Octobre 2022 : épargne, le surplace de l’assurance vie

Philippe Crevel
Quels résultats pour l'assurance vie et le Plan d'Epargne Retraite (PER) au mois d'octobre 2022 ? Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l’Épargne, partage son analyse.
Lire (5 min.)

Epargne salariale : Gay-Lussac Gestion lance son offre sur-mesure et digitalisée pour les TPE-PME

La Rédaction
Le Courrier Financier

Gay-Lussac Gestion — société de gestion — annonce ce mercredi 23 novembre le lancement de son offre d’épargne salariale et retraite 100% sur-mesure et digitalisée. Cette offre est proposée par une société de gestion avec une activité historique en épargne salariale et retraite. En rendant accessible ce type d’offre dynamique, Gay Lussac Gestion entend démocratiser des produits jusqu’alors inaccessibles pour les TPE/PME et bousculer un marché trop traditionnel.

Souscription à partir du 21 novembre

Après l’annonce lors du salon Patrimonia le 29 septembre 2022, la nouvelle offre 100 % sur-mesure et digitalisée pour les PME et TPE est ouverte à la souscription depuis le 21 novembre 2022. Cette offre est adaptée pour toutes les tailles d’entreprises, de la plus petite à la plus grande structure — avec à la clé, la personnalisation et la digitalisation. Elle met des services habituellement réservés aux grands groupes à la disposition des TPE-PME. Objectif, permettre à ces plus petites structures de bénéficier d’un service dédié.

« Bien des TPE et PME n’ont pas les ressources pour mettre en place de nouveaux dispositifs d’épargne. Pourtant elles en ont besoin. L’épargne salariale rendue ainsi accessible aux TPE et PME, permet de fidéliser les collaborateurs, de renforcer leur implication dans la vie de l’entreprise et notre formule 100 % sur mesure et digitale est particulièrement appropriée. Dans ce contexte d’inflation générale, nous offrons aux chefs d’entreprises des moyens concrets pour contrer ses effets et rassurer leurs collaborateurs ! », déclare Adrien Blum, Directeur Général de Gay-Lussac Gestion, responsable du développement.

Une offre qui se décline pour les CGP

« Notre facteur différentiant est justement la qualité de ce « sur-mesure », de l’ingénierie financière que nous pouvons proposer et du service apporté en continu, tout au long de la vie de ces dispositifs et de leurs évolutions. Pour les CGP, des formations relatives aux instruments financiers sont proposés pour les collaborateurs afin d’assurer d’un bon usage des solutions proposées à destination de leurs entreprises clientes », déclare Lotfi Lahiba, responsable épargne salariale et retraite Gay Lussac Gestion.

Gay-Lussac Gestion détient une gamme maison de FCPE qui se décline autour de cinq axes : actions, obligataires, mixtes, à dimension solidaire — dont deux fonds labellisés Finansol — et une expertise en tenue de compte grâce à un partenariat avec Amundi, spécialiste de la gestion administrative salariale et retraite. « Nous sommes particulièrement fiers d’avoir intégré une méthode flexible pour bousculer un marché traditionnel et le démocratiser au profit des plus petites entreprises », conclut Emmanuel Laussinotte, Président de Gay-Lussac Gestion.

Lire (3 min.)

Retraite : comment les Français peuvent-ils mieux la préparer ?

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
Ce lundi 21 novembre, Abeille Assurance publie avec Odoxa les résultats de son étude sur les Français et la retraite. Comment les Français envisagent-ils leur retraite ? Quelle stratégie mettre en place pour se préparer au mieux ? Plus de détails avec Le Courrier Financier.
Lire (7 min.)

PERIN : Boursorama enrichit Matla d’une option gestion libre

La Rédaction
Le Courrier Financier

Boursorama Banque — banque en ligne, filiale à 100 % de Société Générale — annonce ce mardi 15 novembre que son Plan d'Epargne Retraite Individuel (PERIN) Matla s'enrichit d'une option en gestion libre. Un an après son lancement en septembre 2021, ce produit donne accès à quatre classes d'actifs et plus de 60 unités de compte (UC).

