Victoria Bley & Louis de Fels – Gay Lussac Gestion : 2023 sera-t-elle l’année des Small Caps ?

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
Gay Lussac Gestion partage ses perspectives sur la classe d'actifs des petites valeurs (Small Caps). L'année 2023 sera-t-elle celle des Small Caps ? Quels fonds d'investissement Gay Lussac Gestion recommande-t-il dans le contexte macroéconomique actuel ?
Voir (<3 min.)

Amiral Gestion soutient la French Tech avec son fonds Sextant Tech

La Rédaction
Le Courrier Financier

Amiral Gestion — société de gestion indépendante  — a lancé le 30 juin 2022 une stratégie dédiée au développement de la Tech principalement en France et en Europe au travers du compartiment Sextant Tech de la SICAV Sextant. Ce dernier est éligible à l’initiative Tibi, lancée en 2020 par Bercy afin de favoriser le financement des entreprises technologiques.

La technologie et l’innovation sont présentes dans tous les segments de l’économie et centrales dans leur développement. La stratégie du portefeuille consiste à financer et faire émerger des sociétés de la Tech française et européenne. Objectif, encourager la réindustrialisation de l’Europe et plus généralement son indépendance par le biais de l'innovation.

Favoriser l'émergence des licornes

Afin de conserver une approche internationale indispensable à la bonne appréhension de ce secteur mondial, Amiral Gestion mobilise ses équipes françaises et européennes — expertise historique de la société de gestion. Elle s'appuie également sur son équipe d'analystes basée à Singapour ainsi que sur le récent recrutement de Vincent Mercadier, gérant spécialiste des grandes capitalisations américaines.

« Notre volonté est de participer à la création d'un écosystème puissant autour de la Tech française et européenne, capable de faire émerger des champions mondiaux, et de financer les 25 à 30 licornes qui se poseront la question de la bourse dans les années à venir », explique Sébastien Ribeiro, Gérant actions chez Amiral Gestion.

Lire (2 min.)

Quaero Capital lance un fonds en actions Small & Mid Cap européennes

La Rédaction
Le Courrier Financier

Quaero Capitalsociété genevoise de gestion d’actifs — annonce ce mardi 13 décembre lancer le fonds « Quaero Capital Funds (Lux) – Quaeronaut Small & Mid Cap » (« Quaeronaut »), un compartiment en actions européennes de sa SICAV luxembourgeoise Quaero Capital Funds (Lux). Le fonds sera investi en petites et moyennes capitalisations européennes, incluant la Suisse et le Royaume-Uni, l’un des segments les plus dynamiques du marché actions européen.

« Quaeronaut » est fondé sur la même philosophie de gestion « value » qui a fait le succès du fonds phare « Argonaut ». Il donne accès à des capitalisations légèrement plus grandes que les micro-capitalisations formant l’univers d’investissement d’Argonaut. Le nouveau fonds sera géré par Adrian Bignell et l’équipe de gestion européenne de Quaero Capital.

Segments des Small & Mid Cap européennes

Les petites et moyennes valeurs européennes constituent un segment de marché particulièrement intéressant. Elles ont battu les grandes capitalisations sur chaque période de 10 ans depuis 1999, que ce soit dans les années de baisse ou de hausse. Par ailleurs, le moment semble bien choisi pour investir en Europe.

Le Vieux Continent devrait être soutenu dans les années à venir par plusieurs thèmes porteurs — qu’il s’agisse des besoins croissants en matière d’infrastructures énergétiques, de la relocalisation de la production afin de réduire la dépendance vis-à-vis de l’Asie, de l’automatisation croissante de l’industrie ou de la forte augmentation des budgets de sécurité. 

Un fonds géré selon un style « Quality Value »

Confiée à Adrian Bignell, la gestion suit un style d’investissement « Quality Value », fondé sur une analyse fondamentale approfondie et une gestion active. Centrée sur l’Europe, elle se concentre sur les entreprises petites et moyennes, dont la capitalisation boursière est comprise entre 1 et 10 Mds€. Il en résulte un portefeuille concentré de quelque 40 à 50 positions, qui généralement se traitent à terme avec un PE de 10 % à 20 % inférieur à celui de l’indice MSCI Europe SMID Cap. Le fonds se classe dans la catégorie Article 8 du règlement SFDR.

