SPB Family nomme sa Directrice Générale

Le groupe SPB — courtier-gestionnaire, spécialiste européen des assurances et services affinitaires — annonce ce mercredi 29 janvier la promotion de la nouvelle directrice générale de SPB Family, sa filiale dédiée à l’assurance prévoyance. Ce poste est désormais occupé par Mirelys Reyes.

SPB Family est une filiale du groupe SPB dédiée essentiellement à l’assurance prévoyance. La société conçoit, distribue en onnicanal, gère et pilote notamment des garanties d’assurance et d’assistance pour protéger les familles des aléas de la vie : perte d’autonomie, hospitalisation ou encore l’accompagnement de proches aidants.

Focus sur le parcours de Mirelys Reyes

SPB Family nomme sa Directrice Générale
Mirelys Reyes

Mirelys Reyes est diplômée des universités de La Havane et de Paris La Sorbonne. Elle affiche 20 ans d’expérience en développement commercial en France et à l’international, dans différents secteurs d’activité. Elle débute sa carrière en 2000 chez Companynews, en charge du développement commercial des marchés d’exportation jusqu’en 2005. De 2006 à 2009, elle est nommée Country Manager Spain (manager pays Espagne) chez Euronext avec la responsabilité de développer le marché espagnol.

De 2009 à 2010, Mirelys Reyes devient Business Development Manager (responsable du développement commercial) chez International SOS. De 2010 à 2014, elle rejoint Capgemini comme Senior Sales Executive (directrice commerciale senior). Elle rejoint le groupe SPB en octobre 2014 en tant que directrice grands comptes télécom.

Avec son équipe, Mirelys Reyes contribue au développement commercial du groupe SPB dans le secteur des télécommunications à la fois auprès des constructeurs, des distributeurs mais surtout des opérateurs. Avec ces derniers, elle mène d'importantes négociations sur le plan financier et opérationnel, avec des résultats optimaux grâce à une vision holistique et un pilotage serré de tous les intervenants de la chaine.

Lire (2 min.)

Allemagne : CAPZA nomme un Directeur Flex Equity

CAPZA — spécialiste de l’investissement privé dans les petites et moyennes entreprises (PME) — annonce ce lundi 27 janvier la nomination d'un Directeur Associé Flex Equity en Allemagne. Oliver Nell a pris ses fonctions en janvier 2020. Cette nomination s'inscrit dans le cadre du développement soutenu de CAPZA en Europe, et du renforcement de sa présence en Allemagne. CAPZA est le nom commercial d'Atalante SAS, société de gestion de portefeuille.

Marché des PME européennes

Fort d’une solide expérience dans les mid-cap du marché allemand, Oliver Nell sera responsable de l'origination, de l'exécution et du suivi des investissements dans la région Allemagne-Autriche-Suisse pour la stratégie Flex Equity de CAPZA. Les fonds Flex Equity de CAPZA offrent des solutions de financement flexibles — combinant capital majoritaire ou minoritaire, obligations convertibles et mezzanine — pour soutenir les projets de développement des PME dont l'EBITDA varie entre 3 et 10 M€.

« Ce marché [des PME européennes, NDLR] étant par nature fragmenté, la présence d'équipes locales capables d'établir des relations locales est essentielle. L'Allemagne est la plus grande économie d'Europe et les PME allemandes en sont la pierre angulaire. Plus de 99 % des entreprises allemandes sont des entreprises du Mittelstand, qui génèrent plus d'un tiers du chiffre d'affaires total des entreprises allemandes », explique Christophe Karvelis-Senn, Président de CAPZA.

Développement de CAPZA

Avec ce recrutement, CAPZA poursuit l’élargissement de l'exposition géographique de sa stratégie Flex Equity et étend son offre aux petites et moyennes entreprises de la région DACH. CAPZA est présente en Allemagne depuis novembre 2017, où une équipe de deux experts de la dette privée basée à Munich a déjà réalisé avec succès trois financements Unitranche.

