Lancement : CPR AM et Quantalys lancent une nouvelle solution au service des CGP

CPR AM et Quantalys s'associent afin de proposer une solution inédite au service des CGP.
Voir (<1 min.)

Amundi et CACEIS accélèrent la croissance de Fund Channel

Amundi — leader européen de la gestion d’actifs — et CACEIS — établissement bancaire spécialisé dans les services financiers filiale des groupes Crédit Agricole et Santander — annoncent, cette semaine, le renforcement de leur partenariat stratégique pour accélérer le développement de Fund Channel, la plateforme de distribution de fonds B-2-B. Aux termes de cet accord, CACEIS acquiert 33,33 % de Fund Channel, dont Amundi reste l’actionnaire majoritaire. 

Une large gamme de services

Quatrième plateforme européenne de fonds B-2-B, Fund Channel est classée au premier rang par Platforum pour sa qualité de service. Elle offre un accès à plus de 600 gérants d’actifs, qu’elle permet de connecter à plus de 100 distributeurs en Europe et en Asie.

Les clients de CACEIS bénéficieront de la large gamme de services liés à la distribution de fonds d'une plateforme de premier rang. Ce partenariat permettra aux clients de Fund Channel de bénéficier d’une offre complète de services d’exécution de fonds. En outre, les deux partenaires continueront à développer leur coopération de long terme dans d'autres domaines en croissance : les services liés à la distribution des fonds et la gestion des données.

Ce projet s'inscrit dans le cadre du Plan Ambitions Stratégiques 2025 annoncé par Amundi aux investisseurs en juin 2022 avec un objectif de plus de 600 milliards d'euros d'actifs intermédiés d'ici fin 2025 pour Fund Channel.

L'externalisation de certains services

Fund Channel capitalise sur les tendances majeures du marché de la distribution en architecture ouverte en Europe. En effet, les distributeurs ont de plus en plus recours à l'externalisation de certains services afin de réduire les coûts, de gagner en taille et d’améliorer leurs services pour leurs clients. Pour la cinquième année consécutive, les plateformes de distribution de fonds ont connu une croissance supérieure à celle du marché européen des fonds et représentent désormais plus de 25 % des fonds UCITS distribués.

La transaction devrait être finalisée d'ici la fin 2022, sous réserve de l'approbation préalable des autorités réglementaires compétentes.

Lire (2 min.)

Amundi lance le fonds Emerging Markets Equity ESG Improvers

Amundi — premier gérant d’actifs européen — annonce le lancement d’Amundi Funds Emerging Markets Equity ESG Improvers (« le Fonds »), une stratégie de gestion active visant à se concentrer sur les entreprises présentant des caractéristiques ESG prometteuses et un fort potentiel en matière de croissance durable. Ce fonds est le premier des six stratégies de la gamme ESG Improvers à offrir une exposition aux marchés émergents. Cette démarche s’inscrit pleinement dans le cadre du projet sociétal du Groupe Crédit Agricole.

Un portefeuille diversifié

Le fonds investira activement dans un portefeuille diversifié composé de 90 à 120 valeurs internationales des marchés émergents issues de tout type de capitalisation, en mettant l’accent sur l’amélioration des caractéristiques en matière de durabilité, en combinant analyse ESG et analyse fondamentale.

Conformément à la philosophie qui sous-tend la gamme ESG Improvers depuis son lancement en 2021, le fonds adoptera une vision prospective de l'ESG et l’engagement constituera un élément clé. L’objectif est d’aller au-delà d’une méthodologie statique de notation ESG, en s’engageant auprès des entreprises présentant un profil ESG certes inférieur mais en amélioration, afin d’avoir un impact plus important sur les investissements et d’aider ces entreprises à obtenir un score ESG plus élevé.

Le Fonds sera co-géré par Deirdre Maher, Responsable des marchés frontières, et Andrea Salvatori, Gestionnaire de portefeuille senior — Responsable stratégies ESG pour les marchés émergents chez Amundi.