L'équipe de gestion considère l'analyse ESG comme un élément essentiel du processus d'investissement. Elle prévoit d’investir la majorité du portefeuille dans des entreprises qui sont déjà gérées de manière durable, le reste étant investi dans des entreprises ayant un potentiel d'amélioration grâce à son engagement. L'équipe encouragera activement les entreprises mal notées à améliorer leur communication sur les questions ESG, à intégrer davantage ces problématiques dans leur gouvernance et leur stratégie et à fixer des objectifs clairs.

Une équipe très expérimentée

Basé à Londres, Adrian Bignell a rejoint en 2021 l’équipe de gestion de Quaero Capital en petites et moyennes capitalisations européennes. Comptant 23 années d’expérience en moyenne, l’équipe gère plusieurs fonds dans cette classe d’actifs, en particulier le fonds vedette « Argonaut », qui se concentre exclusivement sur les micro-capitalisations européennes.

L’équipe effectue sa propre analyse fondamentale et une recherche originale, qui se traduit par une gestion de conviction, orientée sur le long terme et sans contraintes par rapport aux indices de référence. Comme son nom le laisse entendre, le nouveau fonds « Quaeronaut » reprend la philosophie de gestion qui fait le succès de la stratégie « Argonaut » et permet ainsi aux investisseurs de bénéficier du talent et de l’expérience de son équipe de gestion.

« Cette nouvelle stratégie active et concentrée s’inscrit parfaitement dans notre philosophie de gestion spécialisée ‘away from the crowds’. Malgré ou peut-être grâce aux incertitudes économiques et géopolitiques actuelles, le moment nous apparaît particulièrement favorable. Non seulement il existe actuellement de nombreuses occasions à saisir, mais la gestion active retrouve tout son intérêt dans un environnement où les taux d'intérêt sont revenus en territoire positif et où nous sommes à nouveau en mesure de faire des choix relatifs objectifs », déclare Jean Keller, PDG de Quaero Capital.

Lire (4 min.)

Karim Jellaba — Portzamparc Gestion : « la dynamique actuelle nous incite à la prudence »

Mathilde Ledroit
Le Courrier Financier
Quelle est la situation sur les marchés ? Doit-on avoir des craintes concernant la croissance ? Dans le contexte actuel, comment se comportent les petites et moyennes valeurs ?
Voir (<4 min.)

La Fondation Groupe Primonial lance un appel à projets dans l’Ouest de la France

La Rédaction
Le Courrier Financier

La Fondation Groupe Primonial — créée en 2020, issue de la Fondation Financière de l’Échiquier, cet organisme agit en France pour l'égalité des chances et une société plus inclusive — annonce ce mercredi 8 février poursuivre sa démarche territoriale, après ses précédents appels à projets en régions PACA en 2021, et Hauts-de-France et Normandie en 2022. La Fondation lance un nouvel appel à projets dans les régions Centre Val-de-Loire, Pays-de-la-Loire et Bretagne. 

Ouverture du 1er au 31 mars 2023

L'appel à projets sera ouvert du 1er au 31 mars 2023 dans les axes de l’éducation, de l’insertion socio-professionnelle et de la santé mentale. Les associations pourront retrouver, dès l’ouverture de l’appel à projets, le lien vers la plateforme de dépôt de dossier sur le site de la Fondation. Les demandes sélectionnées seront examinées par les trois Comités d’Engagement qui valident l’octroi des financements. L’annonce des projets soutenus se fera en juin. 

L’appel à projets permettra la sélection d’initiatives concrètes et innovantes répondant aux besoins des jeunes dans leur bassin de vie. Cette opération contribue à renforcer la présence territoriale de la Fondation et du Groupe, en lien avec les deux agences Primonial implantées sur ces trois régions, à Nantes (Loire-Atlantique) et Rennes (Ille-et-Vilaine). 

Engagement local pour les territoires

En 2021, 17 projets associatifs avaient reçu le soutien de la Fondation Groupe Primonial en région PACA. En 2022, 13 projets ont été financés dans les Hauts-de-France et en Normandie. Ce nouvel appel à projets s’inscrit dans une dynamique d’accompagnement de structures locales dont le travail est essentiel pour répondre au mieux aux problématiques territoriales.

