Keren Finance - Clément Duval : Vers un rebond de l’immobilier coté ?

A l’occasion du premier Sommet BFM Patrimoine, Clement Duval, Responsable des relations partenaires chez Keren Finance, revient sur cette année chahutée et les promesses de 2019.
Voir (<4 min.)

/PERSPECTIVES/ Raphaël Elmaleh - Keren Finance : Sur les obligations privées, je vois peu de risques

Adopter des méthodes de stock picker sur le crédit, c'est la stratégie de Keren Finance pour tirer le meilleur du marché obligataire. Raphaël Elmaleh nous dévoile ses perspectives... Entrez dans les coulisses de la gestion de Keren Finance.
Voir (<6 min.)

Crédit corporate : bilan mitigé en juin

Muzinich & Co livre son tour d'horizon du crédit corporate, aux Etats-Unis, en Europe et sur les marchés émergents. High Yield, Investment Grade ou Loans, le marché des obligations d'entreprises signe un bilan mitigé au mois de juin .
Lire (4 min.)

Obligations d’entreprises « high yield » : une solution intéressante

Stefan Kreuzkamp
Les investisseurs sont de plus en plus nombreux à s’intéresser aux obligations d'entreprises « high yield » libellées en dollars. En pour cause : à long terme, ces actifs offrent un rendement supérieur aux obligations « high yield » libellées en euros.
Lire (3 min.)

La Financière de l’Oxer devient FOX Gestion d’actifs et développe sa gamme de fonds

La refonte de son identité de marque avec le lancement de FOX, au 7 janvier 2019, annonce également l’extension de sa gamme de fonds. Cette nouvelle identité vise à prôner les valeurs fondamentales de son Président Benoît Jauvert et de ses équipes : la compétence de son équipe de gestion et l’indépendance de FOX qui bénéficie d’une totale autonomie dans son organisation et d’une absolue liberté dans sa gestion.

FOX propose 7 FCP dont 4 fonds diversifiés et notamment les 4 fonds historiques :  Fox France, Fox Equilibre, Arca Florilège et Danjou Equilibre. L’acquisition récente de Capfinances par le Groupe Premium permet à FOX de se doter désormais de 3 nouveaux fonds diversifiés : un fonds prudent (Azur Epargne), un fonds diversifié (Azur Patrimoine) et un fonds dynamique (Azur Performance). Cette gamme s’étoffera prochainement avec la création d’un fonds obligataire.

Au cours de l’année 2019, FOX ambitionne de nourrir sa croissance externe par l'acquisition de sociétés de gestion ayant des encours s’élevant entre 200 et 500 millions d’euros. En outre, l’asset manager devrait prochainement annoncer des recrutements pour renforcer son équipe de gestion.

Lire (1 min.)

LFDE nomme un responsable commercial Benelux

LFDE Responsable commercial Benelux Jansen

Cette nomination s’inscrit dans le cadre du renforcement du dispositif commercial de LFDE enclenché il y a un an. Elle succède à la nomination de Frédéric Jacob, nommé Directeur commercial pour le Benelux en novembre dernier. LFDE est présente sur le marché belge et luxembourgeois depuis 2004, un marché stratégique pour la société de gestion.

Après avoir débuté son parcours en tant qu’auditeur financier chez PwC à Bruxelles, Peter Jansen s’est ensuite spécialisé dans le domaine de l’asset management, auprès de Degroof. Devenu ensuite banquier privé puis spécialiste du risque crédit pour ING Bank, il a également à son actif une expérience entrepreneuriale, développée à Anvers.

Peter Jansen est diplômé de l’Université d’Anvers.

    Vous aimerez aussi  https://www.lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/lfde-deploie-lintegration-esg-sur-toute-sa-gamme-23115
Lire (1 min.)

Rothschild AM lance un nouveau fonds obligataire crédit

Dans un environnement de taux bas, le segment High Yield offre une alternative pour les investisseurs en quête de rendement sur le marché obligataire. Cette faiblesse des taux d’intérêt a permis aux entreprises de se refinancer sur des maturités longues et d’augmenter leur niveau de liquidité. Depuis dix ans, la qualité de ce gisement s’est fortement améliorée comme en témoigne la baisse continue des taux de défaut, notamment en Europe.