Une approche multi-actifs

L’équipe "Marchés émergents" d’Amundi gère plus de 41 milliards d’euros d’actifs sous gestion, en adoptant une approche multi-actifs unique basée sur la combinaison des équipes Obligataires et Actions. Cette approche à 360° permet aux équipes d’investissement de comprendre l’intégralité du coût du capital et d’identifier et de générer des opportunités d’investissement uniques.

Pionnier de l’investissement responsable, Amundi gère plus de 834 milliards d’euros d’encours en investissement responsable, avec plus de 13 500 émetteurs notés selon des critères ESG. Le processus d’analyse ESG reconnu d’Amundi sera pleinement intégré à l’approche d’investissement du Fonds.

Yerlan Syzdykov, Responsable de la gestion marchés émergents chez Amundi, déclare : "Les marchés émergents partent de plus loin en ce qui concerne leur parcours ESG. Alors que les thèmes ESG deviennent de plus en plus répandus sur les marchés en développement, la combinaison de notre approche multi-actifs et de nos solides capacités d’engagement auprès des entreprises, nous permettra d’offrir aux investisseurs une opportunité unique de générer de l’alpha responsable en ayant un impact concret sur leurs investissements. Nous sommes ravis d’ajouter cette nouvelle solution dédiée aux marchés émergents au concept ESG Improvers d’Amundi."

Lire (3 min.)

Amundi propose le premier ETF ESG sur les grandes capitalisations italiennes

Amundi — premier gestionnaire d'actifs européen des Exchange Traded Fund (ETF) — confirme son engagement d'accompagner les investisseurs dans la réorientation de leurs portefeuilles vers des investissements plus responsables en transformant un ETF actions de grandes capitalisations afin d’y intégrer les critères extra-financiers (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance). L’Amundi FTSE MIB UCITS ETF devient ainsi l’Amundi Italy MIB ESG – UCITS ETF DR. 

40 valeurs phares du marché italien

L’ETF permet ainsi de s’exposer aux 40 valeurs phares du marché italien affichant les meilleures pratiques Environnementales, Sociales et de Gouvernance parmi les 60 sociétés italiennes les plus liquides cotées sur Borsa Italiana. Pour sélectionner ces 40 valeurs, des filtres d’exclusion sont appliqués : l’un au regard du respect des principes du Pacte Mondial des Nations Unies, l’autre afin d’exclure les sociétés impliquées dans des activités controversées. L’ETF vise également à fournir une meilleure note d’intensité de carbone pondérée par rapport à son univers d’investissement.

"démocratiser l’investissement ESG"

Arnaud Llinas, Responsable de la ligne métier ETF, Indiciel et Smart Beta d’Amundi, déclare : « L’investissement responsable est au cœur de la stratégie de développement de la gamme d’ETF d’Amundi. C’est pourquoi nous sommes ravis de nous associer de nouveau à Euronext pour accompagner les investisseurs dans la réorientation du capital vers des portefeuilles plus responsables. Nous pensons que le développement d’indices ESG sur les grandes capitalisations est essentiel pour aider à démocratiser l’investissement ESG ».

__

L’ETF est classé Article 8 selon le règlement européen SFDR et affiche des frais courants de 0,18%.

Lire (2 min.)

Muzinich & Co. finance des investissements dans deux sociétés françaises

Muzinich & Co. — société d'investissement privée — annonce ce mercredi 5 octobre fournir un financement pour l'acquisition par MBO & Co. d'une participation majoritaire dans LEN Medical et pour l'acquisition par Waterland Private Equity d'une participation dans Ipsilon en France. L'équipe dette privée française de Muzinich & Co. finance ainsi deux investissements récents en France par deux sociétés de private equity, MBO & Co. et Waterland Private Equity (Waterland).

Muzinich & Co. est une société de gestion d'actifs internationale à vocation institutionnelle, spécialisée dans le crédit aux entreprises publiques et privées. La société a été fondée à New York par George Muzinich en 1988 et est aujourd'hui présente à l’international avec 14 bureaux répartis sur trois continents. Elle compte plus de 240 employés répartis entre les États-Unis, l'Europe, l'Asie et l'Australie et gère environ 35 milliards de dollars d'actifs.

