Tikehau Capital entre dans trois indices Euronext Paris

Tikehau Capital — groupe de gestion d’actifs alternatifs et d'investissement — a annoncé le vendredi 14 juin trois nouvelles entrée sur Euronext Paris. Le groupe rejoindra les indices boursiers CAC SMALL, CAC MID & SMALL et CAC ALL TRADABLE dès ce vendredi 21 juin 2019 après la clôture des marchés.

Cette opération fait suite à la décision du Conseil scientifique des Indices d'Euronext Paris. L'entrée de Tikehau Capital dans ces indices fait suite à l’amélioration de la liquidité du titre Tikehau Capital depuis sa cotation. Elle constitue une nouvelle étape positive pour le profil boursier du Groupe.

Focus sur le groupe Tikehau Capital

D'après les chiffres du 31 mars 2019, Tikehau Capital gère aujourd'hui 22,4 milliards d’euros d'encours. Au 31 décembre 2018, le groupe déclarait disposer de 2,3 milliards d’euros de fonds propres. Tikehau Capital investit dans différentes classes d'actifs — dette privée, immobilier, private equity, stratégies liquides — notamment pour des clients institutionnels et privés.

Contrôlé par son management, aux côtés de partenaires institutionnels, Tikehau Capital compte aujourd'hui plus de 440 collaborateurs. Ses bureaux se situent actuellement à Paris, Londres, Bruxelles, Madrid, Milan, New York, Séoul, Singapour et Tokyo.

Lire (2 min.)

Allemagne : une croissance toujours pénalisée par le secteur manufacturier

Julien-Pierre Nouen
En Allemagne, la demande reste orientée sur la consommation et l'investissement. Le secteur manufacturier a pesé sur la croissance, quand les autres secteurs ont accéléré. Quelles perspectives se dessinent pour les investisseurs d'ici la fin de l'année ? Julien-Pierre Nouen, Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée chez Lazard Frères Gestion, partage son analyse.
Lire (3 min.)

State Street Global Advisors renforce son équipe SPDR ETF

Avant de rejoindre SSGA, Eve-Marie Bussiere exerçait la même fonction au sein de l’équipe iShares chez BlackRock pendant cinq ans. Auparavant, elle a occupé diverses fonctions chez RBS et BNP Paribas CIB à Londres.

Cette nomination s'inscrit dans la stratégie de développement de SSGA sur le marché des ETF en France et fait suite à l’arrivée de Ludovic Djebali début 2018.

Pionnier dans le lancement des ETF, SPDR est le 3ème fournisseur mondial avec 635 milliards de dollars d’encours sous gestion.

Vous aimerez aussi

https://www.lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/state-street-nomme-nouvelle-directrice-financiere-emea-10494
Lire (1 min.)

Marchés : la grande divergence

Stéphane Déo
Si 2017 s'est révélée une année florissante pour les marchés, qu'en sera-t-il pour 2018 ? Comment expliquer la divergence ?
Lire (2 min.)

SCPI Immorente : Sofidy se renforce à Amsterdam

Sofidy — spécialiste de l'investissement et de l'épargne immobilière — annonce ce lundi 22 juillet l’acquisition d’un immeuble de bureaux de 2 400 m² pour le compte des épargnants de la SCPI Immorente. La nouvelle acquisition renforce la présence de Sofidy aux Pays-Bas. Depuis 2014, Sofidy totalise 163 actifs immobiliers néerlandais, principalement investis en commerces et en bureaux au travers de différents véhicules.

Face au renchérissement de l'immobilier aux Pays-Bas, Sofidy a décidé de limiter ses investissements sur ce marché. « Néanmoins, nous restons à l’écoute des opportunités d’investissement sur le marché des bureaux, où il existe encore des opportunités intéressantes compte tenu des fondamentaux du pays », déclare Olivier Loussouarn, Directeur des investissements de Sofidy. Le rendement net de l’acquisition est de 6 %. Pour cette transaction, Sofidy a été conseillé par ARC Real Estate et Weebers.

Renforcer la SCPI Immorente

Cette opération renforce le patrimoine de la SCPI Immorente, qui compte plus de 2 600 actifs immobiliers pour 3,2 milliards d’euros de capitalisation. Desservi par une ligne de bus, l'actif se situe dans le quartier de Cruquiuseiland, à l’est du centre-ville d’Amsterdam. Les anciens Docks y ont été transformés en zone urbaine mixte, avec commerces et immobilier résidentiel. L'immeuble est à moins de 15 minutes en vélo de la gare.

