Immobilier commercial : Swiss Life Asset Managers France acquiert une boutique à Lille

Swiss Life Asset Managers (AM) France — filiale du groupe Swiss Life — annonce ce lundi 13 janvier l’acquisition à Lille (Nord) d’un nouvel actif immobilier de commerce. Cette boutique classée du vieux Lille se situe au pied d'un immeuble de la « Grand’Place ». L'actif de 136,7 m2 est entièrement loué par la marque de prêt-à-porter Caroll.

En détail, la boutique bénéficie d’une double vitrine en linéaire de façade. Ce nouvel actif immobilier vient compléter le portefeuille de Swiss Life Asset Managers France dans le cadre du fonds « SL REF (LUX) European Retail ». Ce fonds d’investissement paneuropéen est spécialisé en commerces de pied d’immeubles.

Moyennes et grandes villes européennes

La stratégie du fonds consiste à « identifier des biens essentiellement localisés sur des emplacements n°1 de moyennes et grandes villes européennes. Grâce à ses atouts, situation, linéaire de façade, état locatif, la boutique de la Grand’Place est en parfaite adéquation avec le positionnement du fonds », affirme Julien Ganier, Directeur adjoint gestion de portefeuilles pour compte de tiers, Real Estate.

Le fonds « SL REF (LUX) European Retail » s’adresse aux investisseurs institutionnels. Pour réaliser cette opération, Swiss Life Asset Managers France a travaillé avec plusieurs partenaires : les Notaires du Trocadéro, Storee Retail sur le volet conseil à l’acquisition et, enfin, Sedri concernant la due diligence technique.   

Lire (2 min.)

Cedrus & Partners et Swiss Life Asset Managers France annoncent le second closing du fonds « Immobilier Impact Investing »

Cedrus & Partners — spécialiste de l’accompagnement des investisseurs institutionnels dans leurs décisions de placements financiers — et Swiss Life Asset Managers France — filiale du groupe Swiss Life — annoncent ce mercredi 8 janvier le second closing qui porte les engagements de leur fonds Immobilier Impact Investing à près de 100 millions d’euros. 

Fonctionnement du fonds

Ce fonds, à destination des investisseurs institutionnels, est le premier fonds immobilier à impact social en France. Lancé en avril 2019, il a pour objectif de reloger des personnes en difficulté via les deux associations partenaires le Samusocial de Paris et Habitat et Humanisme, tout en ayant un objectif de rendement pour les investisseurs (T.R.I. cible de 3,5 %).

Soutenu par le gouvernement et plus récemment par l’initiative French Impact du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, il réunit des investisseurs engagés : caisses de retraite, assureurs, banques régionales, associations et fondations. Les actifs de logements acquis par le fonds permettront de reloger entre 1 500 et 2 000 personnes au cours des 10 ans d’exploitation.

Stratégie d’impact investing

La stratégie impact investing de ce fonds s’articule en deux poches avec un portefeuille alliant rendement et solidarité :

  • La poche sociale cible représente 20 % de l’actif net cible du fonds. Elle est investie sur des logements pour mise à disposition à loyer nul aux deux partenaires associatifs engagés dans le fonds. Ces acquisitions se feront à Paris et première couronne (pour le Samu Social de Paris) et dans les grandes métropoles françaises (pour Habitat et Humanisme).

Constituer un portefeuille de qualité

« 2019 vient confirmer deux années de travail pour structurer ce projet de convictions qui permet aux associations de diversifier leurs ressources dans un contexte de baisse des dons et des subventions publiques ; de démontrer la pertinence de mettre autour de la table des entités qui n’ont pas l’habitude de travailler ensemble — associations, gestionnaire d’actifs et investisseurs — pour servir une cause et, avec le montant déjà levé, d’acheter a minima deux immeubles de logements neufs », déclare Sébastien Roca, associé chez Cedrus & Partners.

