SoGenial : soirée de lancement de la SCPI « Cœur de Régions »

Immobilier - En décembre 2018, SoGenial Immobilier lançait sa dernière SCPI « Cœur de Régions ». Fin mars 2019, SoGenial a réuni ses partenaires à Paris le temps d'une soirée à La Maison Sage. Le Courrier Financier s'est glissé parmi les invités.

La fête bat son plein ce 28 mars 2019 à La Maison Sage, dans le IIIe arrondissement de Paris. SoGenial Immobilier célèbre le démarrage en force de sa dernière SCPI en capital variable, lancée en décembre 2018. Moins d’un mois après son ouverture à la souscription publique, ce véhicule d’investissement versait déjà un premier dividende de 6,25 %. Afin de garantir de bons rendements, la SCPI investit dans des zones dynamiques selon une stratégie de sélection stricte et opportuniste.

La SCPI « Cœur de Régions » investit dans des actifs de bureaux, d’activité et des locaux commerciaux situés exclusivement en France. Son activité vient compléter celle de sa grande sœur la SCPI « Cœur de Villes ». Le gérant privilégie des baux sécurisés sur 6 ans en moyenne. Les investisseurs présents à la soirée ne cachent pas leur satisfaction. « SoGenial s’inscrit de plus en plus dans l’univers de la Pierre-Papier. La qualité des investissements qu’ils font méritent une attention toute particulière », s’enthousiasme Henry Masdevall, Président d’Actualis Associés.

Miser sur l’immobilier d’entreprise en région

Son positionnement hors Ile-de-France rend le fonds attractif. « Investir en région, c’est une bonne idée pour une raison économique très simple : en investissant dans ces métropoles économiques régionales, on apporte de l’oxygène au tissu d’entreprises et notamment aux PME », nous explique Guy Marty, Président-Fondateur de Pierrepapier. Même son de cloche chez les autres professionnels du secteur. « C’est malin de prendre à contre courant les investissements des autres opérateurs. Les autres sociétés de gestion investissent toutes sur le Grand Paris, en Ile-de-France », note Sébastien Le Goascoz, Président d’Izimmo.

« La pierre comme investissement, j’aime bien. Je vais vers ce que je préfère, je suis un bon Français, quoi », s’amuse Jean Galfione, champion olympique de saut à la perche. Il ne croit pas si bien dire. D’après une étude menée en février 2019 par le Cercle de l’Epargne, l’investissement immobilier reste le placement préféré des Français (61 %). Nos concitoyens considèrent même que les biens locatifs offrent les meilleurs rendements (29 %). Malgré l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) en vigueur depuis le 1er janvier 2018, c’est une vieille histoire d’amour entre les Français et la pierre.

Les risques d’un placement à long terme

A l’image d’une relation qui dure, un investissement à long terme peut connaître des hauts et des bas. Une SCPI comporte des risques liés à la nature du placement immobilier. « Cœur de Régions » inclut ainsi un risque de liquidité et de perte en capital. En d’autres termes, la société de gestion ne garantit aux investisseurs ni la revente de leurs parts, ni la protection du capital investi. La SCPI comporte aussi un risque de crédit. Face aux autres associés, l’investisseur n’est toutefois responsable qu’à hauteur du capital engagé. Enfin, pour éviter le risque immobilier — baisse de valeur du bien liée au marché immobilier — SoGenial privilégie des actifs de qualité dans sa SCPI « Cœur de Régions ».

Dans son bulletin d’information du 31 mars 2019, le fonds comptait 4 actifs investis avec 45 locataires, avec 449 418€ de loyers annuels pour un peu 1 179 000€ d’endettement, soit 24 % de la valeur du patrimoine. Le gérant ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « Les objectifs pour les années à venir, c’est de faire grandir les équipes SoGenial grâce auxquelles nous allons pérenniser les performances de nos SCPI. Nous allons également lancer de nouvelles SCPI complémentaires  », précise Ines Dias, Vice-Présidente de SoGenial Immobilier. La belle histoire semble partie pour durer.

Mathilde Hodouin - Le Courrier Financier

Rédactrice en chef

Voir tous les articles de Mathilde