Le climat des affaires se détériore

Sébastien Boch
Après une embellie en août, le climat des affaires plonge à nouveau en septembre. Qu'en est-il ? L'analyse de Sébastien Boch, économiste chez Astères.
Lire (3 min.)

Peut-on éviter une récession ?

Tomas Hildebrandt
Le spectre de la récession plane sur l'économie mondiale... Est-il possible de l'éviter ? Tomas Hildebrandt, Gérant Senior en charge de la gestion institutionnelle d’actifs français chez Evli Fund Management Company Ltd, livre son analyse.
Lire (5 min.)

La délicate anticipation de l’inflation

Thomas Planell
Depuis le début du premier semestre 2022 les chiffres de l'inflation défient les pronostics. Est-ce les prémisses d'une récession ? Thomas Planell, Gérant et analyste de DNCA Investments, livre son analyse.
Lire (6 min.)

Marchés financiers : le tube de dentifrice

Igor de Maack
Cette semaine, le Groupe Vitalépargne publie sa sixième lettre mensuelle d’informations « La Plume ». Cette lettre est rédigée par Igor de Maack, ancien gérant de fonds chez DNCA, qui a rejoint Vitalépargne pour accompagner les Associés Fondateurs dans la gestion de leurs fonds, renforcer la communication financière du Groupe et développer une clientèle Family Office.
Lire (4 min.)

Le fonds obligataire CORUM BEHY reçoit la notation 5 étoiles Morningstar

CORUM L'Epargne — société indépendante qui propose des produits d’épargne : SCPI, assurance vie & fonds obligataires — annonce ce lundi 4 octobre avoir reçu la notation 5 étoiles MorningstarTM pour son fonds obligataire CORUM BEHY. Cette notation, la plus élevée de la grille MorningstarTM, valorise les résultats de CORUM BEHY par rapport aux fonds de sa catégorie — « Obligations européennes à haut rendement » composée de plus de 160 fonds comparables.

120 entreprises en portefeuille

Il s'agit du deuxième fonds CORUM — après le fonds obligataire Butler Credit opportunities (BCO) — à recevoir cette récompense. Lancé en juillet 2019, le fonds CORUM BEHY s’appuie sur une gestion active de son portefeuille d’obligations et une capacité à rapidement ajuster l’allocation du capital investi afin de rechercher une meilleure performance dans les périodes de hausse mais également de baisse de marché.

Son portefeuille constitué de 120 entreprises (en date du 31 août 2022) intervient dans des secteurs d’activité diversifiés : grande consommation, industrie, services, etc. CORUM BEHY participe à la réalisation de leurs projets, au travers du financement de leurs obligations. CORUM BEHY a toujours rempli son objectif, réaliser une meilleure performance annuelle que celle du marché européen des obligations à haut rendement.

Le fonds a réalisé en 2021 une troisième année consécutive de performance positive avec 4,27 % (contre 3,18 % pour le marché européen du haut rendement) malgré un contexte économique très incertain. En s’appuyant sur les performances passées, et en prenant en considération la gestion des risques, CORUM BEHY a été classé dans les 20 % des meilleurs fonds de sa catégorie. Ce classement se traduit ainsi par l’obtention de la distinction maximale 5 étoiles.

Saisir les opportunités

La Notation MorningstarTM globale est une évaluation quantitative mise à jour chaque mois. Elle constitue un jugement objectif. Cette notation est faite au niveau européen : les fonds reçoivent une notation sur 3, 5 et 10 ans, si leur historique le permet (CORUM BEHY ayant été distingué sur la période de 3 ans). Cette notation a notamment pour objectif d’aider les investisseurs à identifier les fonds les plus performants parmi les 10 000 disponibles en France.

« CORUM BEHY est un fonds qui évolue proche des réalités du terrain. Au fil de ses trois premières années, il a su démontrer sa capacité à encaisser les périodes de tensions pour offrir une meilleure performance que celle du marché européen des obligations à haut rendement. Cette notation valorise le travail de l’équipe et une stratégie que nous allons continuer à déployer pour saisir les opportunités à venir sur le marché », souligne Laurent Kenigswald, Responsable de l’expertise obligataire au sein du groupe CORUM.

