Sunny Asset Management recrute deux collaborateurs

Sunny Asset Management (Sunny AM) — société indépendante spécialisée dans la gestion obligataire — annonce ce jeudi 7 juillet le recrutement de deux nouveaux collaborateurs. Alain-Pierre Belchior rejoint la société en qualité de Directeur du marketing et de la communication ; et Sébastien Ta, en qualité d’Ingénieur Middle office.

Tous deux ont pris leurs fonctions le 1er juin 2020. Dans un contexte marqué par un très net ralentissement de l’activité économique, Sunny AM choisit ainsi de poursuivre son développement. Ces nominations « illustrent la volonté de Sunny Asset Management de poursuivre et d’accélérer son développement engagé au cours des dernières années », résume Christophe Tapia, Associé-fondateur et Directeur du développement de Sunny AM.

Focus sur le parcours Alain-Pierre Belchior

Alain-Pierre Belchior est détenteur d’un DEA d’économie appliquée et diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble. Il débute sa carrière en 2001 en tant que Chef de marché clients chez W Finance (membre du groupe AGF), société spécialisée dans le conseil en gestion de patrimoine. En 2005, il rejoint ensuite AGF Asset Management (AGF AM) en tant que Chargé de communication externe et de l’information financière.

Alain-Pierre Belchior intègre ensuite Meeschaert Gestion Privée, où il prend en charge le marketing et la communication de l’activité de gestion d’actifs. En 2008, il poursuit sa carrière au sein du groupe Aviva au sein duquel il crée le département marketing unités de compte, chargé de développer la commercialisation des unités de compte auprès des réseaux salariés et des Agents généraux du groupe, ainsi que de ses partenaires CGP/Courtiers.

En 2014, il est promu au sein de l’Union Financière de France — banque conseil en gestion de patrimoine — où il prend successivement la responsabilité du développement de l’offre financière puis, en 2018, du département marketing. En 2020, Alain-Pierre Belchior rejoint Sunny AM en 2020 pour participer à l’évolution de l’offre, accompagner la stratégie de croissance et renforcer la notoriété de la société de gestion.

Focus sur le parcours de Sébastien Ta

Sébastien TA est Ingénieur Middle Office Diplômé de Sup Galilée (Université Paris 13) et titulaire d’un Master en mathématiques appliquées
de l’Universitad de Madrid. Il rejoint Sunny AM après une expérience réussie au sein de CIC Market Solutions, où il exerçait les fonctions de Développeur / Support aux traders Buy Side.

Lire (2 min.)

Arpege Prévoyance nomme sa nouvelle Présidence paritaire

Arpege Prévoyance — spécialiste de la protection sociale en région Grand Est pour les particuliers et les entreprises — annonce ce jeudi 25 juin deux nouvelles nominations dans le cadre de l'alternance paritaire. Jean-Camille Gallay (collège des salariés – CGT) accède au poste de Président et Francis Rebert (collège des employeurs – Medef) à la fonction de Vice-président. Arpege Prévoyance a également installé sa nouvelle gouvernance. 

Pour rappel, Arpege Prévoyance — membre d’AG2R La Mondiale — compte près de 200 000 assurés et 5 000 entreprises clientes. Depuis début 2020, elle distribue ses solutions d’assurance et ses services sous la marque AG2R ARPEGE. Arpege Prévoyance est sociétalement très engagé sur le territoire alsacien et consacre en moyenne chaque année 300 000 euros à des programmes d’action sociale individuels ou collectifs.

Focus sur Jean-Camille Gallay et Francis Rebert

Arpege Prévoyance nomme sa nouvelle Présidence paritaire
Jean-Camille Gallay

Jean-Camille Gallay (61 ans) est diplômé de l’Essec, promotion 1982. Il est Président de la SAS Cotréfi. Jean-Camille Gallay est également administrateur de l’Association sommitale AG2R La Mondiale, d’AG2R Agirc-Arrco et du GIE AG2R.

Francis Rebert (63 ans) est diplômé de l’Institut de formation aux affaires et à la gestion (IFAG) et titulaire d’une maîtrise en ressources humaines. Il dispose d’une grande expérience en tant que Directeur des ressources humaines de sociétés industrielles et est Directeur général d’une société.

Arpege Prévoyance nomme sa nouvelle Présidence paritaire
Francis Rebert

Il est aussi membre élu de la Chambre de commerce et d’industrie Alsace Eurométropole. Francis Rebert est également administrateur du GIE AG2R et de la Fondation d’entreprise AG2R La Mondiale pour la vitalité artistique.

Lire (2 min.)

CBRE Property Management met en place une nouvelle équipe de direction

CBRE — spécialiste mondial du conseil en immobilier d’entreprise — annonce ce mardi 21 avril le renforcement de son entité CBRE Property Management, premier gestionnaire d’actifs sur le marché européen. Le groupe met en place une nouvelle équipe de direction. L’ensemble des directeurs rapportera directement à Aymeric Canivenc.

Après la nomination de Aymeric Canivenc en qualité de Directeur Général en janvier 2019 pour répondre à la croissance de ses activités de services, CBRE Property Management poursuit sa transformation en se réorganisant avec la création des pôles Grands Ensembles, Bureaux, Retail, Logistique & RIE. Ces pôles sont appuyés par les fonctions développement, comptabilité mandant, coordination commerciale, méthodes et process, achats.

