Investir en actions : les Français plus ouverts au risque, selon l’AMF

Ce mardi 7 décembre, l'Autorité des marchés financiers (AMF) publie la cinquième édition de son baromètre de l’épargne et de l’investissement. D'après cette étude, les Français semblent plus ouverts aux placements en actions, surtout les plus jeunes. Quelles sont leurs attentes ? Comment les conseillers peuvent-ils les accompagner ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (6 min.)

Momentum – Chine : maître de la data

L'intelligence artificielle doit révolutionner nos sociétés. L'IA se nourrit de données collectées sur internet, la fameuse data. Par un ensemble de mesures, la Chine fait des data un enjeu central de sa politique. Pékin va préserver les data et en parallèle les transformer en valeurs d'échange. Le modèle chinois se différencie toujours davantage du modèle occidental pour donner naissance aux facteurs de production avec des caractéristiques chinoises. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<1 min.)

Laetitia Baldeschi – CPR AM : inflation, « nous sentons un changement de ton des banques centrales »

Pour cette fin d'année 2021, CPR Asset Management (CPR AM) fait le point sur les tendances macroéconomiques qui affectent les marchés financiers. Où en sommes-nous de l'inflation ? Qu'est-ce que cela change en termes de politiques monétaires des banques centrales ?
Voir (<1 min.)

Etats-Unis : emploi, The Big Quit

Olivier de Berranger
Aux Etats-Unis, la pénurie de main d'œuvre devient criante depuis la crise sanitaire. Au point de menacer la reprise ? Comment les entreprises s'adaptent-elles à cette nouvelle dynamique ? Le point avec Olivier de Berranger, CIO chez La Financière De l’Echiquier (LFDE).
Lire (3 min.)

Turgot Capital passe la barre du milliard d’euros d’encours

Turgot Capital — groupe financier indépendant créé à Paris en 2003 — annonce ce mercredi 8 décembre qu’il vient de dépasser le milliard d’euros d’encours gérés et/ou conseillés. Turgot Capital concentre ses expertises autour de quatre filiales dédiées et verticalement intégrées : la gestion d’actifs financiers & immobiliers avec Turgot Asset Management, le courtage avec Turgot Life et […]

Turgot Capital — groupe financier indépendant créé à Paris en 2003 — annonce ce mercredi 8 décembre qu’il vient de dépasser le milliard d'euros d'encours gérés et/ou conseillés. Turgot Capital concentre ses expertises autour de quatre filiales dédiées et verticalement intégrées : la gestion d'actifs financiers & immobiliers avec Turgot Asset Management, le courtage avec Turgot Life et le conseil avec Turgot Wealth et Turgot Real Estate.

Sa clientèle — historiquement les investisseurs privés — s’est fortement développée ces 12 derniers mois sur le segment des investisseurs institutionnels. Le groupe compte actuellement 22 collaborateurs. Depuis sa création, la société a connu un développement constant. Celui-ci s’est fortement accéléré cette année avec le référencement en unité de compte (UC) de son produit phare, la SCI ViaGénérations chez deux nouveaux assureurs : Swiss Life et Generali.

Succès de la collecte des fonds

La qualité des performances de ses principales stratégies : la Gestion Obligataire Flexible au travers de son fonds Turgot Oblig Plus noté 5 étoiles par l’agence QUANTALYS et de sa gamme de fonds de Multigestion HASTINGS, a également contribuée à porter le fort développement des encours du groupe.

Les stratégies de gestion du groupe trouvent ainsi leur place dans les allocations d’actifs des investisseurs en assurance vie, dont la collecte s’est très fortement développée ces derniers mois. La collecte des fonds Turgot est également portée par le succès des Plans d'Épargne Retraite (PER). En octobre 2021, la Fédération française de l’assurance (FFA) annonçait des chiffres records dans les placements en UC et un développement rapide des PER.

L'essor de la SCI Viagénérations

« La bonne tenue sur trois ans de notre gestion traditionnelle sur les marchés financiers permet d’asseoir notre développement. Depuis plus de quatre ans, nous avons étendu notre savoir-faire à l’immobilier et avons ainsi accéléré notre croissance »déclare Waldemar Brun-Theremin, Directeur Général Associé et Directeur des Gestions.

