Serris REIM acquiert 7 locaux d’activités en région d’une superficie de 7 247 mètres carrés

Serris REIM — société de gestion d’actifs patrimoniaux, spécialisée dans l’investissement immobilier paneuropéen — annonce ce mardi 4 octobre l’acquisition d’un portefeuille de sept locaux d’activités. Les actifs immobiliers concernés se répartissent entre les régions Aquitaine, Bretagne, Centre Val de Loire et Grand Est. 

L'ensemble des actifs développent une surface totale de 7 247 m². Ils sont occupés par des locataires de premier rang : Larivière, Seigneurie Gauthier, Point P et Frans Bonhomme. Cette opération représente un volume de 6,5 millions d'euros et offre une rentabilité acte en mains autour des 6,75 %.

Serris REIM acquiert 7 locaux d’activités en région d’une superficie de 7 247 mètres carrés
Serris REIM acquiert 7 locaux d’activités en région
Source : Serris REIM

ADN historique de Serris REIM

« Une acquisition de plus pour Serris REIM alliant dilution du risque, contreparties locatives solides et taux compétitif », déclare Anne-Catherine Hellmann, gérante de Serris REIM. Bien que de plus en plus présent en Ile-de-France et à l’étranger, Serris REIM renoue par cette acquisition avec son ADN historique d’investisseur majeur en Régions. 

Serris REIM était accompagnée par l’étude AFFIDAVIT NOTAIRES représentée par Me Alexandre Leroy-Pélissier et Me Claire Bojko. Le dossier a été apporté par les équipes de Phillipe Chabasse pour Tourny Meyer Rennes. Serris REIM rappelle que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Lire (2 min.)

PERIAL AM dépasse le cap du milliard d’euros d’actifs sous gestion en Europe hors France

PERIAL Asset Management gère désormais 6,3 milliards d’euros d’actifs dont plus d’un milliard correspond à des actifs localisés hors de France, dans la zone euro. Le passage de ce cap symbolique illustre la volonté de la société de renforcer sa présence européenne, initiée en 2017 avec l’acquisition d’un premier portefeuille de bureaux en Allemagne.

Une présence européenne en expansion

La société de gestion PERIAL Asset Management dispose aujourd’hui d’un parc immobilier de 6 milliards d’euros dont un milliard correspondent à des immeubles localisés hors de France. Initiés en janvier 2017 par l’acquisition du portefeuille de dix immeubles de bureaux en Allemagne, PERIAL Asset management a depuis acheté des immeubles aux Pays-Bas, en Italie, en Espagne, en Belgique et au Portugal. PERIAL Asset Management est ainsi présent dans la quasi-totalité des pays d’Europe de l’Ouest et sur plusieurs classes d’actifs : bureaux, commerces, hôtellerie et hébergement géré.

« Notre politique d’investissement est désormais résolument tournée vers l’Europe, où les opportunités d’acquisitions sont plus nombreuses que sur le marché français, tendu et compétitif. Les pays de la zone euro sont des marchés solides, profonds et sans risque de change. En investissant dans différents pays, nous associons ainsi une diversification géographique à la diversification typologique pour nos porteurs de parts. Comme pour nos investissements en France, nos équipes restent extrêmement exigeantes dans le choix des immeubles et les critères ESG restent primordiaux pour répondre à nos obligations réglementaires et aux demandes de nos clients investisseurs ou locataires. » précise Loïc Hervé, Directeur général Délégué PERIAL AM.

Une dynamique européenne à long terme

Pour intégrer au mieux les actifs situés hors France, PERIAL Asset Management a repensé l’intégralité de sa chaîne d’investissements et de gestion locative, qui reste internalisée. Une équipe dédiée à l’Europe, composée d’une dizaine de collaborateurs, gère ainsi depuis Paris plus de 60 immeubles situés hors de France au travers d’une exigeante grille de critères ESG. Pour assurer un relai de terrain, un partenariat a été tissé avec des partenaires européens de premier plan.

