L’assurance vie marque un coup d’arrêt en juin

Philippe Crevel
L'assurance vie a progressé de +0,6 milliard d'euros en juin. Il s'agit de la plus faible collecte depuis décembre 2020. Quelles sont les causes de cette baisse ? L'analyse de Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l’Épargne.
Lire (3 min.)

Assurance vie : APEO démocratise le Private Equity pour les particuliers à partir de 1 000 euros

Apax Partners — spécialiste du Private Equity en Europe — présente ce mercredi 13 avril le bilan de son offre Apax Private Equity Opportunities (APEO), lancée en novembre 2020. Elle vise à démocratiser l'accès des particuliers au Private Equity, à travers des contrats d'assurance vie française accessibles dès 1 000 euros (en fonction des assureurs) en unités de compte (UC). Objectif, permettre aux particuliers de diversifier leurs placements, à l'heure où s'effondre la performance des contrats en fonds en euros.

« Le marché du Private Equity, longtemps inaccessible pour les particuliers, connaît un démarrage fulgurant. En 2021 selon France Invest, 515 millions d'euros ont été levés au travers des souscriptions dans les contrats d'assurance vie en unités de compte. Avec près de 124 millions d'euros collectés sur la même période, APEO a donc pris une part de marché de 24 %, bénéficiant de la précocité de son lancement. » déclare Guillaume Causseran, Directeur Associé en charge des relations investisseurs chez Apax. 

L'attrait de l'assurance vie

« Notre offre s'adresse à des assureurs qui la proposent comme support en unités de compte pour leurs assurés. APEO est une solution de diversification intéressante au sein d'un portefeuille pour un patrimoine ayant un horizon de placement de 5 ans minimum, et qui accepte de prendre un risque de perte partielle ou totale du capital investi. L'assurance vie est depuis de nombreuses années le placement préféré des Français », déclare Joséphine Loréal, Responsable de la clientèle intermédiée chez Apax. 

« C'est un placement long, où la plupart des assurés conservent leurs actifs pendant au moins 8 ans, un horizon de temps qui correspond bien au private equity. A l'heure où la volatilité des marchés actions est très forte,  les investisseurs particuliers cherchent à diversifier leurs risques à travers des nouvelles classes d'actifs performantes et moins volatiles. » ajoute-elle.

156 millions d'euros collectés

Au 31 mars 2022, le fonds APEO constitué principalement de co-investissements dans toutes les transactions réalisées par Apax Partners sur des entreprises non cotées en bourse, est dédié aux contrats d'assurance vie français (éligible également dans les contrats de capitalisation et les PERin). Ce fonds ouvert, avec une durée de vie de 99 ans (fonds perpétuel ou « evergreen ») et semi liquide est parfaitement adapté aux enveloppes d'assurance vie.

APEO permet enfin de financer l'économie réelle en participant au développement et à la croissance d'entreprises françaises et européennes. Il a d'ailleurs obtenu le « Label Relance » de la part du Ministère de l'économie et des finances dès décembre 2020. APEO a notamment investi dans les opérations suivantes :

Assurance vie : APEO démocratise le Private Equity pour les particuliers à partir de 1 000 euros
Source : Apax Partners

APEO a collecté plus de 156 M€ depuis son lancement via des assureurs (Cardif/AEP, Spirica, Axa et AG2R La Mondiale) et des plateformes de distribution (UAF Patrimoine, Nortia, EdRAC). D'autres partenaires sont en cours de référencement. Les frais de gestion s'affichent à 2,5 %. L'objectif de rendement (net investisseur par an) tourne autour de 10 % sur un horizon de moyen-long terme. 

Lire (3 min.)

Novaxia Investissement : Novaxia R est référencé dans les contrats de CNP Patrimoine

Novaxia Investissement — société de gestion, spécialiste de l'investissement immobilier dédié au recyclage urbain — annonce ce jeudi 7 avril que la SC Novaxia R, fonds à un impact positif spécialisé dans le recyclage urbain, est désormais référencée en unités de compte (UC) dans les contrats de CNP Patrimoine. A travers l’assurance vie, Novaxia R a pour objectif de réaliser une performance annualisée globale de 5 %.

