Nadia Kateb – Eiffage Immobilier : logement, « la demande est supérieure à l’offre dans le neuf »

L'année 2020 a été marquée par la pénurie de logement. En tant que constructeur-promoteur, Eiffage Immobilier se positionne sur le segment de l'immobilier neuf. Quels sont les programmes en cours de lancement ? Quels avantages présentent-ils pour les investisseurs ?
Voir (<4 min.)

SCPI : Comment profiter de la dynamique du marché européen ?

La Centrale des SCPI
PUBLI-RÉDACTIONNEL / La dynamique du marché immobilier européen ne cesse d’attirer chaque année de plus en plus d’investisseurs français. Pour accompagner ce penchant, de nombreux fonds grand public tels que les SCPI de rendement, axent leurs stratégies d’investissements immobiliers sur l’Europe. Diversification de portefeuille, opportunités immobilières, rendements attractifs, découvrons ensemble les raisons multiples de cet engouement pour les SCPI européennes.
Lire (9 min.)

Immobilier : les avantages de la multigestion

Romain Welsch
La multigestion s’est beaucoup développée au sein des stratégies de gestion dites alternatives. En immobilier, son essor s’est concentré dans les pays anglo-saxons, auprès d’investisseurs institutionnels. En France, son usage reste peu répandu, alors qu’elle constitue une technique de gestion particulièrement adaptée à l’immobilier. Le point avec Romain Welsch, Président de Theoreim.
Lire (4 min.)

Immobilier commercial : privilégiez les investissements dans les « retail parks »

Laurent Delautre
Dernièrement ignoré par les investisseurs, et plus particulièrement depuis la crise du coronavirus, l’immobilier de commerce n’en reste pas moins un secteur susceptible de générer de belles opportunités d’investissement avec, à la clé, un rendement attractif. Certains actifs commerciaux doivent toutefois être privilégiés et il faudra aussi être vigilant en ces temps quelque peu chahutés pour bien sélectionner et dénicher la perle rare. Les explications de Laurent Delautre, co-fondateur de Mata Capital.
Lire (4 min.)

SCPI : Atland Voisin acquiert le siège de Colas Nord-Est à Nancy pour 14 millions d’euros

Atland Voisin — spécialiste de l'épargne immobilière — annonce ce jeudi 26 novembre l'acquisition du siège de Colas Nord-Est à Nancy (Meurthe-et-Moselle) à hauteur de 14 millions d'euros. Cette transaction a été menée pour le compte de ses SCPI Epargne Pierre et MyShareSCPI.

« Le site dispose d'une réserve foncière d'environ 1 400 m² qui pourra être un levier de création de valeur à moyen terme, soit pour répondre aux besoins futurs de COLAS Nord-Est, soit pour contribuer à la mixité de la zone via la création de logements, commerces et résidences gérées », déclare Jean-Christophe Antoine, Président d'Atland Voisin.

Bail ferme de 12 ans

Cet immeuble de bureaux situé au cœur de la ZAC Rives de Meurthe, créée en 1993 sur le site des anciens abattoirs de la ville de Nancy à proximité de l'hyper-centre de Nancy, de la gare TGV et des liaisons autoroutières. Cette situation stratégique place l'écoquartier Rives de Meurthe comme l'un des quartiers d'affaires clés du sillon lorrain.

Dans le cadre de ce sale and leaseback, Colas s'est rapproché d'Atland Voisin pour sa capacité à accompagner des acteurs les opérations d'externalisation, avec une perspective à long terme et une démarche éco-responsable. Colas Nord-Est reste locataire de la totalité du bâtiment. Il s'est engagé à travers un bail ferme de 12 ans — courant jusqu'en 2032.

Développement durable

Colas est engagé depuis de nombreuses années dans une démarche de développement responsable. Sa politique RSE a été révisée en 2019 dans le cadre de la démarche « One Colas Responsibility ». Atland Voisin, de son côté, prépare la SCPI Épargne Pierre à obtenir le nouveau label « Investissement Socialement Responsable Immobilier » (ISR immobilier), ce qui permettra aux deux sociétés de travailler ensemble sur ces enjeux.

« Colas redéfinit actuellement sa stratégie immobilière, avec notamment comme objectif d'optimiser son parc immobilier. Cette opération constitue donc une première étape de cette nouvelle démarche, qui vise également à maintenir à long terme la poursuite de l'exploitation de l'immeuble par ColasNord-Est », précise Marine Tirel, directrice adjointe Immobilier, Direction Immobilier Groupe Colas.

Lire (2 min.)

SCPI : Iroko lance un fonds responsable, Iroko ZEN

Iroko — fintech, spécialiste des produits d'épargne responsables — annonce ce jeudi 26 novembre le lancement de sa SCPI Iroko ZEN. Il s'agit d'un fonds durable, dont la labellisation investissement socialement responsable (ISR) est en cours. La souscription et le suivi sont 100 % digitaux, sans frais de souscription. La SCPI affiche un objectif de 7 % de taux de rendement interne sur sept ans, dont 5,5 % d'objectif de distribution annuelle.