« Suite au premier closing réalisé au cours du 2e trimestre 2019, nous avons déjà réalisé les premières acquisitions en VEFA — résidence étudiante notamment — et avons de nombreux projets immobiliers en cours — logements, Résidences de Services pour Seniors — qui devraient nous permettre de constituer rapidement un portefeuille de qualité et utile à nos partenaires sociaux », affirme Loïc Lonchampt, Gérant Sénior chez Swiss Life Asset Managers France.

Lire (3 min.)

OPPCI Impact Investing : Swiss Life AM France et Cedrus & Partners acquièrent une résidence étudiante

Swiss Life Asset Managers (AM) France — filiale du groupe Swiss Life — annonce ce mercredi 20 novembre avoir signé la vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) d’une résidence étudiant à Dijon (Côtes-d'Or) pour le compte de l’OPPCI Immobilier Impact Investing. Le gérant réalise ainsi la première acquisition pour ce fonds, créé en partenariat avec Cedrus & Partners.

Près du centre historique de Dijon

La résidence de 144 lots (T1) se situe au cœur du nouveau pôle de la Cité internationale de la gastronomie et du vin, qui se déploiera sur un terrain de 6,5 hectares sur le site de l'ancien hôpital général, aux portes du centre historique de Dijon. La résidence étudiante sera exploitée par le groupe Réside Etudes. Sa livraison est prévue pour la rentrée universitaire 2021. L’immeuble bénéficiera d’une performance énergétique RT 2012-10 %.

Conçu par l'agence d'architecture Anthony Béchu, cet ensemble développera plus de 70 000 m². Il sera notamment composé d’un pôle de culture et d’expositions, d’un espace de formation, de cinémas, commerces, d’un hôtel 4 étoiles, d’une résidence services senior, d’une résidence étudiants et de logements réhabilités. La société de gestion a réalisé cette acquisition auprès d’Eiffage Immobilier Est.

Premier fonds immobilier à impact social

Lancé en janvier dernier, l’OPPCI Immobilier Impact Investing est le premier fonds immobilier à impact lancé par Swiss Life AM France et Cedrus & Partners. Sa poche sociale rassemblera 20 % des actifs totaux du fonds. Dans ce cadre, les actifs résidentiels seront sélectionnés en accord avec les partenaires associatifs (Samusocial de Paris et Habitat & Humanis) à Paris et première couronne.

La même logique prévaudra dans les grandes métropoles françaises. Ces actifs seront mis à leur disposition pour un loyer nul. Parallèlement à la poche sociale du portefeuille, la poche à rendement représente 80 % de l’actif net cible du fonds. Elle est investie dans des actifs de bureaux et des résidences gérées : résidences seniors, étudiantes, etc.

Lire (2 min.)

Belgique : Swiss Life Asset Managers France acquiert l’immeuble The Artist

Swiss Life Asset Managers (AM) France — filiale du groupe Swiss Life — a annoncé ce vendredi 15 novembre l'acquisition à Bruxelles un immeuble de bureaux. L'actif baptisé The Artist a été acquis pour le compte de l’OPCI SwissLife Dynapierre. Construit en 1998, L’immeuble se trouve en bordure du Quartier Central des Affaires (QCA), le quartier européen. Il est localisé sur l’Avenue des Arts, qui relie le QCA au quartier Nord de la ville, marché de bureaux en pleine restructuration. En zone tertiaire mature, cet actif dispose d'une très bonne desserte en transports.

L'immeuble présente l’architecture d’un immeuble de bureaux classique, avec une cour intérieure végétalisée. D’une surface de 8 900 m², les sous-sols sont à usage d’archives et de stationnements avec 100 emplacements. L’immeuble a bénéficié d’une rénovation légère sur les deux dernières années. Il est occupé à 100 % par 8 locataires de premier plan, comme le Ministère des Finances et du Budget de la Région de Bruxelles-Capitale et des sociétés de conseils ou lobbyistes européens.

