Marchés actions : quels risques pour notre système financier ?

Cette semaine, la Banque de France et l'Autorité des marchés financiers (AMF) publient plusieurs documents d'analyse des marchés actions en France. Face aux incertitudes en 2022, les investisseurs particuliers sont-ils trop exposés aux risques ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (5 min.)

Crise sanitaire : le risque Omicron

César Pérez Ruiz
La fin de l'année 2021 s'annonce volatile, avec une forte correction des marchés à risque. Quelles perspectives dans les mois à venir ? Le point avec César Perez Ruiz, Responsable des investissements et CIO chez Pictet Wealth Management.
Lire (3 min.)

Mégane Pasquini & Philippe Blez – Kirao AM : Kirao Multicaps Alpha, « dérisquer un portefeuille »

Fin 2021, Kirao Asset Management (Kirao AM) gère un peu plus d'un milliards d'euros d'encours à travers trois fonds actions zone euros. Comment adapter son portefeuille actions au contexte de marché actuel ? Pourquoi les CGP devraient-ils s'intéresser à Kirao Multicaps Alpha ?
Voir (<3 min.)

SCI ViaGénérations : une performance de +4,67 % pour son UC qui est passé à un profil de risque SRI 2

Turgot Asset Management (Turgot AM) — société de gestion — annonce ce mardi 26 octobre que son fonds de maintien à domicile, la SCI ViaGénérations, a franchi le cap des 561 M€ sous gestion au 15 octobre 2021. Sur la même période, l'unité de compte (UC) affiche une croissance de la performance de +4,67 %. Ces résultats « en font le fonds viager le plus important du marché », indique le communiqué. Enfin son profil de risque évolue d'un SRI 3 à un SRI 2 pour fêter son quatrième anniversaire.

Maintien à domicile des seniors

La SCI ViaGénérations est un fonds viager qui est distribué exclusivement sous la forme d'UC dans des contrats d'assurance-vie, de capitalisation et Plan d'Épargne Retraite assurés par les groupes Generali, SwissLife, Ageas et Apicil. Ils sont distribués par les principales plateformes du marché : Nortia, Primonial, Eres, Alpheys, SwissLife, Intencial Patrimoine, EDRAC, Ageas Patrimoine et l'UNEP.

Engagée autour du maintien à domicile des seniors et du « mieux vieillir » chez soi, la SCI ViaGénérations transforme le viager en un « outil de gestion patrimonial performant et utile » face aux problématiques du financement des retraites, de la dépendance et du grand âge. La SCI ViaGénérations propose un viager « sans rente » 100 % bouquet. Objectif, offrir aux seniors la possibilité de se maintenir à domicile ad vitam — tout en assurant leur retraite, les frais liés à leur logement ou à un héritage à leurs enfants.

 +5,82 % sur un an glissant

La performance de cette UC la positionne aujourd'hui « sur la première marche du podium de sa catégorie » : +6,81 % en 2020, +6,73 % en 2019, +6,42 % en 2018, et déjà +5,82 % sur un an glissant au 15 octobre 2021. Cela représente une performance cumulée de +26,99 % depuis sa création en 2017. A la fin du T2 2021, la SCI ViaGénérations atteignait les 375 M€ d'encours sous gestion. 

Au 15 octobre 2021, c'est un encours de 531 M€ que le fonds affiche et qui en fait le fonds viager le plus important du marché. La régularité des performances que la SCI ViaGénérations affiche depuis quatre ans maintenant laisse présager de très belles perspectives d'ici à la fin de l'année. « ViaGénérations est depuis deux ans l'UC la plus plébiscitée du marché chez nos assureurs partenaires », souligne Thibault Corvaisier, Directeur de la gestion immobilière de la SCI ViaGénérations.

« Nous sommes particulièrement fiers de cette réalité qui récompense la qualité et le sérieux de toute l'équipe de Turgot AM dont la réussite est à portée au crédit de son indépendance totale vis à vis de ses partenaires distributeurs, son agilité entrepreneuriale et sa culture digitale nous permettant d'accompagner sereinement notre croissance, nous inscrire dans une dynamique vertueuse avec nos partenaires CGP et démultiplier notre capacité d'acquisitions », conclut Thibault Corvaisier.