Accessible dès 150 euros à l'adhésion

Lancé en partenariat avec Oradéa Vie (Société Générale Assurances), le PERIN Matla propose un mode de gestion adapté au plus grand nombre : le Pilotage Horizon Retraite. Désormais, le monde de gestion libre offre une grande liberté dans le choix de ses supports d’investissement aux clients qui souhaitent gérer de façon active et autonome leur contrat.

Ils ont accès à plus de 60 unités de compte, fonds euros, supports immobiliers SCI, fonds indiciels (trackers), et OPCVM thématiques de partenaires spécialistes sur chacune des classes d’actifs — tels que Amundi, BlackRock, Edmond de Rothschild Asset Management, Oddo BHF AM, Sycomore, Sofidy. L'offre n'inclut ni frais d’entrée ni frais d’arbitrage. Les clients pourront également gérer leur allocation gratuitement. Les frais de gestion sur le contrat sont de 0,50 %. 

Le contrat est accessible dès 150 euros à l’adhésion ou en versement libre et dès 50 euros par mois en versement programmés. L’adhésion au contrat et les différents actes de gestion (versement, arbitrage, changement de gestion, etc.) sont 100 % en ligne. L’offre devrait évoluer dès le T1 2023 avec des innovations financières orientées vers le non coté — FCPR de Private Equity, fonds à thématique infrastructure. 

Quels avantages fiscaux avec le PERIN ?

Jusqu'au 23 novembre prochain, Boursorama Banque offre 100 euros pour toute première adhésion à un contrat PERIN Matla avec un versement initial de 3 000 euros minimum (offre sous conditions). Ce produit inclut tous les avantages d’une enveloppe assurantielle avec les avantages fiscaux à la succession et la possibilité d’intégrer une clause bénéficiaire.

En cas de décès, les sommes épargnées sont versées aux héritiers et/ou aux bénéficiaires désignés dans le contrat sous forme de capital ou de rente. La fiscalité du PERIN, comme celle de l’assurance-vie, ne prévoit pas de droits de succession. Par ailleurs, ce produit inclut un avantage fiscal sur les versements volontaires : les sommes versées sur un PER individuel sont déductibles des revenus imposables.

Boursorama propose une option « Gestion horizon retraite uniquement », qui se décline en trois profils de risque. L'épargnant peut récupérer son épargne en capital de façon anticipée (avant la retraite) et dans certains cas de force majeure (invalidité, décès du conjoint, etc.). Arrivé à l'âge de la retraite, il choisira entre un versement en capital, en rente, ou un mélange des deux.

Lire (3 min.)

Les A-Notations, par Anacofi Services : Eleva Capital

Anacofi Services

Créée à Londres en 2014, ELEVA CAPITAL a délocalisé son activité en France en 2017 (Brexit). Fin septembre 2022, les encours représentaient plus de 9,2 Mds€ (gestion collective et mandats), après une collecte nette positive pour les derniers exercices (mars 2019-mars 2022).

Les A-Notations, par Anacofi Services : Eleva Capital
Source : Anacofi Services

7 OPCVM pour une clientèle diversifiée

La société a été agréée par l’AMF en 2017 (Directive OPCVM) ainsi que par la FCA et le CSSF (Luxembourg). Elle commercialise une offre composée de 7 OPCVM destinés à une clientèle diversifiée (privée, CGP, institutionnelle).

Elle dispose en interne d’un service de compliance ainsi que de suivi des risques. Constituée de 44 collaborateurs, ELEVA CAPITAL a mis en place une équipe de 10 commerciaux dont 3 personnes dédiées à la clientèle Conseillers financiers et réseaux.

Lire (1 min.)

Foncier : Immo Blockchain acquiert un premier immeuble à Lille avec sa plateforme Investoken

La Rédaction
Le Courrier Financier

Immo Blockchain (ALIMB) — groupe associant gestion dynamique d’actifs fonciers propriétaires et Hospitality (évènementiel, hôtels, coliving, flex- office, etc.) — annonce ce mardi 6 décembre avoir réalisé sa première acquisition d’actif immobilier sur la Blockchain à travers sa filiale Investoken, plateforme d’investissements fonciers en utility tokens.