Investissements à l'international

Cette acquisition illustre la capacité de l’équipe d’investissement de Swiss Life AM France à se positionner sur des acquisitions à l’international. Récemment réorganisée, l'équipe compte 9 personnes. Elles travaillent sous la direction de Minh Pham, secondé par Mlle Agnès Riban. La Direction des Investissements couvre tout le territoire d’investissement de Swiss Life AM France : France, Belgique, Luxembourg, Portugal, Espagne, Italie.

Ces professionnels expérimentés ont mis en place des réseaux de sourcing performants, ainsi qu’une organisation réactive et fiable. Objectif, saisir les opportunités d’investissement sur des stratégies et classes d’actifs diverses et variées : bureaux, hôtels, santé, résidences étudiantes, commerces, et résidentiel. Ce savoir-faire est déployé pour le compte des compagnies d’assurance du Groupe mais surtout pour celui d’investisseurs tiers.

Lire (2 min.)

SPB Family nomme sa Directrice Générale

Le groupe SPB — courtier-gestionnaire, spécialiste européen des assurances et services affinitaires — annonce ce mercredi 29 janvier la promotion de la nouvelle directrice générale de SPB Family, sa filiale dédiée à l’assurance prévoyance. Ce poste est désormais occupé par Mirelys Reyes.

SPB Family est une filiale du groupe SPB dédiée essentiellement à l’assurance prévoyance. La société conçoit, distribue en onnicanal, gère et pilote notamment des garanties d’assurance et d’assistance pour protéger les familles des aléas de la vie : perte d’autonomie, hospitalisation ou encore l’accompagnement de proches aidants.

Focus sur le parcours de Mirelys Reyes

SPB Family nomme sa Directrice Générale
Mirelys Reyes

Mirelys Reyes est diplômée des universités de La Havane et de Paris La Sorbonne. Elle affiche 20 ans d’expérience en développement commercial en France et à l’international, dans différents secteurs d’activité. Elle débute sa carrière en 2000 chez Companynews, en charge du développement commercial des marchés d’exportation jusqu’en 2005. De 2006 à 2009, elle est nommée Country Manager Spain (manager pays Espagne) chez Euronext avec la responsabilité de développer le marché espagnol.

De 2009 à 2010, Mirelys Reyes devient Business Development Manager (responsable du développement commercial) chez International SOS. De 2010 à 2014, elle rejoint Capgemini comme Senior Sales Executive (directrice commerciale senior). Elle rejoint le groupe SPB en octobre 2014 en tant que directrice grands comptes télécom.

Avec son équipe, Mirelys Reyes contribue au développement commercial du groupe SPB dans le secteur des télécommunications à la fois auprès des constructeurs, des distributeurs mais surtout des opérateurs. Avec ces derniers, elle mène d'importantes négociations sur le plan financier et opérationnel, avec des résultats optimaux grâce à une vision holistique et un pilotage serré de tous les intervenants de la chaine.

Lire (2 min.)

Amundi et LCL annoncent le 1er closing du fonds Amundi LCL Leveraged Midcap Loans

Amundi — gestionnaire d'actifs européen — et la banque française LCL — spécialiste des financements LBO Small et Midcap — annoncent ce mardi 28 janvier le premier closing à 130 M€ pour leur fonds commun « Amundi LCL Leveraged Midcap Loans » (ALL Midcap Loans). Ce fonds de dette privée s'adresse aux investisseurs professionnels. Il leur donne un accès privilégié aux opportunités de financements d’acquisitions, principalement en France.

Accompagner les PME et ETI

Le fonds « ALL Midcap Loans » est le premier compartiment d’un fonds commun de titrisation destiné exclusivement aux professionnels. Il sera investi exclusivement en euro dans des créances senior (premier rang) bénéficiant de garanties sur les actifs des sociétés financées. Il accompagnera des PME et ETI essentiellement en France (80 %), en répondant à leurs besoins généraux, de refinancement, d’acquisitions et de développement.

