Alexandre Baradez - IG France

Responsable Analyses Marchés

Marchés financiers : l’épreuve des résultats trimestriels

Alexandre Baradez
En pleine crise sanitaire, les marchés financiers traversent une période chahutée. Comment comprendre les phases de rebond des indices boursier au deuxième trimestre ? Quels sont les facteurs qui alimentent la volatilité sur les marchés ? Les explications d'Alexandre Baradez, Responsable Analyses Marchés chez IG France.
Lire (5 min.)

Marchés financiers : hausse de la volatilité sur les places mondiales

Alexandre Baradez
La nervosité des marchés financiers favorise la volatilité. Hausse des cas de coronavirus, tensions internationales, frilosité des marchés obligataires... Quels sont les facteurs qui expliquent le retour des incertitudes sur les places mondiales ? Les explications d'Alexandre Baradez, Responsable Analyses Marchés chez IG France.
Lire (4 min.)

Indices boursiers : des vents contraires depuis 15 jours

Alexandre Baradez
Tandis que la crise sanitaire mondiale se prolonge, les marchés financiers traversent une période difficile. Malgré le soutien massif des banques centrales, le scénario d'une reprise économique en V semble s'éloigner. Quels facteurs alimentent la volatilité sur les marchés ? Le point avec Alexandre Baradez, Responsable Analyses Marchés chez IG France.
Lire (5 min.)

Fed : peut-elle décevoir les marchés ?

Alexandre Baradez
Face à la crise du coronavirus, la Réserve fédérale américaine (Fed) a procédé à des injections massives de liquidités. Cette politique accommodante rassure les marchés financiers... Au point de leur faire oublier les risques ? Les explications d'Alexandre Baradez, Responsable Analyses Marchés chez IG France.
Lire (4 min.)

Cession : Duval vend sa filiale Yxime à Esset Property Management

Le Groupe Duval — spécialiste de l'immobilier — annonce ce vendredi 10 juillet la cession d'Yxime, sa filiale de Property Management, au bénéfice d'Esset Property Management (filiale du Groupe Foncia). Avec ses 170 collaborateurs, Yxime a réalisé cette année un chiffre d'affaires de 20 M€.

Cette décision de cession a été motivée par l'opportunité historique de créer le spécialiste français du Property Management, avec un portefeuille de 11 millions de mètres carrés en immobilier tertiaire et 20 000 lots en résidentiel. Les modalités de la transaction ne sont pas communiquées.

7 millions de m² sous gestion

Spécialiste du Property Management en immobilier tertiaire, Yxime accompagne ses clients dans la gestion de leurs investissements, de la valorisation de leurs actifs jusqu'au management sur site des immeubles. Ses services sont dédiés à la gestion de l'ensemble du patrimoine immobilier des clients, ainsi qu'au bien-être des occupants.

Avec 7 millions de m² sous gestion, Yxime est présente sur l'ensemble du territoire national. Son réseau permet d'offrir aux investisseurs les avantages d'une gestion unifiée de leurs actifs, tout en garantissant la proximité et la disponibilité de ses équipes.

Lire (1 min.)

Trésorerie d’entreprise : Bercy renforce les financements par affacturage

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, annonce ce vendredi 10 juillet un dispositif innovant de renforcement des financements par affacturage. Objectif, soutenir la trésorerie des entreprises et accélérer le redémarrage de l’économie. Ce dispositif de soutien — inédit en France comme à l’étranger — a été élaboré en lien […]

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, annonce ce vendredi 10 juillet un dispositif innovant de renforcement des financements par affacturage. Objectif, soutenir la trésorerie des entreprises et accélérer le redémarrage de l’économie. Ce dispositif de soutien — inédit en France comme à l’étranger — a été élaboré en lien avec les sociétés d’affacturage et l’Association Française des Sociétés Financières.

Bruno Le Maire a déclaré : « Ce mécanisme de renforcement des financements par affacturage vient compléter les instruments que le Gouvernement met à disposition des entreprises pour faire face à la crise. Il leur permettra de bénéficier d’un financement dédié dès la prise de commande, utile pour financer la relance de l’exploitation. C’est une réponse innovante pour aider les entreprises dans la période de reprise d’activité. » 

Renforcer l'affacturage

L’Assemblée nationale a ainsi adopté — dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances rectificatives n°3 — un dispositif proposé par le Gouvernement, qui permet de renforcer le financement du poste client des entreprises grâce à l’affacturage.

