Risque sanitaire : les marchés nerveux, pas d’annonce marquante de Jerome Powell

Alexandre Baradez
Cette semaine, le président de la Réserve fédérale (Fed) américaine s'est exprimé devant le Congrès. L'absence d'annonce marquante a réactivé le stress des marchés. Comment comprendre les creux qui se forment actuellement ? Les explications d'Alexandre Baradez, Responsable Analyses Marchés chez IG France.
Lire (4 min.)

Mathilde Poulmarch – EDRAM : marchés de taux, proposer un portefeuille opportuniste et flexible

En 2020, la crise sanitaire a mis l'économie à l'arrêt. Dans ce contexte incertain, les marchés financiers ont connu une forte volatilité. Quelles sont les thématiques d'investissement qui ont tiré leur épingle du jeu ? Faut-il craindre l'impact d'une deuxième vague sur le segment obligataire ?
Voir (<1 min.)

Rendement : les investisseurs peuvent tirer profit du changement

Richard Saldanha
L’année a été difficile pour la recherche de rendement, dans la mesure où de nombreuses entreprises ont annoncé des baisses voire des suspensions de dividendes. Les investisseurs tenaces peuvent-ils encore découvrir des opportunités ? Les explications de Richard Saldanha, Gérant de fonds, Actions mondiales, chez Aviva Investors.
Lire (6 min.)

Momentum – Les causes profondes du dollar faible

Le dollar reste le carburant essentiel de la machine économique mondiale. Sa disponibilité à un prix raisonnable a permis à la planète de ne pas s'enliser dans une récession trop profonde cette année. Les bourses en ont également profité. Tentons de comprendre pourquoi le dollar a été faible au cours des derniers mois. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<1 min.)

Crowdfunding immobilier : Fundimmo lève 2,4 millions d’euros pour un programme de coliving

Fundimmo — plateforme de crowdfunding immobilier — annonce ce jeudi 24 septembre avoir finalisé une collecte de 2,4 millions d'euros pour le compte de 813 Capital Investment — sicav-raif luxembourgeoise dédiée au coliving et qui s'adresse aux institutionnels. Objectif, réaliser une résidence de 49 logements de coliving à Suresnes (Hauts-de-Seine).

Fundimmo confirme ainsi l'intérêt croissant des investisseurs pour cette classe d'actifs. La levée permettra de réaliser le programme de la résidence Valérien. Un bail en l'état futur d'achèvement (BEFA) de 10 ans a été signé avec l'opérateur de coliving Colonies, qui exploitera la résidence. Les travaux ont débuté en juillet dernier en vue d'une livraison fin 2021.

Situation géographique

« La résidence disposera d'un emplacement privilégié, à quelques minutes de marche des commerces et des transports en commun. La ville de Suresnes accueille déjà de nombreuses grandes entreprises, tout en disposant d'accès direct via le tramway à Paris et La Défense », souligne François Roth, directeur général et fondateur de Colonies, exploitant de la résidence Valérien.

Par ailleurs, « la proximité du futur campus de l'école SKEMA BUSINESS SCHOOL est également une force pour attirer étudiants et jeunes actifs », ajoute François Roth. D'inspiration Art Déco, la résidence Valérien se répartit sur deux bâtiments de quatre étages chacun. Ils déploient un total de 49 logements, équipés d'une kitchenette et d'une salle de bain privative.

Le programme offrira plusieurs espaces de loisirs et de convivialité et notamment une salle de sport, une salle flexible, deux salles destinées à accueillir des laveries collectives, des locaux vélos. Des jardins et espaces verts agrémenteront également la résidence, de même que 26 places de parking en sous-sol.

Plébiscite des investisseurs

Avec un rendement annuel de 10 % sur 24 mois, la résidence Valérien a attiré 472 investisseurs pour un ticket moyen de 5 090 euros. Le programme cible en priorité étudiants et jeunes actifs, mais la moyenne d'âge des investisseurs approche les 50 ans. Outre le caractère intergénérationnel du coliving, ce résultat montre son potentiel de développement sur le marché français. 