Le portefeuille cible devrait comporter environ 30 transactions, qui couvriront tous les secteurs sauf les sociétés financières. Le fonds a vocation à répondre aux critères d’éligibilité du label « Fonds de Prêts à l’Economie ». La gestion du portefeuille vise à générer un rendement brut — hors frais, commissions et charges attachés au fonds — de l’ordre de 4 % à 4,2 % au-delà de l’Euribor 3M. Cet objectif n'est pas garanti par contrat.

« LCL souhaite capitaliser sur sa position de leader du LBO Midcap en France — dette inférieure à 250 M€ — et accompagner ses clients PME et ETI le plus largement possible ainsi que les fonds de Private Equity. Le lancement du Fonds « ALL Midcap Loans » (...) s’inscrit parfaitement dans cette stratégie. Nous sommes également investisseurs et sommes ravis de ce premier closing », précise Olivier Nicolas, Directeur de la Banque Entreprises, Institutionnels et Gestion de Fortune chez LCL.

Taille cible de 250 millions d'euros

LCL — banque d’une ETI sur deux et d’une PME sur quatre en France — revendique le statut le premier financeur de dette LBO de moins de 250 M€ depuis 2015 en France, d'après un Classement DC advisory. Cette compétence lui permet de garantir le sourcing du fonds. La banque a également investit en fonds propres dès ce premier closing, assurant ainsi un alignement d’intérêt avec les autres investisseurs.

Amundi apporte sa capacité d'exécution en dette privée. Le pôle Dette Privée a été créé en 2012. Depuis 2016, il est intégré sur la Plateforme d’Actifs Réels et Alternatifs d’Amundi. Le pôle Dette Privée totalisait 6,9 Mds€ sous gestion à fin décembre 2019. Ce chiffre comprend également les poches gérées pour le compte d’autres expertises au sein du groupe. Dirigé par Thierry Vallière, le pôle s'appuie sur l'expertise de 21 professionnels de l'investissement. Ils affichent en moyenne 17 ans d'expérience.

« Dans un marché de la dette privée en croissance continue, l’accès aux actifs de qualité sur une base diversifiée, ainsi que la capacité à déployer rapidement tout en restant sélectifs, sont des facteurs clé de succès et de différentiation. Le fonds « ALL Midcap Loans » (...) devrait répondre aux attentes légitimes de nos investisseurs. Nous sommes donc ravis du premier closing de 130 M€ et visons avec LCL à atteindre une taille cible de 250 M€ », commente Pedro Arias, Directeur de la Plateforme Actifs Réels et Alternatifs chez Amundi.

Lire (4 min.)

Immobilier de bureaux : Swiss Life Asset Managers France acquiert le projet InDéfense

Swiss Life Asset Managers (AM) France — filiale du groupe Swiss Life — annonce ce mardi 5 novembre avoir concrétisé l’acquisition d’un ensemble immobilier de bureaux baptisé InDéfense. L'opération a été réalisée pour le compte de Swiss Life France et de l’OPCI SwissLife Dynapierre, avec une livraison prévue en janvier 2022. Le projet se situe dans le quartier des Groues à Nanterre (Hauts-de-Seine), dans le prolongement de La Défense. Ce secteur bénéficiera d’une excellente desserte, avec les lignes A et E du RER et dans le cadre du Grand Paris, des futures lignes 15 et 18.

Développé par Vinci Immobilier, l’immeuble développera 10 250 m² sur sept niveaux. La démarche OpenWork assurera la modularité et la réversibilité des espaces, avec un haut niveau de prestations et de services. Cet ensemble s’inscrit dans la stratégie de développement durable de Swiss Life AM France. Le projet InDéfense vise l'obtention des certifications à la fois environnementales (HQE Exceptionnel, BREEAM Excellent), axées sur le bien être des salariés (Well Silver), et sur la basse consommation énergétique (le label Effinergie+). Pour cette opération, Swiss Life AM France a été accompagnée par Les Notaires du Trocadéro.