Développer l'offre de services

CBRE Property Management accélère ainsi l’évolution de son offre de services. Les clients investisseurs peuvent désormais confier à CBRE Property Management la gestion complète d’un actif — administrative, locative et technique, comptabilité des SPV, groupements de restauration et services et jusqu’à la certification environnementale et le conseil.

« Aujourd’hui, plus que jamais, il est essentiel d’être accompagné dans la gestion au quotidien de ses actifs tertiaires. Le marché fait ainsi face à une forte demande depuis plusieurs années. Chez CBRE France, cela se traduit par l’essor de nouveaux clients, y compris paneuropéens », explique Aymeric Canivenc, Directeur Général de CBRE Property Management France.

Focus sur la nouvelle équipe

Lignes métiers :

  • Laurent Augros, diplômé de l’ENMM, a été nommé Directeur Bureaux – Ile de France. Laurent Augros bénéficie d’une expérience de près de 30 ans en gestion immobilière et pilote aujourd’hui une équipe d’une trentaine de collaborateurs.
  • Joël Bocquet, diplômé de l’ESSEC, a été nommé Directeur Retail. Il bénéficie d’une expérience de 15 ans en gestion d’immobilier commercial. Joël Bocquet et les équipes Retail ont vocation à intervenir sur toutes les typologies d’actifs, Centres commerciaux, Retail Park et pieds d’immeubles.
  • Marlène Clément-Demenge, ingénieur des Mines, a été nommée Directrice des Grands Ensembles. Marlène Clément-Demenge, bénéficie d’une expérience de plus de 10 ans en gestion d’ensembles immobiliers complexes, et a notamment été Général Manager de la Tour First, un immeuble confié à CBRE Property Management pour sa gestion.
  • Sophie Resny, diplômée d’une maitrise en sciences de gestion, a été nommée Directrice Adjointe RIE et Copropriétés. Sophie Resny possède une expérience de plus de 12 ans au sein de cette activité. Sophie Resny et son équipe gèrent depuis fin 2017 le Groupement RIE de Cœur Défense où sont servis 5 300 repas par jour.
  • Hugh Willaume, a été nommé Directeur Logistique et Régions. Il possède une expérience de plus de 20 ans en property management. Hugh Willaume et son équipe sont fières de leurs nombreuses implantations régionales, et des 2 millions de m² d’entrepôts logistiques sous gestion partout en France.

Lignes supports :

  • Adrien Mazaleyrat, diplômé de l’Université Paris Dauphine, a été nommé Directeur du Développement. Adrien Mazaleyrat bénéficie d’une expérience de plus de 6 ans en asset management. Il aura pour missions de développer le portefeuille de clients de CBRE PM et d’accompagner l’entreprise dans la conception de nouvelles offres.
  • Eliseo Pregigueiro, diplômé d’études supérieures en comptabilité, a été nommé Directeur Comptable Mandant et Corporate. Eliseo Pregigueiro possède une expérience de plus de 20 ans en comptabilité corporate dans le secteur immobilier.
  • Pascale Humblot, poursuit sa mission de Directrice Coordination Commerciale. Elle possède une expérience de plus de 20 ans en immobilier d’entreprises, et notamment en pilotage de commercialisation.
  • Sven Arnera, diplômé de PSB, a été nommé Directeur Méthodes et Process. Sven Arnera bénéficie d’une expérience de plus de 12 ans en immobilier d’entreprises.
  • Ludovic Mazeau, diplômé d’un BTS de l’Armée de Terre et titulaire d’un diplôme de préventionniste (PRV2), a été nommé Directeur HSE & Achats. Après 32 années de carrière à la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris, au bureau prévention, Ludovic Mazeau dispose d’une excellente maitrise de la réglementation incendie ERP – IGH – ICPE et code du travail.
Lire (5 min.)

Matignon Finances renforce son pôle ingénierie patrimoniale

Valérie Berbonde-Zeller
Diplômée d’un DESS de fiscalité appliquée (option internationale) et d’un DEA de droits anglais et nord-américain des affaires, Valérie Berbonde-Zeller a débuté sa carrière en 1989 en tant qu’avocat fiscaliste chez Arthur Andersen, puis chez Unofi en 1994. En 1998, elle devient Directeur adjoint de l’Ingénierie patrimoniale de Rotshchild & Cie Banque, puis rejoint en 2006 la société de gestion Mirabaud Gestion, filiale du groupe bancaire suisse Mirabaud & Cie pour créer et animer l’Ingénierie Patrimoniale. Elle intègre en 2019 Matignon Finances pour créer le service d’Ingénierie patrimoniale dédiée à une clientèle privée haut de gamme.


Sophie de Buhren
Après des études de notariat, Sophie de Buhren débute sa carrière en 2000 chez Rothschild & Cie au sein de l’Ingénierie Patrimoniale, puis rejoint en 2006 la société de gestion Mirabaud Gestion, filiale du groupe bancaire suisse Mirabaud & Cie, pour créer et animer l’Ingénierie Patrimoniale. Elle intègre en 2019 Matignon Finances pour créer le service d’Ingénierie patrimoniale dédié à une clientèle privée haut de gamme.

