Et si l’Autriche devenait anti-européenne ?

Philippe Crevel
À l’Est, les sentiments nationalistes progressent. En Pologne, en Hongrie, en Bulgarie et de manière moins nette en République tchèque ou en Slovaquie, de plus en plus de formations politiques prennent des positions et des décisions contraires à l’esprit de l’Union européenne. L’Autriche, qui est l’un des pays les plus riches de l’Union, est confrontée, depuis de nombreuses années, à un puissant courant nationaliste.
Lire (5 min.)

Semaine de la finance responsable 2017

La Semaine de la finance responsable 2017 est placée sous le thème de l’emploi.
Lire (2 min.)

Marchés tertiaires en régions : l’embellie

Jacques Servolin
Les premiers chiffres concernant le 1er semestre 2017 sur les marchés tertiaires en régions ont été publiés par les grands cabinets de transactions. Ces chiffres confirment l’appétit des investisseurs pour cette classe d’actifs. Ils nous semblent également traduire une dynamique économique des métropoles régionales et nous confortent dans notre approche de l’investissement en immobilier d’entreprise en régions.
Lire (5 min.)

Les pays d’Europe du Sud retrouvent des couleurs

Philippe Crevel
De 2008 à 2015, les pays d’Europe du Sud ont enregistré de fortes augmentations de leur taux de chômage. Après être sortis de récession en 2016, ils connaissent une embellie relative de leur marché du travail.
Lire (1 min.)

Janus Henderson Investors nomme un Responsable mondial de la Gestion obligataire

Jim Cielinski apporte à la société plus de 30 ans d’expérience dans l’investissement. Il occupait précédemment le poste de Responsable mondial du Fixed Income chez Columbia Threadneedle Investments, où il supervisait, à l’échelle internationale, une équipe Fixed Income composée de plus de 165 professionnels de l’investissement et totalisant 190 milliards d’actifs obligataires sous gestion.

Avant de rejoindre Columbia Threadneedle en 2010, Jim Cielinski a travaillé 12 ans chez Goldman Sachs Asset management en tant que Directeur exécutif et Directeur du Crédit, où il gérait les expositions crédit de tous les portefeuilles « investment grade » et de plus de 200 milliards de dollars US d’actifs Core, Core plus et alternatifs. Il a également occupé le poste de Responsable Fixed Income pour Utah Retirement Systems, de gérant des obligations imposables pour Brown Brothers Harriman & Co et de gérant actions pour First Security Investment Management.

 
Lire (1 min.)

Les A-Notations, par Anacofi Services : Nestadio

NESTADIO CAPITAL est une société de gestion spécialisée dans l’investissement au capital de PME régionales et entreprises innovantes. La société a été constituée en SAS en 2004 et son actionnariat est totalement privé. Basée en Bretagne, NESTADIO dispose également d’une structure en région parisienne (Versailles).

Agréée en 2004 par l’AMF, la société indique détenir 75 millions € sous gestion à fin 2016. Cet encours est réparti sur 15 fonds et au travers de quelques 80 participations comme l’indique son Président (cf interview Club Patrimoine mai 2017).

Conformément à la règlementation, la documentation semble régulière et le site de la société propose une rubrique « actualités ». L’historique des valorisations de portefeuilles peuvent être consultées auprès de NESTADIO. L’offre est axé sur les avantages fiscaux liés au capital développement (solutions éligibles IR et/ou ISF : FIP et FCPI). Elle s’adresse à une clientèle diversifiée. S’appuyant sur une équipe composée de 9 collaborateurs (en décembre 2016), la société poursuit son développement avec succès.

Lire (1 min.)

Zone euro : amélioration de l’environnement politique

Isabelle Mateos y Lago
La politique dans la zone euro est entrée dans une période d’accalmie. Certes, des difficultés à long terme subsistent, à l’instar de la lenteur de la croissance, de l’intégration des immigrants et de la détérioration de la compétitivité.
Lire (3 min.)

Momentum - La grande peur des banques centrales

De quoi les banques centrales ont-elles peur ? Pourquoi leur est-il si difficile de normaliser les conditions monétaires dans un environnement économique porteur ? Telles sont les questions que nous nous posons aujourd'hui. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<1 min.)