Deux financements récents

MBO & Co. a acquis une participation majoritaire dans LEN Medical, qui a été fondée en 1984 par deux cardiologues en tant qu'éditeur de presse médicale. La société est progressivement devenue une plateforme de communication médicale intégrée, qui aide les groupes pharmaceutiques à promouvoir leurs médicaments et à acquérir de nouveaux clients par le biais de cinq activités en ligne et hors ligne : diffusion numérique, marketing numérique, presse, communication d'influence et congrès.

Waterland a pris une participation dans Ipsilon. Fondée en 2001, c'est une société française de conseil en propriété intellectuelle (PI) de premier plan, fournissant aux grandes entreprises, aux PME, aux start-ups et au secteur public un large portefeuille de services couvrant tous les domaines de la propriété industrielle et intellectuelle ainsi que le suivi et la mise en œuvre de leur stratégie PI.

Développement des entreprises

« Nous sommes heureux de soutenir la croissance de LEN Medical et d'Ipsilon, qui sont tous deux des acteurs bien établis dans leurs secteurs respectifs et qui fournissent des services de pointe. De plus, Muzinich apprécie l'opportunité de contribuer aux investissements dans les stratégies « buy-and-build » des fonds de private equity, MBO & Co et Waterland », commente Alexandre Millarini, responsable de l’activité de Direct Lending en France.

« La plateforme de dette privée de Muzinich & Co. offre des financements flexibles et sur mesure pour soutenir le développement futur des entreprises, en particulier sur le marché des PME, un segment que nous estimons peu adressé », ajoute-il. Lancée en 2014, la plateforme de dette privée de Muzinich & Co est actuellement composée de 40 professionnels de l'investissement répartis sur 12 sites en Europe, aux États-Unis et en Asie.

Lire (3 min.)

Serris REIM acquiert 7 locaux d’activités en région d’une superficie de 7 247 mètres carrés

Serris REIM — société de gestion d’actifs patrimoniaux, spécialisée dans l’investissement immobilier paneuropéen — annonce ce mardi 4 octobre l’acquisition d’un portefeuille de sept locaux d’activités. Les actifs immobiliers concernés se répartissent entre les régions Aquitaine, Bretagne, Centre Val de Loire et Grand Est. 

L'ensemble des actifs développent une surface totale de 7 247 m². Ils sont occupés par des locataires de premier rang : Larivière, Seigneurie Gauthier, Point P et Frans Bonhomme. Cette opération représente un volume de 6,5 millions d'euros et offre une rentabilité acte en mains autour des 6,75 %.

Serris REIM acquiert 7 locaux d’activités en région d’une superficie de 7 247 mètres carrés
Serris REIM acquiert 7 locaux d’activités en région
Source : Serris REIM

ADN historique de Serris REIM

« Une acquisition de plus pour Serris REIM alliant dilution du risque, contreparties locatives solides et taux compétitif », déclare Anne-Catherine Hellmann, gérante de Serris REIM. Bien que de plus en plus présent en Ile-de-France et à l’étranger, Serris REIM renoue par cette acquisition avec son ADN historique d’investisseur majeur en Régions. 

Serris REIM était accompagnée par l’étude AFFIDAVIT NOTAIRES représentée par Me Alexandre Leroy-Pélissier et Me Claire Bojko. Le dossier a été apporté par les équipes de Phillipe Chabasse pour Tourny Meyer Rennes. Serris REIM rappelle que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Lire (2 min.)

Gay-Lussac Gestion : focus sur une start-up bientôt trentenaire

La société de gestion de portefeuille Gay-Lussac Gestion poursuit son développement en France et à l’international. Focus sur cette « start-up avec 27 ans d’existence »…
Lire (3 min.)

