Invesco Real Estate réalise une importante transaction logistique dans la région de Reims

Invesco Real Estate (IRE) — la division immobilière du gérant d’actifs international Invesco — annonce, ce jeudi, la réalisation d’une importante opération dans la région de Reims, avec un centre logistique d’environ 45.000 m² situé à Cernay-Lès-Reims.

La construction du site avait été lancée en mars 2020 et finalisée au bout d’un an et demi, après la réalisation des travaux de développement. Le site a été modernisé en profondeur pour obtenir la certification BREEAM New Construction Very Good (en cours d’attribution).

Opérations d'immobilier logistique de grande ampleur

Cette prise à bail, l’une des plus grandes opérations d’immobilier logistique dans la région depuis une décennie, illustre la volonté d’IRE de contribuer à redynamiser des zones sous-exploitées et à fort potentiel, au-delà du simple développement de grands centres urbains.

A ce jour, IRE a commercialisé plus de 20 000 m² au Groupe L.S.E., soit près de la moitié du site, dans le cadre d’un bail de six ans fermes avec prise d’effet immédiate, permettant ainsi de sécuriser des loyers sur la période pour cet actif lancé en blanc.

"Contribuer au dynamisme de l'agglomération rémoise"

Anne Vibert, Associate Director chez Invesco Real Estate, commente : « Avec cette nouvelle opération, Invesco Real Estate démontre l’étendue des stratégies d’immobilier logistique de ses fonds qui n’incluent pas seulement des actifs axés sur les grands centres urbains internationaux, mais également des zones moins établies, mais en plein essor. La commercialisation rapide de ce centre logistique souligne le bien-fondé de notre stratégie. Nous sommes fiers de pouvoir contribuer au dynamisme de l’agglomération rémoise. »

Lire (2 min.)

Le Groupe Advenis publie son offre publique de retrait d’Euronext Growth

Le Groupe Advenis — spécialiste de l’investissement immobilier, du conseil en gestion de patrimoine et de la gestion d’actifs immobiliers, détenu majoritairement par la société Inovalis et coté sur Euronext Growth — diffuse ce mercredi 25 mai un communiqué conformément aux dispositions des articles 231-27 3° et 231-28 du règlement général de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Objectif, mettre à disposition du public de la note en réponse et des informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables, de la société Advenis dans le cadre de l’offre publique de retrait suivie d’un retrait obligatoire visant les actions de la société.

Offre publique de retrait

En application des dispositions de l’article L. 621-8 du Code monétaire et financier et de l’article 231-26 du règlement général de l’Autorité des marchés financiers, l’AMF a apposé son visa n°22-175 en date du 24 mai 2022 sur la note en réponse établie par la société Advenis (Note en Réponse) relative à l’offre publique de retrait suivie d’un retrait obligatoire visant les actions de la société Advenis, initiée par la société Inovalis agissant de concert avec la société Hoche Partners PEI (l’Offre).

Le document présentant les autres informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de la société Advenis (Document Autres Informations, DAI) a été déposé auprès de l’AMF le 24 mai 2022 et mis à la disposition du public le 25 mai 2022, conformément aux dispositions de l’article 231-28 du règlement général de l’AMF.

La Note en Réponse et le DAI sont disponibles sur le site Internet de l’AMF et de la société Advenis et peuvent être obtenus sans frais au siège social de la Société (52, rue de Bassano, 75008 Paris). Préalablement à l’ouverture de l’Offre, l’AMF et Euronext Growth publieront respectivement un avis d’ouverture et de calendrier et un avis annonçant les modalités et le calendrier de l’Offre.

Lire (2 min.)

Gay-Lussac Gestion remporte cinq Trophées d’Or décernés par Le Revenu

Gay-Lussac Gestion — société de gestion présente en France depuis 1995 — annonce ce mercredi 25 mai avoir reçu cinq Trophées d’Or à la suite des Refinitiv Lipper Fund Awards 2022, décernés par Le Revenu. Les Trophées du Revenu récompensent la gestion active et les performances de fonds commercialisés en France supérieures à celles du marché. Le classement est déterminé par la performance de chaque fonds, divisée par sa volatilité sur la période considérée.

