Wendy Latchimy – iSelection Patrimoine : « Nous avons une offre dans le neuf qui devient très rare »

Face à la crise sanitaire du coronavirus, iSelection Patrimoine adapte l'accès à son offre en biens immobiliers neufs. Comment maintenir une relation de proximité avec les partenaires CGP ? Quels outils digitaux développer pour les informer des opportunités programmes et lancements à venir ?
Voir (<4 min.)

« Les évolutions à venir pour le métier de CGP »

Stéphane Fantuz
Grandir dans la crise. C’est ce qu’a fait notre profession au plus fort de la pandémie. Une période qui a été source d’enseignements. Les CGP vont connaître d’autres changements. Dans le monde d’après qui se dessine, la relation client, l’exercice quotidien plus digitalisé mais aussi le renouvellement des générations vont compter tout autant que le devoir de conseil. Analyse.
Lire (4 min.)

David Charlet – ANACOFI : crise sanitaire, l’Université d’été 2020 sera « un point d’étape »

Malgré la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus, l'Association Nationale des Conseils Financiers (ANACOFI) organise son Université d'été au Pavillon d’Armenonville à Paris, du 31 août au 4 septembre 2020. Quelles seront les thématiques abordées ? Comment les professionnels du patrimoine préparent-ils la reprise ?
Voir (<5 min.)

Groupement de CGP : Patrimmofi devient actionnaire majoritaire de Valorial

Patrimmofi — groupement de CGP dirigé par Georges Nemes — a annoncé ce lundi 6 juillet une participation de 51 % au capital de Valorial, cabinet de gestion de patrimoine. Valorial est implanté à Biarritz, au Pays Basque. Doté d’une antenne à Paris, le cabinet maîtrise deux domaines d'expertise : le conseil financier et les transactions immobilières haut de gamme.

Par ailleurs, Valorial s'est spécialisé dans l’élaboration de stratégies globales aux plans fiscal, familial, professionnel et juridique, qui visent à valoriser les patrimoines et d’en optimiser la transmission. « Désormais, Valorial participe à notre ambition : devenir un acteur incontournable au sein des CGP indépendants, en nous appuyant sur les compétences complémentaires de nos différents associés », réagit Georges Nemes.

Stratégie de développement

« Ce sont toujours les rencontres qui sont à l’origine de nos projets de développement ; nous avons été séduits par l’approche de Sybille Jost Lefebvre et Séverine Traille qui comme nous, ont une vision empathique du métier », ajoute Georges Nemes.

« Nous accompagnons nos clients au long cours parfois sur plusieurs générations. Nous sommes là pour vivre avec eux les évolutions de la famille à chacune de leurs étapes. En rejoignant Patrimmofi, nous nous appuyons sur un groupe solide, qui nous donne l’opportunité de nous développer de façon structurée », conclut Sybille Jost Lefebvre.

Lire (2 min.)

SCPI Immorente : Sofidy acquiert un actif de 20 500 m2 à Amsterdam

Sofidy — société de gestion indépendante, spécialiste du marché des SCPI — annonce une acquisition réalisée à Amsterdam, pour le compte de sa SCPI Immorente. Cette nouvelle acquisition de 54M€ — dont 30M€ pour la SCPI Immorente, le reste pour Efimmo 1 — renforce la présence d’Immorente aux Pays-Bas, un des pays les plus solides d’Europe.

Pour cette transaction, la SCPI Immorente a été conseillée par Loyens & Loeff, Solid Attorneys, Alte Invest, RPS et Pinsent Masson. Le rendement net de l’acquisition est d’environ 6 %. Cette opération a été sourcée off market pendant le confinement. Elle démontre la capacité de Sofidy à réaliser et à sécuriser des transactions de qualité à forte valeur ajoutée à l’étranger.

Bail sécurisé de 10 ans

L'actif se situe à moins de 10 minutes de l’hyper centre d’Amsterdam, un emplacement bien desservi par le réseau de métro et le périphérique autoroutier (A10). Il se positionne dans la zone économique majeure de Zuidoost, troisième parc immobilier du marché d’Amsterdam.

Cet immeuble siège de 20 500 m2 est à 100 % loué à un locataire solide de premier plan international (ABN AMRO) avec un bail sécurisé de 10 ans. De grande qualité architecturale et technique, l'actif vient d’être rénové et bénéficiera de travaux d’installation extensifs de son locataire. L’immeuble bénéficie d’un label A pour ses qualités environnementales et énergétiques.