Ce fonds apporte une réponse à la pénurie de logements et renature la ville en allant au-delà de la zéro artificialisation nette des sols. Novaxia R de Novaxia Investissement est le premier fonds en assurance-vie de recyclage d’immeubles de bureaux en logements. Il est aussi le premier fonds immobilier en assurance vie à être doublement labellisé ISR et Finansol.

5 % de performance par an

Les épargnants peuvent ainsi participer au financement d’opérations de recyclage de bureaux en logements. Cette démarche innovante permet d’agir avec son contrat d'assurance vie en faveur de la solidarité et du développement durable. Depuis sa création il y a un an, le fonds Novaxia R a en projet 12 000 m² de renaturation. La lettre « R » évoque les termes « Responsable, Résidentiel, Recyclage, solid’R ». 

Ce fonds vise un objectif de création de 4 000 logements pour répondre à la pénurie de logements et une performance de 5 % par an net de frais de gestion. Novaxia Investissement s’engage pour l’urbanisme transitoire dans ses bâtiments vacants en attente de travaux, en les mettant gratuitement à disposition d’associations ou d’acteurs de l’économie sociale et solidaire.

Label ISR et Finansol

Novaxia Investissement a annoncé pour Novaxia R une collecte de 194 M€ en 2021. Au 31 décembre 2021, 100 % de la collecte avait été affectée sur 10 actifs tertiaires obsolètes afin de les recycler en logements dans toute la France. Novaxia Investissement avait par ailleurs confirmé la performance annualisée de Novaxia R avec 5,08 % net de frais de gestion pour l’année 2021, première année de commercialisation.

« Novaxia R poursuit son ouverture au plus grand nombre (...) Pour rencontrer leurs attentes, Novaxia R veut allier investissement responsable et rentabilité, avec la double labellisation ISR et Finansol. L’innovation de ce fonds, c’est de leur offrir la possibilité d’avoir accès dans le cadre de l’assurance vie à l’immobilier résidentiel », évoque Mathilde Krieger, Directrice Générale de Novaxia Investissement.

Lire (2 min.)

Février 2022 : assurance vie, le pilier de l’épargne française

Philippe Crevel
En février 2022, l'assurance vie poursuit sur sa lancée. Malgré la volatilité des marchés, la collecte en unités de compte (UC) augmente. Le conflit en Ukraine pourrait-il affecter ce cap et les habitudes d'épargne des Français ? Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l’Épargne, partage son analyse.
Lire (3 min.)

Alpheys lance sa nouvelle offre Alpheys Private Assets et annonce un partenariat avec CVP NoLimit Holdings dans l’écosystème Web3

Capitalisant sur son savoir-faire en matière de technologies, Alpheys a choisi pour première thématique d’investissement le domaine à très forte croissance de la blockchain et de ses applications dans le Web3.

Souhaitant pour cela s’allier avec un acteur de taille mondiale, à l’avant-garde des transformations majeures liées au Web3, Alpheys a conclu un partenariat avec Clearvue Partners (CVP) avec le fonds CVP NoLimit Holdings (CVP NLH).

Gin Chao, fondateur de CVP NLH, est administrateur indépendant de Binance US et ancien Chief Strategy Officer de Binance Monde. Son track-record à la tête de Binance Labs, la division venture capital de Binance, fait de Gin Chao une référence internationale incontestée en matière de capital investissement dans la blockchain. CVP NLH, en partenariat avec le fonds de Private Equity CVP, dirigé par Harry Hui, et spécialisé dans les stratégies de consommation et de technologie à forte croissance, ont annoncé le lancement d’un fonds de 100 millions USD dédié aux investissements stratégiques du Web3 : le CVP NoLimit Fund I.

Alpheys sera le distributeur en France de la version européenne du fonds. Ce fonds sera co-géré par Mandalore Partners, spécialiste du venture capital en technologie. Mandalore Partners conseille de nombreux investisseurs institutionnels en France, notamment dans le monde de l’assurance et de l’épargne.

