Assurance vie : Boursorama lance un fonds qui vise un rendement net de +4,70 % sur deux ans

La Rédaction
Le Courrier Financier

Boursorama Banque — banque en ligne, filiale à 100 % de Société Générale — annonce ce jeudi 8 décembre le lancement d’un nouveau fonds d’épargne Sérénité Coupon Mars 2025, qui allie rendement et garantie du capital. Ce véhicule d'investissement — émis par Société Générale — sera accessible dans le cadre du contrat d’assurance vie, Boursorama Vie.

Tirer parti de la hausse des taux

La hausse des taux d’intérêt offre de nouvelles opportunités d’investissement. Cette situation macroéconomique permet d’allier rendement élevé et garantie du capital, les deux principaux critères d’intérêt pour les épargnants. Dans ce contexte, le fonds Sérénité Coupon Mars 2025 sera disponible à la souscription jusqu'au 6 mars 2023.

A l’échéance du mois de mars 2025, les bénéficiaires récupèreront l’intégralité du capital initial ainsi qu’un coupon inconditionnel de 6,20 % brut soit 4,70 % net. Cette performance correspond à 2,35 % net par an, et s'entend après prélèvement des frais de gestion du contrat. Boursorama Banque propose ainsi une alternative aux fonds euros, dont les taux de rendement ont diminué en 2021 du fait de l’inflation. 

Lire (1 min.)

Patrimoine financier : prenez votre épargne en main le plus tôt possible

Philippe de Gouville
ISMO
Un patrimoine financier se construit tout au long de la vie active. N’attendez pas d’avoir dépassé l’âge mûr pour mettre de l’argent de côté. Quelques conseils pour vous aider à poser les bases de votre stratégie patrimoniale, dès vos 18 ans et votre entrée dans la vie active. Les explications de Philippe de Gouville, CEO et cofondateur d’ISMO.
Lire (6 min.)

Epargne : Iroko lance son deuxième produit, la SCI Iroko Next

La Rédaction
Le Courrier Financier

La fintech Iroko — société de gestion, spécialiste des investissements immobiliers — annonce ce mardi 6 décembre compléter son offre avec le lancement de la SCI Iroko Next. Créé en juin 2022, ce produit d’épargne permet aux conseillers en gestion de patrimoine (CGP) de proposer l’expertise immobilière d’Iroko en assurance vie. Iroko suit le succès de la SCPI Iroko Zen, lancée il y a deux ans. Ce fonds compte désormais plus de 4 000 épargnants et 180 M€ sous gestion.

Vers un label Finansol pour la SCI

Comme la SCPI Iroko Zen, la SCI Iroko Next ne présente pas de frais d’entrée. Elle vise à investir dans des actifs qui accompagnent les transitions générationnelles, digitales et démographiques. La SCI Iroko Next se positionne directement et indirectement sur des actifs comme :

  • des bureaux adaptés avec des lieux de réception et de convivialité ;
  • des actifs logistiques qui répondent à la demande croissante du e-commerce ;
  • ou encore des maisons en coliving poussées par les besoins du vivre ensemble.

La SCI Iroko Next est membre de l’association FAIR, et vise le label Finansol pour début 2023. Cet objectif estg motivé par son engagement dans des fonds à impact. 5 % de la capitalisation de la SCI sera alloué au financement d’activités génératrices d’utilité sociale et/ou environnementale — à travers des investissements dans des fonds à impact. 

Performance annuelle cible de 5 %

La SCI Iroko Next aura la particularité de présenter deux moteurs de performance et d’investir dans les deux états naturels de l’immobilier :

  • l’immobilier qui est bien positionné dans son marché, qui sert un loyer et qui offre donc du rendement (jusqu’à 50 % du fonds) ;
  • et l’immobilier qui nécessite une restructuration, une réorganisation ou un développement et qui offrira de la création de valeur potentielle (jusqu’à 40 % du fonds).

Au travers de ces deux moteurs, la SCI vise une performance annuelle non garantie de 5 %. Elle investit sans limitation thématique et auprès des meilleurs gérants tiers du marché. 5 % de la SCI sont alloués à une poche de liquidité.

