Passoires thermiques, menace pour l’immobilier locatif : quelle protection offrent les SCPI ?

Vincent Cudkowicz
Primaliance
A l'heure où les prix de l'énergie s'envolent, les propriétaires de « passoires thermiques » font face à des coûts d'exploitation de plus en plus élevés. Tandis que la règlementation devient de plus en plus contraignante, quel rôle protecteur les SCPI peuvent-elles jouer ? Les explications de Vincent Cudkowicz, Directeur Général de bienprévoir.fr et Primaliance.
Lire (7 min.)

Zone euro : une inflation désormais omniprésente

Julien-Pierre Nouen
Lazard Frères Gestion
L'inflation continue de flamber en zone euro, à plus de 10 % en octobre 2022. Quels sont les facteurs qui contribuent à cette forte poussée ? L'éclairage de Julien-Pierre Nouen, CFA, Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée chez Lazare Frères Gestion.
Lire (2 min.)

Prêts immobiliers : le taux moyen des crédits dépasse 2 %, une première depuis 2016

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
Ce jeudi 3 novembre, l'Observatoire Crédit Logement/CSA a publié les chiffres taux d'intérêt moyen des crédits immobiliers en France. Quelles perspectives pour le marché du crédit immobilier ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (4 min.)

« Les mirages de l’Etat stratège »

Philippe Crevel
L’Etat est de retour. Le marché est jugé myope, incapable d’anticiper demain et après demain, quand l’Etat est capable d’investir dans les technologies, dans les infrastructures d’avenir sans être prisonnier des règles traditionnelles de rentabilité.
Lire (4 min.)

Les A-Notations, par Anacofi Services : Eleva Capital

Anacofi Services

Créée à Londres en 2014, ELEVA CAPITAL a délocalisé son activité en France en 2017 (Brexit). Fin septembre 2022, les encours représentaient plus de 9,2 Mds€ (gestion collective et mandats), après une collecte nette positive pour les derniers exercices (mars 2019-mars 2022).

Les A-Notations, par Anacofi Services : Eleva Capital
Source : Anacofi Services

7 OPCVM pour une clientèle diversifiée

La société a été agréée par l’AMF en 2017 (Directive OPCVM) ainsi que par la FCA et le CSSF (Luxembourg). Elle commercialise une offre composée de 7 OPCVM destinés à une clientèle diversifiée (privée, CGP, institutionnelle).

Elle dispose en interne d’un service de compliance ainsi que de suivi des risques. Constituée de 44 collaborateurs, ELEVA CAPITAL a mis en place une équipe de 10 commerciaux dont 3 personnes dédiées à la clientèle Conseillers financiers et réseaux.

Lire (1 min.)

Foncier : Immo Blockchain acquiert un premier immeuble à Lille avec sa plateforme Investoken

La Rédaction
Le Courrier Financier

Immo Blockchain (ALIMB) — groupe associant gestion dynamique d’actifs fonciers propriétaires et Hospitality (évènementiel, hôtels, coliving, flex- office, etc.) — annonce ce mardi 6 décembre avoir réalisé sa première acquisition d’actif immobilier sur la Blockchain à travers sa filiale Investoken, plateforme d’investissements fonciers en utility tokens.

Investoken est un « Club d’investissement » fondé sur la technologie Blockchain. La plateforme réunit un groupe d’investisseurs qualifiés qui bénéficieront d’un utility token. Ce dernier leur permet le versement mensuel d’un revenu ainsi qu’un accès aux services privilèges du club — avantages premiums, partenariats avec des lieux prestigieux, opportunités de co-investissement en avant-première, etc.

Miser sur le marché du coliving

Investoken a signé un compromis portant sur un actif immobilier situé à Lille (Nord) pour un montant de 680 K€. Il s’agit d’un immeuble rénové et occupé, dont la gestion sera confiée à One Nest. Cette filiale du groupe Immo Blockchain est dédiée au marché en pleine expansion du coliving. L’acquisition définitive du bien se fera d’ici la fin du mois de février.

Avec l’ambition de créer la première plateforme française d’investissements fonciers en tokens, Immo Blockchain a déjà sélectionné de nombreux autres actifs, notamment sur le marché en croissance du coliving (formule de colocation « tout inclus »). Selon une récente étude Xerfi, le marché du coliving devrait quasiment tripler d'ici 2025 à 24 000 unités, versus 8 300 places dans l’hexagone fin 2021.

