Joseph Choueifaty – Goodvest : finance durable, l’assurance vie « compatible avec l’Accord de Paris »

Fondée fin 2020, la fintech Goodvest promeut « une épargne durable et éthique ». La plateforme propose des portefeuilles sur-mesure bas carbone, compatibles avec l'Accord de Paris. A quels enjeux de finance responsable leur contrat d'assurance vie répond-t-il ? Comment fonctionne-t-il ?
Voir (<4 min.)

Promoteurs : Novaxia Investissement lance sa plateforme de services Novaxia+

Novaxia Investissement — spécialiste de l'investissement immobilier et du recyclage urbain — annonce ce mercredi 15 décembre le lancement de Novaxia+, une plateforme de service à destination des promoteurs. Pionnier du recyclage urbain, Novaxia Investissement développe en copromotion des acquisitions de foncier obsolète sans conditions suspensives pour le compte de ses fonds. Dans la perspective de développement de la rentabilité de ses fonds, 800 M€ de capacité d’investissement potentielle seront investis en copromotion en 2022.

Répondre aux besoins des promoteurs

Le modèle économique des promoteurs immobiliers est en pleine mutation. Avec la loi climat et résilience, l’artificialisation des sols devra être réduite de moitié à horizon 2030 et totalement nulle en 2050. Il faudra tirer parti les parcelles déjà artificialisées pour réaliser de nouvelles constructions. Cela nécessite une expertise, de nouveaux moyens pour sourcer des terrains constructibles, une ingénierie administrative et des financements plus importants.

La situation actuelle augmente la concurrence à l’acquisition et les nouvelles opérations nécessitent plus de fonds propres à mobiliser pour les promoteurs. D’autant plus que la durée d’obtention de permis de construire augmente. La plateforme de service Novaxia+ permet de répondre à ces nouveaux enjeux au service des promoteurs.

« Le financement des opérations devient une des priorités des promoteurs. C’est la conséquence de l’arrivée de la Zéro Artificialisation Nette des sols et de l’augmentation des délais d’obtention des permis de construire. Les partenariats doivent s’y adapter. Se positionner en copromotion sur de l’achat sans conditions suspensives devient fondamental. C’est ce que permet la plateforme de service Novaxia+, qui s’appuie sur 15 ans de savoir-faire dans le recyclage urbain », commente Joachim Azan, Président fondateur de Novaxia.

800 millions d’euros en copromotion

Novaxia Investissement collecte auprès d’investisseurs à travers ses trois fonds (Novaxia R, Novaxia One et Novaxia Neo) spécialisés dans le recyclage urbain. Entre 2020 et 2021, la collecte sur les fonds de Novaxia Investissement a plus que doublé, dépassant la barre des 250 M€. Cela permet, entre effet de levier et objectifs de collecte, d’envisager 800 M€ de capacité d’investissement potentielle en partenariat en 2022.

Novaxia Investissement souhaite réaliser en copromotion 40 projets pour 2022. Elle se dote d’une équipe dédiée à l’accompagnement des promoteurs, qui sont déjà plus de 30 à être partenaires. Une fois l’accord passé avec un promoteur, le partenariat est exclusif jusqu’à la fin de la réalisation du projet.

« Novaxia+ est une mise en avant, une optimisation, un renforcement de la plateforme de services que nous proposons aux promoteurs. Cela permet aux promoteurs de réduire la concurrence à l’achat via des acquisitions sans conditions et leur permet donc d’accélérer leurs développements. C’est aussi une équipe dédiée aux promoteurs qui est agile et réactive. Notre comité d’investissement se réunit régulièrement, ce qui nous permet cette réactivité », explique Mathieu Descout, Président de Novaxia Investissement.

Achat sans conditions suspensives

Avec Novaxia+, les promoteurs bénéficient de l’expertise de plus de 15 ans de Novaxia Investissement dans les opérations de recyclage urbain. Cette solution permet aux promoteurs de réduire la concurrence à l’achat via des acquisitions sans conditions suspensives. En prenant à sa charge le portage foncier pendant les démarches administratives, Novaxia Investissement rend le recyclage urbain plus accessible aux promoteurs.