R Target 2024 High Yield vise à profiter de ces fondamentaux au travers de sa stratégie de portage. L’échéance 2024 permet également de bénéficier d’un riche vivier d’obligations et d’assurer la diversification du portefeuille. Les titres sont minutieusement sélectionnés dans l’optique de les conserver jusqu’à maturité. Cette stratégie permet de définir un rendement théorique moyen jusqu’à l’échéance du fonds. Le maintien des positions en portefeuille jusqu'à leur maturité a pour objectif de limiter l’impact des variations de marchés, telles que les mouvements de taux d’intérêts et les fluctuations de primes de risque.

“Grâce à ses dix ans d’expérience dans la structuration des fonds de portage, Rothschild Asset Management a développé une expertise singulière dans la gestion de ce type de solutions, qui plus est dans un environnement de taux complexe. Nos précédentes générations de fonds à échéance ont démontré notre savoir-faire et notre capacité à atteindre nos objectifs de gestion tout au long de leur période d’investissement” précise Emmanuel Petit, Responsable de la gestion obligataire chez Rothschild Asset Management. R Target 2024 High Yield est actuellement distribué en France, en Belgique et en Italie.

Lire (1 min.)

S’orienter dans la jungle des obligations en dollars

Stefan Kreuzkamp
Les obligations libellées en dollars dominent le marché mondial, notamment sur le segment des obligations d'entreprises. Depuis 2000, la dette mondiale des entreprises « investment grade » a plus que quadruplé, atteignant l'équivalent de plus de 8 000 milliards de dollars.
Lire (4 min.)

2018 : Quelles perspectives pour le marché asiatique ?

Dhiraj Bajaj
Alors que débute 2018, les marchés du crédit asiatique et émergent présentent un visage bien différent de celui qu’ils ont pu avoir ces deux dernières années. Nous avons évolué d’un environnement où les spreads de crédit étaient vraiment attrayants, au regard de la probabilité de défaut, à une situation caractérisée par une compression considérable des spreads de crédit.
Lire (15 min.)

Zone de turbulence en vue sur le haut rendement ?

François Jubin
Le marché primaire de la dette à haut rendement n’est pas, ou plutôt n’est plus, si facile d’accès malgré la multiplicité des projets d’émission qui l’animent encore. Le géant sucrier français, le groupe Tereosvient à son tour d’en faire l’expérience, quelques jours après une autre société française, Antalis.
Lire (2 min.)

Nicolas Lasry arrive chez Amilton AM

Nicolas Lasry Amilton AM

Nicolas Lasry bénéficie de plus de 12 ans d’expérience dans la gestion et l’analyse d’Actions françaises et européennes. Avant de rejoindre Amilton AM, il était pendant 4 ans responsable de la gestion Actions européennes de Myria AM qu’il avait rejoint après 6 années passées comme Gérant et Analyste Actions au sein de Covéa Finance.

Avant de rejoindre Amilton AM, Nicolas Lasry a passé quatre ans au sein de Myria Asset Management en tant que Gérant Actions où il était responsable du développement de la gestion Actions européennes. Précédemment, Nicolas Lasry a travaillé pendant près de 6 ans en tant que Gérant et Analyste Actions au sein de Covéa Finance. Il avait débuté sa carrière au poste d’analyste actions chez Gaspal Gestion, Richelieu Finance et à la Société Générale.

Nicolas Lasry est diplômé de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne et certifié CIIA (SFAF).

  Vous aimerez aussi  https://www.lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/amilton-am-accelere-plan-de-developpement-renforce-equipes-14522
Lire (1 min.)

