Inflation : les investisseurs face aux risques de récession en Europe et aux Etats-Unis

Pendant que les banques centrales combattent l'inflation avec des politiques monétaires strictes, l'Europe et les Etats-Unis vont-ils entrer en récession ? Comment adapter sa gestion d'actifs ? Jean-Jacques Friedman et Stephen Ausseur — respectivement directeur des investissements et directeur de la gestion conseillée chez VEGA Investment Managers — partagent leur analyse. Plus de détails avec Le Courrier Financier.
Lire (5 min.)

Réunion du FOMC de septembre : Encore 125 points de base cette année et sans récession ?

Christian Scherrmann
Ce mercredi, la Réserve fédérale a procédé à une nouvelle hausse de taux de 75 points de base. Quelles seront les conséquences de ce relèvement ? L'éclairage de Christian Scherrmann, économiste U.S. chez DWS.
Lire (3 min.)

Les marchés en apnée avant la réunion de la Fed

Xavier Chapard
Ce mercredi, la Federal Reserve devrait annoncer une nouvelle hausse des taux directeurs. Comment les marchés anticipent cet évènement ? L'analyse de Xavier Chapard, Recherche & Stratégie chez La Banque Postale Asset Management (LBP AM).
Lire (3 min.)

Lancement : CPR AM et Quantalys lancent une nouvelle solution au service des CGP

CPR AM et Quantalys s'associent afin de proposer une solution inédite au service des CGP.
Voir (<1 min.)

Contrats d’assurance vie et de capitalisation Eyden 2 : CNP Assurances et Alpheys lancent un parcours 100% digital

A l’occasion du salon Patrimonia les 29 et 30 septembre 2022, CNP Assurances annonce le lancement de la première offre 100% dématérialisée de son partenaire Alpheys sur les nouveaux contrats Eyden 2 Vie et Capi de CNP Patrimoine. Une innovation et un parcours sans couture en réponse à la demande croissante de digitalisation des conseillers en gestion de patrimoine (CGP).

Un parcours full digital

Avec la souscription 100 % dématérialisée des contrats d’assurance vie et capitalisation Eyden 2 ainsi que l’intégration progressive de l’ensemble des actes de gestion de la vie d’un contrat, les CGP présents sur la plateforme Alpheys proposent désormais à leurs clients une nouvelle offre d’assurance vie avec un parcours full digital.

Proposée en BtoB, l’offre Eyden 2 bénéficie de plusieurs évolutions. Les seuils d’accès ont été adaptés pour répondre aux attentes de la clientèle de la gestion privée. Bénéficiant du savoir-faire reconnu de CNP Assurances, leader sur le marché de l’épargne patrimoniale, Eyden 2 offre un large univers d’investissement et met à disposition l’accès à de nombreux supports en unités de compte (OPC, actions et obligations, supports immobiliers, EMTN, Private Equity, infrastructures…).

Un nouveau mode de gestion pilotée viendra prochainement s’ajouter à la gestion sous mandat personnalisée. Les clients de CNP Patrimoine — structure dédiée à l'épargne patrimoniale en architecture ouverte de CNP Assurances — lorsqu’ils sont suivis par leur CGP via la plateforme Alpheys bénéficient ainsi d’un parcours de souscription simplifié avec un traitement efficient des opérations en ligne et d’une réactivité optimale avec la mise à jour immédiate des documents.

Sécurité, simplicité et rapidité

Plateforme de référence sur le marché des professionnels du patrimoine avec 1000 partenaires conventionnés, le groupe Alpheys propose un parcours client optimal grâce à la digitalisation de ses process et apporte sécurité, simplicité et rapidité des opérations. Conforme au cadre règlementaire de la directive PIF II intégrant la gouvernance produit, l’outil de référencement d’Alpheys permet la souscription 100 % dématérialisée des produits structurés.

En complément, Alpheys a développé un outil moteur d’allocation, pour construire tout ou partie des allocations adaptées aux besoins des clients de conseillers en gestion de patrimoine, tout en permettant d’intégrer les convictions du cabinet.

Lire (2 min.)

Remake confirme son envol et démontre la pertinence de son modèle en assurance-vie

Grâce à l’absence de commission de souscription, Remake Live fait converger le modèle de frais des SCPI vers le modèle des OPCVM, fondé sur la commission de gestion. Pour la première fois, l’épargnant peut investir dans une SCPI disponible en contrat d’assurance-vie sans subir la décote ente le prix de souscription et le prix de retrait. Une véritable alternative aux SCPI traditionnelles qui a rapidement trouvé son marché puisque quatre assureurs ont déjà référencé Remake Live. D’autres devraient suivre très prochainement.

Remake Live capitalise déjà 82 millions d'euros et vise un objectif de plus de 100 millions d'euros au 31 décembre 2022, signant l’un des meilleurs démarrages du secteur.

