Assurance vie : Boursorama lance un fonds qui vise un rendement net de +4,70 % sur deux ans

La Rédaction
Le Courrier Financier

Boursorama Banque — banque en ligne, filiale à 100 % de Société Générale — annonce ce jeudi 8 décembre le lancement d’un nouveau fonds d’épargne Sérénité Coupon Mars 2025, qui allie rendement et garantie du capital. Ce véhicule d'investissement — émis par Société Générale — sera accessible dans le cadre du contrat d’assurance vie, Boursorama Vie.

Tirer parti de la hausse des taux

La hausse des taux d’intérêt offre de nouvelles opportunités d’investissement. Cette situation macroéconomique permet d’allier rendement élevé et garantie du capital, les deux principaux critères d’intérêt pour les épargnants. Dans ce contexte, le fonds Sérénité Coupon Mars 2025 sera disponible à la souscription jusqu'au 6 mars 2023.

A l’échéance du mois de mars 2025, les bénéficiaires récupèreront l’intégralité du capital initial ainsi qu’un coupon inconditionnel de 6,20 % brut soit 4,70 % net. Cette performance correspond à 2,35 % net par an, et s'entend après prélèvement des frais de gestion du contrat. Boursorama Banque propose ainsi une alternative aux fonds euros, dont les taux de rendement ont diminué en 2021 du fait de l’inflation. 

Lire (1 min.)

Fed : en attendant zéro

Alexis Bienvenu
LFDE
Les marchés financiers s'attendent à une hausse des taux directeur de la Réserve fédérale (Fed) au T1 2023. Quel scénario se dessine pour les investisseurs ? L'analyse d'Alexis Bienvenu, Fund Manager chez La Financière de l'Echiquier (LFDE).
Lire (4 min.)

Entre inflation et hausse des taux d’intérêt : pourquoi choisir l’immobilier ?

Guillaume Arnaud
Sofidy
En octobre 2022, les prix à la consommation augmenteraient de 6,2 % sur un an d'après une estimation de l'Insee. Dans ce contexte inflationniste et face à la hausse des taux d'intérêts, pourquoi investir dans l'immobilier ? Les explications de Guillaume Arnaud, Président du Directoire de Sofidy.
Lire (4 min.)

La BCE entre inflation record et ralentissement économique

Alexandre Baradez
IG France
La zone euro se débat avec une inflation record et la crainte d'une récession. Quel sera l'impact de la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) ? Faut-il s'attendre à une inflexion des taux souverains sur le long terme ? L'éclairage d'Alexandre Baradez, responsable de l’analyse marchés chez IG France.
Lire (3 min.)

SCPI Aestiam Placement Pierre : Aestiam débute le processus de labellisation ISR

La Rédaction
Le Courrier Financier

Aestiam — spécialiste de l’épargne immobilière — annonce ce jeudi 8 décembre, en partenariat avec le cabinet de conseil Wild Trees, avoir initié le processus de labellisation investissement socialement responsable (ISR) pour sa SCPI Aestiam Placement Pierre.

« La décision de labelliser Aestiam Placement Pierre résulte d’un enjeu stratégique mais également de l’engagement éthique et professionnel qui anime les équipes d’Aestiam », déclare Alexandre Claudet, Président d'Aestiam.

Une démarche ISR volontaire depuis 2 ans

Depuis deux ans, l’équipe d’Aestiam met en place une stratégie extra-financière qui vise à identifier et améliorer ses engagements sociaux et environnementaux — tant internes qu’externes. Cette démarche est menée sous l’impulsion de son président Alexandre Claudet, et dans le cadre d’un pôle Fund Management renforcé avec l’arrivée d’Alexis Bulckaert en tant qu’analyste RSE et Développement Durable.

Objectif, intégrer des critères objectifs dans la constitution et la gestion du portefeuille diversifié de la société de gestion. Ces critères permettent à la fois de diminuer l’impact carbone et de favoriser les trois dimensions ESG — environnementale, sociétale et gouvernance.

Labellisation d’Aestiam Placement Pierre

Le processus de collecte de données et la grille d’analyse ont nécessité un investissement humain important mené en collaboration avec l’expertise du cabinet de conseil Wild Trees. Il permettra à l’organisme certificateur indépendant, l’AFNOR, de se prononcer sur l’attribution du label ISR. Le label ISR est attribué pour une période de trois ans renouvelables, au terme d’un audit réalisé sur la base d’un cahier des charges strict.

Traduite par sa signature « l’épargne immobilière engagée », la stratégie d’Aestiam repose sur la recherche des meilleurs critères d’investissement afin d'offrir une performance long terme et vertueuse à tous ses souscripteurs. Dans un contexte réglementaire en pleine évolution, Aestiam souhaite intégrer l’aspect extra-financier dans le pilotage de son patrimoine et sa relation avec les partenaires et clients. 