CAPZA a connu une croissance significative ces dernières années. La société de gestion revendique avoir franchi le cap des 3 Mds€ d'actifs sous gestion le 30 septembre 2019. En tant que société de gestion entrepreneuriale, CAPZA s'est développée grâce au soutien d'investisseurs français et européens. Elle a étendu son empreinte géographique en 2019 en ouvrant un quatrième bureau à Milan, après ceux de Madrid et de Munich.

Lire (2 min.)

CBRE Design & Project nomme un Directeur Général

CBRE — spécialiste mondial du conseil en immobilier d’entreprise — annonce ce mercredi 22 janvier la nomination d'un Directeur Général de CBRE Design & Project. Thibaud Bourdon (39 ans) occupera ce poste aux côtés de Norbert Pulin, Directeur Général. Ensemble, ils développeront et piloteront l’activité de Design & Project. Avec cette nomination, CBRE renforce son activité de montage, conception et réalisation de projets.

Thibaud Bourdon sera notamment chargé de développer l’activité de Design & Project auprès des investisseurs, sur leurs opérations de développement, redéveloppement, conversion et acquisition. Il aura déploiera également l’activité de Design & Project sur les secteurs de la logistique, du résidentiel et du commerce. Il supervisera les activités de conseil, de project management et du digital de Design & Project.

Focus sur le parcours de Thibaud Bourdon

CBRE Design & Project nomme un Directeur Général
Thibaud Bourdon

Diplômé de l’Ecole Centrale Paris, Thibaud Bourdon est MRICS. En 2003, il débute sa carrière en tant que chef de projets au sein de la Shopping Center Company (SCC). Chez Altarea Cogedim, il dirige pendant 10 ans les projets de création de centres commerciaux et de bureaux, en tant que responsable puis directeur de programmes. En 2011, il devient asset manager.

En 2015, il rejoint CBRE en tant que Directeur du développement de CBRE Project. Il prend ensuite la direction du département Conseil de CBRE Design & Project puis d’en être nommé Directeur général adjoint en 2019. L’équipe Design & Project de CBRE compte aujourd’hui 115 collaborateurs, et intervient chaque année sur plus de 350 projets.

Lire (2 min.)

Matignon Finances recrute une directrice de la Conformité et du Contrôle Interne

Matignon Finances — société indépendante spécialisée dans la gestion d’actifs pour compte de tiers et la gestion de patrimoine — annonce ce jeudi 23 janvier le recrutement de sa directrice de la Conformité et du Contrôle Interne. Ce poste revient à Catherine Chaussade.

Focus sur le parcours de Catherine Chaussade

Matignon Finances recrute une directrice de la Conformité et du Contrôle Interne
Catherine Chaussade

Catherine Chaussade est diplômée d’un DESS Banques et Finances de l’Université Paris V – René Descartes. Elle débute sa carrière en 1993 au sein de l’Aachener Bank en Allemagne, en tant que chargée de clientèle entreprises, avant de rejoindre ODDO AM, en qualité de gérant de portefeuilles monétaires et obligataires.

En 2000, elle intègre l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) où elle exerce les fonctions de Chargée de mission à la Direction de la Gestion d’actifs. En 2005, elle rejoint Tocqueville Finance comme Directeur de la Conformité et du Contrôle Interne – Risk Manager et membre du Comité de Direction, fonction qu’elle exerce pendant plus de dix ans.

Lire (1 min.)

Amundi et LCL annoncent le 1er closing du fonds Amundi LCL Leveraged Midcap Loans

Amundi — gestionnaire d'actifs européen — et la banque française LCL — spécialiste des financements LBO Small et Midcap — annoncent ce mardi 28 janvier le premier closing à 130 M€ pour leur fonds commun « Amundi LCL Leveraged Midcap Loans » (ALL Midcap Loans). Ce fonds de dette privée s'adresse aux investisseurs professionnels. Il leur donne un accès privilégié aux opportunités de financements d’acquisitions, principalement en France.

Accompagner les PME et ETI

Le fonds « ALL Midcap Loans » est le premier compartiment d’un fonds commun de titrisation destiné exclusivement aux professionnels. Il sera investi exclusivement en euro dans des créances senior (premier rang) bénéficiant de garanties sur les actifs des sociétés financées. Il accompagnera des PME et ETI essentiellement en France (80 %), en répondant à leurs besoins généraux, de refinancement, d’acquisitions et de développement.

