Etats-Unis : BrickVest clôture son premier FIA investi dans l’immobilier de prestige

BrickVest, spécialiste de l'immobilier en ligne basé à Londres, annonce ce mardi 12 mars la clôture finale de son premier fonds d'investissement alternatif (FIA) investi aux Etats-Unis. Le véhicule Harvest Investments 8 (“HV8”) se concentre sur des immeubles de prestige, avec pour actif sous-jacent est le futur hôtel Hilton. Ce bien estimé à 134,4 millions de dollars se situe sur l'emblématique Navy Pier de Chicago, dans l'Illinois.

L'attrait des actifs immobiliers commerciaux américains

L’opération découle du partenariat établi entre BrickVest et ACRON AG, l'un des principaux gestionnaires de biens immobiliers basés en Suisse, avec un volume de transactions d'environ 1,7 milliard de francs suisses. Harvest Investments 8 est le deuxième fonds investi avec ACRON AG. C'est aussi le premier fonds d’investissement alternatif de BrickVest qui offre à ses investisseurs une exposition sur le marché américain.  

Le mandat d'investissement initial de 15 millions d'euros a été entièrement souscrit en moins de 4 mois, sur la plateforme BrickVest et auprès du pool d'investisseurs d'ACRON AG. Ce succès révèle l'intérêt des investisseurs européens pour les actifs immobiliers commerciaux américains de classe institutionnelle. Le fonds a été distribué par BrickVest « Access », la plateforme d’investissement en ligne dédiée aux investisseurs professionnels individuels et aux Family Offices.

D'autres opportunités comparables dans les prochains mois

Le futur hôtel Hilton, actuellement en construction, ouvrira dans le courant de l’été 2019. Il compte 222 chambres, qui offrent une vue sur la ville de Chicago et le lac Michigan. L'hôtel abritera le plus grand bar et « roof top » restaurant d'Amérique, d'une superficie de 2 800 mètres carrés. Il est à ce jour le seul hôtel à être construit sur le Navy Pier de Chicago, qui attire plus de 9 millions de touristes par an.

« Le Navy Pier Hotel s'est avéré être un actif extrêmement recherché auprès des investisseurs (...) La vitesse à laquelle nous avons atteint la clôture finale a dépassé nos attentes (...) Grâce à notre partenariat avec ACRON AG, nous allons continuer de proposer à nos investisseurs de nouvelles opportunités d'investissement de ce type au cours des prochains mois », conclut Emmanuel Lumineau, PDG de BrickVest.

Lire (3 min.)

Marchés actions : Chine et Brexit au Royaume-Uni, l’optimisme revient

Cesar Perez Ruiz
Les marchés actions mondiaux connaissent un regain d'optimisme cette semaine. Pendant que la Chine et Donald Trump continuent à négocier, le risque d'un Brexit sans accord s'éloigne au Royaume-Uni. César Pérez Ruiz, Head of Investments & CIO chez Pictet Wealth Management, partage son analyse hebdomadaire des marchés boursiers.
Lire (4 min.)

Chine/Etats-Unis : prolongation des négociations commerciales, quelles conséquences ?

Anthony Chan
Les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis vont se prolonger au-delà du 1er mars. En l'absence d'accord, Donald Trump avait menacé d’augmenter à 25%, contre 10% actuellement, les droits de douane américains sur les importations de produits chinois d’une valeur marchande de 200 milliards de dollars. Anthony CHAN, Responsable de la stratégie d'investissement Asie à l'Union Bancaire Privée (UBP), livre ses premières réflexions.
Lire (6 min.)

Marchés boursiers : que faire quand les obligations sont trop chères ?

Guillaume Dard
Tensions au mois de décembre 2018, décélération de la croissance en Europe et aux Etats-Unis... Les marchés ont connu en ce début d'année 2019 une transition chahutée. Dans ces conditions, comment obtenir une rentabilité supérieure à celle des obligations ? Guillaume Dard, Président de Montpensier Finance, partage son analyse.
Lire (4 min.)

LBO : Andera Partners cède sa participation dans le Groupe Scalian, et réinvestit aux côtés de Cobepa

Le FPCI Winch Capital 3 — géré par l’équipe Mid Cap d’Andera Partners — annonce ce jeudi 21 mars céder sa participation dans le Groupe Scalian, société de conseil spécialisée dans les systèmes numériques et le management de la performance. Winch Capital 4 réinvestit dans le cadre de cette opération. Cette cession prend place dans le cadre d’une opération de LBO organisée par Cobepa et l’équipe de management conduite par Yvan Chabanne. Il s’agit de la 5e cession de Winch Capital 3. C'est aussi la 2e en 2019, sur un portefeuille constitué de 18 participations.

