Benjamin Ittah – Tabula : ETF, donner accès au marché des obligations High Yield asiatiques

En ce début 2022, Tabula Investment Management (Tabula) présente son partenariat avec Haitong International. Pourquoi s'intéresser à l'ETF Tabula Haitong Asia ex-Japan High Yield Corp USD Bond ESG ? Comment Tabula va-t-elle se développer en 2022 ?
Voir (<5 min.)

Lombard Odier Investment Managers lance la stratégie Fallen Angels Recovery

Lombard Odier Investment Managers (LOIM) — division de gestion d’actifs de Lombard Odier, banque privée fondée en 1796 — annonce ce mardi 11 janvier élargir sa gamme de produits obligataires. LOIM lance Fallen Angels Recovery, une stratégie axée sur les convictions les plus fortes, qui investissent dans des entreprises dont la note de crédit a baissé mais qui présentent de solides perspectives de reprise et dont la valorisation est attrayante.

Phénomène des « anges déchus »

La stratégie Fallen Angels Recovery a été lancée le 31 décembre 2021. Son encours sous gestion s'élève actuellement à 86 M$. Une stratégie axée sur la recherche qui exploite « les conditions idéales du crédit » afin de dégager des rendements corrigés du risque tout au long du cycle (« through the cycle ») pour les investisseurs.

Les « anges déchus » sont des émissions obligataires dont la note a été abaissée de « investment grade » à « haut rendement », mais qui sont fortement sous-évaluées par rapport aux autres titres de la même tranche. Selon une approche axée sur les convictions les plus fortes et sur la recherche, la stratégie Fallen Angels Recovery propose aux investisseurs des rendements corrigés du risque tout au long du cycle (« through the cycle »). Elle offre également une forte exposition à la reprise, tout en limitant l'exposition aux ventes massives.

La stratégie tire parti des recherches de pointe menées par LOIM sur le phénomène des anges déchus, qui, depuis seize ans, dégagent des rendements systématiquement supérieurs. En effet, sur cette période, les anges déchus affichent les rendements les plus élevés parmi toutes les tranches de notation, tant en termes de performance totale que de rendement excédentaire.

Opportunités d'investissement

L'approche d'investissement de la stratégie combine une gestion des composantes alpha et bêta pour atténuer les risques et les pertes, tout en exploitant les opportunités bottom-up. Le portefeuille compte une centaine positions, dont environ 90 % sont notées BB. Les titres sont choisis en fonction d'une analyse fondamentale des émetteurs et des critères de soutenabilité est intégrés tout au long du processus d'investissement. 

La stratégie Fallen Angels Recovery est supervisée par Yannik Zufferey, CIO for Fixed Income, et gérée par Ashton Parker, Lead Portfolio Manager et Head of Credit Research. Tous deux sont soutenus par une équipe d'investissement dédiée formée par Jérôme Collet, Anando Maitra et Denise Yung.

« Notre stratégie Fallen Angels Recovery offre une opportunité d'investissement tout aussi attrayante. La performance historique des anges déchus par rapport à d'autres segments du crédit d'entreprise est extrêmement prometteuse. Notre équipe d'investissement, qui combine une analyse fondamentale du crédit, des capacités systématiques et une grande expérience du crédit crossover, œuvre afin d'exploiter ces opportunités et de générer des rendements attrayants pour nos clients », déclare Yannik Zufferey, CIO, Fixed Income chez LOIM.

Lire (3 min.)

Marchés obligataires : en 2021, le risque a payé

Julien-Pierre Nouen
En Europe, quel bilan pouvons-nous dresser des investissements obligataires en 2021 ? Quelles perspectives se dessinent sur ce segment pour 2022 ? Julien Pierre Nouen, Directeur des études économiques et de la gestion diversifiée chez Lazard Frères Gestion, partage son analyse.
Lire (2 min.)

Clément Duval – Keren Finance : marchés financiers, diversifier « reste la meilleure des stratégies »

Fin 2021, les marchés financiers demeurent très hauts. Comment les conseillers en gestion de patrimoine (CGP) doivent-ils investir ? Est-ce le moment d'aller vers les actifs risqués ou d'opter pour un portefeuille plus mesuré ? Keren Finance expose ses convictions de gestion.
Voir (<5 min.)

