À la une

Tensions entre Etats-Unis et Corée du Nord : les marchés jouent la prudence

Les démonstrations de force entre Donald Trump et Kim Jong-Un s'intensifient et inquiètent les marchés. Sur les actions, les investisseurs marquent le pas, et leurs préfèrent les actifs refuges : devises, or et obligations d'Etat. Une correction toutefois anticipée par certains observateurs, étant donnés les records atteints par les grandes places occidentales cette année.
Lire (<1 min.)

Revue de marché : le dollar en plein marasme

Frédéric Rollin
Le dollar a été le grand perdant du mois de juillet, cédant 2,7% par rapport à un panier de devises pondéré des échanges et plongeant à un plus bas sur 2,5 ans par rapport à l'euro (voir graphique). Cette baisse correspond aux attentes des observateurs, d’un repli progressif de la monnaie américaine sur les cinq prochaines années.
Lire (2 min.)

Marchés actions : des résultats solides accueillis dans une quasi indifférence générale

Isabelle Mateos y Lago
Les marchés actions ont accueilli les bons résultats des entreprises dans l'indifférence générale. Le moral des investisseurs traduisait davantage un sentiment de lassitude que d'euphorie, quand bien même les marchés actions ont atteint à plusieurs reprises de nouveaux points hauts cette année.
Lire (3 min.)

L’Allemagne, de l’excédent commercial aux élections législatives

Philippe Crevel
Une nouvelle fois, les résultats du commerce extérieur allemand sont en hausse. Au mois de juin, notre voisin a dégagé un excédent de 21,2 milliards d’euros, selon l’institut statistique Destatis. Sur le même mois, la France a connu un déficit de 4,7 milliards d’euros selon les chiffres des Douanes.
Lire (5 min.)

State Street Global Advisors renforce son équipe ESG et Gouvernance monde

Dans le cadre de ce rôle élargi, Rakhi Kumar et son équipe développeront leur offre concernant les stratégies d’investissement socialement responsable et la gestion des actifs des clients selon des principes éthiques.

Rakhi Kumar dirige désormais une équipe en forte croissance, répartie entre les pôles Investissements ESG et Asset Stewardship, à laquelle appartient également Chris McKnett, Directeur des Stratégies ESG. Dans le cadre de cette fonction, Chris McKnett dirigera une équipe de Stratégistes ESG responsables du développement de produits et de l’élaboration de concepts novateurs.

En outre, Matt DiGuiseppe et Robert Walker ont été respectivement nommés Responsables des régions Amérique et EMEA au sein du pôle Asset Stewardship. Auparavant, Matt DiGuiseppe était en charge de la politique de vote et d’engagement chez Nuveen (la division de gestion d’actifs de TIAA) et Robert Walker était Directeur de la recherche ESG chez HSBC. Le recrutement d’un Responsable de l’Asset Stewardship pour la région Asie-Pacifique est actuellement en cours.

« Les enjeux ESG continuent à jouer un rôle croissant dans la gestion d’actifs, non seulement en tant qu’outil d’investissement, mais également comme moyen d’évaluer et de nouer le dialogue avec les entreprises dans lesquelles nos clients investissent par le biais de stratégies indicielles », commente Rakhi Kumar.

Lire (1 min.)

Un nouveau fonds de fonds flexible monde pour Financière Galilée

Le fonds Galilée Fund Picking Strategy peut investir dans des fonds de toutes zones géographiques, de toutes capitalisations et de tous secteurs en suivant le processus de sélection propriétaire en 6 étapes de Financière Galilée. Ce processus en architecture ouverte permet une recherche indépendante et sans contraintes des meilleurs gérants. L’objectif de gestion est de surperformer son indicateur de référence (35% MSCI World + 35% Bloomberg Barclays Global Aggregate TR + 30% EONIA Capitalisé).

« C’est un fonds de fonds 100% flexible, dont la stratégie d’allocation recherche une diversification optimale de sociétés de gestion, de gérants, de régions et de thématiques, explique Roni Michaly. Le fonds est un véhicule flexible, adapté à tous types d’investisseurs au profil de risque équilibré (risque DICI 4/7) et qui vise une appréciation du capital à long terme. La structure du fonds accueillera entre 10 et 15 fonds.»

Roni Michaly est le gérant principal de ce fonds. La multi-gestion est une activité qu’il exerce depuis plusieurs années et dans laquelle il s’est spécialisé. Avant de rejoindre Financière Galilée en 2013, il a pu acquérir de solides connaissances sur cette activité au sein de plusieurs maisons de gestion parisiennes. Sa récente apparition dans le classement des 40 jeunes talents de la sélection de fonds du magazine Distrib Invest, vient confirmer l’expertise développée autour de son modèle propriétaire de sélection.

Lire (1 min.)

Tensions sur le Pacifique, statu quo en Europe

Waldemar Brun-Theremin
Le mois d'août aura connu sa période de stress, la menace nord-coréenne servant de déclencheur. Il est impossible de savoir ce que valent vraiment les missiles balistiques des coréens ; il est donc impossible de se prononcer sur l'impact sur les marchés à ce stade. À l'évidence, des frappes nucléaires réciproques ou des frappes préventives américaines enverraient les investisseurs aux abris.
Lire (2 min.)