« L'attrait de nos investisseurs les plus avertis pour ce projet, en pleine crise sanitaire, est révélateur d'une tendance de fond. Ce mode de vie communautaire, basé sur la convivialité et les services premium, apparaît comme une réponse pertinente au coût de l'immobilier dans les grandes villes françaises », analyse Jérémie Benmoussa, Président du Directoire de Fundimmo.

Financement innovant

Les campagnes de crowdfunding immobilier constituent habituellement une réponse au besoin en fonds propres des promoteurs. La levée de la résidence Valérien a ainsi été réalisée pour le compte d'un fonds immobilier SICAV-RAIF dédié aux investissements en coliving pour les institutionnels.

Objectif pour 813 Capital Investment : financer une partie des fonds propres nécessaires à la réalisation de l'opération dans la perspective de sa revente à un investisseur immobilier de premier plan. La cession entraînera le remboursement de la ligne de financement des investisseurs de Fundimmo, d'ici la fin du premier semestre 2022.

« Le coliving incarne aujourd'hui un mix très intéressant entre la résilience sécurisante du résidentiel et des rendements attractifs. Cette classe d'actifs qui attire les investisseurs institutionnels suscite désormais logiquement un fort intérêt pour ceux particulièrement avisés et déjà impliqués dans le crowdfunding », ajoute Adrien Durazzini, associé chez 813 Capital Investment. 

Lire (4 min.)

Innovacom accueille un nouveau Partner

Innovacom — spécialiste du capital-innovation en France, associé du Groupe Turenne — annonce ce jeudi 24 septembre l’arrivée d'un nouvel Associé (Partner). Fort d’une expérience de plus de 10 ans dans le milieu du capital-risque (venture capital), Benjamin Wainstain (44 ans) rejoint Innovacom aux côtés de Vincent Deltrieu, Jérôme Faul et Frédéric Humbert.

Croissance et transition numérique

Ce recrutement témoigne de la croissance d’Innovacom. La société revendique près de 150 M€ sous gestion et deux fonds en cours de levée (Avenir Numérique 2 et technocom3). Innovacom entend « accompagner la transition numérique des secteurs d’avenir en finançant les innovations indispensables à cette transformation », précise Jérôme Faul, Managing Partner d’Innovacom.

L’expérience de Benjamin Wainstain dans le financement des startups de la transition environnementale va renforcer la capacité d’Innovacom à investir dans les secteurs d’avenir de la transition numérique. « Je me réjouis de pouvoir apporter mon expérience, notamment dans les sujets liés à la Smart City, aux transports et à l’énergie » commente Benjamin Wainstain.

Focus sur le parcours de Benjamin Wainstain

Benjamin Wainstain est diplômé de l’Ecole Polytechnique (1996-1999), d’un Master en Bioinformatique de l’université de Marseille Luminy (2000-2001) et de l’école des Eaux et Forêts (ENGREF, 1999-2001). Au cours de sa carrière, Benjamin Wainstain travaille notamment chez Innoven (2007-2008) ; CEA investissement —devenu Supernova Invest (2008-2011) ; Demeter (2012-2019) ; et Entrans Capital (2019-2020).

Durant son parcours, Benjamin Wainstain accompagne et participe à l’entrée au capital de start-ups remarquées — Symbio (spécialiste de la mobilité hydrogène racheté par Michelin), I-TEN (fabricant de micro-batteries, dont Innovacom est également investisseur) ou encore Zenpark (premier opérateur européen de parkings partagés) — et a siège au board d’une quinzaine de sociétés hautement innovantes.

Lire (2 min.)

