L’assurance vie marque un coup d’arrêt en juin

Philippe Crevel
L'assurance vie a progressé de +0,6 milliard d'euros en juin. Il s'agit de la plus faible collecte depuis décembre 2020. Quelles sont les causes de cette baisse ? L'analyse de Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l’Épargne.
Lire (3 min.)

Livret A : 1,37 milliard d’euros engrangés en mai

Le Livret A a gonflé de 1,37 milliard d'euros en mai. Il s'agit d'une des plus importantes collectes pour un mois de mai depuis 2009.
Lire (3 min.)

Crowdfunding immobilier : Upstone collecte 19,9 millions d’euros en 2021

La plateforme Upstone — spécialiste du crowdfunding immobilier — publie ce mercredi 16 mars le bilan de sa collecte 2021. Dans un contexte d'engouement des investisseurs pour le secteur du crowdfunding-immo, la plateforme d'investissement tire son épingle du jeu. Upstone annonce avoir levé 19,6 millions d’euros pendant son exercice 2021.

2 500 investisseurs sur Upstone

En 2021, le crowdfunding immobilier a représenté, toutes plateformes confondues, un marché de 1,88 Md€. Près de 2 500 investisseurs — soit 20 % de plus qu’en 2020 — ont fait confiance à Upstone pour miser sur ce type de financement. Ils ont investi 19,6 M€ répartis entre 23 projets, ce qui représente en moyenne 850 000 euros par projet.

Upstone a redistribué 18,5 M€ grâce aux opérations finalisées. Le ratio collecte/remboursement de la plateforme atteint 48 %. « C’est, actuellement, l’un des plus élevés sur le marché du crowdfunding immobilier », assure Upstone. En 2021, « nous avons pu proposer un taux de rendement moyen de 11,73 % à nos investisseurs, soit 0,9 % de plus qu’en 2020 », précise Arnaud Romanet-Perroux, fondateur et Directeur Général de Upstone.

Des perspectives 2022 ambitieuses

Upstone mise sur une croissance exponentielle en 2022, grâce au partenariat avec le groupe Spirit — actionnaire majoritaire — intervenu en octobre 2021. Ce rapprochement doit permettre aux investisseurs, toujours avec un ticket d’entrée de 100 euros, d’accéder à des projets plus nombreux et plus diversifiés. L’innovation sera également à l’ordre du jour : Upstone va réaliser un premier financement de réméré et d’autres opportunités sont en cours de réflexion…

Lire (2 min.)

Alderan – Charlotte Habib, Pauline Collet & Nina Guyot : dépasser 300 millions d’euros de collecte en 2022

Alderan est une société de gestion de portefeuille (SGP) indépendante, créée en 2015 par Rémy Bourgeon et Alain Mallart. Quel bilan pour la collecte de fonds chez Alderan en 2021 ? Quels sont les objectifs de la société de gestion cette année ? Rencontre avec l'équipe.
Voir (<4 min.)

Alpheys lance sa nouvelle offre Alpheys Private Assets et annonce un partenariat avec CVP NoLimit Holdings dans l’écosystème Web3

Capitalisant sur son savoir-faire en matière de technologies, Alpheys a choisi pour première thématique d’investissement le domaine à très forte croissance de la blockchain et de ses applications dans le Web3.

Souhaitant pour cela s’allier avec un acteur de taille mondiale, à l’avant-garde des transformations majeures liées au Web3, Alpheys a conclu un partenariat avec Clearvue Partners (CVP) avec le fonds CVP NoLimit Holdings (CVP NLH).

Gin Chao, fondateur de CVP NLH, est administrateur indépendant de Binance US et ancien Chief Strategy Officer de Binance Monde. Son track-record à la tête de Binance Labs, la division venture capital de Binance, fait de Gin Chao une référence internationale incontestée en matière de capital investissement dans la blockchain. CVP NLH, en partenariat avec le fonds de Private Equity CVP, dirigé par Harry Hui, et spécialisé dans les stratégies de consommation et de technologie à forte croissance, ont annoncé le lancement d’un fonds de 100 millions USD dédié aux investissements stratégiques du Web3 : le CVP NoLimit Fund I.