« A l’heure où toutes les plus grandes entreprises du monde, tous secteurs d’activité confondus, investissent massivement pour se préparer aux transformations profondes de notre société par les applications de la blockchain et du Web3, il nous paraissait primordial de pouvoir accompagner les partenaires d’Alpheys dans ce mouvement historique. Avoir l’opportunité de le faire en partenariat avec des acteurs d’envergure et de notoriété mondiale est un grand honneur, que nous sommes très heureux de partager avec nos clients professionnels du patrimoine », indique Sisouphan Tran, Président du groupe Alpheys.

Lire (2 min.)

L’AMF informe de la suspension partielle par l’autorité chypriote de l’autorisation de VPR Safe Financial Group Limited concernant l’exercice de ses activités en France

La décision de suspension partielle d’autorisation de VPR Safe Financial Group Limited implique l’interdiction de fournir ses services d’investissement et d’exercer ses activités sur le territoire français, en ce compris via son agent lié France Safe Media, et plus précisément :

  • l’interdiction pour l’entreprise d’investissement d’accepter de nouveaux clients depuis le territoire français et d’entrer en relation d’affaires avec eux ;
  • l’interdiction de faire de la publicité en tant que prestataire de services d’investissement sur le territoire français. A cet effet, l’entreprise d’investissement a l’interdiction de commercialiser et de faire la promotion de ses services auprès de ses clients actuels ou de clients potentiels sur le territoire français ainsi que de communiquer avec eux à cette fin, que ce soit directement ou via des tiers avec lesquels elle coopère, dont son agent lié France Safe Media ;
  • l’interdiction de recevoir de nouveaux dépôts de la part de clients existants depuis le territoire français, à moins que cela ne concerne la couverture de la marge initiale nécessaire d’une position ouverte existante, à la suite d’une demande expresse formulée par le client.

L’autorité chypriote précise que cette décision a été adoptée sur la base de constatations faites par l’Autorité des marchés financiers. L’entreprise d’investissement doit, dans un délai de deux mois, prendre les mesures nécessaires pour se conformer à la réglementation. 

Pendant la durée de suspension de l’autorisation, la CySEC indique que l’entreprise d’investissement peut réaliser les transactions soumises préalablement à la décision de suspension, sous réserve que ce soit conforme aux souhaits des clients actuels. L’entreprise d’investissement peut également retourner les fonds et les instruments financiers qui leur sont attribuables.

Lire (2 min.)

SCPI de rendement : près de 75 milliards d’euros de capitalisation en 2021

Le 9 mars dernier, la plateforme MeilleureSCPI.com a publié une étude sur les performances des fonds immobiliers grand public français en 2021. Quel bilan pour le marché de la pierre-papier en France ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (4 min.)

Retraite : ASAC-FAPES lance son nouveau PER 100 % digital avec Spirica

ASAC-FAPES — cabinet de courtage associatif et assurance vie — annonce ce mercredi 9 mars le lancement d’ASAC-FAPES PER, son nouveau Plan d’Epargne Retraite Individuel (PERin) 100 % digital en partenariat avec Spirica, filiale à 100 % du Groupe Crédit Agricole Assurances. Souscrit par l’association Appeir, ce nouveau contrat est accessible dès 500 euros. Il s’adresse à toutes personnes souhaitant préparer leur retraite.

Gamme de supports diversifiés

Le contrat ASAC-FAPES PER s'appuie sur une gamme de supports diversifiés et équilibrés :  

  • un fonds euros PER Nouvelle Génération à 1,65 % de taux de participation aux bénéfices  en 2021, nets de frais de gestion et hors prélèvements sociaux et fiscaux. Les performances  passées ne préjugent pas des performances futures ;
  • un support Croissance Allocation Long Terme (issu de la Loi Pacte). Ce support vise un objectif  de rendement futur potentiel et incertain entre 3 % et 5 % annuels nets de frais. Sa performance  2021 s'affiche à 4,88 % net de frais de gestion et hors prélèvements sociaux et fiscaux. Pour la part des  garanties exprimées en parts de provision de diversification, les montant investis ne sont pas  garantis mais sont sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant en particulier  de l’évolution des marchés financiers. 
  • et l’accès à plus de 500 supports en Unités de Compte (UC). Elles sont accessibles en gestion libre. Elles incluent une gamme Immobilière (18 SCPI, 10 OPCI, 7 SC/SCI) ; un accès à 110 titres vifs (60 sociétés cotées à Paris, 31 sociétés cotées sur l'EuroStoxx 50 et 18 sociétés cotées sur les marchés US) ; 5 supports de Private Equity ; plus de 38 ETF qui couvrent les indices les plus importants du marché ; ainsi que 42 fonds développement durable.

