SCPI et OPCI : la collecte s’améliore au T1 2021

Cette semaine, l'Association française des Sociétés de Placement Immobilier (ASPIM) et l'Institut de l'Epargne Immobilière et Foncière (IEIF) publient les statistiques du marché des parts de SCPI et OPCI grand public au premier trimestre 2021. Quelles sont les dynamiques qui soutiennent la collecte ? Tour d'horizon avec Le Courrier Financier.
Lire (5 min.)

Etats-Unis : l’économie devrait soutenir l’immobilier

Keven White
Le secteur immobilier américain devrait être stimulé par une forte demande à un moment où l'offre est encore quelque peu limitée. Cependant, tous les sous-segments ne devraient pas en bénéficier de la même manière. Explications avec Keven White, Responsable de la recherche sur l’immobilier chez DWS.
Lire (3 min.)

Immobilier durable : les Français restent attachés à la pierre

Après un an de crise financière, les Français restent attachés à l'investissement immobilier. Dans un sondage IFOP publié ce mercredi 5 mai, l'ASPIM scrute leurs rapports avec un secteur en pleine transition vers un modèle plus durable. Tour d'horizon avec Le Courrier Financier.
Lire (4 min.)

Wendy Latchimy & Patrick Lalandre – iSelection Patrimoine : immobilier locatif, un nouveau service de revente pour les CGP

Cette semaine, iSelection Patrimoine — spécialiste de l'investissement immobilier locatif — présente son nouveau service de revente à destination des conseillers en gestion de patrimoine (CGP). Wendy Latchimy, Responsable Développement Prescription, et Patrick Lalandre, Directeur des activités revente, répondent en exclusivité aux questions du Courrier Financier.
Lire (6 min.)

Bruxelles : Patrizia investit dans des bureaux pour un nouveau fonds paneuropéen

Patrizia AG (Patrizia) — gérant d’actifs mondial, spécialiste des actifs réels — annonce ce mardi 11 mai avoir investi dans l'immeuble de bureaux « M25 » à Bruxelles (Belgique) pour le compte de ses clients. Celui-ci a été acquis à travers un fonds paneuropéen, récemment lancé pour environ 22 M€ auprès du groupe allemand Quadoro Investment.

Quartier européen

L'immeuble belge a été sélectionné pour réaliser la première transaction du fonds par le biais de la société détentrice de l'immeuble City Land SA / NV. Le fonds paneuropéen a pour mandat d'investir environ 50 % de son capital en dehors de l'Allemagne, y compris le Benelux et les marchés nordiques.

L'immeuble multi-locataire de 3 133 m2 comprend 17 parkings et 16 m2 d'espace d'archivage. Achevé en 2017, il est situé au 25 rue Montoyer, au cœur du quartier européen — qui présentait le taux de vacance de bureaux le plus bas (2,4 %) de tous les quartiers de la ville à la fin du T3 2020.

Une pépite pour le fonds

Loué à 100 %, l'immeuble M25 accueille 13 locataires de catégorie AAA+ dont des sociétés de lobbying telles que l'Association médicale allemande, le fabricant Viessmann Belgium ; jusqu'à IBM, qui a récemment signé un nouveau bail de neuf ans. L'actif de catégorie A — label BREEAM Very Good — correspond au profil ESG du fonds. Le WAULT de plus de 5 ans jusqu'à la première résiliation de bail, garantit des revenus pendant le lancement.

L'immeuble « présente de solides références en matière de durabilité et de composition des locataires. La rue Montoyer a toujours été l'artère la plus populaire de ce quartier de Bruxelles et se trouve à deux pas de toutes les institutions européennes, des transports en commun et d'autres commodité », déclare Sheelam Chadha, responsable des transactions pour la Belgique et le Luxembourg chez Patrizia.

« Le segment des bureaux de 100 à 300 mètres carrés est resté populaire pendant la pandémie de Covid-19 et les locataires sont toujours à la recherche d'un espace de premier choix dans ce quartier, renforçant notre conviction à l'égard du fait que les bureaux constituent une catégorie d'investissement 'core' », ajoute-elle.

Bruxelles, marché de bureaux

Le bureau bruxellois de Patrizia gère tous les investissements immobiliers directs pour la Belgique et le Luxembourg, avec un total d'environ 1,7 milliard d'euros d'actifs sous gestion sur ces marchés. Bruxelles est l'un des 10 principaux marchés de bureaux les plus stables en termes de volatilité des rendements depuis 2005, par rapport aux autres grands marchés de bureaux européens.

En plus des institutions européennes, la capitale belge héberge le siège de l'OTAN. La ville occupe mondialement la première place en ce qui concerne la présence d'organisations internationales, devant Washington DC, tout en affichant la plus forte concentration de diplomates de la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMOA). Patrizia a été conseillée par Clifford Chance, Eight Advisory et TA Europe dans le cadre de cette transaction.

Lire (3 min.)