Lire (3 min.)

Label ISR : Generali Investments Partners l’obtient pour 7 fonds

Generali Investments Partners S.p.A. Società di gestione del risparmio (Generali Investments Partners) — spécialiste de l'assurance et de la gestion d’actifs — annonce ce mardi 18 janvier l'obtention du Label ISR pour 7 fonds actions, obligataires et monétaire, qui représentent un encours de plus de 2,2 Mds€. Cette démarche de labellisation répond aux exigences croissantes des investisseurs français et européens en matière d’investissement responsable.

Elle reste cohérente avec la stratégie du Groupe Generali : développer et promouvoir une offre diversifiée de  solutions d’investissement responsables, sur des actifs cotés et non cotés. Elle s’inscrit  également dans l’approche du groupe Generali, en matière d’investissement esponsable et  de développement durable. 

7 fonds labellisés ISR

Les 7 fonds qui ont obtenu le Label ISR — soutenu par le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance — en décembre 2021 sont : 

  • 4 compartiments de la SICAV luxembourgeoise Generali Investments SICAV (“GIS”) dont la société de gestion est Generali Investments Luxembourg S.A. et qui a délégué la gestion à Generali Investments Partners : Generali Investments SICAV (GIS) SRI World Equity ; Generali Investments SICAV (GIS) SRI Euro Premium High Yield ; Generali Investments SICAV (GIS) SRI Euro Green & Sustainable Bond ; et Generali Investments SICAV (GIS) SRI Euro Corporate Short Term Bond.
  • 3 OPCVM de droit français dont la société de gestion est Generali Investments Partners : GF Europe Megatrends ISR ; Generali Euro Convertibles ISR ; Generali Trésorerie ISR.  

Ce que signifie ce label

Les compartiments et les fonds « Label ISR » mentionnés ci-dessus sont également classés  Article 8 au sens de la réglementation européenne SFDR. Le Label ISR de l’Etat français est attribué pour une durée de 3 ans renouvelable, au terme d’un processus strict d’audit et de labellisation mené par un organisme de certification agréé  et indépendant. Le Label ISR constitue un standard de place français pour les investisseurs. 

L’obtention du Label ISR témoigne ainsi de la rigueur des approches de Generali Investments Partners et du groupe Generali, tant en matière d’ESG (Environnement, Social, Gouvernance) qu’en matière d’engagement avec les émetteurs, dans le but d’assurer des bénéfices environnementaux et sociaux de ses investissements.

Quelle approche ESG ?

« Cette démarche de faire auditer et certifier les fonds gérés par Generali Investments  Partners sur la base de notre approche ESG est une étape naturelle de notre stratégie de  développement axée sur l'élargissement de l’offre de solutions avec une solide empreinte de  durabilité », déclare Tim Rainsford, CEO de Generali Investments Partners.

« Les 7 fonds et compartiments gérés par GIP, aujourd'hui labellisés ISR, s’ajoutent  aux 16 solutions ISR déjà proposées par notre écosystème des sociétés de gestion d'actifs telles que celles de Sycomore AM et Generali Real Estate S.p.A. Società di gestione del risaprmio. Nos clients et partenaires européens ne peuvent que bénéficier de notre large éventail de stratégies d'investissement actives, distinctes, durables et susceptibles de générer de la valeur à long terme », ajoute-il.

Lire (3 min.)

BFT Investment Managers nomme une Responsable de la stratégie ESG

BFT Investment Managers — société de gestion de portefeuille — annonce ce mardi 18 janvier renforcer ses équipes avec l’arrivée d'une Responsable de la stratégie ESG. Julie Fardoux prend ses fonctions dans le cadre d'un poste nouvellement créé, afin d'accompagner la croissance de l'activité de BFT Investment Managers.