Optimiser le couple rendement-risque

La SCI Iroko Next est déjà investie pour le moteur rendement dans la SCPI Iroko Zen qui a su démontrer sa solidité via ses performances en 2021 — meilleur taux de distribution des SCPI avec un taux de 7,1 %, selon l’IEIF. Au gré de la collecte, cette poche ira chercher des véhicules d’asset managers tiers sur des thématiques peu adressées par la SCPI Iroko Zen comme par exemple la santé ou encore l’éducation.

Le moteur création de valeur (value added) a quant à lui pris une participation dans un fonds spécialisé en logistique géré par la société Braxton Asset Management. Cette participation a une maturité de cinq ans et vise un TRI non garanti de 15 %. Plusieurs thématiques sont à l’étude pour la compléter : logistique, résidentiel ou encore bureaux nouvelle génération. A titre d’information, les dirigeants de Braxton Asset Management ont un lien capitalistique avec Iroko.

Ce double moteur de performance et son allocation diversifiée permettront d’optimiser le couple rendement-risque de la SCI. La SCI est en cours de référencement chez plusieurs assureurs et est déjà disponible chez PREPAR-VIE Assurances.

Lire (3 min.)

EXCLUSIF / Simplification des formulaires d’octroi de crédit : une stratégie gagnante ?

Emilien Jussiaume et Adrien Caiazzo
Square Management
Après la crise sanitaire, comment favoriser l'octroi de crédit ? La majorité des organismes de crédit ont opté pour la simplification des formulaires de demande de crédit. L'éclairage d'Emilien Jussiaume et Adrien Caiazzo, Project Managers chez Square Management.
Lire (6 min.)

SCPI Aestiam Placement Pierre : Aestiam débute le processus de labellisation ISR

La Rédaction
Le Courrier Financier

Aestiam — spécialiste de l’épargne immobilière — annonce ce jeudi 8 décembre, en partenariat avec le cabinet de conseil Wild Trees, avoir initié le processus de labellisation investissement socialement responsable (ISR) pour sa SCPI Aestiam Placement Pierre.

« La décision de labelliser Aestiam Placement Pierre résulte d’un enjeu stratégique mais également de l’engagement éthique et professionnel qui anime les équipes d’Aestiam », déclare Alexandre Claudet, Président d'Aestiam.

Une démarche ISR volontaire depuis 2 ans

Depuis deux ans, l’équipe d’Aestiam met en place une stratégie extra-financière qui vise à identifier et améliorer ses engagements sociaux et environnementaux — tant internes qu’externes. Cette démarche est menée sous l’impulsion de son président Alexandre Claudet, et dans le cadre d’un pôle Fund Management renforcé avec l’arrivée d’Alexis Bulckaert en tant qu’analyste RSE et Développement Durable.

Objectif, intégrer des critères objectifs dans la constitution et la gestion du portefeuille diversifié de la société de gestion. Ces critères permettent à la fois de diminuer l’impact carbone et de favoriser les trois dimensions ESG — environnementale, sociétale et gouvernance.

Labellisation d’Aestiam Placement Pierre

Le processus de collecte de données et la grille d’analyse ont nécessité un investissement humain important mené en collaboration avec l’expertise du cabinet de conseil Wild Trees. Il permettra à l’organisme certificateur indépendant, l’AFNOR, de se prononcer sur l’attribution du label ISR. Le label ISR est attribué pour une période de trois ans renouvelables, au terme d’un audit réalisé sur la base d’un cahier des charges strict.

Traduite par sa signature « l’épargne immobilière engagée », la stratégie d’Aestiam repose sur la recherche des meilleurs critères d’investissement afin d'offrir une performance long terme et vertueuse à tous ses souscripteurs. Dans un contexte réglementaire en pleine évolution, Aestiam souhaite intégrer l’aspect extra-financier dans le pilotage de son patrimoine et sa relation avec les partenaires et clients. 

Lire (2 min.)

Les A-Notations, par Anacofi Services : Eleva Capital

Anacofi Services

Créée à Londres en 2014, ELEVA CAPITAL a délocalisé son activité en France en 2017 (Brexit). Fin septembre 2022, les encours représentaient plus de 9,2 Mds€ (gestion collective et mandats), après une collecte nette positive pour les derniers exercices (mars 2019-mars 2022).

