Clément Inbona

Gérant analyste - LFDE

Donald Trump : pour combien de temps ?

Clément Inbona
Après avoir testé positif à la Covid-19, Donald Trump suit sa quarantaine à la Maison Blanche. Quelles conséquences pour la campagne présidentielle américaine ? Quel impact sur les marchés financiers ? Clément Inbona, Fund Manager chez La Financière de l'Echiquier (LFDE) partage son analyse.
Lire (3 min.)

Marchés financiers : six mois, une éternité

Clément Inbona
En temps normal, les marchés financiers anticipent la situation économique à horizon six mois. Il y a six mois, ils étaient confronté au début de la pandémie de coronavirus. Quels enseignements ont-ils tiré de cet événement inédit ?
Lire (3 min.)

Actions américaines ou européennes, lesquelles privilégier dans une poche actions ?

Clément Inbona
La correction que les marchés viennent de subir a focalisé l’attention des investisseurs sur deux thèmes, l’un fondamental ; l’inflation et l’autre plus technique ; la volatilité en tant qu’actif à part entière.
Lire (2 min.)

Un choc sur les taux est-il synonyme de choc sur les actions ?

Depuis une semaine, les actions ont entamé un mouvement de correction, effaçant presque une grande partie de leurs gains depuis de début de l’année. Ainsi après avoir progressé de près de +5% au 23 janvier, l’Euro Stoxx 50 n’affichait plus qu’une performance de +0.77% YTD à vendredi dernier, le S&P 500 est lui passé de +7.54% à +3.44% durant la semaine dernière.
Lire (2 min.)

L’AMF met en garde le public contre la société Vuelex

Suite à des signalements d’épargnants, l’Autorité des marchés financiers (AMF) alerte le public ce lundi 26 octobre contre les activités de la société Vuelex qui propose sur son site internet des services d’investissement et des prestations de conseil en investissements financiers (CIF) sur le territoire français sans y être autorisée.  

Vuelex propose aux particuliers de la gestion conseillée et de la gestion sous mandat. Or, l’AMF précise que la société ne dispose d’aucun des statuts légaux l’autorisant à proposer aux investisseurs sur le territoire français des prestations de CIF ou de gestion de portefeuille pour compte de tiers, pas plus qu’un autre service d’investissement.

Règles de vigilance

L’AMF recommande aux investisseurs de ne pas donner suite aux sollicitations des personnes se réclamant de cette entité et de ne pas les relayer auprès de tiers, sous quelque forme que ce soit. D’une manière générale, l’AMF invite les épargnants à appliquer des règles de vigilance avant tout investissement :

  • aucun discours commercial ne doit faire oublier qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé ;
  • obtenez un socle minimal d’informations sur les sociétés ou intermédiaires qui vous proposent le produit (identité sociale, pays d’établissement, responsabilité civile, règles d’organisation, etc.) ;
  • n’investissez que dans ce que vous comprenez ;
  • posez-vous la question de savoir comment est réalisée la valorisation du produit proposé (prix d’achat ou prix de vente), renseignez-vous précisément sur les modalités de revente du produit et les délais liés, notamment dans le cas où le produit investit dans une classe d’actifs peu liquide. 
Lire (2 min.)

Unibail-Rodamco-Westfield : Amiral Gestion soutient le plan Refocus not Reset

Amiral Gestion — société de gestion active indépendante, détenue par ses salariés — annonce ce lundi 26 octobre soutenir le plan « Refocus not Reset » présenté par Léon Bressler et Xavier Niel. A ce titre, la société de gestion exercera ses droits de vote lors de l’Assemblée Générale Mixte du 10 novembre 2020 en votant […]

Amiral Gestion — société de gestion active indépendante, détenue par ses salariés — annonce ce lundi 26 octobre soutenir le plan « Refocus not Reset » présenté par Léon Bressler et Xavier Niel. A ce titre, la société de gestion exercera ses droits de vote lors de l’Assemblée Générale Mixte du 10 novembre 2020 en votant :

  • Pour la nomination de Léon Bressler, Susana Gallardo et Xavier Niel au Conseil de surveillance ;
  • Contre l’augmentation de capital de 3,5 milliards d’euros.

0,54 % du capital d'URW

Amiral Gestion détient à ce jour 746 370 actions Unibail-Rodamco-Westfield (URW), qui représentent 0,54 % du capital. Du point de vue d’Amiral Gestion :

  • une bonne gouvernance nécessite que siègent au Conseil de la société des membres qui ont investi des capitaux significatifs dans l’entreprise et pas uniquement des indépendants.
  • la situation financière saine de la société — aussi bien en termes de solvabilité que de liquidité — ne justifie aucunement l’émission de nouvelles actions en pleine crise sanitaire avec une décote massive sur l’actif net.
Lire (1 min.)

L’euro au plus haut face à un dollar en baisse

Clément Inbona
Approchant 1.23$ pour 1€ à ce jour, cela fait maintenant plus d’un an que le dollar ne cesse de se déprécier face à l’euro.
Lire (3 min.)

