Immobilier locatif : du plafonnement des honoraires à l’ingérence dans la politique commerciale des promoteurs

Philippe Rochereau
Pourquoi rédiger un décret visant à plafonner la rémunération des distributeurs ? Deux raisons à cela : limiter les abus et rechercher la baisse des prix dans l’immobilier. Si l'objectif est louable et partagé par tous les acteurs du secteur, un plafonnement, quelque soit le taux, aura un impact inverse au but recherché.
Lire (4 min.)

Les investisseurs inquiets face à l’amendement De Montgolfier

EDC, association d’investisseurs, porte la voix de ses adhérents inquiets des répercussions possibles liées à l’encadrement du montant des frais de commissions des intermédiaires lors de l’acquisition d’un bien soumis au dispositif Pinel.
Lire (3 min.)

Adeline Lessentier - Severini Pierres & Loisirs : Nous attendons plus des pouvoirs publics

En prolongeant le dispositif Pinel et le PTZ pour 4 ans, le gouvernement a offert une bouffée d'air aux acteurs de l'immobilier. Mais les promoteurs attendent davantage des pouvoirs publics : une loi punitive des recours abusifs et une fluidification des obtentions de permis de construire. Adeline Lessentier, Directrice du développement de Severini Pierres & Loisirs, dévoile ses doléances quant aux démarches administratives, et revient pour nous sur les grands chantiers de l'année pour le constructeur bordelais : mettre l'accent sur le crowdfunding et le développement du groupe en Ile-de-France. 
Voir (<4 min.)

Le crowdfunding immobilier : comment ça marche ?

Avec 55 millions d'euros collectés en 2016 sur les différentes plateformes dédiées, le crowdfunding immobilier fait parler de lui. Comment investir ? Quels sont les types de biens concernés ? Quels sont les risques inhérents ? Le Courrier Financier vous propose une nouvelle infographie informative sur le financement participatif de l'immobilier.
Voir

LBO : Andera Partners cède sa participation dans le Groupe Scalian, et réinvestit aux côtés de Cobepa

Le FPCI Winch Capital 3 — géré par l’équipe Mid Cap d’Andera Partners — annonce ce jeudi 21 mars céder sa participation dans le Groupe Scalian, société de conseil spécialisée dans les systèmes numériques et le management de la performance. Winch Capital 4 réinvestit dans le cadre de cette opération. Cette cession prend place dans le cadre d’une opération de LBO organisée par Cobepa et l’équipe de management conduite par Yvan Chabanne. Il s’agit de la 5e cession de Winch Capital 3. C'est aussi la 2e en 2019, sur un portefeuille constitué de 18 participations.

Un changement d'échelle réussi en 4 ans

En 2015, le fonds Winch Capital 3 a racheté le Groupe Scalian auprès de son fondateur, dans le cadre d’une opération de MBI conduite par Yvan Chabanne et plusieurs dirigeants du groupe. Cet investissement illustre parfaitement la stratégie d’investissement des fonds Winch Capital : opération primaire, sourcing propriétaire et transformation de l’entreprise. Le Groupe Scalian a ainsi changé d’échelle en 4 ans, une transformation qui s'est réalisée en plusieurs étapes-clés :

  • Une nouvelle gouvernance mise en place dans le cadre d’une transition managériale réussie. Cette opération de MBI a été organisée avec et autour d’Yvan Chabanne — ancien DGA d’Altran — pour qui Scalian était la première expérience entrepreneuriale directe, et de 4 dirigeants qui devenaient actionnaires du groupe. Il s'agissait de Jean-Charles De Borda, Stéphane Garo, Christophe Reybert et Jean-Manuel Silva. Progressivement, cette équipe de management a augmenté sa participation au capital et ce sont plus de 30 autres cadres-clés du groupe qui les ont rejoints dans l’actionnariat de Scalian, diffusant ainsi une nouvelle culture entrepreneuriale .
  • Une forte dynamisation de la croissance organique du groupe, conduite grâce à une nouvelle stratégie commerciale et RH : recrutement d’une DRH Groupe — Caroline Nancy — et création d’un siège parisien pour attirer les talents et prendre des parts de marché en Ile-de-France — qui s’est traduite par une croissance de plus de 20 % par an entre 2015 et 2018 à périmètre constant ;
  • Deux opérations de croissance externe réussies — rachat d’Alyotech en 2016 et CMT+ en 2017 — qui ont permis au pôle Digital Systems d’atteindre une taille critique et à la division Operations Performance d’acquérir une nouvelle brique de compétences ;
  • Une structuration financière du groupe pour accompagner sa croissance, avec le recrutement d’un CFO — David Capdaspe-Lagangue — et un partenariat noué en 2017 avec LGT — associé à Idinvest — pour financer le développement rapide du groupe ;

Un nouveau cap pour le Groupe

Ce changement d’échelle s’est ainsi traduit par une croissance du chiffre d’affaires de 69 M€ à 220 M€ depuis 2015, par une internationalisation réussie et par des effectifs qui sont passés de 950 à 2600 personnes en 4 ans. En 2018, le management a fixé un nouveau cap pour la période 2019-2024, avec un objectif de 500 M€ de chiffre d’affaires.