Un changement d'échelle réussi en 4 ans

En 2015, le fonds Winch Capital 3 a racheté le Groupe Scalian auprès de son fondateur, dans le cadre d’une opération de MBI conduite par Yvan Chabanne et plusieurs dirigeants du groupe. Cet investissement illustre parfaitement la stratégie d’investissement des fonds Winch Capital : opération primaire, sourcing propriétaire et transformation de l’entreprise. Le Groupe Scalian a ainsi changé d’échelle en 4 ans, une transformation qui s'est réalisée en plusieurs étapes-clés :

  • Une nouvelle gouvernance mise en place dans le cadre d’une transition managériale réussie. Cette opération de MBI a été organisée avec et autour d’Yvan Chabanne — ancien DGA d’Altran — pour qui Scalian était la première expérience entrepreneuriale directe, et de 4 dirigeants qui devenaient actionnaires du groupe. Il s'agissait de Jean-Charles De Borda, Stéphane Garo, Christophe Reybert et Jean-Manuel Silva. Progressivement, cette équipe de management a augmenté sa participation au capital et ce sont plus de 30 autres cadres-clés du groupe qui les ont rejoints dans l’actionnariat de Scalian, diffusant ainsi une nouvelle culture entrepreneuriale .
  • Une forte dynamisation de la croissance organique du groupe, conduite grâce à une nouvelle stratégie commerciale et RH : recrutement d’une DRH Groupe — Caroline Nancy — et création d’un siège parisien pour attirer les talents et prendre des parts de marché en Ile-de-France — qui s’est traduite par une croissance de plus de 20 % par an entre 2015 et 2018 à périmètre constant ;
  • Deux opérations de croissance externe réussies — rachat d’Alyotech en 2016 et CMT+ en 2017 — qui ont permis au pôle Digital Systems d’atteindre une taille critique et à la division Operations Performance d’acquérir une nouvelle brique de compétences ;
  • Une structuration financière du groupe pour accompagner sa croissance, avec le recrutement d’un CFO — David Capdaspe-Lagangue — et un partenariat noué en 2017 avec LGT — associé à Idinvest — pour financer le développement rapide du groupe ;

Un nouveau cap pour le Groupe

Ce changement d’échelle s’est ainsi traduit par une croissance du chiffre d’affaires de 69 M€ à 220 M€ depuis 2015, par une internationalisation réussie et par des effectifs qui sont passés de 950 à 2600 personnes en 4 ans. En 2018, le management a fixé un nouveau cap pour la période 2019-2024, avec un objectif de 500 M€ de chiffre d’affaires.

Dans ce contexte, Andera et le management ont confié un mandat à Natixis Partners pour identifier un nouveau partenaire financier, capable d’accompagner ce nouveau cycle de développement. Cobepa prend ainsi une participation majoritaire dans le Groupe pour l’accompagner dans sa croissance externe et l’accélération de son internationalisation.

Lire (4 min.)

L’ANACOFI, la CNCIF et La Compagnie des CGPI lancent une campagne de promotion du métier de CGP

L'Association Nationale des Conseils Financier (ANACOFI), la Chambre Nationale des Conseillers en Investissements Financiers (CNCIF), et La Compagnie des CGPI annoncent ce vendredi 22 mars le lancement d'un plan de communication commun — en complément de leurs actions propres — pour mieux faire connaître le métier de Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP). Si elles le souhaitent, d'autres organisations pourront se joindre ultérieurement à l'opération.

La campagne cross-canal poursuit 3 objectifs

La campagne cross-canal ciblera les épargnants particuliers — qui sont amenés à consulter le CGP pour leur patrimoine individuel familial — mais aussi aux chefs d'entreprises qui souhaitent valoriser leur patrimoine professionnel. Cette action fait suite à une demande largement relayée par les CGP au cours de la dernière Convention Patrimonia, qui s'est tenue à Lyon en septembre dernier. L'objectif poursuivi est triple :

  • faire connaître davantage le métier ;
  • faire apprécier sa dimension forte en matière de conseil ;
  • démontrer qu'un accompagnement dans la gestion et l'optimisation du patrimoine s'adresse au plus grand nombre ;
Lire (2 min.)

