Marchés actions : et l’ISR conquit l’Amérique

Benoit Brochart
En 2020, la finance durable s'est imposée en Europe. Désormais, les gérants ISR regardent en direction des Etats-Unis. L'élection de Joe Biden va-t-elle favoriser l'ISR ? Quels risques faut-il anticiper sur les marchés américains dans un contexte de relance ? Les explications de Benoit Brochart, Gérant de portefeuille senior chez Silex.
Lire (3 min.)

D’un engagement de niche au risque de « ESG washing » : quel futur pour l’ISR ?

François Lett
L'investissement socialement responsable (ISR) s'est imposé sur les marchés financiers français. L'intégration des critères extra-financiers s'accélère et les cadres législatifs suivent. Comment désormais préserver l'ISR du risque de « green washing » ? Quels leviers mettre en œuvre à l'échelle européenne ? L'éclairage de François Lett, Directeur du département éthique et solidaire chez Ecofi.
Lire (4 min.)

Impact social et environnemental de nos investissements : 2030 commence aujourd’hui

Valérie Baudson
Les critères extra-financiers — à savoir environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) — deviennent incontournables pour les investisseurs. Quel avenir se dessine pour la finance durable d'ici 2030 ? L'analyse de Valérie Baudson, Directrice Générale de CPR Asset Management.
Lire (8 min.)

Mékong : l’hydroélectricité géante, ennemie du développement durable

François Lett
Produire de l'électricité pour soutenir la croissance asiatique, oui mais à quel prix ? Si les barrages hydroélectriques ne produisent pas de gaz à effet de serre (GES), ils perturbent profondément l'environnement du fleuve Mékong. Les explications de François Lett, Directeur du département éthique et solidaire chez Ecofi.
Lire (4 min.)

ISR : J.P. Morgan AM obtient le label pour son fonds obligataire « flagship » global

J.P. Morgan Asset Management (JPMAM) — division de JPMorgan Chase & Co. et l’un des principaux gestionnaires d’actifs au monde — annonce ce jeudi 21 janvier avoir obtenu en décembre le label public français Investissement Socialement Responsable (ISR) pour son fonds obligataire « flagship » JPMorgan Funds - Global Bond Opportunities Sustainable Fund.

Stratégie de finance durable

Le Label ISR vise à offrir plus de visibilité sur les investissements, en s’assurant de la transparence des processus des fonds et de l’intégration effective des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans leur processus de gestion. Il permet d'évaluer les critères ESG et des politiques d'engagement des entreprises dans lesquelles le fonds investit ainsi que du degré de transparence dans la gestion des fonds.

L'obtention de ce troisième label ISR « s’inscrit dans notre engagement d’accompagner les investisseurs français dans leur recherche de nouvelles solutions d’investissement durables, innovantes et performantes. C’est aussi une reconnaissance de l’engagement continu des équipes de J.P. Morgan AM à renforcer notre démarche mondiale d’intégration ESG et à enrichir nos capacités de recherche et d'analyse extra-financière », réagit Nicolas Deblauwe, Directeur Général France et Bénélux, JPMAM.

Signataire des PRI des Nations Unies depuis 2007 et membre du groupe Climate Action 100+, JPMAM s’appuie sur une équipe de spécialistes de l’investissement durable qui collabore avec plus de 200 analystes de recherche à l’échelle mondiale pour intégrer en profondeur les critères ESG. JPMAM compte plus de 450 stratégies d'investissement intégrées ESG et activement gérées, représentant 2 100 milliards de dollars d'actifs. Au 31 décembre 2020, elle propose 18 produits durables dédiés avec plus de 2,5 milliards de dollars d'actifs sous gestion dans des fonds durables.

15 segment obligataires

Le fonds JPM Global Bond Opportunities Sustainable investit de manière flexible dans 15 segments obligataires et dans plus de 50 pays. Il vise à générer une meilleure performance que les stratégies obligataires traditionnelles. En plus d’intégrer pleinement les critères ESG et l’application de politiques d’exclusion strictes dans son processus d’investissement, le fonds privilégie les entreprises et émetteurs dont les profils ESG sont meilleurs que ceux de leurs pairs.