Investoken est un « Club d’investissement » fondé sur la technologie Blockchain. La plateforme réunit un groupe d’investisseurs qualifiés qui bénéficieront d’un utility token. Ce dernier leur permet le versement mensuel d’un revenu ainsi qu’un accès aux services privilèges du club — avantages premiums, partenariats avec des lieux prestigieux, opportunités de co-investissement en avant-première, etc.

Miser sur le marché du coliving

Investoken a signé un compromis portant sur un actif immobilier situé à Lille (Nord) pour un montant de 680 K€. Il s’agit d’un immeuble rénové et occupé, dont la gestion sera confiée à One Nest. Cette filiale du groupe Immo Blockchain est dédiée au marché en pleine expansion du coliving. L’acquisition définitive du bien se fera d’ici la fin du mois de février.

Avec l’ambition de créer la première plateforme française d’investissements fonciers en tokens, Immo Blockchain a déjà sélectionné de nombreux autres actifs, notamment sur le marché en croissance du coliving (formule de colocation « tout inclus »). Selon une récente étude Xerfi, le marché du coliving devrait quasiment tripler d'ici 2025 à 24 000 unités, versus 8 300 places dans l’hexagone fin 2021.

L'immobilier VS la volatilité des cryptos

« Les tokens adossés sur des biens et des services immobiliers sont très utiles dans un environnement crypto trop volatile. La valeur intrinsèque de notre token s’appuie sur des biens tangibles et de qualité. Ils représentent une valeur stable, qui s’apprécie dans le temps tout en proposant du rendement. Cela permet également aux investisseurs immobiliers d’envisager un marché secondaire plus fluide et de rendre la pierre plus liquide », déclare Antoine Tartiere, Co-fondateur et Directeur général de la société Investoken.

« La crise actuelle que rencontre les cryptomonnaies conforte bien notre stratégie selon laquelle sécuriser et diversifier une partie de son portefeuille crypto dans de l’immobilier devient quasiment une évidence ! », assure Edouard Masseau, Président directeur général du groupe Immo Blockchain.

Lire (2 min.)

Epargne retraite : Inter Invest lance l’offre « Mon PER »

La Rédaction
Le Courrier Financier

Le Groupe Inter Invest — conseil en financement, capital-investissement et démembrement immobilier — annonce ce mardi 8 novembre le lancement du produit d'épargne retraite « Mon PER ». Cette offre s’inscrit dans la stratégie de diversification du Groupe sur les métiers Titres et la gestion de portefeuille pour compte de tiers.

Instauré par la loi Pacte en 2019, le Plan Epargne Retraite (PER) permet de se constituer un complément de retraite et de réduire ses impôts sur le revenu. L'offre « Mon PER » d'Inter Invest a été conçue dans une approche « Best of », qui associe l’agilité d’un compte-titres à une flexibilité totale. Inter Invest entend ainsi proposer un produit « sur-mesure ».

Trois approches de gestion

L'offre « Mon PER » est accessible à 100 % en digital, dès 100 euros par mois en versement programmé ou 1 000 euros en versement exceptionnel. Objectif, combiner plusieurs approches stratégiques pour diversifier son épargne et bénéficier de la multigestion :

  • l'approche Electron : ce mode de gestion libre et autonome donne accès à plus de 1 000 supports d’investissement (dès 30 euros ou le prix d’une part si supérieure), dont des titres vifs (CAC 40 et SBF 120 en direct), plus de 150 ETF, plus de 270 OPCVM, des Fonds thématiques dont certains avec une orientation durable, de l’immobilier (OPCI, SCPI), et bientôt à des fonds de Private Equity, des produits structurés et de la cryptomonnaie (OPCVM et ETF) ;
  • l'approche Horizon : avec cette gestion pilotée, le client confie un mandat à l’équipe de gestion Inter Invest qui sécurise peu à peu son épargne au fur et à mesure de l’approche de la retraite. Cette option repose sur un univers 100 % ETF pour des frais moins élevés et un large choix d’investissement ;
  • et l'approche Partition : cette option inclut sept modules thématiques — trois en gestion pilotée et quatre en gestion conseillée — pour combiner la gestion pilotée et/ou conseillée. Le client bénéficie ici des recommandations personnalisées d’experts Inter Invest tout en restant décisionnaire.