« Ce cap du milliard d’euros d’actifs européens sous gestion est une étape importante dans la vie de la société de gestion. Elle illustre notre ambition européenne initiée dès 2017 afin de profiter de la profondeur de ce marché à la fois en termes de pays mais également de typologies d’actifs. Si notre cœur de métier reste le bureau, nous diversifions nos acquisitions à d’autres secteurs comme la santé, où l’hospitalité au sens large. La prise en compte des critères ESG restent notre fil rouge en France comme ailleurs en Europe pour toujours mieux répondre aux attentes réglementaires et aux besoins de tous nos clients : locataires, partenaires et investisseurs », conclut Eric Cosserat, Président Directeur Général PERIAL AM.

Lire (3 min.)

Epargne : Meyon veut démocratiser la gestion de patrimoine

Ce jeudi 22 septembre, la fintech Meyon lance son offre 100 % digitale de conseil en investissement. Objectif, « réconcilier les Français avec la gestion de leur patrimoine » en associant une application et une équipe de conseillers en gestion de patrimoine (CGP) en chair et en os. Plus de détails avec Le Courrier Financier.
Lire (6 min.)

Le climat des affaires se détériore

Sébastien Boch
Après une embellie en août, le climat des affaires plonge à nouveau en septembre. Qu'en est-il ? L'analyse de Sébastien Boch, économiste chez Astères.
Lire (3 min.)

Trophées de la Finance Responsable 2022 : DNCA Finance reçoit le prix du « Meilleur Espoir Action Zone Euro »

DNCA Finance — société de gestion affiliée de Natixis Investment Managers — a annoncé ce mercredi 28 septembre avoir reçu le prix du « Meilleur Espoir Action Zone Euro » pour son fonds DNCA Invest Beyond Climate, lors de la troisième édition des Trophées de la Finance Responsable 2022. L'événement était organisé par Investissement Conseils. La cérémonie de remise des prix a eu lieu le lundi 26 septembre 2022, aux Salons Hoche à Paris.

DNCA Invest Beyond Climate est un fonds actions européennes labellisé ISR (Investissement socialement responsable) et conforme aux normes de l'article 9 de la règlementation SFDR. Il est accessible en assurance vie et PEA. Ce véhicule permet d'investir dans la transition bas carbone pour répondre aux objectifs climats des Accords de Paris. La gestion du fonds est confiée à Léa Dunand Chatellet, Romain Avice et Matthieu Belondrade, CFA.

Trophées de la Finance Responsable 2022 : DNCA Finance reçoit le prix du « Meilleur Espoir Action Zone Euro »
Romain Avice, Gérant, Responsable adjoint du Pôle « Investissement Responsable » reçoit le prix.
Source : DNCA Finance

Trophées de la Finance Responsable

Les Trophées de la Finance Responsable visent à mettre en valeur les sociétés de gestion qui mettent au cœur de leur approche les considérations ESG-ISR. Objectif, être un point de repère pour les investisseurs et leurs conseillers. Cette année, la participation s'est également ouverte aux fonds SCPI, OPCI et FIA immobilier. Le jury — composé de professionnels reconnus — est présidé par Benoît Descamps, rédacteur en chef du magazine Investissement Conseils.

Les Trophées de la Finance Responsable ont pour objectif de :

  • réunir les société de gestion de portefeuille incontournables en matière d’ESG-ISR ;
  • promouvoir les véhicules d'investissement durable ;
  • récompenser les produits pour leur démarche ISR et leurs performances ;
  • accompagner les conseillers en gestion de patrimoine dans leurs préconisations ;
  • aider les investisseurs particuliers à sélectionner les fonds appropriés.
Lire (3 min.)

Gestion de fortune : Mirabaud nomme un responsable global

Le Groupe Mirabaud — groupe bancaire et financier international, fondé en 1819 à Genève — a annoncé ce lundi 3 octobre renforcer son positionnement de partenaire des gérants de fortune en nommant un nouveau responsable. Carel Huber rejoint ainsi la division Wealth Management de Mirabaud en tant que Responsable global des équipes dédiées aux gérants de fortune. Il poursuivra le travail de développement mené ces dernières années par Pierre Donnet, qui a souhaité se consacrer exclusivement à la gestion de la clientèle.

Objectif pour le Groupe Mirabaud, développer son offre sur le marché de la gestion de fortune multi-dépositaire. Carel Huber est basé à Genève et rapporte directement à Nicolas Mirabaud, Associé gérant de Mirabaud et Responsable du Wealth Management. Depuis le 1er octobre dernier, Carel Huber est en charge du management des équipes qui accompagnent les gérants de fortune, en Suisse et à l’international.