Crypto-actifs : la néo-bourse Kriptown obtient l’agrément PSAN auprès de l’AMF

La néo-bourse Kriptown — qui permet aux PME de renforcer leurs fonds propres et d’investir en euros dans des actifs numériques — annonce ce mercredi 19 janvier son enregistrement en tant que Prestataire de services sur actifs numériques (PSAN) auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Kriptown assure des services de négociation d’actifs numériques, achat / vente d’actifs numériques contre monnaie ayant cours légal et de conservation d’actifs numériques.

« Nous sommes ravis de devenir le premier acteur PSAN et agent émetteur de monnaie électronique. La combinaison de ces deux statuts permettant d'offrir la meilleure expérience clients grâce à un règlement livraison instantanée en actifs numériques et en euro. Cela ouvre la voie à beaucoup de futures innovations dans le fonctionnement des exchange et même des bourses « traditionnelles », déclare Mark Kepeneghian, CEO de Kriptown.

Négociation d'actifs numérique

La fintech, qui est la quatrième société seulement à être enregistrée pour les services de Plateforme de négociation d’actifs numériques, est le seul PSAN à être également agent d'Établissements de Monnaie Électronique. C’est ce qui permet à Kriptown de créer des comptes avec un Iban dédié à chacun de ses utilisateurs et de faire circuler l’euro de manière instantanée dans son infrastructure.

Ce statut unique lui permet d’opérer un règlement-livraison instantané sans risque de contrepartie et en euro. Cette fonctionnalité technique représente une innovation majeure, permettant à Kriptown d’être en avance de plusieurs années sur le fonctionnement traditionnel des bourses. Kriptown a déjà mis à disposition cette technologie au profit de la Banque de France dans le cadre de leur expérimentation sur l'euro digital en juillet 2021.

Au service du financement des PME

Le statut PSAN et la réglementation sur les actifs numériques ont été créés par le gouvernement dans le cadre de la loi Pacte, qui énonçait : « Les entreprises manquent aujourd'hui de fonds propres indispensables à leur développement. Le PACTE facilitera l'accès à des financements diversifiés. Il orientera l'épargne des français vers les fonds propres des entreprises pour financer l'innovation et la croissance de demain ».

Obtenir cet enregistrement auprès des autorités compétentes permet à Kriptown d'être le premier PSAN à mettre ses équipes et sa technologie au profit du financement en fonds propres des PME françaises et à ainsi participer activement au développement de l’économie française. La néo-bourse s'aligne ainsi avec la philosophie de la Loi Pacte et du régime PSAN.

Lire (2 min.)

Grande distribution : le fonds M&G European Property Fund acquiert deux hypermarchés en France

M&G Real Estate — branche immobilière de la division Actifs Privés et Alternatifs de M&G plc — annonce ce mercredi 19 janvier renforcer son exposition au secteur défensif de l'alimentaire, avec l’acquisition pour 60 M€ de deux hypermarchés à Albertville (Savoie) et Montpellier (Hérault). Ces deux actifs sont 100 % loués au groupe Casino, acteur majeur du secteur français de la distribution alimentaire.

Peu après l’acquisition de l'hypermarché Géant Casino de La Valentine à Marseille (Bouches-du-Rhône) en septembre 2021, cette transaction illustre la stratégie de M&G Real Estate d’exposition à des actifs core bien établis, non duplicables et situés dans des lieux stratégiques. L'opération a été réalisée pour le compte du fonds core, M&G European Property Fund. M&G Real a été conseillé par JLL (Jessica Jaoui), Hogan Lovells (Michael Levy) et Acte 2 Notaires (Marie-Laure Baffoy).

Zone commerciale attractive

Implanté dans une zone commerciale attractive, aux côtés d'enseignes de premier plan, le Géant Casino d'Albertville se situe le long de la route nationale N90 qui donne accès aux « 3 Vallées », le plus grand domaine skiable au monde. Il comptabilise environ 14 000 m², dont environ 7 300 m² de surface de vente.

Avec environ 14 100 m², dont 5 728 m² de surface de vente, le second Géant Casino se situe au cœur d’une zone densément peuplée de Montpellier, la septième plus grande ville de France, connue pour le dynamisme de ses universités, ses centres de R&D, ainsi que ses lieux de loisirs, tous sources d’une croissance démographique soutenue.

