Marchés actions : quels risques pour notre système financier ?

Cette semaine, la Banque de France et l'Autorité des marchés financiers (AMF) publient plusieurs documents d'analyse des marchés actions en France. Face aux incertitudes en 2022, les investisseurs particuliers sont-ils trop exposés aux risques ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (5 min.)

Obligations Relance : Bpifrance annonce trois premiers investissements

Bpifrance — banque publique d’investissement française —  annonce ce mercredi 12 janvier trois premiers investissements en Obligations Relance pour un montant de 17 M€. Sélectionnée au terme d’un appel d’offre, piloté par France Assureurs (ex FFA) et la Caisse des Dépôts, la société de gestion de Bpifrance agréée par l’AMF s’est vu confier un mandat de gestion pour une enveloppe initiale de 220 M€ d’Obligations Relance — garanties partiellement par l’Etat.

Relance après la crise sanitaire

Les Obligations Relance ont pour objectif de financer la croissance et la transformation des PME et ETI françaises après la crise sanitaire. Ce dispositif s’inscrit dans le cadre du Plan grouvernemental France Relance. Il est destiné à soutenir le développement et la transformation des entreprises françaises et les aider à se relancer en sortie de crise sanitaire.

« Comme nous l’avons fait au plus fort de la crise en participant au « pont aérien de cash », aujourd’hui Bpifrance se mobilise aux côtés de l’Etat et des assureurs, pour participer à la relance forte et durable de l’économie du pays. Avec les Obligations Relances garanties par l’Etat, les PME et ETI disposent d’un outil adapté pour relever le défi de l’investissement, indispensable à la reprise », déclare Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance.

Viser les PME et ETI françaises

D’un montant de 2 M€ à 100 M€ et d’une durée de 8 ans, les Obligations Relance s’adressent aux PME et ETI françaises, présentant un plan de développement ambitieux par croissance organique et/ou externe. Remboursables in fine, les Obligations Relance, qui devront être émises avant le 30 juin 2022, ne donnent pas accès au capital et ne prévoient pas de suretés.

Dans le contexte de reprise économique post crise sanitaire, les Obligations Relance ont pour objectif d’inciter les PME-ETI à accélérer leurs investissements notamment dans la transition écologique et à renforcer leur bilan. Pour déployer activement ce dispositif, Bpifrance s’appuie sur 80 experts de l’investissement dans les PME et ETI, notamment grâce à ses équipes présentes sur l’ensemble du territoires au travers de ses 50 implantations régionales.

Trois premiers investissement obligataires

Les trois premiers investissements en Obligations Relance  ont été réalisés un mois après que Bpifrance s’est vu confier le mandat de gestion. D’autres opérations sont actuellement à l’étude. Voici les trois premiers investissement qui ont été annoncés cette semaine :

  • Le groupe Estémi (Gironde), fabricant multimatériaux de menuiseries (Ouvêo) et de fermetures (Provélis) sur mesure 100% française a bénéficié d’un financement en Obligations Relance dans le cadre du rachat de l’entreprise LOUBAT Fermetures (Lot-et-Garonne) en décembre 2021. Acteur national référent de la rénovation et de la construction de l’habitat individuel, le groupe Estémi est spécialisé depuis plusieurs décennies dans la conception de menuiseries (Aluminium/Bois/PVC) et de fermetures sur-mesure moyen/haut de gamme. Présent sur l’ensemble de l’Hexagone, le groupe Estémi s’appuie sur plus de 350 collaborateurs et la proximité relationnelle avec ses 3 000 clients partenaires — artisans indépendants et entreprises générales. Loubat Fermetures, qui compte 100 collaborateurs, vient compléter les 4 sites de fabrication et de production du Groupe ;
  • Le groupe Au Forum Du Bâtiment (Ile-de-France) a bénéficié d’Obligations Relance dans le cadre du financement de son ambitieux plan de développement organique. Fondé en 1991 par Stive LelloucheAu Forum Du Bâtiment (AFDB) est un groupe français indépendant spécialisé dans la distribution de matériel de bâtiment (serrurerie, plomberie, sanitaire, chauffage, électricité, etc.) principalement à destination des professionnels (via 100 points de vente) et depuis 2018 auprès de particuliers via son site Sobrico.com, qui connait un succès important. En pleine expansion, le groupe vient d’acquérir un deuxième centre logistique de plus de 30 000 m2, situé à Joué Les Tours (Indre-et-Loire), en complément de son site ultra-moderne de 12 000 m2, situé à Chambly (Oise). Le groupe envisage le recrutement d’une centaine de collaborateurs en 2022 pour renforcer sa présence sur le territoire ;
  • Le groupe Mister Menuiserie (Eure) est spécialisé dans le secteur de la vente de menuiserie, du confort et de la sécurité de la maison dans une approche phygitale en s’appuyant sur sa marque principale Mister Menuiserie. Depuis sa création en 2010 et grâce à une croissance organique soutenue reposant notamment sur une capacité importante d’innovation, un renforcement progressif des équipes et l’ouverture de showrooms, le groupe a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires de plus de 100 M€ et emploie 400 personnes en France. Couplé à un financement bancaire, les Obligations Relance participent au financement du développement du Groupe.
Lire (5 min.)

