SCPI : Alderan annonce la cinquième acquisition d’Activimmo

Alderan — société de gestion, spécialiste de l’investissement immobilier tertiaire, notamment les locaux d’activités et la logistique — annonce ce jeudi 30 juillet l’acquisition du cinquième actif de la SCPI ActivImmo, un bâtiment d’activités restructuré en 2007 et situé en Seine-et-Marne, à Noisiel (Seine-et-Marne). Pour cette transaction, BNP Paribas Real Estate accompagnait le Vendeur.

6 % de rendement pour la SCPI

L’ensemble représente une surface locative totale de 4 792 m2 et dispose de bons fondamentaux techniques. Le site est entièrement loué par une société spécialisée dans le traitement et l’hébergement de données, et activités connexes. Dans la stratégie de la SCPI ActivImmo, cet actif permet d’atteindre les objectifs de rendement du véhicule à hauteur de 6 %, ce qui est très intéressant compte tenu de la localisation en Ile-de-France.

Une réserve foncière à l'arrière du bâtiment permet d'envisager une extension de la partie activités, un réel levier de création de valeur du bien. L’ensemble est localisé au sein du bassin économique de Marne-la-Vallée. Il bénéficie d’une bonne accessibilité routière et par transport en commun, avec les autoroutes A104 et A4 ainsi que la Gare RER de Noisiel. Il s'agit d'une situation stratégique au sud-est de Paris dans une zone établie.

Lire (1 min.)

SCPI PFO2 : Perial AM acquiert un immeuble de bureaux en Espagne

Perial AM — société de gestion, spécialiste de l'épargne immobilière — annonce ce jeudi 23 juillet l'acquisition d'un immeuble de bureaux à Barcelone (Espagne), pour le compte de sa SCPI PFO2. Cet actif d'un montant total 14,5M€ est loué à l’administration espagnole pour une durée de 8 ans.

Un quartier en plein essor

L’immeuble — auparavant à usage de bâtiment semi-industriel — sera entièrement rénové. Le projet de rénovation a été conçu pour obtenir le certificat LEED Gold. Le bâtiment se situe dans le 22@, sous-marché de Barcelone et district de l’innovation et des nouvelles technologies. Il proposera une superficie locative brute d'environ 3 350 m² sur un rez-de-chaussée, trois étages de bureaux et un sous-sol.

À la livraison des travaux de rénovation, le bâtiment sera entièrement occupé par une administration publique pour une période obligatoire de 8 ans. Le locataire déménagera de ses locaux actuels dans le même quartier de la ville. L'emplacement du bâtiment offre un accès rapide à un large éventail de moyens de transport en commun et de commodités, ainsi qu'à la gare de La Sagrera, actuellement en construction.

Marché espagnol des bureaux

Il s'agit de la première acquisition de la SCPI PFO2 en Espagne, dans un quartier de Barcelone en plein essor. Les dernières opérations dans ce quartier ont notamment été réalisées par Amazon ou Deutsch Bank. Dans cette transaction, Perial AM a été assistée par L'Etoile Properties, DLA Piper sur les sujets juridiques et par Artelia sur les sujets techniques ; Albion Management, le développeur, par BNP Paribas Real Estate et Perez Llorca.

« Cette transaction constitue l'entrée de PERIAL AM sur le marché des bureaux en Espagne. Cette opération clé en main démontre le dynamisme important du secteur Nord du 22 @, qui est devenu au cours des 12 derniers mois une véritable zone d'attraction tant pour les investisseurs nationaux et internationaux que pour les utilisateurs », déclare Stéphane Collange, directeur des investissements de Perial AM.

Lire (2 min.)

SCPI Primovie : Allemagne, Primonial REIM achète huit établissements pour seniors

Primonial REIM — société de gestion de portefeuille, spécialiste du marché immobilier — annonce ce mercredi 8 juillet avoir finalisé, pour le compte de sa SCPI Primovie, l’acquisition en sale and leaseback de huit établissements pour seniors en Allemagne, cédés par le groupe Dana-Sarec pour un montant total de près de 145 millions d’euros DI.