Une offre flexible 100 % digitale

L'ouverture d'un compte « Mon PER » prend moins de 10 minutes en ligne. Les investisseurs et leur conseiller en investissement disposent d'un espace digital dédié, avec un accès permanent (24h/24) au portefeuille et un outil de demande en ligne de transfert de PER. L'épargnant peut ainsi changer d'avis et modifier à tout moment son profil de risque, son mode de gestion, son allocation, et ses versements (programmés ou exceptionnels).

La sortie est également libre et modifiable. Outre, la sortie en capital unique et/ou rente, le client peut sélectionner la sortie en capital programmée qui offre une flexibilité sur la périodicité (mois/trimestre/année) et un nombre de fractionnements illimité. Inter Invest s’occupe également du transfert des PER et des contrats d’assurance vie, et prend à sa charge les éventuels frais de transfert vers « Mon PER » — dans la limite de 1 %.

S'aligner sur les intérêts de l'épargnant

Mon PER est intégralement géré par les équipes d’Inter Invest, qui proposent des frais de gestion décomposés en frais de tenue de compte et en frais de gestion de portefeuille. En échange de frais de gestion bas, Inter Invest percevra en gestion pilotée, des commissions de performance, appelées High-Water Mark (HWM). Objectif, créer un alignement d’intérêt.

Contrairement aux pratiques de marché sur les PER assurantiels, Inter Invest ne perçoit aucune rétrocession de la part des sociétés de gestion sélectionnées en gestion pilotée. La société de gestion souhaite assurer ainsi la transparence des frais perçus, et l'absence de conflit d'intérêt puisque la sélection des fonds n’est pas corrélée à sa rémunération.

« Avec Mon PER, le Groupe franchit une étape majeure en proposant une gamme de produits financiers de haut niveau, full digital ainsi que des solutions sur-mesure de gestion d’actifs pour répondre à l’ensemble des différentes problématiques patrimoniales. Nos agréments de gestionnaire de Plan Epargne Retraite, de Tenue de Compte Conservation et de gestion de portefeuille pour compte de tiers nous permettent de maîtriser l’ensemble de la chaîne de valeur », commente Benoît Petit, Directeur général d’Inter Invest.

Lire (4 min.)

Finansol : Federal Finance Gestion reçoit le label pour trois fonds de sa gamme d’épargne salariale

La Rédaction
Le Courrier Financier

Federal Finance Gestion — société de gestion créée en 1980, filiale du Crédit Mutuel ARKEA — annonce ce vendredi 14 octobre avoir obtenu le label Finansol pour trois FCPE de sa gamme d’épargne salariale. Cette labellisation suit l’adhésion récente d’Arkéa Investment Services à l’association FAIR, acteur historique fédérant les acteurs de la finance à impact social en France.

Le label Finansol garantit à l’épargnant que son épargne contribue réellement au financement d’activités génératrices d’utilité sociale et/ou environnementale. Federal Finance Gestion a initié son premier investissement dans l’économie sociale et solidaire dès 2004. Cette expertise consiste à investir dans des entreprises produisant des biens ou des services ayant une forte utilité sociale et/ou environnementale, un savoir-faire historique d’Arkéa Investment Services. 

Lancement d'un véhicule spécifique

Conformément à son plan stratégique moyen terme « Performances & Transitions », Arkea Investment Services a franchi une nouvelle étape en avril 2022 avec le lancement d’un fonds professionnel spécialisé Federal Solidaire (réservé aux investisseurs institutionnels) géré par Federal Finance Gestion, qui permet de compléter et renforcer sa présence dans le secteur de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS).

Ce fonds est classé article 9 selon la réglementation disclosure (SFDR). Il sert de support d’investissement et de financement du secteur de l’ESS pour les fonds d’épargne salariale gérés par la société (FEE Transition TrésorerieFEE Transition Actions et FEE Transition Flexible). Ces fonds intègrent une poche d’investissements solidaires, comprise entre 5 % et 10 %.

Trois fonds labellisés Finansol

La label Finansol est donc attribué à ces trois fonds d’épargne salariale, attestant du savoir-faire et de l'engagement  en faveur de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) d’Arkéa Investment Services. Ce label garantit aux épargnants que les investissements réalisés par ces fonds contribuent à financer des entreprises de l’économie sociale et solidaire pouvant disposer de l’agrément Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale (ESUS), qui reconnaît leur forte utilité sociale.

