Chahine Capital Point Actualité 06/2022

Chahine Capital présente son Point Actu pour le mois de juin 2022. Comment le contexte macroéconomique influence-t-il les marchés actions ? Quel impact sur les performances du fonds Digital Stars Europe ?
Voir (<1 min.)

Charles Monot — Monocle AM : « notre ADN c’est la protection du patrimoine… »

Quantalys et Le Courrier Financier partent à la rencontre des équipes de Monocle AM.
Voir (<1 min.)

Andera Partners renforce ses équipes

Ce lundi, Andera Partners – société d’investissement indépendante dédiée aux PME et ETI en croissance en France et à l’international – a annoncé renforcer son équipe Andera Infra dans le cadre du déploiement de son fonds Andera Smart Infra 1.

Le profil de Charlotte Virally

Charlotte Virally (Écoles des Mines – Nancy ; Imperial College – Londres) rejoint l’équipe Andera Infra en qualité de Directrice. Avant de rejoindre Andera Partners, elle dirigeait l’équipe en charge des investissements du secteur énergies renouvelables au sein de la Caisse des Dépôts. Auparavant, elle a évolué au sein du groupe EDF, à Londres où elle était en charge de la négociation d’un contrat clé pour la réalisation d’un projet d’infrastructure majeur, ainsi qu’à Paris, où elle était en charge des investissements en Afrique et au Moyen-Orient.

Un atout pour le fond

« L’expérience de premier plan de Charlotte sera un atout supplémentaire pour le déploiement de notre fonds et la mise en œuvre des projets de nos participations. Nous sommes ravis de l’accueillir au sein de l’équipe », commentent Prune des Roches et Guy Auger, associés de l’équipe Andera Infra.

Après un premier closing en décembre dernier pour Andera Smart Infra 1, premier millésime de l’équipe, celle-ci compte déjà quatre investissements en portefeuille : Lhyfe (producteur et fournisseur d’hydrogène vert et écologique), Watt&Co (spécialiste en développement de projets d’énergie renouvable), Terr.a (plateforme de développement de projets d’énergie renouvelable) et Kyotherm (développeur de projets de chaleur renouvelable et d’efficacité énergétique). Plusieurs projets d’investissement sont actuellement en cours de réalisation ou à l’étude.

Lire (2 min.)

Gay-Lussac Gestion remporte cinq Trophées d’Or décernés par Le Revenu

Gay-Lussac Gestion — société de gestion présente en France depuis 1995 — annonce ce mercredi 25 mai avoir reçu cinq Trophées d’Or à la suite des Refinitiv Lipper Fund Awards 2022, décernés par Le Revenu. Les Trophées du Revenu récompensent la gestion active et les performances de fonds commercialisés en France supérieures à celles du marché. Le classement est déterminé par la performance de chaque fonds, divisée par sa volatilité sur la période considérée.

Cinq Trophées d'or pour Gay-Lussac Gestion

Le détail du classement est à retrouver dans le Mensuel Le Revenu n°294 (mai 2022) à paraître le 27 mai prochain. « C’est à la fois la stratégie Gay-Lussac Gestion sur les small & midcaps, l’excellence et la régularité des performances de ses fonds sur le moyen terme ainsi que leurs diversifications qui sont célébrés », se félicite la société de gestion dans un communiqué. Le jury s’est fondé sur les données Morningstar au 31 mars 2022. Pour la 36ème édition des Trophées du Revenu, Gay-Lussac Gestion a ainsi reçu :

  • Trophée d’Or de la meilleure société de gestion ;
  • Trophée d'Or de la meilleure gamme de fonds investis sur dix ans en actions européennes ;
  • Trophée d'Or de la meilleure gamme de fonds diversifiés ;
  • Trophée d'Or du meilleur fonds sur dix ans investis en actions européennes pour Gay-Lussac Microcaps ;
  • Trophée d'Or du meilleur fonds diversifié sur trois ans pour Gay-Lussac Europe Flex.

« Je suis très heureux de voir Le Revenu saluer d’une aussi belle manière l’excellent travail de fond de notre équipe de gestion dirigée par Louis de Fels. Notre société est honorée notamment pour sa gestion sur trois ans et dix ans et pour ses performances ajustées de la volatilité. Cela souligne la pertinence des valeurs qui nous unissent pour produire des performances robustes et porter plus loin le développement de Gay-Lussac Gestion », déclare Emmanuel Laussinotte, Président de Gay-Lussac Gestion.

