J.P. Morgan Asset Management

 

J.P. Morgan Asset management : Les capacités d’un leader mondial de la gestion d’actifs

J.P. Morgan Asset Management fait partie du pôle de Gestion d’Actifs et de Fortune du groupe JPMorgan Chase & Co, l’un des plus grands établissements de services financiers au Monde dont l’origine remonte à 1799 avec la création de la Bank of The Manhattan Company.

 1 680 milliards de dollars d’encours sous gestion

 Plus de 20 000 collaborateurs

 1 200 professionnels de l’investissement

 Une présence dans plus de 30 pays

 4 centres de gestion : Londres, New-York, Hong Kong, Tokyo

 

L’accompagnement local

J.P. Morgan, « la plus française des banques américaines », est implantée en France depuis 1868. Les équipes sont installées Place Vendôme depuis 1916, date d’acquisition de l’Hôtel de la Fare par Morgan Harjès & Co, où elles regroupent les métiers de banque d’investissement, gestion d’actifs, gestion de fortune, trésorerie et services titres.

 Une équipe de 21 collaborateurs dédiés aux investisseurs français

 Une gamme profonde de 170 compartiments de SICAV luxembourgeoises

 4 personnes pour les conseillers financiers

 Mise à disposition du programme Market Insights, qui permet de décrypter et d’analyser les tendances des marchés

 

Source : J.P. Morgan Asset Management. Données au 31/03/2018

 

Les dernières infos de J.P. Morgan Asset Management

GUIDE DES MARCHÉS


SYNTHÈSE HEBDOMADAIRE

 

Télécharger la Synthèse hebdomadaire

 


DANS L'ESPRIT DES INVESTISSEURS

JP MORGAN ASSET MANAGEMENT

« Nos clients se posent des questions, nous y répondons. ‘Dans l’esprit des investisseurs’ vous livre nos dernières réflexions sur les thèmes qui intéressent les investisseurs. »

Vincent Juvyns

Télécharger

 


PERSPECTIVES OBLIGATAIRES

JP MORGAN AM

Synthèse

  • Notre scénario de base table toujours sur une croissance supérieure à son rythme tendanciel, mais sa probabilité a été réduite à 80 % compte tenu de la normalisation de l’action des banques centrales, de l’expiration des allocations chômage aux États-Unis et de la persistance de la pandémie de COVID-19. Nous avons relevé la probabilité d’une croissance inférieure à son rythme tendanciel de 0 à 10 %, car le pic de croissance est derrière nous et le risque baissier a augmenté. Les probabilités de récession et de crise restent inchangées à 5 % dans les deux cas.
  • La Fed devrait patienter un peu avant de procéder à son premier relèvement de taux, autour de mi-2023. La trajectoire de l’inflation au cours des deux années à venir et l’ampleur de la hausse des taux pourraient déterminer dans quelle mesure ce cycle de resserrement va s’avérer déstabilisant.
  • Les ruptures d’approvisionnement ont entraîné une hausse de l’inflation qui dure plus longtemps que prévu, mais nous pensons qu’elles devraient s’estomper. Les pressions inflationnistes s’intensifient de façon plus persistante dans certains pays (États-Unis, Royaume- Uni) ; les données empiriques des entreprises indiquent que les hausses des coûts ont été répercutées sur les consommateurs, préservant ainsi les marges des entreprises.
  • Le crédit reste notre secteur favori. Nous privilégions les titres américains et européens à haut rendement, les prêts à effet de levier et les autres émissions Tier 1 (AT1). Nous apprécions également le crédit titrisé non garanti par des agences.

Lire la suite

 


OPINIONS SUR L'ALLOCATION D'ACTIFS

Synthèse

  • Malgré la récente nervosité des marchés face au variant Omicron, 2021 a été une année marquée par d’excellentes performances en raison de la vigueur de la croissance économique et d’un solide rebond des bénéfices ; bien que le rythme de la croissance risque se modérer en 2022, nous pensons que le contexte général reste favorable aux actifs risqués.
  • Les taux d’inflation élevés à l’heure actuelle devraient se modérer l’an prochain à mesure que les problèmes d’approvisionnement se résorberont. Cela pourrait éliminer le besoin pour les banques centrales de relever rapidement leurs taux , mais même dans ce cas, nous prévoyons une hausse graduelle des taux au cours de l’année à venir.
  • Les bonnes perspectives de bénéfices et la hausse graduelle des taux nous incitent à continuer de surpondérer les actions et le crédit et de sous-pondérer les obligations et les liquidités au sein de nos portefeuilles.
  • En ce qui concerne les actions, nous continuons de privilégier les États-Unis, l’Europe et le Japon, tout en restant prudents sur les marchés émergents, car les révisions de bénéfices restent négatives et nous nous attendons à une nouvelle hausse modérée du dollar dans les prochains mois.

Lire la suite

 


STRATÉGIES DETTE ÉMERGENTE

Synthèse

  • Au deuxième trimestre, notre scénario de base prévoyait une période de reflation progressive, mais à mesure que l’économie mondiale accélère, notre attention se porte sur de nouveaux risques et de nouvelles sources d’incertitude. Le retrait des liquidités en dollars, implicite dans la réduction progressive des achats d’actifs (tapering), pourrait produire des résultats divers au sein des marchés émergents, d’autant plus que les valorisations semblent avoir atteint leur potentiel sur certains segments.
  • Nous pensons que l’allocation géographique constituera un moteur de performance plus significatif, notamment à la lumière des politiques divergentes.
  • L’évolution d’une croissance cyclique à une croissance stratégique sur le marché chinois devrait marquer un retour à sa croissance tendancielle. Nous ne pensons pas que les restrictions potentielles concernant certains secteurs, qui bénéficiaient auparavant d’un accès facile aux capitaux, contribueront à l’augmentation du taux de défaut.
  • Nous avons revu nos prévisions de performance à la baisse pour le troisième trimestre en attendant plus de transparence de la part de la Réserve fédérale. Cependant, pour les 12 prochains mois, nous restons optimistes à l’égard de la dette émergente qui, selon nous, peut générer des performances d’environ 6 % pour les émissions libellées en devise forte, bien que les spreads dans de nombreuses régions semblent indiquer qu’elles sont proches de leur valeur intrinsèque.
  • Nous gardons une préférence pour le haut rendement par rapport au segment Investment grade, lequel s’est bien comporté durant le dernier trimestre, car nous pensons qu’il recèle toujours un potentiel de valorisation.
  • Nous sommes également plus optimistes à l’égard des perspectives des émissions en devises locales, segment sur lequel nous anticipons un potentiel de performance de 6,5 % sur les 12 prochains mois grâce aux opportunités de valeur relative sur le marché des devises émergentes, optimisées par des taux locaux intéressants.

Lire la suite

 


PERSPECTIVES ACTIONS INTERNATIONALES

Lire la suite


PERSPECTIVES ETF

 


LES PRINCIPES D'INVESTISSEMENT À LONG TERME

JP MORGAN AM

La clé du succès d’un investissement n’est pas de prédire l’avenir mais d’apprendre du passé et de comprendre le présent.

Il est primordial de rester concentré et de ne pas se laisser désarçonner par les hausses et les baisses quotidiennes du marché. Que vous épargniez pour un logement, pour compléter votre revenu ou en prévision de votre retraite, l’expérience passée nous enseigne qu’il y a quatre grands principes à suivre pour avoir de meilleures chances d’atteindre vos objectifs.

Découvrir les Principes d’Investissement

 


BIBLIOTHÈQUE

JP MORGAN AM