Cinq Trophées d'or pour Gay-Lussac Gestion

Le détail du classement est à retrouver dans le Mensuel Le Revenu n°294 (mai 2022) à paraître le 27 mai prochain. « C’est à la fois la stratégie Gay-Lussac Gestion sur les small & midcaps, l’excellence et la régularité des performances de ses fonds sur le moyen terme ainsi que leurs diversifications qui sont célébrés », se félicite la société de gestion dans un communiqué. Le jury s’est fondé sur les données Morningstar au 31 mars 2022. Pour la 36ème édition des Trophées du Revenu, Gay-Lussac Gestion a ainsi reçu :

  • Trophée d’Or de la meilleure société de gestion ;
  • Trophée d'Or de la meilleure gamme de fonds investis sur dix ans en actions européennes ;
  • Trophée d'Or de la meilleure gamme de fonds diversifiés ;
  • Trophée d'Or du meilleur fonds sur dix ans investis en actions européennes pour Gay-Lussac Microcaps ;
  • Trophée d'Or du meilleur fonds diversifié sur trois ans pour Gay-Lussac Europe Flex.

« Je suis très heureux de voir Le Revenu saluer d’une aussi belle manière l’excellent travail de fond de notre équipe de gestion dirigée par Louis de Fels. Notre société est honorée notamment pour sa gestion sur trois ans et dix ans et pour ses performances ajustées de la volatilité. Cela souligne la pertinence des valeurs qui nous unissent pour produire des performances robustes et porter plus loin le développement de Gay-Lussac Gestion », déclare Emmanuel Laussinotte, Président de Gay-Lussac Gestion.

Lire (2 min.)

Marchés financiers : l’étonnante stabilité des indices de volatilité

Thomas Planell
La peur d'une récession mondiale retient les investisseurs. Sur les marchés financiers, les indices de volatilité restent donc étonnement stables... mais pour combien de temps encore ? Le point avec Thomas Planell, Gérant – analyste chez DNCA Finance.
Lire (4 min.)

INEA acquiert un ensemble de bureaux à Montpellier

INEA — leader du green building et spécialiste des bureaux neufs dans les principales métropoles régionales — annonce l’acquisition, auprès d’Icade, d’un ensemble de bureaux situé sur la ZAC Cambacérès à Montpellier, en face de la nouvelle gare Montpellier Sud de France.

Il s’agit d’une VEFA composée de deux immeubles en R+6 offrant une surface locative de 4 122 m2 pour l’un et 4 421 m2 pour l’autre, ainsi que 236 places de parking en sous-sol. Le premier bâtiment conçu pour pouvoir accueillir une école (catégorie ERP 3, type R) sera livré en septembre 2024 ; le second en novembre 2024. L’ensemble répondra à la norme RT 2012 - 20 % et sera labélisé BREEAM niveau Very Good.

Source : INEA

Un hôtel-restaurant et une école

Arline Gaujal-Kempler, Directrice générale déléguée d’INEA, indique : "Cette opération s’inscrit dans un projet, Nexus, qui inclut aussi un hôtel-restaurant exploité par Moxy, une enseigne de Marriott et un campus d’enseignement supérieur Ynov."

Elle poursuit : "L’atout majeur de Nexus est son implantation dans un quartier tertiaire, la ZAC Cambacérès — qui est le Montpellier du futur — un nouveau pôle urbain dédié aux entreprises innovantes avec, outre des bureaux, des campus étudiants et un parc urbain, la Halle de l’innovation qui accueillera des start-up. Cette zone, à mi-chemin entre le centre-ville et l’aéroport, est très bien desservie par la route et les transports en commun."

Lire (2 min.)

Amundi Technology annonce l’acquisition du robo-advisor Savity

Amundi — le leader européen de la gestion d’actifs — annonce l’acquisition par Amundi Autriche d’une participation de 100% dans la fintech Finventum GmbH auprès de BAWAG P.S.K. et des fondateurs de la société. Finventum a créé Savity Vermögensverwaltung GmbH (Savity), une plateforme autrichienne de conseil en investissement financier (robo-advisor), établie, autorisée et réglementée, offrant des services digitaux de gestion d’actifs.

Des portefeuilles diversifiés et efficaces

En tant que robo-advisor digital, Savity permet aux clients retail d’accéder à des services de gestion d’actifs professionnels. Savity utilise une technologie de pointe pour construire des portefeuilles distincts pour les clients, avec différents profils de risque, en tenant compte de leurs objectifs d’investissement et de leurs préférences en matière de durabilité. Savity propose actuellement quatre options d’investissement. Après l’acquisition, les clients de Savity bénéficieront de l’expertise étendue et globale d’Amundi en matière d’investissement pour gérer des portefeuilles diversifiés et efficaces.