Focus sur le parcours de Julie Fardoux

Julie Fardoux est diplômée d’HEC (1997). Elle débute sa carrière au sein des groupes L’Oréal puis Procter & Gamble dans des fonctions marketing (1998-2001). Elle occupe ensuite des fonctions de Responsable de la communication chez Crédit Agricole CIB puis CA Cheuvreux (courtier actions). Elle rejoint le groupe Amundi en 2011, en tant que Responsable du Marketing Corporate d’Amundi ETF & Indiciel.

En 2015, elle intègre le département Investissement Responsable d’Amundi comme Responsable du pôle relations extérieures (Head of Advocacy). Elle y développe les relations avec les organismes de place, les initiatives de finance durable et les coalitions d’investisseurs ainsi que les ONG. Elle contribue aux relations avec les autorités de tutelle sur les sujets d’investissement responsable, et promeut l’investissement responsable auprès des investisseurs, et plus largement des publics externes comme internes d’Amundi.

Lire (1 min.)

Finance responsable : les documentations grand public illisibles

François Lett
Qu'est-ce qu'un « placement responsable » du point de vue des investisseurs ? Comment accéder à une information claire sur le fonctionnement de ces produits ?
Lire (4 min.)

Corbeilles d’Or 2021 : la société Cogefi Gestion récompensée

Cogefi Gestion — société de gestion d'actifs à destination d'une clientèle privée et professionnelle — annonce ce lundi 27 septembre avoir été distinguée lors de la 36e édition du concours « Les Corbeilles d'Or des Sociétés de Gestion », organisé par le magazine Mieux Vivre Votre Argent.

La première place décroché par Cogefi Gestion lors de l'édition 2021 témoigne « de la qualité et de la pertinence de sa gamme de fonds aux stratégies actions, taux-crédit et flexibles dans un environnement très concurrentiel et qualitatif », déclare la société dans un communiqué.

Création de valeur durable

Dans sa sélection de valeurs, Cogefi Gestion mise sur « son ADN de recherche de valeurs de qualité, responsables, hérité d’une longue tradition de gestion des avoirs de sa clientèle privée ». Cette approche vise à optimiser le couple rendement/risque. La société de gestion cible également « la création de valeur durable dans le respect de ses engagements d’investisseur socialement responsable ».

Cette stratégie s'appuie sur l’expertise d’une équipe de professionnels aguerris, aux profils complémentaires. Ils partageant une vision stratégique long terme, qui se décline sur différentes classes d’actifs. « Cogefi Gestion remercie chaleureusement Mieux Vivre Votre Argent, ainsi que l’ensemble de ses clients, partenaires, investisseurs pour leur confiance renouvelée dans ses stratégies actives de conviction », conclut Cogefi Gestion.

Lire (2 min.)

High Yield : le fonds Butler Credit Opportunities obtient 5 étoiles Morningstar

CORUM Butler — gestionnaire d'actifs européen indépendant — annonce ce jeudi 10 juin que son fonds obligataire « Butler Credit Opportunities » (BCO) vient d’obtenir les 5 étoiles Morningstar, dans une catégorie qui compte environ 340 fonds. Il s'agit de la note maximale. La Notation Morningstar est une évaluation quantitative de la performance passée d’un fonds, mise à jour mensuellement, qui mesure le risque et la performance d'un fonds.

Stratégie et opportunités

« Ce classement récompense l’engagement des équipes. Nous avons la conviction chez CORUM Butler que le marché High Yield offre encore de très belles opportunités pour les investisseurs. Nous sommes aujourd’hui pleinement engagés à les saisir afin de faire profiter les investisseurs d’un rapport risque/rendement le plus optimal possible », déclare Laurent Kenigswald, Directeur des investissements de la gestion obligataire chez CORUM Butler.

S’appuyant sur une stratégie éprouvée depuis 2009, le fonds BCO repose sur une gestion long/short des obligations européennes High Yield (haut rendement), avec pour objectif (non garanti) de délivrer une performance annualisée de 6 % à 8 % tout en maintenant la volatilité du portefeuille en dessous de 5 %. Le fonds bénéficie du savoir-faire de l’équipe de gestion, présente sur le marché High Yield européen depuis sa genèse.