Primonial REIM a été conseillé dans le cadre de cette acquisition par Clifford Chance (Fabian Böhm) pour la partie juridique, fiscale et autorités de la concurrence, JLL pour la partie technique, et accompagné par Finvio (Martin Hoffmann) et eRE pour la partie commerciale.

Un portefeuille de 900 lits

L'Allemagne représente le premier pays européen le plus peuplé — avec un déficit estimé à 300 000 lits pour les seniors. Les actifs acquis par Primonial REIM se situent en Basse-Saxe et au Schleswig-Holstein. Ils bénéficient de localisations diversifiées et qualitatives : trois d'entre eux sont à Hanovre, troisième plus grande ville du Nord du pays, et dans sa proche banlieue.

Une grande partie des actifs ont été réalisés par le groupe Dana-Sarec. Le portefeuille développe une surface totale de plus de 52 000 m². Il compte 6 maisons de retraite médicalisées, 1 résidence seniors et 1 établissement mixte — qui proposent au total près de 900 lits et 163 unités. L'ensemble offre ainsi une bonne complémentarité de l’offre de services.

Partenariat avec le locataire

« Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie de Primonial REIM, en tant qu’acteur majeur de la santé en Europe, de poursuivre activement ses investissements dans cette classe d’actifs, basés notamment sur une relation solide de partenariat avec ses locataires exploitants sur le long terme », Grégory Frapet, Président du Directoire de Primonial REIM.

Les établissements sont loués à 100 % pour une durée de 20 ans fermes à l’opérateur régional Dana-Sarec. Fondé il y a 25 ans, cet exploitant privé allemand s'est spécialisé dans les maisons de retraite et des résidences assistées. Il exploite 19 établissements pour 1 600 places de maison de retraite et appartements de résidences seniors, en Basse-Saxe et au Schleswig-Holstein.

Lire (2 min.)

SCPI Cœur de Ville : Sogenial Immobilier acquiert un ensemble immobilier à la Rochefoucauld

Sogenial Immobilier — conseil en investissement et de gestion de fonds immobiliers — annonce ce lundi 6 juillet l'acquisition de 1 500 m² de surface commerciale et de 700 m² de réserve foncière à la Rochefoucauld en Charente, pour sa SCPI « Cœur de Ville ». Cette opération a été réalisée avec le Conseil de Sandrine Karnik de l’étude Delrez-Graux et Eol.

Zone commerciale

L'actif se trouve dans la zone commerciale de Rivières - La Rochefoucauld, et compte principalement de 22 commerces avec des enseignes de qualité tels que E. Leclerc, Brico Leclerc, McDonald’s, etc. Cet ensemble immobilier dispose également d’une réserve foncière de 700 m² qui sera développée prochainement.

L'espace est loué à ACTION, une enseigne néerlandaise arrivée en France en 2012 (création en 1993 aux Pays-Bas). Spécialisée dans la vente de produits discount non-alimentaire, ACTION est implantée dans 7 pays en Europe au travers de 1 500 magasins. Aujourd’hui l’enseigne compte plus de 500 magasins actifs en France.

Lire (1 min.)

Forêt : le GFI France Valley Patrimoine acquiert un nouvel actif en Normandie

France Valley — spécialiste de l'investissement foncier — annonce ce mercredi 5 août une nouvelle acquisition pour le compte de son GFI France Valley Patrimoine. La société de gestion de portefeuille acquiert le Bois du Ballu, situé à 20 kilomètres d'Alençon dans l'Orne (Normandie).

Forêt de capitalisation

Cette forêt couvre une surface de 349 hectares, couverte d'une futaie régulière de feuillus (51 %) et de résineux (49 %), sous un climat océanique à influence continentale. « Le Bois du Ballu est un massif d’exception, situé en Normandie, région où ce type de bien est extrêmement rare », explique Clément Roche, Responsable des acquisitions forestières chez France Valley.