Amundi Technology annonce l’acquisition du robo-advisor Savity

Amundi — le leader européen de la gestion d’actifs — annonce l’acquisition par Amundi Autriche d’une participation de 100% dans la fintech Finventum GmbH auprès de BAWAG P.S.K. et des fondateurs de la société. Finventum a créé Savity Vermögensverwaltung GmbH (Savity), une plateforme autrichienne de conseil en investissement financier (robo-advisor), établie, autorisée et réglementée, offrant des services digitaux de gestion d’actifs.

Des portefeuilles diversifiés et efficaces

En tant que robo-advisor digital, Savity permet aux clients retail d’accéder à des services de gestion d’actifs professionnels. Savity utilise une technologie de pointe pour construire des portefeuilles distincts pour les clients, avec différents profils de risque, en tenant compte de leurs objectifs d’investissement et de leurs préférences en matière de durabilité. Savity propose actuellement quatre options d’investissement. Après l’acquisition, les clients de Savity bénéficieront de l’expertise étendue et globale d’Amundi en matière d’investissement pour gérer des portefeuilles diversifiés et efficaces.

Avec le robo-advisor Savity, Amundi a l’ambition de répondre au besoin croissant de services financiers digitalisés en Autriche, notamment en matière de gestion digitale de portefeuille. Savity s’inscrit parfaitement dans l’offre innovante d’Amundi Technology, la branche technologique d’Amundi, qui complète et accélère le développement de ses solutions de gestion digitale de portefeuilles distincts.

"Accroître le développement de Savity"

Guillaume Lesage, Directeur Opérations, Services et Technologie d’Amundi :« Chez Amundi, notre objectif est de servir nos partenaires distributeurs au-delà de l’offre de produits pour répondre aux besoins croissants de leurs clients en matière de conseil en investissement et de solutions technologiques innovantes, adaptées et efficaces en termes de coûts. Savity s’inscrit parfaitement dans cette approche et nous permettra de renforcer la position d’Amundi Technology dans le segment B-to-B. Cette technologie puissante, combinée à notre expertise en matière de robo-advisory et aux capacités étendues de gestion de portefeuille d’Amundi, permettra d’accroître encore le développement de Savity. »

Lire (2 min.)

Amundi : Hermann Pfeifer nommé Responsable Mondial Adjoint des ventes ETF, indiciel & smart beta

Amundi — premier gestionnaire d’actifs européen et spécialiste européen des ETF — annonce la nomination d’Hermann Pfeifer comme Responsable mondial adjoint des ventes ETF, indiciel & smart beta, à compter du 1er juillet 2022. Basé à Paris, il sera rattaché à Gaëtan Delculée, Responsable Mondial des Ventes ETF, Indiciel & Smart Beta d’Amundi.

Le profil d'Hermann Pfeifer

Hermann Pfeifer commence sa carrière chez BNP Paribas CIB en 2001. Il travaille ensuite pour la Deutsche Bank de 2005 à 2011, où il occupe plusieurs postes dont celui de Responsable des ventes de fonds pour l’Europe du Nord et Responsable des ventes ETF pour l’Allemagne et l’Autriche.

Il rejoint Société Générale en 2011 comme Responsable de Lyxor ETF pour l’Europe germanophone et l’Europe de l’Est. Il rejoint Amundi en 2016 où, avant d’être nommé Responsable mondial adjoint des ventes ETF, indiciel & smart beta, il a été Responsable des équipes de ventes des segments distribution, banques privées et retail ainsi que de la vente ETF, indiciel & smart beta pour l’Allemagne, l’Autriche et l’Europe de l’Est.

Il était par ailleurs Responsable du bureau d’Amundi à Francfort et membre du comité exécutif d’Amundi Deutschland. Hermann Pfeifer est titulaire d’un master en Business administration de l’Université de Graz et est analyste financier agréé (CEFA).

Lire (1 min.)