L'immobilier VS la volatilité des cryptos

« Les tokens adossés sur des biens et des services immobiliers sont très utiles dans un environnement crypto trop volatile. La valeur intrinsèque de notre token s’appuie sur des biens tangibles et de qualité. Ils représentent une valeur stable, qui s’apprécie dans le temps tout en proposant du rendement. Cela permet également aux investisseurs immobiliers d’envisager un marché secondaire plus fluide et de rendre la pierre plus liquide », déclare Antoine Tartiere, Co-fondateur et Directeur général de la société Investoken.

« La crise actuelle que rencontre les cryptomonnaies conforte bien notre stratégie selon laquelle sécuriser et diversifier une partie de son portefeuille crypto dans de l’immobilier devient quasiment une évidence ! », assure Edouard Masseau, Président directeur général du groupe Immo Blockchain.

Lire (2 min.)

« Paroles, paroles »

Philippe Crevel
Depuis une quarantaine d’années, la France est confrontée à des problèmes connus de toutes et de tous mais qui perdurent de septennat en quinquennat.
Lire (3 min.)

Vincent Cudkowicz – bienprévoir.fr et Primaliance : immobilier résidentiel, « des rendements solides autour de 5 % par an »

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
Porté par les investisseurs institutionnels, l'immobilier résidentiel revient en force dans l'épargne immobilière en 2022. Pourquoi un tel intérêt ? Comment les épargnants peuvent-ils intégrer ce type d'actifs dans leur stratégie patrimoniale ? Vincent Cudkowicz, directeur général de bienprévoir.fr et de Primaliance, répond en exclusivité au Courrier Financier.
Lire (8 min.)

Etats-Unis : cherche logement à vendre de toute urgence

Julien-Pierre Nouen
Lazard Frères Gestion
Le marché du logement américain affiche un déséquilibre très élevé entre l’offre et la demande. Quelle dynamique pour le secteur de la construction résidentielle ? Julien Pierre Nouen, Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée chez Lazard Frères Gestion, partage son analyse.
Lire (2 min.)

Japon : Allianz Real Estate acquiert 12 actifs pour son fonds dédié à l’immobilier résidentiel

La Rédaction
Le Courrier Financier

Allianz Real Estate — gestionnaire d’investissements immobiliers mondial — annonce ce mercredi 30 avril avoir conclu un accord afin d’acquérir un portefeuille d’actifs résidentiels de premier choix à Tokyo (Japon) pour un montant d’environ 90 M$ pour le compte de son fonds « Allianz Real Estate Asia-Pacific Japan Multi-Family Fund I » (AREAP JMF I).

Quatre grandes villes du Japon

Le portefeuille se compose de 12 immeubles nouvellement construits, qui totalisent plus de 280 unités résidentielles et offrent une superficie locative nette de plus de 7 500 m². Tous les immeubles sont situés dans le quartier Tokyo 23 Wards, en moyenne à 6 minutes de la gare la plus  proche. En outre, tous les actifs seront dotés des équipements clés. L’acquisition sera finalisée une fois les immeubles achevés. Conformément à la stratégie d’AREAP JMF I, Allianz Real Estate a l’intention de louer et d'entretenir ces actifs pour les conserver à long terme.  

Créé en décembre 2021, AREAP JMF I est un fonds fermé qui investit principalement dans des  immeubles résidentiels nouvellement construits dans quatre grandes villes : Tokyo, Osaka, Nagoya et Fukuoka. Le fonds dispose d’un engagement total en capitaux propres  de 750 M$. Ivanhoé Cambridge et les sociétés du groupe Allianz ont chacune engagé 250 M$. Une fois 100 % investi, le fonds aura une capacité d’investissement d’environ 2 Mds$ en valeur brute. 

Première acquisition du fonds

« Ce portefeuille constitue la première acquisition d’AREAP JMF I et confirme notre conviction quant  à l’attractivité du secteur résidentiel japonais, qui continue d’être soutenu par des tendances séculaires telles que l’urbanisation rapide », déclare Daisuke Noguchi, responsable du Japon d’Allianz Real Estate pour l’Asie-Pacifique.

« À l’avenir, nous continuerons de cibler des actifs de qualité dans ces quatre grandes villes du Japon. Nous donnerons également la priorité à l’utilisation des énergies renouvelables, à la mise en œuvre de baux verts, aux certifications vertes et à d’autres initiatives  connexes conformément à l’engagement indéfectible de nos investisseurs en matière d’ESG », ajoute-il. 

Diversification en Asie-Pacifique

« Nous nous réjouissons de cette première acquisition d’un portefeuille qui  répond pleinement aux critères de sélection du fonds et renforce notre stratégie ambitieuse de diversification au Japon en Asie-Pacifique », déclare Laurent Fischler, responsable des investissements pour l’Asie-Pacifique chez Ivanhoé  Cambridge.