« Novaxia+ est un outil de sourcing puissant. Nous recevons plus de 500 dossiers d’investissement par an sur toutes les classes d’actifs. Avec cette solution, nous voulons accélérer le développement des promoteurs. Novaxia Investissement a un ADN opportuniste, dès qu’un projet a une validité économique, nous pouvons nous positionner », explique Tom Jamey, Directeur des Investissement et des Partenariats Promoteurs chez Novaxia Investissement.

Tous les types de fonciers déjà artificialisés envisagés par les promoteurs peuvent faire l’objet d’une copromotion avec Novaxia Investissement : tertiaire vacant, loué, obsolète ou encore friches et entrepôts. Dans les projets sous gestion, actuellement, 50 % ont été apportés par promoteurs et réciproquement, 50 % sont des projets ont été proposés en copromotion par Novaxia Investissement.

S'adapter aux besoins des promoteurs

Ces opérations sont menées avec des promoteurs de toutes les tailles et dans toutes les régions. Novaxia Investissement a une grande flexibilité, avec un arbitrage en comité d’investissement deux fois par semaine. Novaxia+ garantit un accord de principe pour la levée des financements en 48h. La solution offre un partenariat de copromotion sur le long terme, en se plaçant en accélérateur de croissance pour les promoteurs.

« Nous avons pour objectif de créer encore plus de proximité avec nos partenaires pour mieux comprendre leurs besoins et faire naître des opportunités de partenariat qui bénéficieront aussi bien à nos investisseurs qu’à nos partenaires. Chaque projet doit se faire sur-mesure, parce que chaque dossier de recyclage urbain a ses spécificités », explique Sydney Arrouas-Kelin, Directrice Adjointe des Partenariats Promoteurs chez Novaxia Investissement.

Lire (5 min.)

Olivier Dacquin – Alpheys : digitalisation, « des parcours dédiés aux partenaires finaux » des CGP

Pour 2021, Alpheys fait le point sur le développement de sa plateforme en architecture ouverte. Quel bilan pour la collecte en compte-titre-PEA, produits immobiliers et assurance vie ? Quelle offre Alpheys déploie-t-elle à destination des professionnels du patrimoine ?
Voir (<4 min.)

Digitalisation : Apicil AM choisit la plateforme de JUMP Technology

Apicil Asset Management — société de gestion française avec plus de 10 Mds€ d’encours — annonce ce jeudi 18 novembre avoir choisi la technologie Front-to-Middle et Reporting de JUMP Technology, éditeur de solutions Cloud innovantes pour la gestion d’actifs. Objectif, répondre à ses enjeux de consolidation, d’automatisation et de croissance pour ses activités de gestion collective et de gestion sous mandat.

Automatisation renforcée

En faisant ce choix, Apicil AM bénéficiera d’une plateforme collaborative, déployée dans un Cloud Privé sécurisé, lui permettant de digitaliser l’ensemble de ses processus de gestion Front, Middle et Reporting, tout en disposant d’une connectivité augmentée avec son écosystème :

  • exécutions multi-plateformes et multi-classes d’actifs en FIX avec Exoé, Bloomberg EMSX / TSOX / FXGO et MarketAxess ;
  • connecteurs dépositaires et valorisateurs avec CACEIS et CMCIC ;
  • connecteur de flux de marché avec Bloomberg Data Licence ;
  • connecteur sortant réalisé sur mesure pour un alimenter son progiciel de back-office déjà installé.

Avec la plateforme JUMP, Apicil AM souhaite renforcer la sécurité et l’automatisation de ses activités (fonds et mandats), afin de diminuer le risque opérationnel et d’améliorer la qualité de son reporting tout en réduisant les coûts. Apicil AM a été « convaincue par la facilité d’installation et la richesse fonctionnelle en multi-classes d’actifs de la solution JUMP ».

Croissance interne et externe

« Nous avons choisi la solution JUMP car elle répond non seulement à nos besoins opérationnels et réglementaires d’aujourd’hui, mais aussi à nos besoins de demain grâce à son évolutivité. Nous avons également apprécié que JUMP soit capable de proposer une mise en place progressive mais rapide, adaptée aux outils que nous avons déjà en place, et qu’ils proposent des connecteurs avec l’ensemble de nos partenaires stratégiques », déclare Bertrand Jounin, Directeur général d’Apicil AM.