Lire (1 min.)

Cession : Duval vend sa filiale Yxime à Esset Property Management

Le Groupe Duval — spécialiste de l'immobilier — annonce ce vendredi 10 juillet la cession d'Yxime, sa filiale de Property Management, au bénéfice d'Esset Property Management (filiale du Groupe Foncia). Avec ses 170 collaborateurs, Yxime a réalisé cette année un chiffre d'affaires de 20 M€.

Cette décision de cession a été motivée par l'opportunité historique de créer le spécialiste français du Property Management, avec un portefeuille de 11 millions de mètres carrés en immobilier tertiaire et 20 000 lots en résidentiel. Les modalités de la transaction ne sont pas communiquées.

7 millions de m² sous gestion

Spécialiste du Property Management en immobilier tertiaire, Yxime accompagne ses clients dans la gestion de leurs investissements, de la valorisation de leurs actifs jusqu'au management sur site des immeubles. Ses services sont dédiés à la gestion de l'ensemble du patrimoine immobilier des clients, ainsi qu'au bien-être des occupants.

Avec 7 millions de m² sous gestion, Yxime est présente sur l'ensemble du territoire national. Son réseau permet d'offrir aux investisseurs les avantages d'une gestion unifiée de leurs actifs, tout en garantissant la proximité et la disponibilité de ses équipes.

Lire (1 min.)

Trésorerie d’entreprise : Bercy renforce les financements par affacturage

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, annonce ce vendredi 10 juillet un dispositif innovant de renforcement des financements par affacturage. Objectif, soutenir la trésorerie des entreprises et accélérer le redémarrage de l’économie. Ce dispositif de soutien — inédit en France comme à l’étranger — a été élaboré en lien […]

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, annonce ce vendredi 10 juillet un dispositif innovant de renforcement des financements par affacturage. Objectif, soutenir la trésorerie des entreprises et accélérer le redémarrage de l’économie. Ce dispositif de soutien — inédit en France comme à l’étranger — a été élaboré en lien avec les sociétés d’affacturage et l’Association Française des Sociétés Financières.

Bruno Le Maire a déclaré : « Ce mécanisme de renforcement des financements par affacturage vient compléter les instruments que le Gouvernement met à disposition des entreprises pour faire face à la crise. Il leur permettra de bénéficier d’un financement dédié dès la prise de commande, utile pour financer la relance de l’exploitation. C’est une réponse innovante pour aider les entreprises dans la période de reprise d’activité. » 

Renforcer l'affacturage

L’Assemblée nationale a ainsi adopté — dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances rectificatives n°3 — un dispositif proposé par le Gouvernement, qui permet de renforcer le financement du poste client des entreprises grâce à l’affacturage.

Venant en complément des prêts garantis par l’Etat, ce dispositif permettra aux entreprises de bénéficier de financements d’affacturage dès la prise de commandes, sans attendre la livraison et l’émission des factures correspondantes. Ces nouveaux financements seront éligibles à la garantie de l’Etat. Ce préfinancement garanti permettra aux entreprises de gagner en moyenne 45 jours de trésorerie par rapport à l’affacturage classique.

Délais de paiement

Ces financements permettront le financement du besoin en fonds de roulement lié à la reprise d’activité et ainsi, d’honorer le plus grand nombre de commandes nouvelles. Ce préfinancement de court terme permettra également de détendre les délais de paiement au sein des chaînes de valeur, notamment dans l’industrie, le bâtiment et la construction. 

Une fois définitivement voté par le Parlement et après approbation du dispositif par la Commission européenne, ce mécanisme fera l’objet de mesures d’application réglementaires en vue d’une entrée en vigueur dans le courant de l’été. Il sera applicable aux financements de commandes prises jusqu’au 31 décembre 2020.

Lire (3 min.)

Obligations convertibles : Lombard Odier Investment Managers nomme deux collaborateurs

Lombard Odier Investment Managers (LOIM) — société de gestion du groupe bancaire Lombard Odier — annonce ce lundi 2 mars le renforcement de sa présence de longue date (depuis 1987) dans le segment des obligations convertibles. LOIM s'appuie sur deux professionnels aguerris du secteur, Natalia Bucci en tant que Gérante de portefeuille senior, et Diego Festa en tant qu'Analyste crédit senior.

Positionnement sur les obligations convertibles

Natalia Bucci a rejoint le 15 janvier dernier l’équipe Obligations convertibles mondiales de LOIM. De son côté, Diego Festa a intégré l’équipe Revenu fixe à haut rendement de Lombard Odier fin janvier 2020. Basées à Londres, les deux recrues sont rattachées à Nathalia Barazal, Responsable des équipes Obligations convertibles et Revenu fixe au sein de LOIM.

« Les obligations convertibles sont l’épicentre de l’entreprise et se trouvent au cœur des portefeuilles de nos clients. Cet investissement renforcé dans une équipe reconnue pour son expertise et son dévouement souligne l’importance et l’attrait de cette classe d’actifs dans un environnement économique incertain », déclare Nathalia Barazal.