Une approche foncière assumée et partagée

Remake Live capture les tendances démographiques et économiques des grandes métropoles, en France et en Europe, en privilégiant les territoires susceptibles de se densifier. Cette approche foncière offre au gérant une réelle liberté sur la typologie des immeubles cibles et donc une meilleure diversification des risques. Ainsi, Remake Live est une SCPI opportuniste, dans tous les secteurs de l’immobilier d’entreprise.

Sa stratégie d’investissement représente aussi l’opportunité d’améliorer le parc existant et d’inscrire naturellement Remake Live dans une démarche « Best in Progress » conforme à ses engagements ESG, démontrée par l’obtention du label ISR seulement trois mois après son lancement.

Nicolas Kert, co-fondateur et président de Remake Asset Management, avait d’ailleurs déclaré : « la démarche d'amélioration voulue par le label ISR nous a semblé naturelle, évidente. Remake Live accompagne le développement des métropoles et leurs territoires périphériques sur le long terme. Ce développement passe naturellement par une mise aux standards de l'immobilier existant car entretenir un immeuble, c'est aussi préserver sa valeur, pour le bien des utilisateurs, la protection des investisseurs et l'intérêt général. »

Enfin, consciente que la revalorisation de ces territoires s’accompagne parfois d’effets d’éviction des populations les plus fragiles, Remake AM a choisi de déployer 5 à 10% de la collecte de Remake Live dans une poche sociale, investie par exemple, dans des logements sociaux. Une façon, pour les épargnants, de peser davantage en faveur d’un développement équitable des territoires.

"Nous privilégions les actifs en pleine propriété"

Remake Live a rapidement déployé l’épargne collectée puisqu’elle dispose de plus de 100 millions d'euros d’engagements, sur 17 immeubles, dont 12 ont déjà été acquis. En effet, sept acquisitions supplémentaires ont été réalisées durant l’été en France et en Espagne.

En France, les investissements ont porté sur quatre immeubles de bureaux et activités, dont un datacenter, en Ile-de France et à Lyon, pour des tailles unitaires de près de dix millions d’euros. Remake Live a aussi exécuté la première tranche d’un portefeuille de commerces diversifiés au sein de grandes métropoles espagnoles. Le portefeuille constitué au 1er septembre développe plus de 40 000m² sur 81 000m² de foncier.

Son rendement, acte en main, est de 6,20 % hors poche sociale et la durée moyenne des baux est de 5,5 ans. Dans ces conditions, Remake Asset Management révise à la hausse les prévisions de distribution 2022 de Remake Live qui passe de 11 euros à 12,96 euros par part en jouissance.

« La qualité des locataires et la recherche de rendements élevés restent des critères de sélection incontournables à un moment où l’inflation fait son retour. Mais, nous sommes aussi très sensibles au régime de détention des actifs de Remake Live. Nous privilégions les actifs en pleine propriété afin de pouvoir déployer plus sereinement nos convictions ESG, voire d’envisager, à terme, des opérations plus lourdes pour tirer pleinement parti des charges foncières constituées, en complément du rendement locatif », précise David Seksig, co-fondateur et directeur général de Remake Asset Management.

Lire (4 min.)

Géopolitique : le seul « game changer » pour les marchés ?

Alexandre Baradez
Les marchés financiers sont chahutés depuis le début de l'année. Le contexte géopolitique est-il le seul "game changer" ? L'éclairage d'Alexandre Baradez, Responsable de l’analyse marchés chez IG France.
Lire (6 min.)

Bouclier énergétique européen, accalmie économique en Chine et retournement de situation en Ukraine… on fait le point

Philippe de Gouville
Bouclier énergétique européen, accalmie économique en Chine et retournement de situation en Ukraine... Philippe de Gouville, CEO et cofondateur d’ISMO, analyse l'actualité macroéconomique de la semaine.
Lire (4 min.)

Table Ronde du Courrier Financier / Quantalys – Asset Management #7 : le marché scandinave

Voici le 7e épisode des Tables Rondes du Courrier Financier, consacré à la thématique de l'Asset Management — une émission réalisée en partenariat avec Quantalys et modérée par son Directeur Général, Jean-François Bay.
Voir (<24 min.)

Chahine Capital – Point Actu septembre 2022

Chahine Capital présente son Point Actu pour le mois de septembre 2022. Comment le contexte macroéconomique influence-t-il les marchés actions ? Quel impact sur les performances du fonds Digital Stars Europe ?
Voir (<5 min.)

Le multi-spécialiste allemand Lupus alpha ouvre un bureau à Paris

Lupus alpha — l'une des principales boutiques d'investissement indépendantes en Allemagne, basée à Francfort — annonce cette semaine l'ouverture d'un bureau à Paris, dirigé par Marie Fournier, une spécialiste expérimentée de la distribution.