L'épargnant peut choisir entre trois formules de gestion sur-mesure cumulables (gestion libre ; gestion pilotée à horizon proposée par Spirica ; gestion pilotée proposée par OFI AM). Il peut également accéder à trois options de gestion financière disponibles au sein de la gestion libre (sécurisation des plus-values ; investissement progressif et limitation des moins-values relatives).

Solidité financière et innovation

Ce contrat propose un avantage fiscal avec possibilité de déductions d’impôts à chaque versement et enfin la solidité d’un partenaire de choix : Spirica, filiale à 100 % du Crédit Agricole. « Nous sommes particulièrement fiers d’annoncer le lancement de notre nouveau PER qui saura répondre aux besoins de nos adhérents en matière de retraite. Un outil parfaitement adapté aux réalités de marchés avec un large choix de supports et la solidité d’un partenaire de choix tel que Spirica », déclare Thomas Delannoy, Directeur Général Adjoint de FAPES Diffusion.

« Nous avons choisi Spirica pour sa solidité financière et sa capacité d’innovation qui nous permettent aujourd’hui de proposer un contrat haut de gamme accessible à tous et doté d’outils financiers performants et diversifiés. Le choix d’OFI Asset Management a été également motivé par son expertise forte en matière de gestion pilotée et sa posture de leader dans le domaine de la gestion ISR », ajoute Hervé Tisserand, Président de FAPES Diffusion.

L’investissement sur les supports en unités de compte supporte un risque de perte en capital puisque leur valeur est sujette à fluctuation à la hausse comme à la baisse dépendant notamment de l’évolution des marchés financiers. L’assureur s’engage sur le nombre d’unités de compte et non sur leur valeur qu’il ne garantit pas. Pour les supports en parts de provision de diversification, les montants investis ne sont pas garantis mais sont sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers.

Lire (4 min.)

Groupama AM annonce une collecte nette externe de 6,4 milliards d’euros en 2021

Groupama Asset Management (Groupama AM) — société de gestion d’actifs française, filiale du groupe Groupama, assureur mutualiste — présente ce jeudi 24 février les résultats de son exercice 2021. Le […]

Groupama Asset Management (Groupama AM) — société de gestion d’actifs française, filiale du groupe Groupama, assureur mutualiste — présente ce jeudi 24 février les résultats de son exercice 2021. Le groupe affiche ainsi une collecte nette externe de 6,4 Mds€. Le total des actifs sous gestion s’établissait à plus 117 Mds€ au 31 décembre 2021.

En 2021, la société de gestion a confirmé sa trajectoire de développement tant en France qu’à l’international, sur les segments de la clientèle institutionnelle et des professionnels de la distribution. Par ailleurs, les réseaux de distribution du Groupe Groupama ont affiché une forte dynamique positive avec une collecte nette de 918 millions d’euros en Unités de Comptes (UC) de Groupama AM.

Multiples sources de croissance

Les flux de souscriptions nets ont surtout émané des gestions monétaire et obligataire, dans un environnement de marché marqué par l’abondance de liquidités chez certains investisseurs. Les solutions d’investissement multi-asset et actions sont restées stables. La diversification et l’internationalisation des relais de croissance pérennisent l’activité et la position de la société de gestion au sein de l’industrie de l’asset-management. Avec 33,3 Mds€ d’actifs, la gestion pour le compte de clients-tiers externes au Groupe représente près de 30 % des encours totaux.

« Notre clientèle institutionnelle française a fortement contribué au développement en 2021, confortant Groupama AM comme un partenaire de premier plan à leurs côtés. Nous poursuivons également un rythme de développement particulièrement soutenu sur le marché de la distribution de produits d’épargne. Nous récoltons les fruits de la promotion de nos solutions à destination des clients privés, notamment via les supports en unités de comptes des réseaux de distribution », explique Mirela Agache-Durand, Directrice Générale de Groupama AM.