« JUMP apporte aux Asset et Wealth Managers toute la flexibilité et la scalabilité nécessaires pour les accompagner dans leur croissance et dans la diversification de leurs activités, en les aidant à se concentrer sur leur métier de gestion d’actifs. Nous sommes ravis de la relation partenariale développée avec Apicil AM, une société de gestion made in France, ambitieuse et innovante », ajoute Emmanuel Fougeras, CEO de JUMP Technology.

Lire (2 min.)

Label ISR : Generali Investments Partners l’obtient pour 7 fonds

Generali Investments Partners S.p.A. Società di gestione del risparmio (Generali Investments Partners) — spécialiste de l'assurance et de la gestion d’actifs — annonce ce mardi 18 janvier l'obtention du Label ISR pour 7 fonds actions, obligataires et monétaire, qui représentent un encours de plus de 2,2 Mds€. Cette démarche de labellisation répond aux exigences croissantes des investisseurs français et européens en matière d’investissement responsable.

Elle reste cohérente avec la stratégie du Groupe Generali : développer et promouvoir une offre diversifiée de  solutions d’investissement responsables, sur des actifs cotés et non cotés. Elle s’inscrit  également dans l’approche du groupe Generali, en matière d’investissement esponsable et  de développement durable. 

7 fonds labellisés ISR

Les 7 fonds qui ont obtenu le Label ISR — soutenu par le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance — en décembre 2021 sont : 

  • 4 compartiments de la SICAV luxembourgeoise Generali Investments SICAV (“GIS”) dont la société de gestion est Generali Investments Luxembourg S.A. et qui a délégué la gestion à Generali Investments Partners : Generali Investments SICAV (GIS) SRI World Equity ; Generali Investments SICAV (GIS) SRI Euro Premium High Yield ; Generali Investments SICAV (GIS) SRI Euro Green & Sustainable Bond ; et Generali Investments SICAV (GIS) SRI Euro Corporate Short Term Bond.
  • 3 OPCVM de droit français dont la société de gestion est Generali Investments Partners : GF Europe Megatrends ISR ; Generali Euro Convertibles ISR ; Generali Trésorerie ISR.  

Ce que signifie ce label

Les compartiments et les fonds « Label ISR » mentionnés ci-dessus sont également classés  Article 8 au sens de la réglementation européenne SFDR. Le Label ISR de l’Etat français est attribué pour une durée de 3 ans renouvelable, au terme d’un processus strict d’audit et de labellisation mené par un organisme de certification agréé  et indépendant. Le Label ISR constitue un standard de place français pour les investisseurs. 

L’obtention du Label ISR témoigne ainsi de la rigueur des approches de Generali Investments Partners et du groupe Generali, tant en matière d’ESG (Environnement, Social, Gouvernance) qu’en matière d’engagement avec les émetteurs, dans le but d’assurer des bénéfices environnementaux et sociaux de ses investissements.

Quelle approche ESG ?

« Cette démarche de faire auditer et certifier les fonds gérés par Generali Investments  Partners sur la base de notre approche ESG est une étape naturelle de notre stratégie de  développement axée sur l'élargissement de l’offre de solutions avec une solide empreinte de  durabilité », déclare Tim Rainsford, CEO de Generali Investments Partners.

« Les 7 fonds et compartiments gérés par GIP, aujourd'hui labellisés ISR, s’ajoutent  aux 16 solutions ISR déjà proposées par notre écosystème des sociétés de gestion d'actifs telles que celles de Sycomore AM et Generali Real Estate S.p.A. Società di gestione del risaprmio. Nos clients et partenaires européens ne peuvent que bénéficier de notre large éventail de stratégies d'investissement actives, distinctes, durables et susceptibles de générer de la valeur à long terme », ajoute-il.

Lire (3 min.)

BFT Investment Managers nomme une Responsable de la stratégie ESG

BFT Investment Managers — société de gestion de portefeuille — annonce ce mardi 18 janvier renforcer ses équipes avec l’arrivée d'une Responsable de la stratégie ESG. Julie Fardoux prend ses fonctions dans le cadre d'un poste nouvellement créé, afin d'accompagner la croissance de l'activité de BFT Investment Managers.

Focus sur le parcours de Julie Fardoux

Julie Fardoux est diplômée d’HEC (1997). Elle débute sa carrière au sein des groupes L’Oréal puis Procter & Gamble dans des fonctions marketing (1998-2001). Elle occupe ensuite des fonctions de Responsable de la communication chez Crédit Agricole CIB puis CA Cheuvreux (courtier actions). Elle rejoint le groupe Amundi en 2011, en tant que Responsable du Marketing Corporate d’Amundi ETF & Indiciel.