Performance long terme

La stratégie d'investissement est conçue pour produire des résultats stables et indépendants de la configuration des marchés financiers tout en minimisant les pertes potentielles, et préserver le capital. La stratégie du fonds BCO sur les marchés obligataires a réalisé en 2020 sa 11e année consécutive de performance positive à +3,09 % malgré un contexte économique particulièrement incertain et volatil. Les performances passées ne constituent pas un indicateur fiable des performances futures.

En s’appuyant sur les performances passées du fonds BCO et en prenant en considération la volatilité des rendements ainsi que les frais, Morningstar a ainsi valorisé sa performance de long terme. Depuis 2009, la stratégie affiche une performance annualisée de 7,7 % contre 6 % pour le marché du High Yield européen, pour une volatilité de 4,3 % contre 7,1 % pour le marché. Par unité de risque, la performance est donc plus de deux fois supérieure à celle du marché.

Lire (2 min.)

Tabula modifie l’exposition de son ETF European Performance Credit

Tabula Investment Management Limited (Tabula) — fournisseur européen spécialiste d’ETF obligataires — annonce ce lundi 26 avril avoir modifié l’exposition de son ETF European Performance Credit. Objectif dans un contexte où opportunités d’investissements sur le marché du crédit sont de plus en plus difficiles à identifier, offrir aux investisseurs un produit avec un rendement attractif — sans pour autant augmenter leur risque de crédit.

Disponible à Londres et en Suisse

L’ETF suit maintenant l’indice iTraxx European IG Performance Credit d’IHS Markit, qui donne une exposition sur les crédits d’entreprises européennes de qualité Investment Grade. Afin de réduire le risque de taux d’intérêt et de se concentrer sur le risque de crédit, l’ETF prend exposition sur un indice liquide de Credit Default Swap (CDS) plutôt que sur un panier d’obligations d’entreprise. L’ETF a une duration de 0,43 ans et un rendement annuel net de 2,3 % en euros.

Avant ce changement, l’indice avait un effet de levier x3 — avec une allocation à 80 % sur le crédit européen Investment Grade et 20 % sur le High Yield de ce marché. Il dispose désormais d'un levier x4 et se concentre uniquement sur le crédit européen Investment Grade, sans exposition au High Yield. L’ETF est listé sur la bourse de Londres ainsi que sur la bourse de Suisse, avec le Ticker TCEP et des frais courants de 50bps. 

Opportunités VS risques de crédit

« Les opportunités d'investissements sur le crédit sont de plus en plus difficiles à identifier et les investisseurs sont amenés à prendre plus de risque ou à augmenter les maturités pour obtenir plus de rendementsNous avons donc modifié l'exposition de l'indice de notre ETF European Performance Credit (Ticker : TCEP) afin que les investisseurs puissent bénéficier de rendements attractifs sans pour autant augmenter leur risque de crédit », déclare Michael John Lytle, CEO de Tabula.

Le Tabula European IG Performance Credit UCITS ETF – Acc. (TCEP) réplique directement la composition de son indice à travers une position sur l’indice de CDS iTraxx Europe 5 ans et un reparti son collatéral dans des instruments monétaires. Afin de minimiser le risque de contrepartie, l’indice de CDS est négocié avec des courtiers règlementés et exécuté via une chambre de compensation centrale.

Lire (2 min.)

Barcelone : PATRIZIA acquiert un portefeuille de près de 600 millions d’euros pour le fonds Living Cities

PATRIZIA AG (PATRIZIA) — spécialiste de la gestion d’actifs réels à l’échelle internationale — annonce ce mardi 18 janvier l'acquisition pour environ 600 M€ d'un portefeuille résidentiel de haute qualité, situé à Barcelone en Catalogne (Espagne). Cet investissement sera effectué pour le compte de son fonds phare, paneuropéen et ouvert : Living Cities.

