Subprimes : après l’indigestion de 2008, les américains en redemandent

Asset Management - Fin février aux Etats-Unis, l'encours des prêts immobiliers à risque culminait à 41 milliards de dollars. Outre la piètre qualité des actifs sous-jacents, ces emprunts présentent un taux d'impayés à 60 jours de plus en plus élevé, à 5,35%. Les établissements de crédit spécialisés et indépendants ont conquis le marché, en étant peu regardant sur les niveaux de risque. Les ménages américains s'avancent-ils doucement mais sûrement vers une nouvelle crise des subprimes ?

 

(Dessin : Amandine Victor – Conception : Roxane Nojac) 

Roxane Nojac

Rédactrice en chef - Le Courrier Financier

Voir tous les articles de Roxane