Sébastien Bareau - Patrimo Portage : « Le portage salarial marche très bien dans le patrimoine »

Qu'est-ce que le statut de salarié porté ? Quels sont les avantages du portage salarial pour les conseillers en gestion de patrimoine (CGP) et les apporteurs d'affaires ? Sébastien Bareau, Président de Patrimo Portage, nous présente cette technique et nous dévoile l'actualité de sa structure.
Voir (<4 min.)

Finaveo Partenaires change de nom et devient Alpheys

Finaveo Partenaires — qui regroupe désormais les sociétés Finaveo et CD Partenaires — annonce ce mercredi 18 juin son changement de nom. La nouvelle plateforme patrimoniale s'appelle désormais Alpheys. Elle regroupe les activités BtoB et le savoir-faire de ex-Crystal Partenaires, Finaveo (acquis en janvier 2019) et CD Partenaires (acquis en juin 2019). Alpheys est déjà utilisée par plus d’un CGPI sur deux. Le nouvel ensemble représente 5 Mds€ d’encours administrés et 1,4 Md€ de collecte en 2019. L’ensemble des équipes est désormais rassemblé à Paris.

« En plus de la souscription de SCPI dématérialisée en architecture ouverte (300 millions d’euros de collecte en 2019) et souscription digitale de produits structurés en comptes titres (unique en France), la plateforme a pour ambition de devenir full digital d’ici fin 2020 simplifiant fortement la vie des CGPI. Notre objectif est d’offrir aux CGPI le maximum de produits et de solutions avec une facilité de gestion optimum pour répondre aux attentes de leurs clients », déclare Sisouphan Tran, Directeur Général Délégué d’Alpheys

Une large gamme de produits à destination des CGP

Alpheys — plateforme indépendante des groupes d’assurance — s’adresse à l’ensemble des métiers de la gestion de patrimoine au service des CGPI. Elle s’impose comme la plateforme française la plus complète en produits et solutions du marché, en totale architecture ouverte :

  • 18 contrats d’assurance vie et de capitalisation français ;
  • 15 contrats d’assurance vie luxembourgeois ;
  • 30 supports SCPI différents issus de 16 sociétés de gestion ;
  • 2 dépositaires au choix en comptes titres/PEA ;
  • 9 000 OPCVM ;
  • Une large sélection de produits immobiliers en pleine ou nue-propriété ;
  • Une offre unique sur le marché pour le financement patrimonial à valeur ajoutée dédié aux CGPI — notamment le financement de SCPI et d’immobilier en nue-propriété ;
  • Une gamme spécialisée en prévoyance ;
  • 2 outils digitaux : Naveo pour l’ouverture digitalisée de comptes titres, PEA et PEA PME et SO SCPI pour les souscriptions en SCPI entièrement dématérialisées.

Une offre haut de gamme adaptée aux clients complexes

Alpheys propose également des services spécialisés pour accompagner les CGPI dans la réalisation de leurs dossiers clients complexes et haut de gamme. Une équipe locale spécialisée en produits et structuration patrimoniale est ainsi basée au Luxembourg. Alpheys propose aussi une expertise en ingénierie patrimoniale française et internationale destinée aux clients expatriés, et une expertise technique sur la gestion de patrimoine professionnel (fiscalité, gestion de trésorerie, succession, cession d’entreprise, etc.).

Alpheys s’appuie sur les centres de compétences de son actionnaire le groupe Crystal, tout particulièrement en ce qui concerne l’offre de produits immobiliers et de financement, la prévoyance et la santé complémentaire ou encore le conseil en fusion-acquisition au travers des services de Largillière Finance.

Lire (3 min.)

Jupiter AM lance son activité CGP en France

Jupiter Asset Management (AM) — société de gestion indépendante, cotée au Royaume-Uni — annonce ce mardi 17 septembre le lancement en France de son activité dédiée aux conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) et à leurs clients. Fondée il y a plus de 30 ans au Royaume-Uni, Jupiter AM affiche aujourd'hui 47 Mds€ gérés pour le compte d’investisseurs institutionnels et particuliers dans le monde.

3 fonds pour les CGPI et leurs clients

Le lancement de cette nouvelle activité a été confié aux équipes d’Alfi Partners et Alfilux, Tierce-Partie Marketeur (TPM). Depuis plus de 10 ans, ALFI met l’expertise de Jupiter AM au service des investisseurs institutionnels français — gérants de fortune et fonds de fonds — en termes de gestion active et en stratégies à fortes convictions, notamment avec les fonds Jupiter Dynamic Bond et Jupiter European Growth.