Le portefeuille cible devrait comporter environ 30 transactions, qui couvriront tous les secteurs sauf les sociétés financières. Le fonds a vocation à répondre aux critères d’éligibilité du label « Fonds de Prêts à l’Economie ». La gestion du portefeuille vise à générer un rendement brut — hors frais, commissions et charges attachés au fonds — de l’ordre de 4 % à 4,2 % au-delà de l’Euribor 3M. Cet objectif n'est pas garanti par contrat.

« LCL souhaite capitaliser sur sa position de leader du LBO Midcap en France — dette inférieure à 250 M€ — et accompagner ses clients PME et ETI le plus largement possible ainsi que les fonds de Private Equity. Le lancement du Fonds « ALL Midcap Loans » (...) s’inscrit parfaitement dans cette stratégie. Nous sommes également investisseurs et sommes ravis de ce premier closing », précise Olivier Nicolas, Directeur de la Banque Entreprises, Institutionnels et Gestion de Fortune chez LCL.

Taille cible de 250 millions d'euros

LCL — banque d’une ETI sur deux et d’une PME sur quatre en France — revendique le statut le premier financeur de dette LBO de moins de 250 M€ depuis 2015 en France, d'après un Classement DC advisory. Cette compétence lui permet de garantir le sourcing du fonds. La banque a également investit en fonds propres dès ce premier closing, assurant ainsi un alignement d’intérêt avec les autres investisseurs.

Amundi apporte sa capacité d'exécution en dette privée. Le pôle Dette Privée a été créé en 2012. Depuis 2016, il est intégré sur la Plateforme d’Actifs Réels et Alternatifs d’Amundi. Le pôle Dette Privée totalisait 6,9 Mds€ sous gestion à fin décembre 2019. Ce chiffre comprend également les poches gérées pour le compte d’autres expertises au sein du groupe. Dirigé par Thierry Vallière, le pôle s'appuie sur l'expertise de 21 professionnels de l'investissement. Ils affichent en moyenne 17 ans d'expérience.

« Dans un marché de la dette privée en croissance continue, l’accès aux actifs de qualité sur une base diversifiée, ainsi que la capacité à déployer rapidement tout en restant sélectifs, sont des facteurs clé de succès et de différentiation. Le fonds « ALL Midcap Loans » (...) devrait répondre aux attentes légitimes de nos investisseurs. Nous sommes donc ravis du premier closing de 130 M€ et visons avec LCL à atteindre une taille cible de 250 M€ », commente Pedro Arias, Directeur de la Plateforme Actifs Réels et Alternatifs chez Amundi.

Lire (4 min.)

BlackRock lance le Global Unconstrained Equity Fund

BlackRock — société multinationale spécialisée dans la gestion d'actifs — annonce ce lundi 27 janvier le lancement du Global Unconstrained Equity Fund. Ce fonds a été conçu pour les investisseurs qui cherchent à allouer des capitaux à un portefeuille composé d’actions d'entreprises internationales à haut potentiel, identifiées grâce à une démarche d’investissement de long-terme, basée sur de fortes convictions.

Investissement alpha à long terme

Alister Hibbert et Michael Constantis assureront la gestion du fonds. Ils se serviront des données financières du réseau mondial de BlackRock, avec une plateforme de plus de 160 gérants dont l'expertise d’investissement s’appuie sur la recherche fondamentale. « Notre approche s’inscrit au-delà des rumeurs court-termistes de marché afin de permettre aux investissements de générer des rendements composés, une opportunité considérable mais souvent sous-exploitée », déclare Alister Hibbert, co-gestionnaire du fonds.

« Les objectifs des investisseurs demeurent inchangés, tandis que les possibilités d’investissement, elles, évoluent. La faible croissance économique et les bouleversements technologiques permettent de différencier les valeurs gagnantes, créant ainsi des opportunités d'investissement alpha à long terme », ajoute Becci McKinley Rowe, Responsable Fundamental Active Equities de BlackRock pour la région EMEA.