Savoir-faire de la Direction des Investissements

La Direction des Investissements de Swiss Life AM France a été récemment réorganisée. Elle compte actuellement 9 personnes, sous la direction de Minh Pham, secondé par Agnès Riban, la Direction des Investissements. Cette équipe couvre l’ensemble du territoire d’investissement de Swiss Life AM France : France, Belgique, Luxembourg, Portugal, Espagne, Italie.

Ses membres sont des professionnels expérimentés, qui ont mis en place des réseaux de sourcing — avec des réseaux d’agents de commercialisation et de banques d’affaires — et une organisation réactive. Objectif, saisir les opportunités d’investissement sur des stratégies et/ou classes d’actifs diverses : bureaux, hôtels, santé, résidences étudiantes, commerces, et résidentiel. Ce savoir-faire est déployé pour le compte des compagnies d’assurance du groupe, mais surtout pour celui d’investisseurs tiers.

Lire (2 min.)

Swiss Life Asset Managers France nomme un Responsable de la gestion High Yield

Swiss Life Asset Managers (AM) France — filiale du groupe Swiss Life — annonce ce mardi 29 octobre la nomination d'un Responsable de la gestion High Yield. Promu à ce poste en septembre 2019, Edouard Faure est en charge de l’équipe. Elle se compose notamment de deux analystes-gérants, Romy Kruger et Emmanuel Jourdan. Un Gérant senior actuellement en cours de recrutement viendra renforcer l’équipe.

Chez Swiss Life AM France, l’équipe de gestion High Yield gère une offre à destination d’investisseurs institutionnels et privés. Cette offre se compose de fonds à échéance, de fonds benchmarkés et de mandats. Dans se cadre, Edouard Faure est spécialisé dans la gestion des portefeuilles investis en obligations High Yield, financières subordonnées et convertibles.

Focus sur le parcours d'Edouard Faure

Edouard Faure est diplômé de l’EDHEC Business School. Il rejoint Swiss Life AM France en 2011, en tant que Gérant junior au sein du pôle High Yield. Basé à Paris, ce pôle est le centre de compétence du groupe pour l’expertise High Yield. Edouard Faure évolue dès 2013 au poste de Gérant High Yield, qu’il occupe pendant 6 ans. Depuis septembre 2019, il assure les fonctions de Responsable de la gestion High Yield chez Swiss Life AM France.

Lire (1 min.)

Investissement immobilier : comment rassurer l'épargnant sur ce placement à long terme ?

Dans un contexte de taux bas, l'épargne rapporte peu d'intérêts. Comment trouver du rendement sur le long terme ? Quelles stratégies propose le secteur de l'immobilier ? Le Courrier Financier s’est rendu début octobre au Salon de l’Immobilier et de l’Investissement 2019, au Carrousel du Louvre à Paris.
Voir (<5 min.)

Swiss Life Asset Managers France nomme un Spécialiste Produit Immobilier

Swiss Life Asset Managers France — filiale du groupe Swiss Life — annonce ce mardi 8 octobre l’arrivée d'un nouveau Product Specialist Real Estate (en français « Spécialiste Produit Immobilier ») au sein de sa Direction des Fonds Grand Public. Louis-Renaud Margerand sera notamment en charge du développement commercial de l’offre immobilière. Il assurera l’interface entre l’équipe de gestion et les équipes commerciales.

Focus sur le parcours de Louis-Renaud Margerand

Louis-Renaud Margerand

Louis-Renaud Margerand bénéficie d’une forte expérience dans le secteur de la distribution. Au cours de sa carrière, il exerce notamment au poste de Directeur du Développement d’AEW Ciloger pendant neuf ans, où il est chargé de la commercialisation et de la promotion de solutions « pierre-papier » : SCPI, OPCI, SCI.

Il occupe aussi des fonctions commerciales au sein des sociétés Idinvest Partners, Cholet Dupont AM, HSBC AM, AXA IM, etc. Puis entre 2009 et 2010, il évolue en tant que Directeur du Développement chez Idinvest Partners, où il assure la mise en place de la commercialisation et de la communication concernant les FCPI, FIP et Holding ISF.