Jupiter AM souhaite désormais donner accès à ses stratégies d’investissement en actions et obligations internationales aux CGPI et à leurs clients, au travers de 3 fonds distincts :

  • Jupiter Dynamic Bond (SRRI 3) ;
  • Jupiter Flexible Income (SRRI 4) ;
  • Jupiter Financial Innovation (SRRI 6).

Installer Jupiter AM dans l'univers des CGP

Jupiter Dynamic Bond, Jupiter Flexible Income et Jupiter Financial Innovation sont déjà référencés chez Generali Patrimoine, Cardif, et devraient être très prochainement disponibles auprès d’autres compagnies d’assurance et plateformes de distribution. « Notre ambition est d’installer durablement Jupiter AM dans le paysage des CGP et de gagner la confiance des investisseurs particuliers en France sur le long terme. Cette activité devrait représenter 20 % de la clientèle de Jupiter en France à horizon 4 ans », affirme Thomas Ibanez, recruté chez Alfi Partners pour développer cette activité pour le compte de Jupiter AM

Ce développement de la clientèle CGP s’inscrit dans une stratégie de distribution offensive, menée sous l’impulsion d’Andrew Formica, PDG de Jupiter depuis mars 2019, et de Phil Wagstaff qui a rejoint la société en mai dernier en tant que Global Head of Distribution. « Nous ne changeons pas notre stratégie en France. Au contraire, nous la renforçons. Nous sommes convaincus que le positionnement de Jupiter en tant que société de gestion indépendante à fortes convictions devrait rencontrer un fort succès auprès des CGP français », déclare Phil Wagstaff.

Lire (3 min.)

CNCEF : le groupe change de stratégie et s’adresse aux épargnants

La Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers (CNCEF) veut libéraliser l'accès au conseil financier pour tous les acteurs de l’économie réelle. L'association professionnelle s'apprête à lancer mi-septembre une campagne de communication nationale, qui s'adressera à tous les Français. Le Courrier Financier revient sur les perspectives de développement de la chambre.
Lire (4 min.)

Introduction en bourse : Mare Nostrum arrive sur Euronext Growth à Paris

Mare Nostrum — société indépendante, spécialiste de la gestion des ressources humaines pour les PME/ETI — a annoncé le 15 novembre dernier son introduction en bourse (IPO) sur Euronext Growth. Objectif, l'admission de Mare Nostrum aux négociations de ses actions sur le marché Euronext Growth Paris. L'opération inclut des engagements de souscription d'un montant de 5,3 M€, garantissant sa réalisation.

Cette IPO prendra la forme d'une augmentation de capital d'environ 6,9 M€ pouvant être portée à un maximum de 7,9 M€ en cas d'exercice de la clause d'extension. Le prix a été fixé entre 4,96 euros et 5,78 euros par action. Ces titres seront éligibles aux FCPI, PEA et PEA-PME. L'introduction en bourse doit durer jusqu'au 28 novembre 2019. Le début des négociations sur le marché Euronext Growth est fixé au 4 décembre 2019

Une activité en forte croissance

Mare Nostrum souhaite diversifier sa stratégie géographique, mais également « renforcer nos ventes croisées, déployer des plateformes Emploi innovantes, tout en associant davantage tous nos collaborateurs », indique Nicolas Cuynat, Président Directeur Général de Mare Nostrum. La société affiche depuis sa création une croissance forte de son activité.

En 2018, le groupe revendique 149 M€ de chiffre d'affaires. D'après les chiffres publiés par Mare Nostrum, elle a enregistré 23 % de croissance organique dans un marché de l'intérim en hausse de 1,8 % sur la même période. Cette tendance se confirme au 1er semestre 2019 avec un chiffre d'affaires de 81,6 M€, en hausse de 19 % dont 11 % à périmètre constant.

Lire (2 min.)

Axiom Alternative Investments recrute un nouveau gérant

Axiom Alternative Investments (AI) — société de gestion indépendante — a annoncé le 14 novembre dernier la nomination d'un nouveau gérant de portefeuille. Dans ce cadre, Gilles Frisch rejoint le bureau de Paris. Il sera chargé de gérer un nouveau fonds Long/Short Credit, dont le lancement est prévu début 2020. Avec 26 ans d’expérience en gestion d’actifs, il vient accompagner la croissance d’Axiom AI.

