Gaël Chervet et Benoît Descamps - Le Grand Forum du Patrimoine 2019 : le rendez-vous des CGP

Quel avenir pour la profession de CGP ? Comment aborder les placements atypiques ? Gaël Chervet — Président du Groupe Ficade — et Benoît Descamps — Rédacteur en chef de Profession CGP et de Investissement Conseils — nous présentent Le Grand Forum du Patrimoine 2019.
Voir (<4 min.)

L’épargne au sommet au 1er trimestre 2019

Philippe Crevel
En 2019, les ménages ont dirigé une grande partie de leurs revenus vers l'épargne. Ce réflexe a notamment bénéficié au Livret A et à l'assurance vie. Le contexte économique et la crise des Gilets Jaunes ont exacerbé la méfiance des Français. La tendance va-t-elle s'infléchir dans les mois à venir ? Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l'Epargne, partage son analyse.
Lire (3 min.)

Avril 2019 : rien n’arrête l’assurance vie

Philippe Crevel
Depuis le début de l'année 2019, la crise des gilets jaunes joue en faveur de l'épargne. Les Français restent méfiants vis-à-vis de la conjoncture économique. Cette situation bénéficie particulièrement au Livret A et à l'assurance vie. Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l'Epargne, partage son analyse.
Lire (3 min.)

Loi Pacte : la transférabilité de l’assurance vie devrait doper l’épargne retraite

Olivier Grenon-Andrieu
Fraîchement adoptée par les députés, la loi Pacte va transformer en profondeur le marché de l'épargne français. La loi prévoit une transparence accrue, une transférabilité sous conditions et quelques dispositions spécifiques pour l'épargne salariale. Quels bénéfices l'épargnant peut-il tirer de ces nouvelles règles ? Olivier Grenon-Andrieu, Président du Groupe Equance, partage son analyse.
Lire (6 min.)

Europe : quel avenir pour la taxe sur les transactions financières ?

Du jeudi 13 au vendredi 14 juin, Bruno Le Maire — ministre de l'Economie et des Finances — est en déplacement à Luxembourg afin de participer aux réunions de l'Eurogroupe, ainsi qu'au Conseil des ministres de l’Union européenne pour les affaires économiques et financières (ECOFIN). Lors des réunions de l’Eurogroupe, les ministres prépareront le Sommet de la zone euro qui se tiendra le 21 juin prochain.

Les échanges se concentreront sur les modalités précises de fonctionnement du budget de la zone euro — ses objectifs, ses priorités et sa gouvernance — ainsi que sur la réforme du Mécanisme européen de stabilité (MES). Objectif, parvenir à un accord global sur l’approfondissement et la consolidation de la zone euro, conformément à l'annonce de décembre 2018.

Budget euro et taxe sur les transactions financières

Ce vendredi 14 juin se tiendra une réunion ministérielle pour les pays qui participent à la coopération renforcée sur la taxe sur les transactions financières (TTF). Les ministres présents discuteront de l’affectation de la TTF au budget de la zone euro par les Etats qui le souhaitent, et des modalités du produit de la taxe. Ce sujet sera approfondi lors de la réunion de l’ECOFIN, pour informer des progrès des négociations.

Par ailleurs, les ministres discuteront des aspects économiques et financiers de la stratégie climatique à long terme de l’Union européenne, priorité clé de la France. Pour finir, ces réunions permettront également de suivre les conclusions du G20 Finances, qui s’est déroulé le week-end dernier à Fukuoka (Japon).

Lire (2 min.)

Assurance vie : Hedios lance son placement H Absolu 6

Hedios Patrimoine — courtier en assurance et conseiller en investissements financiers — annonce ce lundi 3 juin le lancement du placement « H Absolu 6 » au sein de ses gammes H dans le cadre du contrat d'assurance vie Hedios Life Suravenir. Ce produit permet un remboursement anticipé gagnant, même sur un marché légèrement à la baisse. « H Absolu 6 » vise 7 % de rémunération par an, avec remboursement anticipé possible tous les ans dès que l'indice de référence — S&P Euro 50 Equal Weight Synthetic 5 % — Price n'affiche pas plus de 5 % de baisse par rapport à son niveau initial.