« Sur un marché où la hausse des loyers a entraîné un manque de propriétés accessibles et bien situées, ce projet apportera une nouvelle solution, avec des  bénéfices en termes de régénération urbaine et d’amélioration de l’expérience des occupants », ajoute-il.

Lire (3 min.)

Accord de Paris : DWS lance un nouvel ETF Xtrackers

La Rédaction
Le Courrier Financier

DWS Group (DWS) — gérants d’actifs mondial, avec 833 Mds€ d’actifs sous gestion au 30 septembre 2022 — annonce ce mardi 6 décembre le lancement d'un nouvel ETF Xtrackers basé sur les marchés d'actions émergents. Il met l'accent sur les caractéristiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG), et est aligné sur les objectifs de l'Accord de Paris de 2015.

DWS a déjà lancé six ETF d'actions basés sur la même méthodologie d'indice, offrant une exposition aux marchés d'actions suivants : Global, USA, Europe, Eurozone, Japon et désormais les marchés émergents. DWS a lancé en novembre 2022 quatre ETF Xtrackers qui suivent le marché des obligations d'entreprises en euros et en dollars américains avec différentes échéances et dont les indices suivis sont également alignés sur les objectifs de cet accord.

S'aligner sur l'Accord de Paris

Le Xtrackers Emerging Markets Net Zero Pathway Paris Aligned UCITS ETF est coté sur la Deutsche Boerse et le London Stock Exchange, d'autres bourses sont prévues à l’avenir. L'ETF vise à réduire les émissions conformément aux objectifs de l'accord de Paris sur le climat, l'indice sous-jacent correspondant donc aux règlements de l'UE sur les indices de référence alignés sur Paris.

Plus précisément, l'ETF suit l'indice Solactive ISS ESG Emerging Markets Net Zero Pathway. Ce dernier vise à atteindre une réduction de 50 % de l'intensité carbone par rapport à un indice de marché équivalent non ESG, conformément aux objectifs de Paris, ainsi qu'une réduction continue de 7 % par an de l'intensité carbone. 

« Avec ce nouvel ETF, nous proposons désormais une gamme complète de produits alignés sur l'accord de Paris sur le climat — offrant aux investisseurs des solutions adaptées aux marchés développés et émergents », déclare Simon Klein, responsable mondial des ventes passives chez DWS.

Contre le changement climatique

Tous les ETF actions Xtrackers de la série Net Zero Pathway se caractérisent par le fait qu'ils sont alignés sur l'Accord de Paris sur le climat. Ils tiennent également compte des recommandations de l'Institutional Investors Group on Climate Change (IIGCC), telles que définies dans le « Net Zero Investment Framework Implementation Guide ». Cela signifie que les indices ne pondèrent pas uniquement les membres de l'indice inclus sur la base de leur intensité carbone, conformément aux recommandations de l'IIGCC.

La surpondération des entreprises dans les indices est basée sur leur degré d'adoption d'objectifs scientifiques, tels que définis par l'initiative du même nom. Sont également pris en compte pour la pondération de l'indice les normes relatives au reporting climatique définies par la Task Force on Climate-related Financial Disclosures (TCFD) et les efforts déployés pour lutter contre le changement climatique.

Lire (3 min.)

Epargne : Iroko lance son deuxième produit, la SCI Iroko Next

La Rédaction
Le Courrier Financier

La fintech Iroko — société de gestion, spécialiste des investissements immobiliers — annonce ce mardi 6 décembre compléter son offre avec le lancement de la SCI Iroko Next. Créé en juin 2022, ce produit d’épargne permet aux conseillers en gestion de patrimoine (CGP) de proposer l’expertise immobilière d’Iroko en assurance vie. Iroko suit le succès de la SCPI Iroko Zen, lancée il y a deux ans. Ce fonds compte désormais plus de 4 000 épargnants et 180 M€ sous gestion.

Vers un label Finansol pour la SCI

Comme la SCPI Iroko Zen, la SCI Iroko Next ne présente pas de frais d’entrée. Elle vise à investir dans des actifs qui accompagnent les transitions générationnelles, digitales et démographiques. La SCI Iroko Next se positionne directement et indirectement sur des actifs comme :

  • des bureaux adaptés avec des lieux de réception et de convivialité ;
  • des actifs logistiques qui répondent à la demande croissante du e-commerce ;
  • ou encore des maisons en coliving poussées par les besoins du vivre ensemble.

La SCI Iroko Next est membre de l’association FAIR, et vise le label Finansol pour début 2023. Cet objectif estg motivé par son engagement dans des fonds à impact. 5 % de la capitalisation de la SCI sera alloué au financement d’activités génératrices d’utilité sociale et/ou environnementale — à travers des investissements dans des fonds à impact. 