L’actif est entièrement loué à deux locataires. Le plus important, TheAmbassadors, occupe les trois quarts du bâtiment. C'est une société spécialisée dans la création d’effets spéciaux pour la publicité, le cinéma et l’art à l’échelle internationale. Le reste de l’immeuble est loué par Smallsteps, une structure d’accueil pour enfants qui fait partie d’un des plus importants réseaux de crèches aux Pays-Bas.  

Lire (2 min.)

SCPI Fair Invest : Norma Capital annonce deux premières acquisitions

La SCPI Fair Invest — gérée par Norma Capital, société de gestion agréée par l'AMF — annonce ce lundi 22 juillet la réalisation de ses deux premières acquisitions. Il s'agit d'un centre de dialyse et de néphrologie à Suresnes (Hauts-de-Seine) d’une surface d’environ 380 m2, ainsi que d'un ensemble de bureaux sur l’île de Nantes (Loire-Atlantique), d’une surface d’environ 350 m2 et entièrement loué à une association de professionnels de la périnatalité.

Ces deux acquisitions permettent à la SCPI de s'exposer au marché français, dans le cadre de sa stratégie d’investissement d’actifs immobiliers socialement utiles. Pour rappel, Fair Invest est une SCPI diversifiée Bureaux et Commerces dédiés aux activités locataires socialement utiles, avec un objectif de distribution à 4,5 % à 5 % net. Le prix de la part est fixé à 200 euros pour un délai de jouissance de 120 jours.

Vers l'obtention d'un label ISR

En termes de perspectives de développement, la SCPI Fair Invest visera l’obtention du futur label ISR dédié à l’immobilier. Elle a déjà obtenu le prix de la Pyramide de l’innovation 2018 du magazine Investissement Conseils. La SCPI Fair Invest se fixe trois objectifs généraux :

  • Favoriser des activités socialement utiles ;
  • Non recours à la dette ;
  • Réduction des consommations de fluides par l’amélioration des immeubles et la modification des comportements des locataires.

Dans ce cadre, Fair Invest favorise les locataires avec des activités spécifiques :

  • Activités en lien avec le réseau associatif à but de promotion de la cohésion sociale ;
  • Activités en lien avec l’insertion à l’emploi ;
  • Activités en lien avec la promotion d’énergies renouvelables ;
  • Activités d’entraide sociale ;
  • Activités liées à la santé, au bienêtre et à la petite enfance ;
  • Activités liées à l’éducation.
Lire (2 min.)

L’AFG et l’AMAFI publient un Guide sur les produits financiers ESG

Les thématiques environnementales, sociales ou de gouvernance (ESG) sont un sujet de préoccupation au cœur du développement actuel de l’économie. Elles suscitent non seulement l’intérêt croissant des investisseurs mais aussi la recherche par les adhérents de l’AFG et de l’AMAFI de solutions adaptées permettant de répondre à cet intérêt.

C’est dans cette perspective que l’AFG et l’AMAFI ont mis en place le Guide dans le cadre d’échanges avec l’AMF.

Lire (<1 min.)

Un printemps propice à l’investisseur

Igor de Maack
Les marchés sont entrain de traverser la période de publication du premier trimestre sans véritable encombre. En Europe les effets change sont toutefois terribles et peuvent facilement enlever plus de 5% de croissance de chiffre d’affaires. Certes, le premier trimestre 2018 est celui qui souffre de l’effet de base le plus défavorable.
Lire (1 min.)

J.P. Morgan AM lance trois nouveaux ETF obligataires

Après le lancement de deux ETF dits « alternatifs liquides », les trois ETF obligataires ci-dessous viennent renforcer la gamme existante :

  • JPMorgan ETFs (Ireland) ICAV – USD Ultra Short Income UCITS ETF [JPST]
  • JPMorgan ETFs (Ireland) ICAV – USD Emerging Markets Sovereign Bond ETF [JPMB]
  • JPMorgan ETFs (Ireland) ICAV – BetaBuilders Eur Govt Bond 1-3yr UCITS ETF [JE13]

« Nous continuons de nous appuyer sur le meilleur des ressources de J.P. Morgan pour faire évoluer notre activité ETF et offrir notre expertise d’investissement existante à nos clients sous forme d’ETF. Les investisseurs montrent un fort intérêt pour la gestion active et les stratégies obligataires smart mais aussi pour des stratégies moins corrélées aux marchés leur permettant ainsi de naviguer dans des environnements volatils. Par ailleurs, les investisseurs européens adhèrent de plus en plus à la liquidité, la transparence et le rapport coût / efficacité des ETF en cherchant à construire des portefeuilles plus robustes », déclare Bryon Lake, Directeur international ETF.