En 2015, elle intègre le département Investissement Responsable d’Amundi comme Responsable du pôle relations extérieures (Head of Advocacy). Elle y développe les relations avec les organismes de place, les initiatives de finance durable et les coalitions d’investisseurs ainsi que les ONG. Elle contribue aux relations avec les autorités de tutelle sur les sujets d’investissement responsable, et promeut l’investissement responsable auprès des investisseurs, et plus largement des publics externes comme internes d’Amundi.

Lire (1 min.)

Crédit : Muzinich & Co. lance sa plateforme CLO

Muzinich & Co. — société de gestion indépendante, spécialisée dans la dette publique et privée d’entreprises — annonce ce lundi 8 novembre le lancement d’une plateforme CLO (Collateralized Loan Obligation). La plateforme sera dirigée par Brian Yorke, recruté à cette occasion au poste de gérant de portefeuille et de responsable mondial des CLO.

Gestion des risques

Brian Yorke travaillera en étroite collaboration avec Torben Ronberg, responsable des Prêts Syndiqués, afin de rechercher une cohérence dans la gestion des risques et la préservation du capital, en accord avec le processus d'investissement plus global de la société.

« Outre une expérience considérable dans le domaine de l'investissement en dette d’entreprises, Muzinich & Co. jouit d'une réputation et d'une expérience bien établies dans le domaine des prêts syndiqués au sens large, ce qui la rend bien placée pour se développer sur le marché des émetteurs de CLO », affirme Brian Yorke.

Focus sur le profil de Brian Yorke

Brian Yorke a plus de 20 ans d'expérience dans les CLO. Auparavant, il travaillait chez Ostrum Asset Management — filiale de Natixis Investment Management — où il participe à la mise en place des activités de loans américains et de CLO européens. Avant cela, Brian Yorke était responsable de la gestion Global Performing chez Bardin Hill Investment Partners.

Pendant ses 13 années de service, il y introduit et met en œuvre un processus rigoureux de gestion des risques pour les comptes de loans et de CLO. Brian Yorke débute sa carrière chez PGIM en tant que l'un des premiers membres de l'équipe CLO. Au cours de sa carrière, Brian Yorke a géré plus de 45 CLO.

Entrée sur le marchés des CLO

« L'entrée sur le marché des CLO est une extension naturelle de notre activité. La réputation, les relations et la longévité de Brian sur le marché des CLO nous apportent une expertise approfondie et nous permettent d'offrir aux clients une gamme élargie de stratégies de crédit en mettant l'accent sur la protection contre le risque de baisse ainsi que la gestion des risques », déclare Torben Ronberg.

« Le lancement d'une plateforme CLO, qui est soutenue par un engagement de capital substantiel, nous permet d'étendre notre gamme de produits à taux variable à une époque d'incertitude inflationniste et de pression sur les taux », déclare George Muzinich, fondateur et président de Muzinich & Co.

Lire (2 min.)

Florian Breton – MiiMOSA : crowdfunding, « financer la transition agricole avec jusqu’à 7 % d’intérêt »

Pourquoi investir son épargne dans le financement d'une agriculture durable ? Le prêt participatif (crowdlending) peut-il contribuer à la lutte contre le changement climatique ? Florian Breton, fondateur de la plateforme MiiMOSA, répond en exclusivité au Courrier Financier.
Lire (5 min.)

Giulia Mazzolini – Bitpanda : bitcoin, l’Europe pourrait devenir « le premier lieu de minage vert »

Cette semaine, les investisseurs ont salué l'arrivée d'un ETF investi dans les contrats à terme sur le bitcoin à Wall Street. Quelle place pour le bitcoin dans un portefeuille d'actifs ? Quelles perspectives pour les cryptomonnaies, malgré leur volatilité ? Giulia Mazzolini, Directrice Générale de Bitpanda France, répond en exclusivité au Courrier Financier.
Lire (7 min.)

Fintech : DWS prend une participation dans Smart, spécialiste de l’épargne retraite

Le groupe DWS (DWS) — gérant d’actifs mondial — annonce ce lundi 18 octobre une participation minoritaire dans la société britannique Smart Pension Limited (Smart), spécialiste de la retraite. L'entreprise fournit une plateforme technologique basée sur une interface de programmation (API), qui permet aux services financiers et aux gouvernements de proposer des régimes d'épargne-retraite.