Ces deux actifs bénéficient d'une zone urbaine de chalandise très dense, ainsi que d'une offre foncière insuffisante et de l'absence de concurrents directs. Par ailleurs, ces deux actifs constituent des lieux majeurs pour le commerce alimentaire dans leur zone respective.

Transformation de la consommation

« Malgré les mutations structurelles en cours, les points de vente bien situés à dominante alimentaire restent une composante irremplaçable du processus de distribution alimentaire et un élément central de la vie quotidienne des consommateurs », déclare Antonin Prade, Directeur des investissements pour la France chez M&G Real Estate.

« Les locataires de qualité comme le groupe Casino, qui ont su répondre à la transformation des modes de consommation en se recentrant sur l'alimentation, en optimisant leurs espaces de stockage et en accélérant leur digitalisation ont très bien résisté à la pandémie, avec de bons niveaux de performance. Nous sommes impatients de travailler à nouveau avec eux pour continuer à exploiter le succès de leur projet qui répond aux besoins des communautés locales, tout en améliorant le profil ESG des biens que nous achetons », ajoute-il.

Dynamique du marché européen

« Cette opération vient renforcer notre relation avec le groupe Casino après l’acquisition récente du Géant Casino La Valentine à Marseille. Nous pensons que ce sous-secteur du commerce est injustement délaissé par les investisseurs ce qui aboutit à des écarts de rendement pouvant aller jusqu'à 200 points de base par rapport à d’autres secteurs comme la logistique », déclare Dimitri Doublet, Directeur au sein de l’équipe de gestion du fonds du M&G European Property Fund.

« Selon nous, la dynamique du marché européen de l'investissement immobilier dédié au commerce alimentaire va s’accélérer. Les rendements vont encore se comprimer car les magasins physiques continueront à jouer un rôle majeur dans le processus de distribution alimentaire, ce qui soutiendra les ventes physiques et en ligne. Cette opération offre ainsi une valeur relative intéressante et témoigne des avantages d'une stratégie paneuropéenne diversifiée pour nos investisseurs », conclut-il.

Lire (4 min.)

Les énigmes du marché obligataire

Joern Wasmund
Les mouvements récents des rendements observés sur les rendements des bons du Trésor à 10 ans ont pris le marché par surprise. L'éclairage de Joern Wasmund, responsable mondial de la gestion obligataire chez DWS.
Lire (3 min.)

Obligations internationales : un nouveau fonds Legg Mason référencé en assurance vie

Franklin Templeton France — filiale de Franklin Templeton Investments, société de placement en valeurs mobilières — annonce ce mardi 29 juin qu'un autre de ses fonds est désormais disponible en assurance vie. Il s'agit du véhicule « Brandywine Global Income Optimiser Fund », distribué par Legg Mason Global Funds (LMGF).

LMGF est une société d’investissement à capital variable, organisée en organisme de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM). LMGF est agréée en Irlande par la Banque Centrale d’Irlande. Début 2020, Franklin Templeton a acquis LMGF. Cette opération lui a permis de devenir un gérant d'actifs international avec 1 500 Mds$ d'encours sous gestion.

Multiples sources de rendement

Le fonds « Brandywine Global Income Optimiser Fund » vise à générer des revenus attractifs et un rendement total, en se prémunissant contre les risques de baisse. Il s'appuie sur de multiples sources de rendement : dette souveraine libellée en devise locale, dette internationale investment grade et à haut rendement, gestion de la duration et crédit structuré. L'allocation cœur de portefeuille se positionne en outil de diversification des stratégies diversifiées et/ou défensives, ou pour réduire l'exposition aux fonds euro.

Lire (1 min.)

Climat : quel rendement pour les obligations d’entreprises privées dans la zone euro ? [ETUDE]

Dans le cadre de la chaire « Finance Reconsidered: Addressing Sustainable Economic Development », Candriam présente ce lundi 28 juin une étude publiée en juin 2021 sur le thème de la finance climat. Cette recherche — menée par Ricardo Henriquez, étudiant du MSc Sustainable Finance de KEDGE et doctorant au sein de la chaire — s'intitule « ESG & Fixed-Income – Climate Sensitivity in EURO Corporate Bonds ».

