À la une

États-Unis : une relance budgétaire qui prend de l’ampleur

Matthieu Grouès
Alors que la baisse d’impôts votée en fin d’année allait déjà augmenter le déficit de l’ordre d’un point de PIB en 2019, l’accord budgétaire voté par le congrès début février va également contribuer à porter le déficit à un niveau inédit en temps de paix et hors récession.
Lire (3 min.)

La remontée des taux fait peser un risque sur les entreprises les plus endettées

Cyril Kammoun
Le contexte a changé. La hausse des taux est un phénomène inéluctable et qu’il convient d’anticiper. Pour les émetteurs les plus lourdement endettés, il devrait entraîner des restructurations douloureuses. Avant de recourir à la croissance externe, les entreprises sont invitées à sécuriser, le plus tôt possible, leur endettement de long terme.
Lire (3 min.)

Une fois de plus, l’Italie à la croisée des chemins !

Philippe Crevel
Les électeurs italiens sont appelés, le 4 mars prochain, à élire leurs députés et leurs sénateurs. Ces élections interviennent après l’échec du referendum constitutionnel de 2016 qui avait conduit au départ de Matteo Renzi du poste de Premier Ministre. Il avait été alors remplacé par Paolo Gentiloni.
Lire (10 min.)

Les effets ricochets du recours à une SEL : il faut être « cumulard » !

Olivier Rozenfeld
C’est à la faveur d’un arrêt du Conseil d’Etat du 08/12/2017 (n°409429) que je vous livre ici quelques réflexions. Beaucoup de professionnels libéraux ont fait le choix de l’Impôt sur les Sociétés pour des raisons fiscales et sociales. C’est alors le choix de la Société d’Exercice Libéral (SEL) qui a été souvent privilégié.
Lire (2 min.)

BGL BNP Paribas en passe de racheter ABN AMRO Bank (Luxembourg) S.A.

BGL BNP Paribas cédera les activités d’ABN AMRO Life S.A. à Cardif Lux Vie immédiatement après l’acquisition. La transaction proposée, qui reste soumise à l‘accord des autorités de régulation compétentes, devrait être finalisée au troisième trimestre 2018.

 « Nous sommes un acteur de banque privée de premier plan dans le Nord-Ouest de l’Europe, et nous sommes actuellement en train d’investir dans nos activités sur nos marchés principaux et de les intégrer davantage afin de réaliser des économies d’échelle. La taille est un critère de plus en plus important pour pouvoir investir dans les collaborateurs et les systèmes. Au Luxembourg, nous ne sommes pas en mesure d’acquérir cette taille critique. Nous considérons dès lors que le transfert de nos activités de banque privée et d’assurance au Luxembourg vers BGL BNP Paribas est entièrement dans l’intérêt de nos clients », précise Pieter van Mierlo, CEO Private Banking d’ABN AMRO Bank.

« Nous nous réjouissons d’offrir notre expérience client de haut niveau à cette clientèle de banque privée. Ces clients auront accès à notre vaste réseau international et à l’expertise à la fois de notre métier de Wealth Management et du modèle intégré du groupe. Cette acquisition s’inscrit dans notre stratégie de croissance et nous permet de renforcer notre activité au Luxembourg et sur le marché global de la banque privée », conclut Vincent Lecomte, co-CEO de BNP Paribas Wealth Management.

Lire (1 min.)

Primonial crée une plateforme immobilière paneuropéenne au Luxembourg

En accélérant la mise en œuvre de son développement européen dans le domaine de l’Immobilier (15 Mds € d’actifs sous gestion), le groupe Primonial franchit une nouvelle étape. Cette plateforme luxembourgeoise a pour vocation d’offrir aux investisseurs, français et étrangers, une exposition géographique diversifiée en zone euro, tout en maintenant un niveau de sélectivité élevé dans les acquisitions immobilières.

La nouvelle entité développera une gestion dynamique des fonds en fonction des cycles immobiliers des différents marchés. Elle capitalisera dans un premier temps sur l’immobilier de santé, secteur dans lequel le Groupe occupe déjà une position dominante à l’échelle européenne.

Laurent Fléchet, Directeur Général Délégué du groupe Primonial, en charge de l’Immobilier, pilotera cette nouvelle activité au Luxembourg. Il s’appuiera sur l’expertise éprouvée et le fort développement des sociétés de gestion immobilières du groupe - Primonial REIM pour la France, AviaRent pour l’Allemagne et Codabel pour le Bénélux - ainsi que sur les sociétés de property management locales.

« Cette plateforme donnera aux investisseurs un accès privilégié au marché immobilier européen grâce à notre ancrage local, la capacité des équipes à sourcer les meilleurs produits sur leur marché et leur expertise en matière de gestion d’actifs », déclare-t-il. « C’est une étape importante dans la stratégie d’internationalisation de l’offre Primonial, qui viendra encore s’enrichir avec le closing de l’opération avec La Financière de L’Echiquier fin février», complète Stéphane Vidal, Président du groupe.

 
Lire (1 min.)

Stagnation des investissements en faveur de l’environnement

Philippe Crevel
En 2015, 40 % des établissements industriels employant 20 salariés ou plus ont réalisé des investissements ou des études pour protéger l’environnement pour un montant de 1,6 milliard d’euros (-1 % par rapport à 2014, après -3 % l’année précédente).
Lire (2 min.)

L’inflation menace-t-elle la croissance?