« Les peuplements de feuillus, essentiellement composés de jeunes chênes, sont en phase de capitalisation. Des coupes d’amélioration y ont été et seront menées pour favoriser les plus beaux sujets. Les parcelles sont complétées par des Douglas, Sapins et Epicéas approchant leur optimum économique qu’il conviendra de récolter rapidement », ajoute-il.

Lire (1 min.)

NN Investment Partners recrute un Lead Behavioural Scientist

NN Investment Partners (NN IP) — gestionnaire d'actifs basé aux Pays-Bas — annonce ce jeudi 6 août la nomination de Roeland Dietvorst. Il fera partie de l'équipe d'innovation basée à La Haye et rapportera à Arnoud Diemers, Head of Responsible Investing & Innovation. Roeland Dietvorst a pris ses fonctions le 1er août 2020.

Dans ce cadre, il appliquera ses connaissances en science du comportement et des neurosciences pour mieux comprendre comment le traitement de l'information conduit à la prise de décision, afin de faire avancer le processus de prise de décision d'investissement.

Focus sur le parcours de Roeland Dietvorst

Roeland Dietvorst

En 2005, Roeland Dietvorst obtient une maîtrise en psychologie biologique et cognitive, et depuis 2010, il est titulaire d'un doctorat en neurosciences cognitives de l'Université Erasmus de Rotterdam. Il se spécialise dans la compréhension des biais cognitifs et de la dynamique entre automatique et délibéré processus mentaux.

En 2014, il fonde Alpha.One, une entreprise de stratégie de neurosciences grand public. Dans ce cadre, il réunit une équipe de doctorants en neurosciences et intelligence artificielle pour développer des techniques d'imagerie cérébrale. Objectif, aider à comprendre l'impact des supports marketing, tels que les publicités et les conceptions d'emballage.

Roeland Dietvorst est membre du corps professoral de la Singularity University Benelux. Il donne des conférences sur les neurosciences dans plusieurs écoles de commerce telles que l'INSEAD et l'Universiteit van Amsterdam. Il est régulièrement invité comme conférencier à des événements professionnels.

Lire (2 min.)

SCPI : l’immobilier dans l’assurance vie face à la crise sanitaire du Covid-19

Quel impact le confinement aura-t-il sur le rendement des SCPI en 2020 ? Quels avantages peut-il y avoir à acquérir des parts de SCPI en assurance vie ? Christian Cacciuttolo, président de l'UNEP, répond au Courrier Financier.
Lire (4 min.)

Italie du Nord : Primonial REIM va acquérir 6 futurs établissements pour seniors

Primonial REIM — société de gestion spécialisée dans l'immobilier — annonce ce jeudi 2 juillet avoir l'acquisition de 6 futurs résidences pour personnes âgées dépendantes, en Italie du nord. Cette opération menée auprès de Numeria SGR — société de gestion italienne — représente près de 110 M€. Elle a été réalisée pour le compte de la SCPI Primovie.

Primonial REIM a été conseillé dans le cadre de cette acquisition par DLA Pipper pour la partie juridique, MIEL Capital et eRE pour la partie commerciale et REEAS pour la partie technique. Numeria SGR a été conseillé par le cabinet de Andre pour la partie juridique.

Plus de 900 lits disponibles

Le portefeuille se répartit sur quatre régions du nord de l’Italie : Toscane, Piémont, Vénétie, Lombardie. Il sera entièrement livré d’ici 2022. Les établissements concernés développeront une surface totale de près de 44 000 m², avec une offre globale de plus de 900 lits.

La branche italienne du Groupe Primonial gèrera ce portefeuille d’actifs pour le compte de Primonial REIM, spécialiste européen en immobilier de santé avec plus de 6 Mds€ d’encours sous gestion. Primonial REIM veut intensifier ses investissements dans le secteur de l'hébergement des seniors, à travers l'accompagnement de ses partenaires locataires exploitants.