Règlementation européenne

Objectif, comprendre le lien entre sensibilité au climat et rendement des obligations d’entreprises privées dans la zone euro — ou comment l’exposition au changement climatique des entreprises de la zone euro affecte les rendements de leurs emprunts obligataires.

Depuis les accords de Paris en 2015, ayant pour objectif de limiter le réchauffement à +1,5°C à horizon 2100, la règlementation pousse les investisseurs financiers à intégrer les risques climat dans leur stratégie et à les reporter de manière transparente avec une exigence d’impact.

Dans le cadre de son plan sur la finance durable, l’Union européenne (UE) a récemment mis en place une règlementation stricte pour la divulgation d’information (Sustainable Finance Disclosure Regulation, SFDR) ainsi que la taxonomie verte — classification qui mesure la durabilité de 70 activités économiques représentant 93 % des émissions de gaz à effet de serre (GES), afin de d'aligner l'épargne et les investissements avec cette exigence.

Traiter le risque climatique

L’étude identifie quelles obligations supportent le mieux les risques climatiques règlementaires. Un portefeuille qui intègre des actifs plus sensibles aux règlementations climatiques présentent des expositions majeures à des facteurs de risque communs (risque de liquidité, risque de défaut, risque de baisse associé aux pertes) sur le marché obligataire, sachant que le marché n'a pas complètement intégré les risques climatiques dans les prix des obligations.

Dans un contexte européen se transformant et devenant plus strict en termes d’objectifs, la sensibilité climatique ne doit plus être sous-estimée. Le plus souvent, l'analyse extra-financière dépend des scores ESG des prestataires externes type agences de notation spécialisées et fournisseurs de données financières et ESG.

En raison de l'absence de consensus sur les méthodologies de scoring ESG, l’évaluation devient encore plus difficile pour les obligations d'entreprise car les scores ESG sont liés aux pratiques des sociétés et non aux caractéristiques propres aux obligations.

Un indice sensibilité climat

Pour surmonter ce biais d’évaluation et estimer le risque climatique d’un actif, la méthodologie de recherche évalue la sensibilité climatique à travers la construction d’un indice sensibilité climat (Climate Awareness Index) intégrant une série d'actualités comme source externe d'informations climatiques.

Ces actualités climatiques sont issues du Media and Climate Change Observatory (MeCCO) qui surveille 120 sources (journaux, radio, télévision) dans 54 pays à travers le monde. L’échantillon intègre les couvertures des journaux concernant les sujets liés au changement et au réchauffement climatique au niveau européen (31 journaux).

Ainsi, l’étude permet-elle de fournir un Climate Change Beta qui reflète l’intensité du risque climatique des obligations d’entreprise de l’échantillon. Mobilisant une analyse multifactorielle, les données de l’indice sensibilité climat sont ainsi croisées avec les rendements en contrôlant les niveaux de risque (liquidité, crédit, risque de baisse, climate change beta) de plus de 3 100 obligations d’entreprises européennes, sur la période 2015-2020.

Quels rendements obligataires ?

La recherche démontre que les obligations avec un niveau de risque climatique (Climate Change Beta) plus élevé sont associées à des rendements futurs plus faibles. L’effet du risque climatique est plus prononcé durant les périodes à haute sensibilité climatique, situées à proximité de conférences mondiales sur le climat.

Au niveau sectoriel, les industries qui sont les plus sensibles à l’actualité climatique ne sont pas pour autant les plus émettrices de CO2. Par exemple, le secteur immobilier n’est pas le plus émetteur mais il est lié au droit immobilier, qui est fortement régulé sur les enjeux climat.

Enfin, les obligations à maturité plus longue sont plus affectées par l'actualité climatique, en lien avec l’évolution des objectifs définis par l’UE à horizon 2030 et 2050 — avec des objectifs de baisse des émissions de GES d’au moins 55 % par rapport aux niveaux de 1990, et « net-zéro » à l’horizon 2050, les obligations dont la date d'échéance est antérieure à ces échéances climatiques sont moins affectées.

Lire (4 min.)

Marchés obligataires : quelles perspectives au second semestre 2021 ?