  • L’ETF JPMorgan USD Ultra Short Income UCITS [JPST], géré par l’équipe J.P. Morgan Global Liquidity Managed Reserves, a pour objectif d’offrir une exposition diversifiée aux obligations de très courte maturité et aux instruments de dette dans l’univers des obligations d’entreprise et d’État notées investment-grade. Cette stratégie adoptera une approche conservatrice afin de réduire la volatilité et limiter l’exposition à la duration. L’ETF vise en effet une duration en portefeuille de moins d’un an. Cette stratégie, qui peut investir dans tous les secteurs, va d’abord se concentrer sur le crédit corporate et investment-grade. Elle vise un rendement supérieur aux fonds monétaires avec un ratio du total des frais (TER) pouvant aller jusqu’à 22 points de base, ramenés à 18 points de base jusqu’au 28 février 2021.
  • L’ETF JPMorgan USD Emerging Markets Sovereign Bond [JPMB] a pour objectif de suivre les performances de l’indice obligataire JPMorgan Emerging Market Risk-Aware Bond, nouvellement créé par l’équipe Quantitative Beta Strategies (QBS) et publié par la banque d’investissement de J.P. Morgan. Dérivé de l’indice vedette JPMorgan EMBI Global Diversified, JPMB offre une exposition à la dette souveraine émergente libellée en dollar US. Cet ETF a pour objectif de suivre le benchmark et vise un TER pouvant aller jusqu’à 39 points de base.
  • L’ETF JPMorgan BetaBuilders Eur Govt Bond 1-3yr UCITS [JE13] vise à suivre l’indice JPMorgan EMU Government Bond 1-3 Year et aura un TER pouvant aller jusqu’à 10 points de base. La gamme beta builder de J.P. Morgan Asset Management offre une exposition précise à des secteurs stratégiques et spécifiques du marché.

Pour rappel, J.P. Morgan Asset Management a largement étoffé son activité ETF au cours des derniers mois en nommant Olivier Paquier au poste de Responsable de la distribution d’ETF pour l’Europe Continentale et Ivan Durdevic au poste de Responsable de la distribution d’ETF pour la Suisse en janvier 2018. John Adu et Tom Stephens ont été recrutés en septembre 2017, respectivement aux postes de Responsable de la distribution d’ETF pour le Royaume-Uni et Responsable des marchés de capitaux ETF, et Bryon Lake est devenu Directeur international ETF en mars 2017. Bryon Lake, John Adu, Tom Stephens et Olivier Paquier sont basés à Londres, Ivan Durdevic est lui basé en Suisse.

 
Lire (3 min.)

Le pétrole au secours de la « value »

Benoît Peloille
Comme chaque année, le style « value » démarre l’année en tête, tiré cette fois par l’automobile, les matières premières et les banques. Et comme chaque année, la question se pose de savoir si ce début de rotation est soutenable.
Lire (3 min.)

Dette privée : Eiffel Investment Group nomme l’équipe de gestion de son fonds à impact

Eiffel Investment Group — spécialiste du financement des entreprises — annonce ce vendredi 19 juillet la nomination de l'équipe de gestion de son nouveau fonds, Eiffel Impact Debt. Ce véhicule s'adresse aux investisseurs institutionnels. Il s'agit du premier fonds de dette privée qui place le « risque d'impact » au même niveau que le risque financier.

Depuis le 1er juillet, la gestion est pilotée par Antoine Maspétiol. L'équipe est complété par Marie Bursaux et André Gonçalves. Le track-record et l'expertise de l'équipe sont de précieux atouts pour permettre le succès du fonds. Eiffel Investment Group souhaite ainsi créer de nouveaux vecteurs de financement, qui combinent rendement attractif, maîtrise du risque financier et impact réel mesurable

Focus sur le parcours d'Antoine Maspétiol

Antoine Maspétiol est titulaire du diplôme de Sciences Po Paris et du DESS de droit des affaires de l'Université Paris Dauphine. En début de carrière, il travaille 9 ans chez RBS à Londres et Paris, principalement dans la structuration de financements pour des entreprises, ainsi que sur des opérations de LBO. En 2011, il rejoint la Banque Postale où il devient directeur adjoint des activités de dette privée et des opérations de financement sécurisées.