Logement : DWS lance une stratégie institutionnelle européenne à capital variable

DWS Real Estate — spécialiste de l'investissement immobilier, filiale du Groupe DWS — annonce ce lundi 10 mai le lancement de sa nouvelle stratégie immobilière institutionnelle à capital variable. Celle-ci sera axée sur les principaux actifs du secteur résidentiel et de l'habitat sur les marchés les plus matures d'Europe.

L'allocation initiale ciblera les grands marchés métropolitains résidentiels dont en priorité l'Allemagne, les pays nordiques, les Pays-Bas, l'Irlande et la France. Sa cible secondaire sera les marchés résidentiels et de séjour en développement au Royaume-Uni, en Espagne et en Italie — avec une intégration ESG dans le processus d'investissement, ainsi que l'engagement global de DWS envers l'objectif climatique de l'Accord de Paris.

Immobilier résidentiel

« DWS est un investisseur de premier plan dans l'espace résidentiel avec une connaissance approfondie construite sur plus de 15 ans d'investissement dans ce secteur pour nos clients. Notre portefeuille résidentiel européen est substantiel, avec plus de six milliards d'euros. Pour les investisseurs de base qui recherchent une diversification des revenus, le résidentiel est un excellent secteur d'actifs par rapport à d'autres, se révélant défensif en période de stress du marché », déclare Clemens Schaefer, responsable de l'immobilier, Asie-Pacifique/EMEA chez DWS.

« Alors que les investissements résidentiels continuent à se développer, notre objectif stratégique sera les actifs résidentiels abordables dans des emplacements urbains et de banlieue dans les principales zones métropolitaines d'Europe avec de solides fondamentaux d'investissement à long terme. En tant qu'investisseur dominant dans le secteur de l'habitat, nous disposons d'un vivier continu d'opportunités d'investissement solides », ajoute Jessica Hardman, responsable de la gestion des portefeuilles européens chez DWS.

Trésorerie et résilience

Le portefeuille de logements actuel de DWS couvre l'ensemble du spectre — y compris un mélange de résidences étudiantes, de constructions à louer, de centres de soins et d'hôtels dans des micro-localisations bien desservies à travers l'Europe, gérées par un réseau local de professionnels de l'investissement et de la gestion d'actifs. DWS affiche plus de 50 ans d'expérience dans les fonds européens ouverts et une présence locale établie sur les principaux marchés cibles européens.

« La résilience établie de ce secteur, ainsi que l'offre limitée et les moteurs de la demande solide soutiennent l'attractivité du résidentiel. Nous anticipons une poursuite de l'institutionnalisation du marché résidentiel européen, les investisseurs se tournant vers des stratégies offrant des flux de trésorerie stables grâce à des niveaux d'occupation soutenus », conclut Simon Wallace, co-responsable de la recherche immobilière

Lire (3 min.)

Franck Inghels – Inter Gestion REIM : « Nous lançons deux nouvelles SCPI en 2021 »

En 2021, Inter Gestion REIM lance les SCPI Cristal Life et Grand Paris Résidentiels. Objectif, investir dans « les actifs essentiels » du marché de l'immobilier. Comment ces deux véhicules viennent-ils compléter la gamme ? Quelles stratégies la société de gestion va-t-elle mettre en œuvre ?
Voir (<1 min.)

Loi Climat : éviter un déséquilibre du marché de l’immobilier

Didier Kling
Le projet de loi Climat et Résilience inclut des mesures qui visent à décarboner l'immobilier. Ces nouvelles contraintes légales sont-elles adaptées à la réalité du secteur ? Comment inciter les épargnants à investir dans un immobilier plus vert ? Les explications de Didier Kling, Président du Groupe CNCEF et de la CNCEF Immobilier.
Lire (6 min.)

Thomas Ducerf – Urban Premium : nouvelle SCPI Malraux, « nous venons de clôturer le tour de table »

En 2021, la société de gestion Urban Premium développe sa gamme de SCPI en immobilier de centre-ville. Pourquoi ce sous-jacent reste-il pertinent pour investir, malgré la crise sanitaire ? Quels avantages fiscaux ces fonds peuvent-ils offrir aux épargnants ?
Voir (<1 min.)

Wendy Latchimy – iSelection Patrimoine : « Nous sommes 2e plateforme immobilière préférée des CGP »

En mars 2021, iSelection Patrimoine a reçu un prix aux Pyramides de la Gestion de Patrimoine. Pourquoi cette récompense ? Quel bilan pour la société de gestion au premier trimestre 2021 ? Retour sur les enjeux d'une année de relance, malgré le contexte de crise sanitaire.
Voir (<1 min.)