En l'absence de remboursement anticipé, le capital est protégé à l'échéance d'une durée maximale de 12 ans, jusqu'à 30 % de baisse de l'Indice de référence. Les souscriptions sont ouvertes jusqu’au mercredi 31 juillet 2019, pour un montant minimum de 1 000 €. Les enveloppes étant limitées, la commercialisation peut cesser à tout moment et sans préavis. Le placement « H Absolu 6 » n’est pas garanti en capital, ni en cours de vie ni à l’échéance.

3 scénarios possibles au terme du contrat

À l’issue de la douzième année — si le mécanisme de remboursement automatique anticipé n’a pas été activé — trois scénarios peuvent se présenter :

  • Si l’Indice de référence clôture au moins à 95 % de son niveau initial, le souscripteur récupère son capital augmenté d’un gain de 84 %. Ce chiffre correspond à l'objectif de 7 % de rendement sur une période de 12 ans. Cela représente un total de 184 % du capital initial, hors frais du contrat d’assurance vie et avant prélèvements sociaux et fiscalité.
  • Si le niveau final de l’Indice de référence est compris entre 70 % et 95 % de son niveau initial, le souscripteur récupère l’intégralité de son capital. Il sera cependant diminué des frais du contrat d’assurance vie, c'est-à-dire 7,20 % au total sur 12 ans.
  • Si le niveau final de l’Indice de référence est en baisse de plus de 30 % par rapport à son niveau initial, le souscripteur récupère le capital diminué de l’intégralité de la baisse de l’Indice de référence. Le souscripteur subit alors une perte minimum de 30 %. Les frais du contrat d’assurance vie restent à sa charge.
Lire (2 min.)

Avril 2019 : le Livret A inoxydable

Philippe Crevel
En règle générale, le mois d'avril se révèle favorable à la collecte sur le Livret A. En 2019, ce produit d'épargne à succès bat de nouveaux records. Les Français se méfient de la conjoncture et préfèrent conserver d'importantes liquidités. Quelles perspectives se dessinent pour fin 2019 ? Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l'Epargne, partage son analyse.
Lire (3 min.)

Loi Pacte et financement de l’économie : des progrès indéniables mais peut mieux faire !

Arnaud Monnet
Mieux prendre en compte les enjeux sociaux et environnementaux au niveau des entreprises et drainer l’épargne des Français vers l’économie productive et responsable sont autant d’objectifs louables fixés par la loi Pacte. Quelles sont les sources de blocage qui demeurent ? Arnaud Monnet, Directeur général et responsable ISR du groupe Horizon, partage son analyse.
Lire (5 min.)

Mars 2019 : l’assurance vie trace son sillon

Philippe Crevel
Les collectes restent positives depuis le début de l'année pour le Livret A et l'assurance vie. Les Français préfèrent l'épargne de précaution aux investissements financiers plus risqués. Comment les produits d'assurance vie tirent-ils leur épingle du jeu ? Philippe Crevel, Président du Cercle de l'Epargne, partage son analyse.
Lire (5 min.)

Epargne : le Livret A maintient le cap

Philippe Crevel
En ce début 2019, le succès du Livret A auprès des Français ne se dément pas. Le pouvoir d'achat des ménages a augmenté, ce qui favorise l'épargne de précaution. Cette tendance va-t-elle se confirmer dans les mois à venir ? Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l’Épargne, partage son analyse.
Lire (3 min.)

Succession : Generali France et Testamento lancent un service de diagnostic patrimonial

Generali France — assureur généraliste, filiale du groupe Generali — annonce ce lundi 27 mai son association avec la startup Testamento. Depuis le 30 avril dernier, les deux partenaires proposent aux familles installées et aux seniors un diagnostic patrimonial et successoral. Ce service gratuit est désormais directement intégré à l'outil de gestion des 1 300 conseillers commerciaux du réseau Salariés de Generali France. Cet outil permet ainsi :

  • d’établir un bilan patrimonial à partir du patrimoine financier, immobilier, professionnel et de la situation familiale ;
  • d’évaluer les objectifs du client ou prospect — réduire les droits de succession, couvrir les droits de succession, couvrir les frais d’obsèques — et lui proposer le cas échéant des solutions de prévoyance — assurance décès, obsèques — ou d’assurance vie.

