Sébastien Bareau - Patrimo Portage : « Le portage salarial marche très bien dans le patrimoine »

Patrimoine - Qu'est-ce que le statut de salarié porté ? Quels sont les avantages du portage salarial pour les conseillers en gestion de patrimoine (CGP) et les apporteurs d'affaires ? Sébastien Bareau, Président de Patrimo Portage, nous présente cette technique et nous dévoile l'actualité de sa structure.

Développer son activité de manière autonome, sans les inconvénients du statut d’indépendant ? C’est possible pour les professionnels de la gestion de patrimoine dans le cadre du portage salarial. « C’est une technique qui marche très bien dans le monde du patrimoine, que ce soit pour les conseillers en gestion de patrimoine (CGP) ou les apporteurs d’affaires », nous explique Sébastien Bareau, Président de Patrimo Portage. Le portage salarial crée une relation d’affaires triangulaire entre le CGP, le client et la société de portage salariale. Cette entreprise se charge de toute la partie comptable et administrative. Au terme du processus, le CGP touche un salaire net. Il n’a plus « rien d’autre à faire que de faire son métier », résume Sébastien Bareau.

Progression régulière du chiffre d’affaires

Patrimo Portage est présente sur le marché depuis novembre 2016. La société accompagne aujourd’hui quatre métiers différents : le conseil généraliste, le conseil en gestion de patrimoine (CGP), le conseil en investissement financier (CIF) et le conseil en transaction immobilière. Objectif, « tout mettre en œuvre pour permettre aux professionnels et experts de se consacrer à leur cœur de métier », indique Patrimo Portage sur son portail officiel. A l’heure du digital, l’entreprise met à leur disposition des outils de gestion informatiques et internet. Elle leur garantit un suivi personnalisé et prend en charge leurs démarches administratives. Grâce au temps ainsi dégagé, le professionnel du patrimoine peut consacrer son emploi du temps aux missions qu’il choisit lui-même.

A l’automne 2019, Patrimo Portage « achève sa troisième année d’existence sur un flux continu de progression de chiffre d’affaires d’environ 30 % », se réjouit Sébastien Bareau. La jeune entreprise compte principalement sur le bouche-à-oreille pour développer son activité, dans un contexte économique porteur pour les nouvelles formes d’emploi. « Nous venons d’intégrer quatre nouvelles personnes au mois d’octobre. Elles vont travailler avec nous sur le dernier trimestre 2019, mais bien sûr aussi en 2020, et j’espère bien en 2021 », explique le Président de la société. Cette bonne santé économique permet à Patrimo Portage « d’envisager le futur avec sérénité » et de prendre part activement à l’organisation de nombreux événements professionnels.

Accompagner et informer les CGP

Participer à des salons permet de développer sa visibilité auprès des CGP. Patrimo Portage a choisi de se démarquer en organisant des cycles de conférences qui traitent de sujets « transverses aux métiers de la gestion de patrimoine ». Les « Conférences CGP » ont débuté en février 2019 à l’ISC Paris, avec une intervention du conférencier Michael Aguilar qui expliquait comment conseiller et vendre à l’heure du numérique. En octobre 2019, le cycle de conférences s’est poursuivi lors Salon de l’Immobilier et de l’Investissement à Paris. Cette fois-ci, l’intervention était consacrée à « l’investissement immobilier dans un monde incertain ». Elle était présentée par Guy Marty, fondateur du site d’information pierrepapier.fr, consacré aux placements immobiliers.

Une occasion idéale pour mettre en valeur l’expertise de Patrimo Portage. « Nous avons travaillé sur la conférence inaugurale (…) C’était assez extraordinaire, puisque nous avions à la fois des professionnels dans la salle mais aussi le grand public, ce qui a permis d’avoir des échanges assez constructifs », nous confie Sébastien Bareau. La prochaine conférence CGP est déjà programmée, puisqu’elle doit avoir lieu en février 2020. « Nous allons essayer de caler les choses entre février et octobre chaque année », confirme Sébastien Bareau. Cette fois-ci, Pascal Pineau, Associé chez Metisse Finance, viendra présenter l’intérêt des neuro-sciences pour tirer le meilleur parti d’un rendez-vous avec un client ou un prospect.

Mathilde Hodouin - Le Courrier Financier

Rédactrice en chef

Voir tous les articles de Mathilde