En 2014, Antoine Maspétiol crée et développe la plateforme dette privée euro d'Aviva Investors, en tant que responsable global de l'activité private corporate debt. Il y coordonne les activités de dette privée corporate, dette infrastructure et dette immobilière en euro, représentant cinq milliards d'euros d'encours. Le 1er juillet 2019, il rejoint Eiffel Investment Group au poste de Managing Director, Gérant senior du fonds Eiffel Impact Debt.

Focus sur le parcours de Marie Bursaux

Marie Bursaux est titulaire du diplôme Grande Ecole d'HEC Paris ainsi que d'un Master en Management International CEMS obtenu à l'Université Bocconi de Milan. En début de carrière, elle travaille en financement d'actifs chez Sumitomo Mitsui Banking Corporation, à Singapour puis à Paris. En 2017, elle rejoint Aviva Investors afin de gérer les encours des portefeuilles de la plateforme dette privée à travers trois classes d'actifs.

Dans ce cadre, Marie Bursaux contribue également au lancement des nouveaux fonds, aux levées de fonds et à la structuration des produits de la plateforme. Elle rejoint Eiffel Investment Group le 1er juillet 2019 au poste de Gérante du fonds Eiffel Impact Debt, après 7 années d'expérience en financement d'entreprises, d'actifs et d'infrastructures.

Focus sur le parcours d'André Gonçalves

André Gonçalves est diplômé du Master Finance d'Entreprise et Ingénierie Financière de l'Université Paris Dauphine. En début de carrière, il travaille chez Crédit Agricole CIB en tant qu'analyste crédit, à Sao Paulo puis Paris. Il exerce également chez Bryan Garnier & Co, où il réalise des opérations de fusion-acquisition et levées de fonds / IPO dans le secteur des technologies, médias et télécommunications.

André Gonçalves a travaillé pendant 2 ans chez Aviva Investors, en tant que gérant au sein de l'équipe dette privée, en charge de l'origination et exécution de transactions ainsi que du suivi de plus d'un milliard d'euros d'encours pour le compte d'investisseurs institutionnels. André Gonçalves rejoint Eiffel Investment Group le 1er juillet 2019, après 7 années d'expérience en structuration, analyse et exécution de transactions en financement d'entreprises.

Lire (4 min.)

Fidroit nomme une nouvelle associée

Fidroit accueille une nouvelle associée
Carine Changeat-Dessite

Fidroit — société de conseil en organisation patrimoniale — annonce ce vendredi 19 juillet l'arrivée d'une nouvelle associée. Carine Changeat-Dessite (33 ans) a pris ses nouvelles fonctions le 1er juillet dernier.

Elle rejoint au capital de Fidroit Olivier Rozenfeld, Président du Groupe, Richard Chalier, Directeur technique, et Jérôme Avril, Directeur du développement et commercial, afin d’accompagner le fort développement de la société. Carine Changeat-Dessite devient ainsi la première femme à rejoindre cette équipe d'associés jusque-là exclusivement masculine.

Focus sur le parcours de Carine Changeat-Dessite

Titulaire d’un master en gestion de patrimoine, Carine Changeat-Dessite rejoint Fidroit en 2009 en tant que consultante et salariée Fidroit. Elle prend d'abord en charge le développement de prestations destinées aux professionnels du patrimoine, afin d’améliorer leur suivi client. Aujourd'hui, Carine Changeat-Dessite s'occupe du développement du secteur B to C de Fidroit.

Début juin, la société a mis en ligne une plateforme dédiée au grand public. Cet outil vise la démocratisation du conseil en organisation patrimoniale et la mise en relation des particuliers avec des professionnels membres de la communauté de conseils en organisation patrimoniale, via des prestations de premier niveau.

Lire (2 min.)

Amundi ETF affiche 50% de croissance organique en 2017

Amundi ETF, un des fournisseurs européens d’ETF leaders du marché, annonce des encours sous gestion en 2017 de 38 milliards d’euros, grâce à des flux records dépassant les 10 milliards d’euros.
Lire (3 min.)

« Trop tôt pour vendre »

Warin Buntrock
La publication d’excellents résultats par les entreprises, l’espoir toujours présent de la réforme fiscale aux Etats-Unis et la normalisation de la politique de la Fed dans un contexte économique favorable ont enrayé, dès septembre, la correction des marchés et la chute du dollar.
Lire (3 min.)