Amundi annonce trois nominations

Amundi — premier gestionnaire d’actifs européen et spécialiste européen des ETF — annonce ce mardi 3 mai trois nominations pour renforcer ses équipes. Il s'agit d’Alice Sireyjol, en qualité de Responsable adjointe du Développement ESG, d'Edouard Dubois, en tant que Responsable du Vote, et d'Hélène Champollion-Morel, en tant que Responsable Advocacy.

Focus sur le parcours d'Alice Sireyjol

Alice Sireyjol est ingénieur agronome diplômée d’Agrocampus Ouest et titulaire d’un mastère spécialisé d’HEC Paris. Elle débute sa carrière en 2012 à Londres chez Trucost comme analyste climat et biodiversité. Alice Sireyjol rejoint ensuite l’équipe londonienne de PwC où elle se spécialise dans la mesure d’impact sur le capital naturel et social.

En 2018, Alice Sireyjol intègre à Paris le cabinet EY où elle conseille les entreprises pour réduire leur empreinte environnementale, repenser leur chaine d’approvisionnement et transformer leur modèle d’affaires dans le but de générer une plus grande résilience et stimuler l’innovation. Alice a été experte pour de nombreuses initiatives telles que la TNFD (Taskforce on Nature Related Disclosures) ou VBA (Value Balancing Alliance).

Focus sur le parcours d'Edouard Dubois

Edouard Dubois est diplômé en droit de l'Université Panthéon-Assas Paris II et de Kyushu University (Japon). Il débute sa carrière en France où il travaille comme analyste en gouvernance d’entreprise au sein d’ISS et puis de BNP Paribas Asset Management. Il rejoint BlackRock en 2013 à San Francisco (Etats-Unis).

En 2014, Edouard Dubois rejoint l’équipe de Stewardship à Londres (Royaume-Uni) où il est en charge du vote et de l’engagement sur différents marchés européens. Depuis 2019, il conseille des émetteurs et investisseurs dans leurs pratiques d’engagement, d’abord comme associé dans la société de conseil SquareWell Partners puis comme Responsable du Stewardship et de l’engagement au sein d’ISS ESG.

Focus sur le parcours d'Hélène Champollion-Morel

Hélène Champollion-Morel est diplômée d’HEC Paris. Elle débute sa carrière en 2007 au sein du département d’analyse financière de Deloitte, puis rejoint le groupe Leaders League en tant que journaliste financière en 2010.

Hélène Champollion-Morel intègre en 2011 le coverage sectoriel de Natixis CIB, puis en 2015 rejoint Mirova, la société de gestion dédiée à l’investissement durable du groupe Natixis, où elle est nommée Directrice de la communication en 2017.

Lire (2 min.)

Trophées de la Finance Responsable 2022 : DNCA Finance reçoit le prix du « Meilleur Espoir Action Zone Euro »

DNCA Finance — société de gestion affiliée de Natixis Investment Managers — a annoncé ce mercredi 28 septembre avoir reçu le prix du « Meilleur Espoir Action Zone Euro » pour son fonds DNCA Invest Beyond Climate, lors de la troisième édition des Trophées de la Finance Responsable 2022. L'événement était organisé par Investissement Conseils. La cérémonie de remise des prix a eu lieu le lundi 26 septembre 2022, aux Salons Hoche à Paris.

DNCA Invest Beyond Climate est un fonds actions européennes labellisé ISR (Investissement socialement responsable) et conforme aux normes de l'article 9 de la règlementation SFDR. Il est accessible en assurance vie et PEA. Ce véhicule permet d'investir dans la transition bas carbone pour répondre aux objectifs climats des Accords de Paris. La gestion du fonds est confiée à Léa Dunand Chatellet, Romain Avice et Matthieu Belondrade, CFA.

Trophées de la Finance Responsable 2022 : DNCA Finance reçoit le prix du « Meilleur Espoir Action Zone Euro »
Romain Avice, Gérant, Responsable adjoint du Pôle « Investissement Responsable » reçoit le prix.
Source : DNCA Finance

Trophées de la Finance Responsable

Les Trophées de la Finance Responsable visent à mettre en valeur les sociétés de gestion qui mettent au cœur de leur approche les considérations ESG-ISR. Objectif, être un point de repère pour les investisseurs et leurs conseillers. Cette année, la participation s'est également ouverte aux fonds SCPI, OPCI et FIA immobilier. Le jury — composé de professionnels reconnus — est présidé par Benoît Descamps, rédacteur en chef du magazine Investissement Conseils.