Profils de Natalia Bucci et Diego Festa

Natalia Bucci apporte avec elle 15 ans d'expérience dans la gestion de portefeuilles mondiaux d’obligations convertibles. Elle a débuté sa carrière au sein de l’Investment Strategy Group, au département Gestion de patrimoine privé chez Goldman Sachs. Elle a exercé en tant que responsable des obligations convertibles et des stratégies de structure du capital chez J.P. Morgan.

Diego Festa compte plus de 15 ans d’expérience dans le domaine du crédit, couvrant le High Yield sous de multiples perspectives — y compris le volet buy-side, l’origination d’obligations, sans oublier ses fonctions d’analyste de notation pour Standard & Poor’s. Diego Festa rejoint Lombard Odier en 2017 après avoir travaillé pour le groupe Standard Bank dans l’équipe Obligations High Yield et Obligations des marchés émergents.

Lire (2 min.)

ODDO BHF nomme deux Managing Directors en Corporate Finance

ODDO BHF — groupe financier franco-allemand — annonce ce mercredi 12 février la nomination de deux Managing Directors au sein de l’activité Corporate Finance du groupe. Le premier, Romain Attard, a bénéficié d'une promotion au sein du pôle Public M&A / ECM en France. Le second, Christophe Bourrilly, a été recruté au sein du pôle Santé. Tous deux auront pour mission de contribuer au développement de ces expertises au sein de la banque d’affaires du groupe.

Focus sur le parcours de Romain Attard

Romain Attard

La promotion de Romain Attard vient confirmer une année 2019 très remplie, où il a notamment originé et exécuté avec succès l’augmentation de capital de Carmat, les offres publiques et les retraits de cote de Michelin sur SIPH et de Publicis sur Soft Computing. Il avait par ailleurs à son actif la réussite du retrait de cote d’Areva par l’Etat français il y a plus de deux ans.

Diplômé de de Centrale Lille, de l’ESSEC et de Thunderbird School of Global Management (Etats-Unis), Romain Attard débute chez PricewaterhouseCoopers (PWC). En 2010, il rejoint les équipes Coporate Finance du groupe ODDO BHF. Depuis quatre ans, il est un des piliers du pôle Public M&A / ECM. En 2017, il participe au retrait de cote de l’Etat sur Areva en 2017. Il origine et exécute les augmentations de capital de Carmat, ou encore les offres et retraits de cote de SPIH et de Publicis sur Soft Comuting en 2019.

Focus sur le parcours de Christophe Bourrilly

ODDO BHF nomme deux Managing Directors en Corporate Finance
Christophe Bourrilly

Le recrutement de Christophe Bourrilly en tant que MD du pôle santé confirme les ambitions de ODDO BHF Corporate Finance. Christophe Bourrilly dispose de 25 années d’expérience en corporate finance dans le domaine des sciences de la vie. Il a notamment été CFO chargé du corporate développement de plusieurs biotechs et sociétés pharmaceutiques en Belgique, en France et en Italie.

Diplômé d’HEC, Christophe Bourrilly a commencé sa carrière en banque d’investissement chez Wasserstein Perella & Co. (1995-1997) où il se spécialise dans le secteur de la santé. Il devient ensuite banquier d’affaires en sciences de la vie chez Lazard Frères & Cie (1997-1999), chez ABM Amro (2006-2009) ou encore chez Kronos Advisors (2009-2019). Il exerce ensuite en tant que Directeur Financier et chargé de corporate développement au sein de plusieurs biotechs et sociétés pharmaceutiques en Belgique, France et Italie, dont TibotecVirco, Newron, Diatos ou encore Biocartis.

Lire (3 min.)

Paris Europlace nomme plusieurs collaborateurs

Paris Europlace — organisation chargée de développer et promouvoir la place financière de Paris et l'industrie financière française — annonce ce jeudi 17 octobre quatre nominations, qui ont été validées le même jour par son Président, Augustin de Romanet.

Focus sur Thierry Déau

Sur proposition du bureau de Finance for Tomorrow, Thierry Déau est ainsi nommé Président de Finance for Tomorrow, en remplacement de Pierre Ducret, Président par intérim. Thierry Déau prendra ses fonctions à l'occasion du Climate Finance Day, le 29 novembre 2019 à Paris. Thierry Déau est Président Directeur Général et fondateur de Méridiam, qu'il a fondé en 2005. Thierry Déau débute sa carrière en Malaisie dans la société de construction de GTM International. Il rejoint ensuite la Caisse des dépôts et Consignations où il occupe plusieurs postes avant de devenir Directeur Général de Egis en 2001.

Thierry Déau est actuellement président de la Long Term Infrastructure Association (LTIIA), membre du conseil d'administration de la Fondation des Ponts, membre du comité d'investissement du Fonds Européen d'Investissement Stratégique (FEIS), président de Archery for Inclusive Leadership, fondateur de la fondation Africa Infrastructure Fellowship Program Foundation (AIFP Foundation), membre fondateur du Partenariat pour l'investissement et le développement durable (SDIP) du World Economic Forum et membre du Sustainable Markets Council pour le Commonwealth du Prince de Galles.