Un secteur en plein essor

Les actifs seront intégralement exploités dans le cadre de baux long terme par Gruppo Gheron — acteur privé du Nord de l'Italie — en tant qu'expert dans le secteur des soins et de l’accompagnement des seniors. La part des plus de 80 ans devrait doubler d’ici à 2050 en Europe et un déficit de lits en maisons de retraite médicalisées est estimé à environ 80 000 lits d’ici 2030 rien que pour l’Italie (source : YCC, 2019).

« Le développement de nouvelles structures et de lits supplémentaires est une nécessité pour répondre aux besoins actuels et futurs des patients, de leur famille et des professionnels de santé. En outre, cet accord permet à Primonial REIM de nouer une relation de partenariat avec un opérateur clé du secteur en Italie pour l’accompagner dans sa forte croissance. », déclare Grégory Frapet, Président du Directoire de Primonial REIM.

Lire (2 min.)

SCPI : Aestiam fait évoluer sa gouvernance

Aestiam — société de gestion française spécialisée dans la gestion de SCPI — annonce ce jeudi 2 juillet la nomination de son Président directeur général (PDG). Alexandre Claudet a pris ses fonctions le 1er juillet 2020. Cette nomination suit les modalités prévues en mars 2020, lors de sa prise de fonction en qualité de Directeur général délégué (DGD). Il rejoint une équipe de 28 professionnels expérimentés dans l'ensemble des métiers de la gestion immobilière : investissement, asset management et property management.

Suite à son rachat par BlackFin Capital Partners, Foncia Pierre Gestion a changé de nom pour devenir Aestiam le 8 juin 2020. La société de gestion administre actuellement 5 SCPI qui représentent une capitalisation de près de 1,2 milliard d’euros. Ces fonds d'investissement sont détenus par 19 000 associés, avec près de 500 actifs immobiliers sous gestion (bureaux, commerces, hôtels) de plus de 430 000 m2.

Changement de nom des SCPI

Pour accompagner l’évolution et le développement de la société de gestion, Aestiam a procédé le 1 er juillet 2020 au changement de dénomination de ses SCPI :

  • Placement Pierre est renommée Aestiam Placement Pierre ;
  • Foncia Pierre Rendement est renommée Aestiam Pierre Rendement ;
  • Foncia Cap’Hébergimmo est renommée Aestiam Cap’Hébergimmo ;
  • Le Patrimoine Foncier conserve sa dénomination ;
  • Pierrevenus conserve sa dénomination ;

Accélération de la digitalisation

Fort de sa stratégie de croissance et de transformation menée depuis le début 2020, Aestiam accélère son développement avec le lancement de nouveaux services digitaux à destination de ses clients associés de SCPI et professionnels du patrimoine :

  • création d’un espace client en ligne sécurisé et dédié à la consultation des situations patrimoniales ;
  • mise à disposition d’un simulateur des coûts et frais Ex-Ante pour une parfaite transparence à l’égard du client sur les frais et les coûts de l’investissement conformément à la Directive européenne MIF2 ;
  • développement d’un service d’auto-facturation pour les professionnels du patrimoine.
Lire (3 min.)

SCPI Cœur de Régions : Sogenial acquiert un actif d’activité à Coignières

Sogenial Immobilier — spécialiste en investissement et gestion de fonds immobiliers — annonce ce mercredi 1er juillet l'acquisition de 1 170 m² en locaux d’activités à Coignières (Yvelines) pour sa SCPI Cœur de Régions. Cette opération a été réalisée avec Olivier Duparc de R&D Notaires et Catella.

Un bail de 12 ans fermes

L'actif se trouve dans la zone commerciale de Pariwest (4 Rue Joseph Marie Jacquard, 78310 Coignières). Rénové en 2016, il développe 1 170 m² déjà loués auprès du garage automobile DAS 78.

Ce prestataire de services automobiles est le spécialiste de la marque Mercedes-AMG. Après l’acquisition, l’équipe immobilière de Sogenial Immobilier a signé un bail de 12 ans ferme avec le locataire en place.