La société revendique actuellement 1,4 Md€ sous gestion. Gilles Frisch dispose d’une « solide expérience en crédit High-Yield. Son arrivée complète les compétences de l'équipe en gestion Long Short et nous permettra d'étendre la gamme Axiom à l'univers des corporates », se félicite David Benamou, Directeur des investissements.

Focus sur le parcours de Gilles Frisch

Diplômé de l’école Polytechnique et de l’ENSAE, Gilles Frisch a géré des fonds souvent primés pour leurs innovations. Il est également titulaire du CFA (Chartered Financial Analyst). Gilles Frisch commence sa carrière en 1993, en tant qu’analyste quantitatif chez Société Générale puis chez Paribas Capital Markets. Il rejoint ensuite Transoptions finance en tant que trader d’options exotiques.

En 1996, Gilles Frisch intègre Dexia Asset Management (AM), où il occupe le poste de gérant de portefeuilles alternatifs. En 2000, il devient gérant senior Corporate Credits. En 2003, il est nommé directeur de gestion Arbitrage de Crédit. De 2010 à 2019, Gilles Frisch est responsable du pôle de gestion High Yield chez Swiss Life Asset Managers (AM), société où il a été recruté pour optimiser la gestion High-Yield. En 2019, il rejoint Axiom AI.

Lire (2 min.)

Gestion de Patrimoine : quel avenir pour le métier de CGP ?

Transformation réglementaire, digitalisation, essor de la philanthropie... Cet été à l'occasion du Grand Forum du Patrimoine à Paris, les chambres de représentation de la profession de CGP partagent avec Le Courrier Financier leurs réflexions sur l'avenir de la profession et le développement de l'activité.
Voir (<4 min.)

Patrimonia 2019 : Sogenial Immobilier sera au rendez-vous en septembre

Sogenial Immobilier a annoncé le 9 août dernier sa participation à la convention Patrimonia 2019. Ce rendez-vous incontournable des professionnels du patrimoine se déroulera du 26 au 27 septembre au Centre de Congrès de Lyon, dans le 6e arrondissement de la ville. Sogenial accueillera les visiteurs au stand K35. Dans ce cadre, le Groupe annonce […]

Sogenial Immobilier a annoncé le 9 août dernier sa participation à la convention Patrimonia 2019. Ce rendez-vous incontournable des professionnels du patrimoine se déroulera du 26 au 27 septembre au Centre de Congrès de Lyon, dans le 6e arrondissement de la ville.

Sogenial accueillera les visiteurs au stand K35. Dans ce cadre, le Groupe annonce également la tenue de sa soirée « Before Sogenial ». L'événement se tiendra la veille de la convention, le mercredi 25 septembre 2019, au bistrot des Célestins qui sera privatisé pour l’occasion.

Lire (1 min.)

CGPC 2019 : adapter la gestion de patrimoine aux personnes vulnérables

Vieillissement de la population, meilleure sensibilisation des familles... La part des personnes vulnérables augmente dans le portefeuille-client des professionnels de la gestion de patrimoine. Quels risques juridiques doivent-ils anticiper ? Quelles opportunités recèle ce nouveau marché ?
Voir (<5 min.)

/ PERSPECTIVES / Emmanuel Gavaudan - Boussard & Gavaudan : identifier la valeur des entreprises

S'appuyer sur une connaissance approfondie du capital des entreprises, c'est la stratégie d'Emmanuel Gavaudan, Directeur général de Boussard & Gavaudan. Le gérant nous dévoile ses perspectives... Entrez dans les coulisses de la gestion de Boussard & Gavaudan.
Voir (<6 min.)

ESG : Invesco lance un ETF multifactoriel avec des critères stricts

Invesco — société de gestion d’actifs située à Atlanta — a annoncé le 14 novembre dernier le lancement d'un ETF actions multifactoriel, qui incorpore des critères Environnement, Social et de Gouvernance (ESG) stricts. Ce fonds sera géré activement par l’équipe Invesco Quantitative Strategies (IQS), basée à Francfort. Elle sélectionnera un portefeuille d'actions mondiales, offrant — selon Invesco — une exposition optimisée aux trois facteurs de risque Qualité, Valeur et Momentum, tout en respectant une méthodologie ESG.

« La demande croissante pour les stratégies multifactorielles, l’investissement ESG et les ETF dans leur globalité sont trois tendances majeures que nous avons observées au cours des dix dernières années. Notre expertise, éprouvée dans ces trois domaines, nous permet de satisfaire la demande des investisseurs en leur proposant une solution multifactorielle, répondant à des critères ESG stricts et présentant tous les avantages que les investisseurs peuvent attendre de notre structure ETF », déclare Gary Buxton, Responsable de l’activité ETF pour la région Europe, Moyen Orient et Asie chez Invesco.