Maxime Cabrolier rejoint Novaxia AM

Maxime Cabrolier Novaxia À 34 ans, Maxime Cabrolier s'appuie sur une expérience de 10 ans, qui associe la gestion de projets à la maîtrise d’ouvrage en assurance, banque et gestion d’actifs. Il débute sa carrière chez Amundi Immobilier au poste de Chef de projet Service Clients et Reporting, avant de rejoindre Carmignac Gestion en tant que consultant sur les projets Relation Clients, Distribution & Digital. Avant d’intégrer Novaxia Asset Management, Maxime Cabrolier était Responsable du Service Clients et de la Qualité de l’offre Grand Public chez Swiss Life REIM

Chez Novaxia Asset Management, Maxime Cabrolier pilote désormais la gestion du service Clients auprès des distributeurs et des investisseurs, l’administration du middle-office et du back-office des fonds, ainsi que l’ensemble des projets de transformation digitale. Il a pris ses fonctions le 7 janvier dernier.

Lire (1 min.)

Nouvel ETF coté pour Invesco PowerShares

Ce nouvel ETF PowerShares US High Yield Fallen Angels UCITS réplique l’indice Citi Time - Weighted US Fallen Angel Bond Select, basé sur l'indice Citi US High-Yield Market en suivant les mêmes exigences en matière de qualité du crédit, de maturité et de taille d'émission. Pour être éligibles, les obligations doivent être notées entre BB + à C (inclus) pour l’agence S&P et entre Ca et Ba1 pour l’agence Moody’s.

Les Fallen Angels ou « anges déchus » - obligations auparavant notées Investment Grade puis rétrogradées dans la catégorie High Yield - sont admissibles dans l'indice et resteront dans l'indice pour une période de 60 mois à compter de leur introduction à condition qu'elles continuent de répondre aux critères d'intégration. Si une obligation sort de l’indice du fait de sa nouvelle notation Investment Grade puis entre à nouveau dans l’indice du fait de sa rétrogradation à la notation High Yield, le compteur est remis à zéro et la durée de détention repasse à 60 mois.

« Dans le phénomène des Fallen Angels, deux facteurs sont à l’œuvre entraînant le prix des obligations à la baisse. Tout d'abord, avant d’arriver à la dégradation de la notation, on a tendance à voir les cours baisser, les investisseurs se positionnant en vue de la dégradation. Ensuite, après la dégradation, les principaux détenteurs de ces actifs, généralement des investisseurs institutionnels, sont conduits à vendre en raison de leurs contraintes de gestion strictes sur des obligations qui étaient dans la catégorie Investment Grade, mais qui sont désormais classées High Yield ou spéculative. Ces ventes forcées créent un phénomène qui peut conduire à un mouvement de survente, ce qui représente une opportunité d'acheter des obligations au prix du marché. Le plus souvent, cette survente est suivie d’un rebond des cours des obligations, ce qui peut créer une occasion unique alors que dans un certain nombre de cas, l’obligation retrouve même une notation Investment Grade », commente Thibaud de Cherisey, Directeur de la distribution Invesco PowerShares – Europe Continentale.

Contrairement aux indices traditionnels, où le poids des composants est basé sur la valeur de marché, l’indice Citi Time-Weighted US Fallen Angel Bond Select vise à capturer la dynamique de rebond potentiel des cours en utilisant un système pondéré en fonction du temps qui alloue les pondérations les plus élevées aux obligations récemment devenues des « anges déchus ».

Le poids par émetteur est plafonné à 5% et les pondérations des composants de l’indice en fonction du temps sont plafonnées à 5 fois leur valeur de marché pour éviter un risque de concentration. Arom Pathammavong, Directeur mondial des indices obligataires chez Citi, commente: « Pour l'indice Citi Time-Weighted US Fallen Angel Bond Select, nous avons étudié les mouvements des cours des obligations Fallen Angels. Il a été ainsi montré que les prix de ces obligations ont tendance à rebondir sur les plus bas atteints après la dégradation de note sur une période de 30 à 60 mois. Cet indice conserve ces obligations « d'anges déchus » pendant une période maximale de 60 mois, en appliquant une méthodologie de pondération innovante, en fonction du temps, qui vise à saisir l'effet prix du rebond de ces obligations ».

L'ETF PowerShares US High Yield Fallen Angels UCITS est également coté sur différentes places boursières (Irlande, Angleterre, Italie) depuis début septembre. Invesco PowerShares a été le premier à commercialiser des ETF Smart Beta.

Lire (3 min.)