Alpheys sera le distributeur en France de la version européenne du fonds. Ce fonds sera co-géré par Mandalore Partners, spécialiste du venture capital en technologie. Mandalore Partners conseille de nombreux investisseurs institutionnels en France, notamment dans le monde de l’assurance et de l’épargne.

« A l’heure où toutes les plus grandes entreprises du monde, tous secteurs d’activité confondus, investissent massivement pour se préparer aux transformations profondes de notre société par les applications de la blockchain et du Web3, il nous paraissait primordial de pouvoir accompagner les partenaires d’Alpheys dans ce mouvement historique. Avoir l’opportunité de le faire en partenariat avec des acteurs d’envergure et de notoriété mondiale est un grand honneur, que nous sommes très heureux de partager avec nos clients professionnels du patrimoine », indique Sisouphan Tran, Président du groupe Alpheys.

Lire (2 min.)

L’AMF informe de la suspension partielle par l’autorité chypriote de l’autorisation de VPR Safe Financial Group Limited concernant l’exercice de ses activités en France

La décision de suspension partielle d’autorisation de VPR Safe Financial Group Limited implique l’interdiction de fournir ses services d’investissement et d’exercer ses activités sur le territoire français, en ce compris via son agent lié France Safe Media, et plus précisément :

  • l’interdiction pour l’entreprise d’investissement d’accepter de nouveaux clients depuis le territoire français et d’entrer en relation d’affaires avec eux ;
  • l’interdiction de faire de la publicité en tant que prestataire de services d’investissement sur le territoire français. A cet effet, l’entreprise d’investissement a l’interdiction de commercialiser et de faire la promotion de ses services auprès de ses clients actuels ou de clients potentiels sur le territoire français ainsi que de communiquer avec eux à cette fin, que ce soit directement ou via des tiers avec lesquels elle coopère, dont son agent lié France Safe Media ;
  • l’interdiction de recevoir de nouveaux dépôts de la part de clients existants depuis le territoire français, à moins que cela ne concerne la couverture de la marge initiale nécessaire d’une position ouverte existante, à la suite d’une demande expresse formulée par le client.

L’autorité chypriote précise que cette décision a été adoptée sur la base de constatations faites par l’Autorité des marchés financiers. L’entreprise d’investissement doit, dans un délai de deux mois, prendre les mesures nécessaires pour se conformer à la réglementation. 

Pendant la durée de suspension de l’autorisation, la CySEC indique que l’entreprise d’investissement peut réaliser les transactions soumises préalablement à la décision de suspension, sous réserve que ce soit conforme aux souhaits des clients actuels. L’entreprise d’investissement peut également retourner les fonds et les instruments financiers qui leur sont attribuables.

Lire (2 min.)

Groupama AM annonce une collecte nette externe de 6,4 milliards d’euros en 2021

Groupama Asset Management (Groupama AM) — société de gestion d’actifs française, filiale du groupe Groupama, assureur mutualiste — présente ce jeudi 24 février les résultats de son exercice 2021. Le […]

Groupama Asset Management (Groupama AM) — société de gestion d’actifs française, filiale du groupe Groupama, assureur mutualiste — présente ce jeudi 24 février les résultats de son exercice 2021. Le groupe affiche ainsi une collecte nette externe de 6,4 Mds€. Le total des actifs sous gestion s’établissait à plus 117 Mds€ au 31 décembre 2021.

En 2021, la société de gestion a confirmé sa trajectoire de développement tant en France qu’à l’international, sur les segments de la clientèle institutionnelle et des professionnels de la distribution. Par ailleurs, les réseaux de distribution du Groupe Groupama ont affiché une forte dynamique positive avec une collecte nette de 918 millions d’euros en Unités de Comptes (UC) de Groupama AM.

Multiples sources de croissance

Les flux de souscriptions nets ont surtout émané des gestions monétaire et obligataire, dans un environnement de marché marqué par l’abondance de liquidités chez certains investisseurs. Les solutions d’investissement multi-asset et actions sont restées stables. La diversification et l’internationalisation des relais de croissance pérennisent l’activité et la position de la société de gestion au sein de l’industrie de l’asset-management. Avec 33,3 Mds€ d’actifs, la gestion pour le compte de clients-tiers externes au Groupe représente près de 30 % des encours totaux.