Guillaume Truttmann
L’année 2021 s’affiche comme une année de forte croissance économique qui apportera son lot d’opportunités sur les marchés financiers. Sur la partie obligataire, des ajustements seront nécessaires afin de bénéficier au mieux de cet environnement favorable. L'analyse de Guillaume Truttmann, gérant obligataire au sein de Meeschaert AM.
Lire (6 min.)

Italie : Lombard Odier recrute une Head of Product Offering et Senior Portfolio Manager

Le Groupe Lombard Odier — gestionnaire de fortune et d'actifs mondial — annonce ce jeudi 20 janvier la nomination d'un responsable de l'offre produits de Lombard Odier (Europe) SA (LOESA) et gestionnaire de portefeuille senior pour l'Italie. Basée dans les bureaux de LOESA à Milan, Manuela Maccia a pris ses fonctions le 10 janvier 2022.

La nomination de Manuela Maccia confirme la volonté du Groupe de renforcer sa position et son offre clients en Italie, marché prioritaire pour Lombard Odier. En tant que son adjointe, Manuela Maccia collaborera étroitement avec Alberica Brivio Sforza qui a rejoint Lombard Odier en 2021 en qualité de Managing Director de la branche italienne de LOESA. 

Focus sur le profil de Manuela Maccia

Italie : Lombard Odier recrute une Head of Product Offering et Senior Portfolio Manager
Manuela Maccia

Manuela Maccia est titulaire d'une maîtrise en économie de l'université Bocconi, d'un diplôme en économie et finance d'HEC Paris, et est également Chartered Financial Analyst (CFA). Elle effectue la plus grande partie de sa carrière au sein du Groupe BNP Paribas. Au cours des 23 dernières années, elle y occupe des postes internationaux — à Londres, Paris, Rome et Milan.

Récemment, Manuela Maccia était directrice des produits et services financiers pour la gestion de patrimoine de BNP Paribas en France. En 2020, elle revient en Italie et est nommée CIO pour la banque BNL BNP Paribas. Chez Lombard Odier, Manuela Maccia contribuera à développer l'offre de produits du groupe en Europe au sein de la division Private Clients. Basée à Milan, elle renforcera la branche italienne locale et offrira une expertise précieuse aux clients italiens, en gérant à la fois des comptes discrétionnaires et des comptes de conseil. 

Renforcer Lombard Odier en Italie

« Nous sommes impatients de travailler avec Manuela pour développer l'offre de la Banque en Italie. Ses connaissances approfondies et son expérience, notamment en matière de développement d'une division de banque privée, nous permettront de renforcer la présence de Lombard Odier sur le marché italien », explique Stephen Kamp, responsable de l'Europe du Sud et de l'Amérique latine pour les clients privés.

« Avec son expertise internationale et sa présence établie dans la sphère financière italienne, nous sommes ravis que Manuela rejoigne notre équipe. Elle sera parfaitement placée pour conseiller nos clients en Italie et développer notre offre en Europe », ajoute Stéphane Monier, Chief Investment Officer de la Banque privée Lombard Odier.
 

Lire (3 min.)

Varsovie : MNK Partners acquiert un premier actif pour son fonds Polska by MNK

MNK Partners — spécialiste des investissements immobiliers paneuropéens — poursuit ses investissements en Europe. Moins de 3 mois après le lancement de son fonds professionnel spécialisé, Polska by MNK, dédié à l’investissement […]

MNK Partners — spécialiste des investissements immobiliers paneuropéens — poursuit ses investissements en Europe. Moins de 3 mois après le lancement de son fonds professionnel spécialisé, Polska by MNK, dédié à l’investissement en Pologne, MNK Partners annocne l’acquisition de l’immeuble à usage mixte « Point 44 » livré en mars 2020, à Varsovie (Pologne).

MNK Partners a été conseillée par Gide, Deloitte, CBRE et Savills sur les aspects juridiques, financiers, fiscaux et techniques de l’acquisition.

Attractivité de la Pologne

« Cet actif répond entièrement à la stratégie Core + du Fonds Polska by MNK et nous sommes très heureux qu’il fasse partie du portefeuille de MNK Partners. Nous apprécions le bâtiment avant tout pour sa qualité, sa fonctionnalité, son excellent emplacement et la qualité de ses locataires », explique Mansour Khalifé, Président de MNK Partners.