Portefeuille de 20 à 30 valeurs

Le fonds affichera un portefeuille concentré, composé de 20 à 30 valeurs avec un faible taux de rotation et une perspective d’investissement à long terme. Les valeurs détenues au sein du portefeuille devront avoir une solide position sur le marché, des atouts structurels, des rendements élevés et des équipes de direction efficaces. Le fonds ciblera les marchés développés, en particulier l'Europe et les États-Unis.

Il aura un style d'investissement sans contrainte, ce qui signifie qu'il ne prendra pas en compte les indices de référence lors de la sélection des investissements du fonds. Conformément à l'engagement de BlackRock d'intégrer la durabilité dans tous les investissements, le fonds adoptera également une approche ESG, fondée sur une stratégie d’exclusion. Il intègrera les critères ESG directement dans le processus d’investissement.

Lire (3 min.)

BNP Paribas annonce quatre nouvelles nominations

La banque française BNP Paribas — première banque de la zone euro en 2018 par ses actifs — annonce ce jeudi 23 janvier quatre nominations en interne, qui viennent renforcer ses équipes :

  • Sofia Merlo succèdera en fin d’année 2020 à Yves Martrenchar en tant que Responsable des Ressources Humaines du Groupe et membre du Comité Exécutif de BNP Paribas ;
  • Vincent Lecomte est nommé CEO de BNP Paribas Wealth Management ;
  • Anne Pointet est nommée Deputy-CEO de BNP Paribas Wealth Management ;
  • Pour finir Pierre Veyres est nommé Directeur de la région Sud-Est de la Banque de détail en France.

Focus sur le parcours de Sofia Merlo

Sofia Merlo — actuellement co-CEO de BNP Paribas Wealth Management — rejoindra la fonction Ressources Humaines du Groupe à compter de mai 2020. Elle ira à la rencontre des équipes des différentes entités du Groupe dans le monde avant de succéder à Yves Martrenchar en tant que Responsable des Ressources Humaines du Groupe et membre du Comité Exécutif de BNP Paribas en fin d’année 2020.

Sofia Merlo est diplômée d’HEC. Elle débute sa carrière chez BNP Paribas en 1985 en tant que chargée d’affaires à la Direction des grandes entreprises. Elle poursuit son parcours en alternant postes commerciaux et fonctions transversales. Après avoir servi différentes clientèles à Paris et à Bordeaux, elle intègre les Ressources Humaines du Groupe en tant que gestionnaire de carrières, puis responsable de la gestion des carrières.

Sofia Merlo rejoint ensuite la banque privée, d’abord en tant que responsable de la banque privée de BNP Paribas en France puis en tant que co-CEO de BNP Paribas Wealth Management. Dans le cadre professionnel, Sofia Merlo s'engage sur l’entreprenariat féminin tant en France qu’à l’international. En 2015, elle lance avec la Women Initiative Foundation le BNP Paribas Entrepreneur Program qui réunit des femmes entrepreneures à travers le monde, en partenariat avec l’université de Stanford.

Focus sur le parcours de Vincent Lecomte

Vincent Lecomte — co-CEO avec Sofia Merlo de BNP Paribas Wealth Management — est nommé CEO du métier à compter du 4 mai 2020. Vincent Lecomte est membre du Comité Exécutif d’International Financial Services et rapporte à Jacques d’Estais, Directeur Général Adjoint de BNP Paribas.

Vincent Lecomte est diplômé de l’ESCP. Il occupe d'abord divers postes dans le domaine du conseil. En 1992, il intègre BNP Paribas au sein du métier Securities Services en France. Il exerce ensuite la fonction de Responsable du métier Securities Services en Allemagne pendant 3 ans. En 1998, il rejoint Asset Management en tant que Chief Operating Officer.

En 2005, Vincent Lecomte devient Responsable Adjoint de la ligne de métier Personal Investors et Directeur Général Délégué de Cortal Consors. Il rejoint BNP Paribas Wealth Management en 2010 en tant que Chief Operating Officer avant d’être nommé en décembre 2011 co-CEO de l’activité aux côtés de Sofia Merlo.