Dans ce contexte, Andera et le management ont confié un mandat à Natixis Partners pour identifier un nouveau partenaire financier, capable d’accompagner ce nouveau cycle de développement. Cobepa prend ainsi une participation majoritaire dans le Groupe pour l’accompagner dans sa croissance externe et l’accélération de son internationalisation.

Lire (4 min.)

L’ANACOFI, la CNCIF et La Compagnie des CGPI lancent une campagne de promotion du métier de CGP

L'Association Nationale des Conseils Financier (ANACOFI), la Chambre Nationale des Conseillers en Investissements Financiers (CNCIF), et La Compagnie des CGPI annoncent ce vendredi 22 mars le lancement d'un plan de communication commun — en complément de leurs actions propres — pour mieux faire connaître le métier de Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP). Si elles le souhaitent, d'autres organisations pourront se joindre ultérieurement à l'opération.

La campagne cross-canal poursuit 3 objectifs

La campagne cross-canal ciblera les épargnants particuliers — qui sont amenés à consulter le CGP pour leur patrimoine individuel familial — mais aussi aux chefs d'entreprises qui souhaitent valoriser leur patrimoine professionnel. Cette action fait suite à une demande largement relayée par les CGP au cours de la dernière Convention Patrimonia, qui s'est tenue à Lyon en septembre dernier. L'objectif poursuivi est triple :

  • faire connaître davantage le métier ;
  • faire apprécier sa dimension forte en matière de conseil ;
  • démontrer qu'un accompagnement dans la gestion et l'optimisation du patrimoine s'adresse au plus grand nombre ;
Lire (2 min.)

Le crowdfunding immobilier : nouvel eldorado des investisseurs ?

Avec des propositions d'investissement dès 1000 euros et des rendements élevés, aux alentours de 10%, le crowdfunding immobilier est la voie d'investissement tendance auprès des investisseurs. Presque trop beau pour être vrai. Alors, sur qui pèse le risque de l'investissement ? Le crowdfunding est-il viable ?
Lire (2 min.)

L’étude 14 Pyramides Notaires s’associe à legalife.fr

En combinant l’expertise de professionnels de l'étude notariale avec les innovations numériques développées par une start-up pionnière dans l’offre de services juridiques en ligne, 14 Pyramides Notaires et Legalife ambitionnent de proposer à leurs clients de nouvelles pratiques dans les secteurs du notariat et du droit immobilier. Créée par François Marill, Thomas Rivoire et Olivier Adam, Legalife, acteur majeur du paysage des LegalTech en France, propose une solution de rupture dans la rédaction de contrats. Regroupant 23 notaires et 120 collaborateurs, 14 Pyramides Notaires est l’une des principales études intervenant dans les secteurs clés de l’immobilier institutionnel et du financement, de l’aménagement, de la promotion immobilière et de l’ingénierie patrimoniale.   « L’entrée au capital des associés d’un leader du notariat comme 14 Pyramides Notaires est une étape importante pour Legalife. Ce rapprochement va nous permettre d’accélérer notre développement et notamment notre offre de services numériques à destination des notaires et de leurs clients », commente Thomas Rivoire, co-fondateur de la plateforme. Cet accord est le fruit d’une première initiative commune vers les promoteurs immobiliers leur permettant la signature dématérialisée et sécurisée des contrats de réservation, la création simultanée d’un espace client et d’un outil de suivi en ligne de chaque réservation jusqu’à la signature de la VEFA, outil partageable entre tous les interlocuteurs du dossier (promoteur, commercialisateur, notaires, banques).
Lire (1 min.)

Le nouveau parc d’activités de Segro sort de terre

SEGRO vient d’achever la deuxième phase de son parc d’activités SEGRO Business Park Le Blanc-Mesnil, d’une surface totale de 7 921 m2.
Lire (1 min.)

Élections présidentielles : quel effet sur le marché immobilier ?