La politique monétaire sur le fil

Bruno Colmant
Plus de deux ans après une création monétaire sans précédent, la Banque Centrale européenne (BCE) fait face à des décisions cruciales, voire existentielles pour l’économie de la zone euro. Jusqu’en 2015, cette dernière flirtait avec la déflation, qui constitue le pire scénario économique puisque la confiance dans le futur disparaît.
Lire (1 min.)

États-Unis : premiers impacts de l’ouragan Harvey sur les données

Matthieu Grouès
Le 26 août a vu l’ouragan Harvey atteindre le Texas dans la région de Houston. Selon les estimations, cet ouragan devrait être le deuxième par l’ampleur des dégâts derrière Katrina en 2005 et devant Sandy en 2012 avec un coût total autour de 100 Mds USD. La métropole de Houston représente un peu moins de 3% du PIB des Etats-Unis, ce qui est beaucoup plus que la Nouvelle-Orléans (Katrina) mais trois fois moins que la région de New-York qui avait été dévastée par Sandy. Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont les premiers indicateurs à montrer l’impact de ces tempêtes sur l’activité économique. Celui-ci semble en ligne avec les deux précédents. L’ouragan Irma qui a touché la Floride devrait également avoir un impact.
Lire (1 min.)

Nominations et nouveau fonds chez Amiral Gestion

Avec l’arrivée récente d’Otilia Bologan et Audrey Bacrot, l’équipe de gestion des fonds est portée à à 17 collaborateurs. Amiral Gestion poursuit également son internationalisation avec l’ouverture d’un bureau de recherche à Singapour, sous la direction de François Badelon, ainsi que le recrutement de Sid Choraria.

Les fonctions supports ne sont pas en reste, avec la création d’une table de négociation pour permettre aux gérants de se concentrer sur leur gestion, l’internalisation de la fonction RCCI qui incombe à la Secrétaire Générale Monia Donen et l’arrivée de Francisco Cobos comme Directeur Juridique pour accompagner les mutations engendrées par l’actualité réglementaire.

Dans un souci d’équité envers ses porteurs de parts, Amiral Gestion a souhaité préserver les performances à long terme de Sextant PME en fermant les souscriptions. Parallèlement, Artemid, joint venture créée avec Capzanine, procède au bouclage de son second fonds de prêt à l’économie dédié au financement des ETI.

Lancement de Sextant Bond Picking, le fonds obligations internationales d’Amiral Gestion

Ainsi, Amiral Gestion propose un nouveau fonds obligataire : Sextant Bond Picking, aujourd’hui accessible sur toutes les plateformes de distribution. Ce fonds est géré par David Poulet et Jacques Sudre, qui a rejoint Amiral Gestion en 2016. Le fonds applique lui aussi le principe de gestion en sous-portefeuilles, spécificité d’Amiral Gestion.

Sextant Bond Picking peut intervenir sur tous les segments du marché obligataire, toutes les catégories de notation ainsi que dans toutes les zones géographiques, l’exposition émergente est limitée à 30%. Fort d'une expérience réussie dans la sélection de titres obligataires au travers de sa gestion privée et de son fonds flexible diversifié Sextant Grand Large, Amiral Gestion offre avec ce nouveau fonds une approche flexible des marchés obligataires, une gestion fondamentale value inhérente à la société de gestion.

Lire (2 min.)

Trois nouveaux ETF Smart Beta pour BNP Paribas Easy

Les deux ETF BNP Paribas Easy Equity Dividend US UCITS ETF et BNP Paribas Easy Equity Dividend Europe UCITS ETF répliquent la performance d’indices de stratégie développés par BNP Paribas, investis sur un panier d’actions d’entreprises liquides qui versent un niveau de dividendes élevé, stable et durable. L’ETF BNP Paribas Easy Equity Value US UCITS ETF réplique quant à lui la performance d’un indice de stratégie offrant une exposition au potentiel de performance d’un panier d’actions d’entreprises américaines considérées comme sous évaluées selon des critères d’analyse fondamentale.

 
Lire (<1 min.)

La force de l’euro et la faiblesse du dollar : cette fois, c’est politique

Stefan Kreuzkamp
Les élections américaine et française semblent être le catalyseur principal du mouvement des devises
Lire (1 min.)