« La Pologne est selon nous, l'un des pays les plus attrayants d'Europe, avec des perspectives de croissance qui nous semblent durables et prometteuses. En sus de notre déploiement en Europe, nous allons continuer à nous développer en Pologne dans les prochains mois avec une quarantaine de millions d’euros d’investissement en cours », ajoute-il.

Un actif de grande qualité

Cette première acquisition porte sur un actif mixte récent de « classe A » composé de bureaux et de commerces pour un volume d’environ 12 M€. Cet actif de grande qualité a été nominé à la onzième cérémonie des «CEE Eurobuild Awards» dans la catégorie « small retail asset », soit l’un des prix les plus prestigieux du secteur en Pologne.

L’actif de quatre étages offre plus de 5 700 m2 de surface locative ainsi qu’un parking de 220 m2 composé de 137 places dont 82 places en sous-sol réservé aux locataires. L’actif est loué pour une durée ferme restante de 7 ans. Le bâtiment se situe sur l’une des routes les plus fréquentées de la ville. Il est très facilement accessible, que ce soit en transport en commun ou en voiture. Il se trouve également à proximité immédiate de l’aéroport.

Varsovie : MNK Partners acquiert un premier actif pour son fonds Polska by MNK
L’immeuble à usage mixte « Point 44 » à Varsovie (Pologne)
Source : MNK Partners

Opportunités de marché

Point 44 se démarque des autres retail park en Pologne grâce à une offre dédiée aux sportifs. L’actif est loué à quatre locataires dont Liberty Moto, un des spécialistes de la vente de moto en Pologne, LTEC, une entreprise polonaise dédiée aux technologies innovantes et spécialiste sur le marché en Pologne, et Air Bike, une chaîne de magasins de vélos proposant des équipements professionnels et des services de réparation.

« L’implantation locale de MNK Partners en Pologne avec une équipe dédiée sur le terrain nous permet d’accéder aux meilleures opportunités du marché et dans de très bonnes conditions d’acquisition, MNK Partners est aujourd’hui identifié sur le marché Polonais comme un acteur dynamique et nous comptons renforcer cette position sur l’ensemble de la région », développe Miranda Khabiri, Directrice chez MNK Partners.

Lire (3 min.)

Muzinich & Co. lance sa stratégie Aviation Senior Secured

Muzinich & Co. (Muzinich) — société de gestion indépendante, spécialisée dans la dette publique et privée d’entreprises — annonce ce lundi 7 juin le lancement de sa stratégie Aviation Senior Secured, à hauteur de 300 M$. Cette stratégie a suscité l'intérêt d'investisseurs institutionnels européens qui en ont fourni le capital. Elle vise une capacité globale de 1,5 Md$.

La stratégie Senior Secured vise à obtenir des rendements ajustés du risque et des revenus attractifs en cherchant à fournir aux compagnies aériennes et aux sociétés de crédit-bail internationales un financement de la dette aéronautique. Muzinich & Co. agira en tant que sourceur et conseiller.

Rendement à long terme

« Nous croyons au potentiel de rendement à long terme, ajusté du risque, des investissements en dette senior secured dans l'aéronautique. Pour les investisseurs qui sont soit de nouveaux entrants, soit sous-pondérés dans cette classe d'actifs, la pandémie a créé un point d'entrée attractif avec un potentiel de performance accru sur des compagnies aériennes et des actifs de haute qualité », commente Brian Lau, gérant.

Muzinich est une société de gestion positionnée auprès des institutionnels, et spécialisée dans le crédit aux entreprises publiques et privées. Muzinich propose une large gamme de fonds de dette d'entreprises sur les marchés développés et émergents et gère plus de 41,3 Mds$ (au 30 avril 2021) d'actifs obligataires. Muzinich a lancé son activité de financement aéronautique en février 2020. La société fournit des solutions de dette et de leasing aux compagnies aériennes du monde entier.

Lire (2 min.)

Dette d’infrastructure : une sécurité dans un environnement de taux zéro

Jérôme Neyroud
La dette d'infrastructure résiste relativement bien à un environnement de taux zéro. Quelles sont les caractéristiques de ce sous-jacent ? Quelles opportunités offre-elle aux investisseurs ? Le point avec Jérôme Neyroud, responsable de la dette d’infrastructures chez Schroders.
Lire (9 min.)