Venant en complément des prêts garantis par l’Etat, ce dispositif permettra aux entreprises de bénéficier de financements d’affacturage dès la prise de commandes, sans attendre la livraison et l’émission des factures correspondantes. Ces nouveaux financements seront éligibles à la garantie de l’Etat. Ce préfinancement garanti permettra aux entreprises de gagner en moyenne 45 jours de trésorerie par rapport à l’affacturage classique.

Délais de paiement

Ces financements permettront le financement du besoin en fonds de roulement lié à la reprise d’activité et ainsi, d’honorer le plus grand nombre de commandes nouvelles. Ce préfinancement de court terme permettra également de détendre les délais de paiement au sein des chaînes de valeur, notamment dans l’industrie, le bâtiment et la construction. 

Une fois définitivement voté par le Parlement et après approbation du dispositif par la Commission européenne, ce mécanisme fera l’objet de mesures d’application réglementaires en vue d’une entrée en vigueur dans le courant de l’été. Il sera applicable aux financements de commandes prises jusqu’au 31 décembre 2020.

Lire (3 min.)

Des marchés financiers complaisants ?

Alexandre Baradez
Un SP500 revenu à moins de 6% de son sommet historique et qui se paie 22 fois les bénéfices, un Nasdaq qui bat un nouveau record et se paie 30 fois les bénéfices, un DAX à 7% de son sommet historique… Comment comprendre ces performances remarquables des indices ? L'éclairage d'Alexandre Baradez, Responsable Analyses Marchés chez IG France.
Lire (4 min.)

Rebond de l’euro après les annonces de relance : un changement de tendance durable ?

Alexandre Baradez
Cette semaine a été marquée sur les marchés par la présentation du nouveau plan de relance de la zone euro, à hauteur de 750 milliards d'euros. Quel impact cette annonce a-t-elle eu sur le cours de la devise européenne ? La nouvelle tendance va-t-elle s'inscrire dans la durée ? Les explications d'Alexandre Baradez, Responsable Analyses Marchés chez IG France.
Lire (3 min.)

Marchés financiers : un contraste saisissant avec l’économie et les tensions politiques

Alexandre Baradez
Même si les marchés américains étaient fermés ce lundi 25 mai, le début de semaine a été marqué par la bonne tenue des marchés européens, malgré la forte hausse des tensions politiques entre les Etats-Unis et la Chine ce weekend. Comment comprendre la trajectoire des marchés actions ? Quel rôle la Fed a-t-elle joué ? L'éclairage de Alexandre Baradez, Responsable Analyses Marchés chez IG France.
Lire (4 min.)

Bourse : pas de « Sell in May and go away » ?

Alexandre Baradez
Après un net rebond boursier, les marchés connaissent une légère phase de baisse depuis début mai 2020. Dans quelle mesure pouvons-nous parler d'une phase de consolidation ? Les investisseurs doivent-ils s'en tenir au proverbe « sell in may and go away » ? L'éclairage d'Alexandre Baradez, Responsable Analyses Marchés chez IG France.
Lire (6 min.)

SCPI Cœur de Régions : Sogenial acquiert 1 500 m² d’activités commerciales à Charleville-Mézières

Sogenial Immobilier — spécialiste de l'épargne immobilière — annonce ce vendredi 10 juillet l'acquisition de 1 500 m² d’activités commerciales à Charleville-Mézières dans les Ardennes. Cette opération a été réalisée pour le compte de sa SCPI « Cœur de Régions ».

Sogenial Immobilier a été conseillé dans cette opération par l’étude notariale R&D, Olivier Duparc et Nexity Conseil et Transactions. Bleecker, le vendeur, a été conseillé dans cette opération par l’étude notariale Attal & Associés, Vianney Laporte et Nexity Conseil et Transactions.