La SCI ViaGénérations a fêté ses 4 ans en octobre dernier. Son profil de risque a évolué d'un SRI 3 à un SRI 2. Elle affiche une croissance de la performance de son UC de +5,21 % au 1er décembre 2021. Aujourd’hui, la régularité des performances, que la SCI ViaGénérations affiche depuis sa création, la positionne en tête de sa catégorie : +6,81 % en 2020, +6,73 % en 2019, +6,42 % en 2018, et déjà +6,12 % sur un an glissant. Cela représente une performance cumulée de +27,64 % depuis sa création en 2017.

Lire (3 min.)

Gestion thématique : DNCA lance Global Sport Equity, un dédié à l’économie du sport

Les Banques Populaires et les Caisses d’Epargne ont annoncé le 2 décembre dernier proposer le fonds « DNCA Global Sport Equity », en exclusivité à leurs clients. Il s'agit du premier fonds thématique dédié à l’économie du sport lancé par un groupe bancaire en France. Objectif, fournir une performance sur une durée minimale de placement recommandée de 5 ans.

Ce fonds développé par DNCA Finance — société de gestion affiliée à Natixis Investment Managers — cible des entreprises à travers le monde dont l’activité et la croissance future sont liées à la filière sport. Celles-ci sont sélectionnées notamment sur la base de leur contribution positive aux enjeux du développement durable.

Investir dans l'économie du sport

« DNCA Global Sport Equity » est un fonds investi en actions d’entreprises internationales cotées liées à l’économie du sport évoluant dans différents écosystèmes, tels que les vêtements et les équipements sportifs, le fitness, la nutrition sportive, les complexes et événements sportifs, les équipes de sport et le e-sport.

Les revenus générés par le marché mondial du sport représentent aujourd’hui 1 100 Mds$. Ce marché devrait croître avec le nombre grandissant de pratiquants (perspective 2025 à 3,5 milliards, soit + 30 % par rapport à 2020) et des spectateurs d’événements sportifs (+ 8 % par an entre 2021 et 2025), le développement des nouvelles technologies et la digitalisation (exemple : marché du SportTech estimé en hausse de + 17,5 % par an d’ici à 2026).

Au regard du potentiel de performance de cette filière, les Banques Populaires et les Caisses d’Epargne proposent aujourd’hui en exclusivité à leurs clients ce nouveau fonds thématique DNCA Global Sport Equity. Le Groupe BPCE, partenaire premium de Paris 2024, s’affirme comme le groupe bancaire de référence de l’économie du sport. La commercialisation du nouveau fonds illustre la mobilisation des Banques Populaires et des Caisses d’Epargne au service du développement de cette filière économique.

Performances financières et extra-financières

Ce fonds a été développé par DNCA Finance, affilié de Natixis Investment Managers. Cette société de gestion est reconnue depuis plus de 20 ans pour sa gestion de conviction, sa forte expertise et sa couverture mondiale, ainsi que pour son engagement dans la prise en compte du risque sous ses dimensions financières et extra-financières.

Les entreprises sont sélectionnées d’après leur positionnement stratégique, leur performance financière, leur avance technologique et leurs perspectives de croissance. Ce fonds privilégie celles d’entre elles ayant une contribution positive aux enjeux du développement durable, avec l’intégration de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) stricts.

Le portefeuille de « DNCA Global Sport Equity » se compose d’entreprises qui rayonnent localement ou à l’international — dont des franchises et marques fortes, telles que Foot Locker ou Puma ainsi que des entreprises comme Catapult, spécialisée dans des technologies portables destinées à améliorer la performance des athlètes, ou encore Electronic Arts, leader mondial des jeux électroniques de sport et acteur majeur du esport.

Quelles perspectives de croissance ?