Lire (2 min.)

INEA acquiert un ensemble de bureaux à Montpellier

INEA — leader du green building et spécialiste des bureaux neufs dans les principales métropoles régionales — annonce l’acquisition, auprès d’Icade, d’un ensemble de bureaux situé sur la ZAC Cambacérès à Montpellier, en face de la nouvelle gare Montpellier Sud de France.

Il s’agit d’une VEFA composée de deux immeubles en R+6 offrant une surface locative de 4 122 m2 pour l’un et 4 421 m2 pour l’autre, ainsi que 236 places de parking en sous-sol. Le premier bâtiment conçu pour pouvoir accueillir une école (catégorie ERP 3, type R) sera livré en septembre 2024 ; le second en novembre 2024. L’ensemble répondra à la norme RT 2012 - 20 % et sera labélisé BREEAM niveau Very Good.

Source : INEA

Un hôtel-restaurant et une école

Arline Gaujal-Kempler, Directrice générale déléguée d’INEA, indique : "Cette opération s’inscrit dans un projet, Nexus, qui inclut aussi un hôtel-restaurant exploité par Moxy, une enseigne de Marriott et un campus d’enseignement supérieur Ynov."

Elle poursuit : "L’atout majeur de Nexus est son implantation dans un quartier tertiaire, la ZAC Cambacérès — qui est le Montpellier du futur — un nouveau pôle urbain dédié aux entreprises innovantes avec, outre des bureaux, des campus étudiants et un parc urbain, la Halle de l’innovation qui accueillera des start-up. Cette zone, à mi-chemin entre le centre-ville et l’aéroport, est très bien desservie par la route et les transports en commun."

Lire (2 min.)

Amundi Technology annonce l’acquisition du robo-advisor Savity

Amundi — le leader européen de la gestion d’actifs — annonce l’acquisition par Amundi Autriche d’une participation de 100% dans la fintech Finventum GmbH auprès de BAWAG P.S.K. et des fondateurs de la société. Finventum a créé Savity Vermögensverwaltung GmbH (Savity), une plateforme autrichienne de conseil en investissement financier (robo-advisor), établie, autorisée et réglementée, offrant des services digitaux de gestion d’actifs.

Des portefeuilles diversifiés et efficaces

En tant que robo-advisor digital, Savity permet aux clients retail d’accéder à des services de gestion d’actifs professionnels. Savity utilise une technologie de pointe pour construire des portefeuilles distincts pour les clients, avec différents profils de risque, en tenant compte de leurs objectifs d’investissement et de leurs préférences en matière de durabilité. Savity propose actuellement quatre options d’investissement. Après l’acquisition, les clients de Savity bénéficieront de l’expertise étendue et globale d’Amundi en matière d’investissement pour gérer des portefeuilles diversifiés et efficaces.

Avec le robo-advisor Savity, Amundi a l’ambition de répondre au besoin croissant de services financiers digitalisés en Autriche, notamment en matière de gestion digitale de portefeuille. Savity s’inscrit parfaitement dans l’offre innovante d’Amundi Technology, la branche technologique d’Amundi, qui complète et accélère le développement de ses solutions de gestion digitale de portefeuilles distincts.

"Accroître le développement de Savity"

Guillaume Lesage, Directeur Opérations, Services et Technologie d’Amundi :« Chez Amundi, notre objectif est de servir nos partenaires distributeurs au-delà de l’offre de produits pour répondre aux besoins croissants de leurs clients en matière de conseil en investissement et de solutions technologiques innovantes, adaptées et efficaces en termes de coûts. Savity s’inscrit parfaitement dans cette approche et nous permettra de renforcer la position d’Amundi Technology dans le segment B-to-B. Cette technologie puissante, combinée à notre expertise en matière de robo-advisory et aux capacités étendues de gestion de portefeuille d’Amundi, permettra d’accroître encore le développement de Savity. »

Lire (2 min.)