Marchés financiers : la valeur de la valeur

Alexis Bienvenu
L'année 2021 a connu une série de plus hauts boursiers historiques. De quoi un basculement dans la valorisation des actions, et résorber l'écart entre les valeurs peu chères (value) et les valeurs de croissance (growth) ? Le point avec Alexis Bienvenu, Gérant chez La Financière de l'Echiquier (LFDE).
Lire (5 min.)

Tikehau Ace Capital entre en négociations exclusives pour l’acquisition du groupe Elvia PCB

Tikehau Ace Capital — société d'investissement en capital-investissement spécialisée dans l'industrie et l'innovation — annonce ce jeudi 6 janvier être entrée en négociations exclusives pour l'acquisition de 100 % du capital d'Elvia PCB. Ce fabricant est spécialisé dans les circuits imprimés électroniques (PCB) destinés à des marchés comme l'aéronautique, le spatial et la défense, l'automobile, l'industrie, le médical, le ferroviaire et les télécommunications.

Positionnement du groupe Elvia PCB

Fondée en 1976, Elvia PCB est le premier fabricant français de circuits imprimés en termes de chiffre d’affaires (CA), avec 60M€ de CA pré-covid — et l'un des leaders européens. Elvia PCB est spécialisée dans la conception, le développement et la fabrication de circuits imprimés complexes, de haute qualité et  fiabilité, destinés à des environnements contraignants.

Elvia PCB a développé une large gamme de technologies de circuits imprimés de haute qualité, incluant notamment des circuits rigides, flex-rigides, multicouches et hyperfréquences. Cette offre globale permet à l’entreprise de répondre aux besoins d’excellence et de sécurisation des programmes stratégiques de ses clients.

La stratégie industrielle du groupe repose sur une innovation et un investissement constant dans la recherche technologique. Elle propose des produits hautement personnalisés, afin d’anticiper les nouvelles contraintes et enjeux technologiques des différents secteurs. En 2020, Elvia PCB a été récompensée par France Relance pour plusieurs programmes technologiques de modernisation et d'innovation. Elvia PCB compte cinq sites de production en France et plus de 450 employés hautement qualifiés. Le groupe sert plus de 200 clients dans le monde. 

Transaction prévue au cours du S1 2022

Ces 30 dernières années, Bruno Cassin, Président et actionnaire majoritaire, a dirigé le groupe Elvia PCB. Il l'a porté aux plus hauts standards de l'industrie et diversifié l'activité sur de  nouvelles applications, des technologies spécifiques et des marchés de niche. La transaction reste soumise à la satisfaction des conditions préalables usuelles. Les parties envisagent une réalisation de la transaction au cours du premier semestre 2022. 

« Ce projet dans son ensemble constitue une excellente opportunité pour nos salariés et nos clients. Le  groupe renforcé par la puissance financière de Tikehau Ace Capital et animé par l’équipe de  management en place en qui j’ai une grande confiance, sera à même de se propulser comme l’acteur  de référence de l’industrie du PCB « high tech » en Europe », déclare Bruno Cassin, Président & PDG d'Elvia PCB.