Performances et risques ESG

La valeur des investissements, ainsi que les revenus en découlant, vont fluctuer. Cela peut en partie être le résultat des fluctuations des taux de change. Il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas la totalité de leur apport. Le fonds intègre les critères ESG dans ses participations. Cela peut avoir une incidence sur l’exposition du fonds à certains émetteurs et l’amener à renoncer à certaines opportunités.

Le fonds peut avoir un rendement différent de celui d’autres fonds, y compris inférieur à celui de ceux qui ne cherchent pas à investir dans des titres d’émetteurs en fonction de leur notation ESG. Depuis sa création en 1983, l’équipe Invesco Quantitative Strategies a fait évoluer sa philosophie d'investissement quantitative factorielle. Objectif, intégrer des méthodes exclusives afin d’anticiper des tendances factorielles spécifiques. Cette évolution comprend près de 20 ans d'expérience dans les stratégies ESG.

Risque de change et risque actions

« Cette stratégie est particulièrement adaptée aux investisseurs orientés ESG qui souhaitent bénéficier d’une exposition factorielle accrue et qui ne sont pas étroitement contraints par les benchmarks traditionnels. Notre modèle exclusif de mesure du risque identifie les risques intrinsèques au secteur, au pays, à la devise et au titre en vue de ne conserver que les risques pour lesquels l'investisseur devrait être récompensé », explique Manuela von Ditfurth, Senior Portfolio Manager d'IQS chez Invesco.

En termes de risque de change, la performance du fonds peut être pénalisée par les fluctuations des taux de change entre sa devise de référence et les devises auxquelles il est exposé. Concernant le risque lié aux actions, leur valeur peut être sensible à un certain nombre de facteurs, notamment les activités et les résultats de l’émetteur, ainsi que la conjoncture économique et les conditions du marché générales et régionales. Cela peut se traduire par des fluctuations de la valeur du fonds.

À propos du nouvel ETF

Invesco Quantitative Strategies ESG Global Equity Multi-Factor UCITS ETF vise à offrir des rendements ajustés au risque, comparativement supérieurs sur le long terme aux marchés boursiers mondiaux. L’équipe IQS va pour cela investir dans un portefeuille activement géré d'actions mondiales qui répondent à un ensemble bien défini de critères ESG. Les entreprises impliquées dans des activités controversées sont exclues. Les entreprises avec le meilleur « profil » ESG selon Invesco sont choisies (« best in class »).

Deuxièmement, les entreprises sont notées en fonction de leur attrait par rapport à trois facteurs d'investissement : Valeur (les sociétés perçues comme étant peu coûteuses par rapport aux moyennes du marché), Qualité (les sociétés dont les bilans sont plus solides que les moyennes du marché) et Momentum (les sociétés dont la croissance des bénéfices ou le rendement historique du cours des actions ont dépassé les moyennes du marché).

Enfin, le portefeuille se voit appliquer des contraintes vis-à-vis du MSCI World. Cela limite l’écart de suivi et de pondération des titres, ainsi que les écarts de pondérations sectorielles, pays et devises vs MSCI World. Le fonds détiendra un sous-ensemble de ces actions, à travers une optimisation visant à maximiser l'exposition à ces facteurs d'investissement, tout en ciblant un profil de risque compatible avec l'objectif d’investissement. Les titres du fonds sont rebalancés mensuellement.        

Lire (5 min.)

ESG : Neuberger Berman crée une nouvelle équipe actions japonaises

Neuberger Berman — société de gestion indépendante — a annoncé ce la création de sa première équipe Actions basée au Japon. Elle sera dirigée par Keita Kubota, qui rejoint la société en tant que Responsable de Gestion et Gérant Senior. L'équipe sera en charge de la « Japan Equity Engagement Strategy » dont l’objectif consiste à générer des rendements attractifs à travers un engagement actif et un dialogue constructif avec les entreprises japonaises small/mid-cap dans lesquelles l'équipe investit.

La stratégie sera proposée à la fois aux clients institutionnels et aux clients privés. « Cette équipe nous permet d’accroître notre plateforme mondiale en apportant une perspective de marché à long terme supplémentaire et en mettant l'accent sur un engagement ESG actif au Japon, le troisième plus grand marché d'actions au monde », déclare Joseph Amato, Président CIO chez Neuberger Berman.

