Marc Renaud

Transition énergétique : une opportunité pour les PME et les ETI ?

Marc Renaud
Un an après la décision tonitruante de Donald Trump de sortir de l’accord de Paris, la transition énergétique reste plus que jamais une thématique porteuse.
Lire (2 min.)

Des marchés compliqués ?

Marc Renaud
La plupart des gérants, quel que soit leur style ou biais, trouvent les marchés difficiles à comprendre et à travailler depuis le début de l’année.
Lire (1 min.)

Marchés actions : pourquoi ça baisse ?

Marc Renaud
Malgré une légère chute en février, tout semble indiquer que les marchés resteront bien valorisés en 2018.
Lire (1 min.)

Les paradoxes de la digitalisation

Marc Renaud
Accélérateur de croissance pour les entreprises, les gains de croissance et de productivité réalisés par les entreprises grâce à la digitalisation (développement de l’intelligence artificielle et du big data notamment) ne se retrouvent pas au niveau macro-économique. L’investissement reste relativement faible et les indices de productivité stagnent.
Lire (2 min.)

L’ACPR/AMF lancent une consultation sur les investisseurs vulnérables

Dans un contexte de vieillissement démographique et de mutation digitale du secteur financier, le Pôle commun présente un état des lieux général des pratiques de commercialisation des produits financiers aux personnes âgées : besoins et difficultés éventuelles, mécanismes de protection et usages du marché. Le rapport vise à constituer une première base de réflexion et à ouvrir le débat, par le biais d’un appel à contributions, sur une série de questions-clés.

L’objectif est de trouver, en collaboration avec les consommateurs, les professionnels et les acteurs du vieillissement, les moyens d’identifier les bonnes pratiques de commercialisation à l’égard des personnes vieillissantes et vulnérables, au regard notamment de difficultés cognitives. L’ambition de ces travaux est double : s’assurer qu’un conseil adapté est délivré par les professionnels et qu’un consentement éclairé est donné par cette clientèle lors de la souscription de produits financiers.

L’ACPR et l’AMF invitent toutes les personnes intéressées à envoyer leurs contributions, qui nourriront les réflexions du Pôle commun pour la suite des travaux en 2019.

 
Lire (1 min.)

Janus Henderson lance un fonds sur la thématique des biotechs

Cette SICAV de droit luxembourgeois investira dans des sociétés innovantes du secteur de la biotechnologie, ou des sociétés liées à ce secteur, en ciblant plus particulièrement celles qui apportent une réponse aux importants besoins médicaux non satisfaits à travers le monde. Ce fonds ciblera les sociétés visant un développement de long-terme au sein d’un secteur très innovant et en rapide croissance.

Le nouveau fonds biotech de Janus Henderson sera co-géré par Andy Acker et Dan Lyons qui disposent, à eux deux, de plus de 40 ans d’expérience en matière d’investissement sur le secteur de la biotechnologie. Le fonds sera géré par une équipe d’experts issus du milieu scientifique et bénéficiera du soutien du reste de l’équipe d’investissement spécialisée dans le domaine de la santé de Janus Henderson.

Andy Acker constate : « Le rythme des progrès s’accélère dans l’industrie de la biotechnologie, ce qui signifie que les avancées médicales surviennent beaucoup plus rapidement. La FDA a, depuis le début de l’année, approuvé 55 nouvelles thérapies, établissant ainsi un record historique. Notre processus met l’accent sur les moteurs opérationnels et scientifiques essentiels à l’atténuation des risques et à l’identification des opportunités dont regorge ce secteur dynamique. »

Lire (1 min.)

Les valeurs pétrolières, un secteur attractif

Marc Renaud
Un accord respecté de limitation de la production par les pays OPEP et non-OPEP, une reprise économique mondiale qui soutient la consommation de pétrole, un arrêt de l’accroissement du nombre de puits de « shale oil » américains conduisent, depuis peu, le secteur des valeurs pétrolières, encore très sous-performant depuis le début de l’année, à frétiller...
Lire (2 min.)

Post-élection : le scénario haussier n’est pas encore envisageable

Marc Renaud
Le marché français et les autres marchés européens, tout comme les banques et les titres à fort beta, avaient évidemment bien réagi dès le lendemain du premier tour de l'élection présidentielle française, tirés par des prévisions de résultats favorables.
Lire (1 min.)