Lire (2 min.)

Les A-Notations, par Anacofi Services : Eleva Capital

Anacofi Services

Créée à Londres en 2014, ELEVA CAPITAL a délocalisé son activité en France en 2017 (Brexit). Fin septembre 2022, les encours représentaient plus de 9,2 Mds€ (gestion collective et mandats), après une collecte nette positive pour les derniers exercices (mars 2019-mars 2022).

Les A-Notations, par Anacofi Services : Eleva Capital
Source : Anacofi Services

7 OPCVM pour une clientèle diversifiée

La société a été agréée par l’AMF en 2017 (Directive OPCVM) ainsi que par la FCA et le CSSF (Luxembourg). Elle commercialise une offre composée de 7 OPCVM destinés à une clientèle diversifiée (privée, CGP, institutionnelle).

Elle dispose en interne d’un service de compliance ainsi que de suivi des risques. Constituée de 44 collaborateurs, ELEVA CAPITAL a mis en place une équipe de 10 commerciaux dont 3 personnes dédiées à la clientèle Conseillers financiers et réseaux.

Lire (1 min.)

Olivier Quentin & Suzanne Dos Santos-Wahl – Covéa : remontée des taux, « diversification de mise »

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
Pour le T4 2022, le réseau MMA Expertise Patrimoine et la société de gestion Covéa Finance (Groupe Covéa) partagent leurs perspectives. Comment adapter sa stratégie dans un contexte de remontée des taux ? Comment ce groupe mutualiste aborde-t-il le thème de l'épargne et du handicap ?
Voir (<7 min.)

Inflation, hausse des taux : quels impacts sur les investissements ?

Philippe Parguey et Nicolas Lemaire
Nortia
La spirale inflationniste liée à la crise énergétique et géopolitique augmente le niveau d’inquiétude des épargnants. Dans ce contexte, l’attentisme des épargnants prévaut, pourtant des opportunités d’investissement existent. Les explications de Philippe Parguey, Directeur Général, et Nicolas Lemaire, Ingénieur financier chez Nortia.
Lire (4 min.)

Inflation américaine : panique en bourse à l’idée d’une hausse « jumbo »

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
Cette semaine, les marchés ont connu un épisode de volatilité après la publication des chiffres de l’inflation américaine. En cause, la peur d'une « hausse jumbo » (importante) des taux de la banque centrale américaine, lors de sa réunion prévue en novembre prochain. Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (4 min.)

Sanso IS : quelles opportunités sur les marchés face à l’inflation ?

Mathilde Hodouin
Le Courrier Financier
Dans une dynamique économique globalement morose, quelles opportunités pour les investisseurs sur les marchés ? Comment naviguer entre inflation durable, récession en embuscade et hausse des taux ? Ce mardi 4 octobre, Sanso Investment Solutions (Sanso IS) a partagé ses perspectives. Plus de détails avec Le Courrier Financier.
Lire (4 min.)

Foncier : Immo Blockchain acquiert un premier immeuble à Lille avec sa plateforme Investoken

La Rédaction
Le Courrier Financier

Immo Blockchain (ALIMB) — groupe associant gestion dynamique d’actifs fonciers propriétaires et Hospitality (évènementiel, hôtels, coliving, flex- office, etc.) — annonce ce mardi 6 décembre avoir réalisé sa première acquisition d’actif immobilier sur la Blockchain à travers sa filiale Investoken, plateforme d’investissements fonciers en utility tokens.

Investoken est un « Club d’investissement » fondé sur la technologie Blockchain. La plateforme réunit un groupe d’investisseurs qualifiés qui bénéficieront d’un utility token. Ce dernier leur permet le versement mensuel d’un revenu ainsi qu’un accès aux services privilèges du club — avantages premiums, partenariats avec des lieux prestigieux, opportunités de co-investissement en avant-première, etc.

Miser sur le marché du coliving

Investoken a signé un compromis portant sur un actif immobilier situé à Lille (Nord) pour un montant de 680 K€. Il s’agit d’un immeuble rénové et occupé, dont la gestion sera confiée à One Nest. Cette filiale du groupe Immo Blockchain est dédiée au marché en pleine expansion du coliving. L’acquisition définitive du bien se fera d’ici la fin du mois de février.

Avec l’ambition de créer la première plateforme française d’investissements fonciers en tokens, Immo Blockchain a déjà sélectionné de nombreux autres actifs, notamment sur le marché en croissance du coliving (formule de colocation « tout inclus »). Selon une récente étude Xerfi, le marché du coliving devrait quasiment tripler d'ici 2025 à 24 000 unités, versus 8 300 places dans l’hexagone fin 2021.