À quelques mois de l’élection présidentielle, quel est l'impact du scrutin sur le marché immobilier résidentiel ? Le Crédit Foncier a analysé les transactions annuelles dans l’immobilier résidentiel ancien sur une période de plus de quarante ans (1971 à 2013) afin de mesurer les effets des sept dernières élections présidentielles (1974, 1981, 1988, 1995, 2002, 2007 et 2012).
Lire (1 min.)

Le Groupe Eres annonce l’entrée à son capital du fonds IK Investment Partners

Le Groupe Eres — spécialiste des produits d'épargne salariale — annonce ce jeudi 22 mars la signature d'un protocole d'accord pour l'entrée à son capital du fonds d'investissement IK Investment Partners, aux côtés de l'actionnaire existant Parquest Capital. Depuis 2007, le Groupe Eres s'est implanté sur le segment de l'épargne salariale, de l'actionnariat salarié et de l'épargne retraite. L'entreprise en pleine croissance représente désormais 2,3 milliards d'euros d'encours.

L'opération devrait permettre à IK Investment Partners de détenir la majorité du capital. Dans un esprit entrepreneurial, les fondateurs d'Eres conserveront une part significative du capital et les collaborateurs renforceront leur détention. La réalisation de la transaction reste soumise à l'obtention des autorisations nécessaires en matière règlementaire, et en particulier l'autorisation de l'Autorité des Marchés Financiers.

Maintenir son positionnement stratégique

« Accompagnement et conseil sur mesure, convergence entre l'épargne personnelle et professionnelle, développement du partage du profit et de l'épargne retraite par capitalisation, capacité à proposer des produits bancaires ou d'assurance, distribution grâce à un réseau fort de 3 000 partenaires spécialistes sont nos atouts pour les années à venir », a déclaré le Groupe Eres dans un communiqué officiel.

Suite au vote de la loi Pacte le 16 mars dernier, le Groupe Eres réaffirme sa volonté de maintenir son positionnement stratégique. Le nouveau soutien du fonds IK Investment Partners dans son capital devrait permettre au Groupe Eres de renforcer ses équipes et de poursuivre son développement dans le respect de son modèle d'architecture ouverte sans conflit d'intérêts.

Lire (2 min.)

Le Groupe APICIL devient majoritaire au capital de Roche-Brune AM

Le Groupe APICIL et Roche-Brune Asset Management (AM) ont signé ce lundi 18 mars un protocole d’accord, en vue de permettre à APICIL de prendre une position majoritaire au capital de Roche-Brune AM. Cette opération nécessite l'autorisation préalable de l'AMF. Elle s'inscrit dans le plan stratégique Défis 2020 d'APICIL, après la création en juillet 2018 d’APICIL Asset Management.

« Cette prise de participation permettra à notre Groupe d’être plus visible sur ce marché et de se positionner parmi les premières sociétés de gestion en France avec près de 10,5 milliards d’actifs sous gestion », explique Renaud Célié, Directeur général Adjoint du Groupe APICIL.

Mettre en œuvre une stratégie commune

Objectif pour le groupe, renforcer encore ses positions sur le métier de la gestion d’actifs. L’adossement de Roche-Brune AM au Groupe APICIL se traduira par la mise en œuvre d’une stratégie commune et la recherche de synergies entre les deux entités, notamment par :

  • L’accélération du développement France et hors France de Roche-Brune AM (en particulier au travers des fonds Actions Europe et Actions Zone Euro existants, de mandats et / ou fonds dédiés et de délégations de gestion) ;
  • L’atteinte d’une masse critique permettant d’accroitre le nombre de clients institutionnels ;
  • La conquête de mandats institutionnels de gré à gré ;
  • L’entretien de la recherche de l’outil propriétaire digital M.U.S.T. sous ses 4 dimensions (Fondamentale, Immatérielle, Risque et ESG) ;
  • Le développement sous une forme digitale de solutions de réplique de gestions actives à destination des gestions privées ;
  • Le renforcement d’expertises Actions existantes (Petites Capitalisations, thématiques).
Lire (2 min.)

Crowdfunding et immobilier font bon ménage

Avec 35 milliards de dollars collectés dans le monde en 2015, et près de 300 millions d’euros en France, le financement participatif n’a plus à démontrer son succès. Après les projets entrepreneuriaux, associatifs, culturels ou encore sportifs, le crowdfunding gagne le monde de l’immobilier. Rémunération, fiscalité ou nature des projets, les ambitions varient. Focus sur deux projets : Lymo.fr & Canberra-immo.fr.
Lire (3 min.)