Capitales européennes

« A ce jour Immorente détient le patrimoine immobilier le plus diversifié du marché des SCPI [En nombre d’actifs locatifs en patrimoine au 30 juin 2020, d'après le rapport annuel Immorente, NDLR]. Depuis 2014, Immorente cible les grandes capitales européennes », déclare Jean-Marc Peter, directeur général de Sofidy.

Dans le détail, la SCPI « s’intéresse particulièrement à des villes dynamiques comme Munich, Hambourg, Londres, Amsterdam, Madrid, ou Milan. Plus que jamais, nous plaçons au cœur de notre stratégie d’acquisition le principe de diversification et la multiplicité des actifs, pour mutualiser les risques et l’épargne de nos clients », précise Jean-Marc Peter.

Lire (2 min.)

ISR : La Financière de l’Echiquier lance un podcast pédagogique

La Financière de l'Echiquier (LFDE) — société de gestion entrepreneuriale, filiale à 100 % de Primonial — annonce ce lundi 28 septembre, en partenariat avec l'agence Rébellion, le lancement d'une série de podcasts pédagogiques sur l’investissement socialement responsable (ISR). Après l'Ecole de l'ISR by LFDE, cette initiative s'inscrit dans une volonté de contribuer à plus grande échelle à cet enjeu de pédagogie financière.

« Nous souhaitons éclairer et accompagner les auditeurs afin de leur donner les clefs pour investir de façon responsable en choisissant des produits à la démarche sincère, et de leur démontrer qu'il est possible d’aligner leurs valeurs avec leurs investissements. LFDE remercie sincèrement tous les experts qui ont contribué à cette nouvelle aventure pédagogique à ses côtés », explique Coline Pavot, Responsable de la Recherche ESG de LFDE.

Disponible dès le 1er octobre

Disponible à partir du 1er octobre 2020, cette série de podcasts s'intitule « Un pied devant l'autre ». Elle invite à découvrir les enjeux de la finance responsable et à explorer différents thèmes de l'investissement responsable, de la gouvernance des entreprises aux labels en passant par l'investissement à impact.

Au fil des épisodes, Coline Pavot, Responsable de la Recherche ESG de LFDE, s'entretient avec un panel d'experts, parmi lesquels le Directeur des Ressources Humaines et de la RSE du groupe ELIS, un représentant du Forum pour l’Investissement Responsable et la directrice générale de Novethic. La série est accessible sur les grandes plateformes de podcasts : Spotify, Apple Podcast, Deezer, Soundcloud, Google Podcast, Youtube, etc.

Lire (2 min.)

Olivier Rozenfeld – Fidroit : conseil patrimonial, « nous allons privilégier le collaboratif »

Après le confinement et la crise du Covid-19, les entreprises doivent se réinventer. Dans un contexte de reprise économique, comment repenser le conseil patrimonial ? Quelles nouvelles relations les professionnels du patrimoine (CGP, CGPI, apporteurs d'affaires, etc.) vont-ils développer ?
Voir (<5 min.)

Olivier Quentin – MMA Expertise Patrimoine : « Donner du sens à la finance correspond à notre ADN mutualiste »

PER, unités de compte (UC), nouvel outil digital pour 2021... Comment MMA Expertise Patrimoine a-t-elle poursuivi le développement de son offre multicanale à destination des CGPI pendant la crise du Covid-19 ? Quelles sont les nouveautés qui viennent enrichir cette offre ? Olivier Quentin, Responsable Réseau chez MMA Expertise Patrimoine, répond aux questions du Courrier Financier.
Voir (<5 min.)

Patrimonia 2020 : les CGP ont rendez-vous les 1er et 2 octobre prochains

Malgré la crise sanitaire, la Convention Patrimonia 2020 aura bien lieu à Lyon à l'automne prochain. Aurélien Lafaye, directeur du Pôle Finance au sein d’Infopro Digital et Commissaire général de Patrimonia, s'est entretenu avec Le Courrier Financier.
Lire (6 min.)

Les Tables Rondes du Courrier Financier – Episode #2 Spéciale SCPI, présenté par Jonathan Dhiver

La 2ème édition des Tables Rondes du Courrier Financier a réuni le 20 mai 2020 Benjamin le Baut, Directeur Général d'Alderan, Thierry Gaiffe, Directeur Général de Fiducial Gerance et Jean-Marie Souclier, Directeur Général de Sogénial Immobilier, présenté par Jonathan Dhiver
Voir (<41 min.)