Clichy : Novaxia Investissement développe 4 projets d’urbanisme transitoire

Novaxia Investissement — spécialiste du recyclage urbain et de l’urbanisme de transitoire — annonce ce lundi 10 mai accueillir désormais quatre projets d’occupation temporaire à Clichy (Hauts-de-Seine) avec gratuité de loyer, avec le soutien de la mairie. Au total, 6 300 m² sont mis à disposition dans des immeubles acquis par les fonds de Novaxia Investissement. Ces espaces seront à terme recyclés en 278 logements.

Novaxia Investissement favorise l’occupation temporaire de ses biens acquis à travers ses fonds entre exploitation et travaux. Ces projets permettent de maintenir la vie dans les quartiers concernés, tout en aidant le développement de l’économie sociale et solidaire. Dans cette optique, voici les quatre projets solidaires qui sont accueillis :

Clichy : Novaxia Investissement développe 4 projets d’urbanisme transitoire
Source : Novaxia Investissement

Réfléchir à l'écosystème urbain

« L'urbanisme transitoire contribue à une nouvelle méthode de construction de la ville. Notre souhait est qu’à l’avenir les occupations temporaires deviennent la norme et la vacance une minorité. L'écosystème d'occupations temporaires de Clichy est un excellent exemple de notre vision. Les bâtiments vacants peuvent devenir des opportunités avant même l'obtention du permis de construire », commente Joachim Azan, Président fondateur de Novaxia.

« Nous échangeons désormais aussi avec les élus à travers la culture, l’éducation ou la solidarité. Nous savons à quel point les habitants sont attachés à leurs quartiers Clichois et nous avons fait le choix d’y maintenir la vie par la solidarité. L’urbanisme auquel nous croyons consiste à faire des immeubles en réfléchissant à l’écosystème urbain. Notre volonté, c'est désormais que les projets s’intègrent pleinement dans l’état d’esprit de la ville », explique Mathieu Descout, Président de Novaxia Investissement.

« Nous sommes très fiers d’accueillir à Clichy ces nombreux projets novateurs d’urbanisme transitoire. Ils ont su parfaitement trouver une place dans notre ville et ont permis d’y maintenir les énergies collectives et solidaires qui s’y épanouissent depuis des années. Ces initiatives participent au cadre de vie agréable des Clichois et qui gagnerait même à être favorisée au-delà des frontières de notre ville dans notre territoire des Hauts-de-Seine », conclut Rémi Muzeau, Maire de Clichy-la-Garenne, Vice-président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine.

Lire (2 min.)

Paris : Pictet Alternative Advisors acquiert un immeuble de bureaux prestigieux avec Immobel

Pictet Alternative Advisors — entité distincte du groupe Pictet responsable des investissements dans les segments des hedge funds, du private equity et de l’immobilier — annonce ce jeudi 6 mai l'acquisition d'un immeuble de bureaux d’environ 4 500 m² dans le quartier Paris-Opéra, dans le cadre d’une transaction de gré à gré. Cette opération a été réalisée en partenariat avec Immobel, promoteur immobilier coté en bourse en Belgique.

Nouvelles normes ESG

L'actif se trouve dans le IIe arrondissement de la capitale. L’immeuble comprend sept étages ainsi qu’un parking souterrain de 100 places sur plusieurs niveaux. Le bâtiment est actuellement inoccupé. Le départ du précédent locataire en 2020 offre une opportunité de réaménagement dans emplacements très recherché. Pictet et Immobel vont réaliser un immeuble de bureaux haut de gamme, répondant à de nombreuses normes ESG.

« Le projet Richelieu répond à nos ambitions dans le domaine de la gestion des investissements immobiliers et nous sommes convaincus que notre vision du bureau du futur, privilégiant l’immobilier durable, nous permettra de créer des bureaux de prestige pour la ville phare qu’est Paris », précise Alexis Prevot, responsable des investissements du groupe Immobel.

Stratégie du fonds Elevation

« Cette opération s’inscrit dans la stratégie du fonds Elevation, qui vise à constituer des actifs de référence dans des villes phares, grâce à une gestion active recourant aux meilleurs partenaires opérationnels. Le marché des bureaux au centre de Paris, qui a extrêmement bien résisté à la volatilité de ces derniers mois, bénéficie de fondamentaux toujours attrayants en termes d’offre et de demande », déclare Charlie Baigler, responsable des acquisitions chez Pictet Alternative Advisors.

« Nous tablons sur une diversification accrue des espaces de bureaux, afin de donner envie aux employés d’y retourner. Disposer de bonnes références environnementales devient donc de plus en plus important. La qualité de l’emplacement de ce bien immobilier offre par ailleurs une forte protection en cas de volatilité du marché. Notre partenariat avec Immobel garantit le respect des normes de développement les plus élevées, et notamment de celles liées aux critères ESG », conclut-il.

Lire (2 min.)

Immobilier locatif : un Français sur deux prêt à investir

Cette semaine, la proptech Maestos publie une étude sur l'investissement locatif en France en ce début 2021. En pleine crise sanitaire, comment les Français envisagent-ils ce type de placement ?
Lire (4 min.)