Avec le robo-advisor Savity, Amundi a l’ambition de répondre au besoin croissant de services financiers digitalisés en Autriche, notamment en matière de gestion digitale de portefeuille. Savity s’inscrit parfaitement dans l’offre innovante d’Amundi Technology, la branche technologique d’Amundi, qui complète et accélère le développement de ses solutions de gestion digitale de portefeuilles distincts.

"Accroître le développement de Savity"

Guillaume Lesage, Directeur Opérations, Services et Technologie d’Amundi :« Chez Amundi, notre objectif est de servir nos partenaires distributeurs au-delà de l’offre de produits pour répondre aux besoins croissants de leurs clients en matière de conseil en investissement et de solutions technologiques innovantes, adaptées et efficaces en termes de coûts. Savity s’inscrit parfaitement dans cette approche et nous permettra de renforcer la position d’Amundi Technology dans le segment B-to-B. Cette technologie puissante, combinée à notre expertise en matière de robo-advisory et aux capacités étendues de gestion de portefeuille d’Amundi, permettra d’accroître encore le développement de Savity. »

Lire (2 min.)

Inflation : à la recherche de la croissance perdue

Clément Inbona
La croissance mondiale a fortement ralenti depuis le début de l'année 2022. Quels sont les facteurs qui alimentent le phénomène ? Comment les banques centrales réagissent-elles ? Les explications de Clément Inbona, Fund Manager chez La Financière de l'Echiquier (LFDE).
Lire (4 min.)

Gestion d’actifs numériques : Alphacap lance Alphacap Digital Asset Management

Alphacap — première plateforme d'investissements alternatifs — annonce ce mardi 24 mai le lancement d’Alphacap Digital Asset Management (DAM), une nouvelle offre dédiée à la gestion des cryptomonnaies. Ce produit financier est le fruit de la rencontre entre des pionniers des actifs numériques et des spécialistes de la gestion d'actifs.

Ce spin-off d’Alphacap veut démocratiser et faciliter l'investissement dans les actifs numériques. Il opère dans un cadre réglementé et sécurisant, et garantit aux actifs numériques une conservation en toute sécurité. « Penser que la blockchain est une mode, est choisir d’ignorer la plus importante méga-tendance de notre système financier », déclare François Laviale, Directeur de la gestion chez Alphacap DAM.

Blockchain et actifs numériques

Alphacap DAM va réunir des spécialistes reconnus pour leur expertise de la blockchain et leur culture de sélection d’actifs numériques. Elle offre aux investisseurs institutionnels, Family Offices et particuliers des solutions d’investissement en transposant les meilleures pratiques de la gestion d'actifs traditionnelle grâce aux ressources de ses parties prenantes, Alphacap et Mata Capital. Alphacap DAM propose : 

  • un positionnement exclusif grâce à une sélection d’actifs numériques de conviction : la gestion d’Alphacap DAM suit une philosophie de gestion active fondée sur une sélection opportuniste, dont l’objectif est de générer de la sur-performance à travers les différents cycles, en cherchant à minimiser les impacts négatifs de la volatilité. Elle s’appuie sur des organes de contrôle indépendants des équipes de gestion, pour garantir à ses clients une gestion de qualité institutionnelle dans cette nouvelle classe d’actifs ;
  • une structure agile, adossée à un actionnaire de référence dans l’élaboration de solutions adaptées à chaque typologie d’investisseurs : l’actionnariat d’Alphacap DAM est pionnier dans l’utilisation des technologies blockchain au service de l’investissement. Il  fournit toutes les ressources nécessaires pour offrir aux partenaires Family Office, distributeurs et épargnants particuliers, des solutions adaptées à leurs besoins d’investissement, et aux investisseurs institutionnels, des solutions de gestion sur-mesure, permettant de diversifier leurs portefeuilles, via des actifs numériques.

Investissements sur-mesure

Dans une logique d’offre sur-mesure, Alphacap DAM offre accès à un univers d’investissement qui couvre les actifs numériques de toute taille de capitalisation. En fonction de leur appétence au risque, les clients auront accès à cinq profils de mandats : Dynamique, Equilibré, Défensif, Green, Essentiel.