Fondée en 2000 par l'actuel CEO Ralf Lochmüller et quatre autres associés, la société de gestion d'actifs allemande Lupus alpha gère, avec plus de 90 collaborateurs, environ 14 milliards d'euros d'actifs dans le cadre de mandats de gestion d'actifs en Allemagne dans le domaine des petites et moyennes capitalisations européennes, la société se distingue aujourd'hui par un portefeuille de produits dans quatre classes d'actifs spécialisées :

  • Les actions européennes de petites et moyennes capitalisations,
  • Les obligations convertibles mondiales,
  • La gestion alternative liquide avec des stratégies de protection du capital et de volatilité
  • Les crédits d'entreprise titrisés, appelés fonds de dette CLO

Des solutions d'investissement sophistiquées

En France, Lupus alpha propose désormais aux investisseurs wholesale tels que les family offices, les banques privées et les gestionnaires d'actifs des solutions d'investissement sophistiquées leur permettant de diversifier davantage leurs portefeuilles et d'accéder à de nouvelles sources de performance. « En tant que gestionnaire actif, nous nous adressons aux investisseurs qui recherchent des solutions spécialisées en dehors des classes d'actifs traditionnelles. Nous nous concentrons sur des stratégies à fort potentiel d'alpha, dans des segments où il existe encore des inefficiences et sur des investissements alternatifs permettant d'obtenir des primes de risque stables à long terme », explique Ralf Lochmüller, CEO et associé fondateur de Lupus alpha.

Les investisseurs français disposent ainsi d'une offre composée de quatre stratégies satellites qui peuvent compléter avantageusement les stratégies de base du portefeuille. Le gestionnaire d'actifs allemand Lupus alpha bénéficie de plus de 20 ans d’expérience reconnue et s'implante désormais en France avec l'objectif d'internationaliser sa base de clientèle. Outre les investisseurs wholesale, la clientèle devrait à moyen terme inclure des investisseurs institutionnels tels que de grands groupes bancaires et des compagnies d'assurance.

Marie Fournier à la tête de l'équipe

Pour développer ses activités en France, l'entreprise a recruté en juin 2022 Marie Fournier, qui dirigera les activités françaises. « Nous sommes très heureux d'avoir pu recruter Marie Fournier pour Lupus alpha. Elle correspond parfaitement à notre culture de boutique et a déjà, par le passé, accompagné avec beaucoup de succès le développement en France d’une boutique spécialisée », poursuit Ralf Lochmüller.

Marie Fournier dispose d'une excellente connaissance du marché français notamment dans l’univers de l’investissement wholesale. Elle a acquis plus de dix ans d'expérience, principalement en tant que responsable des ventes pour la France et Monaco chez Alken Asset Management, puis en tant que Senior Sales Manager pour le marché français chez Berenberg AM.

Lire (3 min.)

Sunny AM lance le fonds SUNNY OPPORTUNITÉS 2025

Afin de s'adapter aux opportunités actuelles sur le marché du crédit européen, Sunny AM lance le FCP SUNNY OPPORTUNITÉS 2025.

Le fonds met en œuvre une stratégie orientée dans l’investissement en produits de taux, consistant notamment à sélectionner et investir dans des obligations à moyen et long terme, avec pour objectif de les porter à leur terme, le portefeuille obligataire ayant donc une faible rotation.

L'objectif du fonds

L’objectif du fonds vise à obtenir une performance nette annualisée supérieure ou égale à 3,5% sur un horizon de placement d’environ 3,5 ans. Cet objectif de gestion est fondé sur l’hypothèse d’une détention des parts du Fonds sur toute la durée de placement recommandée, et sur la réalisation d’hypothèses de marché arrêtées par la Société de Gestion à la date du lancement du Fonds.

https://youtu.be/CsltDClKqUM
Source : Sunny Asset Management

[Cet objectif pourrait ne pas être atteint si les risques de défaut ou de dégradation de la notation d’un ou plusieurs des émetteurs présents en portefeuille, ou de l’impact du coût de réinvestissement des titres à maturité se matérialisaient de manière plus importante que prévue.]

Le Fonds cherche à optimiser le taux actuariel moyen du portefeuille à l’échéance du 31 décembre 2025 et à sélectionner les émetteurs présentant la probabilité de défaut la moins importante eu égard au rendement apporté et à l’analyse fondamentale des différents facteurs de risque inhérents à ceux-ci. Le fonds est ouvert à la souscription jusqu’au 30 novembre 2022.

Lire (2 min.)

Pas de répit du côté des banques centrales

Sebastian Paris-Horvitz
Le marché est bousculé par des tensions géopolitiques et économiques. Comment se matérialisent ces pressions ? Quelles réponses sont apportées ? Décryptage de Sebastian Paris Horvitz, Head of Research chez La Banque Postale Asset Management (LBPAM).
Lire (5 min.)