« Notre clientèle institutionnelle française a fortement contribué au développement en 2021, confortant Groupama AM comme un partenaire de premier plan à leurs côtés. Nous poursuivons également un rythme de développement particulièrement soutenu sur le marché de la distribution de produits d’épargne. Nous récoltons les fruits de la promotion de nos solutions à destination des clients privés, notamment via les supports en unités de comptes des réseaux de distribution », explique Mirela Agache-Durand, Directrice Générale de Groupama AM.

« La labellisation ISR de bon nombre de nos fonds, tout comme l’essor des nouvelles générations de dispositifs d’épargne longue, à l’instar du PER, sont d’importants vecteurs de collecte pour nous », ajoute-elle. En détails, la clientèle française représente 64 % des encours totaux, contre 36 % pour la clientèle internationale. A l’international, Groupama AM a enregistré une collecte nette et un niveau d’encours historiques sur le marché espagnol, avec 900 M€ de flux de souscription nets pour 4,3 Mds€ d’actifs gérés.

Face à une inflation plus élevée

En 2021, Groupama AM a œuvré à l’évolution stratégique de son offre de gestion en anticipation du nouveau régime — structurel — d’inflation et de hausse des taux d’intérêt. Ce positionnement a fait la part belle aux solutions obligataires dite « absolute return », mais a aussi abouti au lancement de nouvelles expertises, sur les obligations indexées sur l’inflation et la gestion actions « value » ou encore au lancement prochain de la gestion de dette non cotée.

« Ces 15 derniers mois ont été pour nous très stimulants du point de vue de l’innovation produits. La nouvelle donne de l’environnement macroéconomique nous a incités à réviser profondément tous les paradigmes. Sur la base de nos scénarii et de nos convictions, nous avons très tôt choisi de concevoir de nouvelles solutions, pour anticiper les problématiques de nos clients. Nous sommes entrés dans une période d’inflation plus élevée qui nécessite d’explorer de nouvelles sources potentielles de protection et de valeur sur les marchés financiers »affirme Mirela Agache-Durand.

Axes stratégiques en 2022

L’évolution de la gamme de fonds constituera encore, en 2022, un des axes stratégiques de la société de gestion. Il en sera de même la poursuite du programme de labellisation ISR et l’optimisation des process et systèmes d’information. Groupama AM accélère son ambitieuse politique de labellisation ISR, avec au total 27 fonds certifiés représentant 30 milliards d’euros d’actifs sous gestion au 31 décembre 2021.

Parallèlement, la société de gestion va étoffer son offre de solutions thématiques à impact et de ses fonds classés article 9 sous SFDR. Au 31 décembre 2021, le stock d’encours gérés selon des critères ESG (Article 8 et 9 SFDR ou Label ISR) représente 91 Mds€ soit 78 % du total des actifs gérés par Groupama AM. « Notre volonté est de standardiser la labellisation ISR à un maximum de nos fonds, sur l’ensemble de nos expertises, styles de gestion et classes d’actifs. Cette démarche est essentielle. Notre vision d’investisseur à long terme repose sur l’alignement des intérêts avec nos clients », indique Mirela Agache-Durand.  

Enfin, l’investissement significatif dédié à l’optimisation des process et à l’architecture technologique de la société de gestion répond à plusieurs besoins structurels : augmenter les ressources nécessaires à la collecte, l’exploitation et l’analyse des données (financières et extra-financières), améliorer les systèmes d’information, renforcer les process de gestion et accélérer la digitalisation des outils, notamment dans le domaine des informations aux investisseurs (reportings, KYC).

« Ces objectifs d’efficience de l’infrastructure sont essentiels au changement de régime de notre entreprise. Notre architecture fonctionnelle doit être évolutive et flexible pour une meilleure adaptation à la digitalisation de l’activité et à la progression continue de nos encours », conclut Mirela Agache-Durand.