Marché du crédit et Italie : le calme

Stéphane Déo
L’intervention de la BCE a grandement limité la réaction du marché du crédit aux stress de marché. Le résultat des élections italiennes est encourageant avec une probabilité d’élections anticipées maintenant très faible. Les simulations du CBO montrent une trajectoire de dette « spontanée » exponentielle aux Etats-Unis. Soit la Fed devra maintenir des taux très bas longtemps, soit le gouvernement devra prendre des mesures correctives... soit les deux !
Lire (6 min.)

Philippe Benaroya – Generali Global Infrastructure : une assurance vie pour « redonner du sens à l’épargne »

Depuis 2018, Generali Global Infrastructure développe sa gestion d'actifs auprès des institutionnels. En 2020, la société de gestion s'ouvre aux particuliers par l'intermédiaire des CGP. Quels avantages la classe d'actifs « infrastructures » leur offre-elle ? Comment l'intégrer dans son portefeuille ?
Voir (<1 min.)

PME-ETI : Small & Mid Cap, un segment de la cote qui résiste à la crise sanitaire

Après un premier semestre 2020 très chahuté, les PME-ETI cotées font preuve de résilience en France. Quel a été l'impact de la crise sanitaire sur les petites et moyennes valeurs ? Quels sont les gagnants structurels qui tirent leur épargne du jeu ? Afin de mieux comprendre ce segment de la cote, Portzamparc Gestion publie une étude intitulée « La puissance des PME au cœur de notre gestion ». Explications avec Le Courrier Financier.
Lire (7 min.)

Marchés financiers : le monde et les temps changent

Hervé Goulletquer
Dans un contexte de marché marqué du sceau de l’incertitude, le retour de la question du blanchiment d’argent par quelques grandes banques internationales a pesé sur la tenue des indices boursiers. Dans un environnement qui change, faut-il privilégier le regard optimiste ou se replier sur une attitude plus pessimiste ? Le point avec Hervé Goulletquer, Stratégiste à la Direction de la gestion chez La Banque Postale Asset Management.
Lire (7 min.)

IA : Axionable analyse les risques et les opportunités ESG pour les acteurs de la finance

Axionable — spécialiste français de l’intelligence artificielle durable et responsable — annonce ce jeudi 24 septembre lancer sa solution à base d'intelligence artificielle (IA) « Arcade by Axionable ». Objectif, accélérer la finance responsable et l'intégration des critères ESG, grâce à une vision éclairée des risques et opportunités durables jusqu’au pilotage des impacts.

Faire évoluer le rôle de l’analyste

« Arcade by Axionable » s’adresse aux acteurs de la finance — banques, société de gestion, agences, etc. — dans l'objectif de collecter et de modéliser les millions de données qui constituent une évaluation ESG précise. Cet outil est labellisé et soutenu par la Banque Publique d'Investissement (BPI) et la Région Ile-de-France.

« Arcade by Axionable » est une solution d’analyse augmentée et prédictive, qui offre un cadre méthodologique à l’élaboration d’évaluations ESG. Elle fournit une analyse ESG augmentée (automatisation de la collecte et de tâches spécifiques, données alternatives, élargissement de la couverture, modélisation de données, etc.) et une analyse prédictive (identification des incohérences, définition de signaux faibles, modélisations de scénarios, etc.)

« L’intelligence artificielle (IA) doit être perçue comme un formidable outil d’accélération de la finance durable en comblant les manquements en termes de couverture, de fréquence et de méthodologie tout en permettant une efficacité opérationnelle accrue », explique Jean-Philippe Rayssac, Directeur finance durable Axionable.

L’IA, l'avenir de l'analyse ESG

Les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) constituent les trois piliers de l'analyse extra-financière. Ils permettent d’évaluer la responsabilité des entreprises vis-à-vis de l’environnement et de leurs parties prenantes : salariés, partenaires, sous-traitants, clients, actionnaires. Depuis les années 2000, ils sont davantage pris en compte dans les processus d’investissement et de financement.