La transaction augmentera significativement le montant des actifs résidentiels sous gestion de PATRIZIA, le portant à 16 Mds€. Le portefeuille de Barcelone comprend 10 actifs résidentiels. Il se compose d'immeubles récemment achevés, et d'immeubles qui seront construits cette année — comprenant des services tels que des salles de sport, des espaces de coworking, une conciergerie, des espaces de détente et des piscines.

Investir grâce à un outil IA

« Toutes les décisions d'investissement que nous prenons pour notre fonds Living Cities sont étayées d’analyses de data intelligence qui évaluent l'attractivité et le potentiel futur des actifs que nous ciblons. Cette technologie — conjuguée à notre solide connaissance locale qui s’appuie sur plus de 200 professionnels de l’immobilier résidentiel et sur notre équipe d’experts en investissements alternatifs — nous a permis de réaliser cet investissement complexe et structuré », déclare Sebastian Dietert, gérant du fonds Living Cities chez PATRIZIA.

« Nous avons constaté, grâce à notre technologie d’intelligence artificielle (IA), que les actifs que nous avons acquis à Barcelone bénéficient d’une excellente localisation, aux échelles macro et micro. Ils sont proches de toutes commodités et présentent d’intéressantes perspectives de croissance. Barcelone, à l’instar de toutes les villes où nous investissons, offre un revenu stable et de bonnes perspectives de croissance du capital à long terme », ajoute-il.  

« Ne serait-ce qu’en ce qui concerne la connectivité et l'innovation, Barcelone se classe régulièrement en haut de notre PATRIZIA European Living Cities Report, qui scrute plus de 100 villes sur la base de critères incluant l’accessibilité et la liquidité du marché dans le but d’aider nos clients à constituer un portefeuille résidentiel européen véritablement diversifié. Malgré ce classement, Barcelone reste sous-approvisionnée et sous-développée en programmes build-to-rent attractifs. », conclut Sebastian Dietert.

Croissance et performance

Grâce à ce dernier investissement stratégique, le fonds Living Cities dispose désormais d'environ 1,5 Md€ de capitaux et vise à atteindre un total d'au moins 2 Mds€ en 2022. Living Cities a également généré de solides rendements cette année pour ses clients, parmi lesquels figurent des fonds de pension et des compagnies d'assurances venant d’Europe, du Moyen-Orient et d’Asie.

Parmi les autres acquisitions récentes de Living Cities figurent un large portefeuille de logements étudiants au Danemark et un programme résidentiel en Irlande, totalisant environ 1 500 unités, un projet de build-to-rent à Reading au Royaume-Uni, de 281 appartements, une tour résidentielle de 24 étages à Helsinki en Finlande, ainsi qu'un projet résidentiel et des résidences collectives en Suède.

Rentabilité globale de 10,7 %

« Le secteur résidentiel, et en particulier les résidences collectives, continue de faire preuve d'une grande résilience face aux fluctuations économiques causées par la pandémie de la Covid-19, et je suis ravie que Living Cities affiche une performance solide. Nous avons levé plus de 950 millions d'euros de nouveaux capitaux pour le fonds en 12 mois seulement, au plus fort de la pandémie de la Covid-19 », indique Nathalie Winkelmann, Directrice du fonds Living Cities et Directrice de la gestion de fonds résidentiels chez PATRIZIA.

« À la fin du premier trimestre 2021, nous avons enregistré pour nos clients une rentabilité globale de 10,7 % par rapport à l'année précédente et sommes donc en phase de dépasser l’objectif annuel de rendement de 6 % à 7 % que nous nous étions fixés pour ce fonds. Fort de ce nouvel actif à Barcelone, et d’autres investissements attractifs à venir pour Living Cities dans d’autres villes dynamiques d’Europe, PATRIZIA continue d’affirmer sa position de leader sur le marché du résidentiel », ajoute Nathalie Winkelmann.

Living Cities est l'un des fonds ESG de PATRIZIA qui est conforme à l'article 8 du SFDR de l'UE. En tant que fonds ESG, Living Cities promeut des objectifs ESG clairs, par exemple en fournissant 100 % d'énergie renouvelable pour tous les espaces communs des bâtiments et en utilisant des matériaux de construction économes en énergie. Living Cities contribue à la construction de communautés durables et dynamiques, à proximité de commodités telles que des jardins d'enfants, des écoles, des espaces verts et des supermarchés. Le fonds est étroitement aligné avec les cinq objectifs de développement durable des Nations unies.