Un bail de 9 ans

Ce bien se situe 6 rue André Joseph, au sein de la ZAC La Croisette proche du centre commercial Carrefour La Croisette et du Parc Commercial Grand Parc récemment développé par le Groupe Frey. Cet ensemble immobilier de 1 500 m² est loué à Orexad, enseigne du groupe Rubix.

Un bail de 9 ans a été signé, dont 5 ans fermes. Orexad est l'un des spécialistes français de la distribution de fournitures techniques et d'équipements aux entreprises industrielles, avec 2 300 collaborateurs et plus de 200 agences en France depuis 30 ans.

Lire (1 min.)

Capital investissement : Candriam réalise le premier closing de son premier fonds de fonds à impact

Candriam — gestionnaire d’actifs multi-expert global, spécialiste de l’investissement durable — annonce ce vendredi 10 juillet le premier closing de son premier fonds de fonds de capital-investissement d’impact. Ce véhicule offre aux investisseurs une exposition aux entreprises qui créent des solutions innovantes pour répondre aux enjeux sociaux et environnementaux.

Le fonds a reçu le soutien d’investisseurs institutionnels en Europe et aux Etats-Unis, en particulier Bpifrance, New York Life, Neuflize-Vie et le groupe Ylliade. Si l’objectif du fonds s’élevait à 100 millions d’euros, Candriam a décidé d’effectuer un premier closing à hauteur d’un tiers de la taille cible afin de contribuer immédiatement à l'effort de relance post Covid-19.

Stratégie du fonds de fonds

Le fonds investit exclusivement dans des entreprises françaises et européennes. La stratégie se concentre sur les domaines où les besoins sont les plus critiques, notamment l'accès aux soins de santé, à l'éducation et à l'emploi. Elle cible les acteurs clés des marchés locaux, qui soutiennent une économie inclusive et contribuent aux efforts de production et de consommation responsables.

Les entreprises sous-jacentes seront essentiellement des petites et moyennes entreprises (SME). Les investissements de cette stratégie seront axés sur les acteurs clés des marchés locaux, afin de faire éclore les champions de l’impact européen de demain. Le succès sera proportionnel à l’impact généré, ce qui permettra au fonds de tenir en parallèle ses deux objectifs : des résultats financiers et un impact fort.

« Notre priorité absolue en tant qu’investisseur d’impact, c’est d’investir dans l’économie réelle. Le manque d’accès à la sécurité sociale et à un travail décent, les pressions budgétaires exercées sur la santé ou le changement climatique ne sont que quelques-uns des nombreux enjeux auxquels notre société fait face aujourd’hui », déclare Maia Ferrand, Co-Head of External Multimanagement chez Candriam et General Partner du fonds.

Investissement à impact

L'investissement d'impact est en plein essor. Ces 10 dernières années, il est devenu la stratégie d'investissement durable connaissant la plus forte croissance. D’après l’étude « 2020 Annual Impact Investor Survey » en anglais du GIIN (Global Impact Investing Network), la taille du marché de l’investissement d’impact est estimée à 715 milliards de dollars.

Les investisseurs soutiennent l’idée selon laquelle la recherche simultanée de performances environnementales ou sociales et de performances financières offrira un meilleur résultat que traitées séparément. Les réglementations adoptées en Europe constituent des catalyseurs de croissance supplémentaires dans ce secteur.

Des incitations ont été mises en place pour les investissements à impact social, de même qu’un environnement favorable aux investisseurs et aux entreprises à impact. « En investissant dans des entrepreneurs locaux qui ont mis l’impact au cœur du développement de leur entreprise, les investisseurs ont la capacité de soutenir un changement social et environnemental positif sans sacrifier des rendements potentiels », conclut Maia Ferrand.

Lire (3 min.)

Marchés : rebond, consolidation… et après ?

Alexandre Baradez
L'action récente des banques centrales a ouvert une phase de consolidation sur les marchés. Quelles sont les perspectives pour l'obligataire US ? De l'autre côté de l'Atlantique, la BCE va-t-elle convaincre avec son plan de relance, malgré l'opposition allemande ? Les explications d'Alexandre Baradez, Responsable Analyses Marchés chez IG France.
Lire (5 min.)