« Elvia PCB est un fournisseur stratégique pour la chaîne d'approvisionnement française de  l'aéronautique et de la défense ; Tikehau Ace Capital est fier de succéder à Bruno Cassin en tant  qu'actionnaire majoritaire et d'accompagner Elvia PCB dans ce nouveau chapitre de croissance. Nous  sommes honorés d'accueillir Bruno Cassin au sein du futur Conseil d'Administration d'Elvia PCB afin de soutenir cette transition et d'apporter son expérience significative du marché des circuits imprimés » ajoute Marwan Lahoud, Président Exécutif de Tikehau Ace Capital.

Lire (3 min.)

Label ISR : Generali Investments Partners l’obtient pour 7 fonds

Generali Investments Partners S.p.A. Società di gestione del risparmio (Generali Investments Partners) — spécialiste de l'assurance et de la gestion d’actifs — annonce ce mardi 18 janvier l'obtention du Label ISR pour 7 fonds actions, obligataires et monétaire, qui représentent un encours de plus de 2,2 Mds€. Cette démarche de labellisation répond aux exigences croissantes des investisseurs français et européens en matière d’investissement responsable.

Elle reste cohérente avec la stratégie du Groupe Generali : développer et promouvoir une offre diversifiée de  solutions d’investissement responsables, sur des actifs cotés et non cotés. Elle s’inscrit  également dans l’approche du groupe Generali, en matière d’investissement esponsable et  de développement durable. 

7 fonds labellisés ISR

Les 7 fonds qui ont obtenu le Label ISR — soutenu par le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance — en décembre 2021 sont : 

  • 4 compartiments de la SICAV luxembourgeoise Generali Investments SICAV (“GIS”) dont la société de gestion est Generali Investments Luxembourg S.A. et qui a délégué la gestion à Generali Investments Partners : Generali Investments SICAV (GIS) SRI World Equity ; Generali Investments SICAV (GIS) SRI Euro Premium High Yield ; Generali Investments SICAV (GIS) SRI Euro Green & Sustainable Bond ; et Generali Investments SICAV (GIS) SRI Euro Corporate Short Term Bond.
  • 3 OPCVM de droit français dont la société de gestion est Generali Investments Partners : GF Europe Megatrends ISR ; Generali Euro Convertibles ISR ; Generali Trésorerie ISR.  

Ce que signifie ce label

Les compartiments et les fonds « Label ISR » mentionnés ci-dessus sont également classés  Article 8 au sens de la réglementation européenne SFDR. Le Label ISR de l’Etat français est attribué pour une durée de 3 ans renouvelable, au terme d’un processus strict d’audit et de labellisation mené par un organisme de certification agréé  et indépendant. Le Label ISR constitue un standard de place français pour les investisseurs. 

L’obtention du Label ISR témoigne ainsi de la rigueur des approches de Generali Investments Partners et du groupe Generali, tant en matière d’ESG (Environnement, Social, Gouvernance) qu’en matière d’engagement avec les émetteurs, dans le but d’assurer des bénéfices environnementaux et sociaux de ses investissements.

Quelle approche ESG ?

« Cette démarche de faire auditer et certifier les fonds gérés par Generali Investments  Partners sur la base de notre approche ESG est une étape naturelle de notre stratégie de  développement axée sur l'élargissement de l’offre de solutions avec une solide empreinte de  durabilité », déclare Tim Rainsford, CEO de Generali Investments Partners.

« Les 7 fonds et compartiments gérés par GIP, aujourd'hui labellisés ISR, s’ajoutent  aux 16 solutions ISR déjà proposées par notre écosystème des sociétés de gestion d'actifs telles que celles de Sycomore AM et Generali Real Estate S.p.A. Società di gestione del risaprmio. Nos clients et partenaires européens ne peuvent que bénéficier de notre large éventail de stratégies d'investissement actives, distinctes, durables et susceptibles de générer de la valeur à long terme », ajoute-il.

Lire (3 min.)

BFT Investment Managers nomme une Responsable de la stratégie ESG

BFT Investment Managers — société de gestion de portefeuille — annonce ce mardi 18 janvier renforcer ses équipes avec l’arrivée d'une Responsable de la stratégie ESG. Julie Fardoux prend ses fonctions dans le cadre d'un poste nouvellement créé, afin d'accompagner la croissance de l'activité de BFT Investment Managers.