Alain Guelennoc, Président du Directoire de Federal Finance Gestion, complète “Nous nous réjouissons d’apporter, à travers l’épargne salariale, notre contribution au financement de l’économie sociale et solidaire. Ce nouveau label est une reconnaissance supplémentaire du rôle de Federal Finance Gestion en tant qu’investisseur responsable.”  

Focus sur le label Finansol

Le label Finansol a été créé en 1997 pour distinguer les produits d’épargne solidaire des autres produits d’épargne auprès du grand public. Attribué par un comité d’experts indépendants issus de la société civile, le label Finansol repose depuis sa création sur des critères de solidarité et de transparence :

  • il vous assure, en tant qu’épargnant, que votre épargne contribue réellement au financement d’activités génératrices d’utilité sociale et/ou environnementale comme l’accès à l’emploi, au logement, le soutien à l’agriculture biologique et aux énergies renouvelables ou encore à l’entrepreneuriat dans les pays en développement ;
  • il atteste également de l’engagement de l’intermédiaire financier à vous donner une information fiable sur le produit labellisé et les activités soutenues.
Lire (3 min.)

Marie Janoviez – Caravel : PER éthique et solidaire, « nous pouvons retracer ce que finance l’argent de nos clients »

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
Six Français sur dix accordent de l’importance aux impacts environnementaux et sociaux dans leurs décisions de placements. Comment donner du sens à son épargne dans l'enveloppe fiscale d'un Plan Epargne Retraite (PER) ? Marie Janoviez, co-fondatrice de Caravel, répond en exclusivité au Courrier Financier.
Lire (6 min.)

Nalo lance le Plan Epargne Retraite sur mesure en partenariat avec le Groupe APICIL

La Rédaction
Le Courrier Financier

La fintech Nalo — spécialiste français du conseil en investissement et de l'épargne en ligne, créé en 2017 — annonce ce jeudi 6 octobre le lancement d'un Plan épargne retraite (PER) qui propose une gestion personnalisée, avec un nombre illimité de profils de risque. Ce nouveau contrat est mis en place en partenariat avec APICIL, le troisième groupe français de protection sociale. Nalo PER est un contrat 100 % digital, investi en ETF et proposant des frais parmi les plus bas du marché (1,6 % tout compris.)

Gestion sur mesure du PER

D’ici 2050, il n’y aura plus en France qu’1,4 actif par retraité, contre 2 en 2010 et 4 dans les années 1960. Face à l’urgence d’aider chaque français à anticiper la baisse des pensions de retraite, Nalo élargit son offre. Le nouveau contrat Nalo PER sera accessible très prochainement à la souscription. Il permet à chacun de se constituer une épargne complémentaire en vue de la retraite, de manière simple, accessible et personnalisée.

Nalo applique à son PER la gestion déléguée sur mesure du contrat d’assurance-vie Nalo Patrimoine. Chaque portefeuille est géré en tenant compte de la situation particulière de chaque client et de ses préférences, notamment en termes d’investissement éco-responsable. L’algorithme de gestion n’applique aucun profil de risque type (prudent, équilibré, dynamique, etc.), mais le niveau de risque est adapté en continu, en fonction du profil d’investisseur, de l’objectif d’épargne, de l’échéance de la retraite et des conditions de marché.

Juste 1,6 % de frais par an

Nalo propose l’un des PER les moins chers du marché, avec des frais totaux de 1,6 % par an — tout compris, sans frais d’entrée, ni de sortie, ni de versement, ni d’arbitrage. Cette tarification s’appuie sur la technologie pour désintermédier au maximum la gestion des portefeuilles, et sur l’utilisation de fonds indiciels (ETF) aux frais jusqu’à 10 fois inférieurs à ceux des fonds traditionnels. 

« Le lancement du PER s’inscrit dans la continuité de la mission fondatrice de Nalo, qui est d’aider chacun à préparer son avenir, dans une logique de long terme », explique Numa Jequier, CEO de Nalo. Jusqu’à présent, les clients de Nalo pouvaient anticiper leur retraite en créant un projet « retraite » au sein de leur assurance-vie Multiprojet Nalo. Il s’agit du seul placement en France permettant de créer plusieurs allocations pour différents projets distincts (retraite, achat immobilier, enfants, etc.) au sein d’un seul contrat. 

