou un mandataire social. Il offre aux épargnants un supplément de pension pour leur retraite et vient compléter le produit d’épargne retraite individuelle (PERIN). Pour ce produit, Aviva France propose 3 modes de gestion financière : 

  • La Gestion Évolutive, mode de gestion préconisé par les pouvoirs publics dans le cadre de la loi PACTE, pour sécuriser automatiquement l’épargne à l’approche de la retraite ;
  • La Gestion Sous Mandat, pour déléguer le pilotage de l’épargne et bénéficier d’une gestion active conseillée soit par Aviva Investors France avec une version ISR de la Gestion Sous Mandat, soit par Rothschild & Co Asset Management Europe ;
  • La Gestion Libre permettant l’accès à plus de 80 supports dont ceux de la gamme Aviva Vie Solutions Durables, pour une gestion autonome de l’épargne.

Aviva Retraite Plurielle Entreprise propose dès l’adhésion des arbitrages gratuits et illimités, ainsi qu’un fractionnement mensuel via la Déclaration Sociale Nominative (DSN) à compter d’avril 2020. « Après le lancement de notre PER individuel en novembre dernier, qui compte dorénavant plus de 10 000 affaires nouvelles, nous proposons aujourd’hui avec nos distributeurs un produit PERO qui va au-delà des dispositions prévues par la loi PACTE avec l’intégration d’une large gamme de supports disposant du label Investissement Socialement Responsable (ISR). », conclut Arthur Chabrol.

Lire (3 min.)

Conférence CGP - Pascal Pineau : Comment faire de son cerveau un allié ?

Pascal Pineau, Associé-Fondateur chez Metisse Finance, Pierre Berengier, Directeur Général Délégué chez Histoire & Patrimoine, ainsi que Jean-Marie Souclier, Directeur Général chez Sogenial Immobilier, nous présentent la prochaine Conférence CGP sur le thème « Comment faire de son cerveau un allié ? ».
Voir (<3 min.)

Etats-Unis : bientôt un procès devant le Sénat pour Super Trump

Cette semaine, deux événements importants ont eu lieu aux Etats-Unis. Donald Trump a signé l'accord commercial de phase 1 avec la Chine. Le même jour, les députés démocrates ont lancé la procédure d'impeachment. Le procès s'ouvrira dès la semaine prochaine. Le Courrier Financier fait le point sur la situation.
Lire (4 min.)

Sylvain Landreau – Portzamparc Gestion : un service « clé en main » sur l’épargne financière cotée

Portzamparc Gestion propose un service de conseil en allocation aux assureurs et aux conseillers qui distribuent leurs contrats. Comment fonctionne cette offre ? Quels sont les ressorts de cette gestion de conviction ? Sylvain Landreau, Responsable Gestion sous Mandat chez Portzamparc Gestion, répond aux questions du Courrier Financier.
Lire (5 min.)

SCPI Digital Tour : Alderan participe au roadshow ManyMore

En 2020, les conseillers en gestion de patrimoine (CGP) sont invités au roadshow SCPI Digital Tour, organisé par ManyMore et ses 4 partenaires sociétés de gestion. Parmi eux, Alderan — spécialiste de l'investissement immobilier tertiaire — nous en dit un peu plus. Save the date !
Lire (3 min.)

Economie bleue : comment investir de manière durable ?

Le département Impact Advisory and Finance de Crédit Suisse — groupe bancaire basé à Zurich — publie ce lundi 20 janvier avec l'éditeur Responsible Investor les résultats d'une enquête mondiale sur la sensibilisation des investisseurs institutionnels aux placements liés à l'économie bleue et aux océans. L'intérêt pour l'économie bleue durable est élevé. Plus d'un tiers des sondés y voient l'un des thèmes majeurs de la décennie. En revanche, l'expertise sectorielle sur ce thème reste faible.