La nomination de Thierry Déau intervient dans un contexte d'accélération des projets menés par Finance for Tomorrow, notamment suite à la déclaration de la place financière de Paris le 2 juillet 2019 pour franchir une nouvelle étape en faveur d'une finance verte et durable. Parmi les principaux chantiers, figure notamment la création d'un observatoire de suivi des réalisations et des actions des acteurs de la Place financière de Paris en matière de finance verte et durable, la mobilisation pour l'adoption d'une stratégie charbon par l'ensemble des acteurs et la tenue de la 5e édition du Climate Finance Day le 29 novembre 2019. 

Focus sur Jean-Jacques Barbéris

Jean-Jacques Barbéris devient membre qualifié du bureau de Finance for Tomorrowpour remplacer Daniel Roy. Ancien élève de l'Ecole nationale d'administration (ENA), Jean-Jacques Barbéris est également titulaire d'une agrégation d'histoire et d'un master de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris. Il est actuellement Directeur de Coverage de la clientèle institutionnelle et Corporate et membre du comité de direction d'Amundi.

Jean-Jacques Barbéris débute sa carrière à la Direction Générale du Trésor. De 2008 à 2012, il est en charge des questions économiques relatives au climat, puis des marchés financiers. En 2012 il rejoint le cabinet du Ministre de l'Économie et des Finances et participe à la création de la Banque Publique d'Investissement. Il rejoint ensuite le cabinet du Président de la République, en tant que conseiller économique de 2013 à 2016.

Focus sur Xavier Girre

Xavier Girre accède au poste de Président du Collège Entreprises de Paris Europlace, pour succéder à Bruno Lafont. Xavier Girre est Directeur exécutif Groupe EDF en charge de la direction financière depuis 2016. Diplômé de HEC, ancien élève de l'ENA, il commence sa carrière à la Cour des comptes. De 1999 à 2011, au sein de Veolia Environnement, Xavier Girre est directeur des risques et de l'audit du Groupe ainsi que DGA, Directeur financier de Veolia Transport et de Veolia Propreté. Xavier Girre est également administrateur, Président du comité d'audit de la Française des Jeux. De 2011 à 2015 il a été DGA, Directeur Financier du Groupe La Poste ainsi que Président de XAnge Private Equity.

Le Collège Entreprises de Paris Europlace — représentants des grandes entreprises industrielles, de PME/ETI et startups, comme des fédérations professionnelles représentatives — fait des recommandations sur les priorités stratégiques des entreprises vis-à-vis de la place financière et européenne : diversification du financement des entreprises, amélioration de la compétitivité des marchés actions et obligataires de la place de Paris, accompagnement des besoins et initiatives en matière de finance durable et financement des infrastructures, relance du projet Union de financement et d'investissement au plan européen, rôle international de l'euro. 

Focus sur Valérie Baudson

Enfin, Valérie Baudson est nommée Présidente du Collège Investisseurs, pour prendre la suite de Philippe Marchessaux. Valérie Baudson est Directrice générale de CPR Asset Management, membre du Comité de direction d'Amundi depuis 2013. Diplômée d'HEC et de Sciences Po, elle débute sa carrière en 1994 chez PwC à Londres. En 1995 elle intègre Crédit Agricole CIB en tant que chef de mission à l'inspection générale, puis elle devient successivement Secrétaire Générale et Directrice Marketing Europe de CA Cheuvreux. De 2008 à 2012 elle devient Directrice Générale d'Amundi ETF et Membre du Comité Exécutif d'Amundi IS.

Le Collège Investisseurs de Paris Europlace, composé de représentants des investisseurs institutionnels, sociétés d'assurance, gérants d'actifs, investisseurs individuels, poursuit ses travaux sur la consolidation du Pôle Investisseurs de la place de Paris, le développement indispensable de l'épargne longue et son orientation vers le financement en actions des entreprises, les nouvelles priorités européennes.

Lire (6 min.)

123 IM renforce son équipe commerciale

123 Investment Managers (IM) — société de gestion indépendante — annonce ce mercredi 16 octobre le renforcement de son équipe commerciale. La société est dédiée aux investisseurs privés et institutionnels, spécialisée dans le capital-investissement et l’immobilier. 123 IM compte aujourd'hui 1 200 distributeurs et plus de 70 000 clients privés. Objectif de l'opération, répondre à l’intérêt grandissant des investisseurs privés pour les actifs non cotés. 123 IM souhaite offrir aux CGP et aux clients privés un suivi rapproché sur le territoire français.

Depuis 10 ans, 123 IM est la société de gestion de capital-investissement préférée des CGP. Décerné par le magazine Gestion de Fortune, ce prix est le résultat d’une enquête annuelle menée par la rédaction du magazine auprès des CGP en France. Pour la sixième année consécutive, 123 IM a également reçu le Prix des Conseillers, catégorie Capital Investissement par Investissement Conseils. Cela fait d’123 IM la société de gestion de capital-investissement la plus plébiscitée par les CGP en 2018.

Détail du renforcement des équipes

Après 5 années en temps que Responsable des relations partenaires, Hervé de Roquefeuil est nommé Directeur Commercial. Auparavant, il avait occupé différentes fonctions chez BNP pendant 4 ans. Hervé de Roquefeuil animera désormais l’équipe commerciale composée dorénavant de 6 personnes. Il sera épaulé par Laetitia Frank, qui après 3 années passées en tant que Gérante privée devient Responsable des relations partenaires. Auparavant Laetitia Frank avait travaillé pendant 3 années en tant que banquier privé pour la Banque Transatlantique.