« Le nouvel outil que nous avons développé conjointement s’inscrit parfaitement dans le cadre de notre plan de transformation Excellence 2022, incluant l’approche « phygitale » de notre réseau », explique Eric Lemercier, Directeur du Réseau Salariés de Generali France. Objectif, accompagner les clients qui souhaitent préparer leur succession.

Les chiffres de la transmission de patrimoine en France

D'après une enquête du CRÉDOC publiée en juin 2017, deux Français sur trois (67 %) espèrent transmettre un jour un patrimoine à leurs proches. Un Français sur trois (33 %) a déjà bénéficié d’une transmission de patrimoine. Dans le détail, 28 % ont reçu un héritage et 16 % une donation du vivant. L'aspiration à la transmission ne dépend pas du niveau de revenus, puisqu'elle reste partagée même par les plus modestes.

Toutefois, les Français connaissent très mal la fiscalité. Seuls 14 % des sondés savent que les transmissions entre conjoints — mariés ou pacsés — ne sont pas imposés. Les Français restent cependant des fourmis qui accumulent, puisque 93 % des ménages vivant en France possèdent un patrimoine financier — autre qu’un compte-chèque — immobilier ou professionnel. D'après les chiffres publiés en décembre 2018 par l'INSEE, les Français détiennent surtout des produits financiers (88,3 %) devant les bien immobiliers (61,7 %) et les actifs professionnels (14,8 %).

Lire (3 min.)

Fintech : La Banque Postale s’associe à Sapiendo-Retraite

La Banque Postale a annoncé le 16 mai 2019 un partenariat avec la FinTech Sapiendo-Retraite — outil de simulation retraite — pour accompagner ses clients dans la préparation de leur retraite par répartition. L'offre dédiée sera distribuée sur tout le territoire français, à travers le réseau de la Banque Postale qui compte près de 1 000 conseillers en patrimoine.

« Les Français ont besoin de conseil pour anticiper, organiser et optimiser leurs droits à la retraite. Sapiendo combine technologie et accompagnement par un expert pour les éclairer », commente Valérie Batigne, fondatrice et présidente de Sapiendo. Créée en 2015, la startup propose d'optimiser ses droits à la retraite avec une stratégie patrimoniale adaptée.

Informer les Français sur leurs droits à la retraite

« Les Français passent en moyenne 23 ans de leur vie à la retraite, pourtant 70 % d’entre eux ne savent pas quand ils vont partir ni avec quel montant ! Or, les enjeux sont majeurs, 315 Mds€ de cotisations et de prestations s’échangent tous les ans », explique Franck Oniga, Directeur marketing de La Banque Postale. Sapiendo-Retraite propose de réaliser un parcours retraite en 3 étapes, avec l'accompagnement en direct d’un expert :

  • simuler précisément ses droits aux différents âges de départ à la retraite, en fonction d'hypothèses de projection multiples et personnalisées ;
  • vérifier et corriger ses droits grâce à une détection par l’outil des erreurs potentielles sur le relevé individuel de situation (RIS) qui se charge d’éditer les courriers de demandes de régularisation auprès de tous les organismes ;
  • optimiser le montant de sa retraite en alertant sur des opportunités de départ anticipé, en calculant la pertinence des rachats de trimestres et en informant sur les modalités du cumul emploi retraite.
Lire (2 min.)

CNCEF - Assises de la Gestion de Patrimoine : comment organiser son cash-out de la cinquantaine ?

La cinquantaine est une décennie propice pour le chef d'entreprise qui souhaite transformer son patrimoine professionnel en liquidités privées. Quelles sont les structures patrimoniales à privilégier ? Comment financer son « cash out » ? Comment le CGP peut-il conseiller son client ?
Voir (<5 min.)