Marchés financiers : l’étonnante stabilité des indices de volatilité

Thomas Planell
La peur d'une récession mondiale retient les investisseurs. Sur les marchés financiers, les indices de volatilité restent donc étonnement stables... mais pour combien de temps encore ? Le point avec Thomas Planell, Gérant – analyste chez DNCA Finance.
Lire (4 min.)

Inflation : à la recherche de la croissance perdue

Clément Inbona
La croissance mondiale a fortement ralenti depuis le début de l'année 2022. Quels sont les facteurs qui alimentent le phénomène ? Comment les banques centrales réagissent-elles ? Les explications de Clément Inbona, Fund Manager chez La Financière de l'Echiquier (LFDE).
Lire (4 min.)

Marchés obligataires : comment adapter sa stratégie de gestion ?

Jacques Sudre
En 2022, les marchés obligataires s'affichent volatils et en forte baisse. Quelles sont les raisons de cette correction ? Comment adapter sa gestion dans un environnement incertain ? L'éclairage de Jacques Sudre, Gérant chez Amiral Gestion.
Lire (3 min.)

Marchés financiers : en mai, défais ce qu’il te plaît…

Olivier Guillou
Les marchés actions continuent de corriger, avec une septième semaine de baisse sur le S&P500, la plus longue séquence de baisse depuis 2001.
Lire (3 min.)

Gestion d’actifs numériques : Alphacap lance Alphacap Digital Asset Management

Alphacap — première plateforme d'investissements alternatifs — annonce ce mardi 24 mai le lancement d’Alphacap Digital Asset Management (DAM), une nouvelle offre dédiée à la gestion des cryptomonnaies. Ce produit financier est le fruit de la rencontre entre des pionniers des actifs numériques et des spécialistes de la gestion d'actifs.

Ce spin-off d’Alphacap veut démocratiser et faciliter l'investissement dans les actifs numériques. Il opère dans un cadre réglementé et sécurisant, et garantit aux actifs numériques une conservation en toute sécurité. « Penser que la blockchain est une mode, est choisir d’ignorer la plus importante méga-tendance de notre système financier », déclare François Laviale, Directeur de la gestion chez Alphacap DAM.

Blockchain et actifs numériques

Alphacap DAM va réunir des spécialistes reconnus pour leur expertise de la blockchain et leur culture de sélection d’actifs numériques. Elle offre aux investisseurs institutionnels, Family Offices et particuliers des solutions d’investissement en transposant les meilleures pratiques de la gestion d'actifs traditionnelle grâce aux ressources de ses parties prenantes, Alphacap et Mata Capital. Alphacap DAM propose : 

  • un positionnement exclusif grâce à une sélection d’actifs numériques de conviction : la gestion d’Alphacap DAM suit une philosophie de gestion active fondée sur une sélection opportuniste, dont l’objectif est de générer de la sur-performance à travers les différents cycles, en cherchant à minimiser les impacts négatifs de la volatilité. Elle s’appuie sur des organes de contrôle indépendants des équipes de gestion, pour garantir à ses clients une gestion de qualité institutionnelle dans cette nouvelle classe d’actifs ;
  • une structure agile, adossée à un actionnaire de référence dans l’élaboration de solutions adaptées à chaque typologie d’investisseurs : l’actionnariat d’Alphacap DAM est pionnier dans l’utilisation des technologies blockchain au service de l’investissement. Il  fournit toutes les ressources nécessaires pour offrir aux partenaires Family Office, distributeurs et épargnants particuliers, des solutions adaptées à leurs besoins d’investissement, et aux investisseurs institutionnels, des solutions de gestion sur-mesure, permettant de diversifier leurs portefeuilles, via des actifs numériques.

Investissements sur-mesure

Dans une logique d’offre sur-mesure, Alphacap DAM offre accès à un univers d’investissement qui couvre les actifs numériques de toute taille de capitalisation. En fonction de leur appétence au risque, les clients auront accès à cinq profils de mandats : Dynamique, Equilibré, Défensif, Green, Essentiel.