Focus sur le parcours de Julie Fardoux

Julie Fardoux est diplômée d’HEC (1997). Elle débute sa carrière au sein des groupes L’Oréal puis Procter & Gamble dans des fonctions marketing (1998-2001). Elle occupe ensuite des fonctions de Responsable de la communication chez Crédit Agricole CIB puis CA Cheuvreux (courtier actions). Elle rejoint le groupe Amundi en 2011, en tant que Responsable du Marketing Corporate d’Amundi ETF & Indiciel.

En 2015, elle intègre le département Investissement Responsable d’Amundi comme Responsable du pôle relations extérieures (Head of Advocacy). Elle y développe les relations avec les organismes de place, les initiatives de finance durable et les coalitions d’investisseurs ainsi que les ONG. Elle contribue aux relations avec les autorités de tutelle sur les sujets d’investissement responsable, et promeut l’investissement responsable auprès des investisseurs, et plus largement des publics externes comme internes d’Amundi.

Lire (1 min.)

Olivier Herbout – Ramify : investissement, « la technologie permet de retirer les biais humains »

Fondée en 2020, la startup Ramify propose aux épargnants des stratégies sur mesure de diversification et d'optimisation de leur patrimoine financier. Qu'est-ce qui fait la spécificité de cette plateforme ? Comment Ramify va-t-elle développer ses activités en 2022 ?
Voir (<3 min.)

Salon de l’Immobilier et de l’Investissement 2021 : comment éviter les pièges en matière d’investissement

Le Courrier Financier s’est rendu le 8 octobre dernier au Salon de l’Immobilier et de l’Investissement 2021, qui se tenait au Carrousel du Louvre à Paris. Dans ce cadre, les Conférences CGP intervenaient sur le thème « comment éviter les pièges en matière d'investissement ».
Voir (<5 min.)

SPAC : Tikehau Capital lève 210 millions d’euros avec Pegasus Entrepreneurs

Tikehau Capital — groupe de gestion d’actifs alternatifs — annonce ce vendredi 10 décembre que son deuxième SPAC, Pegasus Entrepreneurial Acquisition Company Europe (« Pegasus Entrepreneurs ») a levé 210 M€ au travers d'un placement privé. L'offre a été augmentée de 10 M€ en raison de la forte demande des investisseurs.

Ce placement privé inclut 31 M€ investis par les Sponsors soulignant ainsi un fort alignement d'intérêts avec l’ensemble des actionnaires. « Pegasus Entrepreneurs » sera coté sur Euronext Amsterdam à partir de ce vendredi 10 décembre. Il s’agit du deuxième SPAC sponsorisé par Tikehau Capital lancé avec succès en 2021.

Développement de l'activité

Tikehau Capital a lancé « Pegasus Entrepreneurs » aux côtés des co-sponsors Financière Agache, Pierre Cuilleret qui intervient en tant que sponsor et CEO, Jean-Pierre Mustier et Diego De Giorgi. Cette initiative s'inscrit dans la stratégie globale de Tikehau Capital, qui consiste à développer son offre de produits en s'appuyant sur son réseau et sa présence mondiale.

« Pegasus Entrepreneurs », et les SPACs en général, constituent une extension naturelle des activités de Tikehau Capital, afin d’offrir aux entreprises de nouveaux moyens d’accéder au capital d’une part et de permettre aux investisseurs d’accéder à des véhicules d'investissement différentiants d’autre part.

L'appétit des investisseurs

« Pegasus Entrepreneurs » compte s'associer à une entreprise européenne entrepreneuriale, qui a déjà un historique de forte croissance et un plan de développement et de création de valeur ambitieux. Les cibles potentielles peuvent inclure un large éventail de business models, y compris des entreprises matures avec des franchises établies et bien capitalisées.

Pierre Cuilleret sera soutenu par Baptiste Desplats, CFO de « Pegasus Entrepreneurs », un spécialiste des marchés de capitaux et de l'exécution de fusions et acquisitions, qui a conseillé des entreprises de premier plan dans des secteurs diversifiés en Europe.

« Pegasus Entrepreneurs » fait suite à Pegasus Europe qui a levé avec succès 484 M€ en avril 2021 et qui vise à s’associer avec une société de services financiers à fort potentiel de croissance. Tikehau Capital, Financière Agache et leurs co-sponsors sont les premiers à avoir lancé en 2021 deux SPACs qui répondent avec succès à l'appétit des investisseurs.