Accompagner les gérants de fortune

Bénéficiant de plus de 10 ans d’expérience dans l’accompagnement des gérants de fortune indépendants au sein de grandes banques universelles, Carel Huber a pour mission de renforcer ce segment au sein du Groupe Mirabaud. Il pourra pour cela compter sur une offre dédiée et des équipes spécialisées dans divers pays, tout en s’appuyant sur les synergies entre les activités du Groupe Mirabaud (Wealth Management, Asset Management, Corporate Finance).

Ce développement sera également soutenu par le nouvel écosystème digital de la banque privée de Mirabaud. Il s’agit du plus vaste chantier de transformation digitale de l’histoire du Groupe, permettant prochainement à ses équipes de combiner une approche humaine et personnalisée avec des technologies de pointe ainsi que de répondre aux attentes d’une nouvelle génération d’investisseurs.

Lire (2 min.)

Le multi-spécialiste allemand Lupus alpha ouvre un bureau à Paris

Lupus alpha — l'une des principales boutiques d'investissement indépendantes en Allemagne, basée à Francfort — annonce cette semaine l'ouverture d'un bureau à Paris, dirigé par Marie Fournier, une spécialiste expérimentée de la distribution.

Fondée en 2000 par l'actuel CEO Ralf Lochmüller et quatre autres associés, la société de gestion d'actifs allemande Lupus alpha gère, avec plus de 90 collaborateurs, environ 14 milliards d'euros d'actifs dans le cadre de mandats de gestion d'actifs en Allemagne dans le domaine des petites et moyennes capitalisations européennes, la société se distingue aujourd'hui par un portefeuille de produits dans quatre classes d'actifs spécialisées :

  • Les actions européennes de petites et moyennes capitalisations,
  • Les obligations convertibles mondiales,
  • La gestion alternative liquide avec des stratégies de protection du capital et de volatilité
  • Les crédits d'entreprise titrisés, appelés fonds de dette CLO

Des solutions d'investissement sophistiquées

En France, Lupus alpha propose désormais aux investisseurs wholesale tels que les family offices, les banques privées et les gestionnaires d'actifs des solutions d'investissement sophistiquées leur permettant de diversifier davantage leurs portefeuilles et d'accéder à de nouvelles sources de performance. « En tant que gestionnaire actif, nous nous adressons aux investisseurs qui recherchent des solutions spécialisées en dehors des classes d'actifs traditionnelles. Nous nous concentrons sur des stratégies à fort potentiel d'alpha, dans des segments où il existe encore des inefficiences et sur des investissements alternatifs permettant d'obtenir des primes de risque stables à long terme », explique Ralf Lochmüller, CEO et associé fondateur de Lupus alpha.

Les investisseurs français disposent ainsi d'une offre composée de quatre stratégies satellites qui peuvent compléter avantageusement les stratégies de base du portefeuille. Le gestionnaire d'actifs allemand Lupus alpha bénéficie de plus de 20 ans d’expérience reconnue et s'implante désormais en France avec l'objectif d'internationaliser sa base de clientèle. Outre les investisseurs wholesale, la clientèle devrait à moyen terme inclure des investisseurs institutionnels tels que de grands groupes bancaires et des compagnies d'assurance.

Marie Fournier à la tête de l'équipe

Pour développer ses activités en France, l'entreprise a recruté en juin 2022 Marie Fournier, qui dirigera les activités françaises. « Nous sommes très heureux d'avoir pu recruter Marie Fournier pour Lupus alpha. Elle correspond parfaitement à notre culture de boutique et a déjà, par le passé, accompagné avec beaucoup de succès le développement en France d’une boutique spécialisée », poursuit Ralf Lochmüller.

Marie Fournier dispose d'une excellente connaissance du marché français notamment dans l’univers de l’investissement wholesale. Elle a acquis plus de dix ans d'expérience, principalement en tant que responsable des ventes pour la France et Monaco chez Alken Asset Management, puis en tant que Senior Sales Manager pour le marché français chez Berenberg AM.

Lire (3 min.)

Mauvais début de trimestre pour l’industrie française

Charlotte de Montpellier
La production industrielle a fortement baissé en juillet et reste 6% inférieure à son niveau d’avant pandémie. L’industrie contribuera probablement négativement à la croissance économique française du troisième trimestre. Les éclairages de Charlotte de Montpellier, Senior Economist chez ING.
Lire (2 min.)