Ces profils sont accessibles à tous les patrimoines. La gestion des portefeuilles est active. Ils sont arbitrés régulièrement pour tenir compte des évolutions de marché. Les actifs numériques sont conservés chez un conservateur enregistré auprès de l'Autorité des Marchés Financiers.

Lire (3 min.)

Crypto-actifs : Arquant Capital obtient l’agrément AMF pour ses fonds

Arquant Capital — gérant d’actifs spécialisé dans les actifs numériques — annonce ce mardi 24 mai avoir obtenu l’agrément de société de gestion de portefeuille de fonds d’investissement alternatif (AIFM) auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) le 9 mai dernier. Arquant Capital devient ainsi la première fintech du secteur des actifs numériques à obtenir, en France, un agrément de société de gestion qui permet de proposer des fonds professionnels spécialisés gérés activement et investis directement en actifs numériques. La société prépare le lancement imminent de ses fonds dédiés aux investisseurs professionnels et institutionnels.

Actifs numériques en gestion collective

Innovation de rupture dans le secteur financier, les actifs numériques constituent une nouvelle alternative aux actifs financiers traditionnels. Mais en dépit de leur potentiel, ils restent encore très complexes, et nécessitent un accompagnement adapté à un risque élevé de pertes en capital.

Partant de ce constat, Eron Angjele, gérant senior — disposant de 20 ans d’expérience en finance de marché et en gestion de portefeuilles alternatifs à la Caisse des Dépôts et Consignations et à la Banque Postale Asset Management — s’associeravec Gautier Chauvin, Antoine Paris et Florent Vanaerde, trois autres professionnels de la finance et de l’innovation technologique pour lancer le projet Arquant en 2019. Leurs objectifs :

  • faciliter l’accès des investisseurs professionnels (institutionnels, banques privées, Family Offices et corporates) aux actifs numériques en gestion collective et en gestion individuelle ;
  • offrir une gestion active adaptée à la forte volatilité de cette classe d’actifs.

En obtenant son agrément auprès de l’AMF, Arquant Capital franchit un cap décisif.

« Cet agrément marque une étape clé dans le développement d’Arquant Capital et illustre pleinement notre volonté de proposer à nos clients des solutions d’investissement innovantes tout en leur assurant les meilleurs standards en matière de gestion et de conformité. Nous sommes désormais en ordre de marche pour lancer nos premiers fonds professionnels spécialisés, en nous positionnant aux avant-postes d’un marché en pleine expansion », déclare Eron Angjele, Président d’Arquant Capital.

Structuration dédiée aux professionnels

Labellisée par le pôle de compétitivité Finance Innovation de la place financière de Paris, Arquant Capital prépare activement le lancement de fonds inédits en France. Arquant Capital lancera notamment le premier fonds professionnel entièrement dédié à Ethereum, deuxième cryptomonnaie en termes de capitalisation et principal challenger de Bitcoin.

« Face à la concurrence accrue d’autres places européennes, en particulier les places luxembourgeoise et irlandaise, qui déploient actuellement plusieurs typologies de véhicules d’investissement collectif en actifs numériques, il est essentiel que la France puisse compter sur des acteurs tel qu’Arquant Capital. C’est pourquoi nous sommes heureux d’avoir pu accompagner la société dans son processus d’agrément », déclare Karima Lachgar, avocate associée au sein du cabinet Osborne Clarke.

Gestion active en « Machine Teaching »

Arquant Capital a développé depuis trois ans un process de gestion qui combine gestion algorithmique et suivi discrétionnaire. Les stratégies d’investissement déployées s’appuient sur l’expertise de l’équipe de gestion et sur une technologie d’intelligence artificielle (IA) propriétaire, qui permet une gestion des risques avec l'optimisationde l’approche « token picking », le market timing et le money management. Plutôt que le « deep learning », Arquant privilégie ainsi une approche de « machine teaching ». Cette synergie entre l’humain et la technologie offre notamment une transparence de bout en bout sur les décisions d’investissement.