Les Trophées de la Finance Responsable ont pour objectif de :

  • réunir les société de gestion de portefeuille incontournables en matière d’ESG-ISR ;
  • promouvoir les véhicules d'investissement durable ;
  • récompenser les produits pour leur démarche ISR et leurs performances ;
  • accompagner les conseillers en gestion de patrimoine dans leurs préconisations ;
  • aider les investisseurs particuliers à sélectionner les fonds appropriés.
Lire (3 min.)

Gestion de fortune : Mirabaud nomme un responsable global

Le Groupe Mirabaud — groupe bancaire et financier international, fondé en 1819 à Genève — a annoncé ce lundi 3 octobre renforcer son positionnement de partenaire des gérants de fortune en nommant un nouveau responsable. Carel Huber rejoint ainsi la division Wealth Management de Mirabaud en tant que Responsable global des équipes dédiées aux gérants de fortune. Il poursuivra le travail de développement mené ces dernières années par Pierre Donnet, qui a souhaité se consacrer exclusivement à la gestion de la clientèle.

Objectif pour le Groupe Mirabaud, développer son offre sur le marché de la gestion de fortune multi-dépositaire. Carel Huber est basé à Genève et rapporte directement à Nicolas Mirabaud, Associé gérant de Mirabaud et Responsable du Wealth Management. Depuis le 1er octobre dernier, Carel Huber est en charge du management des équipes qui accompagnent les gérants de fortune, en Suisse et à l’international.

Accompagner les gérants de fortune

Bénéficiant de plus de 10 ans d’expérience dans l’accompagnement des gérants de fortune indépendants au sein de grandes banques universelles, Carel Huber a pour mission de renforcer ce segment au sein du Groupe Mirabaud. Il pourra pour cela compter sur une offre dédiée et des équipes spécialisées dans divers pays, tout en s’appuyant sur les synergies entre les activités du Groupe Mirabaud (Wealth Management, Asset Management, Corporate Finance).

Ce développement sera également soutenu par le nouvel écosystème digital de la banque privée de Mirabaud. Il s’agit du plus vaste chantier de transformation digitale de l’histoire du Groupe, permettant prochainement à ses équipes de combiner une approche humaine et personnalisée avec des technologies de pointe ainsi que de répondre aux attentes d’une nouvelle génération d’investisseurs.

Lire (2 min.)

ESG : Amundi cote deux nouveaux ETF

Amundi — premier gestionnaire d'actifs européen et spécialiste européen des ETF — annonce ce mardi 19 avril la cotation de deux nouveaux ETF ESG à compter du 12 avril 2022 : il s'agit des trackers « Amundi Global AGG SRI – UCITS ETF DR » et « Amundi MSCI AC Far East Ex Japan ESG Leaders Select – UCITS ETF DR ». Les ETF ont été cotés sur Xetra en euros et en dollars. Cette action s’inscrit dans le cadre du Projet Sociétal du groupe Crédit Agricole et son engagement pour le climat. Les deux ETF sont classés article 8 du règlement européen SFDR.

Obligations ESG avec un score élevé

« Amundi Global AGG SRI – UCITS ETF DR » réplique l'indice Bloomberg MSCI Global Aggregate 500MM ex Securitized Sustainable SRI Sector Neutral avec des frais courants de 0,14 %. Ce fonds obligataire permet d’investir dans 12 000 obligations d'entreprises et d'États de qualité « Investment Grade » émises par plus de 1 200 émetteurs dans le monde.