L’AMF met en garde contre plusieurs acteurs qui proposent d’investir dans des biens divers ou du trading d’options binaires

L’Autorité des marchés financiers (AMF) publie ce lundi 28 septembre la liste des nouveaux sites internet identifiés, qui proposent en France d’investir dans des biens divers sans disposer des autorisations nécessaires ou proposant du trading d’options binaires sans y être autorisés. Voici les nouveaux sites récemment identifiés dans la catégorie biens divers :

  • www.gfoltd.com
  • www.glb-groupe.com
  • gb-patrimoine-paris.com
  • www.patrimoine-partenaires.com
  • www.nortia-groupe.com
  • vinneo.fr
  • corsaircpl.com
  • www.pjp-epargne-whisky.com
  • www.opp-capital.com/
  • www.sudfactoring.com/
  • one-parking.co.uk
  • https://octogroupe.com
  • https://alphani-ltd.com
  • dma-finance.com
  • www.gemicpl.com
  • www.cap-de-france.com/index.html
  • www.mage-champagne.com
  • www.ml-capital.fr

Un nouveau site a été ajouté dans la catégorie options binaires :

  • 24primeoption.com

L’AMF rappelle que la commercialisation, la distribution et la vente, en France ou à partir de la France, d'options binaires à des clients non professionnels sont interdites. Depuis le 1er janvier 2020, l’AMF a ajouté 70 noms sur sa liste des sites non autorisés à proposer des investissements dans des biens divers. Sur l’ensemble de l’année 2019, cette liste avait été complétée de 112 adresses de sites.

Une liste non exhaustive

Toute offre d’investissement dans des biens divers doit être enregistrée à l’AMF pour être commercialisée. La liste blanche des offres enregistrées en biens divers est consultable sur le site internet de l’AMF. La liste de l’ensemble des sites non autorisés à proposer des investissements dans des biens divers est disponible sur le site de l’AMF et sur le site internet Assurance Banque Épargne Info Service (ABE IS).

Attention, cette liste est mise à jour régulièrement mais n’a pas vocation à être complète. De nouveaux acteurs non autorisés apparaissent régulièrement. Par ailleurs, les décisions d’enregistrement délivrées par l’AMF — article L. 550-3 du code monétaire et financier sur des placements en biens divers — sont consultables sur le site internet de l’AMF.   

Lire (3 min.)

Patrizia recrute un Directeur de la stratégie & RSE et ouvre un bureau à Zurich

Patrizia AG — gérant d'actifs mondial, spécialiste de l'investissement dans l'immobilier et les infrastructures à destination des institutionnels, investisseurs semi-professionnels et privés — annonce ce lundi 28 septembre l'ouverture d'un 24e bureau à Zurich, en Suisse. Il accueillera plusieurs cadres dirigeants de Patrizia, dont Thomas Wels, co-CEO.

« Zurich est un important centre financier mondial et grâce à la présence de notre nouveau bureau local nous pouvons obtenir un meilleur accès à son réseau mondial d'investisseurs institutionnels et mieux servir nos clients existants en Suisse », indique Thomas Wels, co-CEO de Patrizia.

Focus sur l'arrivée d'Aaron Scott

Aaron Scott rejoint Patrizia en tant que Directeur de la stratégie & RSE. Il sera basé à Zurich, sous la direction de Thomas Wels. Aaron Scott jouera un rôle important dans la mise en œuvre de la « Stratégie 2023 », qui érige les thématiques RSE au rang de sujets stratégiques. 

« Au sein de notre plan de croissance, les questions RSE, les investissements durables et l'impact social sont des domaines stratégiques que nous mettons au premier plan », déclare Thomas Wels.

Aaron Scott mènera également le développement des produits durables de Patrizia. Avant de rejoindre Patrizia, Aaron Scott a exercé une vingtaine d'années dans les domaines de la gestion du changement et de la stratégie pour la National Australian Bank (Melbourne) et UBS (Londres et Zurich).

Lire (2 min.)

SCPI : Alderan annonce la quatrième acquisition d’ActivImmo

Alderan — société de gestion, spécialiste de l’investissement immobilier tertiaire, notamment les locaux d’activités et la logistique — annonce ce mardi 26 mai l’acquisition du quatrième actif de la SCPI ActivImmo. Il s'agit d'un entrepôt logistique, qui se trouve à Saint-Chamond dans la Loire.

La transaction a été réalisée par Catella Property Consultants dans le cadre d’une mission de conseil à l’acquisition pour Alderan. Livré en 2006, le bâtiment déploie une surface locative totale de 6 379 m2. Cet actif présente de très bons fondamentaux, tant en termes de localisation et d’accessibilité que de caractéristiques techniques.