Géré par Bob Michele, Directeur Monde de la Gestion Obligataire, et Iain Stealey, Directeur International de la Gestion Obligataire, le fonds s’appuie sur une équipe de 60 analystes de recherche dédiés et sur l’expertise de ses 265 professionnels de l’investissement obligataire, gérant un total de 658 milliards de dollars (au 30 septembre 2020).

« Le fait d’avoir obtenu la labellisation du premier fonds obligataire global illustre notre volonté d’innover dans les solutions obligataires ISR proposées à nos clients européens. Nous nous appuyons sur nos expertises robustes et nos capacités de recherche dans la construction de portefeuilles flexibles que nous proposons dans des formats adaptés aux normes locales en matière de soutenabilité », déclare Iain Stealey, Directeur international de la gestion obligataire.

Lire (3 min.)

ISR : Ampère Gestion obtient le label pour son deuxième fonds de logement intermédiaire (FLI II)

Ampère Gestion — filiale de gestion d'actifs du bailleur CDC Habitat — annonce ce mercredi 20 janvier avoir obtenu le label Investissement Socialement Responsable (ISR) pour son deuxième fonds de logement intermédiaire (FLI II). Ce label récompense la démarche d'investisseur responsable de la société de gestion de portefeuille, après l'élargissement officiel du label ISR au secteur immobilier.

Forte exigence ESG

En septembre 2019, Ampère Gestion finalisait une levée de fonds pour le FLI II (1,25 milliards d’euros de fonds propres) en vue de construire 11 000 nouveaux logements dans les grandes métropoles françaises — soit 8 000 logements intermédiaires et 2 000 places de résidences étudiantes ou senior. A ce jour, près de 30 % de ce portefeuille est constitué.

Ampère Gestion a obtenu le label ISR pour le FLI II grâce à ses engagements mesurables sur les plans environnementaux, sociaux et de sa gouvernance (ESG). Ces actions s’inscrivent dans la droite ligne de la démarche de CDC Habitat en matière de transition écologique et d’utilité sociale :

  • Environnement : sélection d’immeubles neufs à haute performance énergétique et environnementale, en avance sur la réglementation et optimisation des consommations d’énergie et de la gestion de l’eau ;
  • Social : mise en adéquation des types de logements avec les besoins locaux des habitants (loyers abordables dans les zones les plus tendues, cahier des charges technique exigeant, etc.), intégration systématique des parties prenantes locales dans les projets de construction (locataires, associations, etc.) ;
  • Gouvernance : déploiement d’une démarche d’achats responsables auprès des prestataires et des fournisseurs.

La continuité dans le label ISR

Créé et soutenu par le ministère de l’Économie et des Finances, le label ISR existe depuis 2016. Il a été élargi au secteur immobilier par décret ministériel fin octobre 2020. L’audit de labellisation du FLI II a été réalisé par Ernst & Young.

« La création de ce label ISR immobilier nous fait franchir une étape importante, car investisseurs et gestionnaires disposent désormais d’une boussole indiscutable, reconnue par les pouvoirs publics. Pour Ampère Gestion, qui a souvent anticipé dans la démarche d’investissement responsable, labelliser le FLI II était une évidence. Nous sommes très heureux de pouvoir le faire dès la publication du nouveau label », indique Vincent Mahé, directeur général de CDC Habitat et président d’Ampère Gestion.

Lire (3 min.)

Changement climatique : un virage à 180 degrés de Biden sur l’Accord de Paris peut-il susciter des actions ?

Andrew Howard
Le marché des obligations vertes et sociales, qui continue de croître, d’évoluer et de se diversifier, reste un outil utile pour promouvoir le développement durable. Analyse des implications pour les investisseurs avec Andrew Howard, Responsable de l’investissement durable chez Schroders.
Lire (7 min.)

L’impact : nouveau sésame de l’ISR ?