« La retraite est le premier projet de nos clients, devant l’achat immobilier et les études des enfants. Or, si l’assurance-vie est un formidable outil pour préparer sa retraite, le nouveau PER créé en 2019 présente des avantages spécifiques pour certains profils, notamment en termes de fiscalité. Avec ces deux enveloppes, nous proposons une boîte à outils complète pour une retraite sereine », précise Numa Jequier, CEO de Nalo

APICIL, nouveau partenaire

Au fil de son parcours de souscription 100 % digital, Nalo guide chaque client dans le choix du contrat le plus adapté à sa situation (assurance-vie, PER, ou les deux). Une équipe d’anciens banquiers privés est également à la disposition de tous, afin de dispenser un conseil 100 % humain sur tous les sujets patrimoniaux. Le nouveau contrat Nalo PER est assuré par APICIL, qui protège 1,8 million d’assurés et 51 500 entreprises.

« Le Groupe APICIL, précurseur sur le marché des PER dès 2019, continue à miser sur l’innovation et le digital. Ce partenariat avec Nalo témoigne de la qualité de nos webservices, capables de répondre aux spécificités sur mesure de cette offre. Il souligne également notre volonté de nous investir sur le marché des fintechs et prouve une nouvelle fois notre expérience en matière d’épargne et de retraite », conclut Matthieu Mayeur, Responsable des Grands Comptes chez APICIL :

Lire (4 min.)

Accord de Paris : DWS lance un nouvel ETF Xtrackers

La Rédaction
Le Courrier Financier

DWS Group (DWS) — gérants d’actifs mondial, avec 833 Mds€ d’actifs sous gestion au 30 septembre 2022 — annonce ce mardi 6 décembre le lancement d'un nouvel ETF Xtrackers basé sur les marchés d'actions émergents. Il met l'accent sur les caractéristiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG), et est aligné sur les objectifs de l'Accord de Paris de 2015.

DWS a déjà lancé six ETF d'actions basés sur la même méthodologie d'indice, offrant une exposition aux marchés d'actions suivants : Global, USA, Europe, Eurozone, Japon et désormais les marchés émergents. DWS a lancé en novembre 2022 quatre ETF Xtrackers qui suivent le marché des obligations d'entreprises en euros et en dollars américains avec différentes échéances et dont les indices suivis sont également alignés sur les objectifs de cet accord.

S'aligner sur l'Accord de Paris

Le Xtrackers Emerging Markets Net Zero Pathway Paris Aligned UCITS ETF est coté sur la Deutsche Boerse et le London Stock Exchange, d'autres bourses sont prévues à l’avenir. L'ETF vise à réduire les émissions conformément aux objectifs de l'accord de Paris sur le climat, l'indice sous-jacent correspondant donc aux règlements de l'UE sur les indices de référence alignés sur Paris.

Plus précisément, l'ETF suit l'indice Solactive ISS ESG Emerging Markets Net Zero Pathway. Ce dernier vise à atteindre une réduction de 50 % de l'intensité carbone par rapport à un indice de marché équivalent non ESG, conformément aux objectifs de Paris, ainsi qu'une réduction continue de 7 % par an de l'intensité carbone. 

« Avec ce nouvel ETF, nous proposons désormais une gamme complète de produits alignés sur l'accord de Paris sur le climat — offrant aux investisseurs des solutions adaptées aux marchés développés et émergents », déclare Simon Klein, responsable mondial des ventes passives chez DWS.

Contre le changement climatique

Tous les ETF actions Xtrackers de la série Net Zero Pathway se caractérisent par le fait qu'ils sont alignés sur l'Accord de Paris sur le climat. Ils tiennent également compte des recommandations de l'Institutional Investors Group on Climate Change (IIGCC), telles que définies dans le « Net Zero Investment Framework Implementation Guide ». Cela signifie que les indices ne pondèrent pas uniquement les membres de l'indice inclus sur la base de leur intensité carbone, conformément aux recommandations de l'IIGCC.