Expertise dans l'investissement

« En tant qu'entrepreneurs, nous avons toujours travaillé main dans la main avec des personnes qui partagent notre vision et notre approche entrepreneuriale. Le financement et l'accélération de la croissance des entreprises sont au cœur de l'ADN de Tikehau Capital. Nous sommes ravis de sponsoriser ce deuxième SPAC, dirigé par Pierre Cuilleret qui a un solide parcours d'entrepreneur, avec Financière Agache et l'équipe Pegasus », déclarent Antoine Flamarion et Mathieu Chabran, co-fondateurs de Tikehau Capital.

« Le SPAC est une solution de financement efficace aux côtés du capital investissement et des introductions en bourse et permettent de déployer des capitaux. C’est une extension naturelle de l'expertise de Tikehau Capital en matière d'investissement. Pegasus Entrepreneurs s'appuiera sur notre réseau et nos capacités de sourcing en Europe, ainsi que sur nos relations avec les entrepreneurs. Pegasus Entrepreneurs offrira aux investisseurs une occasion unique d'accéder à des opportunités d'investissement de premier ordre dans des sociétés privées performantes dirigées par des entrepreneurs », conclut-il.

Lire (3 min.)

Investir en actions : les Français plus ouverts au risque, selon l’AMF

Ce mardi 7 décembre, l'Autorité des marchés financiers (AMF) publie la cinquième édition de son baromètre de l’épargne et de l’investissement. D'après cette étude, les Français semblent plus ouverts aux placements en actions, surtout les plus jeunes. Quelles sont leurs attentes ? Comment les conseillers peuvent-ils les accompagner ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (6 min.)

Barcelone : PATRIZIA acquiert un portefeuille de près de 600 millions d’euros pour le fonds Living Cities

PATRIZIA AG (PATRIZIA) — spécialiste de la gestion d’actifs réels à l’échelle internationale — annonce ce mardi 18 janvier l'acquisition pour environ 600 M€ d'un portefeuille résidentiel de haute qualité, situé à Barcelone en Catalogne (Espagne). Cet investissement sera effectué pour le compte de son fonds phare, paneuropéen et ouvert : Living Cities.

La transaction augmentera significativement le montant des actifs résidentiels sous gestion de PATRIZIA, le portant à 16 Mds€. Le portefeuille de Barcelone comprend 10 actifs résidentiels. Il se compose d'immeubles récemment achevés, et d'immeubles qui seront construits cette année — comprenant des services tels que des salles de sport, des espaces de coworking, une conciergerie, des espaces de détente et des piscines.

Investir grâce à un outil IA

« Toutes les décisions d'investissement que nous prenons pour notre fonds Living Cities sont étayées d’analyses de data intelligence qui évaluent l'attractivité et le potentiel futur des actifs que nous ciblons. Cette technologie — conjuguée à notre solide connaissance locale qui s’appuie sur plus de 200 professionnels de l’immobilier résidentiel et sur notre équipe d’experts en investissements alternatifs — nous a permis de réaliser cet investissement complexe et structuré », déclare Sebastian Dietert, gérant du fonds Living Cities chez PATRIZIA.

« Nous avons constaté, grâce à notre technologie d’intelligence artificielle (IA), que les actifs que nous avons acquis à Barcelone bénéficient d’une excellente localisation, aux échelles macro et micro. Ils sont proches de toutes commodités et présentent d’intéressantes perspectives de croissance. Barcelone, à l’instar de toutes les villes où nous investissons, offre un revenu stable et de bonnes perspectives de croissance du capital à long terme », ajoute-il.  

« Ne serait-ce qu’en ce qui concerne la connectivité et l'innovation, Barcelone se classe régulièrement en haut de notre PATRIZIA European Living Cities Report, qui scrute plus de 100 villes sur la base de critères incluant l’accessibilité et la liquidité du marché dans le but d’aider nos clients à constituer un portefeuille résidentiel européen véritablement diversifié. Malgré ce classement, Barcelone reste sous-approvisionnée et sous-développée en programmes build-to-rent attractifs. », conclut Sebastian Dietert.