Rendement supérieur à 6 %

L’ensemble se trouve au sein de la zone industrielle de Stelytec, soit à 15 et 48 kilomètres de Saint-Etienne et de Lyon. Il dispose donc d'une situation stratégique dans une zone reconnue, à proximité de bassins de population importants. Il bénéficie d’une excellente accessibilité par voie routière, avec notamment l’autoroute A47 avec un échangeur à moins d’un kilomètre.

Le site est actuellement entièrement exploité par une entreprise spécialisée dans la logistique externalisée pour le secteur de la mode et du bien d’équipement de la personne. Le locataire est engagé jusqu’au 30 avril 2025 dans le cadre d’un bail commercial. Cette opération offre un rendement supérieur à 6 % et permet ainsi à la SCPI de tenir ses objectifs.

Lire (1 min.)

Conseil Financier Indépendant : les CGP très réactifs pendant la crise, selon Nortia

Nortia — spécialiste en assurance vie, compte-titres et prévoyance, filiale du groupe DLPK — publie ce jeudi 6 mai son Observatoire du Conseil Financier Indépendant. D'après cette étude, la crise mondiale du Covid-19 a fortement impacté les choix des CGP partenaires de Nortia et de leurs clients.

Vision à long terme

L'Observatoire s'appuie sur les mouvements d’arbitrages, les versements initiaux et complémentaires — par classe d’actifs — de près de 1 000 CGP actifs sur la plateforme Nortia. Dédiée aux CGP avec 12 milliards d’euros d’encours, Nortia mesure les grandes tendances en termes d’allocation.

Sécurisation et diversification des portefeuilles, les CGP sont restés très réactifs. « La crise sanitaire n’a pas suscité de mouvement de panique chez les investisseurs, une vision de long terme qui a permis à nos partenaires de continuer à placer des capitaux dans les fonds actions européennes et internationales, notamment », analyse Philippe Parguey, directeur général.

Collecte et encours

En termes de collecte brute sur le trimestre, la part des OPCVM est passée de 35 % au 4e trimestre 2019 à 26 % au 1er trimestre 2020. Le grand gagnant sur la période reste l’immobilier, qui passe de 10 % au 4eT 2019 à 23 % au 1er T 2020. Tous les types de supports sont concernés (SCPI, OPCI, etc.), ce qui confirme leur place majeure de la gestion de patrimoine. La part dédiée aux fonds en euros reste stable.

En termes d’encours, la part consacrée aux fonds en euros continue à témoigner de la volonté des CGP de sécuriser les portefeuilles de leurs clients, passant de 40,7 % fin 2019 à 46,1 % fin mars. Les SCPI progressent légèrement de 3,8 % à 4,3 %.

Concernant l’encours sur les compte-titres, la part des espèces a progressé modérément, passant de 15 % à 18 % en 3 mois, au détriment des OPC (64,4 % fin 2019 contre 61,1 % fin mars), alors que la part consacrée aux produits structurés est restée stable (15,3 %). 

Volatilité et arbitrages

En termes d’arbitrages entre les classes d’actifs, il est intéressant de faire un zoom sur les réactions pendant la crise : deux périodes se sont succédées. Entre le 2 et le 15 mars derniers, des mouvements forts sont intervenus en faveur des fonds en euros, pour répondre aux besoins de sécurisation des CGP et de leurs clients, dans une période de très grande incertitude. Ceci s’est accompagné de désinvestissements massifs sur les fonds diversifiés : la décollecte s’est accélérée jusqu’à mi-mars avant de ralentir peu à peu.

A partir du 16 mars, Nortia constate des réinvestissements progressifs vers les fonds actions, délaissés la 1ère semaine de mars. Toutefois très vite, la dynamique a repris lors de la 2e semaine, et n’a globalement pas faibli, même lors de l’entrée en vigueur du confinement en Europe et aux États-Unis. La très grande majorité des flux bénéficie aux fonds actions européennes et internationales.

Face au regain de volatilité, et dès la mi-mars, les produits structurés ont bénéficié de flux d’investissement solides. De leur côté, les fonds obligataires n’ont pas connu de rebond marqué. Leur décolle reste significative depuis début mars 2020, avec une semaine particulièrement « noire » pour les fonds investis en obligations internationales entre le 9 et le 13 mars. La tendance à la décollecte ralentit, voire s’inverse. Quand la collecte est positive, elle reste très contenue.

Lire (4 min.)