« Nous sommes heureux que DWS reconnaisse le succès de Smart réalisé à ce jour, et l'énorme opportunité qui nous attend sur le marché mondial de l'épargne-retraite qui représente 55 milliards de dollars. DWS nous rejoint en tant qu'investisseur et partenaire pour nous aider à dynamiser notre croissance mondiale », commentent Andrew Evans et Will Wynne, cofondateurs de Smart.

Stratégie de croissance

La plateforme technologique alimente notamment son Smart Pension Master Trust, l'un des quatre grands fonds de pension britanniques à adhésion automatique. Elle peut être proposée aux principales institutions financières au Royaume-Uni et à l'étranger en tant que plateforme de service. Après le Royaume-Uni, Smart s'oriente vers une croissance mondiale et cherche à établir sa présence aux États-Unis et sur d'autres marchés de régimes de retraite à cotisations définies.

Cet investissement fera partie intégrante de la stratégie de croissance de DWS au Royaume-Uni. Smart et DWS ont également convenu de l'intention de former un partenariat stratégique dans le but d'offrir des solutions d'investissement aux membres du Smart Pension Master Trust. La clôture de la transaction a déjà eu lieu. Les parties ont convenu de maintenir la confidentialité sur les détails commerciaux de l'investissement.

Large gamme de classes d'actifs

« De plus en plus, les investisseurs des régimes à cotisations définies cherchent à diversifier leurs rendements à travers un plus large éventail de classes d'actifs, et nous pensons que les capacités de gestion d'actifs de DWS sur les marchés privés et cotés en bourse nous placent dans une position idéale pour répondre à leurs besoins en constante évolution », déclare Dirk Goergen, membre du comité exécutif du groupe DWS et chef de la division Couverture client, responsable de la gestion des ventes et de la stratégie de vente mondiale.

« L'acquisition d'une participation minoritaire dans Smart constitue une opportunité d'investissement intéressante pour DWS, compte tenu des perspectives de croissance de l'épargne retraite (à cotisations définies) au Royaume-Uni et dans le monde. Nous pensons que la force de la plateforme technologique de Smart est la base de son succès actuel et que les capacités de gestion d'actifs de DWS ont le potentiel d'aider Smart à réaliser ses ambitions mondiales », déclare Mark Cullen, membre de la direction du groupe DWS et Directeur général des opérations.

Lire (3 min.)

Barcelone : PATRIZIA acquiert un portefeuille de près de 600 millions d’euros pour le fonds Living Cities

PATRIZIA AG (PATRIZIA) — spécialiste de la gestion d’actifs réels à l’échelle internationale — annonce ce mardi 18 janvier l'acquisition pour environ 600 M€ d'un portefeuille résidentiel de haute qualité, situé à Barcelone en Catalogne (Espagne). Cet investissement sera effectué pour le compte de son fonds phare, paneuropéen et ouvert : Living Cities.

La transaction augmentera significativement le montant des actifs résidentiels sous gestion de PATRIZIA, le portant à 16 Mds€. Le portefeuille de Barcelone comprend 10 actifs résidentiels. Il se compose d'immeubles récemment achevés, et d'immeubles qui seront construits cette année — comprenant des services tels que des salles de sport, des espaces de coworking, une conciergerie, des espaces de détente et des piscines.

Investir grâce à un outil IA

« Toutes les décisions d'investissement que nous prenons pour notre fonds Living Cities sont étayées d’analyses de data intelligence qui évaluent l'attractivité et le potentiel futur des actifs que nous ciblons. Cette technologie — conjuguée à notre solide connaissance locale qui s’appuie sur plus de 200 professionnels de l’immobilier résidentiel et sur notre équipe d’experts en investissements alternatifs — nous a permis de réaliser cet investissement complexe et structuré », déclare Sebastian Dietert, gérant du fonds Living Cities chez PATRIZIA.

« Nous avons constaté, grâce à notre technologie d’intelligence artificielle (IA), que les actifs que nous avons acquis à Barcelone bénéficient d’une excellente localisation, aux échelles macro et micro. Ils sont proches de toutes commodités et présentent d’intéressantes perspectives de croissance. Barcelone, à l’instar de toutes les villes où nous investissons, offre un revenu stable et de bonnes perspectives de croissance du capital à long terme », ajoute-il.  