« La labellisation ISR de bon nombre de nos fonds, tout comme l’essor des nouvelles générations de dispositifs d’épargne longue, à l’instar du PER, sont d’importants vecteurs de collecte pour nous », ajoute-elle. En détails, la clientèle française représente 64 % des encours totaux, contre 36 % pour la clientèle internationale. A l’international, Groupama AM a enregistré une collecte nette et un niveau d’encours historiques sur le marché espagnol, avec 900 M€ de flux de souscription nets pour 4,3 Mds€ d’actifs gérés.

Face à une inflation plus élevée

En 2021, Groupama AM a œuvré à l’évolution stratégique de son offre de gestion en anticipation du nouveau régime — structurel — d’inflation et de hausse des taux d’intérêt. Ce positionnement a fait la part belle aux solutions obligataires dite « absolute return », mais a aussi abouti au lancement de nouvelles expertises, sur les obligations indexées sur l’inflation et la gestion actions « value » ou encore au lancement prochain de la gestion de dette non cotée.

« Ces 15 derniers mois ont été pour nous très stimulants du point de vue de l’innovation produits. La nouvelle donne de l’environnement macroéconomique nous a incités à réviser profondément tous les paradigmes. Sur la base de nos scénarii et de nos convictions, nous avons très tôt choisi de concevoir de nouvelles solutions, pour anticiper les problématiques de nos clients. Nous sommes entrés dans une période d’inflation plus élevée qui nécessite d’explorer de nouvelles sources potentielles de protection et de valeur sur les marchés financiers »affirme Mirela Agache-Durand.

Axes stratégiques en 2022

L’évolution de la gamme de fonds constituera encore, en 2022, un des axes stratégiques de la société de gestion. Il en sera de même la poursuite du programme de labellisation ISR et l’optimisation des process et systèmes d’information. Groupama AM accélère son ambitieuse politique de labellisation ISR, avec au total 27 fonds certifiés représentant 30 milliards d’euros d’actifs sous gestion au 31 décembre 2021.

Parallèlement, la société de gestion va étoffer son offre de solutions thématiques à impact et de ses fonds classés article 9 sous SFDR. Au 31 décembre 2021, le stock d’encours gérés selon des critères ESG (Article 8 et 9 SFDR ou Label ISR) représente 91 Mds€ soit 78 % du total des actifs gérés par Groupama AM. « Notre volonté est de standardiser la labellisation ISR à un maximum de nos fonds, sur l’ensemble de nos expertises, styles de gestion et classes d’actifs. Cette démarche est essentielle. Notre vision d’investisseur à long terme repose sur l’alignement des intérêts avec nos clients », indique Mirela Agache-Durand.  

Enfin, l’investissement significatif dédié à l’optimisation des process et à l’architecture technologique de la société de gestion répond à plusieurs besoins structurels : augmenter les ressources nécessaires à la collecte, l’exploitation et l’analyse des données (financières et extra-financières), améliorer les systèmes d’information, renforcer les process de gestion et accélérer la digitalisation des outils, notamment dans le domaine des informations aux investisseurs (reportings, KYC).

« Ces objectifs d’efficience de l’infrastructure sont essentiels au changement de régime de notre entreprise. Notre architecture fonctionnelle doit être évolutive et flexible pour une meilleure adaptation à la digitalisation de l’activité et à la progression continue de nos encours », conclut Mirela Agache-Durand.

Lire (5 min.)

Assurance vie : Neuflize Vie maintient son taux net à 1 % sur le fonds euros Hoche Retraite

Neuflize Vie — compagnie d'assurance vie du groupe Neuflize OBC — annonce ce lundi 14 février maintenir son taux de rendement pour le contrat Hoche Retraite en 2021. Par ailleurs, Neuflize Vie augmente le taux de rendement sur les supports Eurodynamiques.

Fonds en euros de Neuflize Vie

Le taux de rendement 2021 du fonds Hoche Retraite, fonds en euros référent de Neuflize Vie, s'établit à 1,00 % pour la clientèle de personnes physiques et à 0,90 % pour la clientèle de personnes morales. Dans un environnement durable de taux bas, la Compagnie maintient son taux servi en 2020. Neuflize Vie se démarque avec cette année, une augmentation de près de 1 % de son taux de rendement sur les supports Eurodynamiques à 1,75 %. 