Lire (1 min.)

ESG : les PRI récompensent la stratégie de LFDE

La Financière de l'Echiquier (LFDE) — société de gestion entrepreneuriale, filiale à 100 % de Primonial — annonce ce mardi 4 août avoir été distinguée par les Principes pour l’Investissement Responsable (PRI) des Nations unies. LFDE a reçu la note A+ pour les piliers « Strategy & Governance » et « Listed Equity – Incorporation » de sa stratégie de gestion qui intègre des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

Améliorer la démarche ISR

C'est une première pour LFDE, qui obtient ainsi la plus haute récompense possible. Les trois autres piliers de sa stratégie de gestion reçoivent la note A, soit une récompense au-delà du score médian. Ces résultats viennent récompenser une longue démarche d'investisseur responsable. Après avoir signé les PRI en 2008, LFDE a développé cette initiative jusqu'à réunir plus de 3 400 membres — contre seulement 250 en 2008.

De nouveau cette année, l’évaluation des UN PRI servira de base au travail d’amélioration continue pour l’équipe ISR de LFDE. Dans une optique de transparence, et dans le cadre de sa démarche d’investisseur responsable, la société de gestion met à disposition des investisseurs sur son site internet le Rapport de Transparence et le Rapport d’Evaluation des UN PRI.

Lire (1 min.)

Budget de l’Etat : comment la crise sanitaire pèse-t-elle sur les comptes ?

Le ministère chargé des Comptes Publics publie ce mardi 4 août une note sur la situation budgétaire de l'Etat au 30 juin 2020. Le solde général d''exécution à cette date s’établit à -124,9 Md€ contre -77,3 Md€ à fin juin 2019. Cet écart s’explique principalement par les effets de la crise économique, liée à la pandémie du Covid-19.

Source : ministère de l'Economie des Finances et de la Relance
Source : ministère de l'Economie des Finances et de la Relance

Covid-19, dépenses en hausse

Au 30 juin 2020, les dépenses du budget général — hors prélèvements sur recettes — s’établissent à 198,5 Md€ contre 174,2 Md€ à fin juin 2019. Cette augmentation tient principalement aux dépenses engagées par le Gouvernement pour répondre à la crise économique.

Ces dépenses exceptionnelles représentent +13,5 Md€ au titre du dispositif exceptionnel de chômage partiel et +4,9 Md€ pour financer le fonds de solidarité pour les entreprises. La hausse des dépenses s’explique également par des décalages calendaires.

Source : ministère de l'Economie des Finances et de la Relance
Source : ministère de l'Economie des Finances et de la Relance
Source : ministère de l'Economie des Finances et de la Relance

Impact du recul de la TVA

Au 30 juin 2020, les recettes du budget général (nettes des remboursements et dégrèvements) s’établissent à 125,8 Md€ contre 142,7 Md€ à fin juin 2019. Les recettes fiscales nettes à fin juin 2020 diminuent de 14,4 Md€ par rapport à fin juin 2019.

Cette baisse s’explique principalement par celle des recettes nettes de TVA (-15,5 Mds€) du fait des effets conjoints de la contraction de l’activité économique, de l’accélération des remboursements de crédits de TVA aux entreprises, ainsi que de reversements plus précoces et plus importants à l’ACOSS compensant les exonérations de cotisations sociales.

Source : ministère de l'Economie des Finances et de la Relance
Source : ministère de l'Economie des Finances et de la Relance

Recettes fiscales en baisse

Les encaissements de TICPE diminuent de 1,8 Md€ par rapport à fin juin 2019, du fait d’une moindre consommation de carburants. Signe d’une reprise de l’activité, les recettes fiscales nettes du mois de juin 2020 sont néanmoins équivalentes à celles du mois de juin 2019. En revanche, les recettes non fiscales sont en baisse de 2,5 Mds€ par rapport à fin juin 2019.