Louis Miravete rejoint 123 IM en tant que Chargé de relations partenaires après plusieurs expériences dans l’asset management (La Française, Fipagest et CD Partenaires). Frédérique Cisilotto rejoint 123 IM en tant que Chargée de relations partenaires après avoir travaillé pendant 3 ans à la Société Générale puis chez Edmond de Rothschild en tant que commerciale. Aurélie Cirette et Marina Rua, accompagneront au quotidien l’équipe dans leur démarche commerciale et dans le suivi des relations clients.

Lire (2 min.)

SCPI Cœur de Régions : Sogenial acquiert 1 500 m² d’activités commerciales à Charleville-Mézières

Sogenial Immobilier — spécialiste de l'épargne immobilière — annonce ce vendredi 10 juillet l'acquisition de 1 500 m² d’activités commerciales à Charleville-Mézières dans les Ardennes. Cette opération a été réalisée pour le compte de sa SCPI « Cœur de Régions ».

Sogenial Immobilier a été conseillé dans cette opération par l’étude notariale R&D, Olivier Duparc et Nexity Conseil et Transactions. Bleecker, le vendeur, a été conseillé dans cette opération par l’étude notariale Attal & Associés, Vianney Laporte et Nexity Conseil et Transactions.

Un bail de 9 ans

Ce bien se situe 6 rue André Joseph, au sein de la ZAC La Croisette proche du centre commercial Carrefour La Croisette et du Parc Commercial Grand Parc récemment développé par le Groupe Frey. Cet ensemble immobilier de 1 500 m² est loué à Orexad, enseigne du groupe Rubix.

Un bail de 9 ans a été signé, dont 5 ans fermes. Orexad est l'un des spécialistes français de la distribution de fournitures techniques et d'équipements aux entreprises industrielles, avec 2 300 collaborateurs et plus de 200 agences en France depuis 30 ans.

Lire (1 min.)

Capital investissement : Candriam réalise le premier closing de son premier fonds de fonds à impact

Candriam — gestionnaire d’actifs multi-expert global, spécialiste de l’investissement durable — annonce ce vendredi 10 juillet le premier closing de son premier fonds de fonds de capital-investissement d’impact. Ce véhicule offre aux investisseurs une exposition aux entreprises qui créent des solutions innovantes pour répondre aux enjeux sociaux et environnementaux.

Le fonds a reçu le soutien d’investisseurs institutionnels en Europe et aux Etats-Unis, en particulier Bpifrance, New York Life, Neuflize-Vie et le groupe Ylliade. Si l’objectif du fonds s’élevait à 100 millions d’euros, Candriam a décidé d’effectuer un premier closing à hauteur d’un tiers de la taille cible afin de contribuer immédiatement à l'effort de relance post Covid-19.

Stratégie du fonds de fonds

Le fonds investit exclusivement dans des entreprises françaises et européennes. La stratégie se concentre sur les domaines où les besoins sont les plus critiques, notamment l'accès aux soins de santé, à l'éducation et à l'emploi. Elle cible les acteurs clés des marchés locaux, qui soutiennent une économie inclusive et contribuent aux efforts de production et de consommation responsables.

Les entreprises sous-jacentes seront essentiellement des petites et moyennes entreprises (SME). Les investissements de cette stratégie seront axés sur les acteurs clés des marchés locaux, afin de faire éclore les champions de l’impact européen de demain. Le succès sera proportionnel à l’impact généré, ce qui permettra au fonds de tenir en parallèle ses deux objectifs : des résultats financiers et un impact fort.

« Notre priorité absolue en tant qu’investisseur d’impact, c’est d’investir dans l’économie réelle. Le manque d’accès à la sécurité sociale et à un travail décent, les pressions budgétaires exercées sur la santé ou le changement climatique ne sont que quelques-uns des nombreux enjeux auxquels notre société fait face aujourd’hui », déclare Maia Ferrand, Co-Head of External Multimanagement chez Candriam et General Partner du fonds.

Investissement à impact

L'investissement d'impact est en plein essor. Ces 10 dernières années, il est devenu la stratégie d'investissement durable connaissant la plus forte croissance. D’après l’étude « 2020 Annual Impact Investor Survey » en anglais du GIIN (Global Impact Investing Network), la taille du marché de l’investissement d’impact est estimée à 715 milliards de dollars.

Les investisseurs soutiennent l’idée selon laquelle la recherche simultanée de performances environnementales ou sociales et de performances financières offrira un meilleur résultat que traitées séparément. Les réglementations adoptées en Europe constituent des catalyseurs de croissance supplémentaires dans ce secteur.

Des incitations ont été mises en place pour les investissements à impact social, de même qu’un environnement favorable aux investisseurs et aux entreprises à impact. « En investissant dans des entrepreneurs locaux qui ont mis l’impact au cœur du développement de leur entreprise, les investisseurs ont la capacité de soutenir un changement social et environnemental positif sans sacrifier des rendements potentiels », conclut Maia Ferrand.

Lire (3 min.)