La surpondération des entreprises dans les indices est basée sur leur degré d'adoption d'objectifs scientifiques, tels que définis par l'initiative du même nom. Sont également pris en compte pour la pondération de l'indice les normes relatives au reporting climatique définies par la Task Force on Climate-related Financial Disclosures (TCFD) et les efforts déployés pour lutter contre le changement climatique.

Lire (3 min.)

Epargne : Iroko lance son deuxième produit, la SCI Iroko Next

La Rédaction
Le Courrier Financier

La fintech Iroko — société de gestion, spécialiste des investissements immobiliers — annonce ce mardi 6 décembre compléter son offre avec le lancement de la SCI Iroko Next. Créé en juin 2022, ce produit d’épargne permet aux conseillers en gestion de patrimoine (CGP) de proposer l’expertise immobilière d’Iroko en assurance vie. Iroko suit le succès de la SCPI Iroko Zen, lancée il y a deux ans. Ce fonds compte désormais plus de 4 000 épargnants et 180 M€ sous gestion.

Vers un label Finansol pour la SCI

Comme la SCPI Iroko Zen, la SCI Iroko Next ne présente pas de frais d’entrée. Elle vise à investir dans des actifs qui accompagnent les transitions générationnelles, digitales et démographiques. La SCI Iroko Next se positionne directement et indirectement sur des actifs comme :

  • des bureaux adaptés avec des lieux de réception et de convivialité ;
  • des actifs logistiques qui répondent à la demande croissante du e-commerce ;
  • ou encore des maisons en coliving poussées par les besoins du vivre ensemble.

La SCI Iroko Next est membre de l’association FAIR, et vise le label Finansol pour début 2023. Cet objectif estg motivé par son engagement dans des fonds à impact. 5 % de la capitalisation de la SCI sera alloué au financement d’activités génératrices d’utilité sociale et/ou environnementale — à travers des investissements dans des fonds à impact. 

Performance annuelle cible de 5 %

La SCI Iroko Next aura la particularité de présenter deux moteurs de performance et d’investir dans les deux états naturels de l’immobilier :

  • l’immobilier qui est bien positionné dans son marché, qui sert un loyer et qui offre donc du rendement (jusqu’à 50 % du fonds) ;
  • et l’immobilier qui nécessite une restructuration, une réorganisation ou un développement et qui offrira de la création de valeur potentielle (jusqu’à 40 % du fonds).

Au travers de ces deux moteurs, la SCI vise une performance annuelle non garantie de 5 %. Elle investit sans limitation thématique et auprès des meilleurs gérants tiers du marché. 5 % de la SCI sont alloués à une poche de liquidité.

Optimiser le couple rendement-risque

La SCI Iroko Next est déjà investie pour le moteur rendement dans la SCPI Iroko Zen qui a su démontrer sa solidité via ses performances en 2021 — meilleur taux de distribution des SCPI avec un taux de 7,1 %, selon l’IEIF. Au gré de la collecte, cette poche ira chercher des véhicules d’asset managers tiers sur des thématiques peu adressées par la SCPI Iroko Zen comme par exemple la santé ou encore l’éducation.

Le moteur création de valeur (value added) a quant à lui pris une participation dans un fonds spécialisé en logistique géré par la société Braxton Asset Management. Cette participation a une maturité de cinq ans et vise un TRI non garanti de 15 %. Plusieurs thématiques sont à l’étude pour la compléter : logistique, résidentiel ou encore bureaux nouvelle génération. A titre d’information, les dirigeants de Braxton Asset Management ont un lien capitalistique avec Iroko.

Ce double moteur de performance et son allocation diversifiée permettront d’optimiser le couple rendement-risque de la SCI. La SCI est en cours de référencement chez plusieurs assureurs et est déjà disponible chez PREPAR-VIE Assurances.

Lire (3 min.)

Gay-Lussac Gestion présente son offre salariale/retraite sur-mesure et digitalisée pour les TPE et PME

La Rédaction
Le Courrier Financier

Gay-Lussac Gestion — expert de la gestion de micro et small caps — présente une offre de solution d’épargne salariale et retraite 100 % sur-mesure et digitalisée.

