Bertille Knuckey - Sycomore AM : Notre approche ISR augmente la performance et réduit la volatilité

La méthode d'analyse ESG de Sycomore AM, SPICE, a fait ses preuves : les fonds surperforment leurs indices de référence et affichent une volatilité inférieure de 40%. En plus de donner du sens à l'investissement, cette approche ISR permet un picking sur tous les secteurs et sur toutes les zones d'investissement.
Voir (<4 min.)

Inter Invest lance un Fonds de dotation dédié à l’outremer

Avec la création du Fonds de dotation Inter Invest Solidarité Outre-Mer, le Groupe Inter Invest souhaite contribuer au soutien financier des associations, organismes d’intérêt général ou projets œuvrant pour l’accès à la santé et l’éducation des enfants des DOM-COM.
Lire (2 min.)

L’investissement durable monte en puissance

Isabelle Mateos y Lago
Une stratégie à long terme peut permettre à un portefeuille d’affronter les inévitables fluctuations du marché.
Lire (4 min.)

Changement climatique : une opportunité pour les investisseurs ESG

Stefan Kreuzkamp
Le changement climatique est devenu l'un des risques les plus importants dans le cadre de l’intégration de critères ESG pour l’investissement responsable.
Lire (4 min.)

Tikehau IM réalise le premier closing du fonds T2 Energy Transition Fund

Aujourd’hui, pour répondre aux défis du dérèglement climatique, les besoins d’investissement sont estimés par l’Agence Internationale de l’Énergie à 60 000 milliards d’euros pour les deux prochaines décennies. Dans ce contexte, T2 Energy Transition Fund a vocation à soutenir les acteurs européens de la transition énergétique de taille intermédiaire dans leur développement, leur transformation et leur expansion, notamment internationale.

Les investissements du fonds se concentreront sur les entreprises évoluant dans trois secteurs déterminants pour la transition énergétique :

  • La production d’énergies propres : mise en œuvre de solutions pour la diversification du mix énergétique, projets de production d’énergie à partir de ressources non carbonées.
  • La mobilité bas-carbone : développement d’infrastructures visant à accueillir les véhicules électriques, essor d’équipements et de services liés à la mobilité bas carbone et évolutions liées à l’utilisation du gaz naturel dans les transports en remplacement du diesel et du fuel marine.
  • L’amélioration de l’efficacité énergétique, du stockage et de la digitalisation : recherche et mise en œuvre de solutions pour le déploiement et l’optimisation du stockage d’énergie, optimisation de la consommation énergétique des bâtiments et des entreprises.

Un modèle opérationnel différenciant 

Née de la coopération entre Tikehau Investment Management et Total, le fonds T2 Energy Transition Fund a un modèle opérationnel différenciant qui s’appuie sur l’expertise de l’équipe d’investissement de Tikehau Investment Management tout en bénéficiant de l’expertise sectorielle et du réseau international de Total.

Le fonds dispose ainsi de 350M€ à l’issue de ce premier closing. Convaincus par le positionnement du fonds, Bpifrance et Groupama, investisseurs de références, ont souhaité rejoindre dès le premier closing les sponsors : Tikehau Capital et Total.

Lire (2 min.)

INOCAP Gestion signe les PRI de l’ONU

INOCAP Gestion cherche à satisfaire ses clients à travers les performances financières de ses produits mais aussi par le biais d’engagements extra-financiers. La démarche responsable confirme ses engagements avec la signature des Principes pour l’Investissement Responsable de l’Organisation des Nations Unies(UN PRI), qui concerne tous les investissements.  Cette nouvelle étape témoigne de la détermination d’INOCAP Gestion à servir le progrès et l'agilité des entreprises qu’elle accompagne.

      Vous aimerez aussi  https://www.lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/quadrige-multicaps-nouveau-fcp-dinocap-gestion-17249  
Lire (1 min.)

ESG : Quel engagement pour le capital-investissement français ?

France Invest, l’association des investisseurs pour la croissance, en collaboration avec Deloitte, publie son 5ème Rapport Annuel ESG – Exercice 2017, qui renseigne, chiffre et qualifie l’engagement du capital-investissement français en faveur des enjeux Environnementaux, Sociaux et de bonne Gouvernance (ESG) dans les sociétés d’investissement et dans les entreprises qu’elles accompagnent.
Lire (2 min.)

2017 : année record pour la finance solidaire

Cette année encore, tous les indicateurs de la finance solidaire sont au vert. L’encours de l’épargne solidaire a atteint un nouveau record grâce à une collecte de 1,8 milliard d’euros, lui permettant de franchir le seuil des 11 milliards d’euros (+ 18,3 %). L’ensemble des chiffres est révélé dans le dernier baromètre de la finance solidaire Finansol / La Croix, publié dans le quotidien du 28 mai.
Lire (3 min.)

Réduire le risque de son portefeuille en choisissant des entreprises socialement responsables

Isabelle Girerd-Potin
Alors que de nombreuses études ont cherché à montrer - en vain - que les actions de firmes socialement responsables (SR) procurent des rentabilités boursières plus élevées que celles des firmes non SR, un résultat plus établi concerne la réduction du risque financier grâce au choix d'actions de firmes SR.
Lire (2 min.)

Développement durable : et si les solutions existaient déjà ?

À l’occasion de la Semaine du Développement Durable 2018, CAMEO Energy dresse un état des lieux des projets d’amélioration de l’efficacité énergétique, et de leur impact concret sur les marchés de l’environnement. L’entreprise met aussi en lumière des tendances économiques et comportementales indues par ce mécanisme.
Lire (3 min.)