« Ne serait-ce qu’en ce qui concerne la connectivité et l'innovation, Barcelone se classe régulièrement en haut de notre PATRIZIA European Living Cities Report, qui scrute plus de 100 villes sur la base de critères incluant l’accessibilité et la liquidité du marché dans le but d’aider nos clients à constituer un portefeuille résidentiel européen véritablement diversifié. Malgré ce classement, Barcelone reste sous-approvisionnée et sous-développée en programmes build-to-rent attractifs. », conclut Sebastian Dietert.

Croissance et performance

Grâce à ce dernier investissement stratégique, le fonds Living Cities dispose désormais d'environ 1,5 Md€ de capitaux et vise à atteindre un total d'au moins 2 Mds€ en 2022. Living Cities a également généré de solides rendements cette année pour ses clients, parmi lesquels figurent des fonds de pension et des compagnies d'assurances venant d’Europe, du Moyen-Orient et d’Asie.

Parmi les autres acquisitions récentes de Living Cities figurent un large portefeuille de logements étudiants au Danemark et un programme résidentiel en Irlande, totalisant environ 1 500 unités, un projet de build-to-rent à Reading au Royaume-Uni, de 281 appartements, une tour résidentielle de 24 étages à Helsinki en Finlande, ainsi qu'un projet résidentiel et des résidences collectives en Suède.

Rentabilité globale de 10,7 %

« Le secteur résidentiel, et en particulier les résidences collectives, continue de faire preuve d'une grande résilience face aux fluctuations économiques causées par la pandémie de la Covid-19, et je suis ravie que Living Cities affiche une performance solide. Nous avons levé plus de 950 millions d'euros de nouveaux capitaux pour le fonds en 12 mois seulement, au plus fort de la pandémie de la Covid-19 », indique Nathalie Winkelmann, Directrice du fonds Living Cities et Directrice de la gestion de fonds résidentiels chez PATRIZIA.

« À la fin du premier trimestre 2021, nous avons enregistré pour nos clients une rentabilité globale de 10,7 % par rapport à l'année précédente et sommes donc en phase de dépasser l’objectif annuel de rendement de 6 % à 7 % que nous nous étions fixés pour ce fonds. Fort de ce nouvel actif à Barcelone, et d’autres investissements attractifs à venir pour Living Cities dans d’autres villes dynamiques d’Europe, PATRIZIA continue d’affirmer sa position de leader sur le marché du résidentiel », ajoute Nathalie Winkelmann.

Living Cities est l'un des fonds ESG de PATRIZIA qui est conforme à l'article 8 du SFDR de l'UE. En tant que fonds ESG, Living Cities promeut des objectifs ESG clairs, par exemple en fournissant 100 % d'énergie renouvelable pour tous les espaces communs des bâtiments et en utilisant des matériaux de construction économes en énergie. Living Cities contribue à la construction de communautés durables et dynamiques, à proximité de commodités telles que des jardins d'enfants, des écoles, des espaces verts et des supermarchés. Le fonds est étroitement aligné avec les cinq objectifs de développement durable des Nations unies.

Lire (5 min.)

Robeco recrute une gérante de portefeuille senior pour la stratégie RobecoSAM Circular Economy Equities

Robeco — spécialiste international de la gestion d'actifs — annonce ce mardi 18 janvier la nomination d'une gérante de portefeuille senior de la stratégie RobecoSAM Circular Economy Equities. Natalie Falkman sera basée à Zurich. Elle rejoint Robeco après avoir travaillé pour Swedbank Robur, où elle était gérante de portefeuille senior pour la stratégie actions Kapitalinvest, un fonds mondial avec des critères de durabilité élevés et un classement Morningstar cinq étoiles.

RobecoSAM Circular Economy Equities est une stratégie gérée de manière active qui investit dans des sociétés de premier plan qui tirent parti des opportunités créées par le changement de paradigme des modes de production et de consommation traditionnels vers une économie circulaire. Cette stratégie s'appuie sur l'investissement dans des solutions innovantes dans le domaine de la reconception des intrants, de l'utilisation circulaire, des technologies habilitantes et des ressources en boucle. Cette stratégie diversifiée est optimisée par une analyse de risques ESG propriétaire et est intéressante pour les investisseurs avec un horizon de trois à cinq ans.