Lire (5 min.)

Lazard Frères Gestion enregistre une collecte record en 2021

Lazard Frères Gestion — société de gestion d’actifs du groupe Lazard en France, spécialisée dans les valeurs cotées — annonce ce mercredi 16 février une collecte nette 2021 de 3,5 Mds€ en actions et en obligations. La société poursuit sa croissance et dépasse désormais 37 Mds€ d’encours. Pour accompagner ce développement, elle renforce sa structure de management.

Croissance et collecte en 2021

Grâce aux efforts de tous ses collaborateurs, Lazard Frères Gestion a de nouveau bénéficié en 2021 d’un fort développement commercial. La société a ainsi enregistré une collecte nette globale de 3,5 Mds€, dont 2 Mds€ collectés en France auprès de sa clientèle privée et institutionnelle et 1,5 Md€ collectés à l’international.

Cette dynamique, associée à de solides performances, se confirme d’année en année. La société a connu un doublement de ses encours en l’espace de 5 ans, passant de 17,8 Mds€ fin 2016 à 37,2 Mds€ fin 2021. Cet accroissement de l’activité s’accompagne de la création de 50 postes sur la même période, avec un effectif passé d’environ 150 à 200 salariés à périmètre comparable.

Une structure de management renforcée

Pour accompagner cette croissance et ses ambitions de développement, Sophie de Nadaillac, Associé-gérant et Responsable du développement de la Gestion Privée, annonce la création de deux pôles au sein de son équipe de Banquiers Privés :

  • une direction dédiée au développement de la Gestion Privée depuis Paris, placée sous la responsabilité d’Aurélia Verchère ;
  • une direction dédiée au développement de la Gestion Privée en régions et à l’international (Belgique et Luxembourg), placée sous la responsabilité de David Koegler.

Régis Bégué, Associé-gérant et Directeur de la gestion actions, fait également part d’une nouvelle organisation de ses équipes autour de trois grands segments de marché :

  • une direction Large Caps Europe placée sous la responsabilité de Thomas Brenier ;
  • une direction Actions internationales et fonds à impact confiée à François Roudet ;
  • un pôle Small Caps codirigé par James Ogilvy et Jean-François Cardinet.

Cette structuration fait suite à la réorganisation de la gestion obligataire annoncée en novembre 2021, ayant donné lieu à la nomination de directeurs Aggregate/Monétaire, Subordonnées financières et High Yield au sein de l’équipe d’Eléonore Bunel, Associé-gérant et Responsable de la gestion obligataire.

L’accent sur l’investissement responsable

Cette nouvelle structure d’équipe vient compléter la réorganisation entamée en début d’année 2021 avec la création d’une direction ESG confiée à Thibaut Mihelich. Depuis déjà plusieurs années, Lazard Frères Gestion développe en effet son offre d’investissement responsable et gère désormais 11 fonds labellisés ISR et 3 fonds labellisés Relance. La société a également lancé en septembre 2021 ses premiers mandats de gestion ESG destinés aux clients privés des conseillers en gestion de patrimoine (CGP) et des Family Offices.

« Nos bons résultats viennent valider la pertinence de notre modèle unique, associant Gestion Privée et Gestion Institutionnelle au sein d’une même structure. Nos ambitions ne s’arrêteront pas là : doté d’une structure de management renforcée, Lazard Frères Gestion continue de préparer sa croissance de demain », souligne François-Marc Durand, Président de Lazard Frères Gestion.

Focus sur les différentes nominations

Aurélia Verchère 

Managing Director — Responsable du développement de la Gestion Privée à Paris 

Aurélia Verchère est Banquier Privé à Paris et Associé-Gérant de Lazard Frères Gestion. Depuis 2022, elle est Responsable du développement de la Gestion Privée à Paris. Avant de rejoindre la société en 2005, Aurélia a exercé des fonctions analogues au sein de BNP Paribas Paris (de 1997 à 2000) puis de BNP Paribas Londres (de 2001 à 2004). Elle est diplômée de l'EM Lyon. 