Le dynamisme de l’emploi se confirme au deuxième trimestre

Sylvain Bersinger
Au second semestre, l'emploi salarié progresse à nouveau. Les seules ombres au tableau sont la baisse de l'intérim et la chute de la productivité. Le décryptage de Sylvain Bersinger, économiste chez Asterès.
Lire (4 min.)

Guerre en Ukraine : le géant russe Gazprom coupe les vannes à la France

La France ne pourra désormais plus compter sur le gaz russe… En effet, depuis le 1er septembre, Gazprom ne livre plus de gaz à l’industriel français Engie.
Lire (3 min.)

Finance durable : La Financière de l’Echiquier est partenaire du MOOC Biodiversité, Relever le défi du vivant

 Engagée en faveur de la préservation de la biodiversité et du climat, La Financière de l’Echiquier (LFDE) — société de gestion entrepreneuriale française, filiale à 100 % du groupe Primonial — annonce ce mardi 4 octobre s’associer avec ENGAGE, organisation dédiée à la transition environnementale et sociale, dans la création d’une plateforme en ligne gratuite destinée à faciliter la compréhension des enjeux de biodiversité et de ses liens avec l’économie. 

Ce dispositif pédagogique réunit plus de 20 experts de la transition écologique, tels que François Gemenne, chercheur et membre GIEC, Bruno David, Président du Muséum national d’Histoire naturelle ou encore Philippe Grandcolas, Directeur de recherche au CNRS, ainsi qu’un écosystème de partenaires tels que l’Office Français de la Biodiversité, la Macif et LFDE.

Un MOOC accessible dès le 7 novembre 

Investisseur responsable depuis plus de 30 ans, convaincu de l’importance de l’éducation financière, LFDE déploie des initiatives pédagogiques au profit de ses clients et collaborateurs ainsi que des entreprises. Sur le terrain de l’ISR, LFDE a notamment lancé en 2019 L’Ecole de l’ISR, un dispositif de formation destiné à ses partenaires, un podcast décryptant les grands concepts de l’investissement durable ou encore une bande dessinée en 2021.

Le nouveau partenariat de LFDE avec ENGAGE s’inscrit dans ce sillage pédagogique.  Organisé autour de quatre modules, parmi lesquels « Pionnier dans mon entreprise » et « L’économie au service du vivant », le MOOC Biodiversité, Relever le défi du vivant sera accessible à partir du le 7 novembre 2022. 

Agir pour le climat et la biodiversité

« L’éducation est un enjeu  majeur porté par La Financière de l’Echiquier depuis plusieurs années. La formation de notre écosystème est primordiale à nos yeux, nos différents dispositifs d’apprentissage se sont ainsi progressivement étendus à nos clients, entreprises et collaborateurs. L’esprit pionnier de La Financière de l’Echiquier résonne dans ce MOOC dédié à la biodiversité, un format innovant, à la fois expert et pédagogique », déclare Bettina Ducat, Directrice Générale de LFDE.

« Agir en faveur du climat et de la biodiversité avec son épargne peut changer la donne. A La Financière de l’Echiquier, nous sommes convaincus que la finance durable peut être une partie de la solution. Nous restons mobilisés, et nous sommes engagés dans le cadre du Finance for Biodiversity Pledge, à approfondir la prise en compte des enjeux de biodiversité dans notre gestion », ajoute Coline Pavot, Responsable de la Recherche Investissement Responsable chez LFDE.

Lire (3 min.)

France – Le climat des affaires est stable, mais les sous-indices n’incitent pas à l’optimisme

Charlotte de Montpellier
En France, le climat des affaires s’est stabilisé en août à 103, dépeignant un tableau moins défavorable que les indices PMI. Les sous-indices n’incitent néanmoins pas à l’optimisme et il ne fait peu de doute que l’hiver et l’automne seront plus difficiles.
Lire (3 min.)

« Emploi, emploi, le grand retour ! »

Philippe Crevel
Depuis le début de l’épidémie, l’économie française fait preuve d’une réelle résilience. Entre fin 2019 et le milieu de l’année 2022, la France compte 1,2 million d’emplois en plus.
Lire (4 min.)