Les A-Notations, par Anacofi Services : Eleva Capital
Source : Anacofi Services

7 OPCVM pour une clientèle diversifiée

La société a été agréée par l’AMF en 2017 (Directive OPCVM) ainsi que par la FCA et le CSSF (Luxembourg). Elle commercialise une offre composée de 7 OPCVM destinés à une clientèle diversifiée (privée, CGP, institutionnelle).

Elle dispose en interne d’un service de compliance ainsi que de suivi des risques. Constituée de 44 collaborateurs, ELEVA CAPITAL a mis en place une équipe de 10 commerciaux dont 3 personnes dédiées à la clientèle Conseillers financiers et réseaux.

Lire (1 min.)

Epargne en actions : l’imputation d’une plus-value réalisée sur PEA

Marion Capèle
Natixis Wealth Management
Produit réglementé, le plan épargne action (PEA) permet de gérer un portefeuille d'actions d'entreprises européennes. L'épargnant bénéficie, sous conditions, d'une exonération d'impôt. Comment fonctionne l'imputation d'une plus-value réalisée sur PEA ? L'éclairage de Marion Capèle, Directrice Pôle Solutions patrimoniales chez Natixis Wealth Management.
Lire (2 min.)

Octobre 2022 : épargne, le surplace de l’assurance vie

Philippe Crevel
Quels résultats pour l'assurance vie et le Plan d'Epargne Retraite (PER) au mois d'octobre 2022 ? Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l’Épargne, partage son analyse.
Lire (5 min.)

Assurance vie : Generali soutient 4 projets forestiers français avec Reforest’Action

La Rédaction
Le Courrier Financier

Generali —  groupe international d’assurance et de gestion d’actifs — annonce ce mardi 29 novembre commercialiser un produit d'investissement, qui permet de soutenir quatre projets forestiers français, sélectionnés auprès de Reforest’Action. Fondée en 2010, cette entreprise certifiée B Corp vise à préserver, restaurer et créer des forêts en France et dans le monde.

Un arbre planté dès 1 000 euros investis

Objectif, « épargner tout en participant au reboisement de nos forêts ». Ce produit d'investissement a été élaboré par Generali Wealth Solutions (GWS), en collaboration avec BNP Paribas. Chaque investissement de 1 000 euros permettra de planter un arbre dans un projet de reforestation en Alsace, Bretagne, Pays-de-la-Loire ou Nouvelle-Aquitaine.

Generali propose ainsi d'investir dans un titre de créance, disponible en unité de compte (UC) au sein des principaux contrats d’assurance vie de Generali Vie — à savoir Himalia, Himalia Patrimoine, Espace Invest 5, L’Épargne Generali Platinium et GPA Profil Epargne. Ces contrats sont distribués par les conseillers en gestion de patrimoine (CGP), banques privées et régionales, agents généraux, courtiers et conseillers commerciaux du réseau salarié de Generali.

L'investissement se structure sur un sous-jacent qui permet de sélectionner les 50 sociétés européennes et les 50 sociétés américaines qui présentent la meilleure note Environnementale, Sociale et de Gouvernance (ESG), telle que calculée par S&P Dow Jones Indices.

Quatre projets de reboisement en France

Chaque épargnant peut ainsi contribuer à la lutte contre le changement climatique et à l’érosion de la biodiversité, en étant acteur de la reforestation. Une fois l’investissement réalisé et quel que soit son montant (à partir de 1 000 euros), chaque client pourra se connecter sur une page dédiée du site de Reforestation afin de planter un arbre dans l’une des zones suivantes :

  • Alsace – Sélestat (Bas-Rhin) : le projet vise le reboisement de parcelles forestières malades, endommagées par la chalarose ;
  • Bretagne – Grand-Champ (Morbihan) : le projet cible le reboisement d’une forêt dont le peuplement a été victime de l'armillaire ;
  • Pays-de-la-Loire – Trémentines (Maine-et-Loire) : le projet vise la restauration d’un terrain agricole délaissé ;
  • Nouvelle-Aquitaine – Montfaucon (Dordogne) : le projet vise la restauration d'une parcelle forestière victime de la tempête de 1999.