Répondre aux besoins des PME et TPE

Gay-Lussac Gestion présente au grand public cette offre adaptée aux besoins de tous types d’entreprises allant des plus grandes aux plus petites structures. De cette nécessité est née la personnalisation et la digitalisation de cette offre. Gay-Lussac Gestion a su répondre aux besoins des PME et TPE en mettant à disposition des services étant jusqu’alors accessibles aux grandes entreprises.  

Cette offre rassemble tous les points de la réglementation afin de donner à un plus grand nombre de salariés la possibilité de jouir de ces avantages en termes d’épargne salariale et d’épargne retraite, d’accords d’intéressement et de participation, mais également des fonds d’actionnariat salarié sur le coté ou le non-coté.

Une offre sur-mesure

Gay-Lussac Gestion offre désormais aux PME et ETI des services habituellement réservés aux grands groupes : une offre entièrement sur-mesure, en architecture ouverte et qui s’adapte aux besoins spécifiques de chaque PME et de chaque ETI. Cette nouvelle offre permet à ces dernières de bénéficier d’un service dédié et d’un accompagnement personnalisé tout au long de la vie des dispositifs. 

Lire (1 min.)

Epargne retraite : DNCA, Gan Eurocourtage et ASTORIA Finance lancent « DNCA Optimum Retraite »

La Rédaction
Le Courrier Financier

DNCA annonce le lancement d’un produit d’épargne retraite « DNCA Optimum Retraite ». Le produit est assuré par Gan Eurocourtage (Groupama Gan Vie) et commercialisé à partir de septembre par les équipes du Cabinet en Gestion de Patrimoine ASTORIA Finance en partenariat avec DNCA Finance.

Cette offre, coconstruite avec DNCA Finance, Gan Eurocourtage et Astoria, est inédite sur le marché et est proposée aux clients d’Astoria. DNCA Optimum Retraite tire parti des avancées offertes par la loi Pacte visant à mettre à la disposition des Français des produits d’épargne retraite simples, flexibles et fiscalement attractifs.

Cette offre s’adresse aux épargnants désireux de préparer leur retraite tout en bénéficiant dès à présent des avantages fiscaux sur leurs versements.

Les facteurs de différenciation de l’offre DNCA Optimum Retraite :

  • Une gestion financière de qualité, en architecture ouverte et sur mesure grâce aux experts DNCA Finance ;
  • Une qualité de conseil unique dispensée par les équipes d’ASTORIA et renforcée par un parcours de souscription digital et fluide développé avec les équipes de Gan Eurocourtage, acteur de référence en épargne retraite ;
  • La possibilité de transférer aisément au sein de DNCA Optimum Retraite l’épargne acquise d’un contrat de retraite Madelin, d’un PERP, d’un dispositif d’entreprise, d’une assurance vie ou d’un autre PER ;
  • Une large accessibilité : à partir de 150 € pour les versements libres et 100 € pour les versements réguliers ;
  • La liberté de réaliser des versements volontaires défiscalisés à tout moment, pour améliorer sa retraite ;
  • Des retraits anticipés possibles en cas d’accident de la vie ou pour l’achat de la résidence principale.

Trois modes de gestion financière

Au travers de trois profils de gestion adaptés au niveau de risque (Prudent, Equilibre, Dynamique), la gestion sous mandat permet d’accéder aux conseils des experts de DNCA Finance, qui sélectionnent des fonds DNCA Finance et des fonds jugés les meilleurs de la place, offrant ainsi une gestion sur-mesure.

La gestion à horizon permet de bénéficier d’allocation en architecture ouverte et qui offre aux épargnants le double avantage de pouvoir bénéficier de profils adaptés à chaque niveau de risque (du plus prudent au plus dynamique) et d’une gestion évolutive de leur épargne. Avec le mode de gestion à horizon, les supports d’investissements sélectionnés évoluent selon la durée de vie du contrat.

La gestion libre, réservée aux connaisseurs des marchés financiers et qui leur permet de choisir eux-mêmes les supports d’investissement dans lesquels investir. Il est important de rappeler qu’à tout moment il est possible de changer de mode de gestion en fonction de vos objectifs.

L’épargnant peut aisément combiner ces trois modes de gestion en fonction des objectifs de l’assuré.

Lire (3 min.)