Lire (2 min.)

BlackRock lance le Global Unconstrained Equity Fund

BlackRock — société multinationale spécialisée dans la gestion d'actifs — annonce ce lundi 27 janvier le lancement du Global Unconstrained Equity Fund. Ce fonds a été conçu pour les investisseurs qui cherchent à allouer des capitaux à un portefeuille composé d’actions d'entreprises internationales à haut potentiel, identifiées grâce à une démarche d’investissement de long-terme, basée sur de fortes convictions.

Investissement alpha à long terme

Alister Hibbert et Michael Constantis assureront la gestion du fonds. Ils se serviront des données financières du réseau mondial de BlackRock, avec une plateforme de plus de 160 gérants dont l'expertise d’investissement s’appuie sur la recherche fondamentale. « Notre approche s’inscrit au-delà des rumeurs court-termistes de marché afin de permettre aux investissements de générer des rendements composés, une opportunité considérable mais souvent sous-exploitée », déclare Alister Hibbert, co-gestionnaire du fonds.

« Les objectifs des investisseurs demeurent inchangés, tandis que les possibilités d’investissement, elles, évoluent. La faible croissance économique et les bouleversements technologiques permettent de différencier les valeurs gagnantes, créant ainsi des opportunités d'investissement alpha à long terme », ajoute Becci McKinley Rowe, Responsable Fundamental Active Equities de BlackRock pour la région EMEA.

Portefeuille de 20 à 30 valeurs

Le fonds affichera un portefeuille concentré, composé de 20 à 30 valeurs avec un faible taux de rotation et une perspective d’investissement à long terme. Les valeurs détenues au sein du portefeuille devront avoir une solide position sur le marché, des atouts structurels, des rendements élevés et des équipes de direction efficaces. Le fonds ciblera les marchés développés, en particulier l'Europe et les États-Unis.

Il aura un style d'investissement sans contrainte, ce qui signifie qu'il ne prendra pas en compte les indices de référence lors de la sélection des investissements du fonds. Conformément à l'engagement de BlackRock d'intégrer la durabilité dans tous les investissements, le fonds adoptera également une approche ESG, fondée sur une stratégie d’exclusion. Il intègrera les critères ESG directement dans le processus d’investissement.

Lire (3 min.)

CGP Entrepreneurs nomme une chargée de commissions

CGP Entrepreneurs — groupement spécialisé dans les services de gestion de patrimoine — annonce ce mardi 28 janvier le renforcement de ses équipes. L'entreprise recrute Eva Kadouch (44 ans) en qualité de chargée de commissions. Au sein du pôle financier, Eva Kadouch est en charge du traitement des commissions et travaille en contact direct avec les CGP.

Plus particulièrement, elle s'occupe de collecter les informations auprès des partenaires producteurs, de vérifier et contrôler la cohérence des éléments réceptionnés et de produire les états financiers de commissionnement à destination des cabinets. Avec ce recrutement, CGP Entrepreneurs prouve sa volonté d’accompagner les conseillers en gestion de patrimoine (CGP), en les déchargeant au maximum du côté administratif de leur métier.

Focus sur le parcours d'Eva Kadouch

Eva Kadouch

Eva Kadouch est titulaire d'une formation de Gestionnaire Assurance IARD – Assurance Personnes. En 2002, elle débute sa carrière chez Orange France en tant que Gestionnaire recouvrement pré-contentieux. En 2005, elle devient qualité de gestionnaire contrats d’assurance-vie pour PRO BTP. En 2008, elle rejoint le secteur financier où elle occupe différents postes en tant que gestionnaire de contrats ou en gestion comptable au sein de GIE-GES (filiale CNP), Groupe D&O, GAN Assurances, Generali Assurances et AIG.