Qui a peur de la BCE ?

Stefan Kreuzkamp
La fin du programme d’achat d’actifs de la BCE va-t-il déstabiliser les obligations périphériques de la zone euro ? Les marchés s’interrogent.
Lire (1 min.)

MiFID II : les institutionnels accusent du retard

Déjà repoussée d'un an, la mise en application de la directive MiFID II début 2018 risque pourtant de poser problème. Selon une étude du cabinet de conseil JWG parue ce mois, 90% des investisseurs institutionnels européens ne seront pas prêts au 3 janvier pour appliquer cette nouvelle réglementation européenne.

Visant à assurer la protection des clients et accroître la transparence des opérations, elle met en difficulté les acteurs de l'industrie financière. Car les sociétés de gestion partagent également ces inquiétudes, autour des zones d'ombres du texte, des développements de systèmes d'information nécessaires pour être en conformité avec les nouvelles règles, et des coûts engendrés par cette mise en application.
Lire (<1 min.)

Le crowdfunding immobilier : comment ça marche ?

Avec 55 millions d'euros collectés en 2016 sur les différentes plateformes dédiées, le crowdfunding immobilier fait parler de lui. Comment investir ? Quels sont les types de biens concernés ? Quels sont les risques inhérents ? Le Courrier Financier vous propose une nouvelle infographie informative sur le financement participatif de l'immobilier.
Voir

Mise en garde de l’ACPR sur Elite Insurance Company Ltd

Dans un nouveau communiqué, la Commission des services financiers de Gibraltar (GFSC) précise que cette décision concerne tant la souscription de nouveaux contrats que le renouvellement des contrats en cours, y compris lorsque ces actes sont réalisés via un délégataire. La GFSC précise procéder à une revue de la situation d’Elite Insurance Company Ltd et avoir fait des demandes à la société ayant donné lieu à saisine des juridictions compétentes de Gibraltar.

Elite Insurance Company Ltd a commercialisé en France, sous le régime de la liberté d’établissement, des contrats d’assurance à des résidents français. Il appartient aux intermédiaires d’assurance qui ont commercialisé ces contrats de répondre aux questions de leurs clients sur les conséquences éventuelles de la décision d’Elite Insurance Company Ltd sur la gestion de leur contrat, en se rapprochant au besoin de cet assureur.

De façon plus générale, l’ACPR rappelle que chaque professionnel intervenant dans une chaine de distribution d’assurance doit faire preuve de vigilance dans la sélection de ses partenaires, s’efforcer de définir clairement les rôles et responsabilités de chacun et s’assurer en particulier que les mécanismes nécessaires à la transmission rapide des informations utiles à la compréhension et à la prise en compte des intérêts du client sont en place.

Les autorités de contrôle, quant à elles, échangent toute information utile sur la situation de la société Elite Insurance Company Ltd par l’intermédiaire d’une plateforme d’échange d’informations mise en place par l’Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (AEAPP).

Lire (1 min.)

BNP Paribas REIM fait l’acquisition du siège de Bayard pour la SCPI Accimmo Pierre

L’ensemble immobilier de 15 700 m², construit en 2006, se situe au 16-20 rue Barbès à Montrouge, en première couronne, à proximité immédiate de la Porte d’Orléans, et dans un quartier central de Montrouge, bien desservi par les transports en commun (métro ligne 4 et RER B).
Ce bâtiment, qui répond aux standards internationaux, abrite le siège social du Groupe de presse et d’édition Bayard, locataire unique de cet ensemble dans le cadre d’un bail commercial de longue durée. A travers cet investissement, BNP Paribas REIM France confirme la stratégie de la SCPI Accimmo Pierre de privilégier les acquisitions de qualité, dans des localisations établies principalement dans les grandes métropoles françaises, avec des locataires de premier rang.
« Après plusieurs opérations emblématiques réalisées ces derniers mois, notamment la Tour Heron à Paris et l’immeuble Eurosquare II à Saint-Ouen, BNP Paribas REIM France démontre une nouvelle fois sa capacité à identifier et saisir les bonnes opportunités immobilières dans un marché particulièrement compétitif. Les compétences et la réactivité de nos équipes internes constituent clairement des atouts pour mener à bien des investissements qualitatifs pour le compte de nos clients » commente Guillaume Delattre, Directeur Général Délégué de BNP Paribas REIM France, en charge des Investissements.


Lire (1 min.)

Des marchés de nouveau perturbés par le risque politique

Michel Audeban
Depuis la guerre de Corée dans les années 1950, la tension entre la Corée du Nord et les Etats-Unis reste élevée et n’a jamais réellement baissé. Les menaces ouvertes et permanentes de Pyongyang ainsi que sa ferme volonté de se procurer des armes de destruction massive inquiètent la communauté internationale, en particulier Washington et ses alliés.
Lire (2 min.)