Crypto-actifs : Arquant Capital obtient l’agrément AMF pour ses fonds

Arquant Capital — gérant d’actifs spécialisé dans les actifs numériques — annonce ce mardi 24 mai avoir obtenu l’agrément de société de gestion de portefeuille de fonds d’investissement alternatif (AIFM) auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) le 9 mai dernier. Arquant Capital devient ainsi la première fintech du secteur des actifs numériques à obtenir, en France, un agrément de société de gestion qui permet de proposer des fonds professionnels spécialisés gérés activement et investis directement en actifs numériques. La société prépare le lancement imminent de ses fonds dédiés aux investisseurs professionnels et institutionnels.

Actifs numériques en gestion collective

Innovation de rupture dans le secteur financier, les actifs numériques constituent une nouvelle alternative aux actifs financiers traditionnels. Mais en dépit de leur potentiel, ils restent encore très complexes, et nécessitent un accompagnement adapté à un risque élevé de pertes en capital.

Partant de ce constat, Eron Angjele, gérant senior — disposant de 20 ans d’expérience en finance de marché et en gestion de portefeuilles alternatifs à la Caisse des Dépôts et Consignations et à la Banque Postale Asset Management — s’associeravec Gautier Chauvin, Antoine Paris et Florent Vanaerde, trois autres professionnels de la finance et de l’innovation technologique pour lancer le projet Arquant en 2019. Leurs objectifs :

  • faciliter l’accès des investisseurs professionnels (institutionnels, banques privées, Family Offices et corporates) aux actifs numériques en gestion collective et en gestion individuelle ;
  • offrir une gestion active adaptée à la forte volatilité de cette classe d’actifs.

En obtenant son agrément auprès de l’AMF, Arquant Capital franchit un cap décisif.

« Cet agrément marque une étape clé dans le développement d’Arquant Capital et illustre pleinement notre volonté de proposer à nos clients des solutions d’investissement innovantes tout en leur assurant les meilleurs standards en matière de gestion et de conformité. Nous sommes désormais en ordre de marche pour lancer nos premiers fonds professionnels spécialisés, en nous positionnant aux avant-postes d’un marché en pleine expansion », déclare Eron Angjele, Président d’Arquant Capital.

Structuration dédiée aux professionnels

Labellisée par le pôle de compétitivité Finance Innovation de la place financière de Paris, Arquant Capital prépare activement le lancement de fonds inédits en France. Arquant Capital lancera notamment le premier fonds professionnel entièrement dédié à Ethereum, deuxième cryptomonnaie en termes de capitalisation et principal challenger de Bitcoin.

« Face à la concurrence accrue d’autres places européennes, en particulier les places luxembourgeoise et irlandaise, qui déploient actuellement plusieurs typologies de véhicules d’investissement collectif en actifs numériques, il est essentiel que la France puisse compter sur des acteurs tel qu’Arquant Capital. C’est pourquoi nous sommes heureux d’avoir pu accompagner la société dans son processus d’agrément », déclare Karima Lachgar, avocate associée au sein du cabinet Osborne Clarke.

Gestion active en « Machine Teaching »

Arquant Capital a développé depuis trois ans un process de gestion qui combine gestion algorithmique et suivi discrétionnaire. Les stratégies d’investissement déployées s’appuient sur l’expertise de l’équipe de gestion et sur une technologie d’intelligence artificielle (IA) propriétaire, qui permet une gestion des risques avec l'optimisationde l’approche « token picking », le market timing et le money management. Plutôt que le « deep learning », Arquant privilégie ainsi une approche de « machine teaching ». Cette synergie entre l’humain et la technologie offre notamment une transparence de bout en bout sur les décisions d’investissement.

« Grâce à cette approche, Arquant est en mesure de proposer à ses clients de diversifier leurs investissements vers une nouvelle classe d’actifs tout en offrant les meilleures pratiques de la finance traditionnelle. C’est une proposition de valeur qui s’adapte pleinement à une clientèle professionnelle et institutionnelle souhaitant investir dans les actifs numériques via des véhicules d’investissement adaptés à leur haut niveau d’exigence », conclut Gautier Chauvin, Directeur du Développement d’Arquant Capital.

Lire (4 min.)

Crédit privé durable : Lombard Odier Investment Managers lance une stratégie

Lombard Odier Investment Managers (LOIM) — société de gestion d’actifs du groupe Lombard Odier — annonce ce lundi 23 mai le premier closing de sa stratégie de crédit privé durable avec l'Environment Agency Pension Fund (EAPF). L'engagement de l'EAPF renforce la position de LOIM à l'avant-garde de l'investissement durable avec une stratégie de crédit privé à valeur ajoutée, classée article 9 du Sustainable Finance Disclosure Regulations (SFDR), conformément à son objectif d'investissement durable visant à faire progresser la transition vers le net zéro.

