Isabelle Mateos y Lago

Bourse 2019 : les 3 dates marquantes du 1er semestre

Isabelle Mateos y Lago
La Fed va-t-elle marquer une pause dans son rythme trimestriel de hausse des taux ? La réunion du Federal Open Market Committee (FOMC) des 29 et 30 janvier prochains sera un événement clé du premier trimestre, alors que l’économie américaine approche d’une fin de cycle et que les conditions financières se durcissent.
Lire (4 min.)

Un point sur le risque en Europe

Isabelle Mateos y Lago
Les inquiétudes liées à un rapport de force entre le nouveau gouvernement italien et l’Union européenne (UE) sur la question budgétaire ont apporté de la volatilité aux actifs italiens cette année et ravivé les craintes concernant la cohésion européenne. Sommes-nous préoccupés ? Un point sur le risque en Europe.
Lire (4 min.)

Courbe des taux américains : une lecture différente

Isabelle Mateos y Lago
La récente pentification de la courbe des taux américains, après une longue période d’aplatissement, nous rappelle que le spread entre le rendement des bons du Trésor à 2 ans et celui des bons du Trésor à 10 ans reflète bien plus que l’état de l’économie américaine.
Lire (4 min.)

L’évolution de la devise chinoise doit-elle inquiéter les marchés ?

Isabelle Mateos y Lago
Le recul du yuan suscite des craintes quant à une dévaluation significative, qui pourrait déstabiliser les marchés mondiaux. Les inquiétudes sont-elles justifiées ? Nous pensons que le yuan va légèrement se déprécier du fait du ralentissement de la croissance, du désendettement et de la montée des tensions commerciales.
Lire (3 min.)

Actuaris annonce l’arrivée d’un nouvel Equity Partner

Actuaris annonce l'arrivée d'un nouvel Equity Partner

Actuaris, cabinet de conseil en actuariat - édition de logiciels actuariels pour l'assurance et la finance, annonce ce lundi 18 février à Paris l'arrivée d'un nouvel associé (Equity Partner). Actuaris est une société membre d’Addactis Group, société basée à Bruxelles et présente dans 24 localisations à travers le monde. Le Groupe Addactis déploie ses activités autour de 4 marques : Actuaris, Adding, Addactis et Previsoft.

Laurent Devineau (45 ans), titulaire d’un Master de sciences actuarielle et financière (ISFA, 2005), Membre certifié de l’Institut des Actuaires, Agrégé de mathématiques (1997), a rejoint Actuaris en tant que Equity Partner. Membre du COMEX, il interviendra plus particulièrement sur les sujets de modélisation actuarielle et financière en collaboration et animation des practices Modeling & Finance Life & Heath, Modeling & Risk  P&C et du Modeling Lab au sein d’Actuaris.

Focus sur le parcours de Laurent Devineau

Laurent Devineau a débuté sa carrière comme enseignant en mathématiques avant d’intégrer la société Suravenir. Il a ensuite occupé les fonctions de Directeur Recherche & Développement durant une douzaine d’années au sein de cabinets de conseils internationaux où il a accompagné un grand nombre d’acteurs du marché dans le développement de leurs modèles internes Solvabilité 2 ainsi que dans la modélisation de leurs risques financiers et de souscription.

Avant de rejoindre Actuaris, il occupait la fonction de Directeur de la Mesure des Risques au sein d’Allianz France, où il était responsable du calcul du capital économique Solvabilité 2 de cette entité. L’expérience acquise au sein de structures d’assurance et dans le domaine du conseil, a permis à Laurent de développer une réelle expertise sur les aspects quantitatifs associés au dispositif Solvabilité 2.

Parallèlement à ces nouvelles fonctions, Laurent Devineau continuera à s’investir dans le monde académique. Il intervient notamment dans le cadre de la formation Expert ERM-CERA de l’Institut des Actuaires et est également Chercheur associé au laboratoire SAF de l’Université de Lyon 1.

Lire (3 min.)

Développement durable : PERIAL renouvelle son partenariat avec L’ESSEC Business School

Pour la 3e année consécutive, PERIAL annonce ce lundi 18 février poursuivre son partenariat avec la Chaire de recherche et d’enseignement Immobilier et Développement Durable de l’ESSEC Business School, aux côtés de Allianz Real Estate, Frey, Gecina, Vinci Energies et Immobilier. Le Groupe prendra une part active dans la transmission et le partage des expertises sur la gestion d’actifs, notamment en matière de Développement Durable.

Retour sur les objectifs de ce partenariat

Créée en 2002, la Chaire Immobilier et Développement Durable de l’ESSEC (1ère grande école de management en France) a pour objectif de favoriser à la fois l’enseignement et la recherche en économie, finance et management de l’immobilier en intégrant les enjeux du développement durable.

Pour PERIAL, ce partenariat vise d'abord le mentorat des étudiants : le Groupe accueille plusieurs étudiants pour les aider à décoder les rouages de leurs futurs métiers avec l’appui de Stéphane Collange, Directeur des Investissements et Céline Desplanche, Directeur de l’Asset Management. PERIAL propose également du tutorat, en accompagnant les étudiants sur leurs sujets de mémoire et en travaillant sur différentes pistes de réflexion, avec l’aide de Yann Videcoq, Directeur du Fund Management et Cédric Nicard, Directeur du Développement Durable.

