CHAHINE CAPITAL

Créée en 1998, Chahine Capital est un des pionniers européens de la gestion quantitative « Momentum » appliquée à des stratégies actions européennes et américaines long only.
S’appuyant sur un savoir-faire unique alliant recherche 
continue et innovation, Chahine Capital gère la Sicav « Digital Funds » qui offre l’un des meilleurs historiques de performance ajustée du risque de l’industrie, depuis plus de 20 ansSon équipe de recherche développe des modèles algorithmiques pointus afin d’identifier les titres dont la dynamique (ou momentum) est la plus positive et qui ont la capacité de surprendre positivement et de manière répétée le marché.

Les dernières infos de CHAHINE CAPITAL

LA LETTRE DE GESTION - JUIN 2022

CHAHINE CAPITAL

Cher(e) Actionnaire,

Les indices actions clôturent péniblement le 1er semestre en baissant fortement en juin (MSCI Europe NR -7.7%, MSCI USA NR -8.3%). Les inquiétudes concernant la croissance économique ont poussé les investisseurs à adopter un positionnement prudent. Pour contrer une inflation qui n’a désormais plus rien de transitoire, les banques centrales ont initié une véritable course contre la montre. Elles relèvent vivement les taux et durcissent leur politique monétaire afin de freiner l’activité et de faire baisser le prix de l’énergie et des matières premières qui restent à ce stade les principaux contributeurs à la hausse des prix. L’indice de matières premières CRB All Commodities abandonne ainsi -5.2% en juin, sa plus forte baisse mensuelle depuis mars 2020 et le krach Covid, et permet aux anticipations d’inflation de se détendre fortement. Le durcissement monétaire pourrait n’être que transitoire et il ne faut pas exclure un retour à une politique plus « Dovish » dès 2023. Un tel scénario serait favorable aux actions dans une optique moyen/long terme, alors que les supports techniques séculaires (sommet de 2000 et de 2007 en Europe) restent valides, et la valorisation attractive à l’orée des publications trimestrielles du T2.

LIRE LA SUITE

 


LA LETTRE DE L'EXPERT

Chahine Capital

JUIN 2022
La conjoncture fracture le bloc des Émergents

Sanctions, ralentissement du commerce, pénuries… la guerre en Ukraine coûte cher à l’économie mondiale ! Les organisations économiques internationales commencent d’ailleurs à se faire une idée assez précise de son impact. Selon l’OCDE, cette guerre va amputer de -1,1 point la croissance du PIB réel mondial pour l’année en cours (qui devrait s’établir à +3,4 %). Globalement, le FMI a un avis assez similaire puisqu’il vient d’abaisser de -80bp (par rapport à janvier, c’est-à-dire juste avant l’invasion russe) sa propre projection pour 2022, désormais à +3,6 %. Le consensus FactSet coupe la poire en deux en tablant quant à lui sur une croissance globale de +3,5 %. L’instabilité des prix de l’énergie et des matières premières (due au triptyque : Covid, guerre en Ukraine et dérèglement climatique) n’épargne pas les économies émergentes qui voient (dans des proportions diverses) leur inflation augmenter.

Outre la Russie qui constitue un cas très particulier, le Brésil et l’Inde sont…

Michaël Sellam

LIRE LA SUITE