Ces profils sont accessibles à tous les patrimoines. La gestion des portefeuilles est active. Ils sont arbitrés régulièrement pour tenir compte des évolutions de marché. Les actifs numériques sont conservés chez un conservateur enregistré auprès de l'Autorité des Marchés Financiers.

Lire (3 min.)

Crypto-actifs : Arquant Capital obtient l’agrément AMF pour ses fonds

Arquant Capital — gérant d’actifs spécialisé dans les actifs numériques — annonce ce mardi 24 mai avoir obtenu l’agrément de société de gestion de portefeuille de fonds d’investissement alternatif (AIFM) auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) le 9 mai dernier. Arquant Capital devient ainsi la première fintech du secteur des actifs numériques à obtenir, en France, un agrément de société de gestion qui permet de proposer des fonds professionnels spécialisés gérés activement et investis directement en actifs numériques. La société prépare le lancement imminent de ses fonds dédiés aux investisseurs professionnels et institutionnels.

Actifs numériques en gestion collective

Innovation de rupture dans le secteur financier, les actifs numériques constituent une nouvelle alternative aux actifs financiers traditionnels. Mais en dépit de leur potentiel, ils restent encore très complexes, et nécessitent un accompagnement adapté à un risque élevé de pertes en capital.

Partant de ce constat, Eron Angjele, gérant senior — disposant de 20 ans d’expérience en finance de marché et en gestion de portefeuilles alternatifs à la Caisse des Dépôts et Consignations et à la Banque Postale Asset Management — s’associeravec Gautier Chauvin, Antoine Paris et Florent Vanaerde, trois autres professionnels de la finance et de l’innovation technologique pour lancer le projet Arquant en 2019. Leurs objectifs :

  • faciliter l’accès des investisseurs professionnels (institutionnels, banques privées, Family Offices et corporates) aux actifs numériques en gestion collective et en gestion individuelle ;
  • offrir une gestion active adaptée à la forte volatilité de cette classe d’actifs.

En obtenant son agrément auprès de l’AMF, Arquant Capital franchit un cap décisif.

« Cet agrément marque une étape clé dans le développement d’Arquant Capital et illustre pleinement notre volonté de proposer à nos clients des solutions d’investissement innovantes tout en leur assurant les meilleurs standards en matière de gestion et de conformité. Nous sommes désormais en ordre de marche pour lancer nos premiers fonds professionnels spécialisés, en nous positionnant aux avant-postes d’un marché en pleine expansion », déclare Eron Angjele, Président d’Arquant Capital.

Structuration dédiée aux professionnels

Labellisée par le pôle de compétitivité Finance Innovation de la place financière de Paris, Arquant Capital prépare activement le lancement de fonds inédits en France. Arquant Capital lancera notamment le premier fonds professionnel entièrement dédié à Ethereum, deuxième cryptomonnaie en termes de capitalisation et principal challenger de Bitcoin.

« Face à la concurrence accrue d’autres places européennes, en particulier les places luxembourgeoise et irlandaise, qui déploient actuellement plusieurs typologies de véhicules d’investissement collectif en actifs numériques, il est essentiel que la France puisse compter sur des acteurs tel qu’Arquant Capital. C’est pourquoi nous sommes heureux d’avoir pu accompagner la société dans son processus d’agrément », déclare Karima Lachgar, avocate associée au sein du cabinet Osborne Clarke.

Gestion active en « Machine Teaching »

Arquant Capital a développé depuis trois ans un process de gestion qui combine gestion algorithmique et suivi discrétionnaire. Les stratégies d’investissement déployées s’appuient sur l’expertise de l’équipe de gestion et sur une technologie d’intelligence artificielle (IA) propriétaire, qui permet une gestion des risques avec l'optimisationde l’approche « token picking », le market timing et le money management. Plutôt que le « deep learning », Arquant privilégie ainsi une approche de « machine teaching ». Cette synergie entre l’humain et la technologie offre notamment une transparence de bout en bout sur les décisions d’investissement.

« Grâce à cette approche, Arquant est en mesure de proposer à ses clients de diversifier leurs investissements vers une nouvelle classe d’actifs tout en offrant les meilleures pratiques de la finance traditionnelle. C’est une proposition de valeur qui s’adapte pleinement à une clientèle professionnelle et institutionnelle souhaitant investir dans les actifs numériques via des véhicules d’investissement adaptés à leur haut niveau d’exigence », conclut Gautier Chauvin, Directeur du Développement d’Arquant Capital.