Rendre la SCPI accessible

Les SCPI sont un des placements les plus plébiscités par les épargnants les mieux informés avec une forte accélération de la collecte ces dernières années. Derrière ce succès, un sous- jacent aimé des Français : la pierre. Mais cette forme d’investissement reste méconnue du grand public et a conservé une faible digitalisation et des frais de souscription élevés : de l’ordre de 10 % (soit plus de 2 ans de rendement moyen), payés à l’entrée.

Iroko ZEN vise à rendre plus accessible ce produit performant. Les épargnants peuvent devenir propriétaire dès 5 000 euros. La SCPI leur donne accès à des actifs diversifiés : commerces, bureaux, parkings et entrepôts. Les quatre fondateurs d’Iroko ont eux-mêmes investi 2 millions d’euros pour acheter les premiers actifs. « Il était naturel pour nous d’être les premiers épargnants d’Iroko et ainsi concrétiser notre promesse en présentant rapidement des actifs et un rendement à nos futurs épargnants » déclare Gautier Delabrousse-Mayoux, Président d’Iroko.

Diversifier en zone euro

L'équipe place les problématiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) de l'immobilier au centre de sa gestion. Une fois l'objectif de distribution atteint, la SCPI réinvestit une quote-part de 20 % de sa performance dans l’amélioration de ses actifs et en particulier dans l’amélioration énergétique : isolation, panneaux photovoltaïque, etc. Objectif, assumer sa part dans la transition écologique. La labellisation ISR en cours participe à cet objectif.

La stratégie se concentre principalement sur la France : Paris, Ile-de- France et dans les grandes métropoles régionales. Trois actifs sont actuellement sous promesse : une crèche à Pantin (Ile-de-France), les murs d’un Pôle Emploi à Reims (Marne) et un entrepôt à Bordeaux (Gironde). Selon les opportunités, une diversification aura lieu en zone euro — notamment en Allemagne, au Benelux, et dans le sud de l’Europe (Espagne, Italie, Portugal). Afin de diversifier rapidement son patrimoine, la SCPI cherchera à acheter des actifs entre 1 et 3 millions d’euros. L’ambition d’Iroko est de porter l’encours de la SCPI à 100 millions d’euros en 3 ans.

Lire (2 min.)

Immobilier coté : la grande rotation sectorielle est prématurée

Laurent Saint Aubin
L'annonce d'un potentiel vaccin contre la Covid-19 a entraîné une rotation sectorielle de marché, et une prise de bénéfices immédiate pour l'immobilier résidentiel et logistique. Comment adapter sa stratégie d'investissement immobilière ? Laurent Saint Aubin, Gérant Actions, Immobilier Europe et Gérant du FCP SOFIDY Sélection 1 chez Sofidy, partage son analyse.
Lire (3 min.)

Epargne immobilière : la pierre papier se modernise

Audrey Texier-Godet et Benjamin Spivac
Malgré la crise sanitaire, les Français restent attachés à la pierre. Pour diversifier leur patrimoine, ils gardent le réflexe de l'épargne immobilière. Comment évaluer sa situation ? Quels critères retenir pour choisir le bon véhicule d'investissement ?
Lire (4 min.)

Immobilier patrimonial : les investisseurs attendent de la stabilité

Didier Kling
L'Assemblée Nationale, sur demande du Gouvernement, a adopté ce vendredi 13 novembre un amendement qui remet durablement en cause le dispositif Pinel, destiné à l'investissement dans l'immobilier neuf. Un autre dispositif sera présenté devant le Parlement en mars 2021. Donnera-t-il lieu à une concertation ?
Lire (5 min.)

SCPI de rendement : vers la maîtrise de l’endettement ?

Cette semaine, MeilleureSCPI.com met à jour son étude sur l'endettement des SCPI de rendement du marché. Tandis que la crise sanitaire resserre les conditions d'accès au crédit, comment réagit le secteur de la pierre-papier ? Le point sur les principaux enseignements de l'étude, avec Le Courrier Financier.
Lire (6 min.)

Logistique : Ivanhoé Cambridge acquiert une plateforme de 36 000 m² en VEFA située à Roye

Ivanhoé Cambridge — filiale immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Québec — annonce ce lundi 23 novembre l'acquisition en blanc auprès de Catella Logistic Europe, d'une plateforme logistique de 36 000 m² située à Roye (Hauts-de-France). La livraison de cette Vente en état futur d'achèvement (VEFA) est prévue pour le quatrième trimestre 2021.