François Lett
En 2021, l'investissement socialement responsable (ISR) s'épanouit à la faveur de la normalisation de l'analyse ESG. Quelle définition donner à la finance à impact ? Comment la mesurer avec précision ? Eclairage.
Lire (5 min.)

Risque climatique : Aviva Investors accompagne la transition des entreprises européennes

Comment bénéficier des tendances macroéconomiques à long terme, à travers une gestion active du risque climatique ? Aviva Investors cible les secteurs d’avenir à l’heure de la trajectoire carbone et de la taxonomie européenne. Le Courrier Financier fait le point sur le fonds « Aviva Investors Climate Transition European Equity ».
Lire (8 min.)

Finance, climat et pragmatisme

Coline Pavot
Après la crise sanitaire, la transition climatique revient sur le devant de la scène. Comment mettre la finance au service des objectifs de l'Accord de Paris ? Comment identifier les pionniers dans tous les secteurs, et que faire des oubliés de la transition ? Les explications de Coline Pavot, Responsable de la Recherche Investissement Responsable chez La Financière de l'Echiquier (LFDE).
Lire (4 min.)

Obligation verte : La Banque Postale lance son offre BPE Green France 2031

La Banque Privée BPE — filiale de La Banque Postale — annonce ce mercredi 20 janvier la commercialisation de son premier titre de créance à thématique « verte », BPE Green France 2031, émis par sa maison mère La Banque Postale. Les fonds levés seront alloués au financement de projets à caractère environnemental. La commercialisation s’étendra jusqu’au 12 mars 2021 pour une durée d’investissement conseillée de 10 ans.

Diversification patrimoniale

Dans un objectif de diversification patrimoniale de ses clients, la Banque Privée BPE propose ce produit d’investissement responsable à ses clients désireux de donner plus de sens à leur épargne. Créée par la banque de financement et d’investissement de La Banque Postale pour BPE, BPE Green France 2031 affecte l'épargne au financement de projets qui contribuant à la baisse des émissions de CO2, notamment ceux de mobilité durable.

Le client pourra investir un capital minimum de 1 000 euros dans le titre de créance qui suivra l’indice « Euronext Green Planet France Decrement 5 % » composé des 35 plus grandes entreprises françaises qui obtiennent les meilleurs résultats en matière de responsabilité environnementale — en partenariat avec Vigeo Eiris. Les fonds collectés par BPE seront destinés à financer ou refinancer le portefeuille de prêts verts / mobilité durable.

Investir dans la mobilité durable

Cette émission s’inscrit dans le dispositif de La Banque Postale qui vise à offrir la traçabilité de l’épargne investie dans trois thématiques — à savoir les émissions vertes, sociales et durables. « BPE Green France 2031, conçue conjointement avec la Banque de financement et d’investissement de La Banque Postale, illustre notre modèle de développement toujours plus vertueux et confirme notre positionnement de banque privée «positive» », déclare Aurélie Tristant, membre du directoire de la Banque Privée BPE.

« Les sommes collectées sur ce titre de créance à thématique « verte » serviront au financement de projets à caractère environnemental sur le thème de la mobilité durable. Il a pour sous-jacent un indice composé de 35 valeurs françaises sélectionnées et pondérées en fonction de leur notation en matière de responsabilité environnementale », précise Stéphane Magnan, directeur de la Banque de financement et d’investissement à La Banque Postale.

Zéro émission d'ici 2040

Engagée en faveur d’une finance durable, La Banque Postale soutient les projets de transition écologique des particuliers, des entreprises et des collectivités. Dans ce cadre, La Banque Postale a initié une démarche de refinancement par émissions d’obligations vertes. Elle s’est fixé un objectif de zéro émission nette à horizon 2040 sur l’ensemble de ses activités bancaires.

La Banque Postale finance exclusivement des projets d’énergies renouvelables et exclut de financer tout projet d’énergie fossile. Dans ce cadre, La Banque Postale a pris l’engagement de doubler d’ici 2023 ses encours dans le financement de projet énergie renouvelable en les portant à 3 milliards d’euros.

Lire (3 min.)