Hôtellerie de luxe : Best Western Hotels & Resorts achète WorldHotels

Best Western Hotels & Resorts annonce ce lundi 18 février l’acquisition de WorldHotels, groupe hôtelier international qui regroupe près de 300 hôtels et resorts répartis dans le monde entier. L’acquisition de WorldHotels s’est achevée en fin de semaine dernière. WorldHotels jouera un rôle essentiel dans le développement de l’offre de Best Western Hotels & Resorts sur les segments haut de gamme et luxe.

Renforcer sa position dans le secteur mondial de l'hôtellerie

WorldHotels conservera son identité de marque, tout en bénéficiant de la puissance de distribution de Best Western Hotels & Resorts : partenariats, programme de fidélité, soutiens commerciaux et marketing, réseau de distribution mondial et sources de revenus.

Cette nouvelle acquisition montre la volonté de Best Western Hotels & Resorts de s’inscrire à long terme dans une dynamique de croissance, de modernisation, et de renforcer sa position à l'échelle mondiale. Pour rappel, Best Western Hotels & Resorts est un groupe d’hôtels indépendants dont le siège social est basé à Phoenix en Arizona (Etats-Unis). Il compte près de 4 200 hôtels à travers le monde, dont près de 300 en France.

13 marques développées pour gagner de nouveaux marchés

"Grâce à une équipe d’experts et à une présence locale sur chaque marché, Best Western Hotels & Resorts (...) contribuera à la croissance de WorldHotels sur des marchés clés" , a déclaré Geoff Andrew, PDG de WorldHotels. Best Western Hotels & Resorts a connu une transformation importante au cours des dernières années. Le groupe hôtelier a développé 13 marques pour gagner de nouveaux marchés et de nouveaux clients.

« Dans les mois à venir, notre objectif sera de décupler le potentiel de WorldHotels en augmentant les revenus générés par ses hôtels, tout en respectant leur indépendance. Nous sommes convaincus que notre centrale de distribution et nos sources de revenus bénéficieront à WorldHotels et attireront de nombreux autres hôtels de qualité, soucieux de leur indépendance, de rejoindre la marque », a conclu David Kong, président et PDG de Best Western Hotels & Resorts.

Lire (2 min.)

Marchés financiers : le triangle d’or

Igor de Maack
Qu'appelle-t-on le triangle d'or sur les marchés ? Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion chez DNCA Investments, revient sur cette définition dans son point hebdomadaire sur l'état des marchés.
Lire (2 min.)

A l’heure du « America First », l’Union Bancaire à la croisée des chemins

Adil Lahlou
Avec l'application de la politique de Donald Trump qui allège la réglementation financière, l'Union Bancaire doit s’adapter pour défendre son modèle et la place de l’Europe sur l’échiquier mondial. Adil Lahlou, consultant pour le cabinet de conseil Groupe Square, livre son analyse.
Lire (6 min.)

Etats-Unis : Skyline Renewables signe l’acquisition de nouvelles fermes éoliennes

Skyline Renewables a acquis un portefeuille d’actifs éoliens de 117 MW auprès de NJR Clean Energy Ventures (CEV), la filiale énergie propre de New Jersey Resources (NYSE: NJR). Situées dans l'Iowa, le Kansas, la Pennsylvanie et le Wyoming aux États Unis, ces fermes éoliennes alimentent les grands centres urbains du pays en énergie renouvelable.

Un mécanisme de financement en « tax equity »

« Cette dernière acquisition marque une étape importante car elle nous permet de diversifier géographiquement notre portefeuille et de constituer le premier financement en « tax equity » entièrement négocié par Skyline Renewables », explique Martin Mugica, Président et Directeur général de Skyline Renewables. CCA Capital est intervenu au titre de conseiller auprès de Skyline Renewables dans le cadre du mécanisme de financement en « tax equity ».

Avec sa dernière acquisition, Skyline Renewables porte son portefeuille d’actifs éoliens à 803 MW de puissance installée depuis sa création début 2018 dans le cadre d'un partenariat entre Ardian et Transatlantic Power Holdings. Objectif, « devenir la principale plateforme indépendante d'énergie verte en Amérique du Nord », conclut Martin Mugica.

Rappel des acquisitions de Skyline Renewables en 2018

En mars 2018, Skyline Renewables avait annoncé sa première acquisition, Whirlwind Energy, un projet de 60 MW situé dans le Nord-Ouest du Texas. En septembre 2018, l'entreprise a acquis Hackberry Wind Farm, une ferme éolienne de 166 MW située dans la même région, avant d'annoncer en octobre 2018 l'acquisition de la participation de 51 % détenue par Starwood Energy dans les fermes éoliennes Horse Creek et Electra, deux projets de 230 MW chacun.

