Livret A : 1,37 milliard d’euros engrangés en mai

Patrimoine - Le Livret A a gonflé de 1,37 milliard d'euros en mai. Il s'agit d'une des plus importantes collectes pour un mois de mai depuis 2009.

En mai 2022, le Livret A — l’une des solutions d’épargne préférées des Français — a engrangé 1,37 milliard d’euros. Il s’agit de la troisième meilleure collecte pour un mois de mai depuis 2009. L’an dernier, en raison de « l’effet Covid », les épargnants avaient engrangé 1,81 milliard d’euros. Depuis le début de l’année, l’épargne demeure à des niveaux records. En effet, la collecte s’élève à 15,45 milliards d’euros, contre 16,74 milliards en 2021 et 11,06 milliards en 2020. 

Maintenir un stock d’épargne 

Malgré la légère baisse en mai, Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l’Épargne, assure que les « ménages restent en mode épargne ». Dans une tribune, il analyse : les Français « ne puisent pas dans leur Livret A pour faire face à la hausse des prix. […] A la différence des consommateurs américains, [ils] réduisent leur consommation en maintenant leur stock d’épargne dont celui constitué depuis le début de la crise sanitaire. »

(Conception : Mathilde Ledroit — Réalisation : Amandine Victor)

Selon l’INSEE, en moyenne annuelle, l’inflation devrait atteindre 5,5% en France en 2022. En conséquence, « le rendement réel du Livret A est négatif de plus de quatre points. Il faut remonter aux années 1980 pour trouver un tel écart entre le taux d’inflation et le taux de rendement du Livret A », observe Philippe Crevel. Toutefois, les Français demeurent séduits par ce placement qui associe « sécurité » et « liquidité ». 

Une hausse en août

Pour rappel le « Livret Bleu » est plafonné à 22 950 €. Actuellement, et ce depuis 1er février 2022, sa rémunération est de 1%. Ce taux sera à nouveau relevé en août prochain. Sur RTL, François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France, a déclaré : « Il faut s’attendre à une nouvelle hausse du taux du Livret A. » Il a également rappelé que : « le calcul du taux […] repose sur une formule qui prend en compte pour partie les taux de marchés et pour partie l’inflation. » Selon les informations des Echos, l’augmentation exacte sera connue mi-juillet. 

Philippe Crevel indique que : « la hausse des taux de l’épargne réglementée du 1er août devrait retarder la traditionnelle baisse de la décollecte qui intervient au second semestre marqué par les dépenses de rentrée scolaire et les fêtes de fin d’année. »

Mathilde Ledroit

Journaliste

Voir tous les articles de Mathilde