L'EAPF, qui fait partie du Local Government Pension Scheme (LGPS), gère des actifs d'environ 4,5 Mds£ pour le compte de fonds de pension actifs et fermés de l'Environment Agency (EA). L'EA est un organisme public, non ministériel, parrainé par le ministère de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales du Royaume-Uni, et est le principal organisme public chargé de protéger et d'améliorer l'environnement en Angleterre. L'EAPF est l'un des signataires du Paris Aligned Investment Initiative. Il représente 53 détenteurs d'actifs totalisant 2 900 Mds$ et s'est engagé à atteindre un alignement net zéro d'ici 2050 ou avant.

Stratégie de dette privée

La stratégie de crédit privé durable de LOIM vise à fournir des prêts privés garantis de premier rang, principalement bilatéraux, à des industries nord-américaines diversifiées axées sur la transition climatique. Elle est conçue pour fournir des liquidités structurées basées sur des solutions sur mesure au sein de marchés moins bien financés, tout en recherchant des rendements ajustés aux risques et moins corrélés au marché que les stratégies de prêt direct traditionnelles. 

« De nombreux clients ont opté pour la dette privée afin de se diversifier en s'éloignant des actions et en s'orientant vers des flux de trésorerie stables. Notre stratégie vise à atteindre ces objectifs traditionnels et à mettre l'accent sur le développement durable afin d'accélérer la transition vers le net zéro. L'activité institutionnelle britannique constitue un domaine clé pour LOIM, car nous développons notre offre d'investissement axé sur la durabilité », déclare Ritesh Bamania, responsable des ventes institutionnelles pour le Royaume-Uni et l'Irlande chez LOIM.

Transition écologique

« La transition vers une économie mondiale net zéro dépendra fortement de l'octroi ciblé de financements par emprunt aux entreprises afin de les aider à apporter les changements nécessaires à leurs modèles économiques. Le fonds de pension de l'EAPF a identifié cet aspect comme une priorité d'investissement dans le cadre de sa politique de réduction des émissions à effet de serre. Nous sommes ravis de voir le lancement du fonds de crédit durable de Lombard Odier Investment Managers, qui vise à faciliter la transition en utilisant une approche scientifique. Nous pensons que le fonds aura un double effet : de solides rendements d'investissement associés à un impact réel sur les défis du changement climatique », ajoute Graham Cook, Chief Investment Officer à l'EAPF.

« Nous sommes ravis que l'EAFP ait reconnu l'expertise et les références de LOIM en matière d'investissement durable. Peter Pulkkinen et Rhys Marsh ont rejoint LOIM l'année dernière pour développer cette stratégie innovante, et son premier closing marque une étape importante dans le plan stratégique de LOIM. Nous continuons à élargir notre offre d'investissement durable sur les marchés publics et privés avec des solutions différenciées qui produisent des résultats en matière de durabilité et des rendements financiers potentiellement intéressants », complète Jean-Pascal Porcherot, codirecteur de LOIM et associé gérant chez Lombard Odier.

Lire (3 min.)

Greenfin : le fonds Transition Evergreen obtient le label

Aqua Asset Management (Aqua AM) — acteur indépendant de la gestion d'actifs, spécialisé dans le non-coté — annonce ce jeudi 19 mai que son fonds Transition Evergreen, premier fonds d'investissement coté en France dédié à la transition écologique et la réduction de l'empreinte carbone, a obtenu le label Greenfin. Objectif, mobiliser une partie de l’épargne au bénéfice de la transition énergétique et écologique.

Label Greenfin

Premier label d’État dédié à la finance verte, le label Greenfin — anciennement label TEEC pour « Transition énergétique et écologique pour le climat » — a été créé fin 2015 par le ministère de la Transition écologique et solidaire au moment de la COP 21.

Le label Greenfin, qui garantit la qualité verte des fonds d’investissement, s’adresse aux acteurs financiers qui agissent au service du bien commun grâce à des pratiques transparentes et durables. Le label a la particularité d’exclure les fonds qui investissent dans des entreprises opérant dans le secteur nucléaire et les énergies fossiles.