Lire (2 min.)

Le Groupe Eres annonce l’entrée à son capital du fonds IK Investment Partners

Le Groupe Eres — spécialiste des produits d'épargne salariale — annonce ce jeudi 22 mars la signature d'un protocole d'accord pour l'entrée à son capital du fonds d'investissement IK Investment Partners, aux côtés de l'actionnaire existant Parquest Capital. Depuis 2007, le Groupe Eres s'est implanté sur le segment de l'épargne salariale, de l'actionnariat salarié et de l'épargne retraite. L'entreprise en pleine croissance représente désormais 2,3 milliards d'euros d'encours.

L'opération devrait permettre à IK Investment Partners de détenir la majorité du capital. Dans un esprit entrepreneurial, les fondateurs d'Eres conserveront une part significative du capital et les collaborateurs renforceront leur détention. La réalisation de la transaction reste soumise à l'obtention des autorisations nécessaires en matière règlementaire, et en particulier l'autorisation de l'Autorité des Marchés Financiers.

Maintenir son positionnement stratégique

« Accompagnement et conseil sur mesure, convergence entre l'épargne personnelle et professionnelle, développement du partage du profit et de l'épargne retraite par capitalisation, capacité à proposer des produits bancaires ou d'assurance, distribution grâce à un réseau fort de 3 000 partenaires spécialistes sont nos atouts pour les années à venir », a déclaré le Groupe Eres dans un communiqué officiel.

Suite au vote de la loi Pacte le 16 mars dernier, le Groupe Eres réaffirme sa volonté de maintenir son positionnement stratégique. Le nouveau soutien du fonds IK Investment Partners dans son capital devrait permettre au Groupe Eres de renforcer ses équipes et de poursuivre son développement dans le respect de son modèle d'architecture ouverte sans conflit d'intérêts.

Lire (2 min.)

Le Groupe APICIL devient majoritaire au capital de Roche-Brune AM

Le Groupe APICIL et Roche-Brune Asset Management (AM) ont signé ce lundi 18 mars un protocole d’accord, en vue de permettre à APICIL de prendre une position majoritaire au capital de Roche-Brune AM. Cette opération nécessite l'autorisation préalable de l'AMF. Elle s'inscrit dans le plan stratégique Défis 2020 d'APICIL, après la création en juillet 2018 d’APICIL Asset Management.

« Cette prise de participation permettra à notre Groupe d’être plus visible sur ce marché et de se positionner parmi les premières sociétés de gestion en France avec près de 10,5 milliards d’actifs sous gestion », explique Renaud Célié, Directeur général Adjoint du Groupe APICIL.

Mettre en œuvre une stratégie commune

Objectif pour le groupe, renforcer encore ses positions sur le métier de la gestion d’actifs. L’adossement de Roche-Brune AM au Groupe APICIL se traduira par la mise en œuvre d’une stratégie commune et la recherche de synergies entre les deux entités, notamment par :

  • L’accélération du développement France et hors France de Roche-Brune AM (en particulier au travers des fonds Actions Europe et Actions Zone Euro existants, de mandats et / ou fonds dédiés et de délégations de gestion) ;
  • L’atteinte d’une masse critique permettant d’accroitre le nombre de clients institutionnels ;
  • La conquête de mandats institutionnels de gré à gré ;
  • L’entretien de la recherche de l’outil propriétaire digital M.U.S.T. sous ses 4 dimensions (Fondamentale, Immatérielle, Risque et ESG) ;
  • Le développement sous une forme digitale de solutions de réplique de gestions actives à destination des gestions privées ;
  • Le renforcement d’expertises Actions existantes (Petites Capitalisations, thématiques).
Lire (2 min.)

Shutdown : le bras de fer se poursuit entre Trump et Pelosi

Alors que les Etats-Unis font face au plus long Shutdown de leur histoire, l'affrontement entre Donald Trump et Nancy Pelosi fait rage.
Lire (1 min.)

/ PERSPECTIVES / Louis d'Arvieu - Amiral Gestion : Laisser s'exprimer les styles de gestion

Offrir une liberté relative dans la philosophie de gestion afin de laisser les différentes personnalités des gérants s'exprimer, c'est la stratégie d'Amiral Gestion. Entrez dans les coulisses de la gestion d'Amiral Gestion.
Voir (<6 min.)