« Les Banques Populaires et les Caisses d’Epargne, partenaires premium des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, sont pleinement engagées dans le sport depuis une trentaine d’années. Tout comme elles accompagnent dans les territoires les entreprises de l’économie du sport afin de contribuer à l’émergence d’une filière d’excellence, elles souhaitent proposer en exclusivité à leurs clients épargnants d’investir dans ce secteur d’activité en pleine croissance, dans de belles entreprises innovantes, performantes et ayant un impact environnemental et social positif », indique Christine Fabresse, directrice générale Banque de proximité et Assurances du Groupe BPCE.

« L’économie du sport offre des perspectives de croissance supérieures à celles de l’économie mondiale et représente déjà 3 500 Mds $ de capitalisation boursière, soit 7,5 fois plus qu’il y a 10 ans. DNCA Finance, affilié de Natixis Investment Managers, est convaincu du potentiel de cette thématique et lance DNCA Global Sport Equity, le premier fonds dédié à l’économie du sport, réalisé par un groupe bancaire en France et en exclusivité pour les clients et investisseurs des Banques Populaires et des Caisses d’Epargne », conclut Eric Franc, directeur général de DCNA Finance.

Lire (4 min.)

Marchés financiers : inflation transitoire ?

César Pérez Ruiz
La Réserve fédérale américaine (Fed) a cessé de parler d'une inflation « transitoire ». Dans un contexte économique toujours marqué par la crise sanitaire, faut-il s'attendre à un resserrement imminent de la politique monétaire ? Quelles perspectives sur les marchés financiers ? L'analyse de César Perez Ruiz, Responsable des investissements et CIO chez Pictet Wealth Management.
Lire (4 min.)

Marchés financiers : en manque de repères…

Olivier Guillou
A court terme, les marchés financiers sont traversés par de nombreuses inquiétudes. Comment les perspectives 2022 peuvent-elles néanmoins demeurer solides ? Les explications d'Olivier Guillou, Directeur de la gestion chez Ecofi.
Lire (3 min.)

Marchés financiers : la Fed au pied du mur

Olivier de Berranger et Alexis Bienvenu
La Réserve fédérale américaine (Fed) reconnaît désormais que l'inflation sera plus longue que prévu. Quels obstacles la banque centrale devra-t-elle contourner pour adapter sa politique monétaire au contexte macroéconomique actuel ? Le point avec Olivier de Berranger, CIO ; Alexis Bienvenu, Fund Manager chez La Financière de l'Echiquier (LFDE).
Lire (4 min.)

Zone euro : poursuite de l’accélération de l’inflation

Julien-Pierre Nouen
L'inflation s'accélère fin 2021. Si la Fed a délaissé le terme « transitoire », la BCE le maintient. Quelles perspectives pour 2022. L'analyse de Julien-Pierre Nouen, CFA, Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée chez Lazard Frères Gestion.
Lire (2 min.)

Quantology Capital lance le premier fonds METAVERSE UCITS

Quantology Capital Management (Quantology Capital) — société de gestion d'actifs quantitative indépendante — annonce ce mercredi 1er décembre le lancement du premier fonds METAVERSE en format UCITS. Après 5 mois d'existence, les performances du fonds atteignent déjà +18 % à fin novembre 2021 contre +3 % pour le CAC40 sur la même période

Qu'est ce que le METAVERSE ?

Le METAVERSE est la prochaine révolution technologique et nous souhaitons offrir à nos investisseurs une brique pure d'exposition sur cette thématique d'avenir. Après l'intelligence artificielle (IA), la blockchain, le METAVERSE s'inscrit dans la ligne des prémisses de la réalité augmentée.

Les applications sont multiples, entre autres : le jeu — avec des possibilités d'immersion sans précédent, à l'image du film Ready Player One de Steven Spielberg, qui date de 2018 — ; les Non Fungible Token (NFT) qui sont de véritables outils et supports de transaction dans cet univers (terrain, immobilier, luxe, tout en virtuel).

C'est l'environnement adéquat dans lequel il s'agit de créer, posséder et échanger du virtuel. Les principaux noms de l'univers sont aujourd'hui :

  • Roblox Corporation : un créateur de jeux online ;
  • Cloudflare Inc : offre des plateformes d'hébergement pour le gaming ;
  • Unity Software : un développeur de jeux vidéos.