Ces résultats sont tirés d’un échantillon qualifié et représentatif de 328 personnes interrogées dans 34 pays. Parmi elles, 53% se trouvent en Europe. 59 % des personnes interrogées sont des gestionnaires de fortune et 41 % des détenteurs d'actifs. La majeure partie des sondés investissent dans des actions cotées, des titres à revenu fixe et dans des stratégies multi-actifs, leurs actifs sous gestion s'élevant à plus de 50 Mds€.

Les obstacles à l'économie bleue

Côté bilan, il existe déjà des opportunités en matière d'investissements de démarrage, de placements à impact et en fixed income. L'injection de capitaux dans les infrastructures et les actions se profile. Les principaux obstacles pour les investisseurs demeurent le manque de projets « investment grade » ainsi que l'absence d'expertise interne. L'absence de projets proposés par les gestionnaires freine les détenteurs d'actifs.

L'économie bleue pourrait progresser de manière significative par la création de projets durables présentant un bon historique de performance, en encourageant les partenariats publics-privés (PPP) et en accroissant les investissements au moyen d'approches financières innovantes — comme la « blended finance » — afin de réduire les risques.

24 000 milliards de dollars d'actifs

« La valeur des actifs liés aux océans est estimée à plus de 24 000 Mds USD, ce qui en fait la 7e économie mondiale en termes de PIB. Paradoxalement, malgré un vif intérêt et en croissance des investisseurs (...) les océans restent l'un des objectifs de développement durable de l'ONU qui attirent le moins d'investissements, et tout particulièrement le moins de capitaux privés. Nous nous attendons à ce que ce thème d’investissement gagne fortement en importance pour les investisseurs dans les années à venir », déclare Marisa Drew, CEO du département Impact Advisory and Finance de Credit Suisse

« Le public et les gouvernements sont sensibles à l'état désastreux des océans ; néanmoins, on ne sait pas précisément à quel point les investisseurs ont conscience de l'impact de leurs placements sur le milieu marin et de la façon dont cela peut affecter la performance et la valeur de leurs portefeuilles. C'est pourquoi nous nous sommes demandé si les conditions étaient réellement réunies pour que des capitaux privés soient orientés vers une utilisation durable des océans et, dans le cas contraire, ce qu'il fallait changer », indique Dennis Fritsch, analyste chez Responsible Investor.

Lire (3 min.)

Le groupe Advenis nomme un directeur des opérations

Le groupe Advenis — spécialisé dans la gestion d’actifs immobiliers et financiers — annonce ce mercredi 15 janvier la nomination d'un directeur des opérations. Dans ce cadre, Romain Lourtioux (32 ans) devient responsable de la coordination des différentes filiales du groupe Advenis, et de l’élaboration et du suivi des feuilles de route par fonction/métier, en accord avec les axes stratégiques de l’entreprise.

Il pilote également la conduite de projets transverses tels que les acquisitions, partenariats, etc. En outre, Romain Lourtioux intervient pour le compte de la filiale Advenis Gestion Privée, où il apporte son soutien à la définition des orientations stratégiques et organisationnelles. Il est aussi responsable des produits et des partenariats.

Focus sur le parcours de Romain Lourtioux

Romain Lourtioux est titulaire d’un diplôme d’Ingénieur généraliste de l’ICAM de Nantes et d’un mastère spécialisé Strategy & Management of International Business de l’ESSEC Business School. Il possède plus de 7 ans d’expérience dans le domaine de la construction et de l’immobilier. Entre 2011 et 2017, il travaille comme responsable commercial Grand Ouest, puis directeur des partenariats Grand Ouest de PERL.

Pendant cette période, il pilote le développement commercial de la région Grand-Ouest. Il assume également la réorganisation interne de la région, en vue d’optimiser son efficacité commerciale. En 2018, il contribue au développement de la start-up OCUS où il est en charge du développement de la Business unit « Promotion & Immobilier ».

Lire (2 min.)

Momentum - Moyen-Orient : jeux d'ombre et de lumière

Les fantômes des empires ottoman et perse hantent le Moyen-Orient. L'Iran et la Turquie ont néanmoins des positions instables. D'autres empires avancent leurs pions en coulisse. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<4 min.)