Le Groupe La Poste lance une première obligation verte

L’opération a fait l’objet d’un roadshow européen du 12 au 20 novembre auprès d’une soixantaine d’investisseurs. Sur-souscrite plus de 4 fois, l’émission a convaincu 104 investisseurs, dont un grand nombre intègre des considérations environnementales et sociales, tant en France qu’à l’international  (46%  France,  18%  Allemagne/Autriche/Suisse,  10% Benelux, 9% Royaume-Uni, 11% Europe du Sud, 5% Pays nordiques,). Le Groupe La Poste est le premier opérateur postal au niveau mondial à émettre sur le marché des Green Bonds et se positionne comme un acteur majeur de la transition énergétique.

Cette émission s’inscrit au cœur de l’Engagement Sociétal du Groupe La Poste, orienté vers la cohésion sociale et territoriale, l’avènement d’un numérique éthique et responsable et vers l’accompagnement des transitions écologiques. La lutte contre le réchauffement climatique et la contribution à la transition vers une économie bas carbone en ligne avec les Accords de Paris sur le Climat constituent une priorité pour le Groupe.

Les fonds levés grâce à cette opération permettront de financer ou refinancer des actifs et projets appartenant à trois secteurs fondamentaux : les véhicules propres, les immeubles verts et les énergies renouvelables, respectant des critères d’éligibilité exigeants, définis dans le « Framework »du Groupe La Poste. L’allocation des fonds fera l’objet d’un processus de traçabilité spécifique qui sera vérifié tous les ans par un auditeur externe au Groupe.

Un reporting annuel sera disponible à la date anniversaire de l’émission et permettra aux investisseurs de vérifier l’allocation des fonds et d’évaluer l’impact environnemental de leurs investissements. Les titres seront cotés sur Euronext Paris.

Lire (1 min.)

CPR AM déploie sa méthodologie ESG par les risques

Conscientes des obligations fiduciaires à l’égard de leurs clients investisseurs, les équipes de CPR AM se sont engagées dans une démarche équilibrée de prise en compte des enjeux extra-financiers ayant un impact financier.  L’approche ESG par les risques de CPR AM, d’ores et déjà largement mise en œuvre au sein de mandats dédiés pour certains de ses grands clients institutionnels, est donc naturellement appliquée sur une large palette de fonds ouverts toutes classes d’actifs (actions, taux, crédit, diversifiés et convertibles).

Cette approche vient également enrichir la gestion multifactorielle de CPR AM et les cinq fonds historiques de la gamme : CPR Actions France, CPR Europe, CPR Euroland, CPR USA et CPR Japon.

La méthodologie ESG

La méthodologie CPR AM s’appuie sur le processus d’analyse et le rating propriétaire ESG du Groupe Amundi, certifié par l’AFNOR. Elle vise, pour chaque univers d’investissement, à exploiter au mieux les informations extra-financières via un filtrage d’exclusion systématique effectué à deux niveaux.

  • Le premier niveau consiste tout d’abord à exclure les entreprises les moins bien notées selon la note ESG globale qui est une moyenne pondérée des scores de quinze critères extrafinanciers génériques complétés par vingt-et-un critères sectoriels spécifiques.
  • Le second niveau consiste, quant à lui, à exclure de cet univers préalablement filtré les entreprises les moins bien notées en prenant en compte, cette foisci, une sélection de cinq critères E-S-G propres à chaque zone géographique dans laquelle le fonds investit. Cela permet de tenir compte des enjeux majeurs auxquels chaque zone doit faire face de façon plus spécifique.
  • Pour la zone EuroEurope, les cinq critères retenus sont  l’énergie et les émissions de CO2 ; la santé et la sécurité ; la composition du conseil d’administration ; l’audit et le contrôle ; le droits des actionnaires.
  • S’agissant de l’Amérique du Nord l’accent est mis sur des critères environnementaux liés notamment au traitement des déchets ou à la biodiversité et de gouvernance.
  • Pour le Japon, ce sont davantage des critères sociaux liés par exemple aux relations syndicales et de gouvernance, notamment de déontologie, qui sont retenus.

En revanche, dans le cas des portefeuilles multifactoriels, quelles que soient les zones géographiques, les critères de gouvernance sont toujours prédominants.

Les notes, que ce soit au niveau de la note ESG globale ou des critères, vont de « A » à « G », « A » désignant les meilleures pratiques. La méthodologie CPR AM s’applique à écarter les plus mauvais profils, à savoir « F » ou « G » pour chaque niveau de filtrage : note globale et critères par zone géographique. Cette méthodologie de filtrage permet d’obtenir un univers d’investissement ESG optimal au sein duquel le gérant construit son portefeuille selon sa stratégie financière multifactorielle.

Lire (2 min.)

Cambridge Analytica : le petit Mark Zuckerberg devant le Sénat

Comme un chenapan pris la main dans le sac, Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, a été convié au Sénat ce mardi, afin de présenter ses excuses et répondre aux interrogations des sénateurs américains. Si le réseau social soulève de nombreuses inquiétudes depuis quelques années, c'est le scandale Cambridge Analytica, une société accusée d'avoir exploiter les données personnelles des utilisateurs du réseau à des fins d'influence politique, qui a fait déborder le vase. L'exercice a donc été l'occasion d'interroger le jeune patron sur son modèle économique, et sa viabilité. Jusqu'à la prochaine bêtise ?
Lire (<1 min.)