Ivanhoé Cambridge a été conseillé dans cette opération par l’étude Allez & Associés, le cabinet Gide Loyrette Nouel, Panhard, Etyo et BNP Paribas Real Estate. Catella Logistic Europe a été accompagné par Reed Smith, Haussmann Notaires, Gnat Ingénierie, Top Management et Catella Property Consulting. La transaction a été réalisée par Arthur Loyd Logistique.

Portefeuille Hub & Flow

L'actif se trouve le long de l’autoroute A1 sur la dorsale entre Paris et Lille. Ce site pourra également recevoir une messagerie de 5 600 m² en complément du bâtiment principal pour des activités de transport et logistique pour l’industrie, la distribution et le e-commerce. En février 2020, Ivanhoé Cambridge avait fait l’acquisition de Hub & Flow, un portefeuille d’actifs logistiques au sein des principaux hubs parisiens et lyonnais.

L’ajout de ce nouvel actif portera ainsi le portefeuille Hub & Flow à 18 actifs pour un total de 466 000 m². Au cœur d’un parc logistique déjà établi, le nouvel entrepôt de Roye bénéficiera d’une excellente visibilité de l’autoroute A1 et d’un emplacement stratégique à mi-distance (1h10) entre Paris et Lille et à 50 minutes de l’aéroport Charles de Gaulle. Outre la fiscalité attractive du territoire, cette localisation se distingue également par sa situation donnant accès à un bassin d’emploi de qualité.

Essor de la logistique

Les activités logistiques connaissent actuellement un fort développement partout dans le monde. Dans ce contexte, la plateforme sera ainsi en mesure de s’adresser à un bassin de 50 millions de consommateurs européens dans un rayon de 300 kilomètres. Cette plateforme de dernière génération (classe A) bénéficiera de caractéristiques environnementales élevées (BREEAM Very Good) et pourra accueillir jusqu’à deux utilisateurs.

Bâtie sur une ancienne friche industrielle, la plateforme contribue à l’objectif national de zéro artificialisation nette du territoire fixé par le Plan Biodiversité. Elle favorise également l’économie circulaire, du fait du recyclage des matériaux issus de la déconstruction. Catella Logistic Europe en assurera la réalisation, en collaboration avec Ivanhoé Cambridge. Le Groupe Panhard — qui supervise déjà la gestion d'actifs du portefeuille — poursuivra sa mission sur ce nouvel entrepôt.

Développement en Europe

« Cette nouvelle opération s’inscrit dans le cadre des ambitions d’expansion du portefeuille logistique d’Ivanhoé Cambridge en Europe continentale. L’acquisition de la plateforme de Roye contribuera notamment à renforcer la complémentarité géographique de Hub & Flow », commente Arnaud Malbos, Directeur des investissements pour l’Europe, Ivanhoé Cambridge.

« Cette nouvelle collaboration avec Ivanhoé Cambridge s’illustre par ce premier projet, qui s’inscrit dans la stratégie de Catella Logistic Europe de valorisation de fonciers visant à offrir à la filière logistique des réponses innovantes et inclusives, créatrices de valeur pour les territoires », explique Thierry Bruneau, son président.

Lire (3 min.)

Boulogne-Billancourt : Swiss Life Asset Managers acquiert un immeuble de bureaux

Swiss Life Asset Managers France — société de gestion des actifs, filiale du groupe Swiss Life —  annonce ce mardi 17 novembre l’acquisition d’un nouvel actif immobilier de bureaux à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Il s'agit d'une vente en état futur d'achèvement (VEFA). Swiss Life Asset Managers France a acquis l'immeuble auprès de RedTree Capital, pour le compte d'un fonds dédié à un client institutionnel.

La livraison des travaux est attendue au troisième trimestre 2021. L’actif est déjà 100 % pré-loué à deux locataires de premier plan, qui assurent des revenus sécurisés pendant plus de 8 ans — malgré le contexte sanitaire actuel. Pour cette opération, Swiss Life Asset Managers France a travaillé avec Cushman & Wakefield et les Notaires du Trocadéro.

Performances énergétiques

L'actif — le « Ace » — date des années 1980. Il se situe au 7, place René Clair, au cœur du secteur tertiaire du Point du Jour à Boulogne-Billancourt. En cours de restructuration, cet immeuble en R+7 de près de 5 000 m² comportera des bureaux, de nombreux services ainsi que 340 m² de terrasses dont un rooftop.

Les travaux visent à améliorer les performances énergétiques du bâtiment et à transformer les façades pour créer des balcons et terrasses qui permettent aux occupants de bénéficier d’espaces extérieurs. L’immeuble sera certifié BREEAM Very Good.

Lire (1 min.)

Immobilier de bureau : non, il ne manque pas d’attrait

Jean-François Chaury
Entre confinement et crise économique qui affecte la trésorerie des entreprises, la Covid-19 nous force à repenser l'avenir de l'immobilier de bureaux. Quelles perspectives pour les investisseurs ? Les explications de Jean-François Chaury, Directeur général d'Advenis REIM.
Lire (4 min.)