Lire (5 min.)

Robeco recrute une gérante de portefeuille senior pour la stratégie RobecoSAM Circular Economy Equities

Robeco — spécialiste international de la gestion d'actifs — annonce ce mardi 18 janvier la nomination d'une gérante de portefeuille senior de la stratégie RobecoSAM Circular Economy Equities. Natalie Falkman sera basée à Zurich. Elle rejoint Robeco après avoir travaillé pour Swedbank Robur, où elle était gérante de portefeuille senior pour la stratégie actions Kapitalinvest, un fonds mondial avec des critères de durabilité élevés et un classement Morningstar cinq étoiles.

RobecoSAM Circular Economy Equities est une stratégie gérée de manière active qui investit dans des sociétés de premier plan qui tirent parti des opportunités créées par le changement de paradigme des modes de production et de consommation traditionnels vers une économie circulaire. Cette stratégie s'appuie sur l'investissement dans des solutions innovantes dans le domaine de la reconception des intrants, de l'utilisation circulaire, des technologies habilitantes et des ressources en boucle. Cette stratégie diversifiée est optimisée par une analyse de risques ESG propriétaire et est intéressante pour les investisseurs avec un horizon de trois à cinq ans.

Focus sur le profil de Natalie Falkman

Natalie Falkman est diplômée de la Stockholm School of Economics, où elle a obtenu un MSc en économie et affaires. Avant de rejoindre Robeco, elle occupe plusieurs postes chez Carnegie Investment Bank à Stockholm — notamment ceux d'analyste actions spécialisée dans les biens d'équipement nordiques, d'analyste des ventes et des ventes d'actions institutionnelles pour la région nordique, et de responsable de la recherche en actions des marchés émergents axée sur la Russie, la CEI et l'Afrique.

« Natalie Falkman a une connaissance approfondie du concept d'économie circulaire, de solides compétences analytiques dans tous les secteurs pertinents pour la stratégie et une vaste expérience de la gestion d'une stratégie active. Elle assistera sans aucun doute parfaitement nos clients dans leur recherche pour atteindre leurs objectifs financiers et de durabilité », déclare Mark van der Kroft, CIO Actions fondamentales et quantitatives chez Robeco.

« Investir sur le long terme en se concentrant sur des modèles commerciaux durables et de solides moteurs de croissance structurelle a toujours été au cœur de ma stratégie d'investissement (...) Je suis fermement convaincue qu'investir sur le long terme dans des entreprises durables qui favorisent la création d'une économie circulaire permettra de générer des rendements intéressants pour les investisseurs », réagit Natalie Falkman.

Lire (2 min.)

Marchés financiers : reflation, inflation ou les deux ?

Nathalie Benatia
Le bilan positif en février pour les actions mondiales (+2,2 % pour l'indice MSCI AC World en dollars) ne reflète pas fidèlement les récentes préoccupations des investisseurs. Alors que de nouveaux points hauts avaient été atteints à la mi-février (où la hausse par rapport à fin janvier atteignait 6,6 %), la fin du mois a en effet été marquée par un net recul des indices boursiers sur fond de brutales tensions des taux longs américains. Le point avec Nathalie Benatia, Responsable des contenus macroéconomiques chez BNP Paribas Asset Management.
Lire (5 min.)

Marchés financiers : un nouveau paradoxe

Tomas Hildebrandt
Sur les marchés, l'optimisme reste de mise dans l'anticipation de la reprise post Covid. Cette tendance engendre un nouveau paradoxe, avec une baisse des marchés des actions. Les taux d'intérêt peuvent-ils devenir nuls ou négatifs avec la reprise économique ? Tomas Hildebrandt, Gérant Senior en charge de la gestion institutionnelle d'actifs français chez Evli.
Lire (6 min.)