Les fonds d’investissement candidats à cette labellisation doivent prendre en compte les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans la construction et la vie de leur portefeuille et avoir un impact positif sur la transition écologique et énergétique.

PME et ETI françaises

« Quelques mois après l’obtention du label Relance, destiné aux fonds d'investissements qui soutiennent la relance économique, nous sommes fiers d’obtenir ce label Greenfin pour Transition Evergreen », Lionel Le Maux, Président du conseil d'administration de transition Evergreen et Président d'Aqua AM.

« Il réaffirme notre engagement en faveur des PME et ETI françaises qui font de la transition écologique le vecteur de leur développement. Ce label témoigne également du profond travail entrepris par les équipes d’Aqua Asset Management sur la thématique de la transition écologique et la mesure d’impact », ajoute-il.

Lire (2 min.)

LBP AM lance une offre de 5 fonds solidaires et de partage

La Banque Postale Asset Management (LBP AM) — filiale de La Banque Postale et première société de gestion généraliste à faire le choix du 100% ISR — annonce ce mardi 17 mai compléter la gamme citoyenne de sa maison-mère avec un fonds solidaire et quatre fonds de partage dont trois nouvellement créés. 

Soutenir des projets solidaires

Objectif, financer concrètement des projets associatifs en France. Le groupe illustre son engagement pour les territoires, sa démarche citoyenne et son exigence à mettre en cohérence ses propres engagements avec sa politique d’investissement sur des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

LBP AM propose désormais aux clients particuliers de La Banque Postale de soutenir, grâce à leurs choix d’investissement, le développement d’une société plus solidaire. A chaque fonds est attachée une association sélectionnée pour la thématique de son engagement qui est en lien avec celle du fonds. Quatre fonds partageront une partie des frais de gestion sur la totalité de leurs encours avec leur association.

Le cinquième fonds, LBPAM ISR Actions Solidaire, investira en direct au capital de la sienne. Un montant estimé à 600 000 euros sera versé en 2022 aux cinq associations. Cette somme recouvrira les contributions du groupe La Banque Postale — incluant LBP AM et CNP Assurances — qui déploie une approche globale d’investisseur responsable selon des modalités adaptées à chaque classe d’actifs.

5 fonds solidaires et de partage

La nouvelle gamme inclut les cinq fonds suivants :

  • Tocqueville Silver Age ISR investit sur la Silver Economie, ensemble des activités économiques dédiées aux personnes de plus de 55 ans en vue d’améliorer leur qualité de vie. Siel Bleu a été choisie pour son objectif de favoriser la santé et le bien-être des personnes les plus fragiles, en aidant au maintien de leur autonomie, à la promotion de l’inclusion et à la lutte contre la sédentarité et l’isolement.
  • LBPAM ISR Actions Environnement qui est spécialisé dans la transition énergétique et sélectionne des entreprises issues de secteurs durables promus par l’ONU dans le cadre de l’Agenda 2030. Le programme Nature 2050, lancé par CDC Biodiversité en 2016, a été retenu pour sa mission de défense de l’environnement naturel, de restauration de la biodiversité et de sa gestion pérenne. 50 projets sont actuellement soutenus sur le territoire français ;
  • LBPAM ISR Actions France qui investit dans les actions françaises pour accompagner les entrepreneurs à travers des sociétés qualifiées de « leaders structurels » ou des groupes en devenir. Le Fonds de dotation du Louvre a été sélectionné car il soutient de nombreuses missions d’intérêt général pour rendre l’art, la culture et l’Histoire accessibles au plus grand nombre sur l’ensemble du territoire français.

o   LBPAM ISR Actions Solidaire concilie la gestion ISR et l’investissement solidaire dans quatre domaines d’investissement prioritaires : éducation, santé, environnement, solidarité. Il détient des titres d’entreprises agréées « Entreprises solidaires d’utilité publique », parmi lesquelles Habitat & Humanisme qui œuvre pour la construction, l’acquisition et la rénovation de logements à destination de personnes en difficulté.

o   LBPAM SRI Human Rights met en œuvre une stratégie ISR centrée sur les droits humains et associée à la FIDH (Fédération Internationale pour les Droits Humains) qui agit pour le respect de tous les droits (civils, politiques, économiques, sociaux et culturels), la diversité et l’égalité des personnes.