Le bal des banques centrales ne fait que commencer

Clément Inbona
Après plusieurs semaines de léthargie sur les marchés, la Banque Centrale Européenne (BCE) a ouvert le bal des réunions des banquiers centraux jeudi dernier. Cette semaine la Banque du Japon (BoJ), puis la Federal Reserve (Fed) et enfin la Banque d’Angleterre (BoE) rentreront dans la danse.
Lire (3 min.)

L’euro a horreur du vide

Clément Inbona
La réunion annuelle des banques centrales a eu lieu la semaine dernière dans le Wyoming. Les attentes étaient fortes vis-à-vis des discours de Janet Yellen et de Mario Draghi. Finalement, l’exercice a surtout servi à réaliser un bilan à l’occasion du dixième anniversaire du début de la crise financière.
Lire (2 min.)

Que s’est-il passé depuis 3 mois ? Pour les actions européennes : rien, mais pas seulement…

Clément Inbona
Depuis le lundi 24 avril dernier, lendemain du 1er tour de l’élection présidentielle française, l’Euro Stoxx 50 n’a pas progressé. Pourtant, depuis ce jour où l’hypothèse qu’un président eurosceptique accède aux premières fonctions de l’Etat français a été écartée, un certain nombre de bonnes nouvelles sont arrivées en Zone Euro.
Lire (1 min.)

France Relance : le Fonds Stratégique des Territoires géré par Schroder obtient le label

Schroders — société de gestion internationale — annonce ce 23 octobre que son Fonds Stratégique des Territoires (Mid Cap Infra II SLP) fait partie des 10 premiers fonds à obtenir le label « France Relance », gage de contribution au soutien des fonds propres et quasi-fonds propres des entreprises françaises (PME-ETI). Ce fonds est géré par la société de gestion Schroder Aida, spécialisée dans le financement d’infrastructures.

Destiné aux investisseurs professionnels ou assimilés, il est le seul fonds infrastruscture à disposer du label « France Relance ». Il vise l'accompagnement des des territoires dans le développement d’infrastructures durables.Le fonds investira dans une dizaine de sociétés ou projets de service public, principalement en France ; en particulier dans la transition énergétique, la mobilité et la révolution numérique.

Développer les territoires

« La crise sanitaire a fortement affecté la situation financière des entreprises françaises, et notamment des petites et moyennes entreprises (PME) et entreprises de taille intermédiaire (ETI), et a contribué à accroître leur endettement tout en pénalisant leurs fonds propres », indique dans un communiqué le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance.

Les infrastructures sont au cœur de l’aménagement des territoires et un élément essentiel de leur développement. Le Fonds Stratégique des Territoires permet aux investisseurs de concilier à la fois leur recherche de rendement et leur souhait de contribuer à bâtir un avenir meilleur pour notre société.

Le groupe Schroders est fortement ancré en France depuis plus de 20 ans et poursuit son développement notamment au travers de sa société de gestion française Schroder Aida, qui a investi près de 3 milliards d’euros de capital en financement d’infrastructures en Europe depuis 2015, dont une majorité en France.

Risques et recommandations

Le Fonds Stratégique des Territoires est un fonds d’investissement alternatif de droit Français constitué sous la forme d’une Société de Libre Partenariat (SLP) et dénommé MID CAP INFRA II SLP. Il est recommandé de prendre connaissance de la documentation juridique avant toute décision d’investissement.

Les investissements réalisés dans le fonds précité, sont soumis aux fluctuations du marché et aux risques inhérents aux investissements en valeurs mobilières. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent enregistrer des hausses comme des baisses et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas leur capital investi.

Les performances ou réalisations du passé ne sont pas indicatives des performances futures. Les performances calculées sont nettes de frais. Pour davantage d’information, il convient de se référer à la documentation contractuelle du fonds qui est réservé à une clientèle professionnelle.

Lire (3 min.)

Amundi immobilier annonce l’arrivée de son nouveau Directeur général

Amundi Immobilier — filiale d'Amundi, premier gérant d’actifs européen — annonce ce lundi 26 octobre l’arrivée de son nouveau Directeur général. Dans ce cadre, Marc Bertrand (50 ans) succède à Jean-Marc Coly.

Focus sur le parcours de Marc Bertrand

Amundi immobilier annonce l’arrivée de son nouveau Directeur général
Marc Bertrand

Marc Bertrand est diplômé de l’Edhec et titulaire de la Certification professionnelle AMF. Il commence sa carrière en 1994 chez GAN Assurances comme contrôleur de gestion. En 1999, il rejoint le groupe La Française où il occupe successivement les fonctions de responsable du contrôle de gestion France, de Directeur Financier France à partir de 2000.

Marc Bertrand devient Administratif et Financier France en 2005 au sein du groupe La Française. Il est ensuite nommé Directeur Général de La Française REM France en 2007. Depuis 2014, il est Président de La Française GREIM France. En 2020, Marc Bertrand rejoint Amundi immobilier au poste de Directeur général.

Lire (1 min.)

Au cœur d’une semaine charnière pour les Banques Centrales

Clément Inbona
À six mois de la fin de Quantitative Easing, la question de l'après-QE commence à arriver au coeur des préoccupations des investisseurs.
Lire (1 min.)