Croissance et performance

Grâce à ce dernier investissement stratégique, le fonds Living Cities dispose désormais d'environ 1,5 Md€ de capitaux et vise à atteindre un total d'au moins 2 Mds€ en 2022. Living Cities a également généré de solides rendements cette année pour ses clients, parmi lesquels figurent des fonds de pension et des compagnies d'assurances venant d’Europe, du Moyen-Orient et d’Asie.

Parmi les autres acquisitions récentes de Living Cities figurent un large portefeuille de logements étudiants au Danemark et un programme résidentiel en Irlande, totalisant environ 1 500 unités, un projet de build-to-rent à Reading au Royaume-Uni, de 281 appartements, une tour résidentielle de 24 étages à Helsinki en Finlande, ainsi qu'un projet résidentiel et des résidences collectives en Suède.

Rentabilité globale de 10,7 %

« Le secteur résidentiel, et en particulier les résidences collectives, continue de faire preuve d'une grande résilience face aux fluctuations économiques causées par la pandémie de la Covid-19, et je suis ravie que Living Cities affiche une performance solide. Nous avons levé plus de 950 millions d'euros de nouveaux capitaux pour le fonds en 12 mois seulement, au plus fort de la pandémie de la Covid-19 », indique Nathalie Winkelmann, Directrice du fonds Living Cities et Directrice de la gestion de fonds résidentiels chez PATRIZIA.

« À la fin du premier trimestre 2021, nous avons enregistré pour nos clients une rentabilité globale de 10,7 % par rapport à l'année précédente et sommes donc en phase de dépasser l’objectif annuel de rendement de 6 % à 7 % que nous nous étions fixés pour ce fonds. Fort de ce nouvel actif à Barcelone, et d’autres investissements attractifs à venir pour Living Cities dans d’autres villes dynamiques d’Europe, PATRIZIA continue d’affirmer sa position de leader sur le marché du résidentiel », ajoute Nathalie Winkelmann.

Living Cities est l'un des fonds ESG de PATRIZIA qui est conforme à l'article 8 du SFDR de l'UE. En tant que fonds ESG, Living Cities promeut des objectifs ESG clairs, par exemple en fournissant 100 % d'énergie renouvelable pour tous les espaces communs des bâtiments et en utilisant des matériaux de construction économes en énergie. Living Cities contribue à la construction de communautés durables et dynamiques, à proximité de commodités telles que des jardins d'enfants, des écoles, des espaces verts et des supermarchés. Le fonds est étroitement aligné avec les cinq objectifs de développement durable des Nations unies.

Lire (5 min.)

Robeco recrute une gérante de portefeuille senior pour la stratégie RobecoSAM Circular Economy Equities

Robeco — spécialiste international de la gestion d'actifs — annonce ce mardi 18 janvier la nomination d'une gérante de portefeuille senior de la stratégie RobecoSAM Circular Economy Equities. Natalie Falkman sera basée à Zurich. Elle rejoint Robeco après avoir travaillé pour Swedbank Robur, où elle était gérante de portefeuille senior pour la stratégie actions Kapitalinvest, un fonds mondial avec des critères de durabilité élevés et un classement Morningstar cinq étoiles.

RobecoSAM Circular Economy Equities est une stratégie gérée de manière active qui investit dans des sociétés de premier plan qui tirent parti des opportunités créées par le changement de paradigme des modes de production et de consommation traditionnels vers une économie circulaire. Cette stratégie s'appuie sur l'investissement dans des solutions innovantes dans le domaine de la reconception des intrants, de l'utilisation circulaire, des technologies habilitantes et des ressources en boucle. Cette stratégie diversifiée est optimisée par une analyse de risques ESG propriétaire et est intéressante pour les investisseurs avec un horizon de trois à cinq ans.

Focus sur le profil de Natalie Falkman

Natalie Falkman est diplômée de la Stockholm School of Economics, où elle a obtenu un MSc en économie et affaires. Avant de rejoindre Robeco, elle occupe plusieurs postes chez Carnegie Investment Bank à Stockholm — notamment ceux d'analyste actions spécialisée dans les biens d'équipement nordiques, d'analyste des ventes et des ventes d'actions institutionnelles pour la région nordique, et de responsable de la recherche en actions des marchés émergents axée sur la Russie, la CEI et l'Afrique.