Stratégie d'investissement responsable

« Dans le cadre de notre stratégie en matière de durabilité et d’investissement responsable, nous avons à cœur de proposer aux épargnants des solutions d’investissement diversifiées, innovantes et durables qui font aussi écho à l’urgence climatique », explique Alessandra Gaudio, présidente de Generali Wealth Solutions.

Ce nouveau produit, conçu en collaboration avec BNP Paribas et son partenaire Reforest’Action, s’inscrit dans la continuité du produit structuré que nous avons lancé au printemps 2022 en soutien au fonds de dotation ONF-Agir pour la Forêt. Nous comptons rester sur cette lancée et prévoyons de commercialiser chaque année deux produits structurés de ce type, avec à la clé un impact environnemental concret », ajoute-elle.

« Depuis des années, l’ESG est au cœur de l’offre de BNP Paribas Global Markets. Le lancement de ce projet avec Generali nous permet d’une part de promouvoir ensemble des solutions d’investissement plus durables tout en proposant à nos clients de participer à l’effort de restauration et de reboisement de forêts en France, qui sont essentielles dans la lutte contre le changement climatique et la préservation de la biodiversité », précise Youri Siegel, responsable de la Structuration ESG, BNP Paribas Global Markets.

Lire (4 min.)

Crédit immobilier : Artémis courtage rachète AJN Courtage 

La Rédaction
Le Courrier Financier

Artémis courtage — entreprise de courtage en crédit immobilier et assurance emprunteur — annonce ce jeudi 24 novembre l’acquisition de son franchisé AJN courtage, courtier en crédit immobilier qui comptabilise 23 agences sur le territoire. Depuis 2009, Artémis courtage se développe avec une stratégie de croissance organique et externe, en investissant dans des entreprises fidèles à son esprit entrepreneurial. 

60 millions d'euros de CA

Cette nouvelle opération de croissance externe — la plus importante réalisée par Artémis courtage — lui permet d’atteindre un chiffre d'affaires de 60 M€ et 100 points de vente présents sur tout le territoire. Elle illustre également ses fortes ambitions pour devenir un acteur encore plus incontournable du courtage en crédit immobilier et assurance emprunteur. 

Avec l’acquisition de son franchisé AJN courtage, Artémis courtage intègre un acteur de premier plan. Créée en 2010, AJN Courtage, avec ses 23 agences réparties dans l’hexagone (12 en Pays de la Loire et Bretagne, 4 agences Île-de-France et 7 agences en Nouvelle-Aquitaine) et ses 103 collaborateurs, a réalisé en 2022, 1 milliard d’euros de crédits négociés et un chiffre d’affaires de plus de 12 millions d’euros (le plus important enregistré en 12 ans d’activité). 

Accompagner les épargnants

« L’ADN d’Artémis courtage nous a d’emblée séduits, nous sommes convaincus que ce rapprochement va nous permettre d’augmenter considérablement notre audience via la complémentarité de nos expertises et la notoriété d’Artémis courtage », déclarent Julien Ganne et Nicolas Peytavin, fondateurs d’AJN courtage

« Nous souhaitons la bienvenue aux talentueuses équipes d’AJN courtage, nos expertises et implantations combinées nous permettront de rester un leader sur le marché du crédit immobilier en France, dans un contexte agité où les Français sont en quête de conseils et de solutions pour les accompagner dans leurs démarches de financement », ajoute Ludovic Huzieux, co fondateur d’Artémis courtage.

Lire (2 min.)

Foncier : Immo Blockchain acquiert un premier immeuble à Lille avec sa plateforme Investoken

La Rédaction
Le Courrier Financier

Immo Blockchain (ALIMB) — groupe associant gestion dynamique d’actifs fonciers propriétaires et Hospitality (évènementiel, hôtels, coliving, flex- office, etc.) — annonce ce mardi 6 décembre avoir réalisé sa première acquisition d’actif immobilier sur la Blockchain à travers sa filiale Investoken, plateforme d’investissements fonciers en utility tokens.