À partir de novembre 2015, Eva Kadouch exerce en tant que chargée de commissionnement chez Intencial (ex. Skandia). Elle affiche aujourd'hui plus de 15 ans d’expérience professionnelle. Avant de rejoindre CGP Entrepreneurs, elle a occupé pendant deux ans le poste de comptable technique référent cotisations puis gestionnaire rétrocessions commissions chez CIPRES Assurances.

Lire (2 min.)

Swiss Life Asset Managers France nomme les membres de son Directoire

Le 1er avril dernier, Swiss Life Asset Management (France) et Swiss Life REIM (France) ont fusionné pour donner naissance à Swiss Life Asset Managers France, l’entité de gestion d’actifs de Swiss Asset Managers en France. A cette occasion, un Directoire a été mis en place à la tête de la nouvelle structure.

Celui-ci se compose de Frédéric Bôl, Président du Directoire, Per Erikson Directeur des activités sur titres pour compte des entités du Groupe en France, Eric Bourguignon, Directeur des activités sur titres pour compte de tiers en France, Fabrice Lombardo, Directeur des activités immobilières en France et Bruno Gerardin, Directeur Administratif et Financier en France.

Focus sur le parcours de Frédéric Bôl

Frédéric Bôl incarne la Direction générale de Swiss Life Asset Managers France. A ce titre, il pilote l'orientation stratégique de la société en lien avec les enjeux du plan stratégique du groupe « Swiss Life 2021 ». Depuis 2018, Frédéric Bôl était Directeur Général de Swiss Life Asset Management (France), en complément de ses fonctions de Président du Directoire de Swiss Life REIM (France), issue de la société de gestion de portefeuille Viveris REIM qu’il avait créée en 2007.

Auparavant, Frédéric Bôl occupe la fonction de Directeur Général Adjoint du Groupe Prémalliance (Ag2r La Mondiale). Expert en gestion d’actifs dans les secteurs de la banque et de l’assurance, Frédéric Bôl exerce diverses fonctions chez Prado Epargne (entreprise d’investissement), Prado Epargne Gestion (société de gestion de portefeuille), au sein de l’Européenne de Banque (ex-Banque Rothschild) puis à la banque Martin Maurel.

Frédéric Bôl est par ailleurs Président de l’ASPIM depuis 2016, Administrateur de l’IEIF et a été également cofondateur de l’Af2i et Vice-Président d‘honneur de 2004 à 2008. Il est enfin membre de la commission consultative « Gestion et investisseurs institutionnels » auprès de l’AMF. Diplômé de la Société Française des Analystes Financiers, Frédéric Bôl est titulaire d’un D.E.S.S Finance.

Focus sur le parcours de Per Erikson

Per Erikson compte plus de 20 ans d’expérience en gestion d’actifs. Depuis juillet 2018, il était Directeur des activités sur titres pour compte des entités du Groupe en France (PAM). Depuis 2015, il est membre du comité de direction de Swiss Life Asset Managers. Entre 2015 et 2018, il est responsable des Investissements de Swiss Life Allemagne, après avoir été depuis 2010, responsable de la gestion obligataire corporate, en charge du portefeuille d'obligations d'entreprise de Swiss Life Suisse et de ses filiales.

Per Erikson rejoint Swiss Life Asset Managers en 2007 au poste de Gérant de portefeuille Senior avant d’intégrer Arecon AG en 2009, où il prend la Direction Générale de la gestion et du développement stratégique du portefeuille obligataire international. Il évolue notamment chez Crédit Suisse Asset Management, Lombard Odier Darier Hentsch & Cie et Winterthur Group Asset Management où il a occupé diverses fonctions de direction. Per Erikson est diplômé de l’Université de Zurich, Master of Arts of the Faculty of Business, Economics and Informatics.

Focus sur le parcours d'Eric Bourguignon

Eric Bourguignon a consacré l’ensemble de sa carrière à la gestion d’actifs. Depuis 2016, il était responsable des activités pour compte de tiers en France, chez Swiss Life Asset Managers, et exerçait parallèlement les fonctions de Directeur Général Délégué de Swiss Life Asset Management (France). Il rejoint Swiss Life Asset Managers en 2009 au poste de Directeur de l’ensemble de la gestion taux et crédit.