L'immobilier VS la volatilité des cryptos

« Les tokens adossés sur des biens et des services immobiliers sont très utiles dans un environnement crypto trop volatile. La valeur intrinsèque de notre token s’appuie sur des biens tangibles et de qualité. Ils représentent une valeur stable, qui s’apprécie dans le temps tout en proposant du rendement. Cela permet également aux investisseurs immobiliers d’envisager un marché secondaire plus fluide et de rendre la pierre plus liquide », déclare Antoine Tartiere, Co-fondateur et Directeur général de la société Investoken.

« La crise actuelle que rencontre les cryptomonnaies conforte bien notre stratégie selon laquelle sécuriser et diversifier une partie de son portefeuille crypto dans de l’immobilier devient quasiment une évidence ! », assure Edouard Masseau, Président directeur général du groupe Immo Blockchain.

Lire (2 min.)

Accord de Paris : DWS lance un nouvel ETF Xtrackers

La Rédaction
Le Courrier Financier

DWS Group (DWS) — gérants d’actifs mondial, avec 833 Mds€ d’actifs sous gestion au 30 septembre 2022 — annonce ce mardi 6 décembre le lancement d'un nouvel ETF Xtrackers basé sur les marchés d'actions émergents. Il met l'accent sur les caractéristiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG), et est aligné sur les objectifs de l'Accord de Paris de 2015.

DWS a déjà lancé six ETF d'actions basés sur la même méthodologie d'indice, offrant une exposition aux marchés d'actions suivants : Global, USA, Europe, Eurozone, Japon et désormais les marchés émergents. DWS a lancé en novembre 2022 quatre ETF Xtrackers qui suivent le marché des obligations d'entreprises en euros et en dollars américains avec différentes échéances et dont les indices suivis sont également alignés sur les objectifs de cet accord.

S'aligner sur l'Accord de Paris

Le Xtrackers Emerging Markets Net Zero Pathway Paris Aligned UCITS ETF est coté sur la Deutsche Boerse et le London Stock Exchange, d'autres bourses sont prévues à l’avenir. L'ETF vise à réduire les émissions conformément aux objectifs de l'accord de Paris sur le climat, l'indice sous-jacent correspondant donc aux règlements de l'UE sur les indices de référence alignés sur Paris.

Plus précisément, l'ETF suit l'indice Solactive ISS ESG Emerging Markets Net Zero Pathway. Ce dernier vise à atteindre une réduction de 50 % de l'intensité carbone par rapport à un indice de marché équivalent non ESG, conformément aux objectifs de Paris, ainsi qu'une réduction continue de 7 % par an de l'intensité carbone. 

« Avec ce nouvel ETF, nous proposons désormais une gamme complète de produits alignés sur l'accord de Paris sur le climat — offrant aux investisseurs des solutions adaptées aux marchés développés et émergents », déclare Simon Klein, responsable mondial des ventes passives chez DWS.

Contre le changement climatique

Tous les ETF actions Xtrackers de la série Net Zero Pathway se caractérisent par le fait qu'ils sont alignés sur l'Accord de Paris sur le climat. Ils tiennent également compte des recommandations de l'Institutional Investors Group on Climate Change (IIGCC), telles que définies dans le « Net Zero Investment Framework Implementation Guide ». Cela signifie que les indices ne pondèrent pas uniquement les membres de l'indice inclus sur la base de leur intensité carbone, conformément aux recommandations de l'IIGCC.

La surpondération des entreprises dans les indices est basée sur leur degré d'adoption d'objectifs scientifiques, tels que définis par l'initiative du même nom. Sont également pris en compte pour la pondération de l'indice les normes relatives au reporting climatique définies par la Task Force on Climate-related Financial Disclosures (TCFD) et les efforts déployés pour lutter contre le changement climatique.

Lire (3 min.)

Réunion du FOMC de septembre : Encore 125 points de base cette année et sans récession ?

Christian Scherrmann
DWS
Ce mercredi, la Réserve fédérale a procédé à une nouvelle hausse de taux de 75 points de base. Quelles seront les conséquences de ce relèvement ? L'éclairage de Christian Scherrmann, économiste U.S. chez DWS.
Lire (3 min.)

Les marchés en apnée avant la réunion de la Fed

Xavier Chapard
Ce mercredi, la Federal Reserve devrait annoncer une nouvelle hausse des taux directeurs. Comment les marchés anticipent cet évènement ? L'analyse de Xavier Chapard, Recherche & Stratégie chez La Banque Postale Asset Management (LBP AM).
Lire (3 min.)