Focus sur le parcours d'Anne Pointet

Anne Pointet — actuellement Directrice de la région Sud-Est de la Banque de détail en France — est nommée Deputy-CEO de BNP Paribas Wealth Management. Elle prendra ses fonctions à compter du 4 mai 2020 et supervisera les activités de Wealth Management pour les marchés domestiques et les banques de détail internationales. Elle rapportera à Vincent Lecomte. Elle sera par ailleurs membre du Comité Exécutif de Domestic Markets, dirigé par Thierry Laborde, Directeur Général Adjoint de BNP Paribas, à qui elle rapportera fonctionnellement.

Anne Pointet est diplômée de Sciences-Po Paris et a été élève de l'Ecole Nationale d’Administration (ENA). Elle débute sa carrière au ministère de la Défense puis au ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, à la Mission Economique Régionale pour le Moyen Orient (Dubaï). En 2007, elle intègre BNP Paribas International Retail Banking en tant que responsable du pilotage pour le Moyen Orient.

Anne Pointet est ensuite été nommée responsable du réseau des filiales DOM – POM. En 2012, elle rejoint la Banque de Détail en France en tant que Directrice du Centre d’Affaires à Marseille, puis devient Directrice du Groupe des Agences et du Centre de Banque Privée de Paris XVI. Depuis janvier 2016, elle est Directrice de la Région Sud-Est pour la Banque de Détail en France.

Focus sur le parcours de Pierre Veyres

Pierre Veyres, actuellement Responsable de l’activité de CIB Global Banking Americas à New York, est nommé Directeur de la région Sud-Est de la Banque de détail en France. Il succèdera à Anne Pointet le 30 mars prochain.

Pierre Veyres est diplômé d’un Master en Finance de la Sorbonne. En 1990, il débute sa carrière chez BNP Paribas en 1990 au sein de la Banque de Détail en France. Il y occupe des fonctions commerciales avant de rejoindre l’Inspection Générale en 1993, en tant qu’inspecteur, puis chef de mission. Il poursuit sa carrière à l’international d’abord en tant que Chief Operating Officer de BNP Paribas Canada en 1997 puis Responsable du Trade et Export Finance Americas de 2001 à 2006.

Pierre Veyres devient ensuite responsable Mondial CIB Trade Finance et Cash-Management, basé à Singapour. En 2013, il est nommé CEO de BNP Paribas Asie du Sud Est, puis Deputy-CEO de CIB Americas en 2018. Pierre Veyres est Conseiller du Commerce Extérieur depuis 2013, il est aussi membre du board du French Institute de New York.

Lire (5 min.)

Evli Fund Management nomme une gérante Global Equities

Evli Fund Management — société de gestion finlandaise — annonce ce lundi 20 janvier la nomination en interne d'une gérante au sein de son équipe Global Equities. Evli cible notamment les investisseurs institutionnels, et propose une gestion active avec une coloration ESG, dans une perspective long-terme. Olga Marjasov rejoint l’équipe Evli Global Equities dirigée par Hans-Kristian Sjöholm, Head of Global Equities chez Evli.

« Notre équipe suit une philosophie d’investissement fondée sur le cash-flow et la recherche des actions sous-évaluées à l’échelle internationale. Nous menons notre propre recherche indépendante », précise Hans-Kristian Sjöholm. L’équipe Evli Global Equities gère 7 stratégies actions qui vont de l’Europe aux marchés émergents, en passant par les pays nordiques et le Japon. L'équipe défend une approche de gestion active suivant une sélection de titres rigoureuse et sans contrainte en termes de secteur.

Focus sur le parcours d'Olga Marjasova

Evli Fund Management nomme une gérante Global Equities
Olga Marjasova

Olga Marjasova est diplômée en économie (B.Sc) de la Concordia International University Audentes en Estonie. En 2003, Olga Marjasova entre chez Evli en tant qu’analyste marchés actions baltiques. Entre 2006 et 2009, elle devient gérante du fonds Evli Russia. Désormais, elle rejoint l’équipe Evli Global Equities dirigée par Hans-Kristian Sjöholm.