L'indice répliqué par l'ETF exclut strictement les émetteurs impliqués dans des activités controversées. Il sélectionne 80 % des obligations avec le score ESG le plus élevé de l'indice Bloomberg Global Aggregate 500MM ex Securitized. Les secteurs exclus comprennent l'alcool, le tabac, les jeux d'argent, les divertissements pour adultes, les OGM, l'énergie nucléaire, les armes militaires, les armes à feu civiles et l’exploitation du charbon thermique. 

Exposition aux marchés actions développés

« Amundi MSCI AC Far East Ex Japan ESG Leaders Select – UCITS ETF DR » est un ETF actions qui réplique l'indice MSCI AC Far East Ex Japan ESG Leaders Select 5% Issuer Capped avec des frais courants de 0,25 %. Il s'agit du premier ETF durable permettant aux investisseurs d'être exposés à une sélection de deux marchés actions développés (hors Japon) et de sept pays émergents de la région Far East.

Les pays des marchés développés inclus dans l'indice comprennent Hong Kong et Singapour. Les pays des marchés émergents comprennent : Chine, Indonésie, Corée, Malaisie, les Philippines, Taïwan et Thaïlande. L'ETF est largement diversifié à travers près de 400 actions. L'approche ESG de l'indice est fondée sur un filtre d’exclusion et une sélection des 50 % d'entreprises ayant les meilleurs scores ESG à partir de l'indice MSCI AC Far East ex Japan.

Les émetteurs dits « controversés » sont impliqués dans les activités comprenant les armes controversées, les armes nucléaires, les armes à feu civiles, le tabac, l'alcool, les armes conventionnelles, les jeux d'argent, l'énergie nucléaire, l'extraction de combustibles fossiles et l’exploitation du charbon thermique, en sont exclus.

Lire (2 min.)

ETF ESG actions : Amundi étoffe sa gamme

Amundi — premier gestionnaire d'actifs européen et leader européen des ETF — annonce ce jeudi 7 avril étoffer sa gamme ETF ESG. Dans cette optique, Amundi fait évoluer deux de ses principaux ETF actions sur les indices CAC 40 et STOXX Europe 600, afin d’intégrer les critères extra-financiers Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG). Cette action s’inscrit dans le cadre du Projet Sociétal du groupe Crédit Agricole et son engagement pour le climat.

Investissements bas-carbone

A partir du 21 mars 2022, l'Amundi CAC 40 UCITS ETF DR — devenu Amundi CAC 40 ESG UCITS ETF DR — réplique l'indice CAC 40 ESG. Ce fonds permet aux investisseurs de s’exposer aux 40 valeurs phares du marché français faisant preuve de solides pratiques ESG. Après un filtre d’exclusion, les valeurs ayant la meilleure notation ESG, selon une approche best-in-class parmi les valeurs composant l'indice CAC Large 60, sont sélectionnées.

Cet ETF a une empreinte carbone pondérée réduite, et son ratio green-to-brown amélioré soutient la transition vers des investissements bas-carbone. Avec 1,2 M€ d'encours sous gestion, l’ETF Amundi CAC 40 ESG UCITS ETF DR représente le fonds le plus important du marché sur cette exposition.

Accompagner la transition ESG

A la même date, l'Amundi Stoxx Europe 600 UCITS ETF est devenu Amundi Stoxx Europe 600 ESG UCITS ETF DR. Cet ETF réplique l'indice STOXX Europe 600 ESG Broad Market et permet aux investisseurs de s’exposer aux actions des pays européens développés en sélectionnant 80 % des actions ayant le score ESG le plus élevé de l'indice STOXX Europe 600. Les sociétés impliquées dans des activités controversées en sont exclues. Les deux ETF sont désormais classés article 8 du règlement européen SFDR.

« Les investisseurs recherchent de plus en plus d'options leur permettant de réorienter leur portefeuille vers des investissements responsables. Ces changements dans notre gamme d’ETF reflètent notre engagement à accompagner nos clients dans leur transition ESG », déclare Arnaud Llinas, Responsable de la ligne métier ETF, Indicielle et Smart Beta d’Amundi.

Lire (2 min.)