L'apport de Quantology Capital

Cet univers METAVERSE est composé de sociétés au cours de bourse très volatil. Ainsi, une batterie de techniques de gestion éprouvées est-elle nécessaire pour pouvoir délivrer de la performance dans une enveloppe de risque mesurée et maîtrisée.

« L'expérience et les résultats de Quantology Capital sur les fonds déjà existants plaident en notre faveur. Riches de nos algorithmes et de nos bases de données propriétaires, nous sommes les seuls acteurs légitimes pour adresser cet univers », déclare Quantology Capital dans un communiqué.

.

Lire (2 min.)

ETF : Lyxor franchit la barre des 100 milliards d’euros d’actifs sous gestion

Lyxor Asset Management (Lyxor) — filiale à 100 % de Société Générale — annonce ce mardi 30 novembre que ses ETF ont franchi le seuil des 100 Mds€ d'actifs sous gestion, grâce à une collecte dynamique sur certains des segments les plus porteurs du marché, également identifiés comme des priorités clés dans la feuille de route stratégique de Lyxor ETF pour 2021.

Ce seuil symbolique a été dépassé grâce à une collecte de 7,6 Mds€ depuis le début de l'année. Les ETF climatiques et thématiques ont en particulier été très prisés, dès lors que les investisseurs cherchent en priorité à réduire l'empreinte carbone de leurs portefeuilles et à exploiter les nouvelles tendances économiques et sociétales dans un monde post-Covid.

ETF thématiques...

Lyxor ETF a levé 1,7 Md€ au titre de ses ETF climatiques relevant de l'Article 9, ce qui en fait le premier fournisseur d'ETF sur ce segment en termes de collecte (24 % des entrées de capitaux totales en Europe), d'actifs sous gestion (3,2 Mds€) et de part de marché (26 %). Le segment des ETF relevant de l'Article 9, encore jeune et suscitant un vif intérêt des investisseurs, a connu une expansion spectaculaire de plus de 260 % en 2021.

Lyxor bénéficie également d'un bel élan dans le segment des ETF thématiques, qui connaît lui aussi une croissance rapide (+50 % en 2021). La société a ainsi levé 1,2 Md€ de nouveaux actifs et se classe en deuxième position en termes de collecte (9,2 % des entrées de capitaux totales), d'actifs sous gestion (4,4 Mds€) et de part de marché (9,3 %). Outre le dynamisme de la collecte des ETF climatiques et thématiques, Lyxor s'est également distingué sur le segment des ETF Core (collecte de 2,2 Mds€).

...un segment qui se développe

Enfin, notons également que la vigueur de Lyxor sur le segment des ETF indexés sur l'inflation, dont il été pionnier en 2016, ne se dément pas (collecte de près de 1,9 Md€ cette année, numéro 2 en Europe). Les ETF présentent divers risques décrits ci-après, notamment celui de perte en capital. Les ETF sont des produits à frais réduits ; des frais de transaction peuvent toutefois être prélevés par l’intermédiaire financier.

« En franchissant cette étape importante, Lyxor respecte non seulement sa feuille de route stratégique, mais se positionne par ailleurs comme un fournisseur d'ETF de référence sur les segments clés pour la croissance future du secteur. Ces résultats nous encouragent à poursuivre le développement de notre gamme de produits thématiques, à faible coût et axés sur le climat, afin de répondre à la demande des investisseurs particuliers et institutionnels et des clients de la gestion de fortune », commente Arnaud Llinas, Responsable ETF et gestion indicielle chez Lyxor Asset Management.

Lire (2 min.)

Laurent Rytlewski – Apicil Asset Management : « Les CGP ont besoin de fonds à faible volatilité »

Pour cette fin d'année 2021, Apicil Asset Management (Apicil AM) revient sur sa gamme de fonds à destination des professionnels du patrimoine. Quelles opportunités le gérant leur propose-t-il dans un contexte de marché très volatil ? Pourquoi s'intéresser aux Small Caps en zone euro ?
Voir (<1 min.)