« Les investisseurs sont aujourd’hui à la recherche de meilleurs rendementset notre équipe est convaincue que des opportunités intéressantes se trouvent sur les marchés actions, notamment en Europe. Mais il est absolument nécessaire de prêter attention tout d’abord au cash flow et à la dette des entreprises dans lesquelles nous investissons, mais aussi à la transparence dont elles font preuve envers leurs investisseurs », souligne Olga Marjasova.

Lire (2 min.)

Le groupe Advenis nomme un directeur des opérations

Le groupe Advenis — spécialisé dans la gestion d’actifs immobiliers et financiers — annonce ce mercredi 15 janvier la nomination d'un directeur des opérations. Dans ce cadre, Romain Lourtioux (32 ans) devient responsable de la coordination des différentes filiales du groupe Advenis, et de l’élaboration et du suivi des feuilles de route par fonction/métier, en accord avec les axes stratégiques de l’entreprise.

Il pilote également la conduite de projets transverses tels que les acquisitions, partenariats, etc. En outre, Romain Lourtioux intervient pour le compte de la filiale Advenis Gestion Privée, où il apporte son soutien à la définition des orientations stratégiques et organisationnelles. Il est aussi responsable des produits et des partenariats.

Focus sur le parcours de Romain Lourtioux

Romain Lourtioux est titulaire d’un diplôme d’Ingénieur généraliste de l’ICAM de Nantes et d’un mastère spécialisé Strategy & Management of International Business de l’ESSEC Business School. Il possède plus de 7 ans d’expérience dans le domaine de la construction et de l’immobilier. Entre 2011 et 2017, il travaille comme responsable commercial Grand Ouest, puis directeur des partenariats Grand Ouest de PERL.

Pendant cette période, il pilote le développement commercial de la région Grand-Ouest. Il assume également la réorganisation interne de la région, en vue d’optimiser son efficacité commerciale. En 2018, il contribue au développement de la start-up OCUS où il est en charge du développement de la Business unit « Promotion & Immobilier ».

Lire (2 min.)

Amiral Gestion recrute un Responsable Institutionnels et Grands comptes

Amiral Gestion —  société de gestion indépendante — annonce ce mercredi 15 janvier la nomination d'un nouveau Responsable Institutionnels et Grands comptes. Fin décembre 2019, la société revendiquait 3,9 Mds€ d'encours sous gestion. Basé à Paris, Ugo Emrinian (32 ans) travaillera en collaboration avec Benjamin Biard, Directeur du développement et Pierre-Antoine Door, Responsable Institutionnels et Grands comptes. Il poursuivra les développements auprès des clients institutionnels et grands comptes.

Ugo Emrinian supervisera également le développement commercial sur le marché italien, où la gamme Sextant est disponible depuis 2019. Ce recrutement s'inscrit dans la stratégie de développement d’Amiral Gestion. « L'international est un axe de développement sur lequel nous avons beaucoup d'ambition. L'expérience d'Ugo sur le marché italien nous sera précieuse », précise Benjamin Biard, Directeur du développement chez Amiral Gestion.

Focus sur le parcours d'Ugo Emrinian

Ugo Emrinian possède un Master en Finance de Marchés de l’INSEEC Business School de Paris. Après une première expérience d'Assistant trader chez Natixis, il développe une expertise de plus de 10 ans dans le développement commercial des grands comptes et institutionnels en France et en Italie. En 2010, il rejoint l'équipe commerciale institutionnelle de Swiss Life Asset Management. En 2015, Ugo Emrinian intègre Metropole Gestion. Il y est nommé Directeur commercial adjoint en 2019.   

Lire (2 min.)

CGP Entrepreneurs nomme une chargée de commissions

CGP Entrepreneurs — groupement spécialisé dans les services de gestion de patrimoine — annonce ce mardi 28 janvier le renforcement de ses équipes. L'entreprise recrute Eva Kadouch (44 ans) en qualité de chargée de commissions. Au sein du pôle financier, Eva Kadouch est en charge du traitement des commissions et travaille en contact direct avec les CGP.