Chiffres clés de CORUM BEHY

  • Performance 2021 : 4,27 % (du 31 décembre 2020 au 31 décembre 2021) ;
  • Performance 2021 du marché européen des obligations à haut rendement : 3,18 % ;
  • Épargne sous gestion : 53,98 M€ (au 31 août 2022) ;
  • Nombre d’entreprises financées : 120 (au 31 août 2022) ;
  • Plus de 15 ans de collaboration entre certains experts.

CORUM BEHY est un fonds obligataire à haut rendement (avec un caractère spéculatif comparé aux obligations d’État : recherche d’un rendement plus important contre un risque plus élevé) qui n’offre aucune garantie de performance et présente un risque de perte en capital. La valeur des placements et les rendements qu’il génère peuvent évoluer à la hausse et à la baisse. Les investissements constituant son patrimoine sont soumis au risque de marché, de défaut et, potentiellement, de change. Les performances passées ne présagent pas des performances futures. Les méthodologies de classement sont disponibles auprès de MorningstarTM. La référence à une notation ne préjuge pas des performances futures.

Lire (4 min.)

Muzinich & Co. finance des investissements dans deux sociétés françaises

Muzinich & Co. — société d'investissement privée — annonce ce mercredi 5 octobre fournir un financement pour l'acquisition par MBO & Co. d'une participation majoritaire dans LEN Medical et pour l'acquisition par Waterland Private Equity d'une participation dans Ipsilon en France. L'équipe dette privée française de Muzinich & Co. finance ainsi deux investissements récents en France par deux sociétés de private equity, MBO & Co. et Waterland Private Equity (Waterland).

Muzinich & Co. est une société de gestion d'actifs internationale à vocation institutionnelle, spécialisée dans le crédit aux entreprises publiques et privées. La société a été fondée à New York par George Muzinich en 1988 et est aujourd'hui présente à l’international avec 14 bureaux répartis sur trois continents. Elle compte plus de 240 employés répartis entre les États-Unis, l'Europe, l'Asie et l'Australie et gère environ 35 milliards de dollars d'actifs.

Deux financements récents

MBO & Co. a acquis une participation majoritaire dans LEN Medical, qui a été fondée en 1984 par deux cardiologues en tant qu'éditeur de presse médicale. La société est progressivement devenue une plateforme de communication médicale intégrée, qui aide les groupes pharmaceutiques à promouvoir leurs médicaments et à acquérir de nouveaux clients par le biais de cinq activités en ligne et hors ligne : diffusion numérique, marketing numérique, presse, communication d'influence et congrès.

Waterland a pris une participation dans Ipsilon. Fondée en 2001, c'est une société française de conseil en propriété intellectuelle (PI) de premier plan, fournissant aux grandes entreprises, aux PME, aux start-ups et au secteur public un large portefeuille de services couvrant tous les domaines de la propriété industrielle et intellectuelle ainsi que le suivi et la mise en œuvre de leur stratégie PI.

Développement des entreprises

« Nous sommes heureux de soutenir la croissance de LEN Medical et d'Ipsilon, qui sont tous deux des acteurs bien établis dans leurs secteurs respectifs et qui fournissent des services de pointe. De plus, Muzinich apprécie l'opportunité de contribuer aux investissements dans les stratégies « buy-and-build » des fonds de private equity, MBO & Co et Waterland », commente Alexandre Millarini, responsable de l’activité de Direct Lending en France.

« La plateforme de dette privée de Muzinich & Co. offre des financements flexibles et sur mesure pour soutenir le développement futur des entreprises, en particulier sur le marché des PME, un segment que nous estimons peu adressé », ajoute-il. Lancée en 2014, la plateforme de dette privée de Muzinich & Co est actuellement composée de 40 professionnels de l'investissement répartis sur 12 sites en Europe, aux États-Unis et en Asie.

Lire (3 min.)