Cette contraction s’explique principalement par la diminution de 4,2 Md€ des produits des participations, compensée en partie par l’amélioration de 2,1 Md€ des produits notamment du fait de la signature d’une convention judiciaire d’intérêt public (CJIP) avec l’entreprise Airbus le 29 janvier 2020 et de plusieurs sanctions prononcées par l’autorité de la concurrence.

Comptes spéciaux

Par ailleurs, le solde des comptes spéciaux s’établit à -23,6 Md€ au 30 juin 2020 contre -16,7 Md€ à fin juin 2019.

Lire (5 min.)

SCPI : Altixia Commerces acquiert deux commerces au Mans

La SCPI Altixia Commerces — gérée par la société Altixia REIM — annonce ce vendredi 26 juin avoir réalisé une nouvelle acquisition de commerces, alimentaire et restauration, dans la ville du Mans (Sarthe). Dans cette transaction, Altixia Reim était conseillée par Maître Mathieu Simon de l’étude Gerard, Guibert, Foucault, Vaillant, Erout, La Taille Lolainville et Pietrini. Le vendeur était quant à lui conseillé par l'Etude Ioan Pinelli à Château Landon (Seine-et-Marne) Maître Anne Ioan-Pinelli.

Environnement commercial

Cet actif se trouve à proximité immédiate du Centre Commercial « Le Mans Centre Sud ». Il regroupe un hypermarché Carrefour (11 129 m2), une galerie marchande — qui sera totalement rénovée fin 2020, et se compose de 20 boutiques — et 2 000 places de parkings. Cet ensemble commercial accueille 4,6 millions de visiteurs par an.

L'environnement immédiat se compose de logements collectifs et individuels, avec une offre commerciale diversifiée : Jardinerie Truffaut, Action, La Halle aux Chaussures, La Foir'Fouille, Mc Donald's, NOZ, Norauto, etc. L’ensemble se situe sur un rondpoint avec forte visibilité, en façade de l'avenue Georges Durand où circule le tramway (ligne 1) qui permet de rejoindre le centre-ville. Il comporte deux actifs occupés par :

  • Boulangerie Ange, franchise d'une surface d'environ 380 m2 avec un bail commercial de 10 ans assorti d'une durée ferme de 6 ans. Il a pris effet le 3 février 2015 pour un loyer de 76 537 euros par an HT HC ;
  • Buffalo Grill, d'une surface d'environ 495 m2 avec un bail commercial d'une durée de 10 ans, dont 6 ans fermes. Il a pris effet au 1er avril 2020 pour un loyer de 77 000 euros par an HT HC.

Stratégie d'investissement

« Cet ensemble de commerces nous permet de poursuivre la stratégie de diversification de la SCPI Altixia Commerces et nous conforte dans notre capacité à sourcer des actifs avec des taux de rendement très attractifs en ligne avec les objectifs de la SCPI. Le Mans a par ailleurs connu en 2018 sa plus forte croissance de création d’entreprises depuis 10 ans et nous sommes convaincus que nos 2 actifs répondront à ce développement », souligne Sonia Fendler, Présidente d’Altixia Reim.

« Cette acquisition répond à notre stratégie consistant à rechercher la meilleure adéquation entre localisation, sécurité et rentabilité. Il bénéficie d’un emplacement de qualité au sein d’une zone commerciale établie de l’agglomération du Mans, d’un état locatif sécurisé, de locaux loués à des enseignes de qualité et d’un rendement attractif », explique
Alexander Breiding, Directeur des Investissements d’Altixia Reim.

Lire (3 min.)

Les Tables Rondes du Courrier Financier – Episode #3 Spéciale SCPI, présenté par Jonathan Dhiver

La 3e édition des Tables Rondes du Courrier Financier a réuni le 24 juin 2020 Philippe Delhotel, Directeur Commercial pour La Française AM , Jean-Baptiste Odin , Directeur du Développement pour Amundi Immobilier et Romain Calbert, Directeur des Partenariats pour Atland-Voisin. Présenté par Jonathan Dhiver.
Voir (<1 min.)