« Grâce à cette approche, Arquant est en mesure de proposer à ses clients de diversifier leurs investissements vers une nouvelle classe d’actifs tout en offrant les meilleures pratiques de la finance traditionnelle. C’est une proposition de valeur qui s’adapte pleinement à une clientèle professionnelle et institutionnelle souhaitant investir dans les actifs numériques via des véhicules d’investissement adaptés à leur haut niveau d’exigence », conclut Gautier Chauvin, Directeur du Développement d’Arquant Capital.

Lire (4 min.)

Marchés financiers : quelles perspectives pour les 12 prochains mois ?

Stefan Kreuzkamp
Croissance mondiale, inflation et volatilité des marchés, politiques monétaires des banques centrales... Dans un contexte macroéconomique toujours incertain, comment envisager la situation sur les marchés financiers à horizon 12 mois ? L'éclairage de Stefan Kreuzkamp, CIO chez DWS.
Lire (4 min.)

Dettes d’entreprises : fin des taux négatifs

Julien-Pierre Nouen
Suite à la pandémie de coronavirus, le soutien monétaire a favorisé la hausse des encours des taux négatifs en zone euro. Face à l'inflation, comment la BCE se réoriente-elle ? Julien Pierre Nouen, Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée chez Lazard Frères Gestion, partage son analyse.
Lire (2 min.)

Billet du Docteur Leber – mai 2022 : des nouvelles d’Omaha !

Hendrik Leber
EXCLUSIF / Le docteur Leber fondateur d’ACATIS — société de gestion allemande — s'est rendu à l’assemblée générale de Berkshire Hathaway à Omaha. Il nous livre ses réflexions.
Lire (4 min.)

Momentum – Vers une perte d’influence de l’Occident ?

Inefficacité des sanctions, front désuni face à l'agresseur russe, méfiance des pays émergents... Les puissances occidentales voient leur influence dans le monde décliner. Les puissances secondaires ne se jetteront pas nécessairement dans les bras du dragon chinois. En revanche, elles pourront être tentées par le non-alignement. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<4 min.)

Gestion thématique : Neuberger Berman lance le fonds Next Generation Space Economy

Neuberger Berman — société de gestion privée, indépendante et détenue par ses employés — annonce ce lundi 16 mai le lancement en Europe de sa stratégie « Neuberger Berman Next Generation Space Economy » sous la forme d'un fonds UCITS. Le fonds sera piloté par deux gérants basés à New York (Etats-Unis), Michael Barr et Hari Ramanan.

A eux-deux, ils cumulent 45 ans d'expérience et notamment un track record de 3 ans dans le secteur. Ils seront soutenus par l'équipe de recherche actions mondiales de Neuberger Berman, composée de plus de 46 professionnels de l'investissement, ainsi que par les équipes data science et ESG de la société.

Opportunités dans l'aérospatial

Objectif du fonds, l’appréciation du capital sur le long terme — à travers un portefeuille d'actions mondiales qui participent ou bénéficient de l'économie spatiale de nouvelle génération. Le fonds investira dans des titres liés à la construction d'infrastructures spatiales, aux solutions technologiques qui libèrent le potentiel de ces actifs et aux applications créées par ces capacités. L'équipe évalue également les caractéristiques ESG des investissements dans le cadre d'une approche de recherche fondamentale bottom-up à plusieurs niveaux.

« Le champ des opportunités actuelles et futures potentielles au sein de l'économie spatiale est considérable et nous prévoyons son évolution à un rythme et une ampleur similaires à celle de la technologie des smartphones autrefois, offrant ainsi aux investisseurs des perspectives de rendement significatives et pérennes », commente Michael Barr.

« L'économie spatiale ne se résume pas aux fusées et aux satellites. Nous constatons déjà l'importance du secteur spatial pour des marchés finaux tels que la banque, le contrôle du trafic aérien, le covoiturage ou encore l'agriculture de précision. Les opportunités futures liées à la connectivité globale, à l'amélioration des capacités d'observation terrestre et à la surveillance précise des facteurs de changement climatique sont tout aussi prometteuses », ajoute Hari Ramanan.