« Nous poursuivons ce tour de France et arrivons dans des régions qui, tout en présentant des problématiques similaires au reste du pays, ont des contextes spécifiques, à savoir, des zones rurales étendues et des contraintes supplémentaires liées à l’éloignement des pôles d’emploi et de services, qui affectent tout particulièrement les jeunes. Les échanges que nous avons avec des acteurs locaux nous permettent déjà de toucher du doigt la richesse des initiatives en cours et à venir pour répondre à ces enjeux », déclare Cécile Jouenne-Lanne, Déléguée Générale de la Fondation Groupe Primonial.

Lire (2 min.)

Crédit immobilier : la CNCEF Crédit salue les avancées récentes de l’accès à l’emprunt

La Rédaction
Le Courrier Financier

CNCEF Crédit — association professionnelle agréée de courtiers et mandataires en banque et services de paiement — se félicite ce mercredi 8 février dans un communiqué des dernières mesures destinées à faciliter l'accès au crédit immobilier. Ces avancées sont le fruit d'actions et de concertations menées par différents acteurs de la Place, que CNCEF Crédit salue.

« Depuis plusieurs années, le métier de courtier en crédit a été chahuté et l'accès au crédit immobilier n'a cessé de se restreindre, jusqu'à atteindre une situation de quasi-blocage. Pour les Français qui souhaitent mettre un toit sur leur tête, l'étau devait se desserrer. Et pour les courtiers qui les accompagnent dans leur projet, il était nécessaire de voir leur métier se valoriser », déclare la CNCEF Crédit.

Décongestionner l'écosystème immobilier

L'association salue les avancées récentes menées de front par les différents acteurs qui représentent les courtiers — notamment les différentes associations représentantes, à savoir l'Anacofi IOBSP, l'APIC, La COMPAGNIE IOBSP, l'AFIB, la CNCGP IOB, le groupe CNCEF et le syndicat professionnel UIC. Elle remercie également les institutions et autorités qui ont œuvré pour qu'elles se concrétisent. Parmi elles, la Direction Générale du Trésor, la Banque de France et l'ACPR, qui ont prêté une oreille attentive aux difficultés des Français et de leurs conseils.

« La mensualisation temporaire du taux d'usure et la réaffirmation par Bruno Le Maire des pleins effets du mandat de recherche de capitaux sont de très belles perspectives. Ces mesures de bons sens doivent être évaluées dans la durée et étendues. C'est à ce prix que l'on décongestionnera vraiment l'écosystème immobilier. Nous souhaitons continuer à être, aux côtés des courtiers, en lien avec les autorités compétentes pour rassembler et valoriser ce formidable métier tout en favorisant les projets immobilier des Français » conclut Christelle Molin-Mabille, Présidente de CNCEF Crédit.

Lire (2 min.)

Goeffrey Melchior – Portzamparc Gestion : Portzamparc PME ISR, « capter la croissance structurelle »

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
Pour le T4 2021, Portzamparc Gestion revient sur le potentiel de croissance du segment des Small & Midcaps en France et en Europe. Sur quelle stratégie repose le fonds Portzamparc PME ISR ? Comment se positionne-t-il actuellement, dans un contexte macroéconomique incertain ?
Voir (<4 min.)

Karim Jellaba – Portzamparc Gestion : Portzamparc Entrepreneurs ISR, « on va élargir à l’Europe »

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
A l'automne 2021, les investisseurs suivent de près la saison des résultats d'entreprises. Comment se portent les Small & Midcaps sur les marchés actions ? De quelle façon Portzamparc Gestion va-t-elle développer sa gamme sur ce segment de valeur à horizon 2022 ?
Voir (<6 min.)

Impact investing : Homa Capital lance le premier fonds small & midcaps France

La Rédaction
Le Courrier Financier

Homa Capital — société de gestion indépendante — annonce ce lundi 18 octobre le lancement du premier fonds à impact social investi dans les small et midcaps françaises. Objectif, améliorer le facteur social des entreprises dont le fonds est actionnaire, à travers un engagement de long terme et un comité impact social composé de personnalités reconnues dans la gestion de la qualité de vie au travail (QVT).