Trois événements marquants de ce début d’année 2019 :

  • Le 15 janvier, s’est tenue, dans les locaux du cabinet LPA-CGR, la soirée d’accueil des étudiants de la promotion 2018-2019 de la Chaire Immobilier et Développement Durable.
  • Le 21 janvier, PERIAL a accueilli dans ses locaux les étudiants de la Chaire Immobilier et Développement Durable de l’ESSEC composée de 25 étudiants, dont 7 étudiants étrangers, pour une présentation de PERIAL par Eric Cosserat, mais également deux études de cas présentées par Yann Videcoq, Directeur du Fund Management de PERIAL Asset Management et Nicolas Jullien, Directeur des Opérations de PERIAL Développement.
  • Les 29 et 30 janvier, PERIAL était présent aux Talent Days de l’ESSEC sur le campus de Cergy-Pontoise. Cet événement a permis aux étudiants de rencontrer l’équipe Ressources Humaines de PERIAL et d’échanger autour des opportunités de postes à pourvoir. PERIAL a également animé une table ronde autour des métiers du Fund, de l’Asset et du Portfolio Management. 
Lire (3 min.)

Guerres commerciales : ne paniquez pas, préparez vous

Isabelle Mateos y Lago
Les tensions commerciales vont perdurer. Même si elle ne dégénère pas en guerre commerciale totale, l’escalade des tensions pourrait peser sur la confiance des entreprises, et donc sur la croissance.
Lire (4 min.)

L’investissement durable monte en puissance

Isabelle Mateos y Lago
Une stratégie à long terme peut permettre à un portefeuille d’affronter les inévitables fluctuations du marché.
Lire (4 min.)

De nouvelles opportunités sur le marché actions chinois

Isabelle Mateos y Lago
Le marché actions chinois, le deuxième plus important au monde en termes de capitalisation boursière, s’ouvre aux investisseurs internationaux.
Lire (4 min.)

Aucun répit pour les valeurs britanniques

Isabelle Mateos y Lago
Le marché actions britannique a connu un début d’année 2018 difficile. Il a sous-performé les actions internationales pendant la majeure partie de la dernière décennie, et l’écart s’est creusé après le référendum sur le Brexit en juin 2016.
Lire (3 min.)

Amundi Immobilier annonce l’acquisition de l’hôtel « INK, MGallery by Sofitel » au cœur d’Amsterdam

Amundi Immobilier a acquis l'hôtel "INK" en décembre 2018, dans le cadre de la gestion active de son OPCI Opcimmo. Situé au centre d'Amsterdam, aux Pays-Bas, cet actif a été acquis auprès de Principal. Ce dernier avait acheté l'hôtel « INK MGallery by Sofitel » en 2012 dans le cadre d'une transaction de cession-bail avec Accor.

Un hôtel de luxe entièrement rénové en 2015

L'hôtel 4 étoiles présente un style architectural typiquement néerlandais. Il compte 149 chambres, un bar et un restaurant. Ce bien a été entièrement rénové par Principal en 2015. Depuis sa rénovation, l'hôtel a remporté plusieurs prix de design, notamment le "Luxury Boutique Hotel 2017" et "Luxury Design Boutique Hotel 2017".

L'hôtel est loué à Accor Hospitality Nederland B.V. sur la base d'un bail de 20 ans. Dans le cadre de cette opération, Amundi Immobilier était conseillé par L’Etoile Properties, HVS, Greenberg Traurig et Royal Haskoning. Le vendeur était conseillé par BNP Paribas Real Estate et DLA Piper.

Lire (1 min.)

DNCA Finance renforce ses équipes de gestion

DNCA Finance renforce ses équipes de gestion

DNCA Finance, affilié de Natixis Investment Managers, qui réunit plus de cent vingt personnes au sein de ses trois bureaux à Paris, Luxembourg et Milan, annonce ce vendredi 15 février l'arrivée d'une nouvelle gérante–analyste dans son équipe de gestion. Dans le cadre de ses fonctions, cette nouvelle recrue interviendra sur les actions françaises et européennes des fonds de la gamme.

Emilie Brunet-Manardo, 36 ans, est diplômée de l’ESCP. Elle affiche 13 ans d’expérience en analyse financière et en investissement (public ou privé). Emilie Brunet-Manardo a débuté sa carrière chez Oddo & Cie en 2006 en tant qu’analyste financier sell-side sur les valeurs européennes du secteur Agroalimentaire et Boissons.

Focus sur le parcours d'Emilie Brunet-Manardo

En 2010 elle rejoint l’équipe d’investissement du FSI, devenu Bpifrance, où elle occupe à partir de 2013 le poste de directrice d’investissement dans l’équipe de capital développement. Son rôle inclut le sourcing d’opportunités d’investissement au sein des Mid & Large capitalisations françaises, cotées ou non cotées, le pilotage du processus d’investissement et le suivi des participations.

Dans ce cadre, Emilie Brunet-Manardo a l’occasion de travailler sur différents secteurs comme l’agroalimentaire, les énergies renouvelables, l’Oil & Gas ou encore les services aux entreprises. Elle participe également à des opérations de restructuring. Elle occupe par ailleurs des fonctions d’administratrice de certaines sociétés du portefeuille.

Lire (2 min.)

L’Inde : un exemple de marché émergent

Isabelle Mateos y Lago
Les actions émergentes restent attractives en dépit des risques liés aux échanges commerciaux. Elles bénéficient de l’environnement favorable de l’économie mondiale, tandis que les réformes structurelles génèrent une croissance auto-entretenue à l’échelon domestique dans des pays clés.
Lire (3 min.)