Performance annuelle cible de 5 %

La SCI Iroko Next aura la particularité de présenter deux moteurs de performance et d’investir dans les deux états naturels de l’immobilier :

  • l’immobilier qui est bien positionné dans son marché, qui sert un loyer et qui offre donc du rendement (jusqu’à 50 % du fonds) ;
  • et l’immobilier qui nécessite une restructuration, une réorganisation ou un développement et qui offrira de la création de valeur potentielle (jusqu’à 40 % du fonds).

Au travers de ces deux moteurs, la SCI vise une performance annuelle non garantie de 5 %. Elle investit sans limitation thématique et auprès des meilleurs gérants tiers du marché. 5 % de la SCI sont alloués à une poche de liquidité.

Optimiser le couple rendement-risque

La SCI Iroko Next est déjà investie pour le moteur rendement dans la SCPI Iroko Zen qui a su démontrer sa solidité via ses performances en 2021 — meilleur taux de distribution des SCPI avec un taux de 7,1 %, selon l’IEIF. Au gré de la collecte, cette poche ira chercher des véhicules d’asset managers tiers sur des thématiques peu adressées par la SCPI Iroko Zen comme par exemple la santé ou encore l’éducation.

Le moteur création de valeur (value added) a quant à lui pris une participation dans un fonds spécialisé en logistique géré par la société Braxton Asset Management. Cette participation a une maturité de cinq ans et vise un TRI non garanti de 15 %. Plusieurs thématiques sont à l’étude pour la compléter : logistique, résidentiel ou encore bureaux nouvelle génération. A titre d’information, les dirigeants de Braxton Asset Management ont un lien capitalistique avec Iroko.

Ce double moteur de performance et son allocation diversifiée permettront d’optimiser le couple rendement-risque de la SCI. La SCI est en cours de référencement chez plusieurs assureurs et est déjà disponible chez PREPAR-VIE Assurances.

Lire (3 min.)

Crédit immobilier : un Français sur deux pense que ce n’est pas le moment d’emprunter

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
Ce mercredi 23 mars, Artémis Courtage dévoile son dernier baromètre « Les Français et l'immobilier, quel état d'esprit au 1er trimestre 2022 » — réalisé avec OpinionWay. Comment les Français perçoivent-ils le marché du crédit immobilier ? Quel rôle accordent-ils aux courtiers ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (8 min.)

Assurance emprunteur : Cafpi et Magnolia.fr signent un partenariat stratégique

La Rédaction
Le Courrier Financier

CAFPI et Magnolia.fr — spécialistes du crédit immobilier et de l’assurance de prêt — annoncent ce lundi 21 mars leur partenariat. Objectif, proposer à tous les clients emprunteurs de CAFPI, dès le 1er août 2022, « les meilleures offres en assurance de prêt immobilier ». Cette alliance s’inscrit dans l'ouverture du marché de l’assurance emprunteur, avec la promulgation de la loi Lemoine. Ce dispositif permettra aux nouveaux emprunteurs, dès le 1er juin prochain, de changer à tout moment d’assurance emprunteur. 

Ce partenariat de deux spécialistes du courtage de crédit et de l’assurance de prêt permet aux clients d'accéder à un service en assurance de prêt sur l’outil digital « SimulAssur », développé par Magnolia.fr. Il sera mis à disposition des entrepreneurs-courtiers de CAFPI afin de conseiller leurs clients. « CAFPI a de très fortes ambitions en crédit immobilier et en assurance-emprunteur, ce partenariat avec Magnolia s’inscrit donc dans la droite ligne de nos ambitions pour 2022 et les années à venir » souligne Olivier Lendrevie, président de CAFPI.

Contexte de concurrence accrue

« Le Groupe Magnolia.fr est très heureux de nouer ce partenariat avec CAFPI. Notre MarketPlace full digital mis à disposition du plus important courtier en crédits immobiliers Français est le moyen d’offrir à tous les emprunteurs le meilleur contrat en assurance de prêt. Avec une expérience utilisateur ultra qualitative et optimisée, CAFPI apportera à ses emprunteurs un service client optimisé aussi bien sur le plan tarifaire qu’au niveau des garanties », explique Gérald Loobuyck, Président Fondateur du groupe Magnolia.fr.

La promulgation récente de la loi Lemoine permet une ouverture à la concurrence accrue sur le marché de l’assurance-emprunteur. « Compte tenu des taux bas et de l’accélération prochaine de la concurrence sur le marché de l’assurance prêt immobilier, l’association du savoir-faire de nos entrepreneurs-courtiers et de Magnolia.fr paraît pertinente pour transformer ce marché », conclut Olivier Lendrevie, président de CAFPI.

Lire (2 min.)