Green & Impact Bond France

Depuis 2018, Homa Capital s’intéresse à l'investissement à impact. En 2019, la société de gestion lance ainsi le premier fonds green dédié au financement de projets ayant un impact environnemental et social en France. Depuis son lancement, le fonds « Green & Impact Bond France » a contribué à créer plus de 15 000 emplois et à financer des projets ayant permis d’éviter l’émission de plus de 16 millions de tonnes de CO2 par an.

« Cette stratégie et notre démarche ont reçu le soutien de nombreux investisseurs institutionnelsNous avons su démontrer que la création de valeur était conciliable avec une réponse mesurable aux enjeux de société », explique rappelle Lionel Tangy-Malca, Président Directeur Général (PDG) d'Homa Capital.

Le thème du bien-être au travail

A travers l’analyse d’éléments empiriques, les équipes d’Homa Capital ont mis en exergue la relation entre le bien-être des salariés et la performance de l’entreprise. Le contexte actuel est propice à la promotion du bien-être au travail, cette tendance de fond a été particulièrement exacerbée par la crise du Covid.

« Au-delà de ce contexte, nous avons démontré que la progression des critères sociaux des entreprises est un facteur prédictif de performance. Aussi, pour la préservation de ses intérêts, un actionnaire de long terme devrait veiller aux politiques favorisant le bien-être au travail, en particulier, pour des entreprises de taille intermédiaire », précise Lionel Tangy-Malca.

Homa Impact Social France

Le fonds « Homa Impact Social France » investit dans une vingtaine de valeurs dont la capitalisation boursière est comprise entre 50 M€ et 2 Mds€. La sélection s’opère à travers un processus de stock picking fondamental associé à une approche ESG Best in Class et Best Effort. Le portefeuille qui en découle s’inscrit dans une démarche positive de revalorisation tant du capital humain que des entreprises qu’il détient.

La période de souscription au fonds « Homa Impact Social France » court jusqu’au 31 décembre 2021, il sera ensuite fermé pour une durée de 5 ans. Le fonds relève de l’article 9 du règlement européen Sustainable Finance Disclosure (SFDR). Il est candidat au Label Relance et ISR.

Focus sur le Comité Impact Social

Une attention particulière est portée à la gestion extra financière des sociétés en portefeuille, en raison de la mise en place d’un Comité Impact Social. Il se compose de personnalités reconnues dans l’univers de la QVT. Leur rôle consiste à valider le plan de sensibilisation par entité, en assurer le suivi et alerter le comité d’investissement dans l’hypothèse où le potentiel de progression du capital humain d’une entreprise paraît limité.

Les membres du Comité sont Jean-Claude Mailly (Egalité et Dialogue Social), Dr. Jean-Martin Cohen-Solal (Santé et organisation du travail) et Karine Melloul (Management et Parcours professionnel). Par ailleurs, ces personnes sont toutes également administrateurs de Homa Capital.

Lire (3 min.)

Alban Préaubert – Sycomore AM : impact, « nous avons développé notre propre métrique, la NEC »

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
En 2021, la transition climatique et énergétique se trouve au cœur des stratégies durables de Sycomore AM. Comment identifier les petites et moyennes valeurs avec un impact positif sur l'environnement ? Quelles sont les métriques les plus pertinentes à retenir pour investir ?
Voir (<5 min.)

La Française : Deepshikha Singh nommée au groupe consultatif de la Workforce Disclosure Initiative

La Rédaction
Le Courrier Financier

Le Groupe La Française — société de gestion, filiale de la Caisse Régionale du Crédit Mutuel Nord Europe (CMNE) — a annoncé le 3 février dernier que Deepshikha Singh, Deputy Head de La Française Sustainable Investment Research et Head of Stewardship pour La Française AM était nommée au sein du groupe consultatif de la Workforce Disclosure Initiative (WDI). 