« Natalie Falkman a une connaissance approfondie du concept d'économie circulaire, de solides compétences analytiques dans tous les secteurs pertinents pour la stratégie et une vaste expérience de la gestion d'une stratégie active. Elle assistera sans aucun doute parfaitement nos clients dans leur recherche pour atteindre leurs objectifs financiers et de durabilité », déclare Mark van der Kroft, CIO Actions fondamentales et quantitatives chez Robeco.

« Investir sur le long terme en se concentrant sur des modèles commerciaux durables et de solides moteurs de croissance structurelle a toujours été au cœur de ma stratégie d'investissement (...) Je suis fermement convaincue qu'investir sur le long terme dans des entreprises durables qui favorisent la création d'une économie circulaire permettra de générer des rendements intéressants pour les investisseurs », réagit Natalie Falkman.

Lire (2 min.)

Turgot Capital passe la barre du milliard d’euros d’encours

Turgot Capital — groupe financier indépendant créé à Paris en 2003 — annonce ce mercredi 8 décembre qu’il vient de dépasser le milliard d’euros d’encours gérés et/ou conseillés. Turgot Capital concentre ses […]

Turgot Capital — groupe financier indépendant créé à Paris en 2003 — annonce ce mercredi 8 décembre qu’il vient de dépasser le milliard d'euros d'encours gérés et/ou conseillés. Turgot Capital concentre ses expertises autour de quatre filiales dédiées et verticalement intégrées : la gestion d'actifs financiers & immobiliers avec Turgot Asset Management, le courtage avec Turgot Life et le conseil avec Turgot Wealth et Turgot Real Estate.

Sa clientèle — historiquement les investisseurs privés — s’est fortement développée ces 12 derniers mois sur le segment des investisseurs institutionnels. Le groupe compte actuellement 22 collaborateurs. Depuis sa création, la société a connu un développement constant. Celui-ci s’est fortement accéléré cette année avec le référencement en unité de compte (UC) de son produit phare, la SCI ViaGénérations chez deux nouveaux assureurs : Swiss Life et Generali.

Succès de la collecte des fonds

La qualité des performances de ses principales stratégies : la Gestion Obligataire Flexible au travers de son fonds Turgot Oblig Plus noté 5 étoiles par l’agence QUANTALYS et de sa gamme de fonds de Multigestion HASTINGS, a également contribuée à porter le fort développement des encours du groupe.

Les stratégies de gestion du groupe trouvent ainsi leur place dans les allocations d’actifs des investisseurs en assurance vie, dont la collecte s’est très fortement développée ces derniers mois. La collecte des fonds Turgot est également portée par le succès des Plans d'Épargne Retraite (PER). En octobre 2021, la Fédération française de l’assurance (FFA) annonçait des chiffres records dans les placements en UC et un développement rapide des PER.

L'essor de la SCI Viagénérations

« La bonne tenue sur trois ans de notre gestion traditionnelle sur les marchés financiers permet d’asseoir notre développement. Depuis plus de quatre ans, nous avons étendu notre savoir-faire à l’immobilier et avons ainsi accéléré notre croissance »déclare Waldemar Brun-Theremin, Directeur Général Associé et Directeur des Gestions.

La SCI ViaGénérations a fêté ses 4 ans en octobre dernier. Son profil de risque a évolué d'un SRI 3 à un SRI 2. Elle affiche une croissance de la performance de son UC de +5,21 % au 1er décembre 2021. Aujourd’hui, la régularité des performances, que la SCI ViaGénérations affiche depuis sa création, la positionne en tête de sa catégorie : +6,81 % en 2020, +6,73 % en 2019, +6,42 % en 2018, et déjà +6,12 % sur un an glissant. Cela représente une performance cumulée de +27,64 % depuis sa création en 2017.

Lire (3 min.)

EXCLUSIF / Energies renouvelables : un climat d’investissement changeant

Nick Parsons
Alors que la plupart des pays du monde se remettent de la pandémie de Covid, les pressions sur les prix s'intensifient. Dans ce contexte, ce sont aussi les prix de l’énergie qui font les gros titres. Pendant que la France se tourne davantage vers le nucléaire et l'Allemagne vers le gaz naturel, la transition énergétique l’échelle locale en Asie représente une opportunité évidente. L'éclairage de Nick Parsons, responsable de la recherche et de la politique ESG de ThomasLloyd Group.
Lire (5 min.)