Inter Invest nomme 5 Directeurs dans son département Partenariats

Inter Invest — spécialiste en défiscalisation, capital-investissement et immobilier — annonce ce mercredi 2 octobre une réorganisation de son implantation régionale. Dans le cadre de son développement, le groupe nomme 5 directeurs des partenariats. Il structure ainsi son maillage territorial en 4 pôles, en plus de la direction Grands comptes.

Développer le réseau d'Inter Invest

La Direction des Partenariats précédemment occupée par Julien Brummer-Ruscio et Benjamin Prod'homme se renforce grâce à 3 nouvelles arrivées : Benoît Chevalier, Arielle Magnet et Morgan Aubrun. Grâce à cette nouvelle organisation, les équipes d’Inter Invest se rapprochent de leurs partenaires distributeurs, près de 800 à ce jour, en leur assurant un service de proximité et une plus forte réactivité.

Inter Invest se positionne sur 3 métiers : la défiscalisation outre-mer avec une gamme complémentaire de solutions Girardin (Industriel plein droit ou agrément, logement social),  le capital investissement avec des produits fiscaux ou non-fiscaux en métropole et en outre-mer (FIP Outre-mer, FPCI, solutions en apport cession, etc.) et l’investissement en immobilier patrimonial premium (démembrement de propriété et loi Pinel).

Focus sur le parcours de Julien Brummer-Ruscio

Julien Brummer-Ruscio

Diplômé de l’EDHEC Business School, Julien Brummer-Ruscio commence sa carrière dans le département des produits structurés de Kepler Cheuvreux. Il y développe ses connaissances en finance et acquiert les compétences nécessaires à la gestion de la relation avec les investisseurs. Il rejoint Inter Invest en janvier 2014 en tant que Conseiller Commercial & Fiscal afin de renforcer l'équipe en charge du développement des partenariats et le suivi des investisseurs. Basé à Aix en Provence, il prend aujourd’hui la direction des partenariats Sud-Est.

Focus sur le parcours de Benjamin Prod'homme

Benjamin Prod'homme

Diplômé de l’ESCP Europe, Benjamin Prod'homme débute sa carrière au sein du Family Office de la Banque Rothschild & Cie Gestion en analyse financière. Il rejoint le LCL Banque Privée Champs Elysées en tant que Banquier Privé pour s’occuper de la clientèle internationale. Il travaille ensuite dans une société immobilière spécialisée dans le montage d’opérations en démembrement de propriété. Arrivé en 2017 au sein d’Inter Invest, il occupe le poste de Directeur des partenariats sur la zone Nord-Ouest.

Focus sur le parcours de Benoît Chevalier

Benoît Chevalier

Diplômé de l’ESCEM Ecole de Management, Benoît Chevalier débute sa carrière en tant que vendeur de produits structurés Actions et Fonds au sein de Calyon. En 2005, il intègre la Société Générale comme vendeur senior produits structurés auprès des banques privées puis devient de 2010 à 2015 Responsable adjoint de l’équipe de vente pour la France, le Belux et la Suisse sur les produits dérivés de flux Actions. Après avoir été Director sur les produits structurés et dérivés de flux Actions chez Bank of America Merrill Lynch pour la clientèle institutionnelle en France, Belgique et Luxembourg, il rejoint Inter Invest en juin 2019 en tant que Directeur des Partenariats Grands Comptes.

Focus sur le parcours d'Arielle Magnet

Arielle Magnet

Diplômé de l’IAE Toulouse - Master en Finance d’Entreprise et d’une licence en droit et en économie à la Toulouse School of Economics, Arielle Magnet commence sa carrière au sein du groupe HSBC où elle évolue en tant que chargée d’affaires auprès d’une clientèle Entreprise. Elle poursuit ensuite chez un monteur d’opérations en démembrement de propriété en tant que responsable des partenariats Grands Comptes de IPlus Diffusion. Arielle Magnet rejoint Inter Invest en avril 2019 en tant que Directrice des partenariats Sud-Ouest.

Focus sur le parcours de Morgan Aubrun

Morgan Aubrun

Morgan est diplômé d’European Business School. A la suite d’une première expérience en contrôle de gestion chez Michelin au Royaume-Uni, Morgan intègre la filiale française du groupe BMW en tant que chargé des ventes au sein de MINI France, puis chez BMW France où il occupe différents postes dont celui de Responsable de zone, avant d’être promu Responsable grands comptes. Morgan rejoint le groupe Inter Invest en juin 2019 afin de renforcer l'équipe en charge du développement des partenariats sur la zone Nord-Est.

Lire (6 min.)

Swiss Life Asset Managers France nomme les membres de son Directoire

Le 1er avril dernier, Swiss Life Asset Management (France) et Swiss Life REIM (France) ont fusionné pour donner naissance à Swiss Life Asset Managers France, l’entité de gestion d’actifs de Swiss Asset Managers en France. A cette occasion, un Directoire a été mis en place à la tête de la nouvelle structure.

Celui-ci se compose de Frédéric Bôl, Président du Directoire, Per Erikson Directeur des activités sur titres pour compte des entités du Groupe en France, Eric Bourguignon, Directeur des activités sur titres pour compte de tiers en France, Fabrice Lombardo, Directeur des activités immobilières en France et Bruno Gerardin, Directeur Administratif et Financier en France.