Forte appétence des investisseurs

« L'intérêt des investisseurs pour les fonds thématiques a augmenté ces dernières années, notamment depuis le début de la pandémie du coronavirus. De fait, nos clients recherchent davantage d'opportunités de croissance au sein de marchés non identifiés par les classifications d'investissement traditionnelles », réagit Jose Cosio, responsable de la distribution mondiale (hors États-Unis) pour Neuberger Berman.

« Ce lancement est le fruit de la réussite plus générale de notre gamme thématique qui propose à nos clients un accès à des thèmes diversifiés comme la mobilité de nouvelle génération. Nous sommes fiers des excellents résultats obtenus par nos stratégies existantes grâce à notre équipe internationale très expérimentée et nous sommes heureux de pouvoir partager notre philosophie de l'investissement avec les investisseurs », conclut-il.

L'investissement dans ce fonds comporte des risques, entre autres, liés aux variations des marchés actions, aux marchés émergents, à la liquidité, à la concentration, au stock connect, aux petites entreprises, à la contrepartie, aux opérations, aux devises et aux produits dérivés.

Lire (3 min.)

Carmignac lance son deuxième fonds à échéance « Carmignac Crédit 2027 »

Carmignac — société de gestion d’actifs financiers indépendante fondée en 1989 — annonce ce mardi 10 mai le lancement de « Carmignac Crédit 2027 ». Il s'agit d'un fonds à échéance d’une durée de 5 ans, investi sur les différents segments de l’univers du crédit. Le fonds « Carmignac Crédit 2027 » met en œuvre une stratégie de détention de long-terme, dite de portage, d’émetteurs privés ou publics.

La sélection de titres s’appuie sur le processus d’investissement mis en œuvre au quotidien par l’équipe Crédit afin d’identifier les émetteurs à inclure dans le portefeuille au sein des différents segments de l’univers du crédit et ainsi de construire un portefeuille diversifié. « Carmignac Crédit 2027 » vise une appréciation du capital investi sur un horizon de 5 ans tout en permettant aux investisseurs de profiter d’une échéance anticipée selon l’objectif de gestion du fonds.

Philosophie d'investissement

Le fonds « Carmignac Crédit 2027 » est enregistré en France, en Allemagne, en Espagne, et en Italie. Co-géré par Pierre Verlé, responsable de l’équipe Crédit, Alexandre Deneuville et Florian Viros, gérants obligataires, « Carmignac Crédit 2027 » bénéficie de l’expertise du marché du crédit mise en œuvre dans les fonds Carmignac Portfolio Crédit et Carmignac Crédit 2025.

« Le lancement de Carmignac Crédit 2025 nous a permis de valider tant la pertinence des fonds à échéance sur l’univers du crédit que celle de notre processus d’investissement sur un horizon de temps de 5 ans, et ce dans différentes configurations de marché », déclare Pierre Verlé, responsable de l’équipe Crédit chez Carmignac.

« La gestion des risques et la gestion de convictions sont au cœur de la philosophie d’investissement de Carmignac et l’équipe Crédit s’inscrit dans cette tradition. Nous avons pensé ce nouveau fonds pour qu’il soit en mesure de s’adapter à l’environnement inflationniste et puisse offrir aux investisseurs de la visibilité sur les marchés du crédit à l’échelle mondiale », ajoute-il.

Lire (2 min.)

Constantin Paoli – Invest AM : diversification, « il faut des gérants réellement flexibles »

Hausse des taux, flambée de l'inflation, crise ukrainienne... Dans un contexte incertain, Invest AM partage ses convictions macroéconomiques pour 2022. Comment le gérant se positionne-t-il ? Quelles stratégies recommande-t-il à ses partenaires conseillers en gestion de patrimoine (CGP) ?
Voir (<5 min.)