La Parole aux Assos’ – CNCGP : formation, « 2019 a été l’année de la mise en place du socle commun »

Actualités - Entre 2015 et 2019, l'Autorité des marchés financiers (AMF) a imposé de nouvelles règles de formation continue aux professionnels du patrimoine. Quelle a été la contribution de la CNCGP ? Quel accompagnement propose-t-elle aux CGP en 2020 ? Dans ce nouvel épisode de La Parole aux Assos, Le Courrier Financier interroge la CNCGP sur son actualité. Karen Fiol, Présidente de la commission formation à la CNCGP, répond à nos questions.

Depuis plusieurs années, l’Autorité des marchés financiers (AMF) renforce les obligations réglementaires des professionnels du patrimoine. « 2019 a été l’année de la mise en place du socle commun », nous rappelle Karen Fiol, présidente de la commission formation à la la Chambre nationale des conseils en gestion de patrimoine (CNCGP). La formation présente désormais un double enjeu pour les conseillers en gestion de patrimoine (CGP). Elle n’est pas juste devenue plus complexe. Son caractère quantitatif et obligatoire l’a rendue incontournable. Il est aujourd’hui nécessaire de se former pour continuer d’exercer. Les CGP se tournent donc de plus en plus vers les associations pour être accompagnés.

La CNCGP et le socle commun

Le socle commun s’est imposé comme une évidence. Toutes formations obligatoires confondues — CIF, IOBSP, agents immobiliers, courtiers en assurances — nous obtenons un total annuel de 43 heures de formation continue. « A la Chambre, nous avons construit un socle commun de 5 heures de formation continue. Traiter la lutte anti-blanchiment ou du conflit d’intérêt, c’est identique quel que soit le statut ! », explique Karen Fiol. Objectif, permettre aux adhérents de remplir leurs obligations légales en seulement 28 heures de formation annuelle. Cette formation peut se faire en présentiel — trois réunions régionales plus une université de deux jours — ou en e-learning. La CNCGP permet aussi de mélanger les deux solutions.

« Pour expliquer le socle commun, il faut revenir quelques années en arrière », relève Karen Fiol. En 2015, l’AMF impose aux conseillers en investissements financiers (CIF) de suivre 7 heures de formation par an. En 2016, c’est le tour des agents immobiliers qui sont tenus de valider 42 heures réparties sur trois ans. Depuis 2017, les IOBSP doivent remplir 7 heures de formation obligatoire. Et depuis 2019, les courtiers en assurances doivent justifier de 15 heures. Dans cette inflation de la formation, la CNCGP n’a pas voulu se contenter d’un rôle de spectateur. « En 2019, la Chambre a travaillé sur une proposition de formation continue plus tournée vers notre quotidien, davantage opérationnelle et moins théorique (…) cette proposition a été retenue par l’AMF », indique Karen Fiol.

Formation CIF et agenda

Les conseillers en investissement financier (CIF) en activité ont fait l’objet d’un aménagement particulier. Entre 2017 et 2019, l’AMF a instauré un programme de formation spécifique en trois ans. Au 1er janvier 2020, tous les CIF en exercice devaient donc être « certifiés AMF » ou avoir dûment validé leurs trois modules de formation avec une association agréée par le régulateur. Tout au long de l’année 2019, la CNCGP a régulièrement battu le rappel de ses membres afin qu’ils assistent aux réunions de formation ou qu’ils se forment en ligne, sur la plateforme développée par la Chambre avec Juriscampus. Les retardataires ont suscité quelques inquiétudes jusqu’en décembre 2019. « L’immense majorité a compris l’enjeu de ces modules », se réjouit Karen Fiol.

L’année qui s’ouvre s’annonce sous de bonnes auspices. « En 2020, nous continuons ce que nous avons commencé en 2019 », précise Karen Fiol. Le parcours Chambre avec le socle commun permet de « valider l’ensemble de ses heures de formation obligatoire », avec un petit plus convivial pour ceux qui choisissent la formation en présentiel. Raison de plus pour assister aux réunions régionales à venir ! Dans les semaines à venir, la CNCGP organisera ou sera présente aux événements professionnels suivants :

  • 30 janvier 2020 : réunion régionale dans les Hauts-de-France ;
  • 30 janvier 2020 : réunion régionale en Auvergne-Rhône-Alpes ;
  • 5 février 2020 : réunon régionale en Languedoc-Roussillon à Montpellier, pour suivre une formation en assurance sur le thème « Gestion active – gestion passive : débat » dispensée par FAC & Associés — intervention prévue d’AXIOM ;
  • 6 et 7 février 2020 : journées de l’ingénierie patrimoniale (JIP) à Paris sur les thèmes « La retraite » et « L’union de l’économie financière et du droit fait la force du conseil » ;
  • 12 février 2020 : réunion régionale en Champagne-Ardennes à Reims sur le thème « Gestion de l’allocation d’actifs au niveau financier et au niveau règlementaire » dispensée par FAC & Associés — intervention de Natixis AM.

Mathilde Hodouin - Le Courrier Financier

Rédactrice en chef

Voir tous les articles de Mathilde