Investoken est un « Club d’investissement » fondé sur la technologie Blockchain. La plateforme réunit un groupe d’investisseurs qualifiés qui bénéficieront d’un utility token. Ce dernier leur permet le versement mensuel d’un revenu ainsi qu’un accès aux services privilèges du club — avantages premiums, partenariats avec des lieux prestigieux, opportunités de co-investissement en avant-première, etc.

Miser sur le marché du coliving

Investoken a signé un compromis portant sur un actif immobilier situé à Lille (Nord) pour un montant de 680 K€. Il s’agit d’un immeuble rénové et occupé, dont la gestion sera confiée à One Nest. Cette filiale du groupe Immo Blockchain est dédiée au marché en pleine expansion du coliving. L’acquisition définitive du bien se fera d’ici la fin du mois de février.

Avec l’ambition de créer la première plateforme française d’investissements fonciers en tokens, Immo Blockchain a déjà sélectionné de nombreux autres actifs, notamment sur le marché en croissance du coliving (formule de colocation « tout inclus »). Selon une récente étude Xerfi, le marché du coliving devrait quasiment tripler d'ici 2025 à 24 000 unités, versus 8 300 places dans l’hexagone fin 2021.

L'immobilier VS la volatilité des cryptos

« Les tokens adossés sur des biens et des services immobiliers sont très utiles dans un environnement crypto trop volatile. La valeur intrinsèque de notre token s’appuie sur des biens tangibles et de qualité. Ils représentent une valeur stable, qui s’apprécie dans le temps tout en proposant du rendement. Cela permet également aux investisseurs immobiliers d’envisager un marché secondaire plus fluide et de rendre la pierre plus liquide », déclare Antoine Tartiere, Co-fondateur et Directeur général de la société Investoken.

« La crise actuelle que rencontre les cryptomonnaies conforte bien notre stratégie selon laquelle sécuriser et diversifier une partie de son portefeuille crypto dans de l’immobilier devient quasiment une évidence ! », assure Edouard Masseau, Président directeur général du groupe Immo Blockchain.

Lire (2 min.)

Accord de Paris : DWS lance un nouvel ETF Xtrackers

La Rédaction
Le Courrier Financier

DWS Group (DWS) — gérants d’actifs mondial, avec 833 Mds€ d’actifs sous gestion au 30 septembre 2022 — annonce ce mardi 6 décembre le lancement d'un nouvel ETF Xtrackers basé sur les marchés d'actions émergents. Il met l'accent sur les caractéristiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG), et est aligné sur les objectifs de l'Accord de Paris de 2015.

DWS a déjà lancé six ETF d'actions basés sur la même méthodologie d'indice, offrant une exposition aux marchés d'actions suivants : Global, USA, Europe, Eurozone, Japon et désormais les marchés émergents. DWS a lancé en novembre 2022 quatre ETF Xtrackers qui suivent le marché des obligations d'entreprises en euros et en dollars américains avec différentes échéances et dont les indices suivis sont également alignés sur les objectifs de cet accord.

S'aligner sur l'Accord de Paris

Le Xtrackers Emerging Markets Net Zero Pathway Paris Aligned UCITS ETF est coté sur la Deutsche Boerse et le London Stock Exchange, d'autres bourses sont prévues à l’avenir. L'ETF vise à réduire les émissions conformément aux objectifs de l'accord de Paris sur le climat, l'indice sous-jacent correspondant donc aux règlements de l'UE sur les indices de référence alignés sur Paris.

Plus précisément, l'ETF suit l'indice Solactive ISS ESG Emerging Markets Net Zero Pathway. Ce dernier vise à atteindre une réduction de 50 % de l'intensité carbone par rapport à un indice de marché équivalent non ESG, conformément aux objectifs de Paris, ainsi qu'une réduction continue de 7 % par an de l'intensité carbone. 

« Avec ce nouvel ETF, nous proposons désormais une gamme complète de produits alignés sur l'accord de Paris sur le climat — offrant aux investisseurs des solutions adaptées aux marchés développés et émergents », déclare Simon Klein, responsable mondial des ventes passives chez DWS.