ISR : la SCPI Pierre Capitale de Swiss Life Asset Managers France obtient le label

Swiss Life Asset Managers (AM) France — filiale de gestion des actifs du groupe Swiss Life — annonce ce lundi 18 janvier avoir obtenu le Label ISR Immobilier pour le compte de sa Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) Pierre Capitale. Cette labellisation AFNOR vient concrétiser les efforts du fonds en faveur de l’investissement immobilier responsable. Depuis 2020, les 380 immeubles détenus par des fonds gérés par Swiss Life AM France sont soumis à une analyse ESG annuelle.

Engagement ISR historique

L'histoire d’investisseur socialement responsable de Swiss Life AM France, débute en 2009 avec la signature des Principes pour l’Investissement Responsable des Nations Unies (PRI). Depuis 2013, la société de gestion participe au Groupe de travail « ISR et immobilier » de l’ASPIM (Association française des Sociétés de Placement Immobilier), et depuis 2019 elle est membre du GRESB (Global Real Estate Sustainability Benchmark).

« Cette labellisation reflète l’engagement historique de Swiss Life Asset Managers France et répond aux aspirations des épargnants qui souhaitent participer à une économie plus durable. Notre gestion ISR est en outre de nature à fidéliser les locataires de bureaux et de services à la personne car ils auront demain les mêmes ambitions ISR dans l’exploitation de leurs locaux », déclare Julien Guillemet, Directeur Adjoint et Responsable des fonds Grand Public chez Swiss Life AM France.

Développement durable

La SCPI Pierre Capitale a été créée en 2017. Outre les critères financiers, sa gestion tient compte de critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) afin de mesurer et optimiser les impacts extra-financiers de ses actifs. Ainsi, la SCPI Pierre Capitale vise-t-elle à contribuer activement à une dynamique de Développement Durable.

Dans sa démarche ISR, la SCPI Pierre Capitale suit une approche « Best-in-progress », qui consiste à mettre en place des plans d’amélioration des caractéristiques ESG de son patrimoine immobilier, afin d’augmenter sa notation en continu. La notation ESG est établie en pondérant des critères dans les domaines suivants :

  • Environnement (50 % de la notation) : l’analyse s’appuie sur 14 critères s’inscrivant dans 5 thématiques — Energie, Carbone, Eau, Déchets et Biodiversité ;
  • Social (30 % de la notation) : l’analyse s’appuie sur 20 critères s’inscrivant dans 5 thématiques — Mobilité, Santé & confort des occupants, Services rendus aux occupants, Contribution à l’insertion sociale ;
  • Gouvernance (20 % de la notation) : l’analyse s’appuie sur 9 critères s’inscrivant dans 3 thématiques — Gestion de la chaîne d’approvisionnement, Résilience, Considération des locataires.

Chaque domaine compte des critères obligatoires dont le poids relatif représente entre 10 % et 30% de la note du domaine.

Que retenir de Pierre Capitale ?

La SCPI Pierre Capitale vise la constitution d'un patrimoine d’immobilier d’entreprise, principalement de Bureaux et de Services à la personne (santé, hôtels, résidences seniors). Le patrimoine est diversifié géographiquement avec une répartition équilibrée entre la France et l’Europe — notamment l’Allemagne. Quelques chiffres clés au 30 septembre 2020 :

  • Capitalisation : 95 millions d’euros ;
  • Prix de souscription : 200 euros ;
  • Valeur de retrait : 180 euros ;
  • Taux de Distribution sur Valeur de Marché 2019 : 4,5 % ;
  • Nombre d’immeubles : 8 ;
  • Nombre de locataires : 21 ;
  • Répartition sectorielle : 47 % de bureaux, 21 % de services, 21 % d’hôtels, 11 % de commerces ;
  • Taux d’occupation financier (TOF) : 90,9 %.
Lire (4 min.)

CO2 : pivoter l’investissement des entreprises pour s’aligner sur les objectifs climatiques

Michael Lewis
Cinq ans après les Accords de Paris, les investissements des entreprises à forte intensité de carbone restent bien supérieurs aux investissements dans les énergies propres.
Lire (4 min.)