Plus particulièrement, elle s'occupe de collecter les informations auprès des partenaires producteurs, de vérifier et contrôler la cohérence des éléments réceptionnés et de produire les états financiers de commissionnement à destination des cabinets. Avec ce recrutement, CGP Entrepreneurs prouve sa volonté d’accompagner les conseillers en gestion de patrimoine (CGP), en les déchargeant au maximum du côté administratif de leur métier.

Focus sur le parcours d'Eva Kadouch

Eva Kadouch

Eva Kadouch est titulaire d'une formation de Gestionnaire Assurance IARD – Assurance Personnes. En 2002, elle débute sa carrière chez Orange France en tant que Gestionnaire recouvrement pré-contentieux. En 2005, elle devient qualité de gestionnaire contrats d’assurance-vie pour PRO BTP. En 2008, elle rejoint le secteur financier où elle occupe différents postes en tant que gestionnaire de contrats ou en gestion comptable au sein de GIE-GES (filiale CNP), Groupe D&O, GAN Assurances, Generali Assurances et AIG.

À partir de novembre 2015, Eva Kadouch exerce en tant que chargée de commissionnement chez Intencial (ex. Skandia). Elle affiche aujourd'hui plus de 15 ans d’expérience professionnelle. Avant de rejoindre CGP Entrepreneurs, elle a occupé pendant deux ans le poste de comptable technique référent cotisations puis gestionnaire rétrocessions commissions chez CIPRES Assurances.

Lire (2 min.)

Epargne Retraite : Swiss Life lance son PER d’entreprise

Swiss Life — groupe d’assurance-vie suisse — annonce ce mardi 28 janvier la sortie de son PER Obligatoire, SwissLife PER Entreprise, qui permet aux chefs d’entreprise et à leurs collaborateurs de préparer leur retraite. Depuis le 1er octobre 2019, les règles de l’épargne retraite entreprise ont évolué dans le cadre de la loi PACTE pour la rendre plus flexible.

Swiss Life entend profiter du succès de son offre SwissLife PER Individuel, trois mois après son lancement. Cette nouvelle offre d'épargne retraite vise notamment les particuliers et les indépendants. Elle enregistrait déjà 13 500 contrats commercialisés au 31 décembre 2019. Cela représente 16 % de part de marché en nombre de contrats et 25 % en termes de collecte.

Pour le chef d’entreprise et ses collaborateurs

Les dispositifs d’épargne retraite actuels ont été réformés par le législateur afin de simplifier les différents produits existants et d’harmoniser leur fonctionnement : conditions de déblocage uniformisées, transférabilité totale des produits autorisée, modalités de sorties assouplies. Autant de mesures qui permettent au chef d’entreprise, en se constituant un capital supplémentaire, de maintenir son niveau de vie une fois à la retraite.

C’est également pour lui la possibilité de motiver et fidéliser ses collaborateurs qui, grâce aux avantages de cette nouvelle loi, bénéficieront d’une meilleure qualité de vie une fois à la retraite. Enfin, il bénéficie, grâce à ce dispositif, d’une fiscalité attractive pour son entreprise : les cotisations obligatoires sont déductibles de l'impôt sur les bénéfices et exemptées de charges sociales, dans certaines limites.

Analyse globale et conseil personnalisé

Cette offre inclut conseil et accompagnement sur le long terme. Selon le niveau de vie des chefs d'entreprises et leurs exigences en termes de revenus, SwissLife PER Entrepris établit un bilan de leur situation financière. Objectif, proposer une offre adaptée à leur situation et objectifs. Une analyse globale de la politique sociale peut également être réalisée. Objectif, intégrer le projet de mise en place du dispositif d’épargne retraite dans le contexte spécifique de chaque entreprise. L'offre inclut au choix :

  • l’allocation libre donnant accès à plus de 500 fonds proposés par les sociétés de gestion les plus reconnues sur la place ;
  • un large choix d’options de rentes viagères en fonction de la situation et des objectifs de chacun ;
  • des garanties de prévoyance :  l’offre Swiss Life inclut une garantie qui préserve le conjoint ou bénéficiaire désigné des aléas des marchés financiers, en compensant une éventuelle moins-value, dans la limite de 75 000 euros ;
  • une table de mortalité garantie : pas de mauvaise surprise, Swiss Life garantit la table de mortalité qui sera utilisée pour convertir le capital en complément de retraite versé à vie.  
Lire (4 min.)