Europe : les prévisions de Standard & Poors

L'agence de notation publie ses prévisions 2016-2017 concernant la zone euro. Elle prévoit une inflation de +0,4 % en 2016 et de +1,4 % en 2017. Ses estimations sont revues à la baisse. Précédemment, Standard & Poors avait prévu +1,1 % en 2016 et 1,5 % en 2017. Une révision qui s'applique aussi sur le niveau de croissance pour la zone euro : +1,5 % en 2016 (contre +1,8 % avant) et +1,6 % en 2017 (contre 1,7 % avant). Sur le marché de l'emploi, S&P prévoit une progression des salaires de 1,5 % en 2016 contre 1,2 % en 2015 et 1,4 % en 2014. Sur le front du chômage, il faut s'attendre à une baisse graduelle sans pour autant qu'un chiffre soit lancé. Ceci est rendu possible grâce à une consommation qui reste soutenue portée par les taux d'intérêt très bas aux ménages. En revanche, les doutes restent sur l'investissement. Par exemple, dans la construction, il est attendu à 3 % en 2016.
Lire (1 min.)

L’indice de confiance des investisseurs augmente de 8 points en mars, pour s’établir à 114,6

Jessica Donohue
State Street Global Exchange publie aujourd’hui les résultats de l’indice de confiance des investisseurs « State Street Investor Confidence Index® » (ICI) pour le mois de mars 2016.
Lire (2 min.)

Les investisseurs de retour sur les pays émergents ?

"Les incertitudes autour de la croissance économique mondiale, la pression sur les prix des matières premières et la volatilité sur les marchés financiers ont poussé les investisseurs vers des actifs sans risque tout au long de l’année 2015 et sur le début de l’année 2016. Néanmoins, à l’approche de la fin du premier trimestre 2016, les flux globaux observés sur les ETF suggèrent que les investisseurs reconsidèrent un thème "risk on" classique : les marchés émergents", souligne IShares. Après un début d’année assez mitigé, les ETF sur les actions marchés émergents domiciliés en Europe et aux Etats-Unis ont été de nouveau sollicités par les investisseurs au cours ces trois dernières semaines avec, au global, une collecte 5 milliards de dollars sur les ETF actions émergentes. Les flux sur les actions émergentes sur le mois de mars sont au plus haut depuis 19 mois. Les flux sont dominés par les fonds actions émergentes globales avec 3,5 milliards d’euros sur les trois dernières semaines, ainsi que par les fonds offrant une exposition unique sur le Brésil, Taiwan et l’Inde. Les expositions "single countries" réunissent 1,1 milliard de dollars sur les trois dernières semaines. Les expositions à la dette émergente, en devises locales ou en dollars, ont reçu un fort intérêt depuis le début du mois de mars avec des flux atteignant 1,5 milliard de dollars. Les flux furent dominés par les produits enregistrés aux Etats-Unis qui à eux seuls totalisent 1 milliard de dollars de collecte alors que les produits enregistrés en Europe réunissent eux 440 millions de dollars de flux positifs. Ainsi, les flux enregistrés par les ETF globaux ou régionaux américains exposés aux actions émergentes enregistrent une collecte de 2,0 milliards de dollars (depuis le 1er mars), le niveau le plus haut depuis juillet 2014 (où les flux étaient de 3,6 milliards de dollars sur tout le mois). Les fonds Européens sur ces mêmes expositions ont enregistré 903 millions de dollars  depuis le 1er mars, le point le plus haut depuis octobre 2015 (où les flux sur le mois avaient atteint 1,1 milliard de dollars).
Lire (2 min.)

Chine et marchés émergents : un défi de taille à l’horizon

Gaël Combes
Depuis des années, l'économie chinoise repose sur l'investissement en actifs immobilisés, porté par un endettement croissant. Si l'économie est en phase de transition vers un modèle axé sur la consommation, l'évolution se fait pas à pas.
Lire (7 min.)

Serris REIM acquiert 7 locaux d’activités en région d’une superficie de 7 247 mètres carrés

Serris REIM — société de gestion d’actifs patrimoniaux, spécialisée dans l’investissement immobilier paneuropéen — annonce ce mardi 4 octobre l’acquisition d’un portefeuille de sept locaux d’activités. Les actifs immobiliers concernés se répartissent entre les régions Aquitaine, Bretagne, Centre Val de Loire et Grand Est. 