La WDI vise à mobiliser les investisseurs pour veiller à ce que les entreprises communiquent des données comparables et complètes sur leurs pratiques en matière de gestion du personnel et contribuent à accroître la création d'emplois de qualité dans le monde. Portée par ShareAction, la coalition d'investisseurs de la WDI est composée de 63 institutions, qui représentent 10 000 milliards de dollars d'actifs sous gestion.

Plus de transparence des entreprises

La Française : Deepshikha Singh nommée au groupe consultatif de la Workforce Disclosure Initiative
Deepshikha Singh

« En tant que signataire et fervent supporter de la Workforce Disclosure Initiative, La Française AM cherche à engager les entreprises sur les enjeux clés qui impactent leur secteur et leurs effectifs, promouvant ainsi la transparence et améliorant la qualité des emplois. Les données recueillies par l'enquête annuelle de la WDI visent à combler les lacunes et le manque de données comparables des déclarations relatives au personnel ; elles permettent aux investisseurs d'aborder les problèmes collectivement et de manière systématique », explique Deepshikha Singh.

« Ces données sont également essentielles pour préparer les entreprises et les institutions financières à des réglementations de plus en plus strictes, telles que la taxonomie sociale dans l'UE. La WDI fournit aux entreprises des informations clés sur leurs propres pratiques et leur donne l'occasion unique de se comparer à leurs homologues. Elle leur permet ainsi d'identifier les lacunes en matière de données qu'elles n'avaient pas prises en compte auparavant. Cette analyse des lacunes et ce processus itératif utile constituent une préparation essentielle à toute forme de législation sur le personnel », ajoute-elle.

Lire (2 min.)

Tikehau Capital acquiert un nouvel hôtel parisien et lance sa stratégie value-add à impact

La Rédaction
Le Courrier Financier

Tikehau Capital — groupe mondial de gestion d’actifs — annonce ce lundi 6 février l’acquisition de l’hôtel quatre étoiles California dans le huitième arrondissement de Paris. L'opération a été réalisé à travers sa nouvelle stratégie immobilière pan-européenne à impact et à valeur ajoutée (value-add).

Stratégie immobilière value-add

L’hôtel quatre étoiles California était fermé depuis plus de deux ans et n’avait pas bénéficié de rénovations majeures récentes. Situé à proximité de l’avenue des Champs-Élysées à Paris, il fera l’objet d’un programme de travaux ambitieux et d’un repositionnement commercial au bénéfice d’une clientèle d’affaires et loisirs. Cet actif devrait profiter du marché dynamique de l’hôtellerie parisien et ce à l’aube des Jeux Olympiques 2024.

L’acquisition de cet hôtel de 172 clés s’inscrit dans un schéma de réhabilitation et de repositionnement d’actifs sous-exploités, en ligne avec la nouvelle stratégie immobilière value-add de Tikehau Capital qui vise à contribuer aux trois thèmes suivants : le climat, la biodiversité et l’inclusion au travers des différents usages des bâtiments.

Tikehau Capital acquiert un nouvel hôtel parisien et lance sa nouvelle stratégie value-add à impact
Source : Tikehau Capital
Tikehau Capital acquiert un nouvel hôtel parisien et lance sa nouvelle stratégie value-add à impact
Source : Tikehau Capital
Tikehau Capital acquiert un nouvel hôtel parisien et lance sa nouvelle stratégie value-add à impact
Source : Tikehau Capital

Repositionner un actif emblématique

« Cette première acquisition par notre stratégie immobilière pan-européennevient confirmer selon nous la pertinence de notre approche de repositionnement d’actifs. Nous pensons que l’hôtel California est un hôtel emblématique, disposant d’une taille critique avec des volumes et parties communes d’exception », déclare Frédéric Jariel, co-responsable de l’activité Immobilier de Tikehau Capital.

« Comme dans toutes les transformations que nous opérons (ou opérerons plutôt ?), nous aurons une attention particulière aux matériaux utilisés pendant la phase de travaux, à l’efficience énergétique du futur bâtiment ainsi qu’aux différentes certifications environnementales applicables », ajoute-il.

Lire (3 min.)

Economie circulaire : des champions dans les petites & moyennes valeurs européennes

Les équipes de Mandarine Gestion
Mandarine Gestion
L’économie circulaire permettra-t-elle de réduire l’impact environnemental de la production de déchets ? Comment investir sur ce segment en Europe ? L'équipe Croissance - Small&Midcap de Mandarine Gestion publie sa lettre mensuelle.
Lire (3 min.)