Focus sur la nouvelle équipe

Keita Kubota était auparavant Directeur Adjoint Japan Equities chez Aberdeen Standard Investments, où il a débuté sa carrière il y a plus de 13 ans. Il a été Directeur des investissements des stratégies large cap et small cap japonaises d'Aberdeen Standard Investments, toutes deux gérées selon une approche basée sur l’engagement et proposées aux principaux clients institutionnels en Europe, en Asie et en Amérique latine.

Deux analystes, dont l'un spécialisé dans l’investissement ESG, accompagnent Keita Kubota au sein de cette nouvelle équipe. Le second analyste, Naoto Saito, a rejoint Neuberger Berman en septembre dernier en tant qu'Analyste Recherche Senior et dispose d’une expertise plus généraliste. Naoto Saito a précédemment occupé des postes de recherche et a suivi un large éventail de sociétés sur le marché japonais chez Balyasny Asset Management (AM), CLSA Securities et T. Rowe Price.

Implantation au Japon

« Nous avons hâte d’élargir notre investissement ESG au Japon, car les entreprises ont pris davantage conscience de l’importance de la gouvernance et d'autres facteurs déterminants. Nous pensons qu'encourager les entreprises japonaises à améliorer leurs critères ESG grâce à notre engagement actif peut générer de meilleurs rendements », déclare Ryo Ohira, Directeur chez Neuberger Berman East Asia.

Neuberger Berman est présent au Japon depuis 15 ans et gère actuellement plus de 53 Mds$ pour le compte de clients locaux, contre 13 Mds$ en 2015. Neuberger Berman gère des portefeuilles obligataires, alternatifs et actions pour une clientèle essentiellement institutionnelle. La société est connue au Japon pour son expertise dans l'investissement ESG. Neuberger Berman a remporté le tout premier Tokyo Financial Award for ESG Investing.

Lire (3 min.)

CNCGP : des présidents de région majoritairement renouvelés

La Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine (CNCGP) annonce ce mercredi 10 juillet que les adhérents de la Chambre ont élu leurs présidents de région. Ces élections s'inscrivent dans la continuité de l’élection du nouveau Conseil d'administration de la CNCGP le 27 mars dernier. Une large majorité (75 %) des présidents de région ont vu leur mandat renouvelé. Chaque président de région endosse ce rôle pendant 3 ans à titre bénévole, afin de relayer les informations auprès des adhérents.

Séminaire dans les locaux de la CNCGP

Yves Mazin — Vice-Président de la Chambre — et Philippe Gaucher — Administrateur — respectivement Président et Membre de la nouvelle commission Vie des régions, ont organisé les 3 et 4 juillet 2019 un séminaire dans les locaux de la CNCGP à l'attention des présidents de région. Dans ce cadre, ces derniers ont pu rencontrer Julien Séraqui — Président de la CNCGP — ainsi que l'ensemble des permanents.

Un guide des présidents de région leur a été remis. Son objectif est de faciliter leur mission avec des outils, une méthodologie et un plan d'action en cohérence avec les décisions du conseil d'administration. Karen Fiol — administratrice en charge de la commission Formation — a profité de l’occasion pour présenter les plans de formation élaborés pour 2020, notamment au regard du statut de CIF et de l’activité courtage.

Soutenir le rôle des présidents de région

Les présidents de région sont des acteurs de proximité, en charge de l’animation territoriale. Ils accompagnent les candidats à l’admission dans la préparation de leur dossier, et formulent un avis consultatif pour le conseil d’administration. Ils participent également à la mise en œuvre de l’obligation de formation continue, à travers l'organisation de réunions régionales et d'universités dédiées tout au long de l’année.

Julien Séraqui a tenu à souligner le travail des anciens présidents de région : « C’est le signe de l’implication et de l’intérêt que ces élus portent aux travaux et aux missions de la CNCGP. Quant aux présidents récemment élus qu’il convient de féliciter également ils trouveront auprès des administrateurs de la Chambre et de l’équipe de permanents un appui, humain et logistique, nécessaire pour mener à bien leurs missions ».

Lire (3 min.)

Steve Fogue - Particeep : « La digitalisation est un outil d'excellence professionnelle »

Souscrire un produit d'épargne ou un placement non coté en ligne, comment ça marche ? Quel rôle les CGP peuvent-ils jouer dans ce processus ? Quels avantages la digitalisation apporte-elle aux sociétés de gestion ? Particeep propose aux professionnels de la gestion de patrimoine une API pour optimiser la distribution de leurs produits.
Voir (<4 min.)