Le fonds en euros de Neuflize Vie est caractérisé par son approche d'Investissement Socialement Responsable, 75 % des actifs étant gérés dans le  cadre d'un mandat de gestion ISR confié à Candriam. Cette approche ISR globale positionne Neuflize Vie parmi les assureurs leaders dans ce domaine et s'inscrit dans la stratégie du groupe ABN-AMRO visant à faire croître fortement ses encours d'actifs ISR.

60 % de la collecte en UC en 2021

Avec plus de 4 000 supports proposés dans ses produits, Neuflize Vie collecte à nouveau près de 60 % en unités de compte (UC) en 2021, ce qui maintient la Compagnie parmi les leaders du marché français dans ce domaine. Les unités de compte représentent également 60 % des 12,3 milliards d'euros d'encours de la Compagnie.

Neuflize Vie va continuer de développer au travers de la gestion libre ou conseillée et des mandats d'arbitrage, une offre large de produits sophistiqués en unités de compte à destination de la clientèle patrimoniale haut de gamme. Depuis des années, Neuflize Vie met l'accent sur une offre de mandat d'arbitrage ISR, à travers des fonds ISR ou des valeurs en direct. A ce jour, plus de 250 fonds identifiés ISR sont accessibles en mandat.

Private Equity en assurance vie

L'année 2021 a été marquée par le référencement du fonds « NOBC Private Equity Sélection 2021 ». Ce produit permet d'investir indirectement dans une sélection de fonds de Private Equity, dans le cadre d'un mandat d'arbitrage dédié innovant. A partir d'une souscription initiale sur le fonds Euros, la Compagnie gère les appels de fonds du fonds « NOBC Private Equity Sélection 2021 » au fur et à mesure des appels de fonds.

A terme, le montant souscrit par le client est investi à 100 % dans ce fonds diversifié de Private Equity, alors que la plupart des offres de la Place intègrent un mix de Private Equity et d'actifs liquides. Toutefois l'investissement en Private Equity ne peut représenter au maximum que 30 % du contrat, en fonction du profil de risque.

Lire (3 min.)

AESTIAM acquiert un immeuble indépendant à Nantes pour le compte de la SCPI Aestiam Placement Pierre.

L’actif est situé au Sud de La Chantrerie, à proximité de l’Erdre, un parc tertiaire facilement accessible en transports et par l’autoroute A11, avec un accès direct à l’aéroport de Nantes et la gare TGV.

Constitué de programmes mixtes (activités économiques et habitation), le parc de la Chantrerie bénéficie d'une concentration exceptionnelle d'entreprises et d'écoles supérieures telles que l'Ecole des Mines de Nantes ou encore Polytech'Nantes. Construit en 2004 et ayant bénéficié de travaux en 2014 puis en 2015, l'immeuble relève de la réglementation ERP 3ème catégorie.

Le bâtiment est aménagé pour accueillir un campus, grâce à des espaces dédiés mais est également adaptable et peut être destiné à un usage de bureaux. L’actif est entièrement loué pour un bail de 6 an fermes au CESI, l’une des 204 écoles d’ingénieurs françaises accréditées à délivrer un diplôme d’ingénieur. Elle compte plus de 26 000 étudiants au travers de 25 campus en France mais aussi en Espagne et en Algérie.

« Cette acquisition s’inscrit parfaitement dans la stratégie d’Aestiam Placement Pierre qui a fait de l’enseignement un axe de diversification avec déjà plusieurs acquisitions de ce type à son actif, telles que l’école AMOS à Lille ou encore l’immeuble Euclide à Marseille. » déclare Frédérique FAUCONNIER, Directrice des investissements chez AESTIAM.

Lire (2 min.)

Baltis Capital évolue et réaffirme son identité

6 années pendant lesquelles nous avons travaillé pour vous offrir les meilleures opportunités d’investissement et la meilleure expérience possible pour souscrire.

Depuis notre 1ère opération près de Lille (la fameuse poissonnerie…) nous avons financé plus de 85 projets, du futur siège régional de GRDF à Rouen à la restructuration d’un immeuble de bureaux rue de Rivoli à Paris en passant par la réhabilitation d’un ancien centre médical pour enfants à Boulogne-Billancourt.