S'appuyer sur les ODD de l'ONU

LBP AM a sélectionné ces cinq partenaires sur la base de leur contribution aux objectifs de développement durable (ODD) des Nations-Unis, adoptés en septembre 2015 dans le cadre de l’Agenda 2030, correspondant aux 17 priorités d’un développement économique et social soucieux de respecter les populations et la planète.

« Les cinq fonds que nous proposons reflètent parfaitement notre expertise et nos engagements reconnus dans l’investissement responsable. Ainsi étoffée, nous sommes convaincus que cette offre permettra à chaque client particulier de La Banque Postale de trouver le fonds et l’association répondant, avec un réel impact, aux enjeux qui lui tiennent à cœur », explique Emmanuelle Mourey, Présidente du Directoire de LBP AM.

Lire (4 min.)

Transition énergétique : 123 Investment Managers accélère son engagement

Après avoir annoncé en fin d‘année dernière une prise de participation majoritaire au capital de Lendosphere — un leader du financement participatif des énergies renouvelables —, 123 Investment Managers (123 IM) accélère dans le financement de la transition énergétique en proposant à ses clients une offre d’investissement unique avec son fonds 123 Transition Energétique.

Eolien, solaire et méthanisation

L’initiative d’123 Investment Managers a pour objectif de répondre à l’ensemble des besoins des acteurs de la Transition Energétique en proposant des financements, à court ou long terme (2 à 7 ans), adaptés aux différents stades de leurs projets. 123 IM accompagne ainsi la croissance de ce secteur en fort développement qui nécessite des besoins de financement importants.

Pour cela 123 IM donne ainsi aux investisseurs français l’opportunité de financer des actifs tangibles de production d’énergies renouvelables reposant sur des ressources naturelles infinies et non polluantes que sont l’éolien, le solaire, la méthanisation.

"Relever les défis actuels et de demain"

« Avec 123 Transition Energétique, un Fonds dédié au financement de projets portés par les acteurs des énergies renouvelables en France, 123 IM propose une solution d’investissement 100% transition énergétique. L’objectif est d’offrir aux différentes filières de la Transition Energétique de nouveaux outils de financement afin de relever les défis actuels et de demain. Le Fonds répond également aux attentes de nos clients, en leur apportant une réponse naturelle à une stratégie d’allocation d’actifs vers une économie bas carbone. », précise Xavier Anthonioz, Président d’123 IM.

Lire (2 min.)

Investissement dans le vin : l’AMF inscrit trois nouveaux sites sur sa liste noire

L'Autorité des marchés financiers publie la liste des nouveaux sites internet identifiés proposant en France d’investir dans des biens divers sans disposer des autorisations nécessaires. Les dernières sociétés identifiées sont :

  • www.clconseil-cave.com/fr
  • www.groupe-lrconseil.com/fr
  • www.gst-investissements.com/fr

Depuis le début de l’année 2022, l’AMF a inscrit huit nouveaux sites sur cette liste noire, dont sept dans la catégorie « vins ».

Un enregistrement obligatoire

Toute offre d’investissement dans des biens divers doit être enregistrée à l’AMF pour être commercialisée. La liste blanche des offres enregistrées en biens divers est consultable sur le site internet de l’AMF.

La liste de l’ensemble des sites non autorisés à proposer des investissements dans des biens divers est disponible sur le site internet de l’AMF et sur le site internet Assurance Banque Épargne Info Service – ABE IS.

N.B. : Attention, cette liste est mise à jour régulièrement mais n’a pas vocation à être complète car de nouveaux acteurs non autorisés apparaissent régulièrement. Par ailleurs, les décisions d’enregistrement délivrées par l’AMF sont consultables sur le site internet de l’AMF.

Lire (1 min.)

Constantin Paoli – Invest AM : diversification, « il faut des gérants réellement flexibles »

Hausse des taux, flambée de l'inflation, crise ukrainienne... Dans un contexte incertain, Invest AM partage ses convictions macroéconomiques pour 2022. Comment le gérant se positionne-t-il ? Quelles stratégies recommande-t-il à ses partenaires conseillers en gestion de patrimoine (CGP) ?
Voir (<1 min.)

Chahine Capital – Point Actu mai 2022

Chahine Capital présente son Point Actu pour le mois de mai 2022. Comment le contexte macroéconomique influence-t-il les marchés actions ? Quel impact sur les performances du fonds Digital Stars Europe ?
Voir (<1 min.)