La transition énergétique et l’émergence d’une finance durable constituent des enjeux clés pour les marchés financiers, la stabilité financière et la protection des investisseurs. Il existe déjà des référentiels propres aux agences de notation. Si la Commission Européenne travaille à une révision de la directive extra-financière, il reste encore à définir une méthodologie d’évaluation homogène, transparente et équitable.

Les acteurs financiers agrègent des milliards de données. L’IA appliquée au scoring ESG a ainsi un rôle à jouer : elle permet non seulement une efficacité opérationnelle, un élargissement de la couverture (crédit, petites capitalisations, pays émergents, etc.) mais aussi de délivrer des analyses prédictives de performance qui aideront à anticiper les impacts extra-financiers positifs comme négatifs, et de réajuster les stratégies.

Lire (3 min.)

Primonial REIM recrute une Responsable de la Relation Clients Locataires et du Marketing des Immeubles

Primonial REIM — spécialiste des OPCI — annonce ce jeudi 24 septembre l’arrivée de sa Responsable de la Relation Clients Locataires et du Marketing des Immeubles. Héloïse Breton rejoint la Direction Asset Management, qui compte une quarantaine de collaborateurs. Elle est directement rattachée à Charles Ragons, Directeur de l’Asset Management de la société de gestion.

Croissance de Primonial REIM

Héloïse Breton aura pour mission de piloter l’ensemble des relations de Primonial REIM avec ses clients locataires. Elle développera une approche partenariale avec les Grands Comptes, et travaillera le positionnement des immeubles sur leur marché.

Cette création de poste intervient dans un contexte de fort développement de Primonial REIM — qui revendique actuellement plus de 22 Mds€ d’encours sous gestion, 1 200 immeubles, 7 000 locataires — et s’inscrit dans la volonté stratégique de la Direction de l’Asset Management de :

  • renforcer les relations avec ses clients locataires (bureaux, santé/éducation, résidentiel, commerces et hôtellerie) pour les accompagner dans leurs problématiques immobilières multiples ;
  • intégrer les attentes actuelles et futures des utilisateurs des immeubles en matière d’usages et de services ;
  • porter une attention particulière à l’expérience vécue par les utilisateurs des immeubles gérés par Primonial REIM. 

Focus sur le parcours d'Héloïse Breton

Héloïse Breton est diplômée de Sciences-Po Paris et de l’Université Johns Hopkins University à Baltimore aux Etats-Unis. Elle travaille depuis plus de 13 ans aux cotés des Utilisateurs d’immobilier d’entreprise, dans la mise en œuvre de leur stratégie immobilière. Héloïse Breton débute sa carrière en 2007 chez AOS Studley à Paris, comme Consultante en Stratégie Immobilière.

En 2011, elle intègre le cabinet Parella en qualité de Directrice de Projet Stratégie immobilière. En 2015, Héloïse Breton rejoint JLL Paris comme Directrice Consulting et Transaction Management, et accompagne les projets de transformation des grandes entreprises parisiennes. En 2017, elle part à Marseille pour créer l’équipe conseil Corporate Solutions Méditerranée, poste qu’elle occupait jusqu’à présent.

Lire (2 min.)

Marchés financiers : dans le dur…

Karamo Kaba
Face à la crise sanitaire qui se poursuit, les indicateurs boursiers indiquent un ralentissement de la reprise économique. Quel est l'impact de la politique monétaire de la Fed ? Comment réagissent les marchés européens ? Karamo Kaba, Directeur de la recherche économique chez Ecofi, Actifs pour le futur.
Lire (3 min.)

Marchés financiers : six mois, une éternité

Clément Inbona
En temps normal, les marchés financiers anticipent la situation économique à horizon six mois. Il y a six mois, ils étaient confronté au début de la pandémie de coronavirus. Quels enseignements ont-ils tiré de cet événement inédit ?
Lire (3 min.)