Contre le changement climatique

Tous les ETF actions Xtrackers de la série Net Zero Pathway se caractérisent par le fait qu'ils sont alignés sur l'Accord de Paris sur le climat. Ils tiennent également compte des recommandations de l'Institutional Investors Group on Climate Change (IIGCC), telles que définies dans le « Net Zero Investment Framework Implementation Guide ». Cela signifie que les indices ne pondèrent pas uniquement les membres de l'indice inclus sur la base de leur intensité carbone, conformément aux recommandations de l'IIGCC.

La surpondération des entreprises dans les indices est basée sur leur degré d'adoption d'objectifs scientifiques, tels que définis par l'initiative du même nom. Sont également pris en compte pour la pondération de l'indice les normes relatives au reporting climatique définies par la Task Force on Climate-related Financial Disclosures (TCFD) et les efforts déployés pour lutter contre le changement climatique.

Lire (3 min.)

Octobre 2022 : le Livret A chute à la dixième marche

Philippe Crevel
Sans surprise, le mois d'octobre 2022 rime avec décollecte pour le Livret A. Les impôts et les dépenses de fin d'année pèsent sur l'effort d'épargne des ménages. Quelles perspectives pour les mois à venir ? Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l'Epargne, partage son analyse.
Lire (4 min.)

Epargne salariale : Gay-Lussac Gestion lance son offre sur-mesure et digitalisée pour les TPE-PME

La Rédaction
Le Courrier Financier

Gay-Lussac Gestion — société de gestion — annonce ce mercredi 23 novembre le lancement de son offre d’épargne salariale et retraite 100% sur-mesure et digitalisée. Cette offre est proposée par une société de gestion avec une activité historique en épargne salariale et retraite. En rendant accessible ce type d’offre dynamique, Gay Lussac Gestion entend démocratiser des produits jusqu’alors inaccessibles pour les TPE/PME et bousculer un marché trop traditionnel.

Souscription à partir du 21 novembre

Après l’annonce lors du salon Patrimonia le 29 septembre 2022, la nouvelle offre 100 % sur-mesure et digitalisée pour les PME et TPE est ouverte à la souscription depuis le 21 novembre 2022. Cette offre est adaptée pour toutes les tailles d’entreprises, de la plus petite à la plus grande structure — avec à la clé, la personnalisation et la digitalisation. Elle met des services habituellement réservés aux grands groupes à la disposition des TPE-PME. Objectif, permettre à ces plus petites structures de bénéficier d’un service dédié.

« Bien des TPE et PME n’ont pas les ressources pour mettre en place de nouveaux dispositifs d’épargne. Pourtant elles en ont besoin. L’épargne salariale rendue ainsi accessible aux TPE et PME, permet de fidéliser les collaborateurs, de renforcer leur implication dans la vie de l’entreprise et notre formule 100 % sur mesure et digitale est particulièrement appropriée. Dans ce contexte d’inflation générale, nous offrons aux chefs d’entreprises des moyens concrets pour contrer ses effets et rassurer leurs collaborateurs ! », déclare Adrien Blum, Directeur Général de Gay-Lussac Gestion, responsable du développement.

Une offre qui se décline pour les CGP

« Notre facteur différentiant est justement la qualité de ce « sur-mesure », de l’ingénierie financière que nous pouvons proposer et du service apporté en continu, tout au long de la vie de ces dispositifs et de leurs évolutions. Pour les CGP, des formations relatives aux instruments financiers sont proposés pour les collaborateurs afin d’assurer d’un bon usage des solutions proposées à destination de leurs entreprises clientes », déclare Lotfi Lahiba, responsable épargne salariale et retraite Gay Lussac Gestion.

Gay-Lussac Gestion détient une gamme maison de FCPE qui se décline autour de cinq axes : actions, obligataires, mixtes, à dimension solidaire — dont deux fonds labellisés Finansol — et une expertise en tenue de compte grâce à un partenariat avec Amundi, spécialiste de la gestion administrative salariale et retraite. « Nous sommes particulièrement fiers d’avoir intégré une méthode flexible pour bousculer un marché traditionnel et le démocratiser au profit des plus petites entreprises », conclut Emmanuel Laussinotte, Président de Gay-Lussac Gestion.

Lire (3 min.)