Longtemps, la crédibilité des banquiers centraux quant à leur objectif d’inflation à 2% fut mise à mal... Il convient donc de prendre avec un peu de recul les réactions épidermiques récentes des observateurs.
Lire (1 min.)

Produits retraite : la sortie en capital plébiscitée par 77% des épargnants

Amundi et Natixis, premiers acteurs en épargne salariale en France, avec plus de 80 milliards d’euros d’actifs gérés pour le compte de 6,7 millions de salariés porteurs, annoncent les résultats de leur étude « Demain, quelle retraite ? ». Avec plus de 130 000 réponses recueillies, l'enquête, réalisée par l’Institut de sondage Audirep, montre qu'en France les salariés qui épargnent pour leur retraite plébiscitent un produit d’épargne souple, transmissible aux héritiers et permettant une sortie en capital plutôt qu’en rente.  
Lire (1 min.)

2018 : Quelles perspectives pour le marché asiatique ?

Dhiraj Bajaj
Alors que débute 2018, les marchés du crédit asiatique et émergent présentent un visage bien différent de celui qu’ils ont pu avoir ces deux dernières années. Nous avons évolué d’un environnement où les spreads de crédit étaient vraiment attrayants, au regard de la probabilité de défaut, à une situation caractérisée par une compression considérable des spreads de crédit.
Lire (15 min.)

Sagara Financière accueille un nouveau Gérant privé

Avant de rejoindre Sagara Financière, et depuis 2014, Jean Raoul-Duval a occupé le poste d’Analyste Crédit chez Oddo BHF où il était en charge du suivi des émetteurs Investment Grade et High Yield des secteurs Télécoms et Santé. Il a débuté sa carrière en 2004 chez Quilvest & Associés en tant qu’Analyste Actions puis Gérant Actions. En 2010, il rejoint Quilvest Copagest Finance où il participe à la création et à la gestion des fonds obligataires Haut Rendement et Convertible.

Diplômé du Magistère Banque Finance et du Master 2 Professionnel Techniques Financières et Bancaires de l’Université Paris 2 Panthéon-Assas, Jean Raoul-Duval est également titulaire de la certification CFA® et membre de la Société Française des Analystes Financiers (SFAF).

Lire (1 min.)

Sofidy : le rendement porté par la diversification

Ses solutions d’épargne immobilière ont continué de délivrer des performances globales supérieures à celles du marché, en ligne avec les perspectives de début d’année, venant ainsi conforter les attentes de rendement de ses investisseurs et de ses épargnants.

  • La SCPI Immorente affiche en 2017 un taux de distribution (TDVM) de +4.73 %, et une augmentation du prix moyen acquéreur de sa part de +0.92%
  • La SCPI Efimmo 1 affiche en 2017 un taux de distribution (TDVM) de +4.88 %, en hausse par rapport à 2016, à la faveur d’éléments de reprise économique venant conforter la stratégie sélective d’acquisition orientée sur l’immobilier tertiaire de bureaux à Paris et en première couronne Ouest.
  • La Société Civile Sofidy Convictions Immobilières, disponible dans de nombreux contrats d’assurance-vie, affiche une performance de +4,32%, pour un niveau faible de volatilité de l’ordre de 0,9%.

Le FCP Sofidy Sélection 1, OPCVM de foncières cotées européennes, affiche une performance de +17,5% pour la part I et de +53% depuis l’origine. Trois ans après sa création, le FCP Sofidy Sélection 1 est devenu le 1er FCP immobilier de sa catégorie sur 3 ans, et a décroché 5 étoiles Morningstar. Référencé chez les principaux acteurs et plateformes de l’assurance-vie, le fonds totalise près de 50 millions d’euros d’encours sous gestion.

La collecte brute globale a été volontairement limitée par Sofidy à 478 millions d’euros, en hausse contenue de +1,5 % par rapport à l’année 2016. Sur le montant de cette collecte, 417 millions d’euros ont été réalisés sur ses principales SCPI et 61 millions d’euros sur ses autres fonds d’épargne immobilière (OPCVM immobilier, Société Civile investie en immobilier indirect, OPPCI professionnel, gestion sous mandat...).

En 2017, le flux des transactions immobilières pour Sofidy s’est établi à 589 M€

Les investissements immobiliers ont atteint 521 millions d’euros, investis pour plus de la moitié en Allemagne et aux Pays-Bas. La collecte a donc été pleinement investie avec un recours modéré à l’effet de levier du crédit afin de faire bénéficier aux épargnants de la faiblesse des taux de financement.

La société de gestion, continuera en 2018 à poursuivre sa stratégie de diversification paneuropéenne, toutes classes d’actifs confondues (immobilier d’entreprise, commerces, bureaux, tourisme, loisirs, hôtels, foncières cotées, club deal...), en s’appuyant modérément sur les taux de financements qui devraient demeurer encore attractifs.

Lire (2 min.)

Fiscalité des métaux précieux : les particuliers sont-ils pénalisés ?

Jean-François Faure
Il y a quatre mois, Mr Richard Ferrand, président du groupe parlementaire La République en Marche à l'Assemblée nationale, proposait d’amender le projet de loi de finances pour taxer les métaux précieux, entre autres. La proposition a soulevé une vague de protestations des professionnels du secteur. Au regard de la loi entrée en vigueur début janvier, qu’en est-il réellement : les particuliers sont-ils pénalisés ?
Lire (2 min.)

Nos Partenaires