PICTET ASSET MANAGEMENT

Contacts

Vidéos

PICTET ASSET MANAGEMENT sur le Courrier Financier

Pictet Asset Management Holding SA annonce une nomination à son Conseil d’administration

Pictet Asset Management (AM) Holding SA — la holding de droit suisse contrôlant les activités des entités de gestion institutionnelle du groupe Pictet — annonce ce vendredi 25 octobre l'arrivée d'une administratrice indépendante au sein de son conseil d’administration. Susanne Haury von Siebenthal prendra ses fonctions le 1er janvier 2020.

A partir de 2020, le conseil d’administration de Pictet AM Holding SA comptera huit membres : Renaud de Planta, qui en assure la présidence, Laurent Ramsey, CEO de Pictet Asset Management et associé du groupe Pictet, Xavier Barde, Chief Risk Officer du groupe Pictet, ainsi que Massimo Tosato, Richard Heelis, Rolf Banz, Nobel Gulati et Susanne Haury von Siebenthal. Chacun occupe un siège d’administrateur indépendant. 

Focus sur le parcours de Susanne Haury von Siebenthal

Susanne Haury von Siebenthal est titulaire d’un doctorat en économie de l’Université de St-Gall. Elle affiche plus de 30 ans d’expérience dans le secteur de la gestion d’actifs. Après avoir assumé différentes responsabilités au sein de Credit Suisse et d’UBS, elle dirige la gestion institutionnelle à la Banque Leu. De 2004 à 2013, elle travaille pour la Caisse fédérale de pensions PUBLICA, le plus grand organisme de prévoyance suisse.

A ce poste, Susanne Haury von Siebenthal exerce les fonctions de responsable du service Asset Management et de directrice suppléante. Susanne Haury von Siebenthal est déjà membre des conseils d’administration, de fondation et de comités d’investissement de plusieurs caisses de pension et fondations suisses. Elle a également été administratrice indépendante de BlackRock AM Suisse. 

Lire (2 min.)

Fonds obligataire : Pictet Asset Management étend sa gamme « total return »

Pictet Asset Management (Pictet AM) — gestion institutionnelle et gestion de fonds de placement du Groupe — annonce ce jeudi 8 août le lancement de Pictet TR-Sirius. Ce fonds met en œuvre une stratégie global macro de type long/short axée sur les marchés obligataires émergents et liquide. Avec ce lancement, Pictet AM élargit son éventail de stratégies total return gérées activement, qui représentent USD 10 milliards d’actifs sous gestion.

« Ce fonds est le reflet de nos efforts d’innovation constants, de notre intérêt pour les marchés émergents ainsi que de notre volonté de continuer de développer notre offre de stratégies obligataires total return. Il permet aux investisseurs de tirer profit des avantages liés aux marchés émergents par le biais d’une stratégie exposée à une volatilité modérée », souligne Raymond Sagayam, responsable des investissements en obligations.

Objectif, générer de l'alpha

Pictet TR-Sirius vise à générer de l’alpha, quelles que soient les conditions de marché. Le fonds investit dans une grande variété d’obligations d’Etat, de taux d’intérêt et de monnaies de pays émergents. Il cherche à neutraliser le biais directionnel par rapport au bêta ou au portage, tout en se prémunissant contre le risque de baisse.

Pictet TR-Sirius n’est pas contraint par un indice de référence. Le fonds vise à générer une performance supérieure de 6 % à 8 % au taux Liborovernight avant frais et commissions. Son objectif de volatilité annuelle est fixé entre 4 % et 6% sur un horizon 3 à 5 ans.

Un fonds distribué dans 11 pays

Proposée pour la première fois à des investisseurs externes, la stratégie est gérée depuis trois ans au sein de Pictet AM par Ketan Gada, avec l’aide de Thibaut Nocella et de Rav Sing. Ces trois spécialistes basés à Londres possèdent des connaissances et des expériences complémentaires en matière d’investissements sur les marchés émergents.

Le fonds Pictet TR-Sirius est conforme à la directive UCITS IV. Il se caractérise par une liquidité hebdomadaire et une valeur nette d’inventaire calculée quotidiennement. Il est autorisé à la distribution dans 11 pays : en Allemagne, en Autriche, en Belgique, au Danemark, en Espagne, en Finlande, en France, en Norvège, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Suède.

Lire (3 min.)

Marchés émergents : l’écart de croissance les favorise

Frédéric Rollin
L'écart de croissance entre marchés développés et émergents offre des perspectives d'investissement intéressantes. Quels facteurs faut-il retenir en ce qui concerne les actions, les obligations et les devises émergentes ? Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d’investissement chez Pictet AM, partage son analyse.
Lire (2 min.)