Lire (4 min.)

Marchés financiers : quelles perspectives pour les 12 prochains mois ?

Stefan Kreuzkamp
Croissance mondiale, inflation et volatilité des marchés, politiques monétaires des banques centrales... Dans un contexte macroéconomique toujours incertain, comment envisager la situation sur les marchés financiers à horizon 12 mois ? L'éclairage de Stefan Kreuzkamp, CIO chez DWS.
Lire (4 min.)

Transition énergétique : 123 Investment Managers accélère son engagement

Après avoir annoncé en fin d‘année dernière une prise de participation majoritaire au capital de Lendosphere — un leader du financement participatif des énergies renouvelables —, 123 Investment Managers (123 IM) accélère dans le financement de la transition énergétique en proposant à ses clients une offre d’investissement unique avec son fonds 123 Transition Energétique.

Eolien, solaire et méthanisation

L’initiative d’123 Investment Managers a pour objectif de répondre à l’ensemble des besoins des acteurs de la Transition Energétique en proposant des financements, à court ou long terme (2 à 7 ans), adaptés aux différents stades de leurs projets. 123 IM accompagne ainsi la croissance de ce secteur en fort développement qui nécessite des besoins de financement importants.

Pour cela 123 IM donne ainsi aux investisseurs français l’opportunité de financer des actifs tangibles de production d’énergies renouvelables reposant sur des ressources naturelles infinies et non polluantes que sont l’éolien, le solaire, la méthanisation.

"Relever les défis actuels et de demain"

« Avec 123 Transition Energétique, un Fonds dédié au financement de projets portés par les acteurs des énergies renouvelables en France, 123 IM propose une solution d’investissement 100% transition énergétique. L’objectif est d’offrir aux différentes filières de la Transition Energétique de nouveaux outils de financement afin de relever les défis actuels et de demain. Le Fonds répond également aux attentes de nos clients, en leur apportant une réponse naturelle à une stratégie d’allocation d’actifs vers une économie bas carbone. », précise Xavier Anthonioz, Président d’123 IM.

Lire (2 min.)

Investissement dans le vin : l’AMF inscrit trois nouveaux sites sur sa liste noire

L'Autorité des marchés financiers publie la liste des nouveaux sites internet identifiés proposant en France d’investir dans des biens divers sans disposer des autorisations nécessaires. Les dernières sociétés identifiées sont :

  • www.clconseil-cave.com/fr
  • www.groupe-lrconseil.com/fr
  • www.gst-investissements.com/fr

Depuis le début de l’année 2022, l’AMF a inscrit huit nouveaux sites sur cette liste noire, dont sept dans la catégorie « vins ».

Un enregistrement obligatoire

Toute offre d’investissement dans des biens divers doit être enregistrée à l’AMF pour être commercialisée. La liste blanche des offres enregistrées en biens divers est consultable sur le site internet de l’AMF.

La liste de l’ensemble des sites non autorisés à proposer des investissements dans des biens divers est disponible sur le site internet de l’AMF et sur le site internet Assurance Banque Épargne Info Service – ABE IS.

N.B. : Attention, cette liste est mise à jour régulièrement mais n’a pas vocation à être complète car de nouveaux acteurs non autorisés apparaissent régulièrement. Par ailleurs, les décisions d’enregistrement délivrées par l’AMF sont consultables sur le site internet de l’AMF.

Lire (1 min.)

Dettes d’entreprises : fin des taux négatifs

Julien-Pierre Nouen
Suite à la pandémie de coronavirus, le soutien monétaire a favorisé la hausse des encours des taux négatifs en zone euro. Face à l'inflation, comment la BCE se réoriente-elle ? Julien Pierre Nouen, Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée chez Lazard Frères Gestion, partage son analyse.
Lire (2 min.)

Billet du Docteur Leber – mai 2022 : des nouvelles d’Omaha !

Hendrik Leber
EXCLUSIF / Le docteur Leber fondateur d’ACATIS — société de gestion allemande — s'est rendu à l’assemblée générale de Berkshire Hathaway à Omaha. Il nous livre ses réflexions.
Lire (4 min.)