Auparavant, Eric Bourguignon évolue notamment à la Segespar (Groupe Crédit Agricole) et chez CCR-Gestion (Groupe UBS) en tant que Directeur Général Adjoint. Diplômé de Sciences-Po Paris, Eric Bourguignon est aussi titulaire d’un doctorat en Economie et Finance internationales de l’Université de Paris-Dauphine.

Focus sur le parcours de Fabrice Lombardo

Fabrice Lombardo intègre Swiss Life REIM (France) en 2007, au poste de Directeur de la Structuration & de la Gestion de Portefeuille et de membre du Directoire. En 2005, il travaille comme analyste-gérant, au sein de DEXIA Asset Management, notamment sur l’immobilier coté.

De 1999 à 2001, il occupe le poste de Gérant convertibles et obligations zone Euro chez HSBC avant de rejoindre AXA Investment Managers, où il exerce en tant que gérant au sein des équipes de gestion « global balanced », étant notamment en charge la gestion des fonds de foncières cotées.

Fabrice Lombardo débute sa carrière professionnelle en 1996 chez ABF Capital Management en tant que Gérant obligataire. Actuaire diplômé de l’Institut de Science Financière et d’Assurance, Fabrice Lombardo est aussi membre du CFA Institute.

Focus sur le parcours de Bruno Gerardin

Bruno Gerardin compte 28 ans d’expérience en tant que Directeur Administratif et Financier, essentiellement dans le secteur du bâtiment, de la promotion immobilière et de l’asset management. Il rejoint Swiss Life REIM (France) en 2011 où il occupe le poste de Directeur Administratif et Financier et était membre du Directoire. Entre 2007 à 2011, Bruno Gerardin occupe le poste de Secrétaire Général chez SECTP.

Il débute sa carrière professionnelle en 1992 au sein du Groupe Eiffage Construction, et a été nommé en 1994 Secrétaire Général en charge des régions Centre, puis PACA-Languedoc Roussillon au sein du même Groupe. Bruno Gerardin est diplômé d’études comptables et financières de l’Université Paris Sud.

Lire (5 min.)

Swiss Life Asset Managers nomme une Head ESG

Swiss Life Asset Managers annonce ce mercredi 3 juillet la nomination de Nelufer Ansari (31 ans) au poste de « Head of Strategic & Special Tasks ». Elle sera notamment chargée de développer une stratégie ESG commune à tous les produits et pays. Basée à Zurich, Nelufer Ansari sera directement rattachée à Stefan Mächler, CIO du groupe Swiss Life.

Focus sur le parcours de Nelufer Ansari

Nelufer Ansari a fait des études d'économie à l'Université de Mannheim. Elle a également obtenu un Master en immobilier (MScRE) à l'Université de Ratisbonne — et a effectué des séjours à l'étranger, notamment en Corée à la Business School et à l'Université de Hong Kong.

Nelufer Ansari débute sa carrière chez BEOS AG, qui fait partie de Swiss Life Asset Managers depuis 2018. Elle est Head of Strategic & Special Tasks chez Swiss Life Asset Managers depuis le 1er mars 2019. Elle s'occupera désormais de la stratégie ESG globale de Swiss Life Asset Managers.

Développer une stratégie ESG mondiale

Depuis le second semestre 2018, Swiss Life Asset Managers a systématisé l’intégration des critères environnemental, sociaux et de gouvernance (ESG) à la gestion des risques et la stratégie d'investissement. La nouvelle approche d'investissement responsable s’applique désormais à toutes les classes d'actifs et à tous les pays où Swiss Life Asset Managers opère.

« En regroupant nos activités sous une direction ESG unique, notre volonté est de mieux concilier nos objectifs d’investissement avec le souhait croissant de nos clients d’intégrer des critères de durabilité à leurs portefeuilles, en complément des aspects financiers », déclare Stefan Mächler.

Lire (2 min.)