Nous avons également acquis un Franprix à Nanterre, La Poste de Perros-Guirec, un restaurant Berliner dans le cœur du 9ème arrondissement à Paris ou encore un ensemble immobilier durable et responsable près de Lille.

L’obtention de notre agrément AMF en 2019 nous a permis d’assoir notre légitimité et notre ambition de démocratiser le secteur de l’investissement immobilier.

Notre volonté est de systématiquement vous proposer des projets avec une histoire, combinant sens et performance financière et souvent proches de chez vous. Nous sommes convaincus que l’immobilier doit être plus circulaire, et que nos investissements doivent être le reflet de nos convictions et de nos choix au quotidien.

Nous souhaitons devenir un véritable acteur digital et engagé du financement pour redessiner ensemble l'immobilier de nos villes et de nos territoires.

Avec de nombreux projets en perspective et forte d’une croissance continue, Baltis Capital arrive à un moment clé de son développement. C’est donc l’occasion de réaffirmer notre raison d’être et notre mission à travers un nouveau logo et un nom revisité.

Baltis, un nom porteur de sens aux multiples origines

Le nom « Baltis » vient de « baaltis » une divinité protectrice de la ville. La racine « baal » signifie en hébreu « posséder et être propriétaire ».

L’alliance de ces deux racines forment Baltis, une société à la personnalité forte, résiliente et audacieuse ayant pour mission de protéger nos territoires.

L’ambition de Baltis est simple : vous permettre de protéger nos villes en investissant dans des projets immobiliers porteurs de sens.

Le Groupe Magellim, un acteur de référence, engagé et ambitieux

En 2021, Baltis s’est rapprochée du Groupe Magellim, un acteur global et intégré de l’investissement, qui apporte à ses clients des projets d’investissements durables, responsables et porteurs de sens pour les territoires et rejoignant ainsi pleinement l’ADN de Baltis. 

Après plusieurs prises de participation, le Groupe Magellim connait un fort développement et regroupe aujourd’hui plusieurs sociétés de gestion dont Foncière MagellanA Plus Finance et Turgot Capital.

Le Groupe Magellim gère plus de 3,3 milliards d’actifs sous gestion et rassemble plus de 120 collaborateurs mus par une même volonté d’innover et d’agir sur l’investissement de demain.

C’est donc tout naturellement que notre nouveau logo s’intègre dans l’univers du groupe en reprenant ses codes graphiques.

Fort de cette nouvelle identité, nous continuons notre dynamique avec la volonté d’accélérer notre développement.

Les prochains mois devraient ainsi être riches avec :

  • De nombreux recrutements
  • Le lancement de nouveaux produits d’investissement
  • Une ouverture à l’internationale début 2023 
  • Une croissance externe avec le rachat d’une plateforme de crowdfunding avec un fort ancrage territorial #staytuned 😊

Plus que jamais nous souhaitons nous affirmer comme un acteur engagé et incontournable du crowdfunding au service de nos villes et de nos territoires

Merci à nos partenaires et à nos proches qui nous accompagnent depuis le 1er jour, à tous les talents qui ont croisés notre chemin et enfin à vous tous pour votre engagement à nos côtés ! 

Lire (6 min.)

Femmes à la Une – épisode 16 : Gaëlla Hellegouarch chez Theoreim, « mon choix de carrière, c’est le client »

Dans ce 16e épisode de « Femmes à la Une », l’émission co-présentée par Le Courrier Financier et Radio Patrimoine, nous recevons Gaëlla Hellegouarch, Directrice Générale, associée et cofondatrice de Theoreim. Portrait d'une élève qui s'ennuyait en classe, mais qui a trouvé sa voie dans la gestion de patrimoine puis dans l'immobilier.
Lire (6 min.)

Fonds immobiliers non coté : quelles tendances en 2021 ?

Le 19 janvier dernier, l'ASPIM et l'IEIF ont publié les chiffres de la collecte 2021 des fonds immobiliers non cotés. Comment se répartit cette collecte ? Quels sont les secteurs qui attirent les investisseurs ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (6 min.)