Focus sur le parcours de Frédéric Bôl

Frédéric Bôl incarne la Direction générale de Swiss Life Asset Managers France. A ce titre, il pilote l'orientation stratégique de la société en lien avec les enjeux du plan stratégique du groupe « Swiss Life 2021 ». Depuis 2018, Frédéric Bôl était Directeur Général de Swiss Life Asset Management (France), en complément de ses fonctions de Président du Directoire de Swiss Life REIM (France), issue de la société de gestion de portefeuille Viveris REIM qu’il avait créée en 2007.

Auparavant, Frédéric Bôl occupe la fonction de Directeur Général Adjoint du Groupe Prémalliance (Ag2r La Mondiale). Expert en gestion d’actifs dans les secteurs de la banque et de l’assurance, Frédéric Bôl exerce diverses fonctions chez Prado Epargne (entreprise d’investissement), Prado Epargne Gestion (société de gestion de portefeuille), au sein de l’Européenne de Banque (ex-Banque Rothschild) puis à la banque Martin Maurel.

Frédéric Bôl est par ailleurs Président de l’ASPIM depuis 2016, Administrateur de l’IEIF et a été également cofondateur de l’Af2i et Vice-Président d‘honneur de 2004 à 2008. Il est enfin membre de la commission consultative « Gestion et investisseurs institutionnels » auprès de l’AMF. Diplômé de la Société Française des Analystes Financiers, Frédéric Bôl est titulaire d’un D.E.S.S Finance.

Focus sur le parcours de Per Erikson

Per Erikson compte plus de 20 ans d’expérience en gestion d’actifs. Depuis juillet 2018, il était Directeur des activités sur titres pour compte des entités du Groupe en France (PAM). Depuis 2015, il est membre du comité de direction de Swiss Life Asset Managers. Entre 2015 et 2018, il est responsable des Investissements de Swiss Life Allemagne, après avoir été depuis 2010, responsable de la gestion obligataire corporate, en charge du portefeuille d'obligations d'entreprise de Swiss Life Suisse et de ses filiales.

Per Erikson rejoint Swiss Life Asset Managers en 2007 au poste de Gérant de portefeuille Senior avant d’intégrer Arecon AG en 2009, où il prend la Direction Générale de la gestion et du développement stratégique du portefeuille obligataire international. Il évolue notamment chez Crédit Suisse Asset Management, Lombard Odier Darier Hentsch & Cie et Winterthur Group Asset Management où il a occupé diverses fonctions de direction. Per Erikson est diplômé de l’Université de Zurich, Master of Arts of the Faculty of Business, Economics and Informatics.

Focus sur le parcours d'Eric Bourguignon

Eric Bourguignon a consacré l’ensemble de sa carrière à la gestion d’actifs. Depuis 2016, il était responsable des activités pour compte de tiers en France, chez Swiss Life Asset Managers, et exerçait parallèlement les fonctions de Directeur Général Délégué de Swiss Life Asset Management (France). Il rejoint Swiss Life Asset Managers en 2009 au poste de Directeur de l’ensemble de la gestion taux et crédit.

Auparavant, Eric Bourguignon évolue notamment à la Segespar (Groupe Crédit Agricole) et chez CCR-Gestion (Groupe UBS) en tant que Directeur Général Adjoint. Diplômé de Sciences-Po Paris, Eric Bourguignon est aussi titulaire d’un doctorat en Economie et Finance internationales de l’Université de Paris-Dauphine.

Focus sur le parcours de Fabrice Lombardo

Fabrice Lombardo intègre Swiss Life REIM (France) en 2007, au poste de Directeur de la Structuration & de la Gestion de Portefeuille et de membre du Directoire. En 2005, il travaille comme analyste-gérant, au sein de DEXIA Asset Management, notamment sur l’immobilier coté.

De 1999 à 2001, il occupe le poste de Gérant convertibles et obligations zone Euro chez HSBC avant de rejoindre AXA Investment Managers, où il exerce en tant que gérant au sein des équipes de gestion « global balanced », étant notamment en charge la gestion des fonds de foncières cotées.

Fabrice Lombardo débute sa carrière professionnelle en 1996 chez ABF Capital Management en tant que Gérant obligataire. Actuaire diplômé de l’Institut de Science Financière et d’Assurance, Fabrice Lombardo est aussi membre du CFA Institute.

Focus sur le parcours de Bruno Gerardin

Bruno Gerardin compte 28 ans d’expérience en tant que Directeur Administratif et Financier, essentiellement dans le secteur du bâtiment, de la promotion immobilière et de l’asset management. Il rejoint Swiss Life REIM (France) en 2011 où il occupe le poste de Directeur Administratif et Financier et était membre du Directoire. Entre 2007 à 2011, Bruno Gerardin occupe le poste de Secrétaire Général chez SECTP.

Il débute sa carrière professionnelle en 1992 au sein du Groupe Eiffage Construction, et a été nommé en 1994 Secrétaire Général en charge des régions Centre, puis PACA-Languedoc Roussillon au sein du même Groupe. Bruno Gerardin est diplômé d’études comptables et financières de l’Université Paris Sud.

Lire (5 min.)