Schroders nomme son Directeur Général pour la France

Schroders — société de gestion internationale — annonce ce lundi 13 janvier la nomination en interne de son Directeur Général France. Yves Desjardins (42 ans) a rejoint Schroders en 2015. Depuis 2018, il occupait la fonction de Directeur commercial institutionnel du bureau français. Dans ses nouvelles fonctions, il aura pour mission de diriger et poursuivre le développement des activités de Schroders en France.

La direction du pôle Distribution

Yves Desjardins sera rattaché à Karine Szenberg, Directrice Europe de Schroders. « Yves a dirigé avec succès notre activité institutionnelle en France ces deux dernières années, en ligne avec notre stratégie de développement sur les actifs privés et les solutions dédiées. Son expérience et sa connaissance du marché lui donnent tous les atouts pour réussir dans ce nouveau rôle », commente-elle.

Le bureau parisien de Schroders a connu un développement continu ces dernières années. Il compte désormais 68 collaborateurs, répartis entre le pôle Distribution — désormais dirigé par Yves Desjardins — et trois expertises locales : financement d’infrastructures, immobilier commercial et immobilier hôtelier. Au 30 juin 2019, les encours du bureau français atteignaient 9,3 Mds€.

Focus sur le parcours d'Yves Desjardins

Schroders nomme son Directeur Général pour la France
Yves Desjardins

Yves Desjardins est diplômé de l’Université Paris Nord (XIII) et titulaire d’un DESS en Banque, Finance et Gestion des Risques du même établissement. En 2001, il débute sa carrière chez Sinopia Asset Management (Groupe HSBC-CCF) comme négociateur actions internationales. Puis il devient Relationship Manager en charge de la clientèle institutionnelle française et néerlandaise au sein de HSBC Global Asset Management.

En 2012, Yves Desjardins est nommé Responsable de l’équipe institutionnelle. Dans le cadre de ses fonctions, il est plus particulièrement en charge des relations commerciales avec les caisses de retraites et les institutions de prévoyance, ainsi que certains assureurs. Yves Dejardins rejoint Schroders en juin 2015 en tant que Responsable commercial en charge de la clientèle institutionnelle. Depuis 2018, il occupait le poste de Directeur commercial en charge de la clientèle institutionnelle.

Lire (2 min.)

Matignon Finances recrute un gérant analyste pour son pôle gestion de fonds

Matignon Finances — société indépendante, spécialisée dans la gestion de patrimoine et pour compte de tiers — annonce ce lundi 13 janvier le renforcement de son activité de gestion de fonds, afin d'accompagner le développement de sa gamme d’OPCVM. Dans ce cadre, Matignon Finances a recruté courant 2019 Bastien Guillaud en tant que gérant analyste. Il travaille sous la responsabilité d’Olivier Cornuot.

Matignon Finances propose une gamme diversifiée de quatre OPC (Trois OPCVM et un FIA) permettant d'accéder à un large univers d'investissement sur les marchés actions ou obligataires internationaux :

  • France Sélection Valeurs, créé en 1992, est un fonds actions européennes, éligible PEA ;
  • Libre Sélection Mondiale, créé en 1988, est un fonds actions internationales ;
  • Europa Valeurs, créé en 2011, est un fonds actions européennes éligible au PEA ;
  • Horizons et Patrimoine (ex Saint Philippe Obligations), créé en 1990, est un FIA.

Focus sur le parcours de Bastien Gillaud

Matignon Finances recrute un gérant analyste pour son pôle gestion de fonds
Bastien Guillaud

Bastien Guillaud est titulaire d’un Master II Techniques Financières et Bancaires (Paris 2 Panthéon-Assas). Il débute sa carrière en 2010 en tant qu’analyste chez Euroland Corporate, puis chez Pax Corporate Finance avant de rejoindre Pleaide Asset Management en 2012 où il participe également à la gestion de deux FCP Small & Mid Caps européennes. Il intègre Matignon Finances en 2019 en tant que gérant analyste.

Lire (2 min.)