Le fonds BDL Convictions dépasse 1 milliard d’euros d’encours

La Rédaction
Le Courrier Financier

BDL Capital Management — société de gestion indépendante, spécialiste des actions europénnes — annonce ce mardi 5 octobre que son fonds « long only » BDL Convictions vient de passer le cap du milliard d’euros. Fort d’une collecte nette atteignant 270 millions d’euros depuis le début de l’année, ce fonds investir principalement en actions européennes.

BDL Capital Management intègre les critères ESG dans son analyse. BDL Convictions est labélisé LuxFlag, il relève de l’article 8 dans la classification SFDR (prise en compte des critères extra-financiers). Le fonds est éligible PEA, et référencé en Assurance Vie, Epargne salariale et PER.

Performances du fonds

Le fonds BDL Convictions présente un risque action et de liquidité. Au 29 septembre, il atteint une progression de 19,2 % depuis le 1er janvier 2021. Cette hausse est à comparer avec celle de son indice de référence, le Stoxx 600 dividendes (SXXR) qui est de 16,2 %.

Sur 12 mois glissant au 29 septembre, BDL Convictions a connu une performance de 42,72 % pour la part C versus 27,73 % pour son indice de référence. La performance annualisée de BDL Convictions — depuis sa création en 2008 par BDL Capital Management — atteint 9,5 % contre 6,7 % pour l'indice de référence. Au total, la valeur des parts a progressé de 228,2 % en 13 ans, période marquées par les crises : subprimes, euro, Covid, etc.

Sur la même période, l’indice de référence — l'indice de référence a changé en 2012, ce qui induit un biais de comparaison ; passage du SXXP ou STOXX 600 dividendes réinvestis — a progressé de 129,8 %. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Elles ne sont pas constantes dans le temps et ne font l'objet d'aucune garantie.

Sur quels modèles investir ?

Ces résultats résultent d’un parti pris pour la gestion active, avec une analyse fondamentale poussée. En 2008, BDL Convictions s’apparentait au PEA des deux fondateurs de BDL Capital Management, Hughes Beuzelin et Thierry Dupont et de leurs collaborateurs — ensemble, ils avaient investi 800 000 euros.

Au fil des années, BDL Capital Management a constitué l’une des plus importantes équipes d’analystes à Paris. Le mot d’ordre est simple : il n’y pas de meilleur investissement que l’entreprise. Le fonds BDL Convictions repose sur l’idée que certains modèles économiques sont créateurs de valeur — aussi bien pour les salariés que les actionnaires.

Les gérants de BDL Capital Management prennent en compte cette idée pour investir sur les modèles à la pérennité assurée, tout en en écartant les autres, en évitant de tomber dans les modes sans lendemain. Mais choisir les entreprises les plus performantes économiquement ne suffit pas. BDL Capital Management s’impose d’investir au bon prix.

Bénéficier de l'inflation

Dès novembre 2020, alors que se profilait l’arrivée des vaccins et les plans de relance massifs, les gérants de BDL Convictions ont positionné le portefeuille sur des titres susceptibles de bénéficier d’une résurgence de l’inflation — notamment au travers d’une sélection rigoureuse de valeurs industrielles. Cette analyse du cycle macroéconomique s’est avérée justifiée.

Que nous la considérions comme transitoire ou plus durable, l’inflation a nettement rebondi depuis, en particulier via le prix des matières premières et la hausse des coûts de fret. De cette analyse macro-économique, a découlé le choix d’investir dans les meilleures valeurs industrielles, puisque le portefeuille est composé au total de 25 à 30 valeurs en moyenne. Ce choix a permis de battre nettement l’indice.

Forts d’une réussite qui a validé leurs choix initiaux, de 13 ans d’approfondissement d’une stratégie constante, hors des modes, les gérants de BDL Convictions « croient plus que jamais en la gestion active de conviction qui s’appuie sur une analyse fondamentale et une connaissance en profondeur de l’entreprise » conclut la société dans un communiqué.

Lire (4 min.)