David Koegler 

Managing Director — Responsable du développement de la Gestion Privée en régions et à l'international

David Koegler est Banquier Privé à Paris et Associé-Gérant de Lazard Frères Gestion. Il a été nommé en février 2019 Managing Director de Lazard LLC. Depuis 2022, il est Responsable du développement de la Gestion Privée de Lazard Frères Gestion en régions et à l'international. David a rejoint la société en 2006. Il a commencé sa carrière en 1997 comme Conseil de la grande clientèle privée à la Banque du Louvre puis Directeur à la gestion privée de HSBC Private Bank entre 2003 et 2006. Il est diplômé de la SKEMA Business School. 

Thomas Brenier

Managing Director — Directeur de la gestion Large Caps Europe 

Thomas Brenier, Gestionnaire/Analyste et Responsable de la gestion des actions nordiques depuis son arrivée chez Lazard Frères Gestion en septembre 2007, a été nommé Directeur de la gestion Large Caps Europe en 2022. Auparavant, il a été analyste sell-side chez SEB Enskilda Securities (Banque d'investissement suédoise) de 2000 à 2003 et à la Société Générale de 2004 à 2007 sur différents secteurs liés aux hautes-technologies (semi-conducteurs, équipementiers télécoms, électroniques etc.). De double formation scientifique (Ingénieur CPE Lyon) et financière (Mastère de Finance ESCP), il a débuté sa carrière dans le conseil en introduction en bourse chez BNP Paribas en 1999-2000. 

François Roudet 

Director — Directeur de la gestion Actions internationales et fonds à impact 

François Roudet est Gestionnaire/Analyste sur les actions américaines et Directeur de la gestion Actions internationales et fonds à impact depuis 2022. Il a rejoint Lazard Frères Gestion en 2003. François dispose de 28 années d'expérience dans la gestion d'actifs, ayant été analyste chez Sanwa Investment Bank à Londres, gérant de portefeuilles actions américaines à la Banque de Gestion Privée puis Responsable de la gestion actions internationales et des fonds thématiques chez Edmond de Rotschild Asset Management. Il est diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et d'un Master of Sciences in International Finance, Université Heriot-Watt d'Edimbourg.

James Ogilvy

Managing Director — Codirecteur de la gestion Small Caps

James Ogilvy est Gestionnaire/Analyste Micro, Small & Mid Caps Europe et Codirecteur de la gestion Small Caps depuis 2022. Il a rejoint Lazard Frères Gestion en 2005. Auparavant, il a été analyste buy-side high yield chez AXA Investment Managers Paris entre 2004 et 2005 et analyste actions sell-side sur le secteur des biens d'équipement de 2001 à 2004 chez UBS Paris. Il a commencé sa carrière en 1997 dans le département Fusions-Acquisitions de Citigroup (Londres et Paris). Il est diplômé de l'Université de Cambridge. 

Jean-François Cardinet

Managing Director — Codirecteur de la gestion Small Caps

Jean-François Cardinet est Gestionnaire/Analyste Micro, Small & Mid Caps Europe et Codirecteur de la gestion Small Caps depuis 2022. Il a rejoint Lazard en 2003. Il est titulaire d'un DESS de Gestion des organismes financiers et bancaires (Paris IX Dauphine) et d'un Master of Science in Accounting and Finance (London School of Economics). Il est diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris. 

Thibaut Mihelich 

Vice President — Directeur de l'ESG

Thibaut Mihelich est Directeur de l'ESG depuis 2021, après avoir occupé les fonctions d'analyste stratégie et communication ESG chez Lazard Frères Gestion depuis 2019. Il a travaillé auprès d'institutions financières comme FWD Insurance Group (Hong Kong) et conserve des activités dans le domaine de la culture pour le Musée d'Orsay et la Fondation Royaumont. Il a également enseigné à l'Université d'Harvard (Etats-Unis). Ancien élève de l'ENS (rue d'Ulm), du Conservatoire Nationale Supérieur de Musique et de Danse à Paris, Thibaut est agrégé de Lettres modernes et titulaire d'un Master 2 Recherche en Economie quantitative de la Paris School of Economics (ENS-EHESS). 

Lire (8 min.)