Michael Aflalo

Croissance et prudence : les maîtres-mots en ce début d’année

Michael Aflalo
La croissance européenne a finalement été supérieure à celle des Etats-Unis en 2016. De part et d’autre de l’Atlantique, la croissance restera bien orientée à court terme, malgré les incertitudes politiques qui peinent à se dissiper.
Lire (1 min.)

La prime politique peut-elle être source d’opportunités ?

Michael Aflalo
Mario Draghi a de nouveau défendu l’action des banques centrales en insistant sur les effets bénéfiques suscités par la mise en place de politiques monétaires non-conventionnelles : une hausse de 3% du PIB par tête au cours des deux dernières années, une baisse du chômage qui s’établit à son plus bas niveau depuis mai 2009 et une stabilisation voire une baisse de l’endettement des États.
Lire (3 min.)

Les publications des résultats redonnent du souffle aux marchés actions

Michael Aflalo
Les valorisations restent cependant élevées, en particulier aux États-Unis. Nous recherchons du rendement, notamment sur les actions émergentes, tandis que sur les marchés obligataires nous privilégions le crédit européen.
Lire (3 min.)

La recherche de rendement : une stratégie qui fait ses preuves et qui résiste aux chocs sur les marchés

Michael Aflalo
Avec des taux d’intérêt historiquement bas, les investisseurs intensifient leur quête de rendement. L’investissement pour le rendement consiste à sélectionner des classes d’actifs à même de produire un flux de revenu régulier pendant une certaine période de temps. Ce but peut être atteint de différentes manières, en investissant dans la dette privée ou souveraine ou dans des actions à fort dividende. Plutôt que de privilégier l’investissement dans une classe d’actifs en vue de l’appréciation de son capital, l’investisseur se focalisera davantage sur les revenus ou le rendement qui sera produit.
Lire (3 min.)

21 Centrale Partners renforce son équipe

Forte d’une expérience de plus de dix ans en capital-investissement principalement au sein d’un Fonds international de capital-développement et LBO, Dorothée rejoint une équipe d’investissement déjà composée de huit professionnels expérimentés. En tant que membre senior de l’équipe d’investissement, Dorothée participera au sourcing, à la gestion des investissements ainsi qu’à l’accompagnement des participations de la société de gestion. Son arrivée vient consolider une équipe qui a récemment accueilli deux nouveaux talents avec l’arrivée de Tracy Tran (KPMG) mi-2017 et de Cyriac Schmit (Accuracy) début 2018, tous deux en tant que Chargés d’affaires.
Lire (1 min.)

Groupama renforce son équipe ESG

Jusqu’ici Directrice de la Recherche chez Groupama AM, Marie-Pierre Peillon est nommée Directrice de la Recherche et de la Stratégie ESG. Dans ses nouvelles fonctions, Marie-Pierre aura la responsabilité de la stratégie ESG de Groupama AM dans toutes ses composantes. Marie-Pierre Peillon a commencé sa carrière en tant qu’analyste financier en 1986 chez Concorde Finance, filiale de la Banque Worms. En 1989, elle rejoint le Groupe Viel comme intermédiaire sur les marchés de taux, puis comme chargée d’études sur les produits financiers. Elle intègre la compagnie d’assurance Gan en 1998 en tant qu’analyste crédit obligataire. En 2000, elle est chargée de développer le pôle d’analyse crédit et actions chez Groupama AM, puis à partir de 2003, d’intégrer l’analyse extra-financière à l’analyse financière. En 2012, Marie-Pierre est nommée Directrice de la Recherche, analyse économique, financière et extra-financière, ce pôle cherchant à intégrer l’approche macro-économique et micro. Marie-Pierre Peillon a été Présidente de la Société Française des Analystes Financiers (SFAF) de 2011 à 2014. En 2015, elle est nommée Présidente de la commission IR (Investissement Responsable) au sein de l'Association Française de gestion (AFG). Marie-Pierre est diplômée d’un doctorat en Sciences Economiques de l’Université Paris I -  Panthéon-Sorbonne et est diplômée de la SFAF. Aurélie de Barochez est nommée Responsable de l’intégration ESG. Sous la responsabilité de Marie-Pierre Peillon, Aurélie de Barochez sera en charge du pilotage de l’intégration transversale des critères d’analyse ESG à l’ensemble des gestions et de la conception d’outils et processus permettant ce déploiement. Aurélie de Barochez a débutésa carrière au poste d’analyste ISR chez Generali en 2011, puis chez Agicam. De 2012 à 2015, elle devient analyste, responsable de la labellisation des fonds ISR au sein de Novethic. Aurélie de Barochez a rejoint Groupama AM en 2015, comme analyste Financier et Extra-Financier, en charge du secteur de l’énergie et du pilier de l’Environnement. Elle a contribué à l’évolution de l’équipe d’analystes financiers vers un pôle d’intégration globale financier/extra-financier. Aurélie de Barochez est diplômée d’un Master en Management, Majeure Finance – Audencia Nantes et d’un Master en Droit International – Université de Paris II Panthéon Assas. Aurélie est également diplômée de la SFAF.
Lire (2 min.)