Focus sur le profil de Natalie Falkman

Natalie Falkman est diplômée de la Stockholm School of Economics, où elle a obtenu un MSc en économie et affaires. Avant de rejoindre Robeco, elle occupe plusieurs postes chez Carnegie Investment Bank à Stockholm — notamment ceux d'analyste actions spécialisée dans les biens d'équipement nordiques, d'analyste des ventes et des ventes d'actions institutionnelles pour la région nordique, et de responsable de la recherche en actions des marchés émergents axée sur la Russie, la CEI et l'Afrique.

« Natalie Falkman a une connaissance approfondie du concept d'économie circulaire, de solides compétences analytiques dans tous les secteurs pertinents pour la stratégie et une vaste expérience de la gestion d'une stratégie active. Elle assistera sans aucun doute parfaitement nos clients dans leur recherche pour atteindre leurs objectifs financiers et de durabilité », déclare Mark van der Kroft, CIO Actions fondamentales et quantitatives chez Robeco.

« Investir sur le long terme en se concentrant sur des modèles commerciaux durables et de solides moteurs de croissance structurelle a toujours été au cœur de ma stratégie d'investissement (...) Je suis fermement convaincue qu'investir sur le long terme dans des entreprises durables qui favorisent la création d'une économie circulaire permettra de générer des rendements intéressants pour les investisseurs », réagit Natalie Falkman.

Lire (2 min.)

Partenariat : DWS s’associe à BlackFin pour développer la plateforme IKS

Le groupe DWS (DWS) et BlackFin Capital Partners (BlackFin) annoncent ce jeudi 7 octobre d'un partenariat stratégique à long terme pour transformer conjointement la plateforme d'investissement numérique en une plateforme qui propose aux partenaires de distribution, aux investisseurs institutionnels et aux clients particuliers, un écosystème complet de solutions et de services d'investissement numériques.

Recours à une joint-venture

Cette nouvelle plateforme aura pour but de s'adapter encore mieux aux opportunités offertes par le marché, qui devrait connaître une évolution rapide sous l'effet des nouvelles technologies. Les deux partenaires ont convenu de transférer la plateforme d'investissement numérique dans une joint-venture, dans laquelle DWS conservera une participation de 30 %.

« En s’associant avec DWS, BlackFin confirme son engagement en Allemagne, en Suisse et en Autriche, ainsi que sa position de partenaire de référence en matière de capital-investissement pour les grandes institutions financières européennes », déclare Laurent Bouyoux, président et associé fondateur de BlackFin Capital Partners.

Créer un acteur européen

« Notre objectif est d'offrir une expérience et un service client de premier ordre. Les solutions et moyens numériques sont fondamentaux, c'est pourquoi nous croyons fermement à son important potentiel de croissance », déclare Dirk Goergen, membre du conseil d'administration du groupe DWS et chef de la division « Protection de la clientèle », responsable de la gestion des ventes et de la stratégie commerciale mondiale.

« Avec BlackFin, nous avons trouvé le bon partenaire pour nous aider à exploiter pleinement notre plateforme d'investissement numérique IKS. Notre mission commune est de créer un véritable acteur paneuropéen. Nous nous réjouissons de travailler avec nos nouveaux partenaires pour transformer IKS en un solide réseau de distribution pour DWS à long terme », ajoute-il.

Croissance internationale

« Nous partageons la vision de DWS qui consiste à fournir les meilleures solutions à ses clients. BlackFin s'appuiera sur sa solide expérience en matière d’expertise technologique, opérationnelle et réglementaire pour exécuter en toute transparence des carve-out complexes afin de créer des entreprises autonomes championnes dans leur domaine », affirme Laurent Bouyoux.

« Depuis plus de deux décennies, nous avons joué un rôle clé dans la transformation de l'industrie européenne des services financiers, avec une expérience reconnue dans la création et la croissance de plateformes d'investissement numériques, et ce afin de satisfaire toujours mieux nos clients. Par ailleurs, nos étroites relations avec le secteur des services financiers en Europe nous ont permis d'assurer une croissance constante grâce à notre expansion internationale », conclut-il.

Focus sur le modèle d'IKS

La plateforme d'investissement numérique IKS est la principale plateforme de services financiers en Allemagne, offrant une relation transparente entre les investisseurs, les distributeurs et les fournisseurs de fonds. En Europe, la plateforme se classe parmi les dix premières. IKS couvre tous les canaux de distribution essentiels, du B2B au B2C en passant par le B2B2C, et entretient des relations étroites et durables avec ses clients.