L'ensemble des actifs développent une surface totale de 7 247 m². Ils sont occupés par des locataires de premier rang : Larivière, Seigneurie Gauthier, Point P et Frans Bonhomme. Cette opération représente un volume de 6,5 millions d'euros et offre une rentabilité acte en mains autour des 6,75 %.

Serris REIM acquiert 7 locaux d’activités en région d’une superficie de 7 247 mètres carrés
Serris REIM acquiert 7 locaux d’activités en région
Source : Serris REIM

ADN historique de Serris REIM

« Une acquisition de plus pour Serris REIM alliant dilution du risque, contreparties locatives solides et taux compétitif », déclare Anne-Catherine Hellmann, gérante de Serris REIM. Bien que de plus en plus présent en Ile-de-France et à l’étranger, Serris REIM renoue par cette acquisition avec son ADN historique d’investisseur majeur en Régions. 

Serris REIM était accompagnée par l’étude AFFIDAVIT NOTAIRES représentée par Me Alexandre Leroy-Pélissier et Me Claire Bojko. Le dossier a été apporté par les équipes de Phillipe Chabasse pour Tourny Meyer Rennes. Serris REIM rappelle que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Lire (2 min.)

Trophées de la Finance Responsable 2022 : DNCA Finance reçoit le prix du « Meilleur Espoir Action Zone Euro »

DNCA Finance — société de gestion affiliée de Natixis Investment Managers — a annoncé ce mercredi 28 septembre avoir reçu le prix du « Meilleur Espoir Action Zone Euro » pour son fonds DNCA Invest Beyond Climate, lors de la troisième édition des Trophées de la Finance Responsable 2022. L'événement était organisé par Investissement Conseils. La cérémonie de remise des prix a eu lieu le lundi 26 septembre 2022, aux Salons Hoche à Paris.

DNCA Invest Beyond Climate est un fonds actions européennes labellisé ISR (Investissement socialement responsable) et conforme aux normes de l'article 9 de la règlementation SFDR. Il est accessible en assurance vie et PEA. Ce véhicule permet d'investir dans la transition bas carbone pour répondre aux objectifs climats des Accords de Paris. La gestion du fonds est confiée à Léa Dunand Chatellet, Romain Avice et Matthieu Belondrade, CFA.

Trophées de la Finance Responsable 2022 : DNCA Finance reçoit le prix du « Meilleur Espoir Action Zone Euro »
Romain Avice, Gérant, Responsable adjoint du Pôle « Investissement Responsable » reçoit le prix.
Source : DNCA Finance

Trophées de la Finance Responsable

Les Trophées de la Finance Responsable visent à mettre en valeur les sociétés de gestion qui mettent au cœur de leur approche les considérations ESG-ISR. Objectif, être un point de repère pour les investisseurs et leurs conseillers. Cette année, la participation s'est également ouverte aux fonds SCPI, OPCI et FIA immobilier. Le jury — composé de professionnels reconnus — est présidé par Benoît Descamps, rédacteur en chef du magazine Investissement Conseils.

Les Trophées de la Finance Responsable ont pour objectif de :

  • réunir les société de gestion de portefeuille incontournables en matière d’ESG-ISR ;
  • promouvoir les véhicules d'investissement durable ;
  • récompenser les produits pour leur démarche ISR et leurs performances ;
  • accompagner les conseillers en gestion de patrimoine dans leurs préconisations ;
  • aider les investisseurs particuliers à sélectionner les fonds appropriés.
Lire (3 min.)

Des opportunités en or dans le secteur du luxe

La Rédaction
Les marchés mondiaux, minés par les craintes entourant le ralentissement de la croissance chinoise et la dépréciation du yen, n’ont jamais connu un début d’année aussi catastrophique que le mois de janvier 2016. Mais le secteur du luxe reste opportun.
Lire (3 min.)

Les actions sous-estiment le potentiel de reprise

Frédéric Rollin
Les risques de récession aux États-Unis paraissent largement surestimés. La consommation, principal moteur de l’économie, reste vigoureuse grâce à la baisse des cours de l’énergie et aux hausses des salaires. Ces différents facteurs devraient l’emporter sur l’effet négatif du niveau élevé du dollar US et de l’arrêt des investissements dans le secteur de l’énergie concernant l'évolution des actions.
Lire (2 min.)