Son modèle commercial diversifié, qui inclut des capacités de solutions numériques, est un atout majeur. Grâce à ses offres solides en matière d'ETF et de produits en unités de compte, IKS est particulièrement bien placée pour bénéficier de ces secteurs de croissance. Les parties ont convenu de maintenir la confidentialité sur le prix de la transaction et les autres détails financiers. La transaction est encore soumise à l'approbation des autorités compétentes et sa clôture est prévue pour le S2 2022.

Lire (4 min.)

Primonial nomme Stéphane Van Huffel à la tête de sa plateforme digitale immobilière Leemo

Primonial — spécialiste en gestion de patrimoine — annonce ce mardi 28 septembre la nomination de Stéphane van Huffel en qualité de Directeur Général de Leemo. Après l’acquisition de 100 % du capital de la marketplace de solutions immobilières début 2021, le Groupe veut renforcer son pôle digital et ses réseaux de distribution. Face aux taux durablement bas, l’immobilier résidentiel neuf constitue un support clé pour une bonne allocation du patrimoine à long terme.

Synergies marketing et commerciales

Avec plus de 85 partenaires, 1 800 résidences et 20 000 lots référencés, Leemo donne accès à « l’offre immobilière résidentielle la plus large du marché » et constitue ainsi une brique essentielle de l’offre de services de Primonial. Enrichie d’outils de simulations, de statistiques de marché local, de la signature électronique, la marketplace correspond pleinement aux nouveaux usages digitaux, nécessaires à l’accompagnement des clients.

Primonial entend ainsi accroître les synergies marketing et commerciales de la marketplace avec le pôle Ingénierie & Développement du Groupe, dirigé par Rachel de Valicourt. Objectif, exploiter pleinement les passerelles avec les autres solutions digitales du Groupe — notamment la marketplace de placements grand public Netinvestissement, acquise en début d’année, et co-fondée et dirigée par Stéphane van Huffel & Karl Toussaint du Wast.

Développer un modèle phygital

Stéphane van Huffel aura pour objectif, avec l’appui des équipes de LEEMO, de poursuivre le développement et l'intégration de la plateforme dans le Groupe, afin d’accompagner, en architecture ouverte, le développement des ventes immobilières et de continuer à faire évoluer la plateforme pour garantir une offre immobilière la plus large et la plus innovante du marché.

« Cette nouvelle phase de croissance va me permettre d’utiliser la puissance de nos modèles « phygitaux ». La capacité d’innovation permanente et l’extraordinaire réseau de Primonial sont autant d’atouts qui doivent permettre à Leemo de devenir un acteur majeur dans la création des services immobiliers de demain », déclare Stéphane van Huffel, Directeur Général de Leemo.

« Primonial a toujours montré une conviction forte pour l’immobilier sous toutes ses formes, que ce soit dans le cadre du support euro d’un contrat d’assurance-vie en passant par l’achat de parts de SCPI jusqu’à l’acquisition d’un bien en immobilier résidentiel. Leemo correspond en tout point à l’ADN de Primonial : offrir des services innovants et à forte valeur ajoutée aux professionnels du patrimoine », ajoute Rachel de Valicourt, Directrice Générale de Primonial Ingénierie & Développement et Présidente de Leemo.

Focus sur le parcours de Stéphane Van Huffel

Primonial nomme Stéphane Van Huffel à la tête de sa plateforme digitale immobilière Leemo
Stéphane Van Huffel

Stéphane van Huffel débute sa carrière au sein de la branche d’investissement immobilier d'un grand promoteur français dans les fonctions opérationnelles et commerciales. Il évolue ensuite, toujours au sein du même groupe, vers un poste d'encadrement puis de directeur régional où il est chargé d'animer et d'encadrer cinq cabinets en France.

Son expérience confirmée de la fiscalité et de l'immobilier l'amène à créer son propre cabinet : Wast & Van en 2005. Il fonde par la suite Netinvestissement avec son associé Karl Toussaint du Wast. Il est également co-fondateur du tour de France de l’immobilier et du baromètre des